Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une recherche pure et profonde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Une recherche pure et profonde   Dim 8 Sep - 0:56

Autour de lui, un parc. Les lunes se succédaient dans le haut du ciel. Les nuages emmenaient la pluie, les tempêtes, les marées, puis toujours le calme. Dans un cycle infini qui nous déversait toujours les mêmes problèmes, Atsushi vivait et regardait au dessus de lui. Le temps était maussade aujourd'hui. Si les événements se succédait sans cesse, Atsushi, malgré son jeune âge, savait déjà ce qui venait et ce qui allait revenir. Après avoir perdu son sensei et le sensei de son sensei, il se sentait seul. Alors qu'il n'avait jamais eu place dans le village de Konoha, il l'avait enfin eu puis perdu raide sec. D'abord nommé Genin à un âge extrêmement bas, il avait été enseigné aux nouveaux étudiants et avait fait des missions rang très élevé. Combattant un membre de l'Akatsuki, sauvant des milliers de citoyens de l'empoisonnement, on ne l'avait même pas remercié.

Subissant cette attaque puis une autre, les ennemis venaient comme ils venaient dans ce désert diplomatique et stratégique nommé Konoha. Plus le cycle allait, plus Atsushi se rendait compte de ce qu'était le village, une roue fermée, rouillée. Trop grande, elle avait été trop difficile à conserver et Konoha perdait de son éclat. Partout autour de lui, les ninjas étaient morts dans des attaques qui auraient pourtant dû être arrêtées. Alors que partout on criait que les villages grossissait et prenait énormément de puissance, le village de Konoha stagnait. Même, il n'y avait même plus de Hokage. Vers où pouvait-il bien se diriger? Qui serait celui qui prendrait sa place? Inutile même d'attendre.

Descendant les yeux du ciel pour ce qui lui semblait la première fois en une éternité, Atsushi regarda autour de lui. Là où les enfants s'amusaient dernièrement se tenait des ruines. Seul ce banc de parc avait survécu à une attaque d'une envergure pitoyable. Le jeune genin cracha au sol et regarda autour de lui un village qui ne s'éveillait pas. Les gens bougeaient, riaient, vaquaient à leurs occupations. Quelques personnes saoules se promenait dans le village comme si de rien n'était. L'air était presque à l'amusement.

Atsushi baissa les yeux et les ferma, se tenant la tête dans les mains. Il repensait à cet homme qu'il avait vu quelques mois plus tôt. Niflheim de Iwa. Il repensait à cet homme qui savait ce qu'il faisait, qui connaissait son chemin et semblait avoir des pouvoirs très grands. Il avait osé suivre toute une bande de bandit sans demander son reste et sans même avoir peur. Il aurait été le profil parfait pour Atsushi … Mais dans un village qui prônait plus la paix que l'évolution, dans un village qui prônait la stagnation crade plutôt que la réussite de ses jeunes, Atsushi ne saurait y trouver son compte. Plus les lunes passaient, plus les mois défilaient les uns après les autres, le jeune genin de Konoha comprenait que Konoha n'était peut-être pas sa patrie finalement. Tout autour de lui, Atsushi voyait une population qui ne lui ressemblait pas, ou plutôt qui ne lui ressemblait plus. Qu'est-ce qui se passait avec lui? Avait-il grandit plus vite que les autres? Avait-il atteint un niveau de maturité que les autres ne soupçonnait même pas? Ou devenait-il tout simplement fou? Des fois, la folie était plus grande et plus important que le reste. Naruto n'était-il pas fou lorsqu'il avait combattu tout les bijuus? N'était-il pas fou lorsqu'il avait combattu juubi et madara lui-même? Il l'était, et c'est ce qui avait fait sa renommé.

Au loin, le soleil tombait tranquillement. Atsushi se leva et fit quelques pas. Autour de lui, quelques cris surexcité l'énervèrent encore plus alors qu'il se mit à marcher, mains dans les poches, vers la maison qui était la sienne depuis sa tendre enfance. Sa famille, lui était-elle chère? Évidemment. Si Atsushi devait en venir à quitter le village, à vouloir évoluer plus loin que les autres pour protéger les shinobis de l'alliance, qu'est-ce qu'il se passerait avec sa famille? Seraient-ils emprisonnés? Torturés? Il fallait espérer que le prochain kage serait clément et comprenne que sa famille n'avait rien à voir dans le choix qu'il allait prendre. Il entra dans la maison à la mine basse. Sa mère et son père était assit à la table et le regardèrent entré. Atsushi leur expliqua tout depuis le début. « Je dois partir ailleurs, voir le monde, grandir ailleurs. À part vous, il n'y a rien de bon pour moi ici.» Ils refusèrent, évidemment. Qui ne le ferait pas? Ils finirent rapidement par comprendre que si ce n'était pas le mieux pour le village, c'était le mieux pour lui, pour ce genin qui voulait évoluer plus vite que les autres. Le genin alla dans sa chambre et mit ses vêtements de mission. Il partait en mission aujourd'hui, dans une mission extrêmement périlleuse. Il voulait retrouver le village de l'homme qu'il avait aperçu plus tôt : Niflheim. Étaient-ils tous comme lui là-as? Prônaient-ils une évolution sans cesse plus grande dans le but d'épanouir tout un peuple?

Mettant à sa ceinture plein de kunai et de parchemins explosifs, il prit son sac-à-dos et se l'enfila sur les épaules. Sortant de chez lui, de la maison qui l'avait vu naître et grandir, sa mère pleurant et son père à la mine grave, il fit une centaine de pas. Regardant une dernière fois la maison qui abritait sa famille, il versa une larme sur ce qu'il abandonnait : une famille et des gens qui l'aime. Des fois l'amour ce n'est pas tout et il en faut plus. Si l'amour est important, ce n'est pas le plus important. Atsushi était détruit et se retenait pour ne pas pleurer devant les passants. Ils ne les trahissaient pas, non, il les soulageait d'un fardeau; lui. Le village n'arrivaient plus à lui trouver un sensei et il resterait genin toute sa vie. Il aspirait à plus que ça, il aspirait à une vie de héros, dont lui, Atsushi, serait la pièce centrale. Non pas qu'il voulait être reconnu ou plus grand qu'un autre, non. Il voulait devenir le plus puissant pour une seule raison : stopper la guerre. Stopper les gens qui pleurent et le mal dans le monde par la force. Il n'avait que onze ans et il avait comprit ce principe. Autour de lui, tout les adultes ou presque ne l'avaient même pas compris. Naruto lui-même y était allez de la force contre son ennemi. Si le bien et le mal était clairement dessiné à cette époque, ce n'était plus le cas maintenant.

Autour de lui, les maisons se succédaient les unes aux autres. La sortie s'approchait de plus en plus. Le soleil était couché maintenant. Pourquoi tout les déserteurs partaient la nuit? Était-ce pour empêcher les autres de les persuader? Fort possible. Toutefois, après ses parents, nul ne l'en empêcherait. Nul ne l'aimait et il n'aimait presque personne. Toujours froid avec tout le monde, il ne s'était pas fait d'ami à l'école ni dans les missions. Il repassa devant Ichikaru. L'odeur des ramens flottait encore malgré le fait que le restaurant venait de fermer. Atsushi repensa à sa rencontre avec Ryuke. Il aimait bien cette personne et savait qu'un jour, il serait un grand leader pour le village et saurait le faire grandir, mais trop tard. Trop tard pour Atsushi qui n'avait presque pas de patience. S'il attendait encore trop longtemps, son destin allait être dessiné en tant que genin et rien d'autre. Il ne changerait pas le monde, il ne créerait aucune paix mais seulement la guerre et la misère.

Les dernières personnes défilait autour de lui. Plus personne. Seuls deux gardes qui ronflait devant une porte. Il n'était étonnant que le village soit autant attaquables avec ces incapables. Atsushi franchit la porte et s'inscrusta dans la grande forêt devant lui. Ne regardant pas derrière lui comme il l'avait fait en quittant sa maison, il s'enfonça dans une forêt épaisse. Le lendemain dans la soirée il serait rendu.

Marchant sans arrêt, sans être dérangé par personne, il avait un rythme très rapide. Il savait parfaitement où il se rendait. Autour de lui, les animaux vaquaient à leurs occupations. Certains criaient, couraient, d'autres marchaient et même dormait. Il est intéressant de voir à quel point les animaux vivent la nuit alors que les shinobis sont presque tous endormi. Si les missions devait se faire correctement, elles devraient toutes être la nuit.

Les forêts se succédèrent les unes après les autres. Tout au bout, des montagnes de dessinait. Atsushi se trouva à manger. S'asseyant sur une bûche de bois, il regarda autour. Il n'était pas fatigué, au contraire : il était excité. Son cœur battait à tout rompre. Ce qu'il faisait en ce moment serait sans retour possible. Il désertait le village de Konoha pour un autre village. Était-ce une traîtrise? Devrait-il combattre Konoha un jour? En serait-il capable? Il préférait ne pas y penser pour le moment. Après avoir mangé, il reprit la route. Il traversa de côté une montagne et vit, de l'autre côté, d'autres montagnes. Cette chaîne menait tout droit à d'autres montagnes plus arides. Derrière celles-ci se trouvait la ville d'Iwa. Atsushi avait lu, dans un livre ou deux, que son kage était Gin Inkan. Quel genre d'homme était-ce? Était-il dur, ou calme? L'accepterait-il? Atsushi savait qu'en arrivant, il serait possible qu'on le tue sur le champ. Des fois la vie était pleine de risque et de mystère. Il brava rapidement ces montagnes, en quelques heures à peine.

Devant lui, tout au loin devant lui, dans une plaine aride, se trouvait des gens, plusieurs personnes, ainsi qu'une espèce de cabane. Atsushi alla droit vers eux. Ils le regardèrent arriver. Ils n'avaient pas l'air farouche mais pas amical non plus.

Une fois rendu, il reprit son souffle et enleva son sac de sur son dos avant de se craquer les articulations. Il avait marcher près de dix-huit heures en ligne et il commençait à sentir la douleur et la fatigue. L'un des hommes s'avança vers lui

- Qu'est-ce que tu fais ici petit? Tu es seul?

Atsushi lui répondit rapidement, lui soufflant quelques mots. L'homme blêmit puis fit un signe de la tête à un autre homme pour qu'il s'approche. Il lui souffla quelques mots à l'oreille et l'homme acquiesa. L'homme prit le bras d'Atsushi puis lui demanda de le suivre. Le jeune homme ne répondit même pas et accepta.

Ils étaient quatre. Atsushi et trois autres. Ils marchaient, et marchaient. Cela dura environ une heur et demi. Plus ils marchaient, plus Atsushi était excité parce qui l'attendait. Le jour était debout maintenant. Devant eux, d'énormes rempart apparaissaient. Ils leur fallut une simple heure de plus pour les atteindre. Ce qui étonna le plus Atsushi, c'était les nombreux gardes aux remparts et un peu partout dans le village. Ils étaient entrés.

Reprenant un nouveau souffle, le jeune genin qui était autrefois à Konoha regard autour. Un sourire se dessina sur son visage. Si ce village, Iwa, n'était pas comme Konoha, il lui ressemblait quelque peu. Les gens s'affairaient à leurs affaires tout autour d'eux. La vie régnait et les imposantes bâtisses l'intimidait presque. Ils marchèrent, puis marchèrent, jusqu'à arriver à la plus grande des bâtisses, le plus grand des bâtiments. Deux hommes restèrent derrière. L'un prit Atsushi par l'épaule et ils montèrent des escaliers incessant. Ils furent toutefois rapidement rendu en haut.

Des gens marchait rapidement à gauche et à droite. Cognant à la porte, celle-ci ouvrit. L'homme dit à Atsushi d'entrer et celui-ci le fit sans dire un mot. Devant eux, d'un air interrogateur, se tenait Gin Inkan. Atsushi le reconnu, c'était lui. Une aura puissante émanait de lui. Il portait un kimono blanc et son chapeau de kage. Atsushi le fixa sans dire un mot, d'un air sur de lui qu'il ressentait complètement. Si il avait peur, il avait toutefois complètement confiance en ses moyens.

L'homme à ses côtés toussota, la main devant la bouche, puis s'avança vers Gin Inkan.

- Tshuchikage-sama, ce … jeune homme, dit être un genin de Konoha qui a déserté pour venir vous rencontrer ici …

L'homme arrêta de parler, comme ne sachant plus quoi dire. Atsushi et Gin se fixait, comme si chacun attendait la réponse de l'autre. L'ancien genin de Konoha prit le premier la parole, en signe de respect. Après tout, c'est lui qui demandait audience.

- Tsuchikage, je viens ici … Je viens ici … En quête d'évolution.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une recherche pure et profonde   Lun 9 Sep - 18:54

Comme prévu, l’orage m’avait tenu compagnie lors de mon retour. La roche avait été rendue plus glissante, plus mortelle à cause de l’humidité. Les descentes étaient rapides lorsqu’on faisait rouler les cailloux les un sur les autres. C’était une autre histoire pour gravir les côtes des montagnes, sur lesquelles on patinait parfois, faisant tous les dix mètres, deux, trois pas inutile. La région, dans quelques jours, renaitrait de vitalité avec une telle averse. Je n’avais que ma Jingasa pour me protéger des grosses gouttes de pluie, qui essayaient d’agresser mon visage. Avançant la tête inclinée, je ne voyais pas au loin. Alors pour connaitre ma position, je me risquai à la pluie, scrutant l’horizon. J’y vis une séparation plus ou moins net dans le ciel, de bleu et de nuage gris, l’orage entamait un tournant. Continuant mon petit périple, mes affaires se mirent bientôt à sécher, lâché par l’eau. Je stoppais ma marche. Je me saisie des ficelles accrochées à ma coiffe de Tsuchikage, y fit un nœud, puis le positionna sous mon menton. Je l’ôtai pour la laisser pendouiller dans mon dos, aspirée par la gravité, mais retenu par ses lacets et mon cou. Mes jambes se mirent à nouveau à fonctionner, pendant que je secouais mes cheveux à l’aide d’une seule main. Le beau temps revenait peu à peu, et je savais de plus en plus que je me rapprochais d’Iwa. La vue était redevenue claire, le voyage plus facile. Jusqu’à arriver. J’avais deux sujets, mais de nombreuses informations à communiquer à mes Iwajins.

Leurs informations, ainsi que leurs conséquences, étaient capitales pour Iwa. Mais, cela attendrait. Pour aujourd’hui du moins. Il ne servait à rien d’en parler dès ce soir. Je devais premièrement m’assurer qu’aucun de mes shinobi seraient en mission, je leurs donnerais leurs journées. Voir plusieurs, ils devaient être, tous, présent. Et deuxièmement, je devais me reposer. Annoncer de telles nouvelles, de tel choix ainsi que de tel ordre, il fallait faire un beau discours. Avoir l’esprit clair, la langue habille, et l’oreille à l’écoute. C’est dans cet objectif, que je voulais rejoindre mon bureau. Y faire la sieste, mais être présent dans le cas où l’on aurait besoin de moi. Mes pieds foulaient des terres, dont ma connaissance me disait qu’elles étaient familières. Ce sentiment se renforçait soudainement, lorsque les remparts furent à portée de vue. Sourire au visage, je courus un peu, attendant simplement ma récompense, mon repos promis. Plusieurs mètres avant les grandes portes, je ralentis soudainement, pénétrait ainsi dans mon village. Je marchais dans la rue principale, agitée, mais qui menait droit à mon palais, la tour des kage d’Iwa. Après quelques minutes, je pus enfin m’adresser à un homme, gradé et de confiance, qui pouvait exécuter ces mots :


Bien le bonjour Shinrei. Peux-tu voir quel jour correspondrait pour une audience avec tout Iwa, en fonction des ordres de mission ? Aussi, donne l’ordre de ne me déranger que si mon intervention est nécessaire, je dormirais dans mon bureau.

Celui-ci acquiesça, puis me demandait si la route n’avait pas été trop désagréable avec cet orage. Je lui avais répondu que j’avais fait avec.. Les marches, rudes, finissaient de me briser les jambes. Longeant enfin le couloir après avoir passé une porte de quatre mètre de large, je mis la main sur la poignée de mon bureau. J’entrais, et me dirigeant directement vers mon bureau, le caressant un peu, jusqu’à ce que mes doigts touchent le tiroir et révèlent ce qu’il renfermait. Prenant directement à la bouteille, je m’abreuvais d’une simple eau, malgré toute celle que j’avais subie avant d’arriver ici. Puis je laissais choir mon corps sur mon fauteuil, dans un claquage fainéant. Le siège pivota sur lui-même avant de se mettre dos à la porte. Je m’affaissais dans le fond, étendais les jambes, déposais ma Jingasa sur mes yeux comme un masque de sommeil, puis... M’assoupis. A mon ressenti, on me dérangea aussitôt, mais la larme de fatigue qui coulait de mon œil et ma joue endormie, écrasée contre mon poing me signifiait que non. Les gens étaient déjà entrés, alors j’essuyais mes yeux et me redressais pendant que j’étais encore caché derrière le dossier. Je faisais face, assis, aux visiteurs. Ceux-ci, après mon air interrogateur, s’étaient enfin expliqués. Malgré que je sois tiré du doux monde des rêves :

Ahh.. L’évolution ? Le monde lui-même est en constante évolution. Laquelle vises-tu jeune.. Jeune ninja a qui je demande son nom !

Malgré ça, j’avais pu sortir quelque chose d’intelligent. Bien sûr, je n’étais pas au maximum de mes capacités, l’éveil était doux.. Je venais à peine de tilter cela :

Quand tu dis venir, tu comptes rester ? Ou m’apporter un message ?

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une recherche pure et profonde   Lun 9 Sep - 20:31

Les souliers d'Atsushi avait frappé incessamment le sol devant lui. Utilisant sa force pour se propulser devant lui, il s'était complètement sali. S'il n'avait presque pas plu de là où il venait, il était quand même mouillé par la forêt trempée qu'il avait du parcourir. Entrant dans ce bureau qui était celui du Tsuchikage, il avait enfin pu voir l'homme qu'il jugeait pouvoir le faire évoluer. Il avait devant lui la personne qui pourrait le faire grandir plus vite que partout ailleurs. Ce village transpirait l'énergie. Ils semblaient tous savoir ce qu'ils faisaient, tandis qu'à Konoha tout le monde bougeait à gauche et à droite sans trop savoir pourquoi.

Le Tsuchikage, Gin Inkan, s'était levé plus ou moins gracieusement de son siège avant de regarder Atsushi parler et de lui répondre. Dormait-il? Il y avait bien droit de toute façon. Atsushi ne fit aucun cas de ce détail et écouta mot à mot ce que cet homme voulait lui répondre.

Il ouvrit la bouche et répondit d'un ton ferme et convainquant. Il lui dit que le monde était toujours en évolution et prit une pause, avant de demander le nom du jeune ninja. Avant de le laisser répondre, il rajouta une dernière phrase. Il lui demandait si il voulait rester, ou si il voulait simplement apporter un message.

Atsushi soupira puis ferma les yeux. Il prit le chapeau de paille qu'il avait sur la tête et se le mit sur la taille. Ses yeux suivait ce mouvement banal en pensant à ce qu'il allait répondre. Pour lui, la réponse qui allait suivre était plus importante que tout. Ne disait-on pas que la première impression était toujours la plus importante et essentielle? S'il n'avait pas l'avantage de l'âge ou de puissance, il avait toujours laissé une grande impression sur les gens, et il le savait, il en profitait. Il releva lentement les yeux vers Gin Inkan qui avait prit la peine de garder le silence pendant que le jeune genin pensait à sa réponse.

- Je me nomme Atsushi Ishimaru, de Konoha. Je suis un Genin. L'un des plus jeunes de ma génération. J'ai fait d'innombrable mission de rang A, B, C et D.

Il reprit son souffle, se demandant comment il allait poursuivre, mais reprit toutefois rapidement la parole.

- Dès que je suis sorti de l'école, on m'a dit qu'on ne me trouverait pas de sensei. Un manque d'effectif presque grave m'a empêché d'évoluer. Depuis ce temps, je stagne, je vieillis, je grandis. Alors que ceux autour de moi deviennent plus fort dans leurs équipes respectives, je reste seul à apprendre par moi-même.

Prit d'une soudaine petite colère, il la réprima aussitôt et reprit ce qu'il disait.

- Le village stagne. L'économie n'est pas à son meilleur, les dirigeants semblent toujours changer, la politique ne fonctionne pas. Un manque d'effectif crée un manque de protection et d'attaque incessante. Ne pouvant les aider en rien, j'ai décidé de quitter. Peut-être direz-vous que je suis un traître, mais j'ai tout donner pour ce village qui ne m'a jamais rien rendu, même pas un remerciement.

Il fixa Gin qui n'avait toujours pas dis un mot.

- J'ai un but dans la vie, un but important, et je ne compte pas le laisser brûler devant mes yeux à petits feux sans bouger ne serait-ce que le petit doigt. Ce que je viens vous demander, Tsuchikage, c'est la citoyenneté Iwa-jienne. Je serais prêt à faire tout ce que vous me demanderez pour vous prouver ma valeur.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une recherche pure et profonde   Jeu 19 Sep - 19:50

Atsuchi Ishimaru est donc un genin surdoué. Un petit génie comme on aimait les appeler. Même au sein de mon village, je n'en comptais pas d'aussi talentueux selon son parcours. Et il se disait pourtant mécontent. Mécontent de la voie de méconnaissance et de laxisme qu'il arpentait. Lui voulait grimper sur le sommet de ses propres objectifs. Étrangement, je le trouvais dur avec son village, qui bientôt ne serait plus le sien. Je connaissais pourtant Konoha comme un grand village. Sans doute aussi imposant qu'Iwa, tant que par sa méfiance, son honneur, sa rémission, son économie et sa puissance. Il va sans dire que je m'étonnais que le village de la feuille soit dans telle situation. Jusqu'à être dans l'incapacité de garantir un sensei pour chaque élève sortant de l'académie. Pire, une faille énorme dans leurs défenses. En cela, j'avais déjà eu vent. En effet une attaque qui semblait dirigée par un homme, ressemblait curieusement à un de mes ninjas : Takabi. Si mes rapports et leurs conclusions ne comportant pas d'erreur, on pouvait donc croire les paroles d'Atsuchi, bien que je n'y apportais pas entièrement crédits, tant que la surprise qui m'avait fait lever un sur-cil me saisissait.

Autrement dit, il n'avait vraiment pas eu d'enseignant. D'ailleurs, tous ninjas ont eu un professeur. Ceux qui atteignent de bon niveaux sans, sont de véritables virtuoses des arts ninjas. Je pensais sur le moment à Hashirama et les deux frères Uchiwa, qui avaient découvert le mokuton et l'évolution du sharingan. Il en était donc tout à fait admirable de voir qu'un genin sans aucun mentor avait déjà effectué des missions de jônin expérimentés. Mais, je vérifierais très rapidement ces dires. En commençant par un test sur ses compétences, il me faudra au moins ça pour déterminer quel sensei sera le plus amène à se charger du jeune prodige. Pour le moment, j’accordais une grande importance sur sa dernière tirade. Son nindô, la citoyenneté iwajienne, et sa volonté pour accomplir les deux. Je me levais, enfin, en écartant mes bras dans un craquement. Mes omoplates et mes coudes craquèrent en phase. Dans cet étirement, j’avais aussi creusé le dos. J’étais désormais bien réveillé. Le regard déterminé d’Atsuchi m’avait poussé à l’écouter, et bien entendu, à lui répondre :


Autrement dit.. Tu souhaites évoluer pour atteindre ce but que tu t’es fixé. Et tu es motivé.. Très motivé même. Quel est-il ?

Comme toujours, ma curiosité me poussait à savoir. Me poussait à agir, à poser des questions, vérifier, théoriser, et finalement.. Découvrir et atteindre la vérité. Mais cette fois-ci, il en allait aussi d’un autre paramètre. Si je devais le compter dans mes rangs, je devais visualiser comment il se comporterait et vivrait. Je devais le connaître. Je devais savoir  un maximum de chose sur lui, pour adapter son insertion. C’était le but de la politique d’accueil de Tsuchi no kuni, le pays entier s’était soumis à cette révolution, à ce système. Le pays de la Terre était un pays de pardon, d’accueil, où l’on garantissait bonheur et prospérité. Tous. Nous avons tous le droit au bonheur. Celui-ci cependant, comme le pardon, n’était accordé qu’une seul et unique fois à Iwa. Et souvent, dans certains cas extrême de trahison, il ne l’était jamais. Jamais. Car Iwa malgré sa droiture et son humanité, est un fervent partisan des conséquences punitives. C’est ainsi que sont faites les lois et les procédures d’Iwa. D’ailleurs, en y pensant.. Pour les réfugiés, les nouveaux iwajins, ils étaient porteurs d’un sceau rassurant les bonnes volontés. Mais celui-ci ne suffisait pas pour que je sois en paix, alors le Jingi les surveillaient un moment, jusqu’à ce que je fasse grande confiance à mes nouveaux protégés. J’étais personnellement très fier de ce fuinjutsu. En exécutant quelques sceaux, je pris la parole :

Très bien. Selon les lois d’Iwa, je ne peux refuser de t’accorder le titre d’Iwajin. Et selon ces mêmes textes, je te laisse le choix entre partir, ou accepter le sceaux qui scellera nos liens. Ce fuinjutsu scelle nos promesses, ce même à distance, mais il faut qu’elles soient prononcées sincèrement, par les deux futurs porteurs du sceaux. Atsuchi Ishimaru. Acceptes-tu te protéger Iwa en échange qu’Iwa te protège ? Répètes cela à l’envers si tu le souhaites. Ou as-tu des questions ?  

Le bout de mes doigts, pointé vers le ciel, était léché par une aura bleue, une énergie portant la couleur de l’océan que l’on avait surnommé chakra. Considérée comme magie pour les plus primitifs, il ne s’agissait de nul autre qu’un art si avancé qu’il s’approchait du surnaturel et de la sorcellerie.  

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une recherche pure et profonde   Ven 20 Sep - 20:07

Il avait rapidement terminé ce qu'il avait à dire. Il ne savait désormais pas s'il serait pendu ou accepté en leur sein. Il avait dit toute la vérité, préférant ne pas entrer dans un jeu de mensonge avec l'un des hommes les plus influents du monde shinobi. La pièce autour d'eux semblait retenir son souffle avant la réponse du Tsuchikage. Gin Inkan fit deux pas vers lui et le regarda fixement avant de commencer à s'étirer. Ses os craquèrent. Le Tsuchikage avait à présent l'air bel et bien réveillé. Il prit la parole, lui demandant au passage quel était son rêve. Il avait de curiosité, et si Atsushi avait bel et bien un rêve, il en ignorait tout les tenants et aboutissants. Comme une idée globale qui prend des années avant d'être compris et explicable.

- Très bien. Selon les lois d’Iwa, je ne peux refuser de t’accorder le titre d’Iwajin. Et selon ces mêmes textes, je te laisse le choix entre partir, ou accepter le sceaux qui scellera nos liens. Ce fuinjutsu scelle nos promesses, ce même à distance, mais il faut qu’elles soient prononcées sincèrement, par les deux futurs porteurs du sceaux. Atsuchi Ishimaru. Acceptes-tu te protéger Iwa en échange qu’Iwa te protège ? Répètes cela à l’envers si tu le souhaites. Ou as-tu des questions ?  

Il avait prit la parole après avoir fait quelques sceaux. Un doigt dans les airs, un halo bleu était apparût autour de lui. Atsushi fit un pas en arrière, comme craignant un danger. Jetant un regard en bas, vers ses mains, il vit que le halo bleu était aussi sur son corps. Ressentant une sensation de chaleur dans tout son corps, mais surtout sur son ventre, il vit un symbole sur son ventre. C'était donc bel et bien du fuinjutsu.

§

Son grand-père était devant lui, une bière à la main. Atsushi, assit devant lui, le regardait sans dire un mot, curieux et intéressé par ce que l'homme avait à lui dire. Ce qui se passait aujourd'hui se passait toujours dans le clan Ishimaru. Le père du père expliquait au fils du fils les tenants et aboutissants du fuinjutsu. Atsushi, en première année à l'académie ninja, avait attendu ce jour presque avec de l'impatience. Il avait hâte d'en savoir plus, de pouvoir progresser plus rapidement.

Le vieil homme prit sa dernière gorgée et souffla un bon coup. Il ouvrit les yeux et regarda le jeune homme avec un regard fier et heureux.


- Atsushi, c'est le grand jour. Je vais t'apprendre des petites techniques pour t'initier à cet art sans limite.

Le jeune homme cognait ses doigts sur la table. Il avait hâte d'en savoir enfin plus. Le vieil homme sortit un papier rempli de symbole.

-Tu vois ces symboles Atsushi, ils sont beaucoup plus puissants que tu ne peux le penser. Certains d'entre eux peuvent être plus puissant que le monde entier, mais cette puissance est si dure à gérer que personne ne peux y arriver. Avec ces symboles, gamin, tu pourra vaincre et guérir n'importe quel ennemi ou ami.

- Sont-ils si puissant?

- Ils sont si puissants que tu pourrais lire un livre et mourir juste en regardant un symbole, petit. C'est pas de la rigolade. Avant d'avoir subit l'un de ces fuinjutsu, j'étais beau et jeune tu sais!

Vraiment!?

Le grand-père sourit sans en rajouter.

- Si tu venais à être confronté à ce genre de techniques, fait toujours attention à ce que tu dis et ce que tu fais. Dans le meilleur des cas il ne t'arrivera rien, dans le pire tu mourra. Tu devras juger de ces situations et tenter de les retourner à ton avantage. Surtout, ne les sous-estime pas en aucun cas.

L'homme avait eût la totale attention du petit homme qui l'écoutait maintenant sans dire un mot.

- Maintenant, je vais commencer à t'apprendre cet art.



§

Atsushi réouvrit les yeux. Regardant le symbole sur sa poitrine et le halo bleu qui l'entourait, il se souvenait parfaitement de cette scène avec son grand-père. Il avait confiance en cet homme mais pas entièrement au fuinjutsu.

Toutefois, il avait aussi apprit par son expérience que l'on ne peut pas toujours faire comme on veux et que parfois il faut agir pour le mieux, même si c'est en faisant le pire.

- Je promet de protéger Iwa contre toutes ses menaces.


Le halo bleu grandit d'un coup et fit une grande onde qui fit trembler la pièce. Le symbole sur le ventre d'Atsushi disparut et les halos disparurent.

Essuyant une goutte de sueur qui perlait sur son front, Atsushi prit la parole en premier.

- Alors?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une recherche pure et profonde   Dim 22 Sep - 14:30

[Maigre temps libre.. Désolé pour ces nombreux contre-temps. J'aurais voulu faire mieux/terminer le RP mais voila..]

Face à mon interrogation sur son nindo, aucune réponse. L’enfant voulait certainement accomplir quelque chose de grand, marquer l’histoire, mais il ne savait pas encore comment. C’est en tout cas une explication totalement instinctive, qui permettait d’expliquer sa volonté d’évolution. De gain de puissance ? Sans doute aussi. Il en faut toujours pour faire bouger les choses et les faire changer. Mais plus encore pour les maintenir. Je rompis donc ce silence, en passant « aux choses sérieuses ». J’interprétais à présent la cérémonie de conversation Iwajin. Elles étaient parfois très vive, très vivante. Parfois trop hôte à l’émotion. Celle-ci était un peu plus ordinaire. A peu près, si on enlève la dimension ou malgré son jeune âge, il semblait être parmi ceux qui avaient le plus de détermination à obtenir la citoyenneté d’Iwa. Aussi parmi ceux pour laquelle la raison de sa venue est des plus surprenantes, tandis que je ne savais pas encore tout sur son cas. Pour le moment..

Atsuchi n’était pas un grand parleur, à l’inverse de moi. Mais je le trouvais trop assuré pour quelqu’un d’aussi réservé. Un jour, l’un ou l’autre l’emporterait. Mais comme tout, tout est question de dose, de quantité. Aussi, peut-être n’avait-il réellement aucune question, et qu’il n’avait plus rien à rajouter, d’où son silence déstabilisant après une aussi bonne prestation de présentation, il y a de ça peu de temps. J’aurais préféré qu’il me demande quelques détails supplémentaires qui le concernaient. Mais soit. Il prononça ni plus ni moins son serment. Je fis tourner mon doigt comme pour attendre la suite. J’avais pourtant précisé de répéter à l’envers, il en comprendrait la raison au moment ou je prononcerais le nom de ma technique. J’activai enfin cette dernière, en murmurant :


Meiyaku Nibai no Juinjutsu

Sceau maudit, le double serment, car il appliquait deux promesses. C’était la première condition à la réalisation de ce sceau. La seconde et dernière, était la volonté et la sincérité envers ces engagements. Autrement dit, je savais déjà qu’Atsuchi ne disait rien d’autre que la vérité. Mine de rien, l’acceptation de ce sceau faisait monter ma confiance à l’égard des refugiés. L’ancien Konohajin lui, s’inquiétait enfin.. Je souris, portais ma main à mon torse, faisant sortir un dossier. Je le posais sur mon bureau, l’ouvrit et y sortit une clef, un bandeau et un papier. Ce dernier fut tamponné par mon cachet personnel, avant d’être à nouveau scellé. J’approchais d’Atsuchi avec les éléments restant en les lui tendant.

Tu as été sacré Iwajin, félicitation. Voici ton bandeau et la clef d’une maisonnette. Je te ferais passer un test de compétence, te selectionnerais un sensei, et te donnerais quelques missions d'ici peu de temps. En attendant, tu peux te reposer, et profiter de ta nouvelle vie. Sinon, désires-tu garder le nom d'Atsuchi ?

Le moment était opportun. S'il changeait de nom, il aurait moins de soucis avec Konoha. Et cela serait en quelques sorte, un rite pour le nouveau tournant qui s'annonçait.

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une recherche pure et profonde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une recherche pure et profonde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato :: Bureau du Tsuchikage-
Sauter vers: