Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Se surpasser? Rien de plus facile!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moguru
Anbu
Anbu
avatar
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Se surpasser? Rien de plus facile!   Jeu 30 Jan - 21:25


Se surpasser? Rien de plus facile!


Une montagne, ou plutôt des montagnes, je dois être à la bonne place non? Du plus loin que je me rappelle Kumo se situe belle et bien dans les montagnes. Mais je ne me rappelle plus de tous ces arbres et de ce gazon qui recouvre le sol à plusieurs endroits. Pour être franc, je ne me rappelle de rien ici, les montagnes d'où je viens ne ressemblent pas du tout à celle-ci. Je crois devoir considérer ma situation comme étant perdue, encore. J'avais une carte avant, mais ça, c'était avant, suite à une mission j'avais décidée de retourner chez moi sans l'aide de mon singe. Ce singe, était ma seule option pour lire une carte des régions, personne ne m'avait appris à en lire une et mon ego avait refusé d'invoquer mon petit singe pour mon retour au village. Je voulais avoir la satisfaction d'avoir fait marche seule comme un grand, ce fut avec rage que je déchirais la carte et décida de me fier à mon sens de l'orientation qui m'a foi ne m'avais jamais fait aboutir à la destination convenue. Moi dans ma grande sagesse, je continue à m'y fier, de plus, c'est en me perdant par-ci et par là, que mes plus belles aventures se sont produites.

Donc comme je disais, perdu, tournant en rond, depuis le petit matin je me trouvais perdu dans ces stupides montagnes qui après mur conclusion, n’étaient pas les montagnes que je recherchais. J’avais découvert que je tournais en rond après avoir passé trois fois près d’un arbre que j’avais moi-même déraciné, il fallait le dire mon unique et vrai talent était réellement de tout détruire… Brute non éduquée que j’étais, je savais l’heur qu’il était! Le soleil était à son zénith, il était donc… Le milieu de la journée! La seule " heure " où j’étais capable de déterminer avec précision. Le milieu de la journée et la nuit, peu importe l’heur qu’il était, quand le soleil n’est plus, à mes yeux, il est la nuit. Donc milieux de la journée, que faire quand on est perdu, trouver des gens et l’heur faire cracher la direction de Kumo! Comment trouver des gens… par la voie des airs! Je peux voler moi… Mmmmmmm…………..

_-~-_-~-_-~Flash-Back~-_-~-_-~-_

Dans un plus jeune temps, il y a environ dix ans de cela, tout pour moi était un défi, comme je n’avais pas appris les techniques de base à l’académie, je ne pouvais pas coller au mur comme les shinobis normaux. Cela ne changea pas ma façon d’échapper à mes poursuivants, pour moi rien ne pouvait me bloquer la route, même pas les murs d’une montagne. L’escalade n’était rien, j’étais un ninja au top de la forme, gravir les rocher monter ma grande carcasse en haut d’une falaise, à mes yeux rien n’était impossible. Quand tu ne réfléchis pas tu fais avec tes erreurs, et tu les surpasses! C’était en plein escalade que je me retrouvais faces à un point mort, je ne trouvais plus nulle par où m’agripper à moins de cinq mètres. Le retour en arrière n’était pas possible car l’ennemi me rattrapait pour me prendre ma grande puissance que je nomme le diamant. Avec mon singe Zargoon accroché à mon dos, je cherchais une solution au plus vite.

-Zargoon : Tu peux atteindre cet endroit là-bas . C’est environ quatre mètres plus loin! Avec ta force tu peux le faire!

-Moguru : ok! Et c’est parti !!

Mais ma force n’était pas suffisante ou peut-être que ma technique n’avait pas été bonne, je ne le saurais jamais, le point étant que je n’avais pas atteint la bordure de la falaise qu’il fallait que j’attrape. J’étais environ à un mètre de celle-ci et c’est avec désespoir que je retombais là d’où je venais, rattrapent l’ancienne bordure sur lequel je me tenais. Une main me tenant à la bordure, le reste de mon corps qui pendouillait dans le vide, le sol semblait très très loin d’où je me situais, ce fut avec méprit que j’observais mes poursuivants arriver en courent sur le mur, comme si cela était acquis à la naissance.

-Moguru : Je devrais passer par une académie pour apprendre à faire ce truc.

-Zargoon : cela serait une bien bonne idée, mais pour l’instant à moins que tu apprennes à voler, je crois que tu es fichu.

-Moguru : Volé? Tu peux m’indiquer comment on fait?

-Zargoon : Je me fous de ta gueule… Tu ne peux pas volée….

-Moguru : On va voir cela, passe-moi ton alcool!

-Zargoon : Tien… mais pourquoi tu veux de l’alcool…

-Moguru : Pour avoir du courage! *GlouGlouGlou* "HIP" s’est parti!

Ce fut sans prévenir que je me lançais du haut de la montagne vers le vide, j’étais plus ou moins saoul, ma tolérance à l’alcool n’avait jamais été grande. Avec sourire je dévalais le vide, passa à coté de mes ennemis et approchais du sol à grands pas. Je ne comprenais même plus ce que je faisais, mes yeux devinrent bleutés et d’un grand coup de pied je me propulsais dans une direction avant de toucher le sol. M’écrasent au sol après ma propulsion, je me relevais la tête claire, je n’avais pas volé mais n’étais pas mort sur le sol. Me relevant, je regardais de loin mes poursuivants qui se tuaient à redescendre le mur de la montagne pendant que je commençais ma course folle pour les semer dans la première direction venue.

-Zargoon : Je ne sais pas comment tu as fait cela, mais on va devoir en reparler!

-Moguru : Je ne sais pas non plus mais donne-moi le temps de guérir et on trouve!

_-~-_-~-_-~Fin du Flash-Back~-_-~-_-~-_

Mmmmmm… Du plus loin que je me rappelle, je n’aie jamais tenté de reproduire cela après cet évènement… Qui ne tente rien n’ont rien! Et un grand saut un! Ce fut rendu dans les airs que je tentais de me propulser mais rien, je retombais comme une enclume… Il faut plus de puissance dans mes jambes! Comme ma technique Kousoku boufuuu/vitesse ouragan! Alors copion, on rajoute à mes jambes ce que les shinobis appellent cordialement du chakra et on y retourne. Un autre saut dans les airs, encore une fois je tentais de me pousser avec mes jambes, je sentais que cela pouvait marcher mais je ne bougeais toujours pas, retombant encore une fois comme une enclume je commençais à penser que si quelqu’un me voyait j’aurais l’aire d’un vrai Gorille fusionner à un crapaud. Mais rien ne pouvait m’arrêter, je volerais ici et maintenant!

Plus de chakra, c’est tout ce qui me fallait! Alors en gonflant mes jambes de chakra je recommençai l’expérience! Un dernier saut! Ce fut effectivement le dernier du moment, en bougeant mon pied droit, je me propulsais vers la gauche à toute allure, faisant des pirouettes incontrôlables dans les airs, d’un violent coup du pied gauche j’évitais un arbre et d’un autre pied droit je redirigeais mon corps vers le sol pour un atterrissage loin d’être en douceur. Visage premier dans l’herbe je ne bougeai plus, priant Dieu, ou plutôt moi-même, pour que personne ne me voit, je relevais mon visage pour apercevoir le visage d’une jeune femme aux cheveux noirs ciel/nuit. D’une voie virile et sérieuse, je lui lançai :

-Si tu racontes ce que tu as vue a quelqu’un… Je le jure sur tous les muscles de mon corps, je te trouve et je te fais disparaitre de ce monde….

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1856-moguru#15911 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1201-l-indestructible-moguru
Messages : 34

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Se surpasser? Rien de plus facile!   Ven 7 Fév - 21:48

  • Décidément, je devenais une délinquante !!! Passant au dessus du mur qui entourait le village de Konoha, je pris mon élan avant de m’engouffrer dans la forêt, sautant d’arbres en arbres sans me retourner. J’avais besoin de cette liberté, autant mon père me faisait travailler d’arrache-pied quand j’étais plus jeune, autant maintenant il me conseillait de me débrouiller seule et de perfectionner ce que je savais déjà. Ce n’était pas comme ça que j’allais atteindre la perfection des techniques de mon clan. Je ne me retournais pas. Sans vraiment savoir où j’allais, je continuais tout droit laissant le soin à mes pieds de me guider sans penser un seul instant à la destination finale. De toute façon, les arbres se ressemblaient tellement mais enfin, je disais ça mais si je voulais revenir au village, je savais exactement où me diriger. La journée était bien avancée, j’étais partie depuis un moment déjà mais rien ne m’arrêtait. Le vent s’engouffrait dans mes cheveux détachés, les emmêlant. J’aimais sentir cette brise, sentir l’odeur de l’herbe humide, du bois, l’odeur de la liberté. Je courais encore et toujours, les arbres se succédaient. Trop perdue dans mes pensées pour regarder mon chemin, je faillis tomber de haut, me rattrapant à la dernière minute grâce au « Konobori ». J’étais désormais la tête en bas, rageant contre moi.

    « Ayame, bon-sang fait un peu attention »

    Regardant autour de moi, je remarquais, en contrebas, ce qui avait faillit provoquer ma chute. Devant moi, il était sensé y avoir un arbre et cet arbre était complètement déraciné, jeté au sol comme un vulgaire déchet. Je descendais le long du tronc afin d’examiner l’arbre. Effectivement, ce que je trouvais ne me plu pas. Le tronc déraciné était défoncé à certain endroit, quelqu’un l’avait donc arraché du sol. Je décidais d’activer mon byakugan, cela me ferait encore de l’entrainement et me permettrait peut-être de trouver le responsable de cet acte. Les veines temporales se firent apparentes et le monde m’apparu. La forêt était tout ce qu’il y avait de plus calme… Enfin c’est ce que je croyais… Une nuée d’oiseaux venait de s’envoler, se dirigeant vers moi. Ils venaient du nord-est, près des montagnes. Fallait-il que je m’y rende ?! Étais-ce prudent ?! Á ces deux questions, la réponse était non mais la curiosité me taraudait. Ni une, ni deux, je me lançais à grandes enjambées vers ces montagnes pratiquement infranchissables.
    Quand était-ce la dernière fois où ma curiosité avait pris le dessus ?! A vrai dire, elle gagnait toujours !!! Mais c’était ça qui m’avait permis d’évoluer. Arrivant à l’endroit d’où j’avais aperçu les oiseaux s’envoler, je ralentis la cadence, atterris au sol silencieusement et me dissimulais discrètement. Mon Byakugan toujours activé, je remarquais la présence d’un individu. Je l’observais tout en attrapant un kunaï dans ma poche. Je n’hésiterais pas à m’en servir. L’observant, je le voyais faire des bonds, pour faire la comparaison, on aurait dit un lapin ou une grenouille, ou peut-être un mélange des deux… Il ne décollait pratiquement pas du sol et son chakra que je pouvais voir au travers de son corps restait bloquer. Ainsi il avait du mal à se servir de son chakra, intéressant !!! Je désactivais ma pupille et me dirigeais lentement vers lui, silencieusement, discrètement mais c’était sans compter sur lui que je vis faire des pirouettes tout en « volant » dans ma direction. Il s’écrasa, le visage enfoui dans l’herbe. Un sourire déforma ma bouche, ça avait été assez drôle mais je devais reprendre mes esprits, cet homme avait l’air fort malgré le contrôle aléatoire de son chakra, c’était peut-être un ennemi. Lorsqu’il releva la tête, il reprit consistance et m’annonça d’une voix autoritaire et masculine :

    -Si tu racontes ce que tu as vu à quelqu’un… Je le jure sur tous les muscles de mon corps, je te trouve et je te fais disparaitre de ce monde….

    Surprise, je ne fis aucuns mouvements brusques cachant mon kunaï le long de mon poignet. Un geste inconsidéré et je lui plantais dans la gorge. Je n’allais pas me laisser faire, pour qui il se prenait celui-là ?! Il me parlait comme à une gamine, certes il profanait des menaces mais comme à une gamine. Mon visage se ferma, un masque de froideur pris place et mes traits se durcirent, seul un sourire narquois anima mes lèvres. Je lui répondis avec provocation :

    -Aurais-tu peur que quelqu’un apprenne que tu ne sais pas manier ton chakra ?! Ou bien que tu t’amuses à jouer les crapauds ?! Ose seulement approcher et essaie de me faire disparaitre de ce monde…


    Je jouais la provocation mais il l’avait cherché. Je ne savais comment il allait réagir, toujours est-il que je me mis en garde. Décidément, je me battais beaucoup ces temps-ci, mais cela me plaisait et j’y voyais un avantage certain, j’améliorais mes techniques, mon endurance, c’était un entrainement merveilleux. Je l’avais toujours su, c’est dans une situation dangereuse que je me révélais. Il me fallait une motivation, un objectif et celui d’aujourd’hui serait de rester en vie. J’attendais qu’il bouge, qu’il fasse le moindre mouvement, j’observais son physique, estimant sa force. Fort c’est sur qu’il l’était mais si il ne savait pas se servir de son chakra, il ne savait que se battre. Du taijutsu ?! Parfait !!! J’allais enfin voir si mon entrainement intensif portait ses fruits.

    -Alors, trop peur pour m’attaquer ?! Ou bien attends-tu peut-être que je commence ?!

    Je lançais mon kunaï, sachant très bien qu’il allait l’éviter. Je voulais absolument évaluer sa vitesse. Cette précision me serait utile pour voir si je pouvais m’approcher de lui et utiliser mes capacités héréditaires pour infliger mes dégâts à ses organes internes. Je tremblais, un peu de peur peut-être, mais surtout d’excitation, j’allais enfin connaitre mon premier vrai combat, une lutte acharnée pour rester en vie.


_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2960-bingo-book-ayame-hyuga-uc http://sns-rp.forumgratuit.org/t2827p15-une-hyuga-de-plus-termine#25341
Moguru
Anbu
Anbu
avatar
Messages : 138

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Se surpasser? Rien de plus facile!   Dim 9 Fév - 0:58

Cette petite dame ne bougea pas pendant quelque seconde, me donnant le temps de remarquer son visage bien soigné et sa petite taille. Elle semblait être une bonne personne jusqu’au moment où son visage se ferma et laissa place à un masque de froideur qui lui ne laissait apparaitre un sourire narquois. Ce visage n'inspirait pas confiance, cette petite gamine préparait un mauvais cou, nul doute !

-Aurais-tu peur que quelqu’un apprenne que tu ne sais pas manié ton chakra ?! Ou bien que tu t’amuses à jouer les crapauds ?! Ose seulement approcher et essaie de me faire disparaitre de ce monde…

Je ne réagissais pas vraiment, étant occupé à analyser la situation. Manié mon chakra? J’ai déjà de la difficulté à comprendre ce qu’est le chakra, que les gens sachent que je ne sais pas le manier, je m’en fiche. Que je m’amuse à jouer les crapauds? Là elle me provoque ! Si elle pense aller raconter cela à tout le monde ! Osé approcher? Je vais Oser moi tu vas voir, normalement j’aime bien vénérer les filles mais là elle, elle se croit tout permise, sa tombe bien moi aussi! Ma future adversaire semblait commencer à trembler, avait-elle peur? Ne pas m’emporter et la pardonner pourrait devenir une solution envisageable.


-Alors, trop peur pour m’attaquer ?! Ou bien attends-tu peut-être que je commence ?!


Elle me lançait un kunaï qui se planta dans mon épaule due au fait que je n’avais pas senti le besoin de bouger. Cette petite était sérieuse. Je me relevais tranquillement pour une fois sur mes deux jambes, retiré le kunaï. Ma blessure se recouvra d’une mince couche de diamant qui empêcha le sang de couler pendant que l’égratignure que ce kunaï avait faite guérissait à vue d'oeil. Du haut de mes deux jambes, cette femme semblait encore plus petite, histoire d’être agaçant, je sortis une cigarette dans ma main droite et de la gauche je mesurais la grandeur de la petite fille. La petite Shinobi m’arrivait plus ou moins à la taille ou du moins c’est ce que je tentais de démontrer avec des mouvements de mains plus ou moins compréhensibles. Avec un sourire de gagnant, je la regardais de haut avant de lui annoncer une bonne nouvelle.

-Si tu veux jouer, on va jouer!

Lâchant ma cigarette que j’avais oublié d’allumer, je pris le kunaï qu’elle m’avait lancé et le détruit d’un mouvement de main vif. Ce fut avec frustration que je tentais du mieux que je pouvais de le reproduire en diamant… Mais le résultat ressemblait plus à un diamant tout à fait normal. Je lançai tout de même le résultat sur mon adversaire pour faire une soi-disant distraction. Puis sen même regardé si celle-ci avait fonctionné, je m’élançai en ligne droite dans les airs, d’un saut de plus ou moins quinze mètres je criai…

-Attention j’arrive!

Kōzui harikēn!!!!

Tourbillonnant vers ma cible le sourire aux lèvres, j’étais heureux. Rien de mieux qu’un peu de sport pour épanouir une si belle journée. M’écrasent au sol créant un nuage de poussière, j’espérais ne pas avoir commencé par une attaque trop puissante, du moins elle méritera le combat dans lequel elle s’est engagé. Me relevant à toute vitesse je reculais d’un mètre pour sortir du nuage de poussière et cherchais mon adversaire.

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t1856-moguru#15911 http://sns-rp.forumgratuit.org/t1201-l-indestructible-moguru
Messages : 34

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Se surpasser? Rien de plus facile!   Dim 9 Fév - 17:24


  • Le vent avait soufflé, seul le bruit des feuilles se faisait entendre. Après avoir lancé mon kunaï, aucun de nous deux n’avait bougé. Mes cheveux lâchés volaient au rythme de cette brise, m’empêchant parfois de voir mon adversaire. Lorsque le vent  arrêta de balayer la forêt, je me figeais. Le kunaï que je venais de lancer, il ne l’avait pas esquivé. Il était planté dans son épaule, un mince filet de sang s’échappant de la blessure. Il n’avait pas bougé, j’étais pourtant persuadée qu’il se serait relevé pour l’éviter, ne pas être blessé mais non, il était toujours là au sol. J’écarquillais les yeux et mes tremblements me reprirent mais cette fois l’excitation était redescendue, la peur reprenait le dessus. Je me disais que s’il n’avait pas esquivé, c’est qu’il n’en ressentait pas le besoin. Mais pourquoi ?! Encore cette foutue curiosité qui me poussait dans le dos !!! Il fallait que je sache, j’adoptais peut-être un comportement suicidaire mais je ressentais le besoin de savoir. Trop perdue dans mes pensées, je ne remarquais qu’après quelques minutes que l’arme que je lui avais lancée était dans sa main et que la blessure s’était refermée, protégée par un fin film d’une matière ressemblant au diamant. C’était si étrange… un pouvoir héréditaire surement. Je devais absolument être prudente. Debout devant moi, il me surplombait, il était tellement grand, que pourrais-je faire, moi ?! Il prit quelque chose dans sa main droite et je reculais d’un coup, me méfiant, il pouvait très bien sortir un shuriken ou une arme quelle qu’elle soit. Je fis un peu plus attention et je remarquais que ce n’était qu’une cigarette. Je soufflais imperceptiblement, mais ce n’était pas fini. De son autre main il jaugea ma taille par rapport à la sienne… Futile quand on voit que je ne lui arrive qu’à la taille. J’avais très bien compris son allusion à ma taille. Je pris ça comme une sorte de moquerie, une manière de me dire que je ne lui arrive même pas à la cheville. Je l’observais et le regardais dans les yeux, lui me regardais de haut et son sourire m’énervait au plus haut point. Il se prenait pour le meilleur. Puis je l’entendis prononcer :

    -Si tu veux jouer, on va jouer!

    La cigarette dans sa main droite fini par se retrouver au sol mais je n’y fis pas plus attention, car je le voyais détruire mon kunaï d’un simple mouvement de la main. Une telle force mais comment allais-je pouvoir m’en sortir ?! J’aurais du rester cacher, ne pas m’approcher, et arrêter d’écouter cette stupide curiosité qui me tuera un jour. Peut-être même aujourd’hui tiens !!! Pendant que je rageais contre moi-même et mon stupide défaut, je ne fis pas attention à mon ennemi. Mauvaise chose… J’eus juste le temps de remarquer qu’un objet se dirigeait vers moi à toute vitesse et sans réfléchir, j’esquivais. Encore mauvais…  Je l’avais perdu de vue mais je le retrouvais bien vite car il cria :

    -Attention j’arrive!

    Il était à un peu plus de quinze mètre du sol. Je me demandais comment il avait bien pu arriver aussi haut alors qu’il y avait quelques minutes il faisait le crapaud pour sauter à peine à un peu moins de deux mètres. C’était insensé !!! Trop tard il avait lancé sa technique…

    Kōzui harikēn !!!!

    Il tourbillonnait à une vitesse impressionnante, se dirigeant vers le sol, vers moi. J’analysais toutes les possibilités que je pouvais employer. Esquiver, me protéger, fuir ?! Fuir était la dernière chose que je ferais, c’était moi qui avais engagé le combat bien qu’un bon ninja doit savoir prendre la fuite quand il estime que le combat est perdu d’avance. Mais là j’avais une petite, même infime chance de gagner alors je ne fuirais pas. Il me restait donc l’esquive ou la protection et au vu de la vitesse à laquelle il arrivait sur moi, je choisis plutôt l’esquive. J’eus juste le temps d’effectuer un saut rapide vers l’arrière qu’il s’écrasait au sol, faisant s’élever un nuage de poussière. Je ne pouvais rien distinguer à plus d’un mètre devant moi. Malgré le risque qu’il me repère, je lui dis :

    -Bien tenté mais au lieu de crier comme un gorille, tu devrais être plus silencieux !

    Je n’avais pas le choix, j’activais mon Byakugan. Dés que ce fut fait, je l’aperçu enfin, il était à ma droite. Je sortis rapidement un nouveau kunaï où j’attachais un parchemin explosif et le visais. Il utilisa du chakra au niveau de ses jambes surement dans le but de sortir de ce nuage poussiéreux, je lançais donc mon arme dans sa direction espérant faire une diversion pour me glisser derrière lui. L’explosion avait de nouveau créé un nuage noir et c’est grâce à cela que je pus me mouvoir et me rendre dans son dos. J’avais l’intention d’utiliser une technique pour toucher ses organes internes. Avec un peu de chance ça pourrait le ralentir. Je malaxais donc mon chakra et me mis en position :

    -Hakke Sanjū Nishō

    Je frappais, utilisant mes paumes, certes ma force était amoindrie mais les dégâts étaient tout aussi importants que si j’usais de mes poings. J’espérais sincèrement l’avoir touché sinon je ne donnais pas cher de ma peau. Après 32 coups, je me reculais rapidement, et une attente interminable commença afin de savoir si je l’avais blessé. Il fallait juste que le nuage noir se dissipe.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2960-bingo-book-ayame-hyuga-uc http://sns-rp.forumgratuit.org/t2827p15-une-hyuga-de-plus-termine#25341
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Se surpasser? Rien de plus facile!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Se surpasser? Rien de plus facile!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se surpasser? Rien de plus facile!
» Rien n'est jamais facile... [Livre I - Terminé]
» Á qui ne regarde rien, tout adieu est facile. (AI)
» cake super facile
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Hi no Kuni :: Grandes montagnes de Hi-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: