Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 472

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Lun 2 Déc - 18:55



Ashiro, mon senseï!





Me voilà enfin. Toute une vie dans une forêt sombre et humide, envahie par la mort qui, je dois l’avouer, faisait déjà parti de ma vie depuis bien longtemps. Me revoilà, après vous avoir conté mon histoire moi, Ketsueiki Kaguya, aux portes de Iwa. Je me trouvais devant les gardes, se tenant droit, sérieux, aucune expression sur leurs visages, aucun point faible. Tout était dissimulé derrière leurs masque de sérieux, derrière tout ce qu’on avait pu leur apprendre. Cependant, ils se mirent à me regarder droit dans les yeux, et je sentis que même eux, ils étaient troublés. Troublés par mon regard, froid, à vif, qui suinte la haine, sans pour autant que je le fasse exprès. J’étais devant ce village pour y entrer, je voulais voir le Kage et lui parler de mon nindô, en quoi cela pourrait l’intéresser hein ? On ne crache jamais sur un ninja, surtout quand les temps sont durs. La guerre allait bientôt faire rage, ou du moins tous les villages réagissaient en tant que tel. Je n’étais allé frapper à aucune autre portes avant de venir ici, mais je savais, j’avais passé bien trop de temps à errer à l’extérieur, à même le danger, à voir, entendre, comprendre. Mon entrée avait l’air compliqué, mais c’était d’un autre côté rassurant, ils n’étaient pas du genre à accepter n’importe qui. Je ne voulais pas non plus faire le difficile soyons clair, mais je ne pouvais me permettre d’être dans un village d’incapables, de mécréants ou autres peureux, de tous ceux qui ne méritent pas de vivre, qui s’accrochent à des nindôs de gosse de riche, ceux qui ont grandit en village et qui rêvent d’un grand ninja, du pipo. Que savaient-ils de la vraie vie, de l’extérieur ? Ils étaient tranquilles eux, derrière leurs grands murs et leurs anbus, protégés en se terrant au fin fond d’une maison qui les ont vu naître, et qui les verront sûrement mourir.


Mais non, la vie, la véritable vie, ce n’est pas ça. La vie, c’est être content de se lever chaque matin en vie, de te battre pour te nourrir, pour te faire un nom, sans qu’il y ait forcément de commères qui ne cessent de vider leur venin à la moindre occasion. La véritable vie, du moins celle que j’ai connu, MA véritable vie, était bien différente. Je devais me chercher un endroit où dormir chaque nuit, et assez tranquille, pour ne pas me faire attaquer par des brigands ou des bêtes la nuit, je ne mangeais pas tous les jours, dans ma vie, seul le ciel est parfois rose, j’ai du tuer pour survivre, pour manger, tuer ou être tuer… Comprenez-vous à présent, pourquoi je ne voulais pas atterrir n’importe où ? Je ne pouvais m’entourer d’incapables pleins de rêves qu’ils ne pourront réaliser. J’avais déjà rencontré des gars d’Iwa, parfois en forêt, même si à la base je n’étais pas très proche de ce village. Ils avaient plutôt cool, et rustre. Bien évidemment, nous n’avons pas la même définition de cool. Ils ne parlaient pas, n’avaient adressé aucun sourire inutile ou faux-cul, ils n’avaient pas cherché à faire ami-ami alors qu’ils savaient qu’à première vue, nous n’étions pas près de nous recroiser, voilà ce que sont des gens cool, des gens qui ne mentent pas, qui ne font pas semblant. J’espérais trouver ceci dans ce village. Immédiatement, ils se mirent à me poser quelques questions, et même si je détestais parler pour rien, j’étais bien obligé de répondre, il allait falloir que je commence à coopérer sans péter un câble à chaque fois, pour que je puisse vivre en paix…


- Je suis Ketsueki Kaguya, du célèbre clan Kaguya. Et oui, nous ne sommes pas tous morts. Ça t’en bouche un coin, hein ? Je ne suis allé dans aucun autre village avant, je viens de dehors, et de nulle part ailleurs. J’ai un nindô qui a fait que je suis ici, mais ça, votre kage seul sera au courant.


Sans dire un mot de plus, ils me regardèrent en même temps pendant que je leurs parlais, en se faisant des signes de tête l’un à l’autre pour savoir ce qu’ils en pensaient mutuellement. A priori, j’avais passé une sorte de test, et les portes se refermèrent alors, mais derrière nous. J’étais déjà entré dans le village, un bon début. A présent, je devais me rendre au Bureau du Kage même, la procédure pour ceux qui n’étaient pas du village. Parfait, ceci me faisait une étape à moins à prévoir, j’allais pouvoir lui parler immédiatement, au moins il sera au courant de tout direct, pas de mauvaise surprise. Escorté par ces deux anbus au regard pesant, je faisais comme s’ils n’étaient pas là, et admirais le paysage. C’était la première fois que je rentrais dans un village et franchement, ça en jette. Des maisons construites avec la seule matière ou presque présente dans les alentours, la pierre. Il était beaucoup moins sinistre que ce que je pouvais penser, bien au contraire, ce village était très beau. Sortant de ma forêt, je n’avais vu que arbres, et encore quand il y en avait ! Je me trouvais parfois, après la mort de mes parents, sur des champs de bataille, où des cadavres étaient encore entrain de pourrir au soleil, dévoré par toute sorte de volatiles.


Je vivais au milieu de cela, au milieu de chaos et de la mort, je n’avais pour vous dire jamais vraiment vu de maison, de quartiers, de gens…  La plupart d’entre eux étaient souriant, un très grand marché d’où une odeur somptueuse s’émanait attira immédiatement mon attention. Et oui, j’avais faim, je ne me nourrissais pas comme je le voulais, mais quand je le pouvais surtout. La cassure était forte, ce pays était bien entretenu, et cela ne m’étonnais pas, rien qu’à voir comment cela se passait pour entrer dans le village. Pour se diriger vers le bureau du Kage, il fallait monter des marches, qui donnaient l’impression d’aller jusqu’au ciel, c’était beau. Des marches, on pouvait apercevoir de loin les portes, qui étaient déjà toutes petites après quelques minutes. Pour attaquer ce village, il fallait être vraiment un tendu ou un fou de la stratégie, car la vision que l’on avait pouvait permettre de remarquer la moindre personne avant même qu’il ne se rende compte qu’il soit vu. Encore quelques minutes, et nous y voilà. Entrant dans un superbe palais, les anbus me déposèrent devant une porte, d’un bois que je ne connaissais même pas, en vue de sa splendeur. Après avoir frappé, ils poussèrent la porte et restaient devant la porte, tout en me guettant, la porte se referma derrière moi. Je ne pouvais voir qu’une silhouette devant moi, de dos, debout, et sentir un chakra immense émanant de cette personne, comme une aura de puissance. Je fus déjà rassuré, et content surtout, de voir que cette personne était si puissante. Je décidai alors de prendre la parole, tout en ayant attendu un petit moment avant de parler.


- Cher Kage. Je me présente, je suis Ketsueki Kaguya, du célèbre clan des Kaguyas. Je suis ici, survivant de mon clan, avec un but bien précis. Il est évident, que je vous servirai, jusqu’à la mort. Mais je souhaite vous demander quelque chose, et vous serez le premier à le savoir. Je déteste parler Kage, alors écoutez bien, je ne répèterai pas. J’ai de grands projets, un grand nindô, mais j’ai besoin d’aide. Je souhaite récupérer le village d’Ame pour le reconstruire, et y installer mon clan. Tout le monde nous croyait mort, mais je suis la preuve que non. Je les retrouverais, d’une manière où d’une autre. J’ai besoin de vous, pour que vous développiez ma puissance au maximum. Je suis un des rare Kaguya de pure lignée, aucun ancêtre ne dérogeant à ce fait. Je suis donc le chef du clan, et vous promet, Kage, qui si vous me rendez puissant, nous, les Kaguyas, seront de votre côté. Je suis peut être seul pour le moment, mais croyez-moi, vous n’avez du voir ce Kekkai à l’œuvre, je vous le montrerais, vous comprendrez ainsi. Pour être clair, entraînez-moi Kage senseï, donnez-moi la puissance. Et dès lors que j’aurai reconstruit Ame, une alliance nous unira, et personne ne pourra vous causer la moindre menace. Pas de coups bas, et nous resterons alliés.


Dernière édition par Ketsueki Kaguya le Mar 17 Déc - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2438-bingo-book-ketsueki-kaguya#20681
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Dim 8 Déc - 13:41

Il y a cela plusieurs heures, de nombreux rapports des frontières avaient prévenu mes quartiers. La sécurité d’Iwa était incroyablement faible, mais celle de Tsuchi no kuni était l’exacte opposée. Bien que je sois ici : il n’y a pas meilleure sécurité. Etre prévenu longtemps à l’avance laissait le temps a Iwa de se préparer, afin d’afficher son meilleur visage. Les terres de la roche étaient accueillantes à qui sait bien regarder. Et hostile, à qui le cherchait bien. Parmi ces gens qui avaient réussit à convaincre les gardes des frontières à passer, combien venait pour s’offrir une nouvelle vie ? C’était toujours une question que je me posais. Aujourd’hui, cela semblait florissant, cela justifiait d’autant plus ma présence. Un vieux shinobi avec une longévité remarquable, qui fut né sous le règne du premier Tsuchikage, avec ses dons de senseur avait notifié qu’il n’avait pas ressenti ce chakra depuis des lustres. Cela datait lors de l’affrontement du Nidaime Tsuchikage et Mizukage.

AU TRAVAIL !!

Le choc entre une pile de dossier et mon bureau m’avait fait sursauter. Je regardais d’un œil mauvais la secrétaire que les archives m’avait envoyé. Niflheim, chef de la section, devait sûrement être dépassé, et au titre de la sensibilité des informations, m’avait chargé d’une partie. Je ne pouvais lui en tenir rigueur, avec le travail phénoménal qu’il fournissait chaque jour. Je soupirais en m’asservissant de son autorité temporelle, me mettant à la tâche. J’avais fuit toute la matinée cette responsabilité, prétextant d’autres plus importantes. Je demandais par intermittence s’il n’y avait pas autre chose à faire, mais elle arrivait toujours par une dissuasion chevronnée à me recentrer sur ce pilier de fiche horrible. Alors je lisais, lisais, notifiais lorsque nécessaire, puis scellais pour assurer la sécurité d’Iwa. Sans prévenir ma gouvernante d’un jour, je me levais pour admirer par la vitre le village. Elle était sur ses gardes, comme si elle s’attendait a un geste de ma part.

Amy, le prochain examen... Sais-tu pour quand est-il prévu déjà ?

J’avais eu besoin de prendre une pause. Et cela faisait un moment que je n’étais pas sortis, cela commençait réellement a me manquer. Lors de la tournée des Kage, je n’avais jamais autant découvert le monde. Il ne restait que peu de pays que je n’avais pas visité, et parmi eux, Mizu no kuni. Le prochain hôte de l’examen. Certainement décidé ainsi car Iwa avait subit plusieurs affronts de Suna, lors du tout premier examen réunissant les cinq villages. La secrétaire me répondit dans moins d’une quinzaine de jour. J’hochais la tête comme si cela était bon signe. Je levais les bras, faisait craquer mes épaules et mes coudes. A cet instant, on me réclamait pour accueil un arrivant. Je souris. Il tombait au bon moment, j’avais commencé à m’impatienter.

Est-ce lui ?

L’anbu le confirmait avec un murmure. Je passais à l’étage au-dessus, le dernier de la résidence du Tsuchikage, entre palais et tour. Je me mettais en posture, après quoi, plusieurs à-coups furent donnés sur l’entrée. Les portes, bien que massives, ne laissaient que peu de marque au sol. Leurs conceptions avaient été parfaites. Après que les portes se refermèrent, provoquant un petit souffle et un claquement quasi-inaudible, j’étais prêt à ouïr celui qui avait demandé audience. Ce qu’il disait était intéressant. Il se disait déjà à la fois subordonné et indépendant. Dès qu’il eut finit, je me retournais. Je lui laissais découvrir mon visage, mes habits d’un blanc immaculé, entre ceux du ninja et du samouraï, mes cheveux d’argent. Je restais figé ainsi. Peu, mais bien de trop pour moi. Cela devait le laisser de marbre de voir que je n’étais pas surpris qu’il était un Kaguya. Le contentement et la satisfaction reprenait clairement le dessus, s’empreignant a quiconque me toiserait. Je n’étais pas un Homme capable de retenir ses sentiments, quand cela n’allait pas de pair avec mes plus grandes responsabilités de Kage.

Nous t’attendions. Bienvenue à Iwa. C’est donc cela.. ..Tu es un Kaguya. Eh bien saches jeune homme, qu’en règle générale, mes adversaires ne me montrent leurs kekkei genkai que lorsque j’en ai envie. Mais je dois dire que tu es intéressant. Tu sais quelle direction tu t’apprêtes à emprunter, mais cela ne fait que remotiver tes convictions. J’accepte. Cependant, je ne serais pas ton sensei, je ne suis pas qualifié pour ton style de combat. Mais je te donnerais la puissance. Je dois te prévenir. Les serments que nous nous apprêtons à sceller le seront certainement pour toute ta vie. Et si tu es bel et bien le chef de ton clan, cela sera de même avec ton clan entier. Ce n’est qu’a ta mort, que les Kaguya choisiront de rester à Iwa, ou partir a Ame. Mais durant ce temps, ils auront la protection d’Iwa. Qu’en dis-tu ?

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 472

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Dim 8 Déc - 23:08

- Nous t’attendions. Bienvenue à Iwa. C’est donc cela.. ..Tu es un Kaguya. Eh bien saches jeune homme, qu’en règle générale, mes adversaires ne me montrent leurs kekkei genkai que lorsque j’en ai envie. Mais je dois dire que tu es intéressant. Tu sais quelle direction tu t’apprêtes à emprunter, mais cela ne fait que remotiver tes convictions. J’accepte. Cependant, je ne serais pas ton sensei, je ne suis pas qualifié pour ton style de combat. Mais je te donnerais la puissance. Je dois te prévenir. Les serments que nous nous apprêtons à sceller le seront certainement pour toute ta vie. Et si tu es bel et bien le chef de ton clan, cela sera de même avec ton clan entier. Ce n’est qu’a ta mort, que les Kaguya choisiront de rester à Iwa, ou partir a Ame. Mais durant ce temps, ils auront la protection d’Iwa. Qu’en dis-tu ?


Nous t’attendions ? je ne comprenais plus rien. Comment était-ce possible qu’ils m’attendaient, alors que je sortais de nulle part ? Ah, peut être m’attendait-il lorsque je venais d’arriver aux portes. L’information passait bien rapidement, encore un signe de l’efficacité du village ! Mon Kage avait l’air jeune, mais dégageait un chakra énorme, c’était impressionnant. Une tenue blanche, laissant penser à un samouraï. Après avoir déballé mes intentions fermement et d’un ton sûr de moi à mon Kage, il accepta sans problème, laissant paraître une joie qui ne me déplaisait pas du tout. Mon regard était fixé sur lui, tandis que je l’écoutais attentivement. Il était calme, et bien qu’il ne savait pas cacher ses émotions, il avait l’air d’un homme ayant la tête sur les épaules, ne s’emportant pas facilement, du moins conscient de ses actes. Je sais, cela peut paraître bizarre, mais ce n’était qu’un ressenti, simplement en le regardant dans le plus profond du regard. Déjà, j’avais pensé cela, du moment où il n’avait pas réagit à mon regard, qui était froid et perçant, qui avait pour habitude de ne pas laisser indifférent, peu importe le niveau de la personne qui se trouvait face à moi.


Après avoir fini d’écouter tout ce qu’il avait à me dire, je me mis à réfléchir, quelques secondes en réalité, qui passaient pour des heures pour moi. Je devais être conscient, que même si j’étais le seul Kaguya en vie, du moins le seul connu, et en plus chef de clan, j’avais d’énormes responsabilités sur les épaules. En effet, je devais peser le pour et le contre, être bien calme et réaliste. Je me souviens que l’histoire me racontait souvent mes parents. Jadis, avant l’extinction de notre clan, se trouvait un être bien perfide et avide de pouvoir sur le trône, qui nous avait tous mené à notre perte, du moins presque, étant donné que mes parents y avaient échappés. Mais bon, tout ceci pour dire que, cet homme avait prit les mauvais choix, en étant simplement égoïste. Je devais aussi y penser, car il y avait peut être un clan derrière moi qui, si je venais à les retrouver, allaient être concerné par mes actes, dès aujourd’hui. Mais vous me connaissez, la question ne se posait même pas sur cet aspect là. En plus d’obtenir la puissance, nous auront la protection, mais cela n’était pas gratuit, évidemment. De toute façon, un Kaguya est loyal est dévoué à son maître, et quoi qui allait se passer dans un futur proche ou pas, je comptais évidemment le servir comme je le pouvais.


Il m’avait sorti de la panade, s’était occupé de moi alors que je mourrais de faim, avait accepté ma demande sans poser la moindre question sur mes choix, tout en me respectant. Et, en plus de ma conviction à servir mon Kage, cela prouvait encore que j’allais bien évidemment accepter, et ceci au nom de tous les Kaguyas. De toute façon, je n’étais que le seul à présent, je ne voyais pas comment ils auraient pu s’en sortir sans que je le sache, tout était possible. Mais les connaissant, je pensais savoir ce qu’ils allaient penser de cela. Si je fais cela, c’est que même si le clan Kaguya venait à se reformer, il nous faudra du temps pour retrouver la force d’antan. Donc une protection n’était pas négligeable. Après une minute de silence, je restais là, immobile, mon regard toujours longé dans celui de mon Kage, prêt à répondre.



- Cher Kage, j’accepte, évidemment. Peu importe ce qu’il se passera, vous avez été celui qui m’a nourrit, donné un foyer, je vous dois donc la vie, et un respect éternel. Quand aux futurs Kaguyas, je ne pense pas qu’ils soient contre. Nous sommes décomposé, et même si nous venions à reformer le clan, il nous faudra du temps pour être aussi puissant qu’avant, votre protection est donc non négligeable. Je suis prêt à m’engager en mon nom, ainsi qu’à tous les Kaguyas qui pourraient se trouver sur cette planète. De toute façon, ils n’ont pas été là pour m’aider durant tout ma vie, et pour ceux qui ont survécu, s’il y en a encore, je n’ai eu aucune nouvelles. J’ai besoin de vous et de votre puissance pour conquérir Ame, et de toute façon, mon clan ne fera que vous remercier pour nous laisser l’opportunité de pouvoir vivre une deuxième fois. Pour ceux qui seront contre, ils ne le resteront pas longtemps. Soit ils me suivent, soit ils mourront.


J’étais évidemment bien conscient de ce que j’étais entrain de dire à mon Kage. Tuer des propres membres de son clan ? Comment pouvoir faire une chose pareille ? S’ils ne comprenaient pas que mon acte était pour le bien de notre peuple, je n’avais que faire des rebelles ou autres idées allant en contre sens des mienne, je les éliminerai sans réfléchir. J’avais donc donné mon accord à mon Kage, de recevoir ce sceau pour exprimer ma fidélité, et mon honneur envers lui. Une sorte de pacte entre deux meneurs, voilà ce que je pensais. J’attendais à présent qu’il me dise ce que j’avais à faire pour me poser ce sceau. Sa y est, j’avais fais le premier pas, celui vers mon nindô, vers la puissance, vers la victoire. Car avant de pouvoir conquérir Ame, il me fallait me débarrasser de tout ce qui pouvait rôder autour, et de voir les ninjas qu’il restait de ce village, y vivant même s’il était inexistant. Soit ils me rejoindraient, soit ils allaient mourir eux aussi. Ici ? non, pas de place pour la pitié. Tout ce que l’on veut, on le prend, et la diplomatie, de nos jour, n’est pas la méthode la plus utilisées, et encore moins la plus efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2438-bingo-book-ketsueki-kaguya#20681
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Sam 14 Déc - 23:11

Le représentant Kaguya, a défaut de n’avoir pu saisir l’enrôlement de son clan, avait cependant comprit la nécessité d’avoir un protecteur. Iwa venait de gagner cette lignée censée disparue en son seins. Je voyais un déchirement en lui. En cet homme, mais aussi en ce chef. Il décidait pour des vivants ou des morts, la confusion était prenante, mais il venait clairement de m’avouer sa solitude. Il n’avait jamais rencontré l’un des siens. Il voyait son intérêt, puis celui de ses possibles compères, tout en mélangeant égoïsme et altruisme. Je m’amusais à remarquer, qu’au fond, nous étions pareil : nous pensions a nous en pensant pour les autres, et aux autres pour nous. Et cerise sous le gâteau, nous étions apparemment tous deux partisans des méthodes excessives. Toutefois..

Ketsueki, chef du clan Kaguya. Fais attention aux paroles que tu prononces. Tu sauras quel genre de chef es-tu, seulement lorsque tu seras devant les tiens. A ce moment, tu connaitras des sentiments nouveaux, juste retour de tes responsabilités. En attendant, réfléchis. Réfléchis a ce quoi tu tentes de tendre. Si tu veux savoir à quel type de leader tu devras obéir, saches que je suis ton souverain, mais aussi ton mentor. J’aime le respect, mais aussi la camaraderie entre mes shinobi.

On devait sans doute voir mon visage s’adoucir. Quel ninja faisais-je, franchement.. Je sentais mes joues se contracter, sous une mimique souriante. Je perdais soudainement mon sérieux.

Le tutoiement est strictement.. Autorisé ! Je ne fais pas exception, uses-le quand tu t’en sentiras capable.

C’est vrai. Je tutoyais toujours les nouveaux arrivants d’Iwa : c’était même les seules personnes qui, dès notre première seconde de conversation, pouvaient entendre cette simplicité venant du Tsuchikage. Ce n’était dû, ni a un manque de respect, ni a un sentiment de supériorité, mais plutôt a la volonté de faciliter leurs adhésions a ce grand village. En règles générales, ces nouveaux shinobi mettaient d’innombrables semaines, avant de franchir le pas de la familiarité. Trop inquiet de leurs façons de matérialiser leurs reconnaissances. Ouvrant une paume, pour la frapper du poing avec mon autre main, marquant le changement de comportement, je voulais vite revenir au sujet d’origine. J’exécutais quelque mudra, ceux du Meiyaku Juinjutsu Nibai -  Juinjutsu, Le double serment, devant le futur Iwajin, sans retenue. Je pointais mon doigt en l’air, qui se faisait lécher par un halo de chakra bleu.

Selon les lois d’Iwa, je ne peux refuser de t’accorder le titre d’Iwajin. Ce fuinjutsu scelle nos promesses, ce même à distance, mais il faut qu’elles soient prononcées sincèrement, par les deux futurs porteurs du sceaux.. Répètes ce qui suit à l’envers si tu le souhaites.
Moi, Gin Inkan, fait la promesse qu’Iwa protégera Ketsueki Kaguya, en échange qu’il protégera Iwa.

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 472

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Mar 17 Déc - 20:10



Entretien avec son Kage!





Après mon discours, mon Kage se mit à parler. Je ne bougeais pas, et l’écoutais attentivement, tout en le regardant dans les yeux. Tout ce qu’il était entrain de me raconter, il n’avait pas tort, surtout quand il disait que je saurais si je suis digne d’être un chef de clan lorsque je serais devant le fait accompli, devant les miens, si évidemment il y en a qui ont survécu. Il se mit à me dire de faire attention et de bien réfléchir. Je savais qu’au fond, il avait raison, mais à ce moment là, j’eu un espèce de sentiment qui vint à me donner des frissons, des souvenirs lointains venant de mes parents. Ils m’avaient bien évidemment raconté l’histoire de mon clan, ce qu’il s’était passé.


De plus, ils moururent de la même main que ceux qui avaient décimé mon clan. A ce moment là, je baissai la tête, puis pris une grande respiration. Je devais garder mon calme. Non pas que le Kage m’avait contrarié, bien au contraire, c’est juste que de repenser à Kiri, me donnait des frissons, et développait en moi une haine dont je n’avais pas le contrôle. Et le pire, c’était que malgré mes efforts et ma volonté, rien à faire. C’est comme si un sentiment noir ancré au plus profond de moi croissait de manière irréversible. Je devais tout lui dire, je ne devais pas avoir de secret envers mon Kage, la personne qui m’avait sauvé la vie. A partir de là, je ne pouvais pas cacher quoi que ce soit.


- Cher Kage, je vais continuer à être franc envers vous et, au passage, je vous tutoierai lorsque je m’en sentirais capable. J’ai une haine démesurée envers un village, qui tôt ou tard aura à faire à ma haine. Kiri. Ils périront par ma main, je vous en fais le serment. Je sais qu’en ce moment même, il se peut que nous ayons des relations disons pacifiste avec ces derniers, mais pour moi, c’est impossible. Me demander de pactiser avec les meurtriers de mon clan, de mes propres parents… je ferais tout ce qu’il faudra pour vous servir, mais ne me demandez jamais d’être leur ami, car il n’en sera rien. Je ferais couler leurs sangs rougeâtres de batard sur mes mains, et les regarderais mourir, ricanant, je les ferais souffrir. Je leur ferais ressentir ce que c’est d’affronter sous leurs yeux la mort de leurs proches, je les tuerais tous !!!


Mon regard avait changé. Bien plus froid, bien plus expressif. Je ne voulais pas me mettre mon Kage à dos, mais je ne voulais pas lui mentir. Et dans mon nindô, après avoir reconstruit Ame, je tuerais Kiri et ses shinobis, jusqu’au dernier, je m’en étais fais la promesse, et seule la mort pourra m’en empêcher. J’avais un regard plutôt effrayant, froid, ne laissant paraître qu’une envie de sang, de tuer. Ce n’était pas à mon habitude, j’étais un des plus calme de mon clan, d’après ce que j’avais entendu de nos récits.


Cependant, on ne pouvait me demander de m’allier avec Kiri, c’était bien la dernière chose dont j’étais capable. Mon kage allait me poser un sceau, afin de signer un genre de pacte pour la loyauté. Je n’en avais pas besoin, mais j’étais bien évidemment prêt à l’accepter, sans me poser la moindre question. Me rapprochant de lui, je posai un genou au sol, chose que je n’avais jamais fais de ma vie. Mais je voulais lui prouver à quel point je pouvais me montrer loyal, et respectueux. Une fois ceci fait, j’attendais, qu’il me pose ce fameux sceau.


- Ne m’en voulez pas Kage, je ne voulais pas m’emballer. Mais c’est une haine que je ne peux contrôler, et que je ne pourrais sûrement jamais. Je vous suivrais même si à chaque fois, je dois affronter la mort. Mais je ne vous demande qu’une chose, acceptez moi comme je suis. Et cela veut dire, m’accepter avec cette haine envers ces individus. Iwa et les Kaguyas, seront alliés pour toujours. Mais si un jour Kiri vient à devenir nos alliés, je vous serais évidemment toujours loyal, mais eux…

_ _ ___________________________________________ _ _

DC de Kimaera!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2438-bingo-book-ketsueki-kaguya#20681
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Lun 23 Déc - 21:12

Ketsueki m’écoutait, et je pus lire en lui un léger tourment. S’ensuivit une grande respiration de sa part. Etait-ce ses fantômes qui le poursuivaient ? Ou était-ce la réalisation des poids qui reposaient sur lui ? Finalement, lorsqu’il me répondu, j’optais que le passé le pourchassait encore. Ses mots, en accord avec ses sentiments, me firent remarquer a quel point nous ressentions la même chose. Une haine peut-être différente, mais tout aussi profonde et puissante. Seulement, ces courroux ne s’adressaient pas au même village. Mais une chose était sûre : il était prêt a aller jusqu’au bout. Et ce, avec une détermination et une cruauté qui ne me laissait pas indifférent. Un rictus amusé se grava sur mes lèvres, semblable à celui de la face du tigre flairant sa proie, qui aurait fait grimacer mon interlocuteur s’il ne s’agissait pas d’un Kaguya.

Je pensais qu’en temps de guerre, il n’y avait que ceux qui la voulaient, que ceux prêt aux extrêmes, qui pouvaient survivre, puis écraser pour conquérir son Némésis. Ketsueki était très franc avec moi, j’appréciais. J’appréciais d’autant plus que ce jeune homme me ressemblait. Le chef au clan déchu s’avança, puis s’accroupit, avant d’entamer une dernière réplique. Son comportement vira aux excuses et aux explications. Il est vrai que ses mots précédents étaient crus, mais je ne lui en tenais pas rigueur. Cependant, il était rare de voir une recrue aussi dévoué que lui. Il m’impressionnait. L’homme en face de moi avait un caractère fort, de par ses desseins et ses volontés. Il n’avait pas daigné prononcer les paroles, rituel et essence même du Juinjutsu au double serment. Mais il n’avait pas non plus contesté ce contrat. Son approbation n’était pas suffisante pour ce sceau, seul la véracité de sa sincérité allait cristalliser nos destins.


Scellement

Un petit bruit déchira les airs, jusqu’à s’élever jusqu’à nos tympans. Un claquement de doigt. De plus, à cet unique mot, une aura bleue entoura nos deux corps. A l’aide de ma main, je m’ôtais de ma cuirasse, et souleva mes habits pour dévoiler mon abdomen. Il était tatoué d’un symbole qui semblait brûler sur la peau. Ketsueki devait également ressentir une chaleur étrangement agréable, comble de l’ironie pour un sceau maudit. A cet instant, je pensais pour moi-même : Ketsueiki, voyons si tu allies l’honnêteté et la foi a tes paroles. Si ce n’était pas le cas, la technique serait un échec. Mais la seconde d’après, l’émanation de lumière dont nous étions les sources, se mirent à grandir, avant de créer une onde de chakra faisant vibrer le sol. Sur nos ventres, on pouvait voir le sceau virer au noir, puis disparaitre petit à petit. A mon tour, je m’approchais de Ketsueki, avec seulement quelques pas lents. Avant de m’arrêter devant lui, j’avais eu le temps de composer quelques mudras. J’approchais ma paume de son torse, puis, au contact, un autre sceau apparut. Le sceau maudit d’Orochimaru, qui semblait toutefois bien plus maitrisé.

Voici un fragment de puissance promis. Ton sensei s’occupera du reste. Te voila désormais doté du noble titre de citoyen et de ninja d’Iwa. En tant que tel, lèves-toi. Et si un jour tu trébuche, relèves-toi, toujours et encore. Te voila Genin, le temps que l’on juge tes capacités. Prends le bandeau et cette enveloppe, grâce à eux, tu auras une maison.

Je descellais de mon propre torse un bandeau iwajin, ainsi qu’une enveloppe, dans laquelle se trouvait une multitude de papier administratif, ainsi qu’une clef. Après quoi, je les lui avais tendues, attendant qu’il s’en accapare. Il ne manquait plus qu’une seule chose à rajouter :

J’héberge aussi une haine et une vengeance aussi noire que les tiennes. Je ne te demanderais ni de les éradiquer, ni de les contrôler. Je te demande de la contenir, attendant l’opportunité idéale de la relâcher, comme je le fais. Cette occasion, Iwa la tient avec Suna. As-tu entendu parler du dernier examen, le premier réunissant les cinq grandes puissances du monde shinobi, à Iwa ? Suna a abusé de notre accueil et de notre neutralité. Nous sommes tous envieux de venger. Retiens cela, tous tes camarades, sont impatients d’abattre leurs jugements. Patientes, le jour arrivera peut-être pour Kiri.

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 472

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   Lun 23 Déc - 23:16



Entretien avec son Kage!




Ayant posé le genou au sol, je Kage commença par prononcer un mot, puis s’enleva sa cuirasse, pour laisser paraître un sceau qu’il avait sur le corps. Une aura bleue se mit à nous entourer, puis je sentis alors une chaleur intérieur agréable, un sentiment de puissance étonnant au ressenti. C’était agréable, un sentiment de force, et en même temps une preuve de respect et de loyauté. C’était enfin fait, voilà le premier sceau, qui consistait à nous lier définitivement, le Kage et moi, le peuple, le village. J’étais officiellement un genin d’Iwa, un shinobi fier ayant la tête haute devant les autres, du fait d’être dans un pays sans égal. Il me confirmait donc à l’oral, que mon senseï s’occuperai du reste, et me donna des clefs et un tas de paperasse pour habiter ici.


J’eu le temps rapide, après qu’il finit de me poser le deuxième sceau, de voir que j’avais un appartement dans les hauteurs d’Iwa, un endroit simplement parfait pour quelqu’un comme moi, un rêveur, adorateur de beaux paysages… je n’avais pas connu cela, lorsque je me trouvais au fin fond de mes forêts, ces endroits morbides où je mangeais la poussière et tout ce que je pouvais pour rester en vie. A présent, terminé tout cela.


Terminé les morts de faim prêt à me tuer pour se nourrir presque de ma chair, terminé ceux qui pillent et tuent sans raisons juste à côté de toi sans que tu ne puisse rien dire sans risquer de te faire remarquer, terminé le temps où ma vie était synonyme de survie, d’affront constant de la mort qui ne cessait de me taquiner de sa faux immense et vraie… A présent, j’avais un chez moi, un appartement, un grade, un Kage, une vie. Je jurais allégeance à ce dernier ainsi qu’à notre pays, et rien ni personne ne pouvait m’en détourner.


- Cher Kage… Sachez seulement une chose, et croyez-moi… Rien ni personne, ne s’est jamais comporté envers moi comme vous le faites en ce moment, même pas les miens. Je n’ai pas de mots, je n’ai rien à vous dire, vous verrez simplement. Ceci est une raison pour laquelle je ne parle que très rarement. J’en ai marre de ceux qui parlent sans cesse, promettant monts et merveilles pour au final, foirer tous ce qu’ils promettent. Je défendrais mon pays et ses habitants jusqu’à la mort. Je tuerais ceux qui osent se mettre sur notre chemin, d’ailleurs…


Me relevant, je fis quelques étirements rapide, avant de faire quelques pas vers la porte, et de me retourner vers mon Kage. Voyant la pile de dossier qu’il y avait sur son bureau, je ne voulais pas trop prendre de son temps. Cependant, il m’avait parlé de quelque chose qui m’avait énormément intéressé, ces fameux de Suna. Je ne les connaissais pas, je ne savais pas ce qu’ils valaient. Mais d’après ce qu’il m’avait rapidement énoncé, ils nous avaient attaqué alors que nous avions fait preuve de diplomatie et de sympathie, en laissant dérouler un tournoi chez nous. Ils avaient profité de cela, pour tuer plusieurs personnes, peut être même des civils. Il avait ajouté quelque chose aussi, dont je devais reprendre, pour lui confirmer que j’étais une personne qui irais jusqu’au bout, peu importe les situations…


- Ces gens de Suna. Je n’étais pas encore là lorsque cela s’est passé, mais c’est tout comme. Abuser d’une sympathie pour tuer des gens dans notre dos. S’ils sont aussi courageux que cela lorsque nous serons à leurs portes, il n’y aura peut être personne ! Oui, je souhaite faire parti de l’assaut. A présent, en vue de ce que vous et le village représentez pour moi, c’est comme s’ils avaient attaqué mon clan. Sachez, que je tuerais chaque shinobi que je pourrais… Et pour terminer, et vous laisser travailler, sachez que Kiri subira mon courroux. Il n’y a pas de peut être, ils périront…

Sur ces mots, je laissai un silence, avant de le saluer, e de me diriger vers mon nouvel appartement…

_ _ ___________________________________________ _ _

DC de Kimaera!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2438-bingo-book-ketsueki-kaguya#20681
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec son Kage, un accord, un allié..! [PV Gin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien avec un vieux
» Entrevue avec le DG des Bruins
» Des extraits d'un entretien avec Jean Erich René
» Entretien avec Milandor
» Entretien avec Magneto [Hypermusic et Magneto] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato :: Bureau du Tsuchikage-
Sauter vers: