Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)   Lun 26 Nov - 22:29

C’est ici que commencait son histoire. C’est ici que tout débutait…Pour la deuxième fois. Il n’aura fallut qu’une seule année avant qu’Ishimaru Atsushi soit promu Genin avec mention honorable de son professeur. Atsushi était sorti de l’académie avec son diplôme de Genin en poche la tête haute. Vu comme le meilleur de sa génération, il n’en était pas peu fier; il avait beaucoup travaillé pour. Toutefois, tout ce qu’il avait fait avant n’avait plus aucune importance puisque l’important commençait aujourd’hui. Aujourd’hui, il entrait dans le monde des hommes. Dans le vrai monde. Il avait été appelé dans le bureau de l’Hokage afin de quémander une mission. L’une de celle-ci était de remplacer un professeur de l’académie ninja pour une journée. Bien que cette mission fût destinée à un chuunin, elle fut offerte au Genin Atsushi qui avait été jugé digne de la remplir. Pour être certain et hors de tout doute que cette mission se passerait bien, l’hokage donna cette mission aussi à Kyûji Hyûga, un juunin de Konoha très réputé. Avec lui, la journée des étudiants ne serait pas perdu et serait surtout bizzare et remplit de rebondissement : Aujourd’hui, plutôt que d’avoir leur professeur habituel, ils avaient un genin tout fraîchement sorti de l’académie, et Kyûji Hyûga, un vieux de la vieille, un juunin dont la force ne faisait plus aucun doute.

Atsushi franchit pour la première fois en quelques mois la porte de l’académie ninja et s’y retrouva très rapidement. On ne perd pas ses repères en si peu de temps! Il franchit le corridor rapidement, salué par son ancien professeur. Celui-ci était surpris qu’Atsushi ait reçu cette mission mais ne s’en fit pas outre mesure : il avait confiance en son ancien élève. Atsushi franchit alors la porte de sa classe et s’arrêta à son seuil. La classe était remplie d’étudiant dont la moitié avait déjà le fou rire.

- Regardez le genin qui veut venir nous apprendre. Pour qui se prend-t-il?

Atsushi rentra alors en regardant tout les étudiants dans la classe dans les yeux les uns après les autres. Il soupira longuement.

- Eh bien, qu’avons-nous ici. Des étudiants. Pourquoi êtes-vous ici, est-ce pour apprendre? Est-ce pour avancer? Est-ce parce que vos parents le demande? Voulez-vous devenir le plus fort? Veux-tu, toi, devenir hokage? Te considères-tu comme le plus fort?

Il pointa le jeune homme qui avait fait la remarque quelques secondes plus tôt.

- Toi, viens ici en avant. Puisque tu te dis le plus fort, puisque tu semble si fier. Attaque-moi, montre moi ce dont tu es capable.

Le jeune homme ne se le fît pas dire deux fois. Il prit son élan, sauta de son plus haut et atterrit directement sur Atsushi qui se fit frapper de plein fouet. L’éclat de quasi jouissance dans l’œil de l’étudiant était plus grand que jamais. Il était si fier de lui. Devant toute la classe, il avait réussit à frapper de plein fouet son « professeur » qui n’avait pas eu la moindre chance. Alors qu’il se retournait vers la classe pour lever son pouce en signe de vainqueur, il entendit des murmures et se retourna à nouveau vers son professeur. Celui-ci tombait lentement en arrière. Qu’était-ce? Était-ce possible? Comment cela se pouvait-il? C’est comme s’il ne l’avait pas touché, c’est comme s’il n’était pas vraiment là. Qui était ce genin venu leur enseigner? Le corps du professeur finit par tomber, puis complètement disparaître. Il y eût alors un grand silence dans la classe. Était-ce un clone? Où était passé le corps du professeur.

- Vous voyez, chers étudiants qu’il n’y a pas que la force physique et la volonté dans la vie pour affronter ses ennemis et tenter de gagner un combat. La ruse est la clé à toute victoire et sans elle vous ne pourrez jamais même imaginer être un vrai ninja.

Toute la classe se retourna. Le professeur Atsushi était derrière la classe. Comment s’était-il rendu la sans que personne ne s’en aperçoive?
Atsushi retourne lentement vers son bureau en faisant signe à l’élève turbulent de retourner s’asseoir.

- Aujourd’hui, je vais faire ce que tout professeur devrait vous montrer avant les techniques de combat, avant les techniques d’armes. Je vais vous montrer à quel point le mental et la créativité martiale est importante. Vous pourrez l’utiliser dans toutes les sphères du combat pour leur faire croire ce que vous voulez, pour leur faire penser ce que vous voulez. Sans réels efforts, vous pourrez en faire vos marionnettes et les utiliser à votre bon vouloir. Aujourd’hui, chers élèves, je vais vous montrer une facette ninja dont vous n’auriez même pas soupçonné l’existence.

Atsushi se retourna à nouveau vers le grand tableau de la classe. Ce tableau lui rappelait des souvenirs de son année passée à l’académie. Il se rappelle la première technique qu’il a apprit. Il se rappelle avoir apprit la substitution. Il se rappelle avoir apprit à manier les armes et à viser correctement.

- Sans que ma famille m’ait apprit certaines techniques et m’ait fait comprendre quelques bases élémentaires, jamais je ne pourrais être devant vous aujourd’hui à vous expliquer ces bases. Vous pouvez être le plus grand maître de ninjutsu et de taijutsu, mais que pouvez-vous faire face à un homme qui contrôle votre esprit. Que pouvez-vous faire face à un homme qui contrôle votre réalité et donc vos intentions et vos mouvements? Ces techniques mes chers étudiants peuvent vous faire changer de camp sans même que vous ne vous en rendiez compte. C’est très simple, ce n’est pas compliqué; j’irais même jusqu’à dire que c’est la base.
Comme vous l’avez déjà appris, vous pouvez contrôler votre chakra pour plein de choses. Bien que vous ne l’ayez pas encore appris aujourd’hui, vous arriverez, pour la plupart, à contrôler un élément. Certain d’entre vous arriveront même à en contrôler plusieurs. Quelques rares ninjas de notre monde réussissent à en manier plus que deux. Grâce au contrôle de votre chakra et de ces éléments, vous réussirez à contrôler le feu, l’eau, la terre, l’air. Ces éléments ne sont que la base, ils peuvent être modifiés, ils peuvent être mélangés pour contrôler par exemple la lave, la glace ou même le bois. Ces techniques sont très utiles en combat car elles sont un atout pour votre taijutsu. Vous utilisez les éléments et votre chakra afin de parfaire vos attaques physiques. Par contre, pour utiliser ces éléments, pour utiliser vos techniques, vous devez y penser. Vous devez penser au moins détail. Qui visez-vous? Pourquoi le visez-vous? Qu’essayez-vous de faire en le visant? Quel est le but de tout ceci? Outre ces questions plus ou moins existentiel, vous devez faire attention à ne pas attaquer vos amis, vos alliés. Vous devez penser parfois à ne pas le tuer. Tout ceci est des calculs extrêmement complexes que vous devrez apprendre à faire en moins d’une seconde dans un combat car cette petite seconde peut signifier la différence entre la vie et la mort de vous et de vos compagnons sur un champ de bataille. C’est la base pour réussir une mission et réussir sa vie en tant que ninja, en tant que combattant de Konoha. Mais imaginez maintenant que votre esprit soit obstrué. Imaginez qu’un ninja puisse entrer dans votre tête alors que vous n’en êtes même pas conscient. Imaginez qu’un ninja doué réussisse à vous faire mal viser. À vous faire changer de camp. Imaginez qu’il vous enlève les idées de la tête, ce qui permettra à l’ennemi de vous abattre. Partout dans la vie, sans même vous en rendre compte, il est possible que vous viviez dans une illusion. Tout les jours tout ceci n’est peut-être pas réel. Peut-être êtes-vous en fait prisonnier d’un autre village qui vous garde dans une illusion pour que vous restiez calme. Je ne dis pas que c’est le cas, mais c’est une possibilité. Les illusions peuvent être au fondement même de votre vie, elles peuvent changer le moindre détail de la moindre facette de votre existence.


Le corps d’Atsushi se volatilisa instantanément dans le silence le plus complet.

- Par exemple, que pendant tout ce temps, vous m’ayez cru en avant alors que j’étais toujours en arrière de vous. Vous étiez toutes des cibles faciles.
Aujourd’hui, je vais vous apprendre les bases pour l’apprentissage du genjutsu. Maintenant que vous savez son importance, vous savez quel poids cela peut avoir dans la moindre facette de votre vie de tous les jours. Si vous voyez quelque chose d’anormal, avez-vous la moindre idée de comment réagir? Savez-vous quoi faire? Si vous voyez des maisons devant vous disparaitre et les statues des hokage se changer soudainement en monstre qui vous attaque. C’est bien irréel, on en convient? Vous comprenez aujourd’hui que même dans votre sécurité vous vivez dans un monde extrêmement dangereux .Un monde dans lequel la réalité peut être une fiction et la fiction peut être une réalité.


___________________

Quelques temps plus tard, une cloche sonna. C’était le moment de la pause des cours. Tout les étudiants qui, au début, s’attendait à un bête remplaçant qui allait les faire glander, avait vu leurs rêves se volatiliser. Eux qui apprenaient à se battre tout simplement comme si la vie elle-même était simple, n’avait jamais figuré un monde aussi complexe. C’était un peu leur jeunesse aujourd’hui qui s’envolait. Leurs illusions étaient maintenant partit et ils comprenaient tous un peu mieux dans quel monde ils vivaient.
___________________

Le cours continua ainsi. Alors que le soleil tombait lentement et que les chants des oiseaux se faisait de plus en plus rare, les étudiants avaient tous appris comment faire convenablement un kai et comment se sortir du pétrin lorsqu’ils étaient sous l’emprise d’une illusion. Ils avaient tous apprit les bases pour reconnaitre une fausse réalité et aujourd’hui, plus que n’importe quelle autre classe, ils avaient l’impression d’avoir vraiment apprit quelque chose d’important. Tous les élèves continuaient à s’exercer à faire des kai alors qu’Atsushi leur faisait des petites illusions bénignes pour les entraîner. La journée tombait de plus en plus dans le noir et l’obscurité alors que les plus jeunes enfants commençaient à rentrer. La cloche finale était sur le point de sonner. Même les étudiants qui étaient moins soucieux au début avait maintenant un parfait kai. Malgré que c’était une arme défensive de base contre des genjutsu de base, cette arme défensive pourrait un jour leur sauver la vie. Il restait environ 20 minutes au cours quand des pas lourds se firent entendre au dehors de la classe. Le silence se fit. Tout le monde, y comprit Atsushi, étaient au courant que Kyûji Hyûga, un juunin de Konoha extrêmement réputé, allait venir avant la fin de la journée. La journée tombant de plus en plus, cela ne fit plus aucun doute, c’était lui. Atsushi ordonna aux étudiants de se taire et de retourner se rasseoir pour accueillir leur professeur tardif qu’était Kyûji Hyûga. Celui-ci entra dans la classe.

- Bonjour Kyûji Hyûga sensei!

Atsushi se retourna vers ce juunin quasi légendaire qu’il voyait aujourd’hui pour la première fois. Il le regarda de son regard grave, étonnant pour un jeune homme de son âge, et ne dit pas un mot. Il lui fit signe de rentrer. Il lui fit signe que maintenant la classe était à lui.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Messages : 768

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)   Mar 27 Nov - 22:17

Lorsque Kyûji pénétra dans la salle de classe, il n'y eut ni cri de surprise, ni brouhaha incessant, ni rire sarcastique ou méprisant. Un calme inattendu régnait au sein de la pièce, comme si le jeune genin prometteur, au charisme inhabituel certes, avait imposé son autorité sans la moindre difficulté. Les mots qui lui vinrent à l'esprit furent "discipline" et "méditation" lorsqu'il franchit le seuil. Sans dire un mot, il s'avança vers le garçon, le jaugeant du regard au fur et à mesure qu'il se rapprochait de lui, et ensuite seulement daigna jeter un coup d'oeil discret aux élèves. Tous semblaient attendre que le juunin ouvre la bouche. Kyûji répondit aux paroles de bienvenue du jeune professeur par un léger signe de tête, et prit la parole d'une voix douce, mais ferme :

– Bonjour. Il adressa à la classe un sourire sincère effaçant instantanément le côté austère qui avait pu les impressionner. Sachez que je suis très heureux d'avoir le privilège de vous enseigner une partie de mon savoir. Tout comme vous, j'ai foulé le sol de cette classe. Tout comme vous, j'ai été assis sur ces mêmes bancs. Et tout comme vous, des ninjas de grande renommée sont venus m'apprendre ce que je sais aujourd'hui. Je ne me considère pas moi-même comme un de ces shinobis. Néanmoins, j'ai été choisi pour épauler Atsushi-kun dans sa tâche, qui fut de vous faire progresser dans les arts ninja. A vos mines réjouies, je me doute que cette expérience vous fut profitable. Me trompai-je ?

Les élèves confirmèrent les paroles du Hyûga en riant, en hochant la tête, ou simplement en souriant de toutes leurs dents.

"Et bien ! Cela s'est encore mieux passé que je ne l'imaginais. Ce gamin ira loin, je me demande quel genre de ninja il deviendra." Kyûji reporta son attention sur le groupe, et continua son discours.

– Il faut que vous ayez conscience d'une chose : un shinobi ne vit que dans un seul but, protéger sa famille et ses amis. Et Konoha est une grande famille. Tous, ici, devez faire le serment de vous protéger les uns les autres, et ce de toute votre volonté et votre énergie. Même si vous deviez y laisser la vie, sachez que votre nom ne sera jamais oublié. Ses paroles laissèrent un froid, comme si parler de la mort à des enfants ne pouvait les atteindre, ce qui était plus ou moins le cas. Il changea donc rapidement de sujet : Néanmoins, la véritable question n'est pas de savoir si vous protégerez vos amis et votre famille, car je sais que vous le ferez. La question est plutôt de savoir "comment" vous les protégerez. Et c'est pour cela que vous êtes ici, sur les bancs de l'académie, à apprendre par coeur des techniques comme le clonage ou le kai. Jour après jour, vous forgez votre personnalité et vos aptitudes, jusqu'à devenir une arme, ou plutôt un bouclier. Un bouclier qui saurait rendre les coups qu'il reçoit. Comme ceci.

D'un geste du menton, il invita Atsushi à l'attaquer, ce que ce dernier fit en lui témoignant une confiance absolue : il se rua sur Kyûji, kunai au poing, bien décidé à l'embrocher ! Le Hyûga fléchit les jambes, pivota rapidement pour amorcer un mouvement de rotation et repoussa son adversaire dans une gerbe de chakra bleuté. Kaitten. Le genin se releva, sonné mais indemne. Kyûji avait bien dosé son attaque. Quelques applaudissements. Beaucoup de "Oh" et de "Ah". Des chuchotements excités. Il capta l'attention des élèves en claquant deux fois dans ses mains de manière sonore. Le silence revint. Il reprit :

– Chacun de vous se bat à sa manière, avec ses techniques, ou plutôt se battra à sa manière. Pour la grande majorité d'entre-vous, votre clan possède des aptitudes bien à lui que vos parents vous enseigneront en temps voulu. D'ici-là, vous avez pour objectif de vous perfectionner. Et cela commence par un travail mental, comme vous l'a enseigné Atsushi-kun aujourd'hui. Le jeune garçon lui adressa un sourire reconnaissant, ce à quoi il répondit d'une petite tape dans le dos. Cette journée touche à sa fin, mais il n'est pas l'heure pour vous de vous reposer. Vous devez être fatigué d'avoir subit une forte pression psychologique au cours de l'après-midi, et de l'avoir combattue. C'est pourquoi le travail que je vais vous demander, même s'il n'est ni relaxant ni reposant, ne sera pas un exercice intellectuel mais instinctif. Vous savez tous ce qu'est le chakra, n'est-ce pas ? Hochement de tête unanime. Parfait. Vous savez aussi que pour utiliser votre énergie vitale et utiliser votre chakra, il faut le "malaxer". C'est sur cela que je vais insister ce soir : Avec la concentration qu'il vous reste, vous allez essayer de ressentir toute votre énergie vitale, et de malaxer votre chakra en ayant conscience du flux qui parcours votre corps. Sentez chaque parcelle de votre organisme répondre à cette énergie. Ensuite, quand vous serez prêt, je vous enseignerai une technique. Peut-être votre première véritable technique de combat. Allez-y.

Alors que les élèves s'agitaient en tout sens pour s'installer "confortablement", Kyûji en profita pour se tourner vers le gamin professeur d'un jour. Puis, à brûle-pourpoint, il lui posa une question :

– Atsushi, tu peux être très fier de ce que tu as réalisé aujourd'hui. Mes yeux ne lisent dans les leurs que de l'admiration et du respect à ton égard, jamais encore je n'ai connu de genin avec un charisme aussi prononcé. Parle moi un peu de toi. J'aimerais te connaître davantage. Qui sait, j'aurai peut-être un jour l'occasion de m'entraîner avec toi.

_ _ ___________________________________________ _ _

En Gras je modère. Sinon je discute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t57-annales-de-kyuji-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t155-hyuga-kyuji http://sns-rp.forumgratuit.org/t53-kyuji-hyuga
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)   Mar 27 Nov - 22:49

Kyûji entra dans la classe l’air sérieux et s’avançait vers Atsushi en le regardant gravement, regard que lui rendit très bien Atsushi. Kyûji sourit tout à coup et se retourna vers la classe afin de commencer à leur parler. S’il avait fallut un peu de temps à Atsushi pour obtenir le respect et le calme des élèves, Kyûji l’eût immédiatement. Son calme et son charisme imposait de lui-même le respect et il n’eût aucune difficulté à se faire écouter attentivement par tous les étudiants. Après un petit discours d’entrée de jeu fait aux élèves, Kyûji invita Atsushi à l’attaquer. L’entrainement mental des élèves avaient déjà été assez fatiguant aujourd’hui pour que Kyûji le remarque et revienne aux enseignements plus traditionnels de l’académie ninja, soit le taijutsu et le ninjutsu.
Atsushi sauta dans les airs en faisant une passe triple puis attaqua de front le juunin devant lui. En plein saut, il prit son kunai et décida de l’attaquer au ventre. Pour une démonstration, c’était le point à attaquer puisque cette attaque rendait Atsushi vulnérable à toute riposte. Le kunai et Atsushi avançait de plus en plus vers Kyûji. Atsushi alla même jusqu’à se demander si son attaque n’était pas trop rapide. « Impossible, c’est un juunin. » Comme de fait, à la dernière seconde, Kyûji fléchit les jambes et pivota rapidement et utilisa une technique pour repousser Atsushi. Celui-ci était surpris par la vitesse de son adversaire. Non seulement il ne s’était jamais vraiment battu face à face comme c’était le cas maintenant, mais en plus le taijutsu et le ninjutsu étaient loin d’être ses spécialités. Atsushi atterit un genou et un pied au sol pour se relever lentement. C’était une technique qui ressemblait au poing du hakke qu’il avait déjà vu dans un combat dans une arène quand il était plus jeune.
Une fois Atsushi relevé et indemne, Kyûji repris un autre discours relatant des forces de chacun d’entre eux et de l’utilité d’avoir ses propres atouts. Il fit mention du travail mental à faire, remarque à laquelle Atsushi sourit pour y recevoir une petite claque dans le dos. Les deux ninjas semblaient déjà s’entendre à merveille.
_____

Alors que les élèves s'agitaient en tout sens pour s'installer "confortablement", Kyûji en profita pour se tourner vers le gamin professeur d'un jour. Puis, à brûle-pourpoint, il lui posa une question :

– Atsushi, tu peux être très fier de ce que tu as réalisé aujourd'hui. Mes yeux ne lisent dans les leurs que de l'admiration et du respect à ton égard, jamais encore je n'ai connu de genin avec un charisme aussi prononcé. Parle moi un peu de toi. J'aimerais te connaître davantage. Qui sait, j'aurai peut-être un jour l'occasion de m'entraîner avec toi.
______

- Que serais-je, qui serais-je si il m’était impossible de détenir, au courant de toute une journée d’apprentissage, le respect d’étudiants? Ma seule fierté, c’est qu’un jour ce que je leur ait apprit aujourd’hui leur sauve la vie. Dans ce cas je serai le jeune homme le plus fier du monde car j’aurai aidé Konoha en sauvant l’un de ses enfants.
Sinon, je m’appelle Atsushi Ishimaru. Je suis un membre du clan Ishimaru, famille spécialiste dans le genjutsu. J’ai été formé aux arts ninjas dans ma jeunesse très tôt et j’ai apprit les bases mentales suffisantes pour effectuer des missions … C’est ce que mon père me disait en tout cas. Je suis rentré à l’académie quand j’avais sept ans et j’en suis ressorti avec un diplôme à huit ans. Comme genin, je n’ai que des missions très peu prioritaires et importantes, ou encore utile pour notre village et j’espère monter de grade très vite afin de pouvoir sauver des vies et protéger notre village le plus possible. Je veux rendre ma famille fier et donner à mon clan toute la splendeur qui lui est due.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Messages : 768

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 1 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)   Jeu 29 Nov - 11:45

Kyûji acquiesça en souriant. Ce gamin avait beau être très jeune, il n'en avait pas moins le coeur noble et dans son âme brûlait la flamme de Konoha. Il avait un talent certains pour les arts ninjas, en particulier pour le genjutu, mais ce qui l'impressionnait le plus était la maturité dont il faisait preuve. Le Hyûga se tut un moment, songeur, puis se leva. Les élèves semblaient avoir terminé. Il se dirigea vers eux sans un regard pour Atsushi, et commença à leur apprendre les bases de la technique. Une impulsion de chakra depuis la paume de la main, rien de bien sorcier. Le cours dura un moment, il y eut des ratés, mais l'ensemble se déroula dans la bonne humeur. Kyûji commençait à ressentir la fatigue accumulée au cours de la journée, et il se hâta d'en finir. Lorsqu'il déclara la fin des cours, tous se levèrent en criant et sortirent de la classe dans un hurlement de joie et d'excitation. Il eut un petit soupir amusé. Ce n'était que des enfants, après tout.

Il se retourna alors, prêt à quitter la salle à son tour, quand il aperçut Atsushi et s'arrêta net. Le garçon l'attendait patiemment, assis sur une chaise à côté du bureau. Kyûji ne s'attendait pas à le voir, à vrai dire il l'avait presque oublié. Le jeune genin lui adressa un petit sourire, qu'il lui rendit. Quelle innocence et quelle pureté d'esprit... Il lui rappelait Shinsaku dans son enfance. Un drôle de petit bonhomme, sans aucun doute. Kyûji se rapprocha du bureau, vérifia qu'il avait bien toutes ses affaires, puis se dirigea vers la porte. Il voyait très nettement Atsushi le regarder fixement dans son dos, grâce à ses byakugans. Il ralentit, s'immobilisa. Il lui adressa un dernier message sans se retourner.

– Si un jour tu as besoin d'un mentor... Tu sais où me trouver.

Et il quitta l'académie.



FIN DU RP

_ _ ___________________________________________ _ _

En Gras je modère. Sinon je discute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t57-annales-de-kyuji-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t155-hyuga-kyuji http://sns-rp.forumgratuit.org/t53-kyuji-hyuga
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang C - Le professeur remplaçant (PV: Atsushi, Kyûji Hyûga)
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Académie ninja-
Sauter vers: