Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Akatsuki au pays des Crocs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 706

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Akatsuki au pays des Crocs   Jeu 9 Mai - 22:16

Froide et humide, l'immense grotte dans laquelle se trouvait Tsuku perdit sa seule source de lumière alors que le leader venait tout juste de donner une nouvelle mission à l'aîné de l'Akatsuki. Le silence tomba de nouveau, lourd, profond. Au loin, l'on pouvait entendre des gouttes tomber au sol et donner à cet univers un semblant de vie, de réalisme. D'un regard mauvais, Tsuku se retourna et mit sa bague orangée à son doigt qu'il avait ôté plus tôt pour ouvrir la grotte. Ses deux mains se levèrent et laissèrent tomber sur la tête de l'homme un grand capuchon qui cachait prestigieusement son visage, lui laissant toutefois la chance de voir où il allait. Cela lui permettait de ne pas être reconnu lors de ses nombreux voyages. Peu de gens, désormais, connaissait les nuages rouges, symbole emblématique de l'organisation criminelle la plus dangereuse de tout les temps. Bien qu'ils avaient, dernièrement, foutu le bordel un peu partout, les membres pouvaient toujours arborer ce symbole fort et unique.


Il leva les yeux au ciel puis, sans dire un mot leva sa main gauche pour faire ouvrir la grotte. Un grand éclat de lumière orangée sortit de sa bague alors que la lumière commençait à rentrer dans la grande grotte sombre. Tsuku sortit d'un pas lent et assuré. Quelques minutes plus tard, l'énorme ouverture de la grotte se refermait derrière lui dans un petit boum sec. Personne autour, ni âme qui vive, si ce n'est que quelques animaux stupides et inutiles.


Il se mordit le doigt et le porta au sol en criant Kuchiyose Hyriuu . Un énorme dragon, vieille invocation de sa famille hélas disparue, apparût devant l'homme et lança un cri perçant qui transperça le ciel. Des volées d'oiseaux, partout autour, s'enfuirent le plus rapidement possible, craignant une terreur sans nom, annonciatrice d'une mort certaine et horrible. Tout le corps de cet animal destructeur était léché par d'infinies petites flammes, le rendant presqu'intouchable. Joignant ses mains l'une contre l'autre, le feu se mit aussi à lécher le corps de Tsuku qui pût alors embarqué sur le dos de l'animal qui, en quelques coups d'ailes, était déjà haut dans le ciel, volant vers le nord.


Le nord. C'est là que Tsuku devait allez. Rejoindre un autre membre de l'Akatsuki, actif, mais nouveau. Ils ne s'étaient pas présenté. À l'habitude, le leader de l'Akatsuki présentait toujours les membres à Tsuku. Était-ce parce que la plupart ont finit par trouvé la mort qu'il ne les présentait plus au jeune homme? Était-il annonciateur d'un mauvais destin? Eika Shizen. Une jeune femme qui allait l'aider dans sa nouvelle mission.


Tsuku regarda en bas. Malgré leur extrême vitesse, il arrivait à voir passer quelques petits villages insipides au travers de la forêt. Il allait rejoindre cette coéquipière pour une raison particulière. Non pas pour sauver quelqu'un d'une mort certaine, non pas pour changer le destin du monde, mais bien pour de l'argent. Tsuku n'aimait pas ça. Il ne risquait pas sa vie pour de l'argent inutile – enfin pour lui. Il n'en avait pas besoin, contrairement à l'Akatsuki. Malgré tout, il exécutait les ordres, espérant que le leader en qui il avait tant confiance change le monde et éradique à tout jamais la haine, la guerre et la jalousie du monde shinobi.


En haut, le soleil éclairait de mille feu et ne laissait aucune chance aux quelques nuages passants de prendre place et déverser la pluie. Le vent cillait dans les oreilles du membre de l'Akatsuki alors qu'il arrivait presque, après plus de deux heures de voyage rapide et intense, à destination.


Le pays des griffes. Le pays des crocs. Quel village fallait-il aider déjà? Les crocs. Les deux villages en guerre depuis longtemps était mort de fatigue, les crocs plus que les griffes. C'est pourquoi ils avaient demandé à l'Akatsuki, moyennant une considérable somme, de les aider à gagner cette guerre une bonne fois pour toute. Pour être sur que la mission soit mise à échéance extrêmement tôt et à la perfection, il avait envoyé deux personnes plutôt qu'une. Cela n'allait pas durer longtemps et ça plaisait à Tsuku.



Au bas, les arbres donnèrent place à une plaine qui disparaissait au loin.Le dragon lança un cri destructeur alors qu'il apperçu, tout en bas, une âme qui vive. Tsuku baissa les yeux. Une jeune femme le fixait. Elle portait une cape aux nuages rouges. Elle était au bon endroit. Le dragon perdit extrêmement rapidement sa hauteur, piquant du nez, alors que Tsuku sauta devant la femme. Juste au moment où le dragon allait s'écraser le museau au sol, il disparu dans un nuage de poussière. L'invocation avait été annulé. L'homme de l'Akatsuki fixa la femme qu'il avait devant lui pendant quelques secondes, tout en s'approchant d'elle, avant de laisser glisser ces quelques mots :


- Tu dois être Eika.


Le vent souffla entre les deux personnes qui se rencontrait pour la première fois.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Ven 10 Mai - 21:09

Le temps était brumeux, la température plutôt basse, heureusement que j'avais cette nouvelle cape aux nuages rouge qui me portait chaud. L'akatsuki, cette nouvelle organisation que j'avais rejointe m'avait averti d'un ordre de mission. Je n'avais pas le choix, je m'étais engagé envers eux, en échange de quoi ils m'aideraient indirectement à atteindre mes objectifs. C'était la seule solution pour moi même si ces missions me dégouttaient. Je m'étais jurée de ne jamais tuer d'innocents sans raison, mais j'étais dans une impasse. J'avais juré de retrouver mon père. Et pourtant la seule ouverture que j'avais étais de prêter main forte à cette organisation. Je n'avais pas le choix. Je me préparai à contre cœur. J'avais une circonstance atténuante, en portant main forte aux pays des crocs nous allions sauver des vies.
Je pris la route tôt dans la matinée. J'avais du chemin à parcourir. J'utilisai ma technique de contrôle des flux d'airs pour courir plus rapidement et moins me fatiguer. J'étais arrivée en début d'après-midi sur place. On m'avait averti qu'un collègue allait me rejoindre pour mener à bien cette mission. Apparemment il n'était pas encore arrivé. En attendant je partis à l'encontre du dirigeant du pays. C'était un homme trapu, d'après son allure on aurait dit un soldat. Ma capuche gardait mon visage dans l'ombre, je la soulevai pour m'adresse au vieil homme.

-Tsao-sama, en vous adressant mes respects, je fais partie du binôme que l'Akatsuki vous a envoyé.

-Oui biensur, je vous attendais, soyez les bienvenue dans ce magnifique pays. Je suppose qu'on vous a mit au courant de la situation.

-En effet nous avons pour missions d'écraser la puissance militaire du pays des Griffes. Votre général des armées pourrait-il me faire un topo détaillé sur le contexte du champs de batail ?

Je senti à travers le regard du jeune homme une sorte d'étonnement. J'avais souvent à faire à ce genre de regards et je supposais que le fait d'être une femme y été pour beaucoup. Après quelques secondes d'hésitation Tsao ordonna qu'on m'emmène voir la personne que j'avais demandé.

-Vous avez entendu mademoiselle, emmenez-la au QG militaire !

-Je vous remercie. A très bientôt.

Je m’efforçais de rester courtoise pour l'image de notre organisation, même si le moment de tuer des innocents se rapprochait de plus en plus. J'arrivai enfin dans même pièce que le général.

-Mademoiselle, je suis le général en chef de la puissance militaire du pays des crocs.

-Enchantée, je viens à vous afin d'avoir plus de précisions sur la situation actuelle sur le champs de bataille pour pouvoir mettre au point un plan d'attaque avec mon associé.

-Oui biensur, venez je vous prie. Voici la carte, ils se situent au nord de notre position actuelle. Le champs de bataille est vide depuis une semaine, après une bataille indécive chacun de nos camps a prit la décision de se retirer dans ses tranchés. La tension est présente et nous craignons chaque jour qui passe un terrible assaut. Mais nous avons une ouverture à l'est, où le nombre de leurs troupes est inférieur à celui de l'est. Le plus gros de leur armée est située encore plus au nord en garnison. En cas d'attaque de notre part sur leur tranchées, il seraient encore capable de nous repousser.

-Je vois. L'idéal serait de s'introduire sur leur territoire par l'est pour attaquer directement la garnison. Je vais en parler à mon collègue dès qu'il arrive.

A peine eu-je le temps de terminer ma phrase que je ressenti la présence d'un puissant chakra qui m'était encore inconnu, il y avait de fortes chances que ce soit lui.

-Il me semble d'ailleurs qu'il est sur le point d'arriver. Je vais à son encontre, nous nous reverrons plus tard.

Sans attendre je partis attendre cet inconnu sur une plaine dégagée. Je pouvais voir au loin dans les airs une sorte d'oiseau géant. Je reconnu rapidement la cape à nuages rouge du jeune homme. Après un atterrissage impressionnant le shinobi se dirigea vers moi.

-Tu dois être Eika.

-Et tu dois être Tsuku. Très bel atterrissage au passage.

J'obserais brièvement le jeune ninja qui se présentait devant moi comme pour l'analyser. Il devait avoir une vingtaine d'années. Mais étrangement je ne pouvais lire aucune émotion ou état d'esprit sur son visage.

-Excuse-moi mais je préférerais qu'on en finisse rapidement, j'aime pas trop ce genre de situation. J'ai déjà parlé au général en t'attendant. J'aimerai te faire part d'un plan d'attaque qui pourrait être intéressant. Je pense qu'il serait également utile que nous nous mettions au courant d'un minimum de choses concernant nos capacités. Tu peux te désaltérer dans le bâtiment aux portes bleues en bas de la prairie si tu le souhaite , les civils ont mis quelques provisions à notre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1102-bingo-book-d-eika-shizen http://sns-rp.forumgratuit.org/t1091-eika-shizen
Messages : 706

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Dim 12 Mai - 20:02

Sur l'hymne de quelques oiseaux lointains qui chantaient, attendant le massacre inévitable qui s'en venait vers eux, vers le village tout près d'eux, les pieds de Tsuku atterrirent sur le sol devant la jeune femme qui l'attendait. L'on put entendre une sorte de gong alors, qu'ils croisèrent leur regard pour la première fois, comme c'est le cas durant les grandes rencontres. Tsuku s'approcha lentement d'elle.

- Tu dois être Eika.

La jeune femme prit quelques secondes avant de répondre, le toisant, jugeant probablement la nouvelle connaissance qui lui faisait face.

- Et tu dois être Tsuku. Très belle atterrissage au passage.

Tsuku ne donna pas une importance particulière au dernier commentaire d'Eika, et ne releva donc pas le compliment. Elle ne sembla pas y prendre importance non plus puisqu'elle reprit la parole. Elle dit qu'elle voulait en finir rapidement, qu'elle avait déjà parlé au général du pays des crocs. Extrêmement intéressant. Parfois, Tsuku avait du travailler avec des flemmards qui partait en mission sans réelle motivation de la finir à bien. C'est peut-être ce qui avait causé leur mort. Elle continua en disant qu'elle voulait se concerter avec Tsuku afin d'élaborer un plan. Tsuku approuva sans dire un mot. La jeune femme lui dit qu'on avait fait aux membres de l'Akatsuki quelques provisions.


L'homme de l'Akatsuki la toisa du regard quelques secondes avant de lui demander ce que le général lui avait dit exactement. Apparemment, il y avait un point faible et un point fort. C'était toujours le cas dans les petits villages. Ne s'y connaissant pas particulièrement en stratégie militaire, il faisait toujours face à la mort lorsqu'il devait se battre contre des ennemis plus forts et plus intelligents.

Plutôt que d'allez vers ce point vulnérable tout les deux, tu iras seule. De mon côté, j'irai du côté fort et j'attirerai leur attention. Ça te donnera le champ libre pour entrer et les attaquer par derrière, et leur donner le coup de grâce. Personnellement, je tuerai leur chef le plus rapidement possible afin d'éviter n'importe quelle stratégie de nos ennemis. En coupant la tête du serpent, il sera plus facile de l'achever.


Eika lui dit quelques paroles et partit de son côté. Elle finit par disparaître au loin, allant lentement vers le côté vulnérable, faible du villages des griffes, afin de mettre le plan à exécution.

Tsuku, lui, était beaucoup plus près du village qu'elle, puisqu'elle devait faire le tour par en arrière. Il entra, à pieds, dans la forêt. La lumière se changea lentement en ombre puis en noirceur, alors que les cris des oiseaux, au loin, laissait place à des rires, des cris d'hommes et de femmes. Tsuku s'approchait rapidement du village et finit par voir, au loin, des murailles de quelques mètres de hauteur, toute en bois. Des gardes, armés de lance et de quelques armes diverses, cherchaient, au loin, tout signe ennemi qui pouvait leur causer du tort.

Il prit le chemin principal et les murailles grossissait de plus en plus, jusqu'à ce qu'il fût rendu devant. Puisqu'il était seul, il n'était pas considéré comme dangereux. Les gens ne semblaient pas connaître le signe de l'Akatsuki puisque personne ne semblait hostile à ce moment. La porte de devant était fermé. Deux gardes, armés de lance le regardait approcher sans dire un mot jusqu'à `ce qu'il fût juste à côté d'eux.

- Eh, toi! Qui es-tu, que viens-tu faire ici, sais-tu que nous sommes en guerre?

Je dois rentrer afin de me désaltérer, le voyage a été long.

D'accord, rajouta l'homme, mais avant le bras droit du chef doit venir te voir et dire si tu es digne de confiance ou non.

Tsuku resta immobile pendant cinq, dix minutes, avant que la porte de devant ouvre et ferme rapidement devant un homme petit, maigre et fatigué. Il s'approcha sans regarder Tsuku puis finit par lever les yeux. Un éclat de peur apparût dans ses yeux alors qu'il faisait un pas arrière.

- L'aka … L'akatsuki? Le village des crocs sont allez jusque là!? Gardes! Nous devons arrêter cet homme au plus vite!

Les deux gardes courrurent vers Tsuku alors que le bras droit du chef fit quelques mudras, avant de s'écrier « Suiton, Daibafuku no jutsu! » Une immense colonne d'eau fût projeté vers Tsuku qui sauta rapidement pour éviter cette attaque qui lui aurait sans doute été fatale. Faisant des mudras dans les airs, ce fût à son tour de s'écrier « Kuchiyose, Hebi Yuku!» Après s'être mordu un doigt, il atterit lourdement au sol. Pendant une seconde, tout semblait ralentir, arrêté, tout signe de vie semblait avoir stoppé. Le vent lui même retenait son souffle en attendant de voir quel créature allait apparaître devant leurs yeux.

Les signes se dessinèrent rapidement sur le sol et un énorme serpent de feu sortit du sol, frappant les gardes qui s'effondrère, sans vie, puis la main droite du chef qui tomba au sol, en hurlant. L'énorme serpent continua sa route par en avant, brisant une grande partie du rempart et défonça rapidement la porte. Devant eux, tout le village était en alerte. Les shinobis criait, se donnait à tous et chacun des ordres puis allant dans tout les sens. Les hommes allait en grande partie vers le serpent pour l'arrêter le plus vite possible. Au loin, une énorme alarme se fit entendre pour prévenir tout le monde que le village est en alerte.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Lun 13 Mai - 17:16




Akatsuki au pays des Crocs






Après quelques préparatifs, je discutai de la stratégie avec mon coéquipier. Il voulait servir d'appât pour me laisser infiltrer le village et tuer discrètement le chef. Cela me paraissait être une bonne idée, à l'aide de mes genjutsus je pourrai facilement mener à bien cette mission. Après avoir tué leur chef ce sera surement le désordre et la panique, il y a également de fortes chances pour qu'une partie de la puissance militaire déserte le champs de bataille. J'acceptai sa suggestion et nous nous préparâmes ensuite au départ. J'avais beau cacher mes sentiments, j'hésitais encore à exécuter les ordres, c'était la première fois que j'allais devoir me battre pour une cause qui m'était étrangère. J'adressai une dernière fois la parole au jeune ninja avant de partir :

-Si tu as besoin de renfort tu n'as qu'à envoyer une boule de feu dans les airs, je ne serai pas bien loin ... Et évite de mourir avant notre prochaine rencontre !

Lui lançais-je, le sourire en coin tout en m'élançant vers l'objectif. La distance à parcourir pour rejoindre la cible était plutôt longue, je devais me déplacer rapidement. Mon coéquipier allait arriver sur place avant moi pour appâter les ennemis. Il ne fallait pas que je perde de temps, sa vie allait être en danger. J'étais bientôt arrivé à proximité du village du pays des griffes. L’ordre de mission était clair : dévaster la puissance militaire du pays des Griffes. Je décidai à contre cœur de faire uniquement le travail demandé, ni plus ni moins. J'avais décidé de tuer uniquement ceux qui portaient une arme.
Je me trouvais à présent à une centaine de mètres du village. Je pouvais voir l'entrée secondaire du village. Il n'y avait que deux gardes pour la défendre. J'armai mon arc de deux flèches et décochai ces dernières en même temps dans la direction des deux ninjas. A l'aide ma technique "Fûton - Ya no Jutsu" j’accélérai la vitesse de mes flèches tout en les dirigeants séparément, une sur chacun des gardes. Les flèches transpercèrent transpercèrent leur crâne en même temps, les deux corps tombèrent, sans vie, au sol dans la plus grande discrétion. Je baissais les yeux pour dévisager les corps. Je ne m'étais jamais sentie aussi coupable. Jamais je n'aurais pensé avoir à faire ca dans ma vie. Il fallait l'admettre tout avait changé depuis l'année dernière.
Pas de temps à perdre, je devais poursuivre ma mission, la vie de mon coéquipier en dépendait. Je courus vers les murailles à une vitesse impressionnante, puis en m'aidant de mon affinité fuuton je me hissai au sommet des parois de cet immense mur. Je rampai à présent sur les haut des murailles pour observer la disposition de mes adversaires. Plusieurs civils étaient dans le village, je ne voulais pas mettre leurs vies en danger. Un gigantesque bâtiment surplombait le sud-est du village. C'était surement le QG du dirigeant, pourtant personne ne semblait le garder. Discrètement je décochai 3 flèches sous la toiture de bâtiments autour du QG de manière à former un kekkai et Je lançai mon genjutsu Chuufu no Jutsu. Toutes les personnes se trouvant dans la zone de mon kekkai arrêtèrent subitement de bouger. J'en profitai pour sauter sur le toit des bâtiments à vive allure afin de rejoindre le QG. Une fois devant je sautai à travers une fenêtre. Je courus pour grimper les escaliers et trouver le bureau du dirigeant. Je venais d'arriver au sommet et me trouvait devant une double porte de 2m de haut très élégante. J'ouvris la porte de force grâce à mon jutsu kyoufuu no jutsu en appliquant de forts courants d'air contre la porte. L'intérieur de la pièce était vide, après une fouille rapide des documents qui se trouvaient sur le bureau je compris qu'il s'agissait du bureau du dirigeant. J'arrivais trop tard, à pein eu-je le temps de ressortir que j'entendis de violentes explosions à l'ouest du village dans la direction des grandes portes d'entrée. Le dirigeant avait surement dû aller avec ses gardes porter main forte aux troupes fàce à mon coéquipier. Je n'avais pourtant pas vu le signal de renfort dont j'avais parlé à Tsuku avant le départ. Tout cela me paraissait vraiment étrange. Je continuai à sauter de toits en toits pour rejoindre la position de Tsuku.

"Tiens-bon Tsuku, je n'abandonne jamais mes coéquipiers, question de principe."



[HRP : Voici un plan pour vous aider à comprendre le plan d'attaque établi par Tsuku et moi même.]
Spoiler:
 






© Eika Shizen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1102-bingo-book-d-eika-shizen http://sns-rp.forumgratuit.org/t1091-eika-shizen
Messages : 706

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Mar 21 Mai - 22:13

Tsuku déposa les pieds au sol. Derrière lui, le sol buvait le sang de nombreux guerrier mort extrêmement rapidement au combat. Les yeux dans le vide, inertes, ils n'avaient jamais vu ce qui était arrivé vers eux avec une rapidité féroce. Une énorme explosion retentit un peu plus loin alors que le serpent géant de feu rentrait en contact avec des bâtiments, écrasant au passage des dizaines de ninjas, de femmes et d'enfants. Certains tentaient maladroitement de s'attaquer à l'énorme invocation et d'autre prenaient leurs jambes à leur cou pour s'enfuir, cherchant désespérément la seconde qu'il leur fallait pour sauver leur pitoyable existence. Ils avaient combattu un autre village dans le seul but de s'accaparer leur territoire. Aujourd'hui, le ciel s'abattait sur eux à une vitesse prodigieuse.

L'Akatsukien regardait devant. Au dessus de lui, de petits nuages commençaient à se former. D'abord à genoux, certains ninjas d'abord surpris par l'attaque s'était rapidement relevé pour essayer d'attaquer Tsuku de dos. Faisant un salto avant, il sortit deux kunais de ses manches et les lança dans le visage de deux ninjas avec une précision épeurante. Les deux cadavres s'écroulèrent dans un petit bruit rapide et sec. Une dizaine de ninjas du pays était maintenant dans les airs et sur le sol autour de Tsuku, prêt à attaquer cet homme maudit, sans honneur, sans pitié, qui s'attaquait à leur village.

Yoton Senbon!

De milliers de gouttelettes de lave s'échappèrent du corps de Tsuku et alla s'écraser sur les corps meurtris des ennemis ainsi que des maison en bois dans les alentours, qui prirent feu instantanément. Maintenant, la colère avait envahie tout les villageois et les ninjas qui se massèrent rapidement pour affronter Tsuku, pour le détruire, le démonter, venger leur mort. Savait-il seulement combien de temps s'était passé entre le début de l'attaque et maintenant? Tout s'était passé si vite. Une minute, maximum.

Un groupe de ninjas, silencieux, tremblant, se tenait maintenant devant Tsuku qui attendit l'attaque pour contre-attaquer. Un homme, qui avait une jambe en moins fit quelques mudras que Tsuku reconnaissait. Une boule de feu. Tsuku fit un salto arrière en faisant ses propres mudras :

Kuchiyose Hyriuu!

L'énorme dragon qu'il avait laissé partir quelques dizaines de minutes plus tôt était maintenant réapparut et cracha une énorme boule de feu qui s'écrasa contre la technique pitoyable de cet ennemi mutilé. Des dizaines d'homme et de femmes furent carbonisé instantanément sans demander leur reste.

Plus loin, un groupuscule, deux ou trois ninjas tentaient de mettre fin à la destruction causée par l'énorme serpent de feu. Trop tard. En quelques sauts, le jeune homme de l'Akatsuki avait sauté de maison en maison jusqu'à les atteindre et leur asséner un coup par derrière, coup qui fût fatal pour tous sauf un. Ce dernier, assit sur le postérieur, tremblant, regardait Tsuku sans oser bouger. Tsuku, sans l'ombre d'une émotion, sans même un sourire, une once de colère ni aucun autre sentiment le prit par le collet et lui asséna un coup de kunai qui le tua sur le coup. Il laissa retomber le cadavres comme un sac de patate et releva les yeux pour voir arriver vers lui une cape aux nuages rouges.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Mer 22 Mai - 19:59




Akatsuki au pays des Crocs






Je courais toujours dans la même direction depuis que j'avais entendu cette explosion. La violence de cette dernière m'inquiétait. Et si Tsuku rencontrait une forte résistance ? Je ne savais pas de quoi le jeune homme était capable ... Tout en poursuivant ma course éfreinée je m'emparai d'un kunai accroché sur ma cuisse pour m'entailler la paume de la main, puis à l'aide d'un geste j'invoqua Hiryuu. C'était un démon volant, se présentant sous la forme d'un gigantesque oiseau. Je sauta aussitôt sur son dos en me contentant de la saluer rapidement de la tête, il n'était pas question de perdre une seconde. Dans un violent coup d'ailes, Hiryuu s'envola dans les airs. A l'aide de sa technique Tobu no jutsu le démon transperçait les cieux à une vitesse hallucinante, en quelques secondes je me retrouvai au dessus du champs de bataille. Je sautai de ma monture pour atteindre le sol. J'avais profité de ma chute libre pour décocher quelques flèches autour de moi, toutes furent mortelles. Aussitôt je courus vers mon coéquipier.

-Désolé du retard, le dirigeant n'était pas dans son bureau, quelque chose est en train de se tramer ! Sois vigilant, protège mes arrières et je ferai de même. Pour le moment j'ai besoin que tu me protège quelques secondes pour lancer un jutsu.

A peine eu-je le temps de finir ma phrase qu'un soldat adverse profita du manque d’attention de Tsuku pour l'attaquer par derrière. En une fraction de seconde je décochai une flèche qui frôla l'épaule de Tsuku pour se planter dans le crâne du sauvageon. Je plongea mon regard dans les yeux de mon coéquipier comme pour m'assurer qu'il avait bien compris ce que je venais de lui demander.

-Hiryuu, c'est le moment !

Criai-je brusquement en agitant mes mains devant moi. Le démon commença à battre des ailes pour utiliser un jutsu avec moi en duo. Une tornade commençait à se former au milieu du bataillon ennemi. Les soldats adverses s'envolaient les uns après les autres, prit de force dans le tourbillon d'air de la tornade.
Puis sans attendre je serrai le poing pour faire saigner la coupure que j'avais sur ma main afin d'utiliser un autre Kuchiyose. Cette fois-ci j'invoquai Kousou, un démon spécialisé dans le Raiton.

-Kousou, tu sais ce qu'il te reste à faire.

Le démon analysa rapidement la situation. J'avais au préalable mis au point quelques combos avec mes invocations. Il utilisa son plus puissant jutsu juste au dessus de la tornade : Raiu no jutsu. Un terrible orage s'abattu dans une zone de 100 mètres au dessus de cette dernière. Je baissai soudainement les yeux. J'avais du mal à supporter le massacre mais désormais notre vie en dépendait. Je repris mes esprits puis relevai la tête quand je croisa le regard du dirigeant. Le pays des crocs m'avait montré sa photo, je le reconnaissais très bien ! Plus une seconde à perdre j'en fis ma priorité.

-Le dirigeant à 2 heures ! J'engage l'affrontement !

Lançais-je à Tsuku avant de m'élançais en direction de ma cible. Tout en courant je décochai une flèche en direction d'un de ses sbires. Au moment où la flèche s'approcha du soldat j'utilisai mon genjutsu Torikomu no Jutsu. J'ordonna à la cible de tuer son dirigeant. Aussitôt l'homme se retourna et jeta brusquement plusieurs shurikens. Le temps de réagir le dirigeant reçu un shuriken dans la jambe, il para les autres avec son épée. Il maniait le sabre avec une dextérité déconcertante. D'un coup de lame il trancha aisément la gorge de son compagnon.
J'enchaînai sans perdre une seconde avec ma technique Ya no Jutsu. Je décochai une flèche, très rapide, qui fendait l'air en direction du dirigeant. Au même moment un groupe d'ennemi s'attaqua à moi à l'aide de plusieurs jutsus katon et doton. D'un geste de la main j'activai ma technique Tate kuro no Jutsu. Un bouclier sphérique d’affinité fuuton apparut autour de moi pour parer les jutsus adverses. Je dû utiliser un peu plus de chakra que prévu pour encaisser la majeur partie des jutsus. Sentant une flamme s'approcher de mon visage je m’efforçai de me concentrer sur mon jutsu pour le maintenir.

Spoiler:
 






© Eika Shizen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1102-bingo-book-d-eika-shizen http://sns-rp.forumgratuit.org/t1091-eika-shizen
Messages : 706

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Mer 22 Mai - 21:16

Eika balbutia quelques paroles à Tsuku qui resta de marbre, n'accordant pas une importance particulière à ce qu'elle lui disait. Le village était en grande partie en ruine, le chef n'était sûrement pas loin et Tsuku n'avait pas rencontré de résistance particulière. Eika décocha rapidement une flèche vers Tsuku qui ne bougea pas pour l'esquiver. Elle visait quelqu'un qui l'approchait derrière lui, il l'avait entendu. Ce dernier tomba à la renverse, la bouche ouverte d'étonnement. Sa mort était arrivé bien plus vite qu'il ne l'avait prévu. Une pluie de débris se mit à tomber du ciel. Une énorme explosion avait retenti. Tsuku se retourna lentement, sans sourciller. La jeune dame de l'Akatsuki avait lancé une flèche rapide vers un homme. Si elle visait cet homme en particulier elle devait avoir une raison. Il devait être le chef.

De nombreuses techniques arrivèrent vers elle dans une ultime tentative de contre-attaque contre l'organisation secrète de mercenaire. Elle eût à peine le temps de se retourner qu'une attaque allait la frapper de plein fouet.

Tsuku se pencha légèrement et dans un bond et il s'écria :

- Raiton Shunshin no jutsu!

En moins d'une seconde il était entre sa partenaire et les attaque qui arrivait extrêmement rapidement. Il fit des mudras rapide : Kyuukazan no Satori!

Un énorme mur de lave de dizaines de mètre de haut absorba absolument toute les attaque et déchira le village en deux. Maintenant, tout le village brûlait. À la fin de cette attaque, il n'allait plus rien rester de ce village appart la mort et les cendres.

Retombant sur ses pieds, il fit à nouveau quelques mudras : Yomi Numa!

Sous le mur de lave, le sol se transforma en boue. D'énorme cri, de l'autre côté du mur, se firent entendre alors que la boue prenait feu et que les gens se noyait lentement à l'intérieur. Une énorme colonne de fumée s'élevait maintenant du village. Toute résistance était presque achevé.

Tsuku se tourna vers sa co-équipière pour voir ce qui se passait désormais avec le chef.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Mer 22 Mai - 22:23




Akatsuki au pays des Crocs






Pendant que mon coéquipier mettait le village à feu et à cendres je m'occupais du chef. La flèche que je venais de décocher lui entailla la joue, le bougre avait esquivé de peau ma flèche. Mais il était désormais trop tard pour lui. J'utilisai mon genjutsu Jigoku no Jutsu. Le corps du vieil homme s'abattit sur le sol dans un bruit sourd. Il était à présent piégé dans mon genjutsu. Les douleurs subies dans le jutsu étaient pour lui réelle et il s'affaiblissait physiquement à vu d'oeil. Cependant je devais faire durer le jutsu plus longtemps afin que les douleurs soient assez intenses pour le tuer. Je devais gagner du temps ! Je décocha 3 flèches dans les airs, et à l'aide ma technique Fûton - Ya no Jutsu je dispersai les flèches en vol chacune dans un sens opposé, les flèches atterrirent sur le sol en même temps formant un triangle autour des hommes. J'utilisai mon genjutsu Chuufu no Jutsu. 4 des 5 ninjas restant de la garde personnelle du dirigeant furent prisent dans mon jutsu : il étaient à présent immobiles. J'en profitai aussitôt pour décocher 4 flèches dans le crâne de ces derniers. Pendant ce temps le dernier ninja adverse avait réussit à sortir le dirigeant de mon genjutsu. Comment ? Je n'en savais rien j'étais trop occupée à tuer les 4 autres ... La dirigeant se releva avec beaucoup de mal et manque de peu de retomber au sol, il sentait très faible. Quelle poisse ! Il ne me restait plus que quelques secondes avant qu'il ne meurt ! Le bougre enchaîna une suite de mudras pour et utilisa une technique Suiton, un énorme dragon d'eau sorti d'un puits non loin en se jetant sur moi. Je n'avais que quelques secondes pour réagir, sans attendre j'invoquai un démon supplémentaire, Onjin ! Le démon se matérialisa sous la forme d'une enveloppe de chakra protectrice autour de moi mesurant 4 mètres de haut.

-Tsuku, protège-toi !

Onjin s'empressa d'utiliser sa technique Fuuton - Hamon no jutsu. Une puissante onde de choc sphérique se dégagea autour de moi et de mon invocation, repoussant le dragon d'eau de l'adversaire. Je fis ensuite un signe de la tête à Onjin comme pour le remercier. Pendant ce temps mes deux invocations s'activaient. Kousou lança son jutsu Denkou no jutsu, sans prévenir un éclair vint foudroyer sur place le seul ninja encore en vie de la garde personnelle du dirigeant. Le vieil homme n'avait pas l'air de vouloir se laisser faire, malgré son handicap il continuait de se battre ... C'était pitoyable, à sa place j'aurais essayé de sauver ma vie, il allait juste mourir, humilié et son nom s’éteindrait à jamais. Je ne voulais pas le faire souffrir plus longtemps mais il opposait de la résistance. Après un série de mudras de sa part, il leva un bataillon de clones aqueux. Une dizaines des clones à l'apparence humaine couraient dans ma direction. J'utilisai ma technique Fûton - kyoufuu no jutsu pour créer une multitude de flux d'air très rapides étant capables de couper la matière dans une zone de 10 mètres autour de moi. En entrant dans cette zone les clones furent découpés par des centaines de lames invisibles. Il ne restait qu'une marre d'eau au sol. Au moment ou je stoppai ma technique, mon adversaire utilisa un autre de ses jutsus, en utilisant la flaque d'eau au sol il créa une sorte d'énorme crabe. Le crabe se jetait sur moi en essayant de m’assainir de violents coups de pinces. J'avais conscience que ces attaques pouvaient êtres mortelles. Il était d'une vélocité impressionnante. Je m'aidai de ma technique Kyoufuu no Jutsu afin de créer des flux d'airs très rapides pour me transporter et ainsi esquiver ces attaques. Je pris un peu de recul puis me concentra sur ma cible, je décochai deux flèches l'une à la suite de l'autre en direction des yeux de l'invocation. A l'aide de ma technique Ya no jutsu j'augmentai la rapidité et la puissance de mes flèches tout en les dirigeant. Le crabe laissa échapper un cri de rage au moment où mes 2 flèches lui ôtèrent la vue. Il se déplaçait à présent aléatoirement. Je continuai à décocher des flèches, les unes après les autres toujours en utilisant ma technique Ya no jutsu pour être sure que ces dernières finiraient dans leur cible. Bientôt l'animal fut criblée de flèches. J'utilisai une fois de plus mon genjutsu Jigoku no Jutsu sur l'invocation pour l'achever. L'eau qui composait l'invocation se déversa soudainement au sol tel un torrent. Je m'envolai dans les airs grâce à ma technique kyoufuu no jutsu pour esquiver cette ultime technique kamikaze. Je me dirigeai ensuite vers le vieil homme épuisé, il était allongé au sol mais tenait encore une épée dans se main. Je décochai une flèche dans son poignet, le découpant les ligaments au passage du métal de ma flèche. L'épée tomba au sol dans pendant que l'homme laisse s'échapper un cri de douleur. Je savais ce que j'avais à faire, même si cela ne m’enchantait guère ... J'avais conclu un accord avec l'organisation et aussi longtemps que j'avais besoin de leur aide j'allais devoir obéir aux ordres. Je leva les yeux au ciel comme pour demander pardon puis je tirai une flèche sur le vieil homme. Sa mort fut rapide, sans douleur. Je dévisagea le cadavre qui se trouvait à présent à mes pieds et rebroussa chemin. En me retournant je découvrais avec dégoût un brasier géant qui consumait presque tout le village. Les cris étaient omniprésents, jamais je n'avais assisté à une tel désastre. J'enfilai ma capuche sur ma tête et sauta sur le dos de mon invocation Hiryuu. Tous les soldats du village étaient à présent décédés et le peu de citoyens encore en vie étaient piégés dans le village en feu. Je m'approchai du village sur le dos de ma monture volante. Je m'approchai assez près des flammes pour utiliser ma technique kyoufuu no jutsu et écarter les flammes grâce aux puissants flux d'airs provoqués. Je m'avançai dans le passage que je venais de me créer. Hiryuu se positionna dans les airs au centre du village, la chaleur était atroce mais je devais le faire, je ne pouvais pas laisser tous ces civils innocents mourir.

-Démons, je compte sur vous pour sauver le plus de vies possibles, chacun part de son côté !

-Dame des ténèbres, le sort de ces humains nous est égal, je ne suis pas favorable au fait de risquer nos vies pour eux.

-Avec le pacte que nous avons établi, vous avez le devoir de considérer mes paroles, et je vous demande de m'aider à sauver ces personnes. A l'aide de mon nouveau coéquipier la puissance militaire du village a déjà été éradiquée vous ne risquez rien, faites attention aux flammes, en cas de besoin Hiryuu est là pour écarter les flammes et vous protéger à l'aide de son bouclier. Allons-y, et si vous ne le faites pas par conviction faites le au nom de notre pacte, de notre accord !

Les démons s’exécutèrent sans négocier, ils étaient d'une loyauté sans faille. Plus d'une fois je leur avais prouvé ma valeur et j'avais gagné leur respect. Pendant plusieurs minutes, je faisais l'aller-retour dans le village accompagnée de mes démons pour porter secours aux survivants. Une fois le travail accompli je me retournai vers les rescapés.

-Mes plus profondes excuses. Que la nuit vous porte vers d'autres chemins !

Sur ces étranges paroles je mis fin à mes invocations à l'exception d'Hiryuu dont j'avais encore besoin pour rentrer plus rapidement au pays des crocs en empruntant le chemin des cieux. Je m'envolai sans adresser un mot à mon partenaire Tsuku. Je n'arrivais à concevoir que l'on puisse détruire des vies pour le plaisir.






© Eika Shizen


Dernière édition par Eika Shizen le Jeu 23 Mai - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1102-bingo-book-d-eika-shizen http://sns-rp.forumgratuit.org/t1091-eika-shizen
Messages : 706

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   Mer 22 Mai - 23:30

Le silence se fit. Les quelques invocations que Eika avait fait apparaître était disparu après avoir sauvé quelques rescapés. Le feu, entouré par tellement d'eau commençait lentement à disparaître, laissant paraître un peu partout d'extrême dégât. La co-équipière de Tsuku, qui avait l'air dégoûté, était parti rapidement. Tsuku ne dit pas un mot, il n'avait pas à se justifier. Il avait suivi les ordres à la lettre. Combien de soldat avait réussit à s'échapper par sa faute? Peut-être une dizaine, peut-être plus. L'homme de l'Akatsuki marcha quelque peu par en avant, regardant autour de lui. Plus une âme qui vive. Ce qui avait réussit à survivre s'était échappé et étaient peut-être déjà en train de former un plan pour une contre-attaque suicidaire. Tsuku partirait avant.

Il fit quelque pas. Après quelques mudras, toutes ses invocations disparurent.

- Mission réussie.

Il disparut rapidement, laissant le village dans l'état dans lequel il était. Il courut rapidement vers le village qui devait les payer. L'homme qui l'avait engagé était blême et ne s'attendait sûrement pas à d'aussi bon résultat aussi rapidement. Il lui remit rapidement l'argent alors que Tsuku lui dit qu'il pouvait les ré-engager aussitôt qu'il le voulait. Le jeune homme quitta rapidement le village. Il entra dans une lourde forêt. Il pût enfin ralentir le pas, puis s'arrêta.

Regardant autour, il n'y avait personne. Il fit quelques mudras, puis un homme massif apparût devant lui. Dans un hologramme peu net, il le fixait avec son sharingan, vieux symbole d'un clan déchu.

- La mission est un succès et j'ai été payé. Je me presse de venir porter l'argent au repère le plus proche. Ma coéquipière s'est enfuie. Pourquoi me donnez-vous toujours ceux qui se laisse toujours porter par leurs émotions?

Tsuku ne s'attendait pas vraiment à une réponse mais garda tout de même le silence en fixant l'hologramme qu'il avait devant lui. Elle finit par disparaître, puis Tsuku continua son chemin silencieusement vers le repère.



FIN DU RP

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Akatsuki au pays des Crocs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akatsuki au pays des Crocs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Les EUA ne pourra plus soutenir les pays dependants....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: