Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Samisu, le forgeron fou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akira (Disparu)
Grade Supérieur
Grade Supérieur

Messages : 426

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - S - 1 A - 3B -  5C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Samisu, le forgeron fou    Dim 6 Avr - 15:51

Theme:
 

Le décor était différent mais toujours teinté de gris, la grisaille ambiante. Je me demandais si il ne fallait pas trouver une solution pour refaire couler la pluie sur le peuple, je trouverai la réponse plus tard. J’en ai déjà bien assez fait et il est temps pour moi de rencontrer Samisu, cet être dont tout le monde parle ici et même ailleurs. A kumo, il est présenté comme tyrannique et névrosé. Le mot fou est aussi parfois revenu à mes oreilles. Je me demande ce qu’il en est réellement, quel intérêt cherche-t-il en échange de ses services. Il est réputé pour sa manipulation du jikiton de manière totalement scientifique, manipulateur de sceaux et de rituels capables de rendre son jikiton utile à lui seul. Ce type me donnait l’idée d’un génie incompris, c’est ce que j’espère rencontrer là-bas. Il se situe près de l’ancienne tour de Pain. Le nom de celui-ci me donne quelques frissons seulement en y pensant.


J’étais désormais proche de mon objectif, il me fallait rencontrer et apprivoiser ce personnage en échange de ce que j’étais venu chercher. Le pieu divin qui me revenait de droit, un objet légendaire qui n’avait rien à envier au métal noir ou à d’autres armes formidables, forgées de composants uniques. La tour de Pain, un vaste domaine obscur qui m’inspire particulièrement pour la suite des évènements. Alors que je passe un rideau rouge, j’entends le toussotement rauque d’un homme, je soulève ma capuche puis laisse entrevoir mes pupilles dans l’ombre. Un barbu se tient assis devant moi, il est assez petit et joufflu. On aurait pu le comparer à un nain, oui, en effet c’est un vrai nain qui se tient devant moi. Digne d’un héros de science-fiction antique, il releva ma présence d’un air grincheux et d’un ton agacé.



-Qui ose pénétrer dans la forge du plus grand forgeron de ce siècle ?


-Keiken'na kami, c’est elle que je viens récupérer.



Il s’esclaffa de rire tout en me regardant, il semblait sérieusement se moquer de moi, de mes intentions et de mes paroles pourtant si sérieuses. Je sentais le reflet de mon expression sur sa figure, il s’était stoppé net. Mon regard devait noircir à vue d’œil, c’est ce que disait mère autrefois, lorsque j’étais empli de colère, peut-être même d’un soupçon de haine.



-Alors c’était sérieux, hein… N’es-tu pas jeune pour oser croire à ce point aux légendes ?

-Tout le monde à Ame parle de ce pieu que vous seul savez forger, et comme Zeus réclame les éclairs, je réclame cet objet.


Il se retint de rire aussi fort que la première fois mais ne put contenir son petit sourire malicieux, comme je m’y attendais, ce fou n’a pas dû entendre parler de moi. Alors comme les autres, il ne faudra connaître que la manière forte. Je déroulais dans l’ombre deux pattes de cristal, elle prenait source de mon dos et s’élançait doucement sur lui. Il ne semblait pas en mesure de répliquer, alors je m’acharnais à continuer. Le cristal s’empara doucement de ses épaules et prit possession de son buste, ainsi que son ventre imposant.


-Il serait appréciable que tu fasses ça très vite pour moi, si tu forges pour moi alors je cristalliserai pour toi.

-Je n'ai jamais trop aimé le cristal.

-Tu forgerais en paix, là-haut, tout en haut de la tour. Mes barrières de cristal te couperaient du monde, je t’amènerai tout ce que tu voudras en échange de quoi, tu resteras là-haut, seul à œuvrer.

-Ne crains-tu pas la folie qui m’accompagne ?

-Sauf si elle s'approche de la félonie, je n'y apporte aucune attention.


Ce dialogue commençait à m’agacer, alors les pics de cristal commencèrent doucement à s’implanter dans la chair de mon interlocuteur. Il retint le petit cri de douleur qui semblait vouloir sortir de sa grosse bouche.



-Tais-toi et fais. Keiken’na Kami me revient de droit, moi qui ait anéanti les différences de ton village. Moi qui vous protège.


-Alors c’est toi qui nous as enfermés… Tu as la main sur ce jeu de toute évidence, je ne voudrais te poser qu’une seule question. Pourquoi ?

-C’est le devoir d’un Dieu, Samisu.


Je réhabilitais ma capuche noire sur la sombre chevelure que je portais. Je tournai doucement puis pris le chemin de la sortie, au moment de pousser le tissu rouge camouflant cet antre, je lui dis quelques singulières paroles sans même me tourner.


-Tu auras ta forge là-haut si tu fais ça pour moi.


Il était temps pour moi de récupérer de droit le pieu divin du forgeron fou de Ame, c’était le début de la panoplie céleste qui m’accompagnera désormais. Je rêve d’une entente commune entre lui et moi, il s’occupera donc de ma forge du village de la pluie. Mon antre, mon repère.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Samisu, le forgeron fou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flosi, le forgeron nain
» Aaron Steiner, le Forgeron Onirique[Pas fini]
» William Turner, le Forgeron [Need a second validation]
» Sarkhan Vol, le Guerrier Forgeron
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays :: Amegakure no Sato :: Ancienne Tour de Pain-
Sauter vers: