Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Retour au pays de la neige.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 25

MessageSujet: Retour au pays de la neige.   Lun 24 Fév - 19:52

La dernière mission qui nous avait été confiée avait été un franc succès, tant au niveau objectif que relationnel. Nous avions découvert la machine quémandée par le chef et lui avions ramené en prime un ancien shinobi du pays du ciel que l'on pensait définitivement éteint. J'avais en outre fait la connaissance de l'un de mes nouveaux camarades, Tsuku Hakka, qui semblait partager ma vision du monde et j'avais plus ou moins apprécié sa compagnie. Bien qu'il ne soit ni très bavard, ni doté d'un sens de l'humour aigu, il avait accompli la mission avec une très grande rigueur et une efficacité impressionnante. L'expérience avait été intéressante et j'étais heureux d'être tombé sur lui pour ma première sortie officielle. Nul doute que j'aurais le temps de faire plus ample connaissance plus tard, tant avec lui qu'avec les autres membres. En effet, je n'en avais encore rencontré aucun, si ce n'est notre chef par l'intermédiaire d'un hologramme et l'homme qui m'avait recruté. Je ne savais exactement combien nous étions et j'étais curieux de le découvrir. J'attendais avec une grande hâte la réunion promise par notre leader afin d'avoir un topo plus détaillé de notre situation.
Mais l'heure n'était pas à la satisfaction de mon insatiable curiosité. A peine étais-je rentré au repaire, chargé de mon colis, que j'avais été chargé d'une nouvelle mission pour le compte de l'organisation et celle-ci allait s'avérer légèrement plus compliquée que la précédente. Retrouver les corps de l'ancien tyran du pays de la neige et de ses complices. Notre chef avait des idées bien étranges. Mais il devait certainement en avoir l'utilité si il me demandait de les lui ramener. Les trouver n'allait cependant pas être chose facile. Ces faits s'étaient déroulés près d'une trentaine d'années auparavant et je doute qu'ils aient été enterrés avec les honneurs. J'avais cependant une idée de l'endroit où commencer mes recherches.

L'un de mes nombreux voyages m'avait conduit à l'époque dans le pays de la neige pour observer les glaciers du nord du pays décrits avec tant de verve par mon grand-père lorsque nous étudions la géographie du Yuukan. Et celle-ci n'était pas usurpée. Ces immensités glaciaires m'avaient littéralement coupé le souffle. Notre monde offrait de somptueuses merveilles et celles-ci figuraient sans honte aucune parmi les plus belles. De la glace à perte de vue, surplombée par d'impressionnants pics recouverts de neiges éternelles, placés tout autour tels les gardiens de ces landes désolées. Pas une âme vivante à perte de vue, à des kilomètres du premier signe de civilisation. Sauvage, pur, immaculé. J'avais vécu dans cet endroit une aventure qui avait marqué le cours de mon existence mais l'heure n'était pas aux souvenirs. Le point important de ce voyage, qui allait me servir à l'instant présent, était que j'avais sympathisé avec le tenancier d'une auberge prospérant dans une petite bourgade en marge du village caché de la neige. Celui-ci était en effet un grand amateur de littérature et nous avions pu avoir de nombreux échanges, confrontant nos opinions sur divers sujets politiques ou historiques. Mais ce qui était le plus intéressant pour moi était que cet homme était un fervent partisan du dictateur déchu. Ainsi, dans la recherche de son corps, il ne faisait aucun doute qu'il pourrait me fournir des renseignements pouvant s'avérer précieux, si ce n'est me révéler l'emplacement des tombes, si tombes il y avait. Seul petit bémol, ce village ne se trouvait pas à côté et une longue marche m'attendait encore, le train ayant été laissé à l'abandon après la chute de Dotô Kazanaha. En revanche, les rails encore présents, bien qu'en mauvais état et en partie recouverts par la neige, me mèneraient vers l'intérieur du pays et à fortiori à la bourgade que je cherchais à atteindre. Rajustant mon manteau par dessus mon uniforme fermé jusqu'au menton, je me mis en marche, d'un pas rapide et assuré. Mieux valait ne pas rester trop longtemps à découvert par un froid pareil. Et plus vite ma mission serait terminée, plus cela me laisserait de temps pour peaufiner mon entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3001-raito-tsukiyo-no-bingo-book-en-cours http://sns-rp.forumgratuit.org/t2966-l-enfant-de-la-lune
 
Retour au pays de la neige.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au pays [PV Kanoë]
» Cahier d'un retour au pays natal :Marc H
» Retour au pays [Pv Meri}
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» Retour au pays... [Erys + Karlson + ...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: