Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Un samouraï à Suna !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Un samouraï à Suna !   Sam 11 Mai - 16:18

Sous un soleil brulant, dans un désert où il n'y avait aucun signe de vie à l'horizon. Marchait un jeune homme vêtu d'un kimono blanc aux bordures bleus ciels il marchait. Enfin si on pouvait appeler cela marcher. Il titubait oui tituber était le mot exacte pour décrire la manière dont-il avançait. Laissant deviner qu'il faisait route depuis un bon nombre de jour. Il semblait affaiblit, le visage dégoulinant de sueur. Il respirait lentement très lentement. Il portait à sa ceinture un katana au manche noir dans un fourreau blanc. Étant positionné sur le côté gauche de sa ceinture, ça voulait dire que l'homme était droitier enfin qu'il se servait de sa main droite pour dégainer son arme.
Le vent fort du désert fouettait son visage. L'homme n'en voulait plus, il s'assit et leva les yeux au ciel il regarder ce soleil aveuglant et se mit à penser :

«Ouahhh comme il fait chaud... Cela fait maintenant deux semaines que je marche sans but, le village caché du sable se trouve après le désert qu'il disait. C'est impossible ce village n'existe pas, je n'aurai pas pu me perdre non plus ! Quoi que aucune route n'est indiquée ici...J'ai soif, je suis foutu..Alors, je vais mourir dans un désert et personne ne saura que je suis mort...C'est bien triste pour un guerrier.»

Sur ces mots il s'assoupit dans un désert il connue que les journées soient arides mais que les nuits sont glaciales, pour cela il ne devait pas rester ici et trouver un abri au plus vite hélas la fatigue et la soif s'emparaient de son corps chaque pas.
La nuit passa, et Soufuku se réveilla fatigué il décida de reprendre son périple, il avançait donc encore et encore. Sous le vent qui semblait crier le désespoir et la colère d'être seul dans un si vaste endroit. Soufuku souriait s'appuyant sur son katana pour pouvoir marcher.
Au bout de trois heure de marche il aperçu un panneau il se dépêcha de le lire ce qu'il indiquait, un sourire ce dessinât sur son visage. Il était arrivé à la fin du désert et se retrouverait donc plus proche du village du sable.
Après avoir emprunté plusieurs chemins courbés il arriva devant ce qui semblait être un passage à l'image d'un canyon deux grandes collines ensablées et séparées en deux surplombées le paysage. Ici ce trouvaient deux gardes. Ils étaient habillés d'un pantalons gris et d'une veste sans manche plus foncées en dessous ce trouvé un t-shirt a manches longues de la même couleur que le pantalon. Il était équipés de mitaines aux couleurs de la veste et portèrent un bandeau frontale avec une plaque en métal où était gravé un symbole. Le premier était barbu et le second semblait plus jeune. C'est le premier qui vint à la rencontre du samouraï, il l'interpella :

–Toi !! Que viens tu faire ici !! 

Affaiblit Soufuku répondit :

–Je suis venu...Votre chef...Soif... 

Sur c'est mots le jeune homme tomba ses genoux touchèrent le sol s'en suivit de son corps. Étonné le garde appela son subordonné pour qu'il l'aider a examiner le samouraï inconscient.

–Fouille le regarde s'il ne transport rien de suspect sur lui et appel quelqu'un du village, c'est peut être un assassin ou quelque chose de la sorte. Il porte un sabre ce qui veut dire qu'il pourrait être une menace pour le village. ! 

Le jeune ninja s'exécuta il partit ensuite chercher quelqu'un du village pour savoir ce que l'on ferait de Soufuku qui était inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Sergerk Rasack
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1090

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: ...
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Dim 12 Mai - 11:38

Spoiler:
 

Sergerk lança sa cigarette à ses pieds et l'écrasa rapidement par réflexe. Puis il regarda le soleil briller au dessus de lui et taper de ses rayons la région désertique de Suna. Il était surement un des seuls, avec son clan, à pouvoir regarder l'astre de pleine face sans être ébloui. Ses Koganegan avaient enfin aboutit à leurs formes finales et il comptait bien utilisé cet avantages durant l'examen Chunnin qui se profilait. Assis sur un des murs qui gardaient la cité des sables, il pensait à cet possibilité de devenir un Junnin. Il allait dans quelques jours partir pour Iwa avec la délégation de Suna. Il lui fallait monter en grade pour apprendre les techniques Rasack et se faire bien voir par le maître Kazekage...... Comment se passerait le tournoi ? Des batailles directes ? Des épreuves de survies ? Il n'en avait aucune idée mais de toute façon, ce genre d’évènement n'était en général pas très original. Les organisateurs n'allaient pas se creuser la tête pour sortir les épreuves il en était quasiment certains.

Il fut tiré de ses pensées quant il entendu un garde revenir en courant jusqu'au portes du village. Un officier qui avait un grade de Chunnin bas de gamme et qui ne serait surement sur la liste des inscrits pour le tournoi. Sergerk sauta de son perchoir et atterrit devant l'autre. Il se leva et regarda son opposant avec une pointe de mépris.

- Que se passe t-il ?

- Nous avons trouver une possible menace dans le grand désert nous devons demandé à maître Shunsuke se que nous devons faire de lui...

Sergerk soupira avant de retirer son manteau.

- On ne vas pas dérangé le maître pour si peu. Conduisez-moi à l'intrus, je saurais ce qu'il faudra faire.

L'homme sembla troublé de recevoir des ordres de quelqu'un plus jeunes que lui mais obéit quand même devant le regard froid du sabreur. Les deux partirent donc en direction de l'endroit où l'intrus avait été repéré. Avec un peu de chance, il s'agirait pour Sergerk de s’entraîner un peu avant d'aller à Iwa...
Après dix minutes de courses, les deux Chunnins arrivèrent donc à l'endroit prévu. Un autre garde de même grade mais plus âgé semblait attendre le retour de son équipier alors qu'un corps gisait à terre. L'homme semblai avoir à peu près son âge et c'était sans doute évanouis à cause du manque d'eau ou de l'insolation. Pour quelqu'un ne venant pas du pays du vent, c'était normal de ne pas tenir la traversée du grand désert... Mais ce jeune homme semblait assez résistant pour avoir tenu jusqu'à la fin... Qui était-il ? Ça l’intriguait. A côté de lui, les gardes avaient fait leur boulots et avait retiré toutes les armes du nouveau venu. Un sabre... Un autre sabreur ? D'ou pouvait-il venir et pourquoi avait-il essayé de traversé le désert ?

- Est-ce qu'il vous a dit quelque chose avant de s'évanouir ?

- Il a dit qu'il voulait voir notre chef et c'est tout...

Sergerk ramassa les armes du ninjas avant de réfléchir en regardant la lame...

- Soit... Attachez-lui les mains et les pieds, on le ramène au village. Je veux savoir qui est cet homme. Et au pire, Shunsuke le fera parler si il n'est pas coopératif...

Les deux autres ne semblaient pas apprécié d'être dirigé par le sabreur mais exécutèrent ses ordres sans broncher. Sergerk s'occupa de prendre l'attirail de l'étranger pendant que les gardes soulevaient le corps maintenant attaché. Et tout trois repartirent en direction de Suna... La durée du trajet fut un peu plus longue à cause de l’encombrement mais le village n'était pas très éloigné et bientôt il furent de retour. Ils mirent le corps encore évanoui à l'hôpital ou ils l'attachèrent avec plus de précautions. Puis Sergerk congédia les deux autres et s'assit près du lit ou reposait l'étranger. Avant de lui jeter un verre d'eau à la face.

- Alors t'es réveillé ?

_ _ ___________________________________________ _ _

La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 http://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine http://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Dim 12 Mai - 15:29

Réveiller brusquement lorsque l'eau s'entrechoqua avec son visage, Soufuku ouvrit les yeux de moitiés, il entendit une voix qui l'interpellait :

- Alors t'es réveillé ? Alors t'es réveillé ?

Cherchant l'individu qui s'adressait à lui il essaya de bougeait quand il s’aperçut qu'il était allongé et qui plus est attaché sur un lit. Son sabre n'était plus a ça ceinture, le sabreur imaginait le pire des scénarios. C'est alors qu'il vit assis sur un siège un homme au cheveux blonds portant des lunettes de soleil, le visage de l’individu laissait deviner qu'il devait sans doute avoir le même âge que Soufuku.
Les idées furent nombreuses dans le crane de Soufuku, qui était cet homme, lui voulait-il du mal ?Il devait sûrement être beaucoup plus puissant que lui donc, Soufuku laissa tomber l'idée d'un combat.
Il devait faire attention à sa réponse pour éviter que son périple ne s'arrête sans avoir débuté,c'est alors qu'il pris le temps de répondre avec une faible voix :

- Mon nom est Soufuku Nitobe, je suis un samouraï venant du pays du feu, je n'appartient a aucun village. Cependant, je cherche le village caché de Suna. Je suis aussi venu en paix.


Il prit une inspiration ayant toujours soif il économisait sa salive, il observa brièvement les lieux. Des fenêtres, un lit des espèces de machines qui devaient sans doutes être des machines servant à faire des perfusions. Le jeune homme comprit donc qu'il se trouvait dans un hôpital, il en déduit qu'il était dans un village. Ce demandant quel était ce village il eu secrètement l'espoir d'être arrivé à bon port, L'homme toujours assit fixait Soufuku il ne parlait toujours pas Soufuku reprit la parole :

- Je me retrouve dans un hôpital, dans quel ville sommes-nous ? Mais avant cela, qui êtes vous ?
Qu'avez vous fais de mon katana ? Je déteste me séparer de mon sabre. Êtes vous le chef des cet endroit ?


Il avait plusieurs questions à poser et espérait des réponses de la part de cet homme, son katana Soufuku détestait lorsqu'il ne l'avait pas à sa ceinture surtout lorsqu'il ce retrouvait en face d'un inconnu. Il n'avait pas envisagé ce genre de scénario il attendait, maintenant la réponse de celui qui l'avait fait prisonnier.

Quand un bruit ce fit entendre, c'était le ventre de Soufuku qui gargouillait, en plus d'avoir soif suite à sa traversé du désert, il avait maintenant faim, tellement faim qu'il aurait pu manger n'importe quoi ou n'importe qui ! Gêné il esquissa un petit sourire et lança à ce qui semblait finalement être son ravisseur :

- Euh... N'auriez-vous pas un petit quelque chose à grignoter ? Il se trouve que je n'ai pas manger depuis quelque jours maintenant.

Cet aire nonchalant qui lui collait à la peau souriant devant cette situation devenus quelque peut hilarante, il attendait maintenant la réponse de celui qui se tenait face a lui. Avait-il perdu patience ?
Qu'allait-il faire, répondre ? Sur le moment Soufuku espérait aussi qu'il lui apporterait quelque chose à manger. IL laissa le soin à l'individu de répondre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Sergerk Rasack
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1090

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: ...
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Dim 12 Mai - 19:24

L'autre se réveilla en sursaut devant Sergerk et paru complètement déboussolé et paniqué. Il se débattit un moment en essayant de défaire ses liens ou de récupérer ses armes... Une grimace passa sur son visage avant qu'il ne commence à se calmer. Il se tourna vers Sergerk l'air toujours un peu désorienté avant de lui répondre d'une voie faible :

- Mon nom est Soufuku Nitobe, je suis un samouraï venant du pays du feu, je n'appartient a aucun village. Cependant, je cherche le village caché de Suna. Je suis aussi venu en paix.


Il se mit à tourner la tête dans tout les sens en regardant partout, sans doute pour analyser les alentours. Mais le sabreur avait prit le soin de fermer les volets avant de réveiller son prisonier. Celui-ci s'arrêta et recommença à fixé Sergerk avec une expression songeuse. Il avait sans doute compris dans quel bâtiment il se trouvait mais ne pouvait avoir plus d'information relative au lieu. Le sunien se contenta de continuer de le regarder sans dire un mot. L'autre reprit alors :

- Je me retrouve dans un hôpital, dans quel ville sommes-nous ? Mais avant cela, qui êtes vous ? Qu'avez vous fais de mon katana ? Je déteste me séparer de mon sabre. Êtes vous le chef des cet endroit ?

Houlà, ça faisait beaucoup de question en un coup et cela surprit légèrement Sergerk. Il n'était absolument pas le chef mais regarda d'un œil distrait les armes du "samouraï" qui reposait dans le coin opposé de la chambre. Ce sabre ne semblait pas vraiment hors-du-commun comme toutes les armes trouvé sur lui d'ailleurs... Rien qui nécessite une confiscation ou une attention particulière. Le blond soupira et s'apprêta à répondre lorsque un bruit survint de nul part. Il jeta un regard interrogateur au dénommé "Soufuku" avant de réaliser que c'était uniquement son ventre qui gargouillait. Il baissa la tête pendant que l'autre reprenait :

- Euh... N'auriez-vous pas un petit quelque chose à grignoter ? Il se trouve que je n'ai pas manger depuis quelque jours maintenant.

Combien y avait-il d'idiot pour traverser le désert de Suna sans apporter de nourriture comme provision ? Mais bon, comme Sergerk ne comptait pas encore le détaché, il allait devoir se priver un petit moment. Le sabreur tendit tout de même son bras vers la table de chevet avant de tirer un tube relier à une bouteille d'eau et de le donner à l'étranger. Puis il sortit son briquet et s'alluma tranquillement une cigarette avant de se décider à donner des réponses à l'autre homme.

- Tu es ici dans l'hôpital du village caché de Suna, tu es arrivé par chance à destination. Selon la procédure on aurait du te laisser mourir au soleil mais comme tu avait presque réussit à traverser le désert, j'ai pensé qu'il fallait connaître tes intentions avant de te tuer...

Il avait dit ses paroles avec l'air le plus innocent du monde, comme si tuer les visiteurs était banals. Enfin, c'était vraiment banal à Suna mais le dire comme ça restait assez déstabilisant pour l'auditeur.

- Ton sabre se trouve de l'autre côté de la pièce avec toutes tes autres armes. Mais je te les rendrais pas tout de suite, mesure de précaution habituelle. Je ne te dirais pas non plus mon nom pour la même raison. Et si tu t'attendais à voir notre Kage, j'ai deux petites choses à te dire : premièrement, le Kazekage n'est pas quelqu'un que l'on peut rencontrer quant on est quelqu'un comme toi. Deuxièmement, le Kazekage n'est pas quelqu'un que l'on veut rencontrer quant on est quelqu'un comme toi. Crois-moi, même pour nous, moins on le voit, mieux on se porte...

Il souffla un rond de fumée pendant qu'une infirmière rentrai dans la chambre pour lui demander d'écraser sa cigarette. Il lui lança un regard noir, suffisant pour que l'infirmière ne dise plus rien et reparte aussi rapidement qu'elle était venue.

- on va commencer par le début si tu veux manger... Pourquoi as-tu essayé de traversé le grand désert ?

_ _ ___________________________________________ _ _

La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 http://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine http://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Dim 12 Mai - 20:19

- Tu es ici dans l'hôpital du village caché de Suna, tu es arrivé par chance à destination. Selon la procédure on aurait du te laisser mourir au soleil mais comme tu avait presque réussit à traverser le désert, j'ai pensé qu'il fallait connaître tes intentions avant de te tuer...

Lança solennellement l'individu à Soufuku, qui pouvait enfin s'abreuver grâce a ce que son interlocuteur lui avait donner, un tube qui reliait une bouteille d'eau, il n'avait pas remarque ce détaille mais les volets étaient fermés, ce qui expliquait qu'il ait du recevoir de l'eau en plain visage pour se réveiller.
L'homme qui prenait donc la parole a sont tour avait aussi pris le temps de sortir un briquet, au début Soufuku pensa que c'était dans le but de le torturer, mais finalement il avait allumé un cigarette. Satisfait d'apprendre qu'il était arrivé a destination. Le samouraï ne pouvait cacher sa satisfaction. Il souriait. Cependant, une chose à laquelle il n'avait prêté attention le fit naître une profonde angoisse en Soufuku. Le fait de tuer un Homme semblait quasiment normal pour son ravisseur. Allait-il passer à l'action ?
Sans plus attendre, l'homme qui tenait Soufuku en captivité reprit :

- Ton sabre se trouve de l'autre côté de la pièce avec toutes tes autres armes. Mais je te les rendrais pas tout de suite, mesure de précaution habituelle. Je ne te dirais pas non plus mon nom pour la même raison. Et si tu t'attendais à voir notre Kage, j'ai deux petites choses à te dire : premièrement, le Kazekage n'est pas quelqu'un que l'on peut rencontrer quant on est quelqu'un comme toi. Deuxièmement, le Kazekage n'est pas quelqu'un que l'on veut rencontrer quant on est quelqu'un comme toi. Crois-moi, même pour nous, moins on le voit, mieux on se porte...

Laissant un rond de fumer s'échapper de sa bouche, il regardait Soufuku. Celui-ci enregistra les paroles du fumeur, il fallait dire que c'était tout à fait normal qu'il se retrouve désarmé, ligoté, et aussi séparé de son attirail. L'homme en face de lui n'étais pas le Kazekage. Il n'en dit pas plus sur son identité, de plus selon ses dires, il vallait mieux ne pas rencontrer cet homme qui dirigeait le village, puis toujours selon les dires du ravisseur, il était même préférable pour ses subordonnés de l'éviter... Mais quel genre d'être pouvait être le Kazekage ? Cette question vint à l'esprit de Soufuku déjà qu'il n'était pas en très bonne posture qu'adviendrait-il de lui s'il rencontrait cet homme qui avait l'air effroyable. L'arrivée d'une infirmière dans la salle pour réprimander celui qui avait prit la parole, parce qu’il fumait dans un lieu qui n'était pas approprié pour le tabac, avait eu le don d’énerver le fumeur qui lança un regard noir à l'infirmière. Ce genre de regard interpella Soufuku un regard qu'il fallait craindre à son avis mieux valait faire parti des proches de cet homme que de ses ennemies. L’infirmière s’éclipsa dans la seconde qui suit. Lui, fumait toujours il laissa un nouvel halo de fumé s'échapper de sa bouche avant d’interroger Soufuku :


- On va commencer par le début si tu veux manger... Pourquoi as-tu essayé de traversé le grand désert ?


La question qui devait arriver, il voulait en savoir plus sur le samouraï, comment celui-ci arriverait à lui expliquer sa traversé du désert. Il réfléchit pris une gorgé d'eau et donna sa réponse :

Et bien, avant toute chose merci pour l'eau j'en avais vraiment besoin, comme je l'ai dis précédemment je suis un samouraï, de ce fait le monde des ninja reste un endroit mystérieux à mes yeux. J'ai donc décidé de quitter mon cocon familiale pour découvrir le monde shinobi. Un marchand ambulant que j'avais rencontrer sur la route m'avait indiqué que le village caché de Suna, dans le pays du vent était, un endroit paisible et propice à l'éclosion des jeunes shinobis. C'est donc épris de curiosité que j'ai entamé mon périple. Et après avoir traversé le désert je me retrouve ligoter …Enfin merci avant tout de m'avoir sauver la vie.
Soufuku s’interrompit il bougeait dans tout les sens regarda alors celui avec qui il avait une conversation et d'un sourire stupide lança :

- J'avais vraiment soif, mais du coup... J'ai envie de faire pipi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Sergerk Rasack
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1090

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: ...
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Mer 15 Mai - 18:46

L'autre, qui avait déjà presque finit de boire la bouteille d'eau, se mit à réfléchir avant de répondre à la question de Sergerk. Il inspira profondément avant de lancé en un bloc :

- Et bien, avant toute chose merci pour l'eau j'en avais vraiment besoin, comme je l'ai dis précédemment je suis un samouraï, de ce fait le monde des ninja reste un endroit mystérieux à mes yeux. J'ai donc décidé de quitter mon cocon familiale pour découvrir le monde shinobi. Un marchand ambulant que j'avais rencontrer sur la route m'avait indiqué que le village caché de Suna, dans le pays du vent était, un endroit paisible et propice à l'éclosion des jeunes shinobis. C'est donc épris de curiosité que j'ai entamé mon périple. Et après avoir traversé le désert je me retrouve ligoter …Enfin merci avant tout de m'avoir sauver la vie.

Puis il s'interrompit et commença à gesticuler de manière étrange. Sourufu regarda le sabreur avec des yeux visiblement gêné avant de demander :

- J'avais vraiment soif, mais du coup... J'ai envie de faire pipi...

Sergerk failli lâché sa cigarette devant les paroles de l'étranger. Il parlait comme un enfant qui pensait avoir fait une bêtise. avait-il réellement l'âge qu'il semblait avoir ? Peut-être faisait-il cela pour le berner et essayer de se libérer ? Au vu de la situation, il n'aurait pas la réponse tout de suite. Il appuya sur la sonnette à infirmière et attendit en regardant froidement le nouveau venu. La porte grinça peu après et l'infirmière qu'il venait de renvoyer d'un regard entra timidement dans la pièce.

- Faites le pisser sans le détaché. Rien. Ni les mains, ni les pieds. Vous ne prenez aucun risque et si il vous faut le droguer pour, faites-le. On ne sait encore rien de lui mais quelque chose me dit qu'il n'est pas si idiot qu'il n'en a l'air...

La femme voulu protesté mais le regard du blond suffit à la renvoyer se pencher sur le nouveau venu. Le Chunnin quant à lui sortit de la pièce pour ne pas avoir à être le spectateur d'un spectacle qui s'annonçait pathétique. Une fois dehors, il recommença à fumer en paix en repensant à ce qui se passait le jour-même. Alors qu'il aurait du s’entraîner pour l'examen Junnin qui s'annonçait, il avait été contrains de se reposer après sa mission à l'hôpital. Le jeune homme dans la chambre avait, sans le savoir, eu beaucoup de chance. Si Sergerk n'avait pas été chargé du chantier du bâtiment, les autres auraient surement suivit la procédure, c'est à dire qu'il l'aurait surement tué. Mais qui était-il réellement ? Il prétendait être un samouraï avec la volonté de s'installer à Suna pour commencer un périple de shinobi mais était-ce vraiment le cas ? Si son histoire était vraie, quelqu'un de mal attentionné l'avait vraiment indiqué pour sa perte. Qui de sensé peut penser de Suna que c'est un village paisible et propice au départ dans la vie de ninja ? Il avait parlé d'un marchand ambulant en plus. Cela faisait bien longtemps que le Kage avait interdit à ce genre de personne de passer les frontières... A qui avait-il bien put parlé ?

Décidément il se prenait beaucoup trop la tête avec cette histoire. Il n'était pas ambassadeur et tant mieux pour lui vu l'espérance de vie de ceux-ci. Il se fichait en réalité complètement de qui était cet étranger nommé Sourufu. Alors pourquoi n'arrivait-il pas à détourner sa concentration de ce jeune homme ? Un claquement de porte le sorti de ses réflexion. Il vit l'infirmière partirent rapidement, ayant surement fait son travail. Il tendit son fourreau pour bloquer la porte et rentra de nouveau dans la salle blanche.

- C'est bon, t'a finit ? Alors laisse-moi te dire un truc. Ici ce n'est pas le genre d'endroit sympathique à visiter ou facile à intégrer. Tu aurais du mourir et c'est probablement ta destination maintenant. A moins que tu es quelque chose à offrir en échange d'une libération. Selon ce que tu me diras je pourrais même t'aider à t'intégrer dans le village. Et n'est pas peur je suis quelqu'un de parole.

Oui il mentait. Oui il ne pensait pas que l'autre est des informations susceptible d'intéresser le Kazekage. oui il n'avait presque aucune chance de survie. Mais au cas où, il valait mieux s'en assurer. Et si il ne mentait pas, un shinobi aussi endurant pourrais devenir très utile pour le village du sable...

_ _ ___________________________________________ _ _

La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 http://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine http://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Dim 19 Mai - 15:03

L'homme qui se tenait en face de Soufuku faillit, lâcher sa cigarette, il appuya sur la sonnette qui servait a appeler les infirmières. Son regard glaciale se jeta alors sur Soufuku, ce qui laissait deviner qu'il souhaitait une réponse et que le faire attendre n'était pas la bonne option à prendre.
Le grincement de la porte, indiqua que l'infirmière était arrivée.
Soufuku remarqua que c'était celle que l’inconnu avait renvoyé précédemment, l'homme lui donna alors un ordre :

-Faites le pisser sans le détaché. Rien. Ni les mains, ni les pieds. Vous ne prenez aucun risque et si il vous faut le droguer pour, faites-le. On ne sait encore rien de lui mais quelque chose me dit qu'il n'est pas si idiot qu'il n'en a l'air...

A la suite de ces mots l'infirmière voulu protester mais elle ne fit rien, l'homme quand à lui sortit de la pièce pour ne pas assister à ce pitoyable spectacle. La femme s'approcha de Soufuku, le méprisant du regard elle lui tendit une sorte de récipient qui ressemblait a une bouteille, le problème, Soufuku était attaché et il ne pouvait se servir de ses mains. En un regard il fit comprendre à la jeune femme qu'il aurait besoin d'une aide supplémentaire bien que cela soit désagréable pour les deux parties.
Elle l'aida, Soufuku commença alors à uriné dans le récipient, cette petite sensation de bien être qui lui parcourait alors le corps le fit sourire il était soulagé... L’infirmière pris soin de lui remettre son kimono du moins la partit basse afin qu'il ne reste pas les jambes à l'air. Elle partit sans dire un mots et l'homme rentra alors dans la pièce il reprit l’interrogatoire du samouraï :

-C'est bon, t'a finit ? Alors laisse-moi te dire un truc. Ici ce n'est pas le genre d'endroit sympathique à visiter ou facile à intégrer. Tu aurais du mourir et c'est probablement ta destination maintenant. A moins que tu es quelque chose à offrir en échange d'une libération. Selon ce que tu me diras je pourrais même t'aider à t'intégrer dans le village. Et n'est pas peur je suis quelqu'un de parole.


Stupéfait par la déclaration de son vis à vis Soufuku baissa les yeux, il n'avait rien a échanger, rien du tout... Il avait beau retourner la question dans tous les sens possibles aucune réponses n'étaient envisageables, cependant il n'imaginait pas mourir ici même dans un hôpital, attaché et s ans défenses. Puis quitte à mourir autant dire la vérité, peut être que son ravisseur lui laisserait alors un instant de répit.

-Et bien avant tout, merci. Vous n'avez pas idée. A quel point ça soulage quand même !
Malheureusement je ne possède rien a vous offrir, comme je vous l'ai dit précédemment je suis un samouraï originaire du pays du feu, voulant découvrir le pays du feu et apparemment ce marchand que j'avais rencontrer avant de me diriger vert le village de Suna ma bien roulé !
Maintenant j'aimerai vous demander, pourquoi m'ôtez la vie alors que je suis sans défense ? Ce n'est pas que je veuille vous affronter, non vous devez être beaucoup plus puissant que moi. Cela ce voit dans votre regard. Alors si vous me le permettez j'aimerai vivre dans ce village afin d'étudier le ninjutsu pour affiner mes connaissances.


Il interrompit et d'un air plus sérieux il reprit :

-Bien entendu, si vous m'offrez votre hospitalité, je ferai ce qui est en mes capacités pour aider le village, c'est comme cela que marchent les samouraï nous avons un code d 'honneur le Bushido que nous devons respecter à la lettre.

Sur c'est mots il attendit la réponse de son opposant, celui qui décidera de sa mort où de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Sergerk Rasack
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1090

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: ...
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Lun 20 Mai - 16:55

- Et bien avant tout, merci. Vous n'avez pas idée. A quel point ça soulage quand même ! Malheureusement je ne possède rien a vous offrir, comme je vous l'ai dit précédemment je suis un samouraï originaire du pays du feu, voulant découvrir le pays du feu et apparemment ce marchand que j'avais rencontrer avant de me diriger vert le village de Suna ma bien roulé ! Maintenant j'aimerai vous demander, pourquoi m'ôtez la vie alors que je suis sans défense ? Ce n'est pas que je veuille vous affronter, non vous devez être beaucoup plus puissant que moi. Cela ce voit dans votre regard. Alors si vous me le permettez j'aimerai vivre dans ce village afin d'étudier le ninjutsu pour affiner mes connaissances.

Sergerk regarda le jeune samouraï en réfléchissant. Disait-il la vérité ? Tout le problème résidait dans cette question. Il devrait le tuer normalement mais il avait l'impression que son opposant n'était pas un menteur. Mais il ne pouvait pas le laisser vagabonder dans le village non plus. Une erreur d'appréciation et le pire pourrait arriver... Il grimaça rien qu'en y pensant.

- Bien entendu, si vous m'offrez votre hospitalité, je ferai ce qui est en mes capacités pour aider le village, c'est comme cela que marchent les samouraï nous avons un code d 'honneur le Bushido que nous devons respecter à la lettre.

Ce qu'il venait de dire était parfaitement stupide dans sa situation. Si il mentait, il n'avait pas de code d'honneur quelconque à respecter. Que faire de lui ? Il ne pouvait surement pas s'en occuper, il devait s’entraîner pour le tournoi et puis même, il n'avait pas l'intention de prendre un élève... L'idée vint alors au Rasack. Il traversa la pièce et récupéra les armes de l'étranger. Puis il sortit son sabre et coupa les liens qui le retenait au lit.

- Tu me suis. Si tu tentes quoi que se soit, je te tue, compris ?

L'autre acquiesça et sortit de la chambre puis tout deux sortirent de l'hôpital vers une direction inconnue pour Soufuku. Il marchèrent quelques minutes avant de se retrouver face à une femme sur un terrain d'entrainement.

- Hey Yokka ! C'est toi qui cherchait un élève non ? Je t'emmène un élément prometteur. Il s'appelle Soufuku et vient d'arriver au village. Ça m'arrangerait que tu t'en occupes à vrais dire.

Il poussa Soufuku du manche de son sabre avant de venir à côté de Nami et de lui dire à voix basse :

- C'est un étranger, donc au moindre problème, il faut l'éliminer. D'ailleurs si tu n'en veut pas, tues-le. Je ne l'ai pas fait car il assez résistant pour traverser le grand désert. Selon ses dires c'est un ancien samouraï. Je te fait confiance pour la suite.

Il attendit la réponse de la Junnin avant de partir. Il avait un entrainement à faire, pas le temps de regarder le jeune étranger se faire entraîner ou tuer par la Yokka...

_ _ ___________________________________________ _ _

La mort est-elle la dernière phase ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t583-annales-de-sergerk-rasack#3706 http://sns-rp.forumgratuit.org/t579-bingo-book-de-sergerk-rasack-termine http://sns-rp.forumgratuit.org/t570-sergerk-rasack-termine
Messages : 303

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Mar 21 Mai - 23:31

Le soleil chaud, le sable brûlant et aucun nuage dans le désert du Pays du vent aujourd'hui, je prendrais donc ma journée pour m’entraîner sur le terrain numéro 5. Comme à mon habitude je commençais par des échauffements et un tel petit exercice physique, comme détruire un rocher à mains nues, ou enlever toutes les épines du cactus sans le toucher. Cette journée commençait parfaitement bien dans ma vie de ninja, souriante comme à mon habitude, même si celui-ci me donne un air sadique. Une fois bien réchauffer pour l'entrainement je pouvais commencer sérieusement, activant les cibles d'entrainement au lancer et les mannequins qui ripostent. Je devais travailler plus mon aspect corps à corps que ma maîtrise du ninjutsu, malgré les prouesses que je suis capable de faire.

Je fis une pause après un long moment, j'étais en sueur, mais je me sentais en pleine forme et capable de tout, comme si rien ne pouvait m'arrêter. Ne jamais négliger l'essentiel, ne pas sous-estimer qui que ce soit, pff comme si je m'en souciais. Je repris de plus belle, je commençai alors à malaxer mon chakra, puis fis trois mudras et commença à aspirer la chaleur du désert, créant une zone glaciale tout autour, ce qui était très peu commun dans un village comme celui-ci. Je pris une grande respiration et expirai doucement, quand j'entendis mon nom. J'arrêtai donc ma technique laissant la chaleur reprendre sa place peu à peu.


- Que je m'en occupe? De ce Soufuku? Ta un autre nom?

En le regardant je ne pouvais pas dire que je trouvais qu'il pouvait être prometteur. Quand Sergerk s'approcha pour me dire un truc.

- Un étranger? Bon sang j'en pose des questions... Des problèmes j'adore ça, et même le pire des désert n'est rien, mouahahah *tousse*

Je repris mon sourire presque diabolique, oui presque, avant de continuer de l'examiner. Un ancien samouraï il a dit... hmm... Donc il doit être bon au sabre, c'est pas plus mal, pour un premier élève sa devrait aller, et je vais pouvoir l'endurcir méthode Suna. Je le pointa du poing en souriant.

- Ta vraiment du courage pour venir t'aventurer dans mon village comme ça. Je vais te dire qui je suis, alors ouvre bien tes oreilles! Je suis un Juunin du village de Suna, j'ai pris d'innombrables vies. En tant que ninja je suis Nami Yokka, terreur des enfers!

Bien sûr cela sonnait super bien et très cool, mais chaque personne possède ses goûts.


Dernière édition par Nami Yokka le Mer 22 Mai - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6001-nami-yokka-bingo-book#46411 http://sns-rp.forumgratuit.org/f432-dossier-nami-yokka http://sns-rp.forumgratuit.org/t6000-nami-yokka-le-retour-de-la-terreur-termine#46398
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Mer 22 Mai - 13:28

Après la réponse de Soufuku, son ravisseur, le regardait et semblait réfléchir. Il traversa la pièce, récupéra les armes de Soufuku et sortit son sabre. A ce moment précis Soufuku pensait qu'il en était finis de sa vie existence. Mais à la surprise générale, son ôte trancha les liens qui tenaient le samouraï en captivité.
Cette sensation de pouvoir se mouvoir à nouveau était si formidable mais celui qui menait l’interrogatoire reprit la parole :

- Tu me suis. Si tu tentes quoi que se soit, je te tue, compris ?

Soufuku acquiesça, même si il était libéré de ses entraves, la menace d'une exécution planait sur la tête du samouraï.
Les deux personnes sortirent de la chambre d'hôpital, Soufuku suivait son ravisseur en se demandant où est ce qu'il pouvait bien l’emmener ?
Enfin pour la première fois depuis le désert il avait la chance de voir à quoi ressemblait le village caché de Suna no kuni, à vrais dire il ressemblait à une multitude de château de sable il n'y avait que de ça ici. Et la chaleur, elle semblait bien plus étouffante que lorsque Soufuku était en ''promenade dans le désert''. Enfin, après quelques minutes de marche ils arrivèrent tout deux à destination.
Ils se trouvaient alors dans un endroit qui semblait être un terrain d'entrainement. Soufuku pu constater qu'une autre personne était déjà sur les lieux celle ci s'entrainait, et lorsque le ninja qui tenait Soufuku en captivité s’adressa à elle, Soufuku vit qu'il s’agissait d'une femme beaucoup plus jeune que lui.

La femme en question semblait connaître le ninja celui-ci lui dit :


- Hey Yokka ! C'est toi qui cherchait un élève non ? Je t'emmène un élément prometteur. Il s'appelle Soufuku et vient d'arriver au village. Ça m'arrangerait que tu t'en occupes à vrais dire.


La femme qui s’appelait donc Yokka, d'après les dire du ninja regardait alors Soufuku avant de répondre :

- Que je m'en occupe? De ce Soufuku? Ta un autre nom?

Un sourire presque malsain fit son apparition sur son visage,les deux shinobi eurent un bref échange, lorsque la dénommée, Yokka repris la parole :

- Ta vraiment du courage pour venir t'aventurer dans mon village comme ça. Je vais te dire qui je suis, alors ouvre bien tes oreilles! Je suis un Juunin du village de Suna, j'ai pris d'innombrables vies. En tant que ninja je suis Nami Yokka, terreur des enfers!


Sur ces mot Soufuku regarda la jeune femme d'un air dubitatif, une gamine au moins trois fois plus jeune que lui, qui prenait un air si supérieure...
C'est alors que Soufuku a son tour prit la parole :

- Alors l’accueil dans ce village n'est pas du tout votre point fort, Ligoté sur un lit et maintenant une petite prétentieuse qui me dévisage et se prétend terreur des enfers ! Mais qu'est ce qu'il ne va pas avec ce village ?!


Il finit, par cette phrase se demandant où est ce qu'il avait atterrit finalement il aurait préféré restait cloué au lit a l'Hôpital, c'était pour lui une plaie de se faire diriger par une fille qui plus est beaucoup plus jeune que lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 303

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Mer 22 Mai - 20:57

J'étais toujours encourager par mes paroles fortes et mon sourire qui ne partait pas, examinant le nouveau qui était un peu plus grand que moi d'ailleurs... Je n'aime pas ça et les paroles de ce dernier non plus, une veine apparut sur mon front, mais je garda mon sourire, j'étais toutefois très énerver et quand je perd patiente on a d'habitude une catastrophe, et comme si cela n'allait pas il m'avait traiter de petite prétentieuse? Il ne l'emportera pas au paradis.

- Tu sais... je t'ai accueilli super bien, cela ce voit car tu n'es pas mort *tousse* ALORS UN PEU DE RESPECT ESPÈCE D'INSECTE!

Dis-je en lui faisant ma technique secrète: Keibatsu Shikei En finissant avec le signe de croix pour le style. J'allais effacer se sourire de son visage en y prenant plaisir, mais je compte le garder en vie.

- Quand je pense que j'ai une présentation presque impeccable.. non mais il se prend pour qui venir me gonfler comme ça quand je m'entraîne et en plus je dois m'occuper de lui? Il a de la chance que j'ai pas le moral de tuer aujourd'hui sinon il serait déjà cuit sur place. Et puis j'y pense, je devrais changer le nom quand même, je suis... hmm voyons, Nami Yokka la Terreur du désert?! Ouai sa sonne beaucoup mieux.

Ayant presque oublier la présence de ce Soufuku, je m'approcha de lui, le perçant du regard. La dernière personne qui m'avait parler comme ça avait fini dans un four, il m'avait comparer à un lémurien et tapait sur ma tête car il était plus grand que moi, non mais le respect y connaissent pas?! Je vais leur montrer au monde que même petite on peut être très forte!

- Aussi tu va me répondre, c'est quoi ton nom complet? Tu me le dis ou je te met au trou sans manger pendant un mois sans manger.. Mouahahah!

Me rendant un peu compte de l'idiotie de la fin de ma phrase je ria par réflexe involontaire. Je le poussa du doigt à plusieurs reprise pour voir si je ne l'avais pas assommer. Et puis Sergerk qui ose me refiler ce nul... bah si j'ai pas le choix pour l'instant je vais m'en occuper, mais faudrait pas non plus qu'il se mettent en travers de mes pattes celui là. Un ancien samouraï dans un village ninja? C'est pas croyable ce qu'on trouve dehors.

_______________________________________

Keibatsu Shikei

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6001-nami-yokka-bingo-book#46411 http://sns-rp.forumgratuit.org/f432-dossier-nami-yokka http://sns-rp.forumgratuit.org/t6000-nami-yokka-le-retour-de-la-terreur-termine#46398
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Jeu 23 Mai - 21:13

Les mots que Soufuku avait prononcés ne firent pas plaisir à la jeune ninja, il pouvait apercevoir une veine de plus en plus apparente sur son front bien que celle-ci souriait toujours, elle semblait ne plus pouvoir contrôler, la brève colère qui la traversait à ce moment.
Il fallait dire que Soufuku n'y était pas allez dans la dentelle, et le manque de respect ne fais plaisir à personne. Il était donc logique que son opposante se fâche, ce qui serait anormale dans le cas contraire. Elle s'adressa alors au nouveau venu dans le village :

- Tu sais... je t'ai accueilli super bien, cela ce voit car tu n'es pas mort


Elle toussota avant de laisser exploser sa colère :

- ALORS UN PEU DE RESPECT ESPÈCE D'INSECTE!

Soufuku ne comprit pas ce qu'il advint ensuite, la kunoichi de Suna, se jeta sur lui et lui asséna un uppercut en plein dans le menton, ne réalisant pas ce qui ce passait Soufuku était projeté dans les aires, il retomba sur le sol, et le choc avec celui-ci fit un bruit sourd suivi d'un nuage de poussière.
Les dégâts de la chute du samouraï étaient visible sur le terrain. La fille quand à elle, faisait une sorte de signe en forme de croix, sans doute pour avoir la classe. Le jeune ninja du pays du vent pensait à voix haute :

- Quand je pense que j'ai une présentation presque impeccable.. non mais il se prend pour qui venir me gonfler comme ça quand je m'entraîne et en plus je dois m'occuper de lui? Il a de la chance que j'ai pas le moral de tuer aujourd'hui sinon il serait déjà cuit sur place. Et puis j'y pense, je devrais changer le nom quand même, je suis... hmm voyons, Nami Yokka la Terreur du désert?! Ouai sa sonne beaucoup mieux.


Soufuku reprit ses esprits, il regardait la jeune femme qui lui avait donner ce coup de poings, il ne dégaina pas son katana, non cela aurait put engendrer un combat, et puis il fallait l'admettre, bien qu'elle était plus jeune que lui, elle se situait nettement au dessus de Soufuku au niveau de sa puissance...
Et l’interrogatoire de l'hôpital, Soufuku avait le droit à celui du terrains de l’entraînement car a son tour, la jeune femme lui posa des questions :

- Aussi tu va me répondre, c'est quoi ton nom complet? Tu me le dis ou je te met au trou sans manger pendant un mois sans manger.. Mouahahah!


Soufuku regarda son nouvel interlocuteur d'un aire bête, la situation qui était passée d'un danger de mort virait de plus en plus au comique mais il valait mieux l'admettre, il préférait cette situation que à celle de l'hôpital. Un sourire ce dessina sur le visage du samouraï :

- Je suis Soufuku Nitobe, pour en continuer avec les présentations je peut aussi te dire que j'ai 21 ans. Enfin pas la peine de t’énerver comme une demeurée. Enfin je dois admettre que tu as un sacré coup de poing.


Toujours en souriant il reprit :

- En tout cas je suis enchanté de faire ta connaissance !

En finissant sur ces mots, Soufuku constata que le village caché du sable comptait de nombreux ninja de talents. Et que malgrè le comportement bizarre de certaine personne, finalement il était tombé dans un endroit qui lui plairait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 303

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Lun 27 Mai - 22:54

Il fit un sourire, enfin une tête bonne à avoir, je l'aida à ce lever en lui proposant ma main toujours le grand sourire s'affichant. Peu après qu'il se soit relevé il me dit son nom complet et son âge. Soufuku Nitobe... Je risque d'avoir de la difficulté à m'en souvenir. Le regardant de haut, malgré ma taille ce qui rendait la chose un peu étrange, je lui adressa quelques mots pour qu'il n'oublie pas qui je suis.

- Premièrement, je me suis pas énervé... tant que ça. Et je ne crois pas t'avoir demandé de me tutoyer, comme tu es sous ma responsabilité et que je suis Junin, tu seras mon élève et devras m’appeler Sensei. Je sais ce que tu te dis; mais voyons, c'est trop d'honneur d'être sous la tutelle de la fameuse Nami Yokka, terreur des en...du désert, mais tu t'y habitueras et on partira en mission, tu t'entrainement et voila quoi.

Je soufflai un peu, fatigué de parler, je sautai en hauteur sur un poteau d'environ 8 mètres, mes cheveux volait au vent chaud et sous le soleil ardent du désert. Je pourrai ainsi mieux afficher ma présence et faire entendre ma voix, sans oublier que ça donnera super classe. Je pointai du doigt le jeune homme, plus vieux que moi mais bon, et avec un rire qui me paraissait habituel, donc qui sonne étrangement méchant .

- Donc Nabe! Avant de t'intégrer au village tu vas devoir faire un test pour devenir ninja provisoire et participer aux missions. Et comme je n'aime pas faire dans la dentelle, je te ferai affronter une personne du village de Suna, probablement un Génin ou Chuunin, mais sache que je leur demanderais de ne pas avoir de pitié... sans pour sûr combattre à mort. Tu dis être ancien Samouraï, prouve-le-moi en combattant! Je ne peux te combattre, tu risques de mourir prématurément.

Je redescendis brusquement faisant tournoyer le sable au sol et voler ma cape au vent puissant de Suna. Je crois avoir été assez précise sur le point que je voulais apporter, ne reste plus que de trouver un ninja pour le combattre.

- Je ne demande pas ton avis sur la question, car si tu refuses tu serais simplement exécuté comme étant espion d'un autre village. Alors allons te trouver un adversaire, Nabe.

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6001-nami-yokka-bingo-book#46411 http://sns-rp.forumgratuit.org/f432-dossier-nami-yokka http://sns-rp.forumgratuit.org/t6000-nami-yokka-le-retour-de-la-terreur-termine#46398
Messages : 1931

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Jeu 6 Juin - 15:51

La jeune shinobi fixait le samuraï, elle le regardait de haut, sans pour autant se soucier de sa taille qui était plus petite que la sienne.
C'était une situation étrange mais Soufuku souriait il sentait que ici il s'amuserait que c'était l'endroit qu'il lui fallait et cela même si le village caché de Suna était en proie a des difficultés d'après les dires de l'homme qui l'avait accueillit. La jeune femme aux cheveux noir aux reflets verts
Luis adressa quelques mots :

- Premièrement, je me suis pas énervé... tant que ça. Et je ne crois pas t'avoir demandé de me tutoyer, comme tu es sous ma responsabilité et que je suis Junin, tu seras mon élève et devras m’appeler Sensei. Je sais ce que tu te dis; mais voyons, c'est trop d'honneur d'être sous la tutelle de la fameuse Nami Yokka, terreur des en...du désert, mais tu t'y habitueras et on partira en mission, tu t'entrainement et voila quoi.


Elle soufflait, ses cheveux portés par ce vent chaud propre au pays du vent, le soleil ardent se faisait de plus en plus sentir et le jeune samouraï sentait les goutte de sueur ruisseler sur son visage, elle pointait Soufuku le regardait en souriant, elle avait beau être plus jeune que lui cette kunoïchi avait du caractère et ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Ce qui semblait plaire au samuraï si elle devait a l'avenir être son supérieur cela pourrait s'averer être amusant et térrifiant en même temps.
Il la regardait toujours quand elle le pointait du doigt :



- Donc Nabe! Avant de t'intégrer au village tu vas devoir faire un test pour devenir ninja provisoire et participer aux missions. Et comme je n'aime pas faire dans la dentelle, je te ferai affronter une personne du village de Suna, probablement un Génin ou Chuunin, mais sache que je leur demanderais de ne pas avoir de pitié... sans pour sûr combattre à mort. Tu dis être ancien Samouraï, prouve-le-moi en combattant! Je ne peux te combattre, tu risques de mourir prématurément.

Soufuku semblait étonné à peine remit de son périple il devait combattre, il n'eu pas le temps de protester que la jeune ninja redescendit, le sable de tournoyant sa cape volante sous le vent, elle avait l'air classe. Elle rajouta :

- Je ne demande pas ton avis sur la question, car si tu refuses tu serais simplement exécuté comme étant espion d'un autre village. Alors allons te trouver un adversaire, Nabe.


Soufuku toujours souriant répliqua avec entoushiasme  :

- Un combat !! Héhé ça me vas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 303

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   Dim 16 Juin - 18:38

- Un combat !! Héhé ça me vas !



Enfin une réponse que j'attendais. Ce jeune homme semblait enthousiaste et sûr de lui, ce qui fallait pour devenir fort. Cette scène me rappelait m'a entrée à l'académie de Suna, lorsque j'étais plus jeune encore. Tout le monde était en rang, leur apparence plutôt soignée pour leur premier jour et moi qui arrivai en retard pendant la présentation et l’accueil. Tout ce que j'avais fait État sourire bêtement et rire très fort en m'excusant. Les professeurs savaient déjà que je n'étais pas du genre calme après ce premier contacte. Mais passons aux choses sérieuses.

- Nabe, comme tu ne connais pas les gens d'ici, je vais devoir t'aider à trouver un adversaire pas trop coriace pour toi. Ahah, allons-y.

Je pris les devants à grands pas, prenant garde de ne pas perdre de vue Soufuku non plus. Y a-t-il des adversaires au niveau de Nabe... Je réfléchissais, car il n'y avait pas beaucoup de recrue de nos jours à Suna. Peut-être devrais-je demander à un Chuunin? Mais il risque de massacrer Nabe s'il n'est pas fort. Je sifflotai sur le chemin et m'arrêtai dans un petit restaurant et commanda à manger.


- Oh.. mince! J'ai oublié ce que je faisais.

Regardant Nabe du coin de l’œil, souriant bêtement, je manga d'un coup et reparti avec lui chercher ce qu'ils nous fallaient.


Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6001-nami-yokka-bingo-book#46411 http://sns-rp.forumgratuit.org/f432-dossier-nami-yokka http://sns-rp.forumgratuit.org/t6000-nami-yokka-le-retour-de-la-terreur-termine#46398
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un samouraï à Suna !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un samouraï à Suna !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un samouraï à Suna !
» Rp avec le Samouraï
» Modèle de Présentation Suna
» Une petite histoire des guerriers samouraïs.
» La voie du Samouraï [Karot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Kaze no Kuni :: Sunagakure no Sato-
Sauter vers: