Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Mission au pays de l'herbe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Mission au pays de l'herbe.   Sam 14 Sep - 17:55

Les yeux fermé, le vent caressait son visage. Du haut d'une montagne qu'il affectionnait particulièrement, il avait une vue imprenable sur le village. Le gazon au sol chatouillait ses mains. Pas un arbre pour lui faire de l'ombre. Le soleil plombait sur son visage qui devenait de plus en plus bronzé. Dans ce nouveau climat pour lui, plus sec, plus chaud, plus aride, il avait apprit à re-vivre, à re-naître. Observant tout mouvement autour de lui, il jugeait scrupuleusement de toutes les actions qu'il avait à faire. Un nouveau mode de vie qui l'avait forcé à se laisser assimiler. Assimiler pour mieux servir. Il avait de réelles bonnes intentions. Il n'avait pas quitté le village de Konoha pour les trahir ou pour leur faire du tort, non. Il les avait quitté dans le but de devenir plus fort et d'atteindre le but qu'il s'était fixé avec ses anciens sensei disparus.

Autour de lui, des mouvements incessants l'interrompait dans ses pensées. Des enfants courraient en riant, fières du jeu qu'ils venaient tout juste d'inventer. Des vieilles dames qui transportait des sacs pour les emmener chez eux. Des shinobis portant le symbole d'Iwa qui patrouillait le village en quête de criminel. Senbatsu ouvrit les yeux. Se tournant la tête, il en vit trois rapidement. Trois gardes qui le dévisageait. Les gens de ce village ne s'était pas encore habitué à lui et ne savait toujours pas s'il pouvait lui faire confiance. Ne voulant pas jouer la comédie, Senbatsu ne leur avait pas sourit ni même fait mine de gentillesse. Il restait complètement et totalement neutre, impassible. Il soupira.

Retournant la tête pour regarder devant lui les centaines de maison et les montagnes au loin, il ferma à nouveau les yeux. Avait-il fait le bon choix? Ses parents allaient-ils s'en sortir? Seraient-ils interrogés? Ils n'étaient en rien dans la décision de Senbatsu de quitter le village. Leur avait-il seulement dit où il allait? Il ne s'en souvenait plus. La mémoire lui jouait des tours sur cette soirée, comme s'il avait été victime d'un mauvais genjutsu qu'une mauvaise âme lui aurait envoyé. Il secoua la tête et s'ébouriffa les cheveux en se laissant choir dans le gazon. Regardant le ciel, il faisait tourner dans son esprit des images en boucle. Comment il en était arrivé là. Comment il était devenu ce qu'il était devenu. Il se rappelait son père, il n'y avait qu'une année, qui lui apprenait encore une technique.

¤


Après avoir appris le touché d'Ishimaru, son père l'avait levé au petit matin. Dehors, le noir triomphait encore de la lumière et le froid tenait au pas la chaleur. Le jour n'était pas encore levé. Atsushi s'était levé sans dire un mot et avait manger un petit déjeuner avec son père qui était encore silencieux ce matin-là. En ce temps-là, il faisait toujours un entraînement intensif. N'ayant pas beaucoup de mission, ses parents en profitaient pour lui apprendre un tas de technique maîtrisé par son clan.

Sortant dehors après s'être habillé chaud, ils s'étaient dirigés vers la forêt. Traversant la clôture qui délimitait le village de Konoha, ils avaient prit environ une heure pour enfin arriver à leur terrain d’entraînement favoris. Une petite clairière au beau milieu d'une forêt inhabitée. Le vent n'y pénétrait pas, le soleil à peine. Les journées chaudes ils y étaient bien et les journées froides ils étaient protégés du vent glacial.

S'arrêtant devant lui, son père avait déposé ses effets personnels au sol, à côté de la roche sur laquelle il s'asseyait toujours, et s'était retourné vers le jeune genin. Attendant les instructions, il restait muait, regardant son père dans les yeux. Il fallut environ une minute au père pour ouvrir la bouche et dire quelques mots, mais il n'eût pas cette chance.

Une énorme bourrasque de vent, venu de nul part, fit tomber Atsushi au sol, au pied de son père qui n'avait pas bougé. Légèrement paniqué, Atsushi avait regardé derrière lui. Rien. D'où venait cette bourrasque? Il se retourna vers son père, et laissa échapper un petit cri de surprise. Pointant l'arbre derrière lui, il dit en quelques mots que les feuilles étaient disparus. L'arbre, toujours debout, n'avait plus aucune feuille. Comment cela était-il possible? Il se releva et regarda son père, qui souriait.

Se remettant en position, son père s'assit sur la roche et Atsushi sur une bûche à ses côtés. Toujours surpris par les événements, il tentait d'y mettre de l'ordre, un sens. Le père lui expliqua que ce n'était qu'un genjutsu, basé sur les sens.

- Avec ce genjutsu, dit-il, tu pourras agir sur tout les sens de tes adversaires. Tu pourras ne faire tomber qu'une feuille ou un arbre entier. Si tu utilises cette technique avec assez de subtilité, tu pourras faire croire ce que tu veut à tes ennemis. Cependant, tu dois savoir qu'elle est dure à maîtriser, et que tu devras t'entraîner très fort. Il est activable par les yeux.

Son père lui sourit et sortit un parchemin sur lequel il dessina un œil avec d’innombrables signes autour. C'était un papier fuinjutsu sur lequel Atsushi pourrait s'entrainer.

- Pour l'instant, tu vas te concentrer sur ce genjutsu au niveau visuel seulement. Tu dois faire croire à ce papier que ce qu'il voit et ce qu'il ne voit pas vraiment ne font qu'un. Je ne peux pas plus t'expliquer. Je pars, je reviendrai ce soir.

Si Atsushi croyait qu'il pourrait maîtriser cette technique en une journée, il s'était trompé. Elle était particulièrement dur. Cet œil, même s'il n'était pas vrai, voyait tout et discernait ses genjutsus, trop peu subtils. Il devait mieux se concentrer, mieux se préparer. Revenant tout les matins pendant près de deux semaines, son père lui frottait toujours la tête en disant que c'était normal et qu'il réussirait un jour. Les autres membres de sa famille avait prit près d'un mois avant de la réussir.

Atsushi avait voulu déchirer ce papier, le brûler, l'enterrer, le donner à des chiens, mais rien n'y fît. Il lui fallut trois semaines pour enfin réussir. Assis devant le papier, les yeux fermés, très concentré. Il avait ouvert les yeux, regardant l'oeil en papier, et avait fait ce simple genjutsu. Une feuille, derrière lui, qui tombe. L'oeil y avait cru et s'était fermé. C'était la preuve qu'il avait réussi. Sautant de joie, il était retourné chez lui en criant qu'il avait réussi. Son père, assit dehors, le vit arriver sans dire un mot.

- Très bien, Atsushi. Maintenant, tu va pouvoir te pratiquer pour lui faire croire plus, pour améliorer ta technique.

Le jeune genin avait soupiré et comprenait qu'il devait travailler encore fort pour la maîtriser.


¤

Aujourd'hui, plus d'un an après ces trois semaines, il s'était beaucoup amélioré. Il maîtrisait cette technique parfaitement au niveau visuel. Il commençait à s'attaquer au genjutsu auditif.

Un bruit au loin le réveilla de ses songes, de ces trois semaines qu'il avait passé avec son père. Une fille criait son nom en courant vers lui. D'où la connaissait-il? Senbatsu se leva en s'étirant, tout en la regardant approcher. Lorsqu'elle fût à son niveau, elle reprit son souffle et prit la parole.

- On t'a attribué une mission, et elle est pressée. On m'a dit de te la donner. Tu dois te rendre au pays de l'herbe pour sauver un homme qui a été capturé par un groupe rebelle. Nous n'avons pas plus d'information pour le moment. Tu dois investiguer les lieux et le retrouver le plus rapidement possible pour l'emmener ici.

Elle reprit finalement son souffle en se cognant sur l'abdomen, fière d'elle.

- Tu dois te rendre à la porte est. Un homme est censé t'y attendre, c'est un chuunin. Vous serez deux pour faire cette mission.

Senbatsu acquiesça et la regarda partir. Allant ensuite chez lui pour prendre ses effets personnels, il mit son habit de mission. Prenant quelques parchemins explosifs, kunai et prenant son katana qu'il se mit sur le dos, il repartit rapidement en direction de la porte est. Il y arriva rapidement.

Regardant le soleil, tout en haut du ciel, il comprit qu'il n'était que midi. Il serait rendu au pays de l'herbe avant la nuit. Parfait. Personne ne l'attendait. Il était arrivé avant son compagnon. Pour l'attendre, il s'accota sur la porte, regardant dehors le petit désert qui l'attendait.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Akira (Disparu)
Grade Supérieur
Grade Supérieur

Messages : 426

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - S - 1 A - 3B -  5C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission au pays de l'herbe.   Sam 14 Sep - 22:38

Je rentrais tout justes du pays des cascades, ce voyage avait été très intéressant et je m'étais promis de revoir ce mystérieux inconnu. Je prévoyais déjà d'organiser d'autres entrevues avec ce personnage bien différent de moi mais qui avait un but proche du mien si ce n'est similaire. Je me hâtais afin d'arriver avant la nuit tombée car en effet j'avais beaucoup traîné au pays des cascades. Je débarquai un peu tard mais à temps pour ne pas être considéré comme un déserteur aux yeux du village. A la porte, un des surveillants m'arrêta un peu à mon dam :
-Pet... Je détournai mon regard froid droit sur lui suite à son balbutiement rapide, il comprit bien vite qui j'étais cet imbécile. -Akira Sama, on m'a dit que vous étiez convoqué pour une mission de haute importance, un coéquipier vous attend juste la bas à la grande porte de bois, il vous détaillera la suite.
J'avançai alors un peu déboussolé par tout ce voyage en direction de la grande porte de bois puis aperçut seulement une personne de petite taille, comme moi. Il était vêtu d'habits en aillons, ses chaussures étaient quelque peu abîmés par la marche un peu comme les miennes. Je le regardais d'un œil différent, son visage était lui même différent des autres garçons de cet âge. Me trompais-je peut être sur son cas, était il simplement triste pour trois fois rien, une broutille...
J'avançais lentement de manière à ce qu'il ne me voit pas arriver de loin mais ce fût raté, il détourna circulairement ses yeux droit sur moi, je le fixais moi aussi avec aisance dans le regard. J'approchai balançant mes bras, chaque pas était maintenant marqué. Nous étions tous deux en représentation l'un face à l'autre, je le savais et lui aussi. J'éprouvais des difficultés à lire en lui comme avec les autres mais alors que je pensais à cette fameuse représentation, il me coupa dans les méandres de mes pensées, moi qui tenait temps à marquer mon territoire en m'annonçant le premier, c'était raté.
-Akira Ryuka, je t'attendais... dit il presque sans émotion, il s'agissait la d'un autre garçon étrange à première vue, maltraité par le monde impitoyable des shinobis. Je ne répondis pas puis d'un mouvement de tête très bref, je lui montrai le chemin de sortie du village. Puis me mit en route le premier, je ne comptais pas me laisser marcher dessus, pas moi le génie du village.
-Vers ou tu vas, es-tu seulement au courant de la mission ? m’interrogea-t-il, son ton m'agaçait déjà. Je lui répondis avec une certaine non-délicatesse: -Tu m'expliqueras ça en chemin, et je me dirige vers le croisement des grandes routes menant aux divers pays. En chemin il m'expliquait  la mission, une affaire de capture d'un agent du village. Je m'étais déjà imaginé le pire des scénarios, on peut même dire que j'avais prévu de ne pas chercher à comprendre et d'empêcher de la manière la plus simple l'information de passer, après tout les cadavres ne parlent pas. Je n'en dis rien et laissais mon esprit penser à mes défunts parents quelques instants, je pensais aussi à cet inconnu que j'avais rencontré aux cascades et au mystérieux homme-enfant que j'ai rencontré pendant l'une de mes missions, autant de chose me prenait l'esprit ne me laissant guère le temps de sympathiser avec l'idiot qui se prenait pour ce qu'il n'était pas.
Mes pieds me faisaient mal mais je me retenais de me plaindre en mon propre fort intérieur, une situation peu banale certes. Je marchais devant Atsuchi à une allure assez vite, j'essayai d'imposer le respect à chaque petit détail et marcher devant en faisait partie, je sentais qu'il le sentait que moi même je le sentais.

Ils se mirent après une dizaine de minute à utiliser la technique de déplacement rapide entre les arbres pour parvenir à l'aube au pays de l'herbe. La nuit était fraîche et toute sorte de bêtes se faisaient entendre, les deux shinobis espéraient ne pas avoir à en combattre une seule d'entre elles. La rosée s'emparait des feuilles, les deux ninjas avaient enfilé leur cape les tenant au "chaud" ou du moins les empêchant d'avoir trop froid.  Finalement, Akira décida de se reposer auprès d'un rassemblement d'arbres les tenants à l'écart des routes et du froid de la nuit. Le sommeil fut court, le sommeil fut dur mais le sommeil eut bel et bien lieu. Akira était plus fatigué que son acolyte puisqu'il revenait la veille au soir du pays des cascades. Mais malgré la fatigue, il n'arriva pas à rejoindre les bras de Morphée. C'est pourquoi, muni de quelques shuriken il s'entraîna au lancée de projectiles. En vérité il voulait montrer à Senbatsu qu'il s'entraînait même dans la fatigue, une sorte de petite gloire pour lui. Contrairement à lui, Senbatsu semblait dormir profondément sur le sol humide de la forêt. Finalement, après plus d'une heure à s'entraîner, Akira tomba au sol si fatigué de tout ces évènements, la mort de ses parents, les missions et son voyage de la veille. Le lendemain, ils se réveillèrent tous deux assez tôt dans la même fenêtre de temps. Akira était très fatigué mais ne souhaitait pas laissez paraître ces états à son coéquipier, il prit alors la parole pour marquer le plan assez simpliste qu'il avait prévu: -L'Homme a tendance à ne pas se méfier de ses frères, faisons en sorte d'être leurs frères. Il avait présenter une simple technique de métamorphose basique comme une philosophie de vie fort intéressante, la méfiance envers les siens, une façon de voir les choses que Akira avait cultivé tout au long de son parcours dans la vie. Le jeune garçon avait un avantage sur les autres, un avantage que lui seul connaissait. Il était désemparé de tout sentiments d'amour, d'amitié, à part peut être ce lien si fraternel qu'il entretenait avec Sake, son frère, son ami. C'est en pensant à son cher ami que Akira se leva se montrant prêt à partir en direction du village en question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission au pays de l'herbe.   Dim 15 Sep - 19:35

Il attendit seulement cinq minutes, maximum dix. L'homme arriva devant lui en le fixant, ne disant pas un mot. Senbatsu avait lu quelques informations de base sur les ninjas pour au moins les connaître de nom. Ce chunin avait un air que le jeune genin avait déjà vu dans ces notes : Akira Ryuka. Il se tourna un peu pour lui faire face.

- Akira Ryuka, je t'attendais.

Il ne prit pas la peine de lui répondre, faisant un simple signe de tête vers la route où il devait allez. Il prit le devant de la marche. Senbatsu resta un peu en arrière, le regardant allez. Akira partait déjà à vive allure et ne connaissait pas la mission. Avait-il seulement le matériel nécessaire pour une mission? Des kunai, parchemins explosifs? Senbatsu soupira et se mit à marcher derrière lui.

- Tu sais vers où tu va, est-tu seulement au courant de la mission?

L'homme lui répondit sur un ton sec et cassant. Il disait allez vers l'embranchement entre les grandes routes menant au pays. Il avait donc décidé d'emprunter la route. Si Senbatsu avait espéré plutôt passer par des chemins moins officiels, c'était raté. Il haussa les épaules et continua de marcher derrière l'homme.

Le petit désert de sable, de terre et de roches se transformait peu à peu en une nature plus belle, plus verdoyante. L'air y était plus respirable. Le climat moins farouche permettait à quelques petits animaux de se faufiler à travers des petits arbustes, en quête de nourriture. Senbatsu regardait autour de lui, apprenant scrupuleusement ce décor nouveau pour lui. Rien ne lui échappait. Chaque mouvement autour de lui, il savait ce que c'était et ce qui le causait. Devant lui, Ryuka ne semblait pas faire attention à ce qu'il avait autour de lui. Il marchait très vite, trop vite. Il courrait sans courir. C'était une mission prioritaire et urgente, mais inutile de se fatiguer avant. Il semblait fatigué et avoir un pied endolori. Pourquoi marchait-il si vite alors?

Senbatsu resta à son rythme, le suivant de quelques mètres, sans dire un mot. Il appréciait tout ces petits voyages qui lui faisait découvrir le monde.

La petite verdure se transforma prestement en une forêt lourde et épaisse. L'odeur des feuilles pénétrait les sens du jeune Genin alors qu'ils se mirent à sauter d'arbre en arbre pour gagner de la vitesse. Il fallut quelques dizaines de minutes pour que Akira s'écarte du chemin. Levant les yeux au ciel, Senbatsu vit que la nuit tombait très rapidement. Les arbres devenait glissant car la rosée s'emparait de la végétation.

S'arrêtant près de plusieurs arbres concentré au même endroit, les deux hommes mirent au sol leurs effets personnels. C'est ici qu'ils dormiraient pour la nuit. Senbatsu n'avait rien apporté pour faire du feu, croyant qu'ils seraient arrivés avant la nuit. Celle-ci serait froide. Il se couvrit de sa cape, s'accotant sur une roche plus ou moins confortable. S'accotant la tête sur celle-ci, il prit un grand respire pour relaxer.

Un cri de hibou, était-ce un hibou? Un cri d'oiseau. Il n'était pas très bon pour les reconnaître, il devrait y faire attention. Il s'endormit rapidement en l'entendant, comme s'il l'hypnotisait. Il dormait, il était bien. S'abandonnant au sommeil, il se vit de retour à Konoha, avec ses parents et ses senseis. L'attaque n'avait pas eu lieue, tout allait bien. Les jeunes Genin et Chunin le regardait en souriant alors que Senbatsu courrait pour les rejoindre, en riant.

Un bruit sec, comme un coup qu'on donne sur du bois, sur un arbre. Senbatsu se réveilla et ouvrit un œil pour voir ce qu'il se passait. Était-ce un combat? Akira n'était plus couché à côté de lui. Il était un peu plus loin dans le bois à s'entraîner. Il vivait vraiment au maximum. Senbatsu avait vite compris qu'il valait mieux être détendu pour une mission. De corps et d'esprits, il devait être assez en forme pour agir dans toute situation. Akira lui se fatiguait trop, n'en dormant même pas. Senbatsu soupira avant de dormir à nouveau.

Lorsqu'il réouvrit les yeux, le jour était levé. Il se réveilla environ en même temps que Akira qui avait finit par décider de dormir. Les deux se levèrent et se préparèrent. Akira prit rapidement la parole, comme pour dire son plan.

- L'Homme a tendance à ne pas se méfier de ses frères, faisons en sorte d'être leurs frères.

Il se métamorphosa. Ça aurait pu être une bonne idée, mais pas dans ces conditions. Avant de commencer à marcher, Senbatsu prit la parole :

- Je ne crois pas que ce soit une bonne idée. Le village dans lequel nous allons est assez petit, assez pour que tout le monde connaisse tout le monde. Si nous essayons de se faire passer pour eux, nous serons probablement vite démasqué. Aussi, il faut penser que les rebelles ont sûrement placer des hommes un peu partout dans le village pour surveiller des actes suspects. Nous devrions plutôt nous faire passer pour des simples voyageurs.

Senbatsu rejoignit ses mains ensemble et il était maintenant un vieil homme dans la soixantaine.

- Nous n'aurions qu'à dire que nous voyageons vers Konoha pour retrouver une famille.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission au pays de l'herbe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission au pays de l'herbe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fantôme du Pays de l'Herbe
» [Suite 2 Mission : "Période de récolte au pays de l'Herbe !" ]
» [ Suite 4 Mission : Période de récolte au Pays de l'Herbe ! ]
» [Suite 1 Mission : "Période de récolte au pays de l'Herbe !" ]
» [Départ Mission : "Periode de récolte au pays de l'Herbe !" ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: