Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Happy Halloween and welcome back on Senkai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi Esuki
Rang SS
Rang SS
avatar
Messages : 4224

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 240 両

MessageSujet: Happy Halloween and welcome back on Senkai   Sam 31 Oct - 20:36

31 octobre 96, 21h36

Yumi et Naeko, des jeunes gens pas comme les autres, se baladaient dans les rues de la cité alors que la nuit y était déjà tombée. Leur accoutrement était pour le moins atypique : tout de bleu vêtus, ils avaient logé leurs bras dans ce qui semblait être de petites ailes. Leur aspect général rappelait celui d’une hirondelle, et encore plus celui de la technique Tsubame Fubuki de Yumi. Les deux Esuki s’étaient ainsi déguisés en cette grande occasion dans l’espoir de réclamer quelques sucreries aux adultes de ce monde. Naeko, comme d’habitude, s’était avéré assez influençable, si bien qu’il avait accepté de porter ce costume ridicule un poil féminisant. Ils ne tardèrent pas à rejoindre une autre jeune fille, dont les attraits étaient, à n’en pas douter, bien plus effrayants. Sachi Nokoru avait l’habitude de paraître morbide. C’était dans sa nature. Mais lorsqu’elle faisait un effort pour que cela se remarque, ce n’était pas raté : elle avait disposé des morceaux de cadavre sur sa propre peau en les attachant grâce à une ficelle aussi fine que discrète. L’expression « croiser un fantôme » n’avait jamais été si adéquate. Les trois amis s’étaient mis d’accord sur un point de rendez-vous. Si les deux blondinets voulaient avant tout rafler des bonbons, Sachi vagabondait davantage dans le but de ficher une terreur folle aux téméraires qui la croiseraient. Parvenant sur le seuil d’une grande maison rouge, ils toquèrent simultanément à la porte. Yumi savait bien qui habitait cette demeure : c’était Tsuku Hakka, dit «L’homme cheaté». Il n’était pas connu pour sa générosité, mais il leur fallait bien commencer quelque part. Lorsqu’un grand homme d’un brun ténébreux vint leur ouvrir, Yumi et Naeko crièrent en coeur :

- Des bonbons ou un sort ! 
Dévisageant d’abord les déguisements des Esuki, il sembla devenir plus pâle qu’un linceul lorsqu’il reconnut les hirondelles qu’ils représentaient. Reprenant vite ses esprits, il se mit à hurler :
- Au Québec, on dit «Des bonbons, s’il vous plaît», bande de malpolis métropolitains !
Puis il leur claqua la porte au nez. Ne voulant pas rester sur sa faim, Naeko essaya de plus belle, alors même que ses compères avaient conseillé de ne pas réitérer leur tentative. Tsuku ne tarda pas à rouvrir, affichant cette fois-ci un air bien plus sombre.
- Tabernak, le voilà votre sort ! Biff Tannen no jutsu !

Un halo clair sortit à cet instant des yeux du grand méchant. Il happa les trois jeunes gens à l’intérieur jusqu’à ce qu’ils disparaissent totalement de la surface de la Terre. Ou du moins… de cette époque. L’instant suivant, ils se retrouvèrent en plein milieu d’un grand désert. Ou plutôt, en plein milieu d’un grand village situé au beau milieu d’un grand désert. Ils reconnurent assez vite le style architectural de Suna, mais pourtant certains détails pouvaient sembler choquants, comme s’ils étaient d’une autre époque. Intriguée, Yumi demanda la date à un passant. Méfiant, celui-ci répondit :

- Le 31 octobre 116, pardi ! D’où sortez-vous, les jeunes ?
Puis il s’écarta après avoir laissé peser sa rhétorique. Stupéfiés, la bande réalisa qu’ils venaient de voyager dans le temps. Ils se trouvaient 20 ans plus tard ! Alors qu’ils marchèrent quelques minutes à la recherche d’une idée pour retourner d’où ils venaient, ils finirent par apercevoir une silhouette qui ne leur était pas inconnue.

- Sapristi ! C’est Soufuku Nitobe, non ? Regardez, il porte la coiffe du Kazekage ! s’exclama Sachi.
- Oh oui, je me demande bien où il l’a trouvée… commença Naeko. C’est plutôt classe pour un déguisement d’Halloween !
Yumi et Sachi lui glissèrent discrètement un regard ébahi. Après tout, leur ami était bien connu pour sa légendaire mémoire de poisson rouge. Mais de là à oublier qu’ils venaient de réaliser un saut dans le temps !
- Non, tu n’y es pas Naeko. Il est devenu Kazekage ! Je suis tellement fière de lui. Avec ses idéaux, cela ne peut augurer qu’un bel avenir.

Quelques spéculations plus tard, deux silhouettes qu’ils ne connaissaient que trop bien rentrèrent dans leur champ de vision.
- Non de non ! C’est nous, Yumi ! s’écria Naeko. Mais qu’est-ce qu’on fout à Suna ? J’ai jamais été fan du soleil, c’est pas bon pour ma peau… Et encore moins pour mon Hyôton !
- Aucune idée, mais on a l’air assez proche du Kazekage. En tout cas, les choses ne changent pas, tu as l’air de toujours être un toutou bien docile, toujours à ma suite ! lâcha-t-elle ironiquement, d’un air taquin. Ce qui est sûr, c’est qu’on doit éviter tout contact avec d’autres personnes, et encore plus avec des individus qu’on pourrait connaître. Si je le sais, c’est que je l’ai lu dans « Retour vers le futur », le classique de Emmett Brown. J’avais du temps à tuer, à la bibliothèque de Kiri…

Mais il était trop tard. Lorsque Sachi Nokoru avait une idée derrière la tête, on ne pouvait rien faire pour la lui retirer. Après avoir assuré qu’elle désirait se rendre à Kiri pour voir si cette satanée Reiko y régnait toujours, et surtout pour savoir si elle avait pu mener à bien tous les projets qu’elle avait prévu d’entreprendre, la jeune fille toujours déguisée en cadavre sur pattes avait pris ses jambes à son cou. Yumi réalisa qu’ils devaient à tout prix l’en empêcher afin d’éviter de créer un paradoxe spatiotemporel. Naeko, quant à lui, n’avait pas l’air de tout bien comprendre. La seule chose dont il était certain, c’était qu’il suivrait Yumi. Ils initièrent alors un long voyage vers Kiri dans le but de rattraper Sachi. Une fois arrivés dans la taverne d’un village civil, au Pays du Feu, les deux Esuki croisèrent le regard d’un vieillard sénile en train de manipuler, comme à son habitude, une guerrière aux yeux transperçants. Il ne fallut pas plus d’une seconde à Yumi pour reconnaître là Ashiro Ryuka et Hanako Hyûga. Naeko, en revanche, n’avait pas l’air de l’avoir saisi. Il fonça à leur rencontre, leur soufflant avec entrain : « Ils sont vraiment tops vos costumes ! ». Les versions âgées de leurs amis les reconnurent également, et Ashiro se focalisa bien plus sur Yumi, la fixant avec un désir qu’il ne pouvait pas dissimuler. Il bondit alors de son fauteuil roulant comme si de rien n’était et se lança à la poursuite de la jeune fille. Celle-ci, qui ne semblait pas saisir ce que pouvait lui reprocher son sensei, comprit néanmoins qu’il ne valait mieux pas rester dans le coin. Elle s’enfuit sans plus tarder, mais l’actuel Tsuchikage ne cessa de courir. Naeko tira une grande révérence à Hanako après lui avoir fait un baise-main, puis rattrapa sa cousine sans faire ni une ni deux.

La traque n’en finissait pas, et Ashiro gagnait du terrain sur la jeune Kirijin. Pas mal pour un handicapé ! Ce fut ce moment qu’un homme étrange vêtu d’une cape de l’Akatsuki et d’un grand masque choisit pour intervenir. L’homme qui répondait à présent au nom de Haiko souffla une gigantesque nuée de cendres sur le grand manitou aux mille cristaux. Naeko prit le temps de s’arrêter pour le gratifier d’un :

- Chouette déguisement, toi aussi ! Ton masque me donne la chair de poule. En tout cas, merci pour le coup de main.
Leur grand sauveur lui rappelait vaguement quelqu’un… Mais qui ? Celui-ci répondit sinistrement :
- Tu me revaudras ça un jour…
Puis il initia un combat des plus épiques contre le vieil Ashiro.

Après une (très) longue marche, Yumi et Naeko parvinrent enfin à destination : Kiri. Ils espéraient avant tout que Sachi n’était pas encore rentrée en contact avec quelqu’un. Enfin… Yumi l’espérait. Naeko se contentait de faire mine de comprendre. En pleine nuit, la jeune fille ne reconnut pas son village natal. Il était très effrayant, garni de multiples décorations d’Halloween. Alors qu’ils se faufilaient discrètement dans une ruelle, ils tombèrent nez-à-nez avec une personne qui en imposait suffisamment pour leur donner froid dans le dos, et ce sans même le moindre déguisement. Reiko Yuzu. Encore une fois, Yumi eut l’impression d’avoir vu un fantôme. Alors qu’elle s’apprêtait à trouver une excuse pour traîner si tard le soir, l’ancienne Mizukage ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit :

- Masse-moi les pieds, Yumi. Ou meurs.
Puis elle sortit une grande épée rouge, rappelant celle d’un personnage de Super Smash Bros. Alors que Yumi était transie, Naeko sembla offusqué qu’on l’oublie encore :
- Et moi alors ? Je compte pour du beurre ? Je suis juste un décor ? Un personnage secondaire ?
Yumi et Reiko affirmèrent aussitôt haut et fort, en chœur :
- Comme d’habitude, tu vas vouloir te sacrifier pour me sauver !
- Comme d’habitude, tu vas vouloir te sacrifier pour la sauver !
Renfrogné et déçu d’être si stéréotypé, Naeko grommela un inaudible «Tchô, monde cruel».

Alors que Yumi se préparait à se défendre, un coup de vent eut raison de son adversaire, qui s’envola en poussière. Sachi sortit alors de sa cachette, fière d’avoir utilisé le Shitai sur les restes de sa dirigeante. Naeko la complimenta.

- Tu nous as collé une peur bleue. T’es vraiment la reine d’Halloween !
Mais un invité surprise se joignit à cette petite réunion. Affichant un visage pâle, le grand homme aux yeux rouges portait la coiffe du Mizukage. Il avait visiblement entendu le boucan qu’avaient causé les adolescents.

- Je ne vous connais pas, étrangers. Et malheureusement pour vous, le village de la brume de sang ne tolère aucun intrus. Moi, Aizen Samidare, Hachidaime Mizukage, déclare que vous n’en sortirez pas vivants.
Cette fois-ci, il y avait peu de chance qu’il s’agisse d’une mauvaise blague de Sachi… Naeko soupira :
- On dirait qu’on a de vrais ennuis, là… Je crois que finalement, c’est lui, le véritable roi d’Halloween.
Mais c’était sans compter l’apparition d’une entité ténébreuse, au beau milieu de la scène.  
- Bien le bonsoir, vous pouvez m’appeler Hel. J’ai été attirée par tout ce remue-ménage dans la trame spatiotemporelle.
- Ok, je rectifie le tir : c’est définitivement elle la plus flippante reine d’Halloween. précisa Naeko.

Aizen et Hel se lancèrent alors dans une lutte sans merci, bien décidés à prouver qui était le plus badass. Après avoir chacun déchaîné un puissant jutsu, ils se dévisagèrent et se demandèrent mutuellement pourquoi ils se battaient alors que les trois guignols qui tentaient en ce moment même de s’éclipser étaient les véritables intrus. Ils décident donc d’allier leur force pour les éliminer en beauté. Alors que la situation semblait désespérée pour nos trois acolytes, une DeLorean surgit de nulle part, et un grand homme en kimono en sortit. Gin Inkan, ni plus ni moins. Celui-ci lâcha inconsciemment un «Nom de Zeus !», puis il attrapa les trois gosses avant de les flanquer au fond de sa machine. Aizen et Hel préparaient un mauvais coup en composant des mudras combinés, le regard tourné vers la voiture. Gin décida de foncer droit sur un arbre, ce que Yumi ne comprit pas.


- Hé ! C’est sympa de nous secourir mais si c’est pour nous tuer par la suite, c’est inutile. Vous feriez mieux de vous trouver une route.
- Mais là où on va… on a pas besoin de route. assura Gin en reposant ses lunettes grises sur son nez.  
La DeLorean était sur le point de heurter ce chêne planté dans le décor, mais elle atteignit 88 miles à l’heure à la seconde précédente, activant le convecteur temporel de la machine et la faisant totalement disparaître de cette réalité… pour apparaître quelques mètres plus loin, juste devant la bâtisse de Tsuku Hakka. Toute la bande sortit de l’appareil futuriste et Gin alla toquer à la porte de l’unique responsable : l’homme cheaté. Lorsque ce dernier ouvrit, Gin scanda distinctement : «Technique refusée !».


~


Je me réveillai en sursaut, palpant mon visage humide. J’essuyai la sueur de mon front avec le dos de ma main avant de me hisser jusqu’à mon bureau. Sur ma gauche, un tas de polycopiés d’embryologie et d’histologie. Sur ma droite, mon ordinateur. Pas encore certain d’avoir les idées assez claires pour ingérer mon indigeste quantité de savoir journalier, je préférai la distraction au travail. Influencé par l’étrange rêve que je venais de faire, je décidai de me rendre sur mon site préféré, Senkai no Shinobi. Je lis alors sur la page d’accueil un message qui était sur le point de changer le déroulement de mon concours : «La V2.0 de SNS c’est pour bientôt !». Sans même me soucier de mon colocataire qui était certainement encore en train de roupiller, je hurlai : «Nom de Zeus !».




Dernière édition par Yumi Esuki le Mar 3 Nov - 7:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 http://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Messages : 568

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Happy Halloween and welcome back on Senkai   Dim 1 Nov - 17:00

Excellent texte, très bien écrit, avec des références aux anciens ou autre. ça me fait super plaisir de voir les membres aussi enthousiastes de la réouverture de ce vieux forum. Merci Yumi, j'ai presque la larme à l’œil.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t470-annales-de-niflheim http://sns-rp.forumgratuit.org/t394-bingo-book-niflheim http://sns-rp.forumgratuit.org/t357-presentation-niflheim
Yumi Esuki
Rang SS
Rang SS
avatar
Messages : 4224

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 240 両

MessageSujet: Re: Happy Halloween and welcome back on Senkai   Lun 2 Nov - 10:02

Tant d'émotions ! Merci pour les compliments, adorateur des rousses et des poneys. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t2179-annales-de-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4481-bingo-book-de-yumi-esuki-v2 http://sns-rp.forumgratuit.org/f322-dossier-kazekage-yumi-esuki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4477-yumi-esuki-l-aube-d-une-nouvelle-ere
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 993

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: Happy Halloween and welcome back on Senkai   Lun 2 Nov - 21:06

Merci beaucoup Yumi pour ce moment de lecture. Effectivement ça fait plaisir de voir qu'il y a des joueurs qui s'investissent dans ce forum, c'est très bien écris en tout cas bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Happy Halloween and welcome back on Senkai   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy Halloween and welcome back on Senkai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Version n° 8 - Happy Halloween !
» Happy Halloween - Intrigue
» Happy Halloween 8DD ||Aurore de Sang & Rayure de Zèbre||
» Évent N°3 ★ Happy Halloween !
» Happy Halloween 2016 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Floodouland :: Activités :: Sondages et Flood-
Sauter vers: