Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Ouverture sur le passer (Flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dust
Genin
Genin
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Ouverture sur le passer (Flashback)   Mer 4 Sep - 3:09

Le vent glacial soufflait sur la région, les arbres de la forêt givré pliais sous ce vent puissant, mais la montagne restait impassible. Du haut de cette montagne était l'horizon vers le monde si immense qu'on aurait penser qu'un seul soleil ne suffisait pas pour le réchauffer. Dans ce bâtiment qui était autrefois cacher, se trouvait encore une jeune fille, qui n'était plus tout à fait elle même. Que savait-on sur elle? Qu'elle était autrefois sujet dans cet endroit. D'ailleurs... quel est cette endroit sinistre ou quelques bruits de grincement se faisait entendre? L'atmosphère était lourd et oppressante, à chaque instant votre sang pourrai recouvrir le sol déjà sali par ce liquide rouge assécher.

Ce lieu est remplis de souvenir, de grande ligne d'histoire et de connaissances. La nature même de l'être vivant pourrait y être... Qui sait? Quelques cliquetis et de craquement, personne ne savait ce qui était ici, les gens qui y était rentrer sont soit mort, ou bien n'on jamais été retrouver. Pourtant, il n'y avait aucune poussière sur les bureaux et les consoles éteinte et partiellement détruite.

Un jour venu, les gens pourront y revenir sans problème, pour peut-être continuer ou recommencer de nouveau les petits manèges qui se sont produit ici. Un moment où la fin est incertaines comme dans ce récit certes peu joyeux, mais bien remplis d'aventure.

Une porte s'ouvrit, c'était la porte principale du bâtiment... qui est-là? Un nouveau venu enfin... Une fois entrer dans le bâtiment, quelques lumières s'ouvrit déjà sans même que celui-ci n'ai bouger le petit doigt. Aucun console ne semblait fonctionner et seul les lumières du bâtiment avait du courant, même très peu car elle clignotait de temps à autre. Une poupée endormis se réveillait peu à peu.

Un bruit infernal jaillit du fond du grand couloir principale. Il n'y avait pas que la poupée qui s'était réveiller... Bon sang qu'es-ce que c'est? Pendant ce temps à l'autre bout du bâtiment, dans une pièce fermer sous clé.


- R...r...ti...tion... i..cor...te...do....ée... corro...pu... ét....étran...ge!

Ces inepties parcourait tout le complexe, la voix devait être connecter à quelque chose qui la projetait ici et là. Peu après d'autres grondements sortir de nul part et la voix retentis de nouveau.

- In...usion...Ale...te sécu...té...Défen...prio..taire du Hive.

L'intrus ne fut pas accueillis d'un bon œil on dirait. De loin des machines affluait dans tout les sens, prêt à se jeter sur lui.


_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1945-donnee-de-4-21-19-20 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1929-dust-4-21-19-20-dc#16169
Zatoïchi Ryuchi
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1194

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Ouverture sur le passer (Flashback)   Mer 11 Sep - 22:38

Zatoïchi venait de passer la journée à bricoler et consulter ses archives personnelles quand il tomba sur une ancienne lettre, un passage l'interloqua.

"... je vais sceller cet ancien laboratoire et bâtir le nôtre par-dessus, car celui-ci reste dangereux, son créateur ayant disparu et mon âge étant avancé, je ne pourrais pas le visiter alors je le condamne pour que la prochaine génération puisse le faire ..."

Sur ce passage, Zatoïchi sorti de son bureau secret, prit son sac d'aventurier et parti sans rien dire durant la nuit. Il se rendit donc au pays de la neige, son ancienne patrie, qui est maintenant le pays du printemps et établit un campement à l'ancien laboratoire de son clan, celui décrit dans la lettre. Il se situai où jadis le village Ryuchi avait été construit. Il en profita pour rassembler tous les documents encore lisibles, ainsi que certaines pièces et composants extrêmement dur à trouver. Il l'est enferma dans plusieurs parchemins via le fuinjutsu.

Il descella l'entrée de cet ancien laboratoire dont la lettre parlai, la porte s'ouvrit, toutes les lumières se mirent à s'allumer et un étrange mais familier bruit de machinerie se fît entendre. Zatoïchi se dit alors qu'il devait faire attention, qu'il reste sur ses gardes et regarda le plan d'évacuation affiché sur la paroi du couloir que la porte sceller venait de révéler. Zatoïchi était abasourdi, car il ne s'agissait pas d'un simple laboratoire, mais d'un véritable et gigantesque complexe s'étendant des kilomètres. Il prit donc la liberté d'arracher le plan du mur pour faciliter ses recherches, dû moins son expédition (mais c'était surtout pour ne pas se perdre ^^)

Il avança donc dans ce long couloir se trouvant devant lui et arrivé à environ la moitié de celui-ci, il distingua à l'autre bout, juste devant lui une bonne dizaine de sorte d'araignées mécanique qui fonçaient sur lui.

- C'est bien ma veine. J'ai à peine fait quelques pas dans ce complexe et me voilà déjà face à un comité d'accueil.

Il regarda rapidement le plan et se donna un objectif. "La salle de Cryo-stase" , car s'il y avait bien un endroit où les expériences de se complexe avait aboutis et survécu se serait bien à cet endroit. Pour se rendre là-bas, il devait passer ce long couloir, traverser l'immense salle d'entrainement, arpenter de nouveau un autre long couloir pour enfin parcourir la zone de stockage n°138 et seulement après, pouvoir accéder à son objectif.

Le corps de Zatoïchi se recouvrit soudainement d'une épaisse couche de foudre après avoir rangé le plan dans ses poches, il sortit ses deux gun-lames dont les lames grandissait en lame de foudre.

- Bonjour à vous, cher comité d'accueil.

Il fonça alors à leur rencontre avec la vitesse de la foudre, tous en tailladant ces sortes d'arachnoïde mécanique pour se rendre vers la salle d'entrainement.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t106-ryuchi-zatoichi-en-cour http://sns-rp.forumgratuit.org/t84-presentation-de-zatoichi
Dust
Genin
Genin
avatar
Messages : 55

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Ouverture sur le passer (Flashback)   Lun 14 Oct - 23:11

La plupart des salles étaient verrouillé et sécurisé. Mais ceci n’empêchait pas l'intrus d'y pénétrer aisément. Le système automatique du laboratoire se faisait vieux et n'avait plus les moyens de restaurer tout son programme. Tout ce que Dust entendait de la pièce la plus renforcer du bâtiment était des explosions, aucune machine n'arrivait à stopper l'intrusion. Les machines de ce laboratoire étaient bien au-dessus de la technique présentent à l'époque où elles ont été inventer, mais de nos jours, elles ne font plus le poids sans les modifications nécessaires. Le système vocal du complexe était endommagé et continuait de transmettre dans tout le complexe.

- M...esu...e de... sécu...rité inu...tile... redéma...rage en... cours.

Le système luttait tant bien que mal, il n'arrivait pas à ne serait-ce que délivrer une seule blessure à l'intrus. Les multiples pièges mortels qui auraient mis fin à bien des vies n'étaient d'aucune utilité et la plupart des machines n'arrivaient pas à garder le rythme trop rapide de leurs adversaires. Celui-ci arriva dans la salle d'entrainement, non loin de la salle de cryo-stase. Les portes se refermèrent, avec une couche supplémentaire, qui laissait la pièce totalement hermétique.

- Dé...but de la phase de... net..oya...ge.

Des petits trous d'aération s'ouvrirent pour laisser passer un gaz dans l'air. Potentiellement mortel, ce gaz n'était pas volatil, les savants ne voulaient pas faire exploser le complexe en cas d'erreur. Les seules lumières de la salle étaient celle d'urgence, une lumière rouge qui clignotait et quelques étincelles qui jaillissait d'un fil de celui-ci.

La salle de cryo-stase était composée de trois pièces, la première était un sas de décontamination, sans danger pour les organismes humains et mortel pour les micro-organismes. La deuxième était la salle des savants, qui étudiait le cas du Hive avec leur machinerie, aujourd'hui en très mauvais état, et la troisième était séparée par une vitre... C'était la salle qui gardait le Hive, et Dust par la même occasion. Elle attendait là, assise à coté du Hive qui était branché dans son dos. La pièce était en désordre, comme si quelqu'un avait eu un violent accès de rage.


- Co...corps réta..blis à 70%. Donnée ps..psychique..30%. Erreur... Erreur... Erreur, encodage des données... refuser. Démarrage en... mode sauvegarde enclenché. Éveil du sujet 4-21-19-20.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1945-donnee-de-4-21-19-20 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1929-dust-4-21-19-20-dc#16169
Zatoïchi Ryuchi
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1194

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Ouverture sur le passer (Flashback)   Jeu 21 Nov - 23:30

Zatoïchi arriva tant bien que mal, à semer le comité d'accueil du complexe et se trouva donc devant l'entrée de la salle de cryo-stase, mais au moment où celui-ci voulu y pénétrer, la porte de sécurité scella l'entrée et du gaz sorti par les aérations. La lumière rouge d'état d'urgence, ne rendait pas la tâche plus facile à ce Raikage déterminer à savoir ce qui se trouverai derrière la porte.

- C'est bien ma veine, le système d'urgence n'était pas hors service, je croyais qu'avec le temps, il le serait, mais non, il était juste quelques peut défaillant.

L'armure de foudre qui était toujours autour de Zatoïchi était surement ce qui allait lui permettre de passer outre la porte sceller, il recula donc à l'extrémité de la pièce où il se trouvait afin d'avoir assez d'élan pour enfoncer cet obstacle entre lui et l'intérieur de la pièce. Il se mit donc à pousser sa vitesse au maximum afin de détruire la porte. Malheureusement, la force de Zatoïchi n'était pas assez grande pour une porte de cette taille et de plus le gaz n'était pas là pour lui simplifier la tâche.

- Si mon armure Raiton n'est pas assez performante, je vais donc devoir passer à l'étape supérieure.

Il se remit donc à l'extrémité de la pièce, mais son armure changea subitement de couleur, d'un jaune éblouissant, l'armure devint noir ténébreux. Il posa le pied sur le mur en face de la porte qu'il voulait enfoncer pour y prendre appuis et au moment où il se propulsa, ce mur se réduisit en miette sous la force de pression du pied de Zatoïchi. La porte céda, mais il n'arriva pas à s'arrêter immédiatement et décida donc de stopper sa technique. Zatoïchi vint alors s'écraser contre une seconde porte, il venait de rentrer dans la première partie de la chambre de cryo-stase "le sas de décontamination".

Zatoïchi connaissait ce genre de sas, il appuya donc sur le bouton pour lancer le cycle de décontamination ... pas de réponse. La porte qu'il venait d'enfoncer bloqué le processus et le gaz de l'autre pièce continué d'entrer dans le sas. Il sortit donc une de ses gun-lame qu'il enduisit de chakra de foudre, la fît rentrer dans la fente d'ouverture du sas et força, força ... (heureusement que le complexe n'était pas opérationnel à 100%, car il réussit à l'ouvrir). Il referma le sas derrière lui pour que le gaz ne le dérange plus.


Le Raikage venait d'entrer dans la seconde partie de la chambre de cryo-stase "la salle d'analyse des savants". Cette salle semblait avoir reçu toute la rage d'un scientifique désemparé. Il regarda autour de lui, plus aucune machine ne semblai en état de marche, il décida donc de rassembler tous les documents papier qu'il pouvait trouver (enfin ceux qui étaient encore lisible) et les scella dans un rouleau.

- Je regarderais tout ça à tête reposé, mais c'est quoi ça ...

Zatoïchi venait d'apercevoir une jeune fille derrière une épaisse vitre, cette fille semblait relier à ce que les scientifiques du complexe appelaient "le Hive"

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t106-ryuchi-zatoichi-en-cour http://sns-rp.forumgratuit.org/t84-presentation-de-zatoichi
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ouverture sur le passer (Flashback)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouverture sur le passer (Flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] « Quand on a la foi, on peut se passer de la vérité. » (Pv Alauw)
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Ouverture de la saison de la chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: