Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Il naquit à Suna mais y déserta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 203

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Il naquit à Suna mais y déserta   Ven 16 Nov - 17:30

Sur le Chemin de la Vengeance
Partie I : Il naquit à Suna mais y Déserta


Quelle Chaleur !


L’Iwa-jin avait du mal à s’adapter à la température du pays du vent. Mais il n’avait pas le choix, le dernier rapport sur la situation Géographique des Pays Continentaux date de plus de 5 Ans, à croire que le Tsuchikage ignorait qu’il y avait un monde en dehors du pays de la terre. L’honneur d'actualiser la carte revenait donc au Démon d’Iwa, qui y voyait une Occasion de voyager et de changer d’air.

Après une brève visite au pays du feu qui duras environs 4 jours, notre ami arriva finalement sur les terres ensablées de Kaze no Kuni, marchant à l’aveuglette dans ce désert mortel qui donnait l’impression à notre ami d’être au plein milieu d’un four géant. Soudain, un Nuage de Sable apparaissait à l’Horizon de cette mer infinie, Takabi se couchait alors sur le sable, pensant qu’il s’agissait d'une tempête qui s’approchait. Mais la Réalité était bien loin de ce qu'il pouvait s'imaginer

Hrp : une Intro Courte parce-que je n’ai aucune idée de ce que je fous à Kaze no Kuni




Dernière édition par Takabi Hazu le Ven 16 Nov - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t380-bingo-fiche-de-takabi-hazu http://sns-rp.forumgratuit.org/t362-le-demon-d-iwa
Messages : 42

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   Ven 16 Nov - 17:38

C'était décidé! Kisumi devait déserté de cet abominable village qu'est Suna. Il prit son katana, un sac remplis de nourritures ainsi que toutes ses affaires, une photo de son frère, défunt, il fit semblant de devoir remplir une mission mais ils savaient que des espions le suivraient. Le jeune au Katana partit de sa maison en laissant,surement sans faire exprès, sa porte entre-ouverte mais étant donné qu'il n'y avait plus rien de lui dans cette maison, cela ne le gênait pas du tout que quelqu'un d'autre prenne possession de sa maison même si il en aura toujours des souvenirs des moments passés avec son frère défunt dont il a emporté la photo pour ne jamais l'oublier, ce qui ne risque pas d'arriver car s'il devait déserté Suna, c'était bien pour le venger. Il prit des kunaïs dans ses deux mains, pour les lancer sur ses ravisseurs car la mission était juste en prétexte pour partir mais même Shunsuke Kinbara se doutait qu'il déserterait mais il fallait le tuer en douceur car sinon ce ne serait pas marrant. Mais malgré cela le pro du katana aura le mal du pays, il regarda donc tout ces immeubles pour la dernière fois... mais c'est la fin d'une dictature horrible. Il prit donc marche vers la porte de Suna, pour cela il fallait passer par plusieurs pâtés de maisons. Il marcha donc mais au bout de quelques minutes il se rendit compte que 4 ANBU le suivaient. Notre jeune déserteur courra donc au maximum qu'il le put en provoquant un énorme nuage de poussières, il créa des feintes en faisant croire que ses kunaïs étaient explosifs, se qui ralentit donc la progression de ses ennemis. La porte de Suna se trouvait à quelques mètres tout à coup , il vit une silhouette au fond se coucher, fallait-il la contourner ou continuer la route ?

"Puis mer** qui ne tente rien n'a rien"

L'ancien Sunaïen courut le plus vite qu'il le pouvait vers la personne.


Dernière édition par Kisumi Rugiri le Ven 16 Nov - 19:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t371-fiche-bingo-book-de-kisumi#2177 http://sns-rp.forumgratuit.org/t365-presentation-de-kisumi
Messages : 203

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   Ven 16 Nov - 17:50

Ce qui lui avait paru être une tempête de sable était en fait un jeune fuyard, et le plus étonnant est qu’il courrait vers notre ami, comme si j’étais son seul espoir. Mais Dans son rythme effréné il le dépassa sans se retourner, en prenant bien sur le plus grand soin à lui marcher sur le visage. Takabi s’est alors relevé, et une fois le nuage de poussière parti, il vit devant lui quatre Anbus du village de Suna

-Et merde …

La situation était tendue, ce groupe d’individus était à la poursuite du déserteur qui venait de passer, et ils tombèrent sur le démon d’Iwa. Mais ces hommes ont fait un grave Erreur en se présentant Katana en avant face à lui. Sans trop réfléchir, et au risque d’un accident diplomatique, il sortit le parchemin Arès de ma ceinture, invoquant la paire d’arme qui vient d’être cité. Gants en main, L’improvisé protecteur du nuke-nin était prêt au combat. Même si ses chances de victoire étaient infimes.

- Qu’est-ce que vous foutez si près du village de Suna ? cria l’un des Anbu


Très bonne question, le Suna-jin considérait déjà Takabi comme un être agressif. Ce qui menait naturellement le principal intéressé à Attaquer sauvagement celui qui venait d’ouvrir sa bouche, lui assénant un puissant coup de poing en plein torse. Un bruit de craquement se fit entendre, c’était les côtes de la victime qui se sont brisées. A peine son premier ennemi à terre que les autres lui foncèrent dessus, dans une tentative de défense il bloqua deux des katana ennemis avec ses gantes mais le troisième lui fit une jolie entaille sur la poitrine, heureusement qu’il se pencha en arrière sinon ce ne serait pas une simple entaille qu’il aurait eu mais un monstrueux trou dans le cœur. Le propriétaire du katana qui était au-dessus de l’épaule de Takabi avait perdu toute défense dans son mouvement, et l’Iwa-jin en profita pour lui écraser littéralement le crâne à l’aide de ses Arès.
Plus que deux adversaires, mais ceux-là ont compris que le démon d’Iwa n’était pas une mince affaire. Ils prirent de la distance, et alors que l’un faisait des signes l’autre déroulait un énorme parchemin.

- ça commence à être intéressant

Alors que Takabi prononçait ces quelques mots, une énorme vague de sable apparaissant de nulle part lui fonça dessus, ce qui amena notre ami à s’esquiver en arrière naturellement, mais il ne savait pas que derrière lui n’étaient plus un, mais trois personnages qui l’attendait. Le propriétaire du gros parchemin se révéla être un maitre du Kugutsu, ou art des marionnettes. Je disais donc que le second Suna-jin était accompagné de ces deux marionettes, la première avait forme humaine, le plus est que ses bras étaient des sortes de rasoirs géants, la seconde avait aussi forme humaine, mais possédait six bras et était d’une taille relativement grande (à peu près 2 mètres). Ce dernier se trouvait pile dans la direction de Takabi, ouvrant grand sa poitrine comme une armoire pour y enfermer l’Iwa-jin. L’attaque du premier shinobi n’était qu’une diversion pour le faire tomber dans le piège du second. Et maintenant la vie du démon d’Iwa est en jeu. Alors qu’il est à l’intérieur de la marionnette-prison, le pantin aux lames de rasoir s’avança vers lui, prêt à asséner suffisamment de coup à l’intérieur de la cage de Takabi pour le transformer en viande hachée. Mais à l’ instant où le pantin recula sa lame, à la seconde où il s’apprêtait à mettre fin aux jours de L’Iwa-jin, La marionnette qui le contenais explosa, projetant le bourreau et le marionnettiste à quelques mètres au loin. Ce qui c’était passé à cet instant, resteras surement très longtemps dans la mémoire des témoins. Le Démon d’Iwa se révéla sous sa vrai Nature.

Deux cornes enflammées, une tête de taureau brunâtre et torturé, un corps humain monstrueusement bien dessiné, voir même gonflé. Un anneau dans le nez et des bracelets d’acier aux poignets. Et tout cela dans un Géant de 5 mètres entouré d’une aura encore plus démoniaque que son hôte. La terreur qui s’affichait dans les yeux des Suna-jin dépassait le possible quand ce monstre apparut. A peine libéré, Menoetius écrasa la seconde marionnette avec son poing, dans un mouvement si rapide que le marionnettiste n’a pas eu le temps de réagir, et avec une force si effrayante qu’un nuage de sable fut soulevé par le choc. La vision des Anbu ainsi brouillée, le Vrai démon d’Iwa cracha de nombreuses boules de flammes vers les positions ou se trouvaient les Anbu avant que le nuage n’apparaisse. Un cri de douleur se fit entendre. Une fois le nuage dissipé, les deux Shinobi de Suna étaient encore là, mais un d’entre avait perdu un bras apparemment. Dans une ultime tentative de vaincre Menoetius, ils s’unirent ensemble pour créer une énorme Vague de Sable d’une hauteur de 30 mètres, si grande et si puissante qu’elle aurait bien pu ravager Suna. Face à cette catastrophe Menoetius dut s’en remettre à son dernier recours, la Technique qui a fait la légende de Takabi : L’explosion du démon. En concentrant toute la haine qui est en lui, et en se servant dans le chakra de son hôte. Le démon put créer un explosion de chakra qui détruisit tout ce qui se trouvait sur 20 mètres autours, brisant la vague en deux, et mettant en fuite les Suna-jins. Le démon reprit alors sa place à l’intérieur du sauveur du nuke-nin. Justement, en parlant du fuyard, ou était il pendant tout ce temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t380-bingo-fiche-de-takabi-hazu http://sns-rp.forumgratuit.org/t362-le-demon-d-iwa
Messages : 42

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   Sam 17 Nov - 21:26

Le ninja au Katana réussit à se poser derrière l'inconnu grâce à des mouvements synchronisé. Ayant lancé son katana derrière les ANBU il put ralentir leurs progressions, mais c'est belle et bien le grand ninja qui put battre tous les ANBU. Seul un suna-jin fut abattu par Kisumi sans même que celui qui l'ait aidé s'en soit rendu compte. Etant donné que Kisumi était posté derrière l'inconnu, ce dernier ne pouvait le voir mais dès que le jeune au katana vit un ANBU contourné le grand ninja il prit plusieurs shurikens qu'il lança avec sa main droite ainsi l'ANBU esquiva l'attaque et Kisumi prit son kunaï amplifié d'un chakra, utilisa la technique du multi-clonage, créa 2 clones qui fonça sur l'ANBU pour le distraire pendant ce temps le vrai Kisumi prépara son attaque suprême : les mille oiseaux qu'il balança sur son adversaire qui voltigea dans les airs, notre jeune ninja avait eu très peur lorsqu'il se rendit compte qu'il était suivi mais au fur et à mesure, il reprit confiance et devint très déterminé à continuer sa fuite.

Pendant des années , Kisumi a accumulé la haine pendant des années, et tout cela à cause de Shunsuke Kinbara, cet homme, répugnant et salopard, dictateur psychopate anti-populaire. Mais cela remonte à bien longtemps, (HRP : Ceci est un flashback) Quand Kisumi atteignit ses 9 ans, il commençait déjà à comprendre la situation politique qui se passait à Suna, son frère Gôza ne voulait pas lui expliquer car , contrairement à ce que pensait Shunsuke, Gôza était pro-Kinbara mais il ne voulait pas le faire subir à son frère. Ils passaient donc leurs temps à parler de tout sauf de la politique pratiqué à Suna. Seulement Kisumi observa des faits bizarres comme lorsqu'il s'inscrivit à l'académie et qu'il se fit des amis, il observa que des ninjas disparaissaient de jours en jours. Le soir donc de la disparition de son meilleur ami une conversation démarra :

-Dis-moi frère ! Commença-Kisumi. Comment se fait-il que dans notre village on a pas le droit de dire ce que l'on veut et que si on le fait on disparaît ?

Son frère étant largement plus mature, il n'osait pas dire la vérité mais fut obligé de la dire, enfin à sa façon:

-Tu voies Kisumi, pour que notre Kazekage apporte de bonnes choses, il faut que les gens ne critiquent pas ce qu'il dit car sinon cela peut le vexer et c'est mal !

Kisumi ne réussit pas à croire son frère mais pris ses paroles comme pro-Shunsuke. Pourtant 1 an plus tard, Gôza fut assassiné par un sbire de Shunsuke, cela montrait bien la faiblesse du Kazekage! Depuis ce jour il eut la haine contre le Kazekage! Pourquoi avait-il tuer son frère ? Juste parce que c'était un Rugiri ? Alors pourquoi ne pas l'avoir tué lui aussi ? Peut être a-t-il été ménagé car le Kazekage pensait que Kisumi remonterai à lui pour l'aider ? Si c'était le cas, il n'était pas très malin. Pour la désertion , comment Kisumi réussira-t-il à survivre tout seul contre des Suna-jin tout le temps à ses trousses ? Heureusement, il avait mis plusieurs jours à faire son plan :
1erement) Il faudra se trouver un sensei ( déserteur ou pas ) qui ne soit pas membre de l'akatsuki qui lui permettra d'apprendre les bases du ninjutsu voir des suppléments ainsi que des techniques de Kenjutsu pour mieux se battre.
2ement ) Se trouver d'autres alliés pour former une équipe partageant ses intérêts ( tuer Shunsuke Kinbara ), battre l'akatsuki ( c'est un objectif facultatif )
dernièrement ) Prendre le poste de Kazekage et rétablir la justice et la liberté .

Kisumi s'approcha du fameux ninja qui était à genoux et épuisé, normal vu son combat épuisant, ce ninja lui fit pensé au quelqu'un...c'était Takabi Hazu le démon d'Iwa ! Il avait entendu parlé de lui grâce à une équipe de shinobis d'Iwa qui faisait une promenade, elle expliqua que ce ninja fit face à une armée de 100 samuraïs ainsi que ces entraînements dans les montagnes de Tsuchi no Kuni, les explosions et les gravats atteignaient les portes du village. Tout de suite il fut obligé de posé cette question :

-Cher Takabi ! J'ai entendu parler de vous ! J'aimerais beaucoup que vous m'entraîniez et que vous soyez mon sensei ! Si vous le souhaitez ?...

Comment Takabi va-t-il réagir ? Va-til accepter ? M'envoyer balader ainsi je mourrai par les mains des sbires de Shunsuke ? Le démon d'Iwa pourrait m'apporter une grande puissance même s'il faut déserté ! Kisumi attendit donc la réponse de Takabi Hazu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t371-fiche-bingo-book-de-kisumi#2177 http://sns-rp.forumgratuit.org/t365-presentation-de-kisumi
Shunsuke Kinbara
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 507

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   Dim 18 Nov - 3:29

Pincement de lèvres. Clignement d'yeux. Un. Non, deux. Le rapport d'Hebi était formel. Shunsuke marqua un temps d'arrêt, puis regarda ses hommes avec haine. Il ne leur fallut que quelques secondes pour endosser leur équipement, et ils partirent en direction de la zone de combat. Son voyage serait légèrement retardé, mais il y avait des priorités. Notamment rappeler aux habitants de Suna qu'on ne quittait pas le village. On y restait, ou on mourrait en essayant de le quitter. Yagyuu (le boeuf) et Hebi (le serpent) le suivirent avec empressement, il s'agissait de ne pas perdre de temps.
Encore un troisième. Le dernier en fuite. La colère poussa Shunsuke à accélérer encore, et ils ne leur fallut que peu de temps pour rejoindre le fuyard, qu'il décapita sans ralentir. Un Sunien ne fuit pas face au danger. Le Kazekage et ses hommes coururent encore pendant une petite minute, avant de trouver les coupables. Le coupable.

Un homme grand, épais, stature imposante et mâchoire carrée. Absolument pas le style de Shunsuke, qui lui ne payait pas de mine avec son grand corps svelte. Il portait quelques menus signes distinctifs qui l'identifiaient comme un shinobi d'Iwa. Vu la facilité avec laquelle il s'était débarrassé des Oi-nins que le despote avait envoyé aux trousses du gamin, le type devait avoir un sacré niveau. Anbu, au moins, sinon plus. Mais ce n'était pas le Tsuchikage. Il était trop impulsif, impétueux, et on sentait qu'il n'avait pas la force d'esprit nécessaire à l'accomplissement de cette tâche. Une brute, rien de plus. Quand au jeune déserteur, il se tenait près de lui, comme s'il eut souhaité disparaître derrière son sauveur pour échapper à la colère de son Kage. Pathétique.

Les deux shinobis qui avaient accompagné le maître de suna contournèrent leurs adversaires de façon à leur couper la route. Shunsuke avança alors lentement, sans se presser, puis s'arrêta à un mètre du garçon. Il soupira. Pourquoi diable s'entêter à vouloir fuir l'inéluctable ? Il ne comprendrait donc jamais ces petits fanatiques. Aussi, il fit demi-tour, recula de quelques pas, puis se retourna pour faire de nouveau face aux deux personnes qui le regardaient, elles aussi, fixement. Lorsque le Kazekage ouvrit la bouche, c'était d'une voix cassante, ironique, qui blessa le jeune ninja dans son orgueil naissant :

– Kisumi... Pourquoi ? Tu savais pertinemment que nous te suivrions, que nous te pourchasserions inlassablement, et pire, que nous te retrouverions. Alors ma question est "Pourquoi ?". Non, non, je sais ce que tu vas me dire, dit-il d'une voix sèche en empêchant son interlocuteur de lui répondre, que tu fais cela pour protéger les tiens, pour tenter de lever une armée contre moi, etc, etc. Mais mon pauvre ami, tu n'as donc rien compris ? Personne ne va t'aider ! Les habitants de Suna ont peur de moi, et ils ont raison ! Il n'est donc pas étrange que tu n'éprouves aucune crainte à mon égard, mais simplement et indubitablement stupide. Quand aux autres villages, ajouta Shunsuke en désignant le shinobi d'Iwa du menton, ils sont bien trop occupés par leurs propres problèmes. Cet homme qui t'est venu en aide ne l'a fait que par pur intérêt personnel. IL n'a rien à faire ici, mes hommes l'ont attaqué, il s'est défendu. C'est l'instinct de survie qui veut ça, tu sais, la qualité indispensable dont tu sembles absolument dépourvu ! Aucun village, tu m'entends bien, aucun ne prendra le risque de déclarer une guerre à Suna. Et tout shinobi ayant la plus infime fibre patriotique en lui se refusera à prendre la défense d'un opprimé d'un village étranger, au risque de se heurter à un incident diplomatique grave. Met-toi bien ça dans le crâne.

Shunsuke savoura ce moment délectable où le visage du jeune garçon se décomposa lentement, jusqu'à devenir blême. La peur le prenait enfin, comme il aurait dû être depuis longtemps. Le Kazekage reprit, plus déterminé que jamais à mater cette futile résistance.

– Tu as de la chance, je ne suis pas disposé à te tuer. En fait, tu me supplieras peut-être un jour de le faire, qui sait ? Pour le moment, tu seras simplement forcé de me servir comme tout bon sunien, alors même que chaque parcelle de ton corps se révoltera d'une telle condition. Pour le moment. Il eut un demi-sourire chargés de sous-entendus, puis s'adressa pour la première fois au shinobi étranger. Quant à toi... Je ne sais pas ce que tu fais ici, mais tu n'es pas le bienvenu. Je pense que tu ne souhaites pas déclencher de guerre, or je ne le souhaite pas non plus. Enfin, je ne te vois pas comme quelqu'un de suicidaire vu la hargne avec laquelle tu as défait mes hommes. Par conséquent... Rentre chez toi, et j’oublierai que tu es venu ici. Tuer m'est toujours agréable mais pour une fois je souhaiterais m'épargner la gêne passagère que me procurerait le fait de te vaincre. Si tu te montres bien sage, tu rentreras sain et sauf chez toi.

La voix du tyran était chargée d'orgueil, à tel point qu'il ne put s'empêcher de sourire, goguenard. D'un simple regard, il ordonna à Hebi de se concentrer, dans l'optique où ils rencontreraient une résistance imprévue. Shunsuke se lécha la lèvre inférieure, dominé par les émotions incroyablement puissantes et enivrantes que procure le pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t70-annales-de-shunsuke-kinbara http://sns-rp.forumgratuit.org/t999-kinbara-shunsuke#7043 http://sns-rp.forumgratuit.org/t61-shunsuke-kinbara
Messages : 203

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   Dim 18 Nov - 9:23


Sacrée journée, parti pour cartographier Kaze no Kuni, Takabi se retrouve avec deux morts sur les mains, un nuke-nin dans le dos et le Kazekage en face de lui. Le livre du destin cache bien des surprises au démon d’Iwa, mais celle la vaut bien d’être gravé sur une roche. Le kazekage s’avança vers Takabi, ou plus précisément vers le gamin derrière lui, et lui adressa un discours des plus oppressants. L’homme se décrivait comme tyrannique, comme si il en était fière, puis il se retourna vers moi, en donnant un peu plus de valeur à ma personne qu’il n’en donna au petit suna-jin il lui dit

- Quant à toi... Je ne sais pas ce que tu fais ici, mais tu n'es pas le bienvenu. Je pense que tu ne souhaites pas déclencher de guerre, or je ne le souhaite pas non plus. Enfin, je ne te vois pas comme quelqu'un de suicidaire vu la hargne avec laquelle tu as défait mes hommes. Par conséquent... Rentre chez toi, et j’oublierai que tu es venu ici. Tuer m'est toujours agréable mais pour une fois je souhaiterais m'épargner la gêne passagère que me procurerait le fait de te vaincre. Si tu te montres bien sage, tu rentreras sain et sauf chez toi.

Prétentieux, mais Takabi n’avais pas d’autres choix que de se plier à sa demande. Se relevant difficilement il lui répondu :

- Kazekage-sama, je ne vais pas vous gêner plus longtemps, et puissent les relations entre suna et Iwa rester tel qu’elles sont pour toujours. Tenez, voici votre petit fuyard. Et je vous présente mes plus sincères excuses pour les shinobis que j’ai … éliminé.


Joignant les paroles à l’acte, il prit le jeune suna-jin par le cou et l’envoya la tête en avant aux pieds de son tyran. Le démon d’iwa se retournas alors et repris la route pour Hi no Kuni, ou il pourra surement trouver un peu de repos. Cette mésaventure restera surement longtemps dans la mémoire de Takabi, mais il ne pouvait pas se mêler des affaires étrangères. Ce tyran n’est pas son kage, la situation de ce village ne le concernais donc pas. Même si il était curieux de savoir ce qu’il allait advenir du petit rebelle.

Ainsi se termine le séjour du démon d’Iwa au pays du vent, mais qui sait, il se pourrait bien que ce ne soit pas le dernier …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t380-bingo-fiche-de-takabi-hazu http://sns-rp.forumgratuit.org/t362-le-demon-d-iwa
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   Dim 18 Nov - 15:29

Tôt ou tard, ils se plient tous à la volontée divine ...

Kisumi, tel le chien qu'il était, roula aux pieds du Kazekage dans la poussière et le sable brûlant. Avant qu'il n'ait pu se relever, Hebi lui asséna un violent coup de pieds dans les côtes, arrachant un grognement de douleur à la vermine qui rampait à terre. Le serpent cracha à la figure du chacal et l'attrapa par le coup, tout comme l'avait fait le ninja d'Iwa tout en s'adressant à ce dernier :

Quant à toi, sale rat, tu n'as rien à faire à Suna, dégages avant que le Kazekage ne change d'avis à ton sujet et ne te règle ton compte en personne !

Sans même prendre le temps de voir si le tas de muscle avait pris sa menace au sérieux, Hebi s’éclipsa d'une simple impulsion de chakra dans les jambes, Kisumi toujours en main. Kinbara-sama était resté là bas, afin d'économiser du chakra, de l'énergie et surtout son précieux temps. La pièce était sombre, une odeur de moisissure emplissait les narines du jeune homme terrifié.

De son côté, Hebi était impassible. Il avait torturé des centaines d'hommes, de femmes et mêmes d'enfant sans broncher. Celui là ne ferrait pas la différence. Froid comme une machine automatisée, le serpent du désert accrocha aux poignets du traître deux épaisses menottes qu'il pendit à un crochet fixé solidement au plafond. Le jeune homme haletait de douleur après le coup qu'il venait de recevoir. Hebi lui souleva le menton d'un doigt afin de lui intimer de se tenir droit, fier, comme tout bon suna-jin qui se respectait.

Il le lâcha une seconde afin de prendre et de tremper l'un de ses Kunai dans une fiole de poison qui pendait à sa taille. Puis il approcha l'arme du visage de Kisumi avant de répliquer, tout sourire.

Le Kazekage et moi, nous partons en voyage, nous n'aurons donc pas le temps de t'accorder la punition que tu mérites. Tu devras te contenter de ça.

A ces mots, Hebi enfonça son Kunai dans le ventre du Suna-jin, évitant soigneusement les points vitaux. Le chuunin ne put s’empêcher de hurler : non seulement l'arme était enfoncée à plus de 15 cm dans son ventre mais en plus, un poison lent et acide lui broyait les entrailles peu à peu. Alors que cette lopette commençait à perdre connaissance, Hebi attrapa le fer à souder qui se trouvait sur la table d'à côté et asséna un coup de cette arme incandescente à sa victime, en plein sur le torse. Pour la réveiller. L'effet fut immédiat : le gamin ouvrit les yeux, la bouche mais aucun son n'en sortit. Il était muet de douleur.

C'est la punition qui t'attendra à chaque fois que tu t'évanouiras, espèce d'ordure. Gares à toi si quand je reviens je te trouve inconscient !

Le sourire aux lèvres, Hebi quita la salle de torture, satisfait de son petit spectacle. Avant de s'envoler en direction du désert de Suna, il eût tout juste le temps d'entendre clairement le bruit si reconnaissable d'un vomissement.

Le pieds de nouveau sur le sable brulant, Hebi s'inclina devant son maître et lui déclara simplement que "c'était fait".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il naquit à Suna mais y déserta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il naquit à Suna mais y déserta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Kaze no Kuni :: Grand désert de Suna-
Sauter vers: