Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 La naissance de l'empire de Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aizen Samidare
Invité


MessageSujet: La naissance de l'empire de Kiri   Mer 23 Déc - 17:49

          Un calme plat régnait dans le bureau à présent, la foule attendait son meneur dehors. Aizen se sentait comme un insecte dans son cocon, insensible aux résonances extérieures. Il prit alors la décision d'agrandir son bureau et d'y installer une chambre. Le jeune homme s'y sentait bien, l'ambiance était propice à la réfléxion et à la méditation. C'était toujours calme.

Mais les symptômes revinrent comme à chaque fois. Il releva la tête et contempla d'un oeil bien plus noirci de haine l'ensemble de la capitale. Le paysage brumeux dévalait sous son regard impassible. Il était fin prêt, physiquement et mentalement.

Il prit le chemin qui menait jusqu'à son pupitre. Passant le long du couloir, il sentait l'odeur fraîche du bois. Les travaux avaient très vite avancés et le décor était tout bonement magnifique. Classieux et simple, le bois procurait à l'ensemble du palais un charme singulier. La lumière au fond du couloir était accompagnée du bruit de la foule, des murmures et des cris qui se soulevaient parfois de celle-ci.



Aizen sentit son coeur froid s'emballer tout un coup. Il frissonna, râcla sa gorge et cracha vulgairement sur le sol avant de pénétrer le halo de lumière.

Noir de monde.

Un blanc surréaliste prit ses droits.

Tout le monde était rangé, la milice avait prit soin d'organiser les rangs de manière uniforme et dinstincte. Cet ordre plût au jeune empereur. Il contempla la population durant deux longues minutes. Aucun murmure, il régnait une ambiance particulière dans la capitale. On devinait à leurs accoutrements que certains paysans avaient même fait le déplacement jusqu'au coeur de l'empire. C'était un évènement unique pour beaucoup. Aizen fut prit d'émotion face à ces rescapés de ces dix ans de terreur, de conflits et de sangs. Mais il n'y avait point le temps de trembler, le peuple se voulait dur et leur leader devait l'être d'autant plus. Le regard vidé et fuyant, il commença son discours.

-J'aimerai vous saluer, vous tous ici. Vous saluer car vous êtes réunis pour célébrer l'aube d'une nouvele ère. Il me vient à l'esprit plusieurs superlatifs pour décrire l'importance de ce moment et de ce mouvement collectif.

Vous tous ici présents, je vous fais part de ma grattitude personnelle. Kiri est un empire dont vous êtes les gardiens et possesseurs.
Vous tous avez connu l'abandon du monde extérieur lorsque les chiens envahisseurs, traîtres et fourbes du pays de la foudre ont souhaité nous réduire à la soumission, au silence et à l'inaction. Je salue tout ceux qui se sont battus face à ces complotteurs, ces félons intéressés et assoiffés de pouvoir ont marqué notre peuple et nos terres par leurs agissements sordides. Mais la rigueur et la force mentale de notre population a su répondre à ce défi humain. Alors même que nos alliés nous ont trahi et envahi, que ni le feu, la terre ou le vent ne sont intervenus, nous avons su être durs et nous sauver tout seul. Face à la crise la plus grave de son histoire, Kiri a su vaincre et devenir impérial.

Je le répète, vous êtes l'Empire.

Et face à tant d'injustices, d'incompréhensions, pour combattre la misère, le chaos et oublier tant bien que mal les atrocités dont tous avons été victime, la meilleure marche est l'avant.

Et rien n'est encore achevé, gardez ceci bien à l'esprit: Kiri est plus que jamais menacé par les chiens comploteurs qui rodent à l'intérieur même de son territoire. La sécurité, l'ordre et la rigueur de travail sont des notions clés, des valeurs que portent depuis toujours le pays.

L'ordre est revenu et se voit ménacé par de dangereux assaillants, d'un genre nouveau et plus fourbes que jamais. Ils se cachent parmi nous pour imprégner de l'intérieur l'Empire, profaner la mémoire de nos sacrifiés en renversant le pouvoir politique actuel. En ce sens, c'est avec fermeté que j'annonce la fermeture totale et physique de nos frontières. Une procédure stricte de contrôle aura lieu pour chaque entrée et sortie du territoire.

De plus, dès demain sera promulguée la nouvelle constitution de Kiri en tant qu'Empire souverain et indivisible. Pour le bien de tous, de notre futur, et pour la mémoire de nos morts nous ne laisserons personne perturber l'ordre de celui-ci.



La foule était tout bonnement choquée par l'importance de ce discours. Elle fut portée par un souffle patriotique à la fois étrange et beau, les paroles du jeune dictateur avait portée leur fruit et, bien aidé par les démons passés, la haine avait infiltrée une majeure partie des consciences suite aux paroles extrêmes de Samidare. Un bouillonnement de rage éclata, la foule rugit brandissant le bras vers le ciel dans un mouvement collectif naturel.

Aizen constata toute la puissance qu'il avait transmit à celle-ci, il s'en délecta presque. Le peuple réclamait le sang et la tête des ennemis de l'Empire, il désirait des coupables pensant penser ses plaies. Surfant sur dix ans de guerre civile, Aizen Samidare se conforta d'emblée comme l'unique sauveur d'une patrie en quête d'une identité. Il reprit alors.


-Il faudra se montrer courageux et altruistes! Kiri a pour ambition d'étendre ses influences partout autour de son noyau. Qui serions nous si nous oublions nos frères des archipels environnantes? Eux aussi ont souffert de cette décennie noire et eux aussi méritent le progrès, l'avancée et la liberté intellectuelle! Nous ne nous laisserons jamais dominer par des idéaux faussements bienfaisantes venues de l'ouest.

L'armée sera mobilisée en ce sens, les petites contrées voisines asservies par la propagande extérieure pourront ainsi être libres et près de leurs frères.

Nous avons pleuré les mêmes morts, fait couler le même sang, et nous règnerons sous le même ordre!


Vive la brume!



Il se retira laissant derrière lui une foule survoltée, pénétrant le couloir qui l'avait vu sortir, il aperçut au bout de celui-ci Tetsu. Il se tenait là, droit et silencieux, dans l'ombre. Aizen le pourfenda d'un regard vif cette fois-ci. Lui même était transcandé par ses dires.

-Tu sais ce qu'il te reste à faire, Tetsu.


Dernière édition par Aizen Samidare le Ven 11 Mar - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1677

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La naissance de l'empire de Kiri   Mer 23 Déc - 20:04

Quelques rideaux filtraient la lumière de l'extérieur dans le bureau du Kage. Plongé dans le noir presque absolu, Tetsu avait vu sortir Aizen sans dire un mot. Celui-ci était lentement sorti par la porte du balcon. À l'extérieur, on entendait à peine le murmure des centaines, peut-être des milliers de personnes présentes devant l'édifice, bureau du nouveau chef impérial. Quelques secondes s'écoulèrent, puis bientôt quelques minutes. Le chef, Aizen Samidare, restait dehors, contemplait son monde, son nouvel empire, ses nouveaux sujets, sa nouvelle armée, sa nouvelle Kiri. Celle-ci n'osait dire mot, attendant le discours tant attendu, le discours qui annonçait enfin la fin de la soumission de Kiri face au reste du monde. Finit, la Kiri à genoux devant les autres pays et devant une guerre civile qui n'arrêtait jamais. Maintenant, la population et l'administration Kirienne allait redonner au blason du pays ce qu'elle méritait vraiment. Ensemble, la population, les ninjas de Kiri, les villageois, les marchands, même les enfants, allaient travailler ensemble. Ils feraient trembler le reste du monde. Lorsque l'armée de Kiri s'approcherait de ses objectifs, les ennemis sentiront la terre bouger sous leur pieds. Ils verront les lourds nuages d'orages approcher lentement, fataliste, annoncant leur fin - proche!

Et le discours commença. Alors, nous ne pouvions pas entendre la moindre mouche voler à l'exception du chef suprême qui parlait. Tous ces gens, dehors, buvaient ses paroles, ne disaient mot. Ils tremblaient d'excitation à l'idée de voir la reconstruction grandiose que subirait leur village et leur vie. Ils pensaient aux hôpitaux et aux écoles qu'emmènerait ce nouveau règne. Ils pensaient aux futures annexions qui les feraient enfin rejoindre leur famille, perdue loin, dans un autre pays, obligé de s'être exilé lors de la guerre civile.

Dehors, Tetsu avait placé, pendant les préparatifs, toutes les armées sur les côtés et au centre de la foule afin de la contrôler, certes, mais surtout d'avoir l'air imposante. Tous habillé de noir et de bleu sombre, masqué, le visage sévère mais neutre, ils transpiraient la puissance et le contrôle d'eux-même. Lorsque le discours d'Aizen finit enfin, toute l'armée, comme un seul homme, levèrent un bras dans les airs en signe d'encouragement et de positivisme face au discours de leur leader suprême. Aussitôt, ils furent suivit par la population qui brandirent tous leur poing dans les airs et, dans un seul cri, firent monter dans le ciel le son d'un peuple qui ne se laisserait désormais plus faire.

Aizen rentra de nouveau dans son bureau. La lumière éclaira quelque peu les teints sombre de Tetsu qui ne dit pas un mot. Lorsque le chef fut entré, le rideau se referma derrière lui et la lumière fuya de nouveau la pièce. Les deux hommes se regardèrent quelques secondes. Ils savaient tous les deux ce qu'ils représentaient pour l'autre. Pour un, la stabilité et une nouvelle puissance dans le pays, et pour l'autre, la puissance et la force dans l'armée permettant l'agrandissement des rêves et des espoirs. Aizen se rapprocha quelque peu et Tetsu et ouvrit le dialogue:

- Tu sais ce qu'il te reste à faire, Tetsu.

Tetsu le regarda quelques secondes sans rien dire, puis commença à marcher dans le bureau, regardant vaguement ce qu'il y avait autour de lui. Il pensait. Enfin, il répondit:

- L'annexion de ces territoires ne sera pas chose aisée. Ils sont extrêmement grands et des rebelles menace la mission et la sécurité des habitants. Il me faudra beaucoup d'homme de qualité, et surtout de temps.

Il fit de nouveau quelques pas puis s'arrêta, avant de se tourner de nouveau vers Aizen.

- Vous êtes considéré comme l'un des plus puissants shinobis, sinon le plus puissant du monde. Les choses pourraient mal tourner, et ainsi, j'aurais, maintenant, une question à vous poser.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Aizen Samidare
Invité


MessageSujet: Re: La naissance de l'empire de Kiri   Mer 23 Déc - 21:10

"- Vous êtes considéré comme l'un des plus puissants shinobis, sinon le plus puissant du monde. Les choses pourraient mal tourner, et ainsi, j'aurais, maintenant, une question à vous poser."

Ce vouvoiement l'agaca d'abord et en premier lieu, il fronça les sourcils mécaniquement. Mais le côté intriguant de son bras droit fraichement venu alimenta sa curiosité. Aizen enleva sa longue tenue et la jeta au sol. Puis il prit place sur son siège, tournant nerveusement de droite à gauche dessus, il croisa ses mains et se mit à réfléchir. Lorsqu'il eut fini, il dit d'une voix sobre et d'un ton plus posé que jusqu'alors:

-Tutoie-moi, ce sera plus agréable.

Il poursuivit.

-Le front de l'est sera un premier test pour nos troupes, c'est avec une organisation clair et solide que nous vaincrons rapidement. Je veux que les territoires de l'est soient dissous et deviennent des régions de Mizu. Après tout, je suis sûr qu'on trouve un brin de brume au pays de la vapeur.

Il esquissa un sourire malicieux, pour une fois, puis se laissa couler dans son siège. Son regard divagua une fois encore, en pleine réflexion, il continua à exposer ses projets à son seul homme de confiance.

-Si nous amenons le progrès, la structure économique comme les hôpitaux, les auberges et quelques académies, alors personne ne pourra se plaindre. Tu sais Tetsu, je ne suis pas un un leader aimant et apaisé. Je suis un despote, et je pense que c'est la seule façon de diriger des hommes meurtris.

Sur ces quelques confessions, il clôt son bec. Il faisait déjà sombre dehors, l'hiver et ses nuits avancées. La fatigue le poussa à fermer ses yeux, toujours coulant dans le cuir de son dossier. Il imagina ce à quoi ressemblerait la première colonie annexée, cela l'apaisa vraiment.

-Pose ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1677

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La naissance de l'empire de Kiri   Sam 26 Déc - 23:31

L'air dans la pièce stagnait. Le petit vent qui avait pénétré dans la pièce lorsque le Mizukage était entré s'était calmé. Dehors, on n'entendait que très légèrement le bruit que faisait la foule qui se dispersait. L'on pouvait entendre des rires, des jeunes enfants s'amuser et crier. Bref, l'ambiance était presque à la fête. Ils étaient heureux, ces gens, de voir enfin une réelle stabilité s'implanter dans le village, et même dans le pays.

Tetsu et Aizen, eux, n'entendait pas à rire pour le moment. Les deux hommes connaissaient la tâche colossale qu'ils allaient devoir affronter. L'annexion de ces pays, de ces villages et de ces systèmes sous la bannière de Kiri ne serait pas chose aisée. Elle prendrait du temps, extrêmement d'effort et aussi beaucoup d'argent. Certaines personnes pouvaient penser qu'ils agissaient trop rapidement, mais ils ne comprenaient pas. Si Tetsu avait bien comprit, Aizen tentait d'utiliser l'effort de guerre pour avoir une économie puissante mais aussi pour gagner de nouveaux shinobis et de nouvelles puissances à sa cause. Certains villages pourrait peut-être vouloir faire pression sur eux pour qu'ils aient le moins de pouvoir possible. En annexant à leur cause ces pays voisins, ils auraient une puissance et une légimité sans pareille.

- Pose ta question.

Celle-ci était simple. Si le village avait retrouvé des semblants de stabilité et de paix, il en avait payé le prix. L'armée de Kiri ainsi que ses shinobis d'élite avait été presque totallement anéanti par la longue guerre civile et le départ des milliers de villageois.

- Avec les effectifs sous ma responsabilité en ce moment, je crains qu'il ne soit ardu pour moi d'agir extrêmement rapidement. Je devrai prendre les territoires un par un, avancer lentement. Je devrai tenter de prendre les gouvernements de façon diplomatique, sous un symbole de paix ou sous le symbole de la menace.


Il prit une légère pose, pour laisser en suspens le poids de sa dernière phrase.

- Mais les choses risque de mal tourner. Et je n'ai pas de soldats assez puissant pour pouvoir m'épauler contre une possible menace sérieuse. J'ai une technique qui me permettrait de t'invoquer en champ de bataille si cela s'avérait nécessaire. Bien sûr, ce ne serait qu'en cas d'extrême urgence, mais je pense bien que le risque vaut la peine que nous prenions cette précaution.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Aizen Samidare
Invité


MessageSujet: Re: La naissance de l'empire de Kiri   Dim 27 Déc - 10:20

Il mit en avant le manque de moyens et d'effectifs Kiri pour conquérir les trois pays visés. Cela contraria en premier lieu Aizen, il ne supportait pas que son chef de guerre, celui qui se devait d'être le plus sérieux et courageux à la tâche, doute des capacités de son armée. Il avait pourtant raison, Kiri était un pays affaibli et amoindri comparé à des puissances comme le pays du feu ou celui de la terre. Alors il pensa, encore. Cela dura quelques instants, puis il prit la parole pour mettre en avant les pions qu'il allait agiter.

-Tu as raison, la diplomatie peut être bénéfique et pourrait nous éviter des pertes non seulement économiques mais aussi militaires. Cependant, je pense que la diplomatie aura des limites et c'est pourquoi il faut préparer un plan de secours dans l'hypothèse d'un échec de cette stratégie.

Le système actuel nous permet pourtant de former nombres de shinobis, la plupart de la population est apte à combattre et c'est ce qui fait de nous une population dangereuse. Les familles s'agrandissent et beaucoup d'enfants sont nés dès la fin de la guerre civile. Nous voilà sept ans après, avec énormément d'enfants prêts à saigner pour la patrie. L'académie les forme très bien, je n'en ai aucun doute puisque c'est moi qui ait décidé de ce système lorsque nous avons pris la tête du village.

Je te laisse décider du nombre d'hommes que tu emmèneras avec toi, retiens qu'il nous faut un juste milieu entre la sécurité intérieure et le bon développement des opérations extérieures.

Il était sûr de lui et sûr des capacités de son village. En effet, le taux de natalité avait explosé en 109, à la fin de la guerre civile. Aujourd'hui en l'an 116, une génération de guerrier s'offre à lui. Le village reprend aussi du terrain dans les avancées technologiques et l'agriculture porte ses fruits, la nation mange à sa faim et c'est une première victoire lorsqu'on sait tout le passif récent de celle-ci.

Samidare arqua un sourcil lorsqu'il prit connaissance de la demande de son bras droit. L'invoquer en plein champ de bataille? C'était audacieux et cela démontrait combien ce dernier manquait de foi quant à la souveraineté de l'armée mise à sa disposition. Aizen se vexa.

-J'ai encore beaucoup à entreprendre ici même, de grandes entreprises doivent voir le jour et je veux m'assurer que nos shinobis évoluent comme je le souhaite. Je dois refuser.

Il se leva enfin de son siège et regarda significativement son interlocuteur, il le questionnait du regard. As-tu autre chose à me dire?
Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1677

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La naissance de l'empire de Kiri   Sam 2 Jan - 20:11

Tetsu ne réagit pas lorsqu'il reçu sa réponse. S'il avait eu le soutien du Mizukage en cas de crise grave et impossible pour lui seul à gérer, cela lui aurait donné l'assurance d'une mission réussie mais aussi la possibilité d'augmenter la vitesse et l'efficacité de la mission en prenant plus de risque. Mais essuyant ce refus, qu'il ne comprenait d'ailleur pas tellement - était-ce par orgueil? - il devrait rester prudent. La diplomatie devait maintenant être son principal atout dans cette annexion des îles environnants Kiri.

Aizen se leva et le questionna du regard. Tetsu n'avait  rien à rajouter. Il quitta rapidement la pièce. La mission qui l'attendait désormais serait longue et ardue, remplie de problème. Ce serait toutefois pour le bien de Kiri. Ainsi, ils pourraient enfin devenir l'égal des autres villages et pouvoir revendiquer leurs droits sur d'autres lieux.

Il franchit la porte qui se referma seule derrière, le replongeant dans un silence absolu. La foule dehors s'était complètement disperçée et le calme était revenu dans les rues de Kiri. Il descendit une à une les marches et traversa la rue. Il mit son capuchon sur sa tête puis marcha ainsi, vers le nord, pendant une vingtaine de minutes. Personne, autour de lui, ne le remarquait. Il se laissait glisser à travers la population comme un fantôme qu'on ne remarque pas, comme un vulgaire paysan dont tout le monde se moque.

Partout autour de lui, les maisons se reconstruisaient. Les gens tapait leur marteau sur les clous et certains utilisaient même les arts ninjas pour faciliter le travail ou la rapidité de celui-ci. Les gens avait retrouvé un certain sourire. La nuit, il n'y avait plus de combat. Le jour, les gens pouvaient manger et travailler, ils étaient heureux, donc.

Tetsu arriva alors à son bureau. Des gens y attendait déjà, un cadavre devant eux. Tetsu leur fit signe de sortir, il allait maintenant partir en voyage loin, très loin.

FIN DU RP

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La naissance de l'empire de Kiri   

Revenir en haut Aller en bas
 
La naissance de l'empire de Kiri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empire ork de Charadon
» Piri piri piri [comme Kiri]
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: