Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Contexte de Kiri - V2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Contexte de Kiri - V2   Jeu 3 Sep - 14:31


 
 
 

 
KIRI NO KUNI, Contexte V2.0

 


Il y a vingt ans, alors que le pays de la foudre est frappé en son coeur par une crise dont personne n'a aujourd'hui encore idée, son voisin et ami le pays des vagues entame le chapitre le plus obscur de son histoire.
Oui, les évènements ont des causes et effets. Dans un contexte de chaos à Kumo, des centaines de milliers d'habitants des campagnes environnantes ainsi que les citadins de la cité à la technologie si bruyante fuyèrent. Alors que certains, têtus et presque visionnaires, préfèrèrent s'engager ailleurs dans le monde, à la poursuite de l'inconnu, une majeure partie de la massive population en fuite privilégia l'asile chez le voisin frère. Kiri. Oui, le village de la brume qui n'avait rien pour plaire auparavant possédait désormais un certain charme. Le charme d'une vie meilleure.

Mais l'Homme est complexe, et sentimental, alors il s'appliqua à nourrir sa réputation d'éternel insatisfait et les évènements qui suivirent ces vingts dernières années le prouvèrent. Une fois de plus, la cohabitation fut difficile.Un climat incertain régnait entre chaque faction, les uns ne supportaient plus leurs invités et très vite les milliers de masses communes mais si différents trouvèrent le moyen de faire rougir le fer. Massacre, génocide pourrait-on dire, tueries, violences, provocations. Dégénérés, les locaux prirent très vite l'ascendant dans cette véritable guerre civile.

Touchée dans son autorité et donc dans son orgueil, le Mizukage Yuzu prit plusieurs décisions fortes et encadra d'une milice pleine de vice, ou bien de zèle, au choix, sa cité. Kiri commença dès lors à perdre de son charme. La violence monta crescendo et un jour, une révolte éclata. Le peuple, pour la première fois depuis plusieurs générations, décida d'effacer la tête, plus de mizukage. Le camp des réfugiés en profita pour reprendre un semblant d'avantage dans les oppositions.

Coupée du monde, insensée et barbare, cette partie de la carte qu'on appelle depuis la brume rougie n'était alors plus fréquentée. Aucune autre grande puissance ne s'y aventura, trop occupé avec leurs affaires pour convaincre les fous d'arrêter. Comme à chaque révolution, plusieurs dirigeants se succédèrent, du doux au dictateur mégalo en passant par le fin politicien, rien n'y fit. Le village vécut près de dix années de tempête politique, ce fut avec le temps que la rancoeur s'atténua et démontra avec toute sa hargne à quel point elle détruisait les existences de chacun. D'un commun accord, les réfugiés et les locaux se séparèrent. C'en était trop et la fierté avait déjà trop joué, les familles aux rangs appauvries repartirent vers d'autres terres laissant derrière eux aigreurs et frustrations dans une patrie nourrie par la peur. La peur d'un avenir sans trône pensant. Un conseil fut chargé dans l'urgence de reprendre en main le village, une stabilité éphémère en somme. Les ninjas s'organisèrent et formèrent une armée indépendante appelée le récif afin de défendre le village ruinée d'envahisseurs plus puissants. Par chance, personne ne vint.

Bon nombre d'orphelins grandirent dans la citée gâchée de Kiri, autrefois glorieuse, elle avait un côté atypique dans le malheur. Si un touriste avait choisi d'y passer, il aurait alors lu toute la détresse dans les yeux de ses chiens en cage, une cage de brume où chacun survit dans un contexte de loi du plus fort. L'armée était en fait un hamas de promesses trop belles pour être vrais, rien n'était assez fort pour élever les enfants de la bannière bleue. Alors on appela la génération née durant la décennie de guerre civile, la petite perdue. Bien qu'elle n'était pas une petite perte, elle portait fort bien son nom. De cette génération essoufflée si tôt se dégagèrent au fil des ans une bande de shinobis. Au fil du temps elle dériva en tant qu'organisation, des shinobis hors la loi qui s'étaient fait seuls dans le contexte de la jungle urbaine. De l'ancien kiri ils apprirent, le chakra, le ninjutsu et autres arts ninja, se forgeant sur leur peu de connaissance et leur vécu très lourd, ils bravèrent les risques ensemble.

On ne sût jamais combien ils furent à leur apogée, lorsqu'ils décidèrent d'être les nouveaux élus du peuple. Autoproclamés rois du pays, cette bande, dont personne ne se soucia jamais assez pour leur offrir un nom, choisit de refonder physiquement Kiri. Une petite cité à l'intérieur des terres profondes et humides de l'archipel. Composée de jeunes hommes voire d'adolescents, on aurait pu retenir de ces messies de la génération perdue un sens du devoir et de l'honneur. C'est avant tout l'organisation qui les fit arriver là où ils en étaient, un code de fer et une discipline rigoureuse arriva à donner de l'espoir au petit peuple. Mais pendant que les uns construisaient, apprenaient, informaient, alimentaient le nouveau Kiri de leur envie de bien faire, d'autres continuèrent à s'entraîner dans la dureté en dehors de la cité. C'est comme ça que se scinda le parti politique au pouvoir. Mené par un adolescent talentueux et renommé pour sa violence, celle la même qui porta tout le monde là haut sur le trône, la minorité qui avaient privilégié le combat plutôt que la politique prit le pas sur la majorité si belle à voir, entendre.

La suite est trop moche pour être racontée en détail, disons simplement que peu à peu, doucement, le groupe s'essouffla et que des disparitions amenèrent la minorité au pouvoir. Mais souvenez-vous toujours, l'Homme est complexe, et même arrivé tout en haut, il doit encore se sentir bien seul pour respirer et prendre le temps de penser, se rendre compte de ce qu'il est. L'adolescent impétueux massacra le restant avec l'aide d'autres qu'il manipula jusqu'à pouvoir les tuer seul. Finement et avec violence à la fois, il s'offrit un trône unique.

Demain est l'aube d'un nouveau siècle, un siècle qui se devra de répondre aux défis lancés par le précédent, un siècle qui verra demain à l'aube un nouveau Mizukage, imparfait et si laid orné de ce chapeau bleu autrefois honorifique.

Suite à la Révolution Bleu, Kiri et l'empire tout entier est désormais sous la régence de Drychda Yojimbo, la Kyudaime Mizukage, ainsi que du Conseil des Clans. La population, anciennement forcée d’idolâtrer l'Hachidaime Mizukage, est de plus en plus libre. Aujourd'hui elle récupère ses libertés fondamentales, à Kirigakure no Sato  le temps du totalitarisme est fini.

En ces temps troublés à cause de fortes têtes qui tentent de propager la vision du précédent Mizukage, les frontières de l'empire sont extrêmement surveillées, tout comme l'ensemble du territoire. Le commerce et l’industrie sont également contrôlés pour éviter tout acte de trahison ou la mise en place de menaces dues a l'accumulation de fonds par certaines élites. Les richesses produites sont égalisées le mieux possible entre les travailleurs, empêchant ainsi toutes formes d'esclavages.

La population Kirijin est l'une des plus dense du monde, composée en majorité de jeunes gens. Chacun a le droit de recevoir une éducation visant à le former aux travaux de son choix. Une formation militaire basique est aussi fournie à tous, même si l'on est loin de l'utilisation de pointe des arts ninjas, le recrutement ayant baissé grâce à la notion de choix qui est désormais présente. Cela n’empêche pas le fait que, de très nombreuses personnes de rejoignent les rangs shinobis. L'armée de Kiri est toujours l'une des plus puissante au monde.

- An 99- Migration massive de Kumo vers Kiri

- Fin 99- Une faction de Kiri s’insurgeant que les Kumojin s'installent, des tensions s'implantèrent entre Kumo-jin et Kiri-jin. Certains habitants de Kiri soutiennent les nouveaux arrivants, prenant part à la guerre civile du côté de Kumo. Eclat de la guerre civile entre locaux et réfugiés.

- De 99 à 109- Dix ans de guerre civile, dite "La brume sanglante"

- 109- Accord commun entre kumojins et kirijins pour se séparer, les réfugiés survivants partirent et s'éparpillèrent à travers le monde.

- 109 à 115- Armée indépendante de Kiri, le pouvoir est marqué par des changements perpétuels, une armée corrompue et un système défaillant. Aucune amélioration ni dégradation de la vie à Mizu.

- 115- Un groupe de mercenaire utopiste prend le pouvoir.

- 115- Ceux-ci fondent le nouveau Kiri dans les terres profondes de l'archipel de Mizu. Le village retrouve un système fonctionnel.

- 116, été- Disparition de plusieurs cadres du groupe au pouvoir, en l'an 116 un seul survivant se dessine: Aizen Samidare.

- 116, automne- Conquête par traités et par la force des archipels à l'est de Kiri. Le pays de l'Eau s'agrandit.

- 116, hiver- Le Mizukage Aizen Samidare se déplace en personne à Iwa pour y signer un pacte de non-agression et un accord économique.

- 117, printemps- Le démon Hachibi est aperçu au pays de l'Eau. Une opération de capture a lieu...

- 117, été- Kiri attaque le village de Konoha et finit par le vaincre, destituant Hanako Hyûga de ses fonctions et détruisant les Sharingans qui y étaient conservés.

- 117, automne- Événement connu comme étant "La Révolution Bleue". Aizen Samidare disparaît et Kirigakure no Sato se retrouve sans tête. Des voix s'élèvent pour perpétuer les travaux du conquérant despotique.

-117, hiver Les spéculations sur une nouvelle régence de l'Empire Kirijin sont nombreuses, alors que le village ne donne plus de suite à ses actions internationales.

-118, printemps La délégation Kirijin se rend à Kumogakure no Sato pour participer à l’examen Chuunin/Juunin. Timing choisis par les instances du village pour introniser le Mizukage Drychda Yojimbo.

-118, été Après la révélation du "Culte de la vie" aux yeux du monde, Kiri est retournée à ses occupations habituelles. Néanmoins le début du règne du nouveau Mizukage connait des difficultés comme en témoignes l'altercation qui l'a opposée à Uzumi Hibiki. Des ninjas ont toujours dans leurs cœurs l'esprit d'Aizen Samidare.

-118, automne Kiri entreprend des actions militaires contre certains pro-Aizen se regroupant en vue d'une tentative de prise de pouvoir.

-118, hiver Suite a la mise en déroute des dissidents partisans de la violence, et la mort de nombre d'entre eux, les moines du temple de l'eau assistent Kiri dans l'entreprise de changer les mœurs du peuple. Chacun apprend peu a peu a vivre dans la paix et la liberté.

-119, printemps Kiri et Konoha s'engagent dans des relations diplomatiques. Des dissidents pirates commence a faire parler d'eux, prenant le changement de régime comme un faiblesse de l'Empire. Une loi anti-piraterie est ordonnée par la Mizukage avec une offre de grâce en échange de tout arrêts d'actions militaires non autorisées.

-119, été Kiri entreprend une action militaire a l'encontre des dissidents pirates refusant de se ranger. Le raid naval de la bataille de Gyosen engendre la mort de nombreux pirates ainsi que l'emprisonnement de nombre de leurs partisans. Les survivants reçoivent un procès équitable suite a l'analyse de leur mémoire. Trois nouveaux Épéistes de la Brume sont promus. La Kyudaime se rend dans la colonie d'Oto suite a un massacre suspect, certains parlent du retour d'Orochimaru.

-119, automne Le renforcement de la sécurité autour des frontières d'Oto est ordonné. La Mizukage voyage jusqu'a Konoha pour officialiser l'alliance entre les deux villages. Une piste de Yumi Esuki, la Kazekage désertrice, est trouvée ; le Conseil ordonne secrètement aux Épéistes de la Brume de la ramener, vivante.

-119, Hiver : Une piste de Yumi Esuki, la Kazekage désertrice, est trouvée ; le Conseil ordonne secrètement aux Épéistes de la Brume de la ramener, vivante.

-120, Printemps : Une escouade de la mort composée de nom de code "Ushi", "Dekishi", "Nami" et "Lilith" est envoyée à la poursuite de Yumi Esuki. Pendant ce temps, une maladie inconnue ravage le Yuukan, de façon exponentielle, et ce malgré les efforts des ninjas présents. Mizu no kuni commence à subir de lourde perte dans ses campagnes et le mal gagne même Kiri, ainsi que la Mizukage qui se fait hospitaliser. Certains Kirijins, devant l'inaction du conseil des septs et leur refus de se réunir, réalisent des purges pour contenir la pandémie.

-120, Été : Les épéistes reviennent de leur missions, et annonce au conseil l’échec de la mission, ainsi que la mort de "Lilith", qui se révèle être la Mizukage. Kiri est déboussolé face à l'identité secrète de la Yojimbo, amenant aux désillusions et aux théorie du coup d'état. Uzumi Hibiki en profite pour assassiner cinq conseillers tandis que Shinemaru Momochi s'empare d'une des places. Le conseil des sept est quasiment détruit mais une rumeur d'un remède arrive à Kiri, qui se situerai à Kusa. Alors que certains partent à la recherche de ce dernier, d'autres mettent en place les élections du Jûdaime...

 
Rejoins nous !
Liens pratiques

 
Le règlement









En cas de besoin, je contacte ...

 

  Mizukage
 MPProfil

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: Contexte de Kiri - V2   Sam 17 Déc - 16:41





CONSTITUTION KIRJIN



Article 1 : La Constitution s'applique à l'ensemble des citoyens de l'Empire et toute personne entrant sur le territoire. Le non respect de la dite constitution est passible d'un procès mené par le Conseil des Clans où leurs représentants. Ne pas avoir connaissance de la constitution et des lois Kirijin n'est pas une raison d'amnistie valable.

Article 2 : L'Empire Kirijin est gouverné par la Mizukage, secondée par le Conseil des Clans. Ce sont eux qui prennent les décisions importantes et établissent les lois. Des réclamations pacifiques peuvent être déposées mais tout débordement sera sévèrement réprimandé.

Article 3 : Toute action militaire doit être validée par l'autorité Kirijin citée.

Article 4 : Sur le sol de Kiri, toute personne est égale en droit et en devoir. Les femmes et les pauvres ne valent pas moins que les autres, et l'argent n’achètera en aucun cas une remise de peine quelconque.

Article 5 : S'en prendre d'une quelconque manière aux citoyens, sur le territoire ou non, ou aux alliés de Kiri équivaut à s'en prendre à l'Empire tout entier.

Contexte actuel de Kiri



Suite à la Révolution Bleu, Kiri et l'empire tout entier est désormais sous la régence de Drychda Yojimbo, la Kyudaime Mizukage, ainsi que du Conseil des Clans. La population, anciennement forcée d’idolâtrer l'Hachidaime Mizukage, est de plus en plus libre. Aujourd'hui elle récupère ses libertés fondamentales ; à Kirigakure no Sato, le temps du totalitarisme est fini.

En ces temps troublés, les frontières de l'empire sont extrêmement surveillées, tout comme l'ensemble du territoire. Le commerce et l’industrie sont également contrôlés pour éviter tout acte de trahison ou la mise en place de menaces dues a l'accumulation de fonds par certaines élites. Les richesses produites sont égalisées le mieux possible entre les travailleurs, empêchant ainsi toutes formes d'esclavages.

La population Kirijin est l'une des plus dense du monde, composée en majorité de jeunes gens. Chacun a le droit de recevoir une éducation visant à le former aux travaux de son choix. Une formation militaire basique est aussi fournie à tous, même si l'on est loin de l'utilisation de pointe des arts ninjas. Le recrutement militaire ayant baissé a cause de la notion de choix qui est désormais présente, l'armée de Kiri est toujours l'une des plus puissantes au monde.



Les Organisations Militaires Kirijin




Armée régulière : Groupe auquel appartient tout ninja Kirijin par défaut.

Le CRUSK (Centre de Recherche Ultra Secret Kirijin) : Les membres du CRUSK sont en majorité des scientifiques, sensitifs, ou ninjas doués de techniques particulières. Le laboratoire, dirigé par Saisei Ao, est composé du centre de recherches médicales ou sont faites les recherches de génomiques, du centre de surveillance a partir duquel est contrôlé l'ensemble du territoire, et du centre de recherche en technologie ou sont élaborés les systèmes de défense de l'Empire.

Gensho (la Source) : Équivalent de la Racine de Konoha. Le Gensho est sous les ordres direct de la Kyudaime Mizukage Drychda Yojimbo. Il s'agit d'un service ultra secret et ses membres doivent cacher leur identité. Certains d'entre eux sont les fruits de recherches en laboratoire et possèdent un Kekkei Genkai exclusif que Kiri a précédemment volé.

Les Sept Epéistes Légendaire de la Brume : Ces sept bretteurs d'élite sont choisis par le Conseil des Clans pour en devenir les gardiens. Ils reçoivent chacun l'une des sept Épées Légendaires et, pour prouver leur engagement, ils portent un masques et adoptent le nom d'un Démon. Le meneur du groupe doit savoir manier la totalité des sept épées légendaires et reçoit le titre d'Héritier du Démon. L'Héritier actuel est Lilith, la double identité de la Kyudaime Mizukage.


PS : Un soldat Kirijin peut aussi être originaire d'Oto qui est une colonie de l'Empire, et / ou être en service sur place.




_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Messages : 565

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 215 両

MessageSujet: Re: Contexte de Kiri - V2   Sam 21 Oct - 15:52





   
 Kirigakure no Sato 

   
Liste des Mizukage



Ici sont répertoriés toutes les Ombres qui ont régné sur la Brume.

Leurs noms resteront à jamais gravés dans la pierre.

Ils furent les shinobis les plus puissants de leur village en leur temps.


Shodai Mizukage

Byakuren
1 - ?




Politique Intérieure :
Fondation de Kiri.
Politique Étrangère :
Assiste au premier sommet des Kage et menace Suna d'une alliance avec tous les autres
villages ninjas à son encontre. Kiri participe également à la Première Grande Guerre Shinobi.
Politique Économique :
Commerce quasi-inexistant.


Nidaime Mizukage

Gengetsu Hōzuki
? - ?




Politique Intérieure :
Aucune information mais c'est probablement sous son règne que le côté martial de Kiri s'imprégna.
Politique Étrangère :
Tensions avec Iwa puisque Gengetsu Hôzuki entretenait une certaine rivalité avec le Nidaime
Tsuchikage. Ils s’entre-tuèrent plus tard.
Politique Économique :
Commerce quasi-inexistant et probablement seulement local dans l'archipel.



Sandaime Mizukage

Nom inconnu
? - ?




Politique Intérieure :
Aucune information.
Politique Étrangère :
Il est probable que ce soit sous son règne que Kiri tenta de capturer une konohajin, Rin Nohara, afin
de sceller Sanbi en elle et le déchaîner à Konoha..
Politique Économique :
Commerce principalement intérieur à l'archipel.



Yondaime Mizukage

Yagura
? - ?




Politique Intérieure :
Début de la première Brume Sanglante, politique d'élitisme chez les shinobis et loi du plus fort.
Politique Étrangère :
Isolationnisme.
Politique Économique :
Aucune information.



Godaime Mizukage

Mei Terumī
? - 94




Politique Intérieure :
Fin de la première Brume Sanglante et début de modernisation de Kiri. Le peuple retrouve
certaines libertés.
Politique Étrangère :
Quatrième Grande Guerre Ninja et ouverture de Kiri qui entretient dés lors des relations cordiales
avec les autres villages ninjas.
Politique Économique :
Ouverture au commerce dans tout le Yuukan, import-export importants.



Rokudaime Mizukage

Ryuku Hayabuza
95 - 96




Politique Intérieure :
Baisse significative de la criminalité et continuation des politiques de Mei Terumi.
Politique Étrangère :
Entente cordiale avec Kumo.
Politique Économique :
Épanouissement de l'économie et hausse de la qualité de vie.



Nanadaime Mizukage

Reiko Yuzu
96 - 109




Politique Intérieure :
Chaos interne à Kiri suite aux migrations massives de Kumo et instauration d'une milice bien que
corrompue. Kiri subit alors des violences comme jamais, c'est le début de la seconde Brume
Sanglante. Une partie du peuple met fin au règne de Reiko Yuzu.
Politique Étrangère :
Isolationnisme total suite au climat de violence qui règne.
Politique Économique :
Économie en forte dépression.



Hachidaime Mizukage

Aizen Samidare
116 - 117




Politique Intérieure :
Politique militaire ultra-martial et redressement du pays suite au chaos sanglant du règne de Reiko
Yuzu et de l'interrègne durant lequel le Daimyô a été assassiné sans successeur, ce qui fit de Aizen
Samidare l'Empereur de Mizu.
Politique Étrangère :
Politique expansionniste de conquête sur les îles à l'est. Conquête d'Otogakure sur le continent.
Politique Économique :
Politique de planification économique qui permet un fort redressement. Traité économique avec Iwa.



Kyūdaime Mizukage

Drychda Yojimbo
118 - 120




Politique Intérieure :
Création du CRUSK et investissement dans la science et la technologie. Mise en place du Conseil des
Clans et dédivinisation d'Aizen Samidare. Retour des libertés fondamentales pour le peuple.
Politique Étrangère :
Tentative de renforcement des relations avec Konoha.
Politique Économique :
Stagnation économique.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7896-annales-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f475-dossier-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Contexte de Kiri - V2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte de Kiri - V2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Piri piri piri [comme Kiri]
» Cimetière de Kiri
» Darok, Jounin spécial de Kiri - Accepté
» Hôpital de Kiri
» Mairie de Kiri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Règlement et Background :: Contexte historique :: Contexte actuel-
Sauter vers: