Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Brand New World

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Himitsu
Juunin
Juunin
avatar
Messages : 11

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Brand New World   Ven 23 Mai - 2:25

Brand New World


" J'ai dormi longtemps il semblerait..."





Jour 1 AR (Après le Réveil)
Temps : Ensoleillé
Je pense retranscrire ici tout ce qui m’arrivera. Je ne sais pas ce qui m’est arrivée en 100 ans mais une fois dans ce nouveau monde, mon esprit a dû oublier moult choses en un siècle entier. J’ai pu en faire l’expérience en arrivant dans ce Village Shinobi nommé « Konoha ».
Quand le garde à l’entrée m’a questionnée, il m’a fallu plusieurs secondes pour me souvenir de mon prénom, c’est dire. D’où mon initiative. Je pense donc qu’il est plus prudent de tout noter, les paroles s’envolent, les écrits restent n’est-ce pas ?

Je crois justement que c’est ceci qui a mis en alerte le garde. Il trouvait ça étrange que je doive chercher pour mon prénom. Il semblait sous tension,  je crois bien qu’il faisait un excès de zèle mais il n’avait pas manqué de me dire que j’avais intérêt à me tenir bien dans ce village et que l’on m’avait à l’œil. Quoi qu’il en soit, n’ayant rien à me reprocher, je continuai ma route et je pénétrai dans ce fameux village.

C’était la première fois que je voyais quelque chose d’aussi grand ! Tant de maisons, de commerces d’enfants qui courent. Je n’y comprenais vraiment plus rien. C’était un peu comme un rêve, tout le monde semblait détendu, il n’y avait pas la tension habituelle que l’on a, comme si un danger allait éclater d’un moment à un autre. Idyllique est le mot le plus approprié pour décrire cet endroit.  Comme j’aurais apprécié vivre dans un monde comme ça dès mon époque…mais bon c’est du passé tout ça, il ne faut pas le ressasser. Malgré tout, une personne me venait à l’esprit…

« Tu vois Makoto ? Tu aurais dû m’écouter, si l’on avait décidé plus tôt de partir ensemble…on aurait pu en profiter tous les deux, et élever nos enfants ici… »

Je ne sais pas si Makoto s’en est sorti ou pas.  Je n’en n’ai aucune idée pour ainsi dire. Dire que ce matin il était encore en face de moi…il là il a disparu, il n’est plus là. Et, pour être honnête, je préfère l’attendre que de commencer à le chercher. Je suis sûre qu’il me trouvera. Il viendra à moi, comme il l’a toujours fait. Donc je ne m’inquiète pas. Je vais travailler de mon côté pour retrouver ma force d’antan et je vais préparer notre vie ici, dans cet endroit qui semble paisible.

Continuant mon tour de ville, que je trouvais de plus en plus charmante, je fis la rencontre d’un homme plutôt âgé tirant une charrue remplie de sacs à farine. Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais le voyant peiner ainsi, je me suis hâtée pour aller lui rendre service. Le vieil homme me disait que ce n’était pas la peine, mais une fois que j’étais dans ma lancée, impossible de m’arrêter. Je tirai donc la charrette pour lui, et commença donc la discussion.
Le vieil homme soupira un long moment et continua donc de marcher à mes côtés. Il s’appelait Teuchi et même pas après dix minutes de marche, nous étions arrivés dans son bar, l’Ichiraku Ramen. Ce qui s’avéra utile car je commençais à avoir faim, en ce début d’après-midi. Je n’avais rien mangé depuis ce matin…enfin…un siècle à vrai dire.

J’entrai donc dans le l’Ichiraku Ramen de Teuchi-dono. Ce dernier me demanda de m’assoir et commença à demander à un jeune garçon de me servir. Le garçon, d’une quinzaine d’années, grand maximum commença à éclater de rire quand je lui ai demandé ce que l’on pouvait manger ici. Il me répondit que celle blague on ne lui avait jamais faite, mais il partit quand même et revint quelques minutes après avec un bol de pâtes dans un bouillon à base de ou de viande et assaisonné au miso avec des œufs et plusieurs accompagnements. Cela semblait délicieux. Je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. Je restais émerveillée devant ce plat quand le garçon me tira de mon rêve pour me parler.

- Onee-san, il faut manger maintenant ! Sinon ça va finir par être froid.
- Mais...je n’ai jamais vu ce plat, qu’est-ce ?
- Attends…tu blagues là ? Tu n’as jamais vu un seul bol de Ramens de ta vie ? Mais tu viens du siècle dernier où quoi ?
- Tu ne crois pas si bien dire mon garçon…

Je commençai donc à manger mon plat, et effectivement, je n’avais jamais rien mangé d’aussi délicieux depuis longtemps. Je ne pris même pas le temps de savourer mon plat. Après quoi le garçon me servit un thé, tout aussi délicieux et dont le parfum m’apaisait grandement. Profitant de mon thé cette fois-ci, je regardai un peu le monde qui m’entourait. Et j’avais l’impression d’être observée. J’espérais au fond de moi que cela reste une illusion. Pour m’éloigner de ce désagréable sentiment, je portai vers mon regard vers un portrait, celui d’un autre jeune garçon souriant, à la chevelure blonde et aux cheveux un peu hirsutes. Et là je posai LA question qu’il ne fallait pas.

- Et ce garçon sur cette photo, qui est-ce ?

Toute la salle se retourna vers moi, le vieil homme, revenu des cuisines me regarda avec des yeux écarquillés, j’avais comme l’impression d’avoir fait une faute. Une pirouette de rattrapage s’imposa, je ne voulais en aucun cas offusquer la communauté.

- Je ne vois plus très bien vous savez, je ne vois plus clair une fois le mètre franchi, d’où ma question.
- Tu dois vraiment venir de très loin…enfin, si tu vois mal ça peut s’expliquer, il s’agit de Naruto Uzumaki, le Sixième Hokage de notre village !
- Uzu…MAKI ?
- Eh bien quoi ? Ne me dis pas que tu ne connais pas le glorieux nom de Naruto Uzumaki ?
- Ma foi…je connais le nom des Uzumaki mais le prénom Naruto ne m’était jamais parvenu jusqu’ici.
- Si tu connais le nom ça va alors ! Tu n’es pas aussi perdue que tu ne le laisses croire hein ? Hahaha en voilà une cliente intéressante.
- Haha, en effet. Cela dit, j’ai très bien mangé ! Je reviendrai sûrement vous voir. Combien je vous dois ?
- Oh, pour cette fois c’est gratuit, tous les nouveaux clients ont un repas de bienvenue. Mais la prochaine fois attention à bien ramener votre argent !
- J’y penserai ! Bonne journée.

Ceci m’arrangeait de ne pas payer, je n’ai que des objets de valeur (dérobés il y a longtemps)…D’ailleurs, je crois que je resterai dans les mémoires de ce restaurant. Pour eux c’était comme-ci je venais d’un autre monde…ce qui n’était pas si loin de la réalité.

Les descendants des Uzumaki existaient donc bel et bien. Même si ils m’ont rejetée, je suis satisfaite de voir qu’il reste un clan qui n’a pas sombré dans l’oubli, c’était même ce que je me demandais, si les clans existeraient encore aujourd’hui, il semblerait bien que oui. Par contre il faudra vraiment que je rattrape la partie de l’Histoire que j’ai manquée, et que je me cultive l’esprit pour ne pas offusquer cette charmante communauté.

Mais un problème persista, je n’avais aucune idée d’où je pouvais aller. Je demandai donc mon chemin à deux hommes en uniforme (uniforme qui manque d’esthétique selon moi) mon chemin, et comment faire pour devenir membre de ce village. Ces deux hommes me redirigèrent vers le bureau du Hokage, car ce n’était pas un village comme tous les autres, c’était un village shinobi, un village caché. Et que ce genre de décisions se prenait là-bas au cas par cas.
Je m’empressai donc d’aller rejoindre ce fameux bâtiment, plutôt grand d’ailleurs. Je demandai conseil alors à une vieille personne qui travaillait à l’intérieur, et quand je parlai de mon problème, la dame voulut me rediriger vers un autre endroit quand un homme aux longs cheveux de jais avec un regard blanc passa par là. La dame me dit alors que je devais aller vite lui poser mes questions avant qu’il ne reparte, ce que je fis. Je m’approchai de cet homme et je l’abordai :

- Excusez-moi ! Pouvez-vous m’aider ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 768

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Brand New World   Mer 4 Juin - 12:16

Kyûji était décidément épuisé... Il venait de rentrer au village pour y donner son rapport quotidien que déjà une nouvelle mission lui avait été imposée. Aucun rapport avec l'Akatsuki ou les sharingans, cette fois... Il avait failli refuser, mais d'après le conseil, il était le plus apte à remplir cette mission, puisqu'Hanako était de sortie. Un sauvetage d'otages, rien de très dangereux, probablement... Il n'avait aucune raison de s'en inquiéter.

C'était donc avec un pas mesuré qu'il se dirigeait vers la sortie du bâtiment, pressé de faire une petite sieste avant de se rendre sur les lieux de la dite mission, lorsqu'il fut interpellé par une jeune femme. Il crut un instant qu'il s'agissait de Kasumi, mais il n'en était rien. La nouvelle venue avait de longs cheveux pourpres, une fine silhouette élancée, et son visage trahissait un sentiment d'inconfort criant, comme si elle se sentait perdue et désorientée. D'aussi loin qu'il se le rappelait, il ne l'avait jamais rencontrée. Elle dégageait une aura singulière, comme un souvenir qu'il n'aurait pu se rappeler. Il n'avait pas de temps à lui consacrer, mais si on l'avait reconduite vers lui, c'était probablement pour une bonne raison.

Petit museau qui surgit de sa poche. Matatabi appuya ses deux pattes contre le rebord du tissu, comme pour faire le guet, en poussant un bâillement aigu alors qu'il émergeait de la chaleur et de l'obscurité. Clignements d'oeil mal assurés. Il plongea son regard dans celui de son Jinchuuriki, d'une façon plus éloquente qu'aucun discours n'aurait pu l'être. Cette femme n'avait rien d'une simple shinobi du coin. Sans prononcer un mot, le démon restait immobile, à la regarder, la dévisager même. Mais qui se sentirait dévisagé par un chaton ?

Kyûji s'avança vers elle, intrigué. La jeune femme alla à sa rencontre avec un petit sourire, probablement rassurée d'avoir trouvé la personne auprès de qui se renseigner. Elle s'inclina devant lui d'une façon très démodée, et utilisée très probablement par leurs grands-parents, au moins. Amusant.

– Bien entendu. Que puis-je pour vous ? Avez-vous besoin d'un renseignement ?

[en cours : en attente des questions]

_ _ ___________________________________________ _ _

En Gras je modère. Sinon je discute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t57-annales-de-kyuji-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t155-hyuga-kyuji http://sns-rp.forumgratuit.org/t53-kyuji-hyuga
 
Brand New World
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Bâtiment du Hokage-
Sauter vers: