Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une vision éclairée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 460

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Une vision éclairée   Mer 7 Aoû - 13:56

Les anciens du village, à la tête de Konoha m'avaient demandé d'exécuter deux tâches. La première assez ordinaire, avait été accompli avec un franc succès. En la compagnie d'un jeune Génin talentueux, ma journée s'accompagnait de quelques découvertes que j'ignorais jusqu'ici. En effet, après une bonne discussion ce dernier, je constatais que mon ancien mode de vie n'était pas un cas isolé. Sans même avoir la moindre chose à se reprocher, certains éléments-clés pouvaient être lourdement ignorés. Un gâchis à mes yeux. Sachant que dans un avenir proche, ils seront la relève du village, comment pouvait-on les ignorés ainsi ? Moi-même par le passé, puis Atsushi... tout me portait à croire qu'il y avait d'autres très jeune ninja dans le même cas. À un âge assez bas, le mental de ces enfants pouvait très facilement se détourner d'une voie dont la morale est logique et bonne. Ils pouvaient très facilement être la proie de leur manque de maturité et devenir de grandes pertes pour Konoha. À mon sens, ils devaient être encadrés, peu importe s'ils ont été responsables de méfait, les véritables responsables sont leurs aînés, qui n'ont su les guider, les soutenir.


Après avoir fait mon rapport en la compagnie temporaire de mon équipier, je libérais Atsushi, souhaitant ainsi m'entretenir seul à seul avec les deux anciens du village qui furent quelque peu surpris. Comme à mon habitude, je pesais mes mots. Ceux qui exprimaient ma contrariété furent d'écrite par des mots largement choisis comme de simple conseil pour l'avenir du village. Koharu l'ancienne, ne put cacher le rictus d'un léger sourire, certainement le signe qu'elle appréciait la logique de mes dires.
Cela-dit, très vite, nous venions à la seconde tâche qui m'avait été demandé en début de journée. Homura prit dans un premier temps la parole, avant qu'Hoharu ne suivent ses informations.


- Sage parole... Bien bien, tes idées sont retenues. Mais pour l'instant, une dernière tâche t'attend, avant que l'on puisse prendre notre décision, concernant ta demande de permission... Tout en tendant en ma direction la photo d'un homme que je pris. Tezuka Shindo, un Shinobi du village. Il habite en lisière des remparts Est de Konoha. Nous avons appris, qu'il n'est pas intervenu lors de l'attaque que nous avons essuyée....


- ... Dotant, plus que tous les éléments font, qu'il aurait dû être au courant de la situation critique. Après l'envoi de plusieurs missives, lui demanda de rejoindre le village, pour participer à sa rénovation et sa sécurité, notre ordre est resté ignoré jusqu'ici. Dans un rapport récent des services de l'a nbu, nous informe, qu'il mène toujours sa petite vie ici-même.


- ... Donc tu l'auras compris, l'idée d'une désertion est écartée. Ce n'est qu'une hypothèse, mais son attitude, nous porte à croire qu'il pourrait être impliqué dans l'attaque. Nous aimerions que tu le rencontres et que tu vois ce qu'il en est. Cette personne est un peu spéciale, tu risques surement d'avoir du mal à en tirer un mot.


-... Cependant, méfie-toi, si la situation se dégrade, je ne peux que te conseiller d'éviter le combat.


Je fus assez surpris de cette toute nouvelle mission. C'était la toute première fois, que la compétence demandée, ne s'approchait pas de ma capacité au combat, mais plutôt à mon éloquence. Peut-être, souhaitait-il me mettre à l'épreuve.
J'acceptais sans rechigner et quittais le conseil après les avoir salués poliment.
Après plusieurs minutes de marche, je localisais ce qui semblait être une maison assez isolée. La seule, ce qui me conforta à l'idée que s'était inévitablement la maison en question. Je tournais le dos à celle-ci et visualisais le village. Sur une petite colline, il est indéniable que cet homme aurait une vue imprenable sur l'attaque, bien sûr dans l'hypothèse où il était présent. Faisant de nouveau face à la maison, je m'approchais de celle-ci, sans faire preuve de la moindre discrétion. Avant même d'atteindre les marches menant à une plateforme de bois, la porte s'ouvrit, dévoilant ainsi l'homme à l'intention de ma mission. Celui-ci s'avança et je pris la parole, tout en gardant une attitude normale. Me regardant de haut en bas, il avait clairement vu que j'étais un Shinobi de Konoha et ils connaissaient surement la raison de ma présence.


- Bonjour, Tezuka Shindo. Je me prénomme Ryuke Musuko'Kami. Vous connaissez sûrement les raisons qui m'ont poussé à venir vous rendre cette visite... La hiérarchie du village m'envoie, suite aux nombreuses lettres qu'ils vous ont fait parvenir et qui sont restées sans réponses. Je vais être direct avec vous et éviter de nous faire perdre du temps inutilement à tous les deux. Mais, pourriez-vous me dire ce que vous faisiez, il y a des sept jour de cela, lorsque Konoha a été attaqué ?


Je ne m'attendais pas vraiment à une réponse crédible, mais plutôt à un mensonge. Mais qui sait ? ...

_ _ ___________________________________________ _ _

Mode Kami'Kyoufuu :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1294-annale-de-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1128-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1121-ryuke-kazakami-fini
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Jeu 8 Aoû - 22:28

Une journée des plus ordinaires s'écoula tranquillement dans la vie du psychanalyste. Une tonne de messages apporter par des oiseaux voyageurs gisaient sur le sol de l'entrer de la petite maison à deux étages du Roi du ''Je-m'en-Foutisme'' . Tezuka regarda paisiblement par la fenêtre, depuis l'attaque sur Konoha il n'avait pas trop mit le pied dehors, du moins pas plus loin que sa cours. Les voyageurs se faisaient plus rares dans ses cas ci et donc il avait moins d'individu pour ses études habituelle. Ceci lui offrit au final quelques jours de congé à ce concentrer sur sa paperasse et analyse qu'il avait déjà en mains. D'un geste las et moue il déposa un dossier sur sa table qui dominait le centre de son rez-de-chaussé. Tezuka s'étira lentement puis se redressa, il se dirigea vers ce qui donnait l'air d'être sa cuisine. Il attrape sa théière et deux tasse. Il n'attendait personne mais il fallait toujours être prédisposé à accueillir quelqu'un, ceci était probablement un grand symbole de sa générosité constante. Il Ouvrit lentement sa porte et à sa grande surprise, qu'il cacha évidement, un jeune homme était devant son domicile. Cela prit à peine quelques secondes qu'il compris que c'était, encore une fois, un Shinobi de Konoha. Tezuka fit quelque pas vers lui tenant toujours ses ustensiles pour le thé et n'eu pas le temps de faire ou dire quoique ce soit que le jeune homme remplie de vigueur ouvrit la bouche pour laissé un paragraphe interminable se fracasser contre ses oreilles.

'' Bonjour, Tezuka Shindo. Je me prénomme Ryuke Musuko'Kami. Vous connaissez sûrement les raisons qui m'ont poussé à venir vous rendre cette visite... La hiérarchie du village m'envoie, suite aux nombreuses lettres qu'ils vous ont fait parvenir et qui sont restées sans réponses. Je vais être direct avec vous et éviter de nous faire perdre du temps inutilement à tous les deux. Mais, pourriez-vous me dire ce que vous faisiez, il y a des sept jour de cela, lorsque Konoha a été attaqué ? ''




Tezuka ne fit aucune remarque, il le contourna légèrement et s'installa devant le feu de camp qui était préalablement allumé, il y installa sa théière afin d'y faire chauffer son eau. Il posa les deux tasse directement sur deux petit rocher. Il cacha son regard pensif grâce à l'aide de son chapeau. De plus, il était de mention que Tezuka ne portait pas son habit de shinobi de Konoha, comme à son habitude il avait l'air d'un vulgaire marchand. Il leva la tête vers Ryuke et ouvrit la bouche.

-ôtes toi de mon soleil …

Dit il simplement, en lui faisant signe de venir prendre place devant lui, de l'autre côté du feu. Il le regarda, plutôt, il dévisagea chacun des traits et expression du jeune homme aussi subtile soient-ils. Le village avait envoyé un messager lors de l'attaque de Konoha afin qu'il puisse venir aider les '' siens'', ensuite plusieurs message de convoitement au temple du Hokage puis finalement un jeune homme afin de l'interroger sur ce qu'il faisait lors de l'attaque? Tezuka avait mit au clairs avec l'ancien Hokage qu'il n'avais pas à justifier ses occupations en dehors du village et des missions, mais il est vrai que le village était en pleine succession … encore une fois. Tezuka ouvrit son ombrelle pour se couvrir des rayons pénétrants du soleil et esquissa un très léger sourir.

-Je trouve cela dommage que tu m'as nommé avant que je puisse me présenter.. je ne sais plus quoi dire maintenant comme message de bienvenue. Ceci, ne sous entend pas que tu es la bienvenue mais tu es venu si près pour me parler. Je suis donc disponible à parler .. si tu en as envie ..

Laissa t'il simplement, comme si il n'avait rien entendu ce qui était faux, mais il avait cette manie à provoqué un peu l'ego des autres.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1355-bingo-book-de-tezuka-shindo-en-cours#10540 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1306-tezuka-shindo-termine
Messages : 460

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Ven 9 Aoû - 14:40

L'homme responsable de ma présence ici-même était revêtu d'un accoutre représentant sans doute son mode de vie simpliste. Pour un ninja d'un certain grade, qui avait donc très certainement de bon revenu, c'était tout à son honneur.
Il avait en main une théière et "deux" tasses, ce qui me surprit quelque peu. Attendait-il un quelqu'un, ou cette seconde tasse m'était destinée ? J'optais pour la seconde hypothèse, car à première vue, il ne semblait pas surpris de ma présence et son apparition fut quasi synchro avec mon arrivée. Mais ce qui semblait être une attitude des plus accueillantes se voila rapidement quand celui-ci m'ignorait totalement ou en partie.


Détournant son regard, l'homme assez mystérieux se contenta de me contourner et vaqua à ses occupations, comme si j'étais invisible. Pivotant légèrement afin de l'observer, je soupirais. Je sentais bien qu'il allait me donner du fil à retordre. Ce tout nouveau type de mission, allait être bien plus compliquer qu'elle n'y paraissait. Au moins, il ne s'était pas jeté sur moi sauvagement dans l'espoir de me faire déguerpir.
Mais bon, s'il souhaitait m'ignorer indéfiniment, j'étais bien disposé à attendre le temps qu'il faudrait pour avoir la réponse à mes questions devant l'entrée de sa demeure. Ainsi, je m'appuyais contre la rambarde, les mains dans les poches. En l'observant, il était dur de déceler un quelconque ninja. Assez lent dans ses gestes, j'avais l'impression de regarder un film au ralentit ou peut-être que son rythme cardiaque était tout simplement trop bas pour lui permettre de réagir plus rapidement Rolling Eyes Quoi qu'il en soit, j'étais prêt à être le plus gros boulet que la terre ait jamais connu, s'il persistait ainsi.


Le ninja, mi-homme, mi-escargot semblait mettre fin à ses occupations, lorsqu'il s'intalla enfin devant un feu de bois, destiné à chauffer le contenu de la téhière. Assez calmement, il décidait enfin de me donner une apparence.


- Ôtes toi de mon soleil...


Je fronçais un sourcil, tandis que l'autre se leva, exprimant ainsi que je restais ahuri par ses paroles.
Il me désigna le siège situé en face de lui, il était sans doute prêt à démarrer notre conversation. Je m'exécutais et m'installais en face de l'homme tout en restant calme et patient. Nous nous regardions, mais tout comme lui, je ne disais pas un mot. L'homme s'interrompit pour ouvrir une ombrelle afin de se protéger du soleil.
Je soupirais de nouveau face à l'idée d'être son jouet à ses yeux. Moi qui pensais qu'il tenait tant à subir les rayons du soleil, voilà qu'il était en train de s'en protéger à présent et ceci, en me souriant. Tout n'était que mascarade sans doute.


- Je trouve cela dommage que tu m'as nommé avant que je puisse me présenter... Je ne sais plus quoi dire maintenant comme message de bienvenue. Ceci, ne sous entend pas que tu es le bienvenue, mais tu es venu si près pour me parler. Je suis donc disponible à parler... Si tu en as envie...


Enfin ! Il avait décidé de parler. Mais quoi qu'il en soit, rien n'était gagné. Son attitude, me laissait penser, qu'il allait sans doute se jouer de moi et ainsi continuer à se rendre aussi farfelus qu'au départ. Mais, rien de tous ceux-ci n'était contrariant. Peut-être qu'il était tout simplement lui. Et puis, il en fallait bien plus pour m'agacer.
C'est alors que je pris la parole à mon tour, l'accompagnant d'un sourire, tout yeux plissés.


- Alors, pourquoi ne me demandez-vous pas, si je ne suis pas contre à boire un thé ?


Gardant mon sourire, j'étouffais un léger rire non provocant, mais plutôt exprimant une certaine gêne sur la manière dont j'étais apparu à cet homme. Quittant mon interlocuteur des yeux, ma tête pivota sur la droite. Durant quelques petites secondes, je regardais l'horizon avant de reprendre.

- Vu d'ici, je suis forcé de constater que vous avez une vue vraiment magnifique. Je dois admettre que vous aviez bien choisi les lieux pour élire domicile. Soit, vous n'aimez pas trop la compagnie des gens, soit vous adorez ce que les bienfaits que la nature procure. Je me trompe ?

La vue dont je parlais, était celle dévoilant une vaste partie du village caché de Konoha.

_ _ ___________________________________________ _ _

Mode Kami'Kyoufuu :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1294-annale-de-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1128-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1121-ryuke-kazakami-fini
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Mer 14 Aoû - 4:05

Le ninja au bob resta de marbre face à la tentative du jeune ninja de le battre à son propre jeux. Ce n'était pas une mauvaise idée mais Tezuka ne jouait pas à '' ce genre '' de jeux, il conclu que c'était un petit être vigoureux avec beaucoup de front et d'audace. Ce qui n'était pas nécessairement des défauts, mais plutôt des qualités. Puisque après tout il faut des personne comme ça pour changer le monde, cependant ce n'était pas la fougue qui permet à l'humanité d'avancé mais les idées et le sens de l'esprit Critique. Du moins c'était une part de la thèse de Tezuka, mais avec tout cela il mit fin à ses divagation mental et posa la seconde tasse près du feu ne montrant aucun signe à son interlocuteur de la prendre. Ce n'était pas une invitation officiel mais c'était bien une porte ouverte. Il n'avait pas sortit son kunai à la première moquerie de Tezuka, il avait gagner un peu plus de terrain que tous les derniers messagers.

Tezuka pivota légèrement la tête pour regarder dans la même direction que Ryuke, il esquissa un sourire en coin et retira lentement sa théière du feu pour en verser dans les deux petite tasse, puis reposa le porte thé. Il prit une légère inspiration pour goûter l'odeur de son thé puis le savoura voluptueusement avec une gorgée lente et longue afin de pouvoir y goûter entièrement, comme un bon thé le mérite. Puis il ouvrit la bouche …


-Je suis plus à l'aise ici pour mes études, loin du chahut du village.

Tezuka déposa sa tasse puis remplie lentement la seconde qu'il posa sur un petit tas de pierre à sa porter de mains en direction de Ryuke. Il n'ajouta rien, puis il leva la tête vers le ciel puis fixa, derrière son chapeau qui camouflait son regard avec l'aide de ses cheveux le jeune homme analysant chaque trait de son visage, chaque tic qu'il avait. Laissant un petit silence planer, quelques secondes...



- Quiconque prend place près de mon feu, mérite une tasse de thé. C'est ainsi que fonctionne le Club Shindo.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1355-bingo-book-de-tezuka-shindo-en-cours#10540 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1306-tezuka-shindo-termine
Messages : 460

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Mer 14 Aoû - 13:45

Je reportais de nouveau mon regard sur mon interlocuteur. Sur ses lèvres, un sourire assez discret s'y était dessiné. Fidèle à lui-même, l'homme escargot retira la théière du feu assez lentement. Il versa celle-ci et remplit l'une des tasses de son contenu, faisant ainsi échapper sa vapeur. Mais, en l'observant de manière assez attentive, peut-être que la philosophie de l'homme de la forêt se décrivait d'une manière à apprécier chaque moment de la vie, ce qui pourrait surement expliquer son attitude présente. Je m'étais fait cette supposition lorsque je le vis se délecter de l'arôme provenant de sa tasse, des éléments que la vie active et nos obligations nous font peu à peu oublier. Et après avoir dégusté son thé, il répondit :


- Je suis plus à l'aise ici pour mes études, loin du chahut du village.


Des études ? J'étais bien curieux de savoir à quoi la vie d'une telle personne ressemblait.
L'homme au bob déposa sa tasse, et remplit la seconde tasse qu'il posa au plus près de moi. Décidément, il paraissait porter une certaine importance l'accueil de ses convives et semblait avoir l'art et la manière de les accueillir.


- Quiconque prend place près de mon feu, mérite une tasse de thé. C'est ainsi que fonctionne le Club Shindo.


* le Club Shindo ?*


J'ignorais que cela existait, mais peu importe, ils se jouaient sans doute de moi, encore une fois. Je répondis d'un petit sourire et fis genre tout comme lui d'ignorer ce qui semblait être une blague.
Tout en prenant la tasse fumante, je le remerciais, c'était la moindre des choses. Je ne portais pas celle-ci à mes lèvres.
Je pressentais une longue conversation afin de parvenir à ce dont je souhaitais. Dotant plus, que je n'étais pas aidé, par un désir de mettre rapidement fin à cette mission, pour enfin pouvoir prendre quelques congés réparateurs, bien sûr, dans l'hypothèse où celle-ci soit acceptée par les anciens du village.
Mon sourire s'effaça, mais mon visage ne se fermait pas pour autant lorsque je repris :


- Tezuka-San, je vous remercie pour votre hospitalité, il m'a été très rare d'en recevoir. Mais vous ignorez pas que ma présence s'accompagne de nombreuses interrogations à votre sujet. Vous ignorez pas également que ce sont les anciens qui dirigent actuellement ce village qui m'envoient. D'ailleurs, tout comme eux, je n'arrive pas à comprendre votre attitude ignorante, pendant ce qui c'est passé ici... Pourriez-vous m'éclairer à ce sujet ?


Mes yeux ne le quittèrent pas une seule seconde. Cela me choquait particulièrement qu'un ninja soit-disant de Konoha, reste les bras croisés alors que de nombreux innocents se font massacrer sous ses yeux.

_ _ ___________________________________________ _ _

Mode Kami'Kyoufuu :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1294-annale-de-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1128-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1121-ryuke-kazakami-fini
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Sam 17 Aoû - 14:37

Le Psychanalyste continuait de siroter son thé lentement, savourant chaque délectation de celui-ci. Tezuka était un grand Fan de thé, d'ailleurs il était pas rare qu'il quitte le pays pour aller  partager sa passion du thé et découvrir celui des pays voisins. Retirant tout signe d'appartenance ninja, il paraissait comme un simple marchand en quête de découverte des petits herbes magique. De plus, cette couverture social était idéal pour ses études et recherches qu'il voue tant de temps et d'effort.Tezuka ne fit changea pas de moue, bien qu'il avait remarqué que le jeune chérubin devant lui n'avait pas encore osé prendre une seule gorgée de son thé. Tezuka, était habitué de remarquer se genre de comportement chez les cobayes. La méfiance, c'était bien normal après tout ne dit on pas que la prudence est mère de sûreté? Le silence fut rapidement brisé, trop rapidement.  Tezuka ne voulait pas encore entrer dans cette conversation mais il n'avait pas le choix. En fait, il avait le choix mais cela serait inutile.


-Tezuka-San, je vous remercie pour votre hospitalité, il m'a été très rare d'en recevoir. Mais vous ignorez pas que ma présence s'accompagne de nombreuses interrogations à votre sujet. Vous ignorez pas également que ce sont les anciens qui dirigent actuellement ce village qui m'envoient. D'ailleurs, tout comme eux, je n'arrive pas à comprendre votre attitude ignorante, pendant ce qui c'est passé ici... Pourriez-vous m'éclairer à ce sujet ?

Effectivement, Tezuka n'ignorait rien de cela, jamais le vieux renard laissait un seul détails lui échappé, c'était sa force après tout; le Dialogue. Il pouvait déplacer toutes les montagnes avec cette capacité particulière pour un ninja. L'homme prit un longue gorgée, les yeux toujours couvert par ses cheveux et son chapeau, son sourire prit fin laissant une moue plutôt neutre ne laissant passé aucune pensée subconsciente. Il ne laissera pas un seul grain de riz perdu durant cette conversation.



-Je ne considérais pas nécessaire d'y aller. Le patriotisme du feu est bien assez ardant avec vous tous. Mon occupation prévalait sur la vie de gens qui ne m'inspire ni chaud ni froid. Ils rêvent tous de devenir le plus grand ninja et d'imposer leurs idées, ils avaient leurs chance de le faire je ne voulais pas leur en priver.

Après ces mots Tezuka démontrais sans gêne son non attachement au village, Tezuka ne cherchait pas une patrie mais une idée qui n'était pas présente dans le village de la feuille, qui ne sera sans doute jamais présente ici, d'où l'importance de ses analyses et études. Où en est rendu l'homme dans l'humanisme. Tezuka termina sa tasse qu'il posa sur le sol, il releva la tête et fixa  Ryuke directement dans les yeux établissement une connexion visuel qui était d'une importance capitale.

- De plus, je ne dois rien au membre du conseil actuel, L'ancien Hokage ma offert mon poste en acceptant mes requêtes et exigences. Maintenant que il n'est plus là je n'ai plus de connexion avec personne dans le village, risquer ma vie ne m'apporte rien du tout.

Il laissa planer un silence lourd et inconfortable, après quelque seconde il se contenta de conclure cette réponse par une simple phrase.

-Je suis bien plus un homme des lumières qu'un guerrier.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1355-bingo-book-de-tezuka-shindo-en-cours#10540 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1306-tezuka-shindo-termine
Messages : 460

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Dim 18 Aoû - 0:28

Depuis mon arrivée ici, le temps semblait avoir ralenti. Cela, par le comportement nonchalant d'un interlocuteur pas très motivé si je puis dire. Même s'il est dit que patience est mère de vertu, la réponse à mon interrogation qui ne semblait pas venir pour le moment, me rendait particulièrement impatient. Tout ceci alimenté par une curiosité sans égale qui me permettrait certainement de voir à quel genre de personne j'avais affaire.
Cela dit, le seul élément que je pouvais d'ores et déjà prononcer et affirmer est qu'il n'avait que faire de la hiérarchie du village. Alors que cette dernière avait dû dépêcher un ninja, celui-ci ne semblait pas trop vouer une quelconque importance sur les motifs de ma présence en ces lieux. Pourquoi être aussi détaché du village ? Les hypothèses ne manquaient pas, mais avant d'envisager les possibilités, je devais découvrir les routes praticables, sous peine de ne plus pouvoir avancer.


Le mystérieux individu porta sa tasse à ses lèvres et une très longue gorgée nous séparait. L'homme escargot replié dans une coquille dont la particularité était d'afficher un visage quasiment inexpressif, dévoilait une certaine aisance à dissimuler toutes informations corporelles. Me rendant ainsi son décryptage des plus ardus. Décollant ses lèvres du récipient, des mots aussi fidèles que son attitude détachée se révélèrent enfin, comme la réponse à mes interrogations.


- Je ne considérais pas nécessaire d'y aller. Le patriotisme du feu est bien assez ardant avec vous tous. Mon occupation prévalait sur la vie de gens qui ne m'inspire ni chaud ni froid. Ils rêvent tous de devenir le plus grand ninja et d'imposer leurs idées, ils avaient leurs chance de le faire, je ne voulais pas leur en priver...


Ses mots arrivèrent à mon audition comme des lames de rasoir transperçant mes tympans. Mes yeux s'étaient fermés, comme pour empêcher une certaine colère invoquée par sa réponse, de s'échapper.
Petit à petit, le croquis d'un dessin prenait forme et me permettait afin de visualité son contenu. Mais à mon sens, ce portrait décrivait une forme de sagesse paradoxale, qui bien qu'explicable m'était inconcevable étant données les horreurs que j'ai pu voir et même vécu.
Cependant, je maîtrisais cet énervement qui ne put s'afficher sur mon visage, car il était inutile de s'emporter. Tout acte à une explication, ... ou presque... Pour le blâmer, il devait bien entendu être vierge de toutes décadences, hors, je ne connaissais strictement rien sur ce type. Mon visage resta impassible et plutôt concentré sur son attitude et ses mots, à trouver d'où pouvait provenir une telle pensée.


- De plus, je ne dois rien au membre du conseil actuel. L'ancien Hokage m'a offert mon poste en acceptant mes requêtes et exigences. Maintenant qu'il n'est plus là, je n'ai plus de connexion avec personne dans le village. Risquer ma vie ne m'apporte rien du tout.


Ses dires se voulaient être riches en information et pauvres à la fois. Des doutes s'étaient levés, mais d'autres questions s'étaient éveillées. Ses requêtes et exigences ? En quoi consistaient-ils ? Je n'allais sûrement pas tarder à l'apprendre.
Ainsi, cet homme froid avouait ne plus avoir d'attache avec Konoha. Tout portait à croire, qu'il vivait en parfait ermite, sans le moindre lien ou contact amical. Ce qui me permit également de penser, qu'il éprouvait sans doute un certain mépris envers l'être humain, ce n'était qu'une simple hypothèse cela-dit.


Il reprit quelques secondes plus tard, alors que je méditais sur ses dernières paroles.


- Je suis bien plus un homme des lumières qu'un guerrier.


Mes yeux se détournèrent de l'homme froid, alors que je portais la tasse à mes lèvres, pour boire d'un trait son contenu, sans même comprendre que cela se déguste. Tout comme lui, je déposais la tasse sur le sol. Je me redressais et me dirigeais de quelques pas vers la vue sur le village caché de la feuille et tournais ainsi le dos à l'ermite.
Je regardais ce si beau village, aux couleurs vives et hasardeuses qui, encore en travaux, ne s'était pas remis de ses blessures. De nombreuses visions défilèrent dans mon esprit, alors que mon regard se portait vers la zone que j'avais défendue.
Les bras croisés devant le torse, le regard assez pensif en direction du village, je repris d'une voix posée.


- Un homme des lumières ? ... Vous faites sûrement allusion à la connaissance due à vos recherches tout simplement et non à l'homme éclairé qui s'oppose à la masse de ceux restés dans les ténébres, sinon, il est clair que vous serez intervenu...


Tout en méditant, mon regard repéra un serpent sur une parcelle un peu plus élevée que celle du domicile de l'homme froid. Le reptile aux yeux injectés de sang se déplaçait lentement vers un tas de brindilles qui identifiait un nid assez imposant. Le prédateur en voulait sûrement au contenu de celui-ci.
Je repris :


- ... J'ignore totalement ce qui vous a poussé à être l'homme que vous êtes aujourd'hui, mais vos dires, me laissent penser que vous éprouvez une certaine rancune envers Konoha, voir les shinobis en général, ce que dans un certain sens je peux comprendre... Nous autres usions de notre force pour atteindre un but, malheureusement, ceci se fait dans la violence et dans la plupart des cas ; apporte la mort. Les raisons... (soupir)... sont pour la plupart du temps des choix purement politiques. Je ne peux pas expliquer certains de leurs choix, mais....


A ce moment-là, le reptile rampant parvint à se faufiler à l'intérieur du nid, deux oeufs lui faisaient face. Lentement, il commençait à s'enrouler sur son premier choix. Sa langue fourchue se délectait déjà de sa future pitance. Soudainement, dans un cri annonça son attaque, un aigle apparût du ciel et transperçant de ses serres d'acier la chair de ce qui était un prédateur. Le serpent s'agita quelques secondes, avant de faire office de proie.


-... ce qui est sûr, c'est que je n'hésiterais pas une seule seconde à faire usage de la force, si c'est pour défendre un innocent et peu importe si le prix à payer est ma vie. Pour moi, un Shinobi met entre parenthèses sa vie, car elle sert avant tout à défendre les innocents de nos erreurs commis par la passée... Dans votre acte de charité, vous avez pensé aux shinobis du village... Mais les civils, ceux qui sont en rien responsables de nos guerres, cette jeune fille de sept ans dont j'ai dû ramasser le corps en plusieurs parties, ce nourrisson qui a vu le jour en ce temps dramatique et qui a été retrouvé un kunail planté en plein coeur... valaient-ils vraiment d'être ignorés ? Est-il nécessaire de connaître son prochain avant de lui porter secours ? La douleur de ces gens, lorsqu'ils constatent la perte d'un être cher mérite elle aussi d'être ignorée . ...


Cette vision encore fraîche dans mon esprit m'émut, aussi bien que mes yeux furent légèrement humides. Je n'avais pas parlé d'Erika, mais pourtant, j'y avais pensé. Je pivotais légèrement de façon à porter mon regard dans le sien.


- ... Vous ne pouvez pas être humain, en acceptant cette perte !



...

_ _ ___________________________________________ _ _

Mode Kami'Kyoufuu :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1294-annale-de-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1128-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1121-ryuke-kazakami-fini
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Dim 18 Aoû - 21:55

L'hôte du club de Thé, savais qu'il avait touché un point sensible chez le jeune ninja, tout les jeunes ninjas sont pareils. Téméraires, Fier et surtout récite le même charabia que nous leurs avons appris concernant le bien et le mal. Tezuka le savait puisque il avait été à la même académie. Cependant, tout n'est pas blanc ou noir, en fait rien n'est entièrement blanc ou noir. Tezuka, regarda le jeune homme vagabondé quelques mètres vers le village. Il leva un sourcil le voyant s'arrêter, il écouta sa première réponse, c'est ce qu'il avait prédit il en était sûr que le jeune homme voudrais pointé le bien et le mal. Cependant Tezuka ne resta pas sans réponse pour une fois acceptant la conversation officiellement de manière officieuse.

- Je suis effectivement un homme de connaissance, la guerre est démodé. Sache jeune chérubin que c'est très subjectif le bien et le mal .. le voleur qui vole pour nourrir sa famille exécute un acte de bonté mais égoiste, pas pour sa famille mais pour qui il vole.

Le Jeune Ryuke, continua son discours..

- ... J'ignore totalement ce qui vous a poussé à être l'homme que vous êtes aujourd'hui, mais vos dires, me laissent penser que vous éprouvez une certaine rancune envers Konoha, voir les shinobis en général, ce que dans un certain sens je peux comprendre... Nous autres usions de notre force pour atteindre un but, malheureusement, ceci se fait dans la violence et dans la plupart des cas ; apporte la mort. Les raisons... (soupir)... sont pour la plupart du temps des choix purement politiques. Je ne peux pas expliquer certains de leurs choix, mais....

Tezuka rétorqua assez rapidement pour la première fois depuis le début de leurs rencontre, d'un ton aussi dégourdie qu'avant.

- Je n'ai pas de rancune particulière envers le village, nous apprenons au jeune enfant comment il devront traquer et tuer leurs camarades de classe si celui-ci à un idéaux différent du reste des moutons.

Tezuka écouta le reste du récit du jeune ninja, il trouvait astucieux sa stratégie d'usé de la tendresse et de la pitié de Tezuka, mais ceci restait sans effet. N'avait il jamais eu de victimes dans les combats des ninja de Konoha face à d'autres nations? Le pays de la pluie n'était pas un pays ravagé par la guerre des grandes nations? Tezuka fit le symbole du serpent, et se leva, en un instant il envoya un Kunai qui se logea directement sur l'aigle en plein envole qui portait un serpent. Il marcha vers Ryuke puis ouvrit la bouche.

- - Le serpent doit mourir parce qu'il voulait se nourrir? Donc l'aigle va pouvoir le dévorer, parce que celui-ci voulait manger … Le serpent ne commet pas un meurtre. Le loup qui chasse la proie ne commet pas un meurtre. Pour le Loup, le loup n'est pas un un loup. L'homme cependant est un loup pour l'homme puisque lui seul peu brisé son code génétique et assassiner gratuitement un autre pareil.

Tezuka s'évapora et apparut à sa place initial, assied bien sagement. Laissant comprendre que il avait usé d'un Genjutsu de superposition. L'aigle volant toujours dans le ciel portant fièrement sa proie. Tezuka releva son chapeau et regarda directement le jeune homme sans cacher son regard.

- Ce n'est pas toujours sympa d'être humain, n'est ce pas?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1355-bingo-book-de-tezuka-shindo-en-cours#10540 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1306-tezuka-shindo-termine
Messages : 460

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Dim 8 Sep - 12:15

Froid, de marbre, insensible ; c'est ce qui se dégageait de cet homme au comportement énigmatique. Ses paroles se voulaient être plein de sens pourtant. Il voyait l'ampleur des événements à partir de la racine. Ce qui était étonnant malgré certains éléments. Finalement, je compris qu'il rejetait dans un certain sens l'homme, ce qui expliquait son éloignement de la civilisation et sa non-participation aux actions que Konoha pouvait entreprendre.
Cette fois-ci, il s'était montré réactif, le sujet l'avait sans doute contraint à sortir de ses retranchements, tentant de contrer le moindre de mes mots avec une certaine ferveur. Il était contre ce que le village enseignait aux jeunes shinobis, le droit de se protéger d'un éventuel danger, mais pourtant, il n'hésitait pas à me surprendre via l'utilisation d'un genjutsu, pour me faire comprendre sa philosophie.


Dans son illusion, la fin naturelle du règne changea, vulgairement transformée par la main sanguinaire, mais illusoire de l'homme. Celui-ci lança un kunail, qui fendant l'air perça le corps du rapace. Je fus très surpris, avant de comprendre qu'il s'agissait en réalité d'un Genjutsu. Pendant celui-ci, l'homme au bob, s'était levé et s'était rapproché de moi, tout en me commentant ce qu'il voyait.


- Le serpent doit mourir parce qu'il voulait se nourrir ? Donc l'aigle va pouvoir le dévorer, parce que celui-ci voulait manger ... Le serpent ne commet pas un meurtre. Le loup qui chasse la proie ne commet pas un meurtre. Pour le Loup, le loup n'est pas un loup. L'homme cependant est un loup pour l'homme puisque lui seul peu brisé son code génétique et assassiner gratuitement un autre pareil.

J'écoutais ses propos sans broncher, avant que qu'il ne cesse son genjutsu. L'homme n'avait pas bronché d'un poil. Toujours là, assis sur ce qui lui faisait office de chaise. Toujours dans la même attitude, il reprit :


- Ce n'est pas toujours sympa d'être humain, n'est ce pas ?


A vrai dire, je ne comprenais vraiment ses dires. Où est la place de l'innocent dans son récit. Encore une fois, il avait totalement été ignoré par un homme se montrant particulièrement impassible.
Je retournais de nouveau ma tête vers lui. Je ressentis une certaine compassion, à ses pensées égarées. L'homme s'était endurci, après avoir sans doute été témoin des malheurs de ce notre monde.
Je comprenais pourquoi il avait ignoré jusqu'ici les nombreux messages de Konoha.
Toujours de manière posée, le regard attristé, je répondis :


- Certes, ce serpent avait pour optique de se nourrir. Ce même serpent que vous défendez est mort avant tout, parce qu'il s'apprêtait à s'en prendre à la progéniture de l'aigle protecteur. C'est comme ces bandits qui ont attaqué le village. Ils l'ont fait par vengeance, pour l'argent, pour la gloire... Le village a simplement défendu ses biens, ceux qu'il aime. Mais, apparemment, l'amour, la compassion et le don De soi ; sont des émotions que vous ne comprenez pas, ou pire, que vous ne connaissez pas. Vous trouvez excusable le meurtre pour des intérêts aussi mauvais... C'est bien pire que ce dont, je pensais... Pour votre gouverne, l'académie ninja, enseigne avant tout à ses élèves, la possibilité de se défendre, ou de défendre les siens, car le mal existe en ce monde et qu'il mérite d'être combattu. Elle nous donne simplement les armes, libre à nous par la suite de trouver leurs usages... Le mouton comme vous le nommez, suit, simplement le berger croyant que celui-ci, le mène vers les verts pâturages. Le mouton lui, revêt la fourrure du loup plus ou moins facilement... Généralisée est une preuve d'inconscience. Mais vous devriez sortir un peu plus Tezuka-San et rencontrer certaines personnes dans ce village. Vous verrez par vous-même que certaines personnes sont bien loin que ce que vous nommez " loup ". L'espoir est l'élément qui les guides. Ils se battent pour faire taire, ce que la haine engendre. Eux, ont le courage de s'y opposer. Il est très facile de critiquer un monde, tout en restant les bras croisés. Mais la gloire que ces personnes tirent se limite simplement à freiner l'ampleur que peut prendre la haine. C'est insultant, de critiquer ces personnes, je le sais... parce que j'en fais partie...


Je tournais le dos à mon interlocuteur, pratiquement persuadé qu'il ne comprendrait pas et que cette conversation n'aurait plus d'issu.

_ _ ___________________________________________ _ _

Mode Kami'Kyoufuu :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1294-annale-de-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1128-ryuke-kazakami http://sns-rp.forumgratuit.org/t1121-ryuke-kazakami-fini
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une vision éclairée   Lun 9 Sep - 22:10

Tezuka esquissa un sourire quand le jeune chérubin daigna répondre à ce qui était une logique imparable. Cependant, la logique était souvent séparé des émotions et de ce que les ninjas d'ici appelle '' La flamme du pays du feu '' Tezuka, termina sa dernière tasse de thé et relâcha un soupir de délectation il adorait le thé et prenais toujours le temps d'en goûter chaque parcelles. Puis par la suite il se leva, celui qui ne comprenait pas c'était Ryuke puisque l'aigle protecteur devient l'assaillant à son tour. Cela n'avais pas d'importance. Tezuka s'étira un peu et leva la mains vers Ryuke qui commençait à partir, maintenant qu'il avait abandonné et que l'ermite avait gagné en ses termes il pouvait conclure ce qu'il avait étudier.

- Tu te trompe Ryuke-kun, laisse moi te dire que mon métier est d'étudier et la psychologie de chaque personne, j'ai des dossiers concernant tout les effectif de Konoha y incluant toi. Je savais que tu me serais envoyé et je t'attendais.

Tezuka avait terminé de jouer avec l'entêtement du jeune homme, il s'approche de lui et même sa voix montrait plus de conviction que le ton mou et indifférent qu'il empruntait depuis le début de la conversation. Il ne fallait pas oublié que lui même avait consacré sa vie pour le village et pendant plus longtemps que le jeune homme devant lui.



- L'important n'est pas de savoir qui à raison, ni de savoir les valeurs de qui pèse plus. Tout les deux nous voulons que ça change. Le changement à besoins de trois ingrédients... le goût du changement ce que tout les deux nous possédons il est évident, mais il faut également l'esprit critique, ce que j'apporte et puis pour terminé il faut l'exaltation de l'individus, ce que tu es. L'archétype du héro, l'exaltation de  l'individu ne veux pas dire que tu pense qu'à toi mais que tu as les valeurs et la motivation et l'intellect de prendre le changement sur tes épaules. Un jour, tu sera en position d'accomplir  nos rêve et je ne serais pas bien loin.

Tezuka posa sa main sur l'épaule de  Ryuke, le mur invisible qu'avait battit Tezuka à l'arrivé du ninja de konoha semblait avoir disparue afin de laissé trace à une fin de rencontre mémorable, tout les grand finissent toujours pas se rencontrer et c'est ainsi que Tezuka le cynique rencontra Ryuke.

- .. puis je dois t'avouer que je ne suis pas intervenue au village, parce que j'étais en recherche à l'extérieure du pays, tout simplement ..


Finit il par dire avec honnêteté, sachant qu'il n'avait pas besoin d'en dire plus pour lui prouver que c'était la vérité et il ne sentait pas le besoin immédiat de lui dire que lui aussi avait perdu des proches ou des amis comme tout les ninjas de ce monde, ceci était inutile après tout il avait été ninja depuis plus de 20 ans.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1355-bingo-book-de-tezuka-shindo-en-cours#10540 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1306-tezuka-shindo-termine
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une vision éclairée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vision éclairée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Developpement touristique: Vision du gouvernement
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» [THEME] En prévision du bal [PV]
» révision démarreurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Frontières de Konoha-
Sauter vers: