Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Traque au Pays du Fer [PV Taiga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akito Dare
Grade Supérieur
Grade Supérieur
avatar
Messages : 144

MessageSujet: Traque au Pays du Fer [PV Taiga]   Dim 30 Juin - 20:03

L'air froid balaye la lande avec une puissance démentielle. Perfide, il s'infiltre sous les vêtements sans qu'on ne puisse rien y faire, étreint chaque partie de l'être sans aucun répit. Les rafales de vent qui martèlent la terre dévastée et son aridité totale en font un lieu définitivement hostile à toute forme de vie. Partout, le sol est éventré, ici s'ouvre une crevasse sans fond, là la boue se mêle à des pics de pierre meurtriers. Une douce brume s'est installée, une fine pluie tombe sur la lande, empire la difficulté à se mouvoir sur ce terrain accidenté.
Tout ceci est bien loin de l'habituelle beauté des paysages que peut offrir le Pays du Fer. Nulle neige ni glace. Juste les restes d'un immense champ de bataille entre plusieurs shinobis, qui n'avait laissé que mort et chaos.
Plaqué contre une énorme roche, Akito retient son souffle. Il se sait traqué. L'immobilité n'est pas son fort, mais on lui a ordonné de ne pas bouger. Rester caché. Que le paysage soit à ce point dévasté l'arrange bien. Cela ne rendra la chasse que plus ardue pour ses poursuivants, et plus amusantes pour lui. Mais pour l'instant, il n'est pas question de ça. Il pousse un long soupir. Son souffle se fait vapeur, qui évolue devant lui, avant de monter haut dans les cieux et de disparaître pour ses yeux. Un étrange sentiment de solitude prend soudainement le déserteur.
A côté de lui, ses deux pantins. Il jette un regard au gris, avant de remuer les doigts dans sa direction. Le cadavre de l'ancienne kunoichi de Kiri marche docilement vers lui. Ses mouvements, encore gracieux dans la mort, lui insufflent un semblant de vie. Pourtant, son teint restera à jamais pâle, et sa gorge à jamais muette. Akito tend les bras dans sa direction, et elle vient s'y loger, poupée obéissante. Sa peau est tout aussi froide que l'environnement hostile qui les entoure. Il n'y trouve aucun réconfort.
D'un geste lent de la main, il caresse sa joue. Elle est glacée. Un regard lui indique que ses yeux sont vides de toute émotion. Un sourire tremblant étire les lèvres d'Akito. De rage, il arrache par poignées les cheveux de son jouet, avant de la presser contre lui.
Il ne sait plus ce qu'il fait... Kyô partit, il perd tout contrôle sur son mental.
Des bruits de course se font brusquement entendre, à une centaine de mètre de son abri. Si rapide qu'il n'a pas le temps de paniquer ou de se relever, il est déjà là.

- Akito.

De longs cheveux blancs, de grands yeux bleus et un sourire en coin. Kyô. Son arrivée soulage le déserteur, qui lui sourit en retour.
Mais les sourcils de son amant se froncent.

- Ils sont tout proches.

En effet, au-dessus d'eux volent une nuée de pierres, sans doute contrôlées par un sort Dôton. Une seconde plus tard, elles s'écrasent sur l'endroit où ils se tenaient il y a un instant. Kyo a eut le réflexe de tirer brusquement Akito et ses poupées sur le côté.

- Cours !

Akito ne discute pas, se contente de grimacer. Les roches tombent tout autour d'eux, explosant les derniers reliefs de pierre qui constituaient le paysage. Slalomant entre les pics accidentés, ils évitent sans problème la pluie mortelle. Mais ralentis par la boue, et le poids de l'énorme canon que le membre d'Akatsuki traîne avec difficulté, ils commencent à perdre du terrain face à la nuée.
Alors qu'ils accélèrent, jetant toutes leurs forces dans la course, sachant chaque foulée désisive pour leur survie, le sol se dérobe brutalement sous eux. Les deux jeunes hommes et les deux marionnettes tombent ensemble dans un fouilli de corps. La pente les blesse, les secoue, joue avec eux de par ses saillies fourbes et tranchantes, pour finalement les rejeter sur une sorte de plateforme.
Au-dessus d'eux, un dôme de pierre, protecteur. Ils se trouvent légérement au-dessous du niveau du sol, et on ne peut les apercevoir de là, ce qui en fait une planque idéale.
Le fracas d'apocalypse que faisait le Dôton a cessé. Leurs poursuivants avaient dû comprendre qu'ils avaient trouvé un abri.

- Qui c'était ? lâche Akito dans un souffle.

Tout deux ont finit par s'asseoir contre la paroi, collés l'un contre l'autre, se reposant après leur course effrénée. Les pantins gisent dans un coin, tandis qu'Akito sert dans ses mains son fameux canon.

- Des mercenaires. Ils en veulent à ta tête, en tant que déserteur de Suna. Ils doivent être une vingtaine.

Akito baille, d'un air de ne pas prendre la chose au sérieux.

- Vingts Oi-nin ? Facile. PAM ! POUM ! BANG ! Et c'est bon.

- Arrête tes délires. Ils nous trouvent, on est mal. Même si ils sont pas du niveau des Oi-nins, c'est juste des mercenaires je t'ai dis. T'as vu leur attaque Dôton de tout-à-l'heure ? Un peu plus, et on y laissait notre peau.

- On fait quoi alors ?

- C'est simple, tu te tais, je me tais, et on attends qu'ils partent.

Akito tourne vivement la tête vers le côté et coince son menton entre ses jambes, signifiant ainsi qu'il boude. Sa mimique et son air vexé réussissent à décrocher un timide sourire à Kyô, qui vient caresser ses boucles violettes pour le consoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1129-bingo-book-d-akito-dare#8274 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1038-akito-dare-some-kind-of-madness#7397
 
Traque au Pays du Fer [PV Taiga]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Les EUA ne pourra plus soutenir les pays dependants....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: