Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 La renaissance [rp solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itade Matsudaï
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 668

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: La renaissance [rp solo]   Sam 19 Mai - 5:48

De la chaleur. Il baignait dans une ardente chaleur. Cette sensation de chaleur était telle qu'elle avait surplombé toutes les autres informations. Une simple et intense chaleur parcourrait et enveloppait le corps tout entier du jeune homme. A l'image d'un liquide ou d'un gaz, sous l'effet de la chaleur, le temps s'était étrangement dilaté. Désormais les secondes semblaient durer des heures sans que rien ne changea. La chaleur allait et venait comme le sang chaud dans les veines en fonction des pulsations régulières d'un gigantesque cœur. Ces pulsations puissantes convergeaient toutes vers lui. Paradoxalement, ce flux régulier d'intense chaleur ne lui faisait pas de mal, bien au contraire : sans comprendre exactement ce qui lui arrivait, il avait la sensation de baigner dans une puissante lumière réparatrice. Soudain, une voix rocailleuse le sortit de sa bulle de solitude et le libéra de sa prison mentale qui l’empêchait de réfléchir:

*Ce qui était, ce qui est et ce qui sera. Tout ne fait qu'un. Ramlech' tu n'es pas comme les autres.*

Itade ouvrit les yeux. Il était nu, enveloppé dans une cocon translucide rempli d'un liquide gluant qui lui collait au corps et limitait ses mouvements, il arrivait pourtant à respirer sans aucune difficulté. Le shishidaime étira son bras et, utilisa toute sa force pour déchirer cette enveloppe de ses doigts. La matière était similaire à celle d'une toile d'araignée extrêmement résistante mais au bout de quelques minutes, le jeune homme réussit à se défaire de son entrave. Le liquide se déversa sur le sol qui, aussi aride que le désert de Suna, s'empressa de tout absorber. Itade prit appui sur le sol à l'aide de ses bras et constata qu'il était entièrement composé d'une matière noire particulièrement compacte et constellée de petites alvéoles. Sûrement de la roches volcanique. Lorsqu'il fut debout, ses doutes se dissipèrent : il était bel et bien dans un pays où la lave était omniprésente : aussi loin que lui permettaient de voir ses yeux d'humain, le paysage semblait parsemé de volcans plus ou moins actifs et dénué de la moindre végétation de plus, un ciel de souffre couvrait le soleil et rendait l'ambiance un rien morbide. La chaleur était aussi intense que lorsqu'il était entré dans la grotte de Nibi quelques heures plus tôt. Nibi ! Depuis qu'il était dans ce cocon, il avait totalement oublié le reste du monde ! Kyûji était peut être encore inconscient dans cette grotte de malheur ! Comment faire pour revenir à Kumo ? Le shishidaime regarda autour de lui mais ne distingua aucun signe de civilisation. Il avait visiblement émergé de cette étrange cocon, avait flotté sur le lac de lave qui était derrière lui et avait atterrit ici, au beau milieu d'une plage volcanique. Pour ce qui était du lien avec son précédent souvenir, le scellement de Nibi, il n'avait aucune idée de ce qui avait bien pu arriver mais bon … il aviserait plus tard !

Suivant son instinct, le jeune homme en tenue d'Adam recouvert d'une sorte de liquide amniotique s'élança vers le chemin qui se dessinait devant lui. Rapidement, il comprit que quels qu'ils soient, des êtres peuplaient cette région : le chemin qu'il empruntait était de plus en plus lisse, signe qu'il était utilisé régulièrement, ainsi, il avait une chance de trouver une quelconque aide au bout de cette route. Au bout d'une vingtaine de minutes, comme il s'y attendait, quelques constructions se démarquèrent du reste du paysage. Leur style était assez rudimentaire (un toit simplement composé d'une feuille de métal posé sur les murs, pas de porte, pas de fenêtre mais simplement de grandes arches). Mais aucune de ces constructions n'étaient habités par une forme de vie : il n'y avait aucun meuble, aucun aliment, aucun ornement pour témoigner du passage d'un être si ce n'est le bâtiment en lui même. Le hokage sonda la région à l'aide de son esprit mais ne détecta aucun chacra humain. Néanmoins, le hokage continua sa route. Au fur et à mesure qu'il avançait, la densification du bâtis augmentait et une impression de déjà vu grandissait dans sa poitrine. Un grand temple se dressa alors. Contrairement au reste des constructions, ce bâtiment semblait plus recherché architecturalement parlant (le temple était composé d'une multitude d'immenses pierres rouges assemblées de sorte à former un mur parfaitement plat tandis que le toit, rouge lui aussi, était arc-bouté et composé de tuiles hexagonales et une immense porte métallique bloquait le passage). C'était ici que le chemin s’arrêtait. Sans hésiter, Itade s'engouffra dans ce temple en faisant grincer l'énorme porte. Ici, tout était noir et la pièce était plongée dans l'ombre.

-Je t'attendais Ramlech'. Grogna simplement la voix caverneuse qu'Itade avait cru entendre dans sa tête.

-Qui êtes vous ? Que me voulez vous ? Comment suis-je arrivé ici ? J'exige des réponses ! Sur ces mots, le ninja généra une boule de feu dans sa main afin d'observer son interlocuteur. C'était un dragon.

_ _ ___________________________________________ _ _

Prêt à tous les sacrifices pour protéger le village.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade http://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade http://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai http://sns-rp.forumgratuit.org
Itade Matsudaï
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 668

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La renaissance [rp solo]   Lun 21 Mai - 22:51

Le ninja généra une boule de feu dans sa main afin d'observer son interlocuteur. C'était un dragon. Itade fut tellement surpris de voir le museau d'un dragon à quellques centimètre de son visage qu'il sursauta, fit deux pas en arrière et trébucha sur une dalle de pierre, et se retrouva face contre terre, lâchant sa boule de feu sur le plafond. La pièce trembla dans le noir absolu. Un feulement rauque brisa le silence qui s'était instauré dans la salle. De toute évidence, le dragon était hilare. En un instant il rétablit la luminosité dans la pièce en faisant jaillir de son museau une multitude de petites flammèches qui se figèrent à coté de la tache brunâtre qu'avait créé Itade au plafond, comme une constellation d'étoiles rouges.

-Cela faisait une éternité que je n'avais pas rit, je t'en remercie infiniment Ramlech'. Je vais donc répondre à tes questions, je te dois bien ça. Mais avant, que diraiS tu de te trouver des vêtements convenables : tu ne vas tout de même pas te balader ainsi éternellement. Des vêtements sont à ta disposition sur la première marche de l'escalier.

Itade jeta un coup d'oeil autour de lui. Il n'avait même pas prit le temps d'inspecter les lieux. Tout comme la façade, l'intérieur de se bâtiment se démarquait aussi de tous les autres édifices qu'il avait put croiser sur le chemin : de grandes fresques représentant diverses reptiles était gravées sur tous les murs du temple, la pièce, bien plus grande que toutes les autres semblait avoir été conçue dans le but d’accueillir plusieurs centaines de villageois pour un rite cérémonial quelconque en l'honneur du dragon car celui ci trônait effectivement sur un autel composé d'une plateforme surélevée par un escalier de pierre au pied duquel on avait posé quelques vêtements.

Un simple tee-shirt blanc barré d'un large trait noir sur toute la diagonale que le hokage s'empressa d'enfiler et un pantalon rouge qu'il sera d'une ceinture en cuir à la boucle dorée. Pour finir, Itade chaussa les bottes de cuir marron qu'on lui avait fourni et se retourna vers le dragon.

-C'est bon, je suis habillé alors allez vous finir par me répondre ?

-Que d'impatience Ramlech' me serais je trompé sur ton compte ? Assieds toi là et écoute moi : ce que je vais te dire va probablement te donner un petit peu le tournis. Itade s’exécuta à contre coeur, peu habitué, en tant que chef d'un village à recevoir des ordres de quiconque, fut-il même un dragon doré qui pouvait le brûler en une fraction de secondes. Il y a de cela plusieurs millénaires, les créatures que vous appelez aujourd'hui invocations et les humains vivaient dans un seul et même monde. La guerre était inévitable car l'orgueil des humains les poussaient à croire qu'ils étaient l'espèce dominante. Chaque jour, des espèces disparaissaient sous les armes humaines. Mais, un jour, notre Dieu ainsi qu'une dizaine d'autres de ses congénères sont descendus sur Terre, il avait une apparence humaine mais était de la lignée des lézards. Il n'était venu en ce monde que pour une seule raison : lier les humains et les lézards par un pacte indestructible, un pacte de sang qui offrirait la force aux premiers et le respects ainsi que la paix aux autres. Ses pairs et lui séparèrent ensuite chaque espèce dans une région de la Terre qui lui serait adaptée de sorte que, seuls les élus ayant juré fidélité à une espèce puissent entrer dans le monde de ces dernières.

-Magnifique, j'en ai presque des larmes aux yeux tellement ce récit était émouvant ironisa le shishidaime. Mais, sans vouloir vous vexer, quel est le rapport avec moi ?

Le dragon avait froncé ce qui devait être des sourcils et émit un grognement rauque de mécontentement.

-J'y venais petit homme, j'y venais. Je disais donc que notre dieu avait mis en place ce qui deviendra plus tard notre pacte d'invocation. Mais, il nous fit une prophétie. La prophétie qu'un jour, son descendant direct viendrait en ce monde. Itade arqua un sourcil et tendit l'oreille comprenant l'ampleur de ce qu'allait dire le lézard volant. Contrairement à tous les autres, il n'aurait pas besoin de pacte pour entrer dans notre monde car son sang serait celui d'un lézard. Cet homme serait en tout point semblable à son ancêtre divin et aurait pour mission de se faire notre ambassadeur auprès de l'espèce humaine. Il aurait hérité de grands pouvoirs et serait capable de manier les flammes comme personne. Cet homme, tu l'as deviné, se nommerait Ramlech', le demi-dieu.

-Je suis désolé de contredire le vieux lézard géant et sénile que vous êtes mais, je connais mes parents, ma famille, et je peux vous assurer que je n'ai pas vu de reptile dans mon arbre généalogique. De plus, le fait que je sois hokage ne prouve rien : vous allez me dire que les quatre autres kages sont aussi des demi-dieux ? Encore que, ça ne m'étonnerait pas beaucoup que le kazekage soit affilié à un piranha ou une autre saloperie du genre ...

-Je me doutais que ça allait difficile à te le faire accepter ton apparentée céleste, soupira le vieux dragon. La puissance de notre Dieu est sans limite : neuf mois avant ta naissance, il a prit l'apparence de ton père et a engrossé ta mère à son insu. Tu pensais réellement qu'un fils de paysan arriverait à monter en grade aussi facilement ? Néanmoins, j'ai une preuve incontestable de ton sang céleste et tu dois toi même le savoir : aucun humain normal ne peut résister à la lave en fusion. Comment pensais tu avoir survécu ? Quand ton corps est entré en contact avec la roche en fusion, ton essence a révélé sa véritable nature, tu as formé un cocon autour de toi et tu as regressé au stade de demi-dieu que tu avais refoulé en toi pendant toutes ces années. Tu ne te sens pas plus fort ? Tes muscles sont hydratés d'un sang nouveau, ta vision est plus nette et ton odorat plus précis. Tu viens de renaître.

-Foutaise ! Il s'était levé, avait hurlé et serré si fort ses poings que du sang lui coulait de sa main.

-Ah oui ? Et si ton corps n'a pas changé, comment expliques tu le fait que la salamandre dans ton dos ait fusionné avec ta peau ? Comment expliques tu ne pas avoir senti de brulures aux pieds durant tout le chemin que tu as fait, nu sur la roche brulante pour entrer ici ? Comment expliques le fait que si je te crache dessus mon brasier le plus puissant, tu en ressorte non seulement indemne mais en plus soigné de cette blessure à la main ? Pour joindre l'acte à la parole, le dragon centenaire souffla sur le jeune homme la flamme la plus intense qu'il n'ait jamais soufflée. Celle qu'il gardait pour ce moment là. Une flamme si puissante qu'elle en était opaque !

Les flammes enveloppèrent le corps tout entier d'Itade. Sans qu'il ne sut comment, la chaleur se condensa au niveau de sa main, s'insinua dans ses veines et, comme prévu, referma la plaie. Les flammes avaient disparues et Itade sentait courir en lui une chaleur. Une chaleur pleine de vie, pleine de chacra. Le sourire aux lèvre, il contracta son biceps, ressentant cette force nouvelle s'imposer en lui. Il était bel et bien Ramlech' mais resterait pour toujours Itade.

[suite dans le prochain post]

_ _ ___________________________________________ _ _

Prêt à tous les sacrifices pour protéger le village.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t59-anales-de-matsudai-itade http://sns-rp.forumgratuit.org/t85-matsudai-itade http://sns-rp.forumgratuit.org/t54-itade-matsudai http://sns-rp.forumgratuit.org
 
La renaissance [rp solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: