Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 97

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]   Sam 9 Nov - 1:38


Etre junin c'est bien, on est très fort et respecté par les habitants et autre ninjas, on connait pleins de techniques ninja en tout genre donc il pourrait être bon de croire qu'une fois arrivé à ce niveau là, plus rien n'est à savoir et donc à apprendre. Et bien c'est faux! il est toujours nécessaire d'apprendre de nouveaux jutsus afin d'être encore plus fort et surtout de pouvoir utiliser autre chose que, par exemple, pour Moriki le hyoton. Enfin après chaque ninja fait ce qui lui semble juste mais pour lui, apprendre encore d'autres nouveaux jutsus est important. Il connait bien évidemment le hyoton mais c'est aussi ouvert deux autres voies à apprendre : le genjustu et les sceaux. Mais qui aller voir dans ce cas, lors qu'il a débuté les cours pour apprendre les sceaux, il était chunin donc son professeur de l'époque ne lui avait apprit que les bases donc ce n'est pas bien terrible. Mais apprendre les bases c'est bien mais apprendre plus que les bases c'est mieux. Tel est l'objectif de Moriki lorsqu'il débute dans quelque chose, il aime tout savoir.

D'ailleurs, ce matin en se levant, Moriki c'était décidé à aller rendre visite à la seule personne qui est maître dans les sceaux qui n'est autre que le Tsuchikage en personne. Pour apprendre tout ce qu'il y a à savoir et même bien plus concernant les sceaux, il n'y a que lui à aller voir dans tout le village. C'est le meilleur qui puisse se trouver à Iwa et donc il n'y a pas besoin de se demander qui aller voir pour apprendre. D'ailleurs, il ne devait pas traîner pour aller le voir défois qu'il est un programme chargé ou qu'il doive se rendre dans un autre pays où on ne sait où pour des affaires de haute importance. Ayant maintenant sa propre maison au sein du clan Kirigakure, il ne lui est plus nécessaire d’attendre que l'un de ses parents est fini pour se faire une toilette. Manger était aussi rapide et vu qu'il voulait aller le voir rapidement, il se fit un plat de nouille à faire chauffer rapidement qu'il engloutissa en quelques instants. Il s'habilla tout aussi rapidement en mettant dans sa grande veste noire le dernier livre qu'il est entrain de lire au cas où le Tshuchikage est occupé mais pourra le voir après. Ca permettra de passer le temps et vu qu'il vient juste de commencer ce livre, faire quelques pages de plus, ne sera pas un bien grande mal. De toute manière, l'histoire n'est pas encore commencé réellement. Sortant de chez lui, il s'arrêta devant la stèle où se trouvaient tous les noms des ninjas du clan et les salua  en joignant ses mains devant lui tout en restant ainsi sans bouger plusieurs minutes. C'est son rituel du matin que de saluer les ninjas ayant donné leur vie pour le clan. C'est un peu sa manière de leur rendre hommage et de les remercier pour tout ce qu'ils ont fait. D'ailleurs, il fait la même chose en rentrant chez lui le soir ou avant d'aller se coucher.

Ayant fini son rituel, il prit la direction du bâtiment du maître. Le village était encore calme mais tout doucement, les portes des habitations et des commerces commençaient à s'ouvrir annonçant le début des ventes pour cette journée. D'ailleurs, chaque fois qu'il passait devant quelqu'un, Moriki le salua avec un petit sourire ce que d'ailleurs chaque personne lui rendrait. Il était apprécié par les habitants dut fait de sa grande gentillesse auprès de tous les habitants du village. D'ailleurs, il se fit offrir une friandise par un commerçant qui vendait des gâteaux et même si le vendeur ne le voulait pas du fait que c'était un cadeau de la maison, Moriki le payait quand même...après tout, il a travaillé pour le faire et tout travail mérite salaire et c'est tout à fait normal de payer. Il profita du restant du trajet qui lui restait à faire pour le manger tranquillement.

Arrivant près du bâtiment où se trouvait le bureau du Tshickage. Il y avait des ninjas qui s'affairaient autour de l'édifice. Entrant dans le bâtiment, Moriki  parcouru le couloir jusqu'à se rendre à la porte du bureau. Il fallait être convaincant pour que le Tsuchikage veuille bien devenir son sensei et lui apprendre tous les sceaux qu'il y a à connaître. Mais ce serait tellement bien qu'il veuille le prendre comme élève pour Moriki, qu'il serait prêt à tout pour l'entendre dire "oui" Mais bon, trêve de bavardage, il est temps de le rencontrer et de lui demander. Moriki frappa à la porte à trois reprises et attendit l'accord pour pénétrer dans le bureau...bah oui, on entre pas comme ça dans le bureau du maître du village d'Iwa comme dans un moulin.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2191-binko-book-de-moriki#18584 http://sns-rp.forumgratuit.org/t2087-presentation-de-moriki-norizawa-en-cours
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]   Sam 16 Nov - 15:12

Ah la joie des cours.. Voila quelques petites semaines que Gin n’en avait donné et reçu aucun.
Cela lui manquait.

Il avait commencé à quatre ans seulement, avec les jeunes entrainements qui voyaient le jour depuis moins d’une décennie. Le clan Inkan était juvénile encore, malgré son essor flagrant. La lignée n’avait cependant pas perdu leurs valeurs, dont les principales étaient la famille et l’humilité. Elle n’avait fait l’acquisition que d’un petit dojo, ou les entrainements se passaient tous ensemble, dans un bonheur insoupçonné. A l’heure actuelle, les méthodes n’avaient pas changés. A plusieurs mètres, en pleine rue, on pouvait entendre les éclats de voix de la famille Inkan dans la salle. Beaucoup de rire, quelques voix autoritaire dont on supposait celle des instructeurs. Les cris enfantins et blagueurs contractaient étonnamment avec celle des efforts.
Cela lui manquait.

En vingt ans, rien n’avait changé. Mise à part l’acquisition d’une zone entière dans le nord de Tsuchi no kuni. Peu s’y rendait, mais celui qui pouvait y aller dès qu’il en avait l’occasion : c’était bien Gin. L’on disait qu’il essayait de dynamiser une partie de cette terre, qu’il y créerait un département a la tâche encore inconnue, ou bien qu’il arpentait le Kinjutsu du clan, qui n’était qu’un rêve d’un espoir. Son existence ne tenait qu’a la génération précédente : ceux qui n’avaient guère le don. Aujourd’hui, il ne voulait pas aller là-bas.
Cela lui manquait.

Il voulait retrouver cette ambiance festive. S’entrainer seul était ennuyant. Le Tsuchikage ne fut pas déçu au moment même ou il franchit les portes du dojo. Les mentors étaient honorés de sa présence, et les leurres adoratrices de la nouvelle génération plongeaient Gin dans un étrange piédestal. L’homme du village demandait alors de reprendre la séance, auquel il participerait. Il donnait conseils, et félicitait apprentis et élève. Puis ces derniers demandaient alors une démonstration. Gin se leva et alla rejoindre la place ou chaque enfant était passé pour faire valoir leurs efforts. Cela lui rappelait tant de souvenir. Il regardait chaque coin de la pièce. Il sourit. Rien n’avait changé. Rien, mise a part les grandes vitres qu’une fois, il avait cassé. Il s’en rappelait, le clan avait eu du mal financièrement à les changer. Depuis il n’avait plus jamais utilisé les trois techniques de démonstration du contrôle de la matérialisation du chakra. Cette fois-ci, il les utiliserait toutes en même temps pour gommer cet échec. Une prestation parfaite permettrait aux enfants d’apprendre bien plus vite. Le Tsuchikage joint les mains, avant de les imposer au sol. Un sceau se formait, autour duquel un cerceau de chakra solide se forma. Puis, il grandit, en se déplaçant. Le cerceau se changea en un cercle plus large, moins compact, semblable a une vague ou a de la fumée, qui s’apprêtait à toucher enfants et adultes. A ce moment, l’aspect de la déflagration brillait et semblait irréel. Elle traversa sans mal chaque personne, chaque objet, et s’échappait littéralement de Gin et du dojo. Lorsque Gin retira ses mains pour les lever, tout s’interrompit instantanément, et le sceau se rompit.

Une foule d’applaudissement se levait. Elle prit finalement fin après un moment, quand un ninja se présentait devant la porte en toquant sur la poutre en bois. Gin se doutant de la raison de sa venue déclara :


Je t’écoute.

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 97

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]   Dim 1 Déc - 18:22


Étrangement, il n'y avait pas de réponse malgré la seconde tentative de toquer à la porte du bureau du kage. Bon, il était encore tôt donc il devait être encore dans sa demeure ou sur le chemin pour venir dans son bureau. Bon et bien dommage, pour une fois qu'il c'était décidé à aller le voir pour prendre des cours sur les sceaux, il n'est pas là. Par contre un des ninjas travaillant dans le bâtiment, voyant que Moriki cherchait le kage, lui indiqua qu'il n'était pas venu encore dans son bureau car il avait prévu d'autres occupations ce matin-là mais sans savoir quoi exactement hormis que ça se passait dans le village.

Bien c'est déjà un bon début, il serait donc encore dans le village occupé. Néanmoins, le déranger dans cette fameuse occupation serait certainement très ennuyant mais Moriki voulait vraiment lui demander de lui apprendre les sceaux. Moriki remercia le ninja d'un signe de main avant de quitter les lieux et de réfléchir où il pouvait être à cette heure-ci. De si bon matin, un chef de village ne pouvait être que dans les endroits importants du village...reste plus qu'à trouver lequel car il n'y en a pas qu'un seul dans le village : il y a les mines où peut être que de personnes y travaillant ont peut être trouvé quelque chose mais c'est un endroit à oublier car peu probable de se rendre à ce genre d'endroit dès le matin. Il y a aussi les tavernes où certainement, il reste un peu au calme avant de prendre le travail où bien le terrain d'entrainement où il s’entraîne ou entraîne d'autres ninjas. Bon et bien il est temps de partir à la recherche de celui qui sera certainement son futur professeur d'un temps.

Moriki commença par les tavernes mais vu la taille du village, il y avait un bon nombre de taverne et ça allait prendre du temps mais il n'avait pas vraiment le choix si il voulait le trouver. D'un bout à l'autre, de long en large et même de travers, Moriki fit le tour de toutes les tavernes d'Iwa mais en vain...pas de Tsuchikage. Et vu le temps que ça venait de lui prendre pour ne pas le trouver, la matinée était déjà bien avancée et donc pas mal de temps de perdu. Mais bon, au moins, il ne lui reste plus qu'à se rendre au centre d'entrainement...enfin si il y est toujours vu l'heure. Mais qui ne tente rien n'a rien, si ce qu'il avait à faire, lui prend du temps, alors il y a peut être une chance qu'il y soit encore. Il fallait retraversé le village pour se rendre au centre mais histoire d'avoir une petite chance de peut être le trouver, Moriki accéléra un peu le pas. Il mit environ une trentaine de minute pour faire arriver au centre. Bon et bien ce sera le dernier endroit que Moriki se rendra avant de revenir de nouveau au bureau du Tsuchikage. Étrangement en passant devant une porte, des applaudissement se firent entendre ce qui signifiait qu'il y avait du monde dans cette pièce. Moriki en profita pour se montrer à la fameuse porte. Il y avait bien évidemment du monde vu tous les applaudissement que l'on entendait mais il y avait aussi le Tsuchikage qui était là avec tout ce monde. C'était donc à cet endroit qu'il se trouvait ce matin. 


Je t’écoute.


C'était ennuyant de stopper quelque chose qui était en cours mais Moriki n'avait pas vraiment le choix puisque le Tsuchikage lui avait demandé ce qu'il voulait. Tout de même ennuyé de cette interruption, le jonin entra et se courba légèrement pour saluer son supérieur avant de prendre la parole.

Pardonnez cette intrusion maître mais je vous cherchais et cet endroit est finalement bien choisi pour cette demande. Je sais que vous maîtrisez les sceaux et je souhaiterais devenir votre élève et m'apprendre tout ce que vous savez concernant les sceaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2191-binko-book-de-moriki#18584 http://sns-rp.forumgratuit.org/t2087-presentation-de-moriki-norizawa-en-cours
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]   Jeu 16 Jan - 19:47

Le dojo était beau. Il dégageait le charme du vécu, tout en étant flambant neuf. Le clan Inkan qui, a l’époque de son acquisition n’avait rien, avait prit grand soin de ce bâtiment. La structure passait quelque clin d’œil aux samouraïs, notamment le double toit, superposé l’un sur l’autre en deux étage différent, dans le seul but d’apporter la lumière par les fenêtres. A l’intérieur, c’était le parquet en bois noble d’une perfection impeccable, qui respectait les vieilles traditions des Hommes. Le reste était plus modeste, y comprit sa taille. Cependant, l’optimisation de l’espace donnait l’impression d’être dans une de ces étendues dégagée et à l’air libre. Et le jônin du clan Kirigakure, Norizawa étant une branche spécifique a la lignée, s’y était finalement rendu. Mon dieu, les histoires de famille, quelle complexité ! Les Inkans n’échappaient pas à la règle, leur cas était même bien pire, étant issu de plusieurs clans et gênes.

Gin ne savait pas encore que Moriki l’avait cherché quasiment depuis l’aube. Mais il avait cependant bien vu que celui-ci le cherchait, lui ! Après une courbette de salutation, le ninja d’Iwa s’expliqua : il voulait apprendre de Gin. Et en effet, la demande était appropriée. N’étaient-ils pas dans un dojo, un lieu d’entrainement ? Par reflexe, le chef du village lui demandait d’entrer. Il était hors de question pour lui de faire preuve de distance et d’irrespect envers ceux qui servent Iwa. Hors de question de le laisser sur le palier de la porte, être à l’abris et plus proche de son Kage : c’était bien plus chaleureux ainsi ! Gin prit la parole pour enfin répondre a son interlocuteur :


Tout ? Eh bien, je crains que cela va prendre du temps. Avant que je n’accepte, je vais te demander quelques petites choses. Pourquoi et comment ? Pourquoi veux-tu savoir user du Fuinjutsu ? Comment comptes-tu l’utiliser ? Que représente-t-il pour toi ? Enfin, si tu as assez de connaissance sur ce domaine, voici les deux dernières questions. Si toi-même tu étais un Fuinjutsu, lequel serais-tu ? Et quelle est ta technique préférée ?

Gin voulait cibler précisément les pensées de Moriki, qui souhaitait être guidé par les sages conseils du maitre des sceaux. Il voulait lire en lui, totalement, bien qu’il puisse le faire naturellement avec bon nombre de personne, mais pas en profondeur. Au-delà d’un test, il voyait aussi cela comme un jeu. Il voulait voir si Moriki s’y prêterait, et a quel point.

Pendant qu’on y est.. Quelle genre de technique ou quel sceau veux-tu apprendre, là tout de suite ?  
Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 97

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]   Mer 14 Mai - 23:03


Tout ? Eh bien, je crains que cela va prendre du temps. Avant que je n’accepte, je vais te demander quelques petites choses. Pourquoi et comment ? Pourquoi veux-tu savoir user du Fuinjutsu ? Comment comptes-tu l’utiliser ? Que représente-t-il pour toi ? Enfin, si tu as assez de connaissance sur ce domaine, voici les deux dernières questions. Si toi-même tu étais un Fuinjutsu, lequel serais-tu ? Et quelle est ta technique préférée ?

Tant de questions qui, c'est à craindre vont rester sans réponse même si Moriki va faire de son mieux pour satisfaire le Tsuchikage dans ses demandes. Moriki a bien appris quelques petites choses concernant les sceaux mais le sensei qu'il avait eu, ne lui avait appris q'un seul sceau donc difficile pour lui de répondre quel est son sceau préféré...d'ailleurs cette pensée, lui fit avoir une rire jaune gêné qui se stoppa quelques instants après avant de reprendre son sérieux. Que répondre à ses questions alors que l'on ne sait pas grand chose sur le sujet. La seule chose dont il était sur, est qu'il voulait apprendre les sceaux et donc il fera tout pour qu'on les lui apprene. Après, le Tsuchikage sait peut être que celui qui sera son futur élève ne sait pas grand chose sur le sujet d'où les questions. Mais bon, autant tenter d'y répondre.

Et bien disons que j'ai appris les bases concernant les sceaux et le sensei que j'avais ne m'a appris que le Fuuinka no Bousu donc je ne sais pas grand chose concernant le fuin désolé même si je me suis renseigné sur les autres à travers des livres. Mais si je peux tenter de répondre, je dirais qu'ils représente pour moi...hum...ma réponse va vous sembler certainement étrange, mais je dirais c'est nous-même. Un sceau peut servir à attaquer ou à défendre...comme nous. Enfin pour certains. Les autres servent juste au scellement ou à guérir pour les ninjas-médecin. Après, il y a les sceaux spécifiques à certains clan comme le votre par exemple. Après, si je devais me définir en tant que fuin, je dirais...la barrière des Cinq Sceaux. Comme les justus de notre clan, nous pouvons nous défendre et attaquer en même temps.

Bon c'est à peu près tout mais c'est déjà pas mal comme réponse. Enfin en espérant que ça convienne au maître. Peut être que les réponses qui viennent de lui être donné vont lui servir pour les cours qu'il donnera à Moriki. Moriki pensait bien être tranquille avec les questions du maître jusqu'à ce qu'il en sorte encore un autre mais plus intéressante celle-ci puisqu'il donne le choix du sceau que Moriki souhaiterait apprendre tout de suite.

Pendant qu’on y est.. Quelle genre de technique ou quel sceau veux-tu apprendre, là tout de suite ?

Pour les techniques, je vais continuer à apprendre celles de mon clan mais pour les sceaux, je dirais le sceau d'Altération. Je connais déjà un sceau qui me permet d'utiliser des armes comme le kunai. Alors pourquoi ne pas alterner avec un sceau de défense?

-------------------------------------------------
:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2191-binko-book-de-moriki#18584 http://sns-rp.forumgratuit.org/t2087-presentation-de-moriki-norizawa-en-cours
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaaah la joie des cours... [PV : Gin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joie Ineffable
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato :: Bureau du Tsuchikage-
Sauter vers: