Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 En harmonie avec la nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi Esuki
Rang SS
Rang SS
avatar
Messages : 4311

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 280 両

MessageSujet: En harmonie avec la nature   Lun 24 Fév - 12:22

Je fus bienheureuse de la voir accepter. Ainsi, mon armée comptait une personne chevronnée de plus. Elle allait rejoindre Geddoe, Ace, Jacques et Cécile, et intégrer la cinquième infanterie de Heiwa no Namida. Tout se ficelait correctement, et si cela continuait ainsi, cette guerre allait être un jeu d'enfant. Je n'avais pas pour habitude de penser comme cela, mais j'étais cette fois-ci déterminée à gagner, pour sauver de la tyrannie tous ceux que j'avais rencontrés. La soirée continua sur le même registre, et les habitants d'Iksay ne furent même pas énervés lorsque Nelis leur annonça son départ. Ils étaient même joyeux d'avoir un représentant au sein de mes troupes. Quand la soirée prit fin, je retournai dans ma chambre pour me coucher. Cette longue journée m'avait une fois de plus exténuée, et je devais reprendre des forces pour mon voyage, demain. Quoi qu'il en soit, j'étais ravie de tant m'investir pour ce si beau continent.

Le matin suivant, je ne me fis pas tarder pour quitter le village. Sur la route qui séparait l'auberge des portes, j'aperçus tout un tas de villageois sur lesquels un sourire resplendissant semblait accroché pour l'éternité. Je considérais déjà cela comme un accomplissement. Ils me firent de chaleureux adieux, et je repris la route, un sac plein de nouveaux vivres. La veille, avant de me nicher dans mon lit, j'avais eu une réflexion sur ma prochaine destination. J'avais le choix entre traverser le long fleuve de Zexen, qui creusait dans les terres de la Confédération, un peu plus au nord, afin d'atteindre la ville bourgeoise de Nor, et passer la frontière de l'est pour accéder au pays forestier de Grassland et accéder au paisible village de Great Hollow. J'avais rapidement pris ma décision : je m'étais assez frottée aux nobles de Vinay, et je ne souhaitais pas m'engouffrer dans leur antre, à Nor ! Le choix de Grassland m'avait semblé plus judicieux. Voilà donc déjà quelques heures que je marchais au milieu de collines et de prairies, à n'en rien changer. Je prenais ce décor comme une habitude, et marchais d'un pas assuré. Mais au bout d'un certain temps, ce paysage changea radicalement. Les hautes herbes avaient disparu pour laisser place aux buissons fleuris, les grandes collines s'étaient changées en arbres géants, et les petits animaux rampants tapis au sol étaient devenus des insectes virevoltant d'un tronc à un autre. Un peu de diversité ne faisait d'ailleurs aucun mal à mes yeux.

Cet endroit respirait la quiétude : les oisillons chantaient périodiquement en cœur pour briser le silence d'or, et l'odeur forestière apaisait mon esprit. La température était légèrement inférieure à celle des terres de Zexen, et les rayons du soleil se heurtaient d'abord aux longues feuilles avant d’atterrir sur ma peau. On pourrait penser que cet endroit n'avait jamais été foulé par l'homme. Mais ce n'était malheureusement pas le cas, puisque je faisais route vers un village. Il m'arriva de traverser de petits cours d'eau. Dans cette situation, je retirais soigneusement mes chaussures et remontais mes bas jusqu'à mes genoux. Arrivée sur l'autre rive, je m'essuyais avec des feuilles avant de me rechausser et de reprendre la route. Le spectacle de la nature était si enivrant que je me demandai plusieurs fois pourquoi le passage de l'homme avait détruit tout cela. Il aurait été somptueux de conserver la nature telle qu'elle était... mais je concevais bien la difficulté que cela représentait. Peut-être qu'un jour, les shinobis voudront eux aussi retourner aux sources du monde. Saura qui pourra...

La beauté de mon entourage m'avait fait totalement perdre la notion du temps. Si je n'avais pas bien consulté ma carte, j'aurais sans doute dépassé le petit village de Great Hollow. Par chance, mon esprit était bien éveillé au moment où j'aperçus une passerelle en bois construite autour d'une grande arche de roches. Il s'agissait de la première trace de civilisation que je voyais depuis six bonnes heures ! J'initiai donc mon passage sur celle-ci, en prenant soin de ne pas tomber : ce pont naturel reliait deux rives différentes et passait au-dessus d'un grand précipice. Une chute à cette hauteur pourrait être fatale. Lorsque je fus enfin en sécurité, je vis plusieurs petites huttes presque dissimulées sous des lianes et des grands feuillages. En m'approchant, je distinguai du mouvement à l'intérieur : plus de doute possible, il s'agissait bien de Great Hollow ! J'accourus hâtivement, désireuse de découvrir une nouvelle civilisation. Et je fus servie... Dans le village, rien n'était comme dans les autres. Et je ne parlais pas seulement de l'architecture, et de la préservation de la nature... Les habitants étaient de grands lézards sur deux pattes portant, pour la plupart, de grandes lances finissant en une lame aiguisée.


- Euh... Bonjour ! Mon nom est Yumi Esuki, et je viens du continent shinobi. Je me trouve bien à Great Hollow ?

- Jak jak. commença le reptile qui se trouvait face à moi, juste avant de se racler la gorge. Moi vouloir dire... Oui. Si toi chercher maison grand chef, toi aller par là ! finit-il en pointant du doigt l'autre côté du village.

Le remerciant, je suivis son indication. J'espérais que leur dirigeant savait mieux parler ma langue que celui-ci, autrement les conversations risqueraient d'être difficilement compréhensibles. Je pénétrai dans la hutte du maître avec un sentiment inconfortable. Je ne me sentais pas chez moi... A peine entrée, j'entendis un petit grognement féroce. Inquiète, je posai instinctivement ma main sur ma poche d'armes ninja. Mais le traqueur sortit de l'obscurité avant que je ne puisse faire le moindre geste. Maintenant qu'il baignait dans la lumière du soleil, ce petit chien semblait bien moins agressif. Soulagée, je m'abaissai à son niveau pour lui donner quelques caresses. Il semblait très excité par ma présence, à en croire qu'il n'avait jamais vu d'humain auparavant. Ce moment de tendresse fut interrompu par l'entrée en scène du propriétaire des lieux.


- Bonjour, jeune fille. J'espère que Connie ne vous a pas trop fait peur. C'est son pressentiment de chien de garde qui l'a dirigée, lorsque vous êtes entrée. Je me prénomme Dupa. Quel bon vent vous amène à Great Hollow ?

Mon interlocuteur était, comme l'individu que j'avais rencontré à l'extérieur, un lézard mesurant presque ma taille. Il semblait un peu plus petit que ses compères et portait une sorte de crinière rosâtre s'apparentant à une couronne. Heureusement pour moi, sa maîtrise des mots était incomparable à celle des autres membres de son espèce. Il se tenait droit, affichant une certaine sagesse. Après l'avoir brièvement analysé, je lui répondis :

- Enchantée, Dupa. Je m'appelle Yumi Esuki, du village de Kiri. Je suis venue en ces terres pour mobiliser votre peuple à propos de la guerre qui opposera bientôt la Confédération de Zexen à l'Empire Écarlate. Je suis consciente que ce conflit peut ne pas vous intéresser, mais sachez que je suis ici pour défendre la cause de la confédération. Les tyrans de l'empire comptent bien marcher sur Vinay, et sur leur route, ils passeront sans doute par ici, ravageant les forêts de Grassland. Si vous acceptez de rejoindre l'armée de la Confédération, ce désastre pourrait être évité. Qu'en pensez-vous, Dupa ?

Il apparut perplexe. Alors que la petite chienne se frottait vigoureusement à mes chevilles, il se passa une main sur le menton et expliqua :

- Je vous comprends, jeune Esuki. Et je soutiens votre cause. Mais la Tribut des Lézards m'a choisi comme chef. Je ne peux les abandonner à leur sort, je dois continuer à gérer Great Hollow en harmonie avec la nature. Peut-être que certains de mes villageois accepteront de vous rejoindre... Il marqua une pause, puis ajouta : Néanmoins, j'ai l'impression que Connie est curieusement très attachée à vous, ce qui est rare chez les étrangers. C'est un très bon chien de garde, qui peut vous porter compagnie dans les moments de solitude. Je suis d'accord pour que vous l'emmeniez, si tel est votre désir. D'ailleurs, suite aux enseignements du vieux Levi, elle est capable de comprendre votre langage. Vous n'avez qu'à lui demander si elle souhaite vraiment vous accompagner.

Je fus surprise par cette proposition. Mais en soi, pourquoi pas ? Je m'abaissai de nouveau pour lui gratter la tête, puis je lui demandai :

- Tu m'as l'air d'être bien vive, petite Connie. Ça te tenterait de faire partie du voyage ? Tu rejoindrais ton maître une fois que tout cela serait terminé. En tout cas, ta présence ne me dérangerait pas, c'est certain !

La jeune chienne pencha la tête, comme si elle était en train de réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 http://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Messages : 642

MessageSujet: Re: En harmonie avec la nature   Ven 28 Fév - 12:02

- Tu m'as l'air d'être bien vive, petite Connie. Ça te tenterait de faire partie du voyage ? Tu rejoindrais ton maître une fois que tout cela serait terminé. En tout cas, ta présence ne me dérangerait pas, c'est certain !

La petite Connie regarda Yumi et lui lança un regard qui voulait tous dire. Oui car Connie venait d'accepter de rejoindre Yumi.

Connie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Esuki
Rang SS
Rang SS
avatar
Messages : 4311

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 280 両

MessageSujet: Re: En harmonie avec la nature   Lun 3 Mar - 15:26

Le doux regard que Connie m'adressa voulait tout dire : la petite chienne rêvait d'aventures. J'acceptai donc de l'emmener avec moi, en promettant de la ramener à son propriétaire lorsque mon recrutement serait fini. Avec elle à mes côtés, je me sentirai sans doute moins seule. Battre les sentiers d'un nouveau monde est une expérience enrichissante à faire seule, mais elle est bien plus amusante à faire à plusieurs. Des yeux pleins de fierté pour Connie, le vieux Dupa reprit la parole.

- Je sens que Connie va bien s'épanouir à vos côtés. Mais je doute qu'une petite chienne soit bien utile dans une armée... Peut-être devriez vous vous rendre à notre caserne. Vous y trouverez sans doute des soldats pleins de bonne volonté qui accepteraient de vous rejoindre.

Je remerciai le chef du village pour ce conseil et m'empressai de sortir. Je trouvais qu'il était tout de même un peu tard pour aller embêter les gardes de Great Hollow dans leur caserne, d'autant plus que je ne connaissais pas les us et coutumes du peuple lézard. Je décidai donc d'aller plutôt me reposer à l'auberge du village. Je donnai un de mes bons pour une nuit à l'aubergiste et montai dans ma chambre. Je m'endormis rapidement, la conscience tranquille. Aujourd'hui, rien n'y personne ne me menaçait. J'étais contente de m'être retirée loin de l'agitation urbaine. La nature me convenait bien mieux, et ce petit village semblait désirer la préserver au prix de leur vie. Le lendemain matin, je fus réveillée par une étrange sensation. Mon nez était tout mouillé et me chatouillait... Lorsque je parvins enfin à ouvrir mes yeux, je découvris Connie, allongée auprès de moi, en train de me lécher le visage. Je la caressai en la laissant faire et en riant de bon cœur. Je n'avais jamais eu d'animal de compagnie car Kento-chichi refusait toujours en stipulant que c'était salissant à souhait. Pourtant, j'aurais bien aimé en avoir un. Après m'être doucement réveillée aux côtés de mon nouveau partenaire, je me préparai en vitesse et descendis pour rejoindre la caserne.

En marchant dans le village, je la trouvai sans problème : c'était le bâtiment central. Rentrée à l'intérieur, je découvris une bande de lézards sur pattes alignés en rangées de manière très militaire. Un seul d'entre eux leur faisait face et leur donnait des ordres. C'était probablement leur chef. Il s'adressait à eux un à un, leur confiant leur mission du jour. Chaque garde avait un rôle bien précis au sein du village qui changeait tous les jours. Ils pouvaient apparemment très bien être assignés à une corvée de nettoyage un jour, puis à une importante enquête le lendemain. En les écoutant parler, un détail ne passa pas inaperçu : ils parlaient tous comme le premier lézard que j'avais interrogé en arrivant à Great Hollow. Les arts oratoires étaient apparemment réservés à l'élite dans cette civilisation. Curieusement, ils semblaient se comprendre ainsi. Ils n'avaient pas de langue qui leur était propre, ni de dialecte secondaire : ils parlaient simplement comme tout le monde, en déformant néanmoins la syntaxe des phrases, ce qui pouvait parfois donner des formulations aussi étranges qu'amusantes. Quelques instants plus tard, le chef eut fini de distribuer les rôles de la journée. Il retourna dans une pièce annexe, et tous les gardes se dispersèrent. Une fois ce remue-ménage terminé, seuls deux lézards restèrent au centre de la pièce, là où tout le monde se trouvait quelques instants plus tôt. Ils se regardaient en affichant un air morose.


- Nous pas être chanceux, Shiba... commença le premier. Nous incapables selon autres, inutiles.

- Toi raison Bazba... Nous sommes honte pour famille. Nous jamais aucun rôle dans village, depuis début nous rejoindre garde ! se lamenta l'autre.

Les deux semblaient à peu près du même âge. Rien qu'en les regardant, j'étais envahie par un sentiment profond de morosité. Je n'étais a priori pas la seule, puisque j'entendis Connie glapir dans un soupir. Ces deux-là méritaient probablement mieux que la dure vie qu'on leur imposait : il n'y avait rien de plus difficile que de se sentir inutile au sein d'une communauté. Je tentai alors une approche.


- Bonjour vous deux. Vous m'avez l'air un peu au ras des pâquerettes... Si vous souhaitez réellement vous rendre utiles, vous le pouvez. Vous ne devriez pas vous sous-estimer, car chacun a un rôle dans la vie. Il n'est cependant pas toujours si simple de trouver le bon... Mais permettez-moi de vous aider : si l'aventure et la préservation de la nature vous tentent, je vous propose de rejoindre mon armée Heiwa no Namida, afin de lutter contre l'invasion de l'Empire de la Lune Écarlate. Ensemble, nous ferons de grandes choses.

Tout au long de mon discours, Connie m'avait léchée les chevilles, laissant parfois s'échapper un petit rire nerveux. J'espère que les deux lézards Bazba et Shiba n'avaient pas pris cela en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 http://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Messages : 642

MessageSujet: Re: En harmonie avec la nature   Mar 22 Avr - 13:33

- Bonjour vous deux. Vous m'avez l'air un peu au ras des pâquerettes... Si vous souhaitez réellement vous rendre utiles, vous le pouvez. Vous ne devriez pas vous sous-estimer, car chacun a un rôle dans la vie. Il n'est cependant pas toujours si simple de trouver le bon... Mais permettez-moi de vous aider : si l'aventure et la préservation de la nature vous tentent, je vous propose de rejoindre mon armée Heiwa no Namida, afin de lutter contre l'invasion de l'Empire de la Lune Écarlate. Ensemble, nous ferons de grandes choses.

- Alors nous être utile au final ? Shiba ça être bonne nouvelle.



- Oui nous ravis. Nous protéger nature et redonner honneur à famille.

Ils répondirent en cœur.

- Nous accepter offre, jeune fille.

Bazba & Shiba:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: En harmonie avec la nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
En harmonie avec la nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regarde le ciel ... Oh regarde c'est Harmonie avec ses lumas ! 8D
» Ce que vous pouvez faire de bien avec le pokémon distribué (Evoli)
» ESKONBRIT ENTÈNASYONAL KEP AK POLITISYEN SELON LAPRÈS POU ELEKSYON PREZIDAN 16%
» Question et peut-être idées pour la suite ?
» Nuage Harmonieux [ COULEUR SVP : F - apprentit - rocs / Or, Merci :) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres mondes :: Le vieux continent :: Terre de Grassland-
Sauter vers: