Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 300

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]    Dim 3 Jan - 10:40



Ikiria Kunichawa


IRP !

Nom : Kunichawa.
Prénom : Ikiria.
Âge : 38 Ans.
Sexe : Féminin.
Nindo : Ne sous-estime jamais ton ennemi.
Village :  Akatsuki(Mais va sûrement entrer à Iwa, peut-être)
Clan : Yuki.
Grade : Grade supérieur ? Pour ne pas changer '-'
Bingo Book : Bingo-Book


Je ressemble à...
Vingt années d'écoulées et je mesure toujours un mètre soixante-quatre. Peut-être soixante-cinq ? Je ne sais pas. Ma longue chevelure brune elle, est toujours la même. Malgré quelques cheveux blancs qui ont décidés de venir m'embêter à cause de l'âge qui passe, je reste toujours la même au point de vue physique. Extrêmement mince. Je semble terriblement fragile. Mes yeux sont toujours marrons clairs. La seule différence d'autrefois, est, les quelques fleurs qui sont épinglées à mes cheveux. Pour ce qui est des vêtements, je n'ai rien changée. Un long manteau en fourrure, des bottines du même textile ainsi que ma longue cape de l'Akatsuki... Même si elles ne sont pas visibles à cause de mes vêtements, quelques cicatrices à cause de missions périlleuses effectuées sont venues s'ajouter sur mon corps.  


Je pense à ...
Durant toutes ces années, je n'ai pas vraiment changée. Bien que ma vision des choses soit toujours la même, je pense être beaucoup plus mature que lors de mon adolescence, ce qui est normal... Je pense que le monde devrait réagir au plus vite pour faire disparaître tous ces criminels et instaurer un système qui ferait frémir quiconque oserait répandre le mal. Je ne ressens plus la moindre émotion. Peut-être que cela changera le jour où je reverrai mon fils ? Je ne sais pas. Tuer des personnes ne me fait ni chaud ni froid. Comme depuis toujours. L'habitude sûrement ?

Ma gentillesse qui existait autrefois n'est plus présente. Elle a disparue dans le fin fond de mes pensées. Tout ce qui est en rapport avec l'amour et l'amitié n'existe plus aussi. Je ne ferai plus jamais confiance à personne et tuerait quiconque osera m'agresser... Pour ce qui concerne l'Akatsuki, je ne sais pas quoi en penser... Peut-être devrai-je les abandonner afin de retourner dans une village qui voudra bien m'accueillir malgré tous mes crimes ? Je ne sais pas... Je verrai tout ça lorsque le moment sera venu. Pour le moment, je suis sur la route du retour.   


J'ai vécu...
Vingt années se sont écoulées et je remarque que rien n'a changé. Toutes ces choses auxquelles j'espérais ne sont jamais arrivées. La paix n'a jamais vécue sur ce monde. Il y a et il y aura toujours des êtres abominables pour faire régner la terreur... Quelle tristesse tout de même. Pourquoi les villages ne veulent pas laisser l'Akatsuki s'occuper d'une telle chose ? Certes, les moyens que nous utilisons ne sont pas les plus conviviales, mais si c'est la seule façon d'y parvenir, il faut l'utiliser. Néanmoins, comme dit un petit peu plus haut, les villages s'obstinent à nous encombrer la route...

Chapitre I : L'amour insoupçonné...

Vingt ans précisément, que je suis tombée amoureuse de cet homme qui était lui aussi, un membre de l'Akatsuki. Tsuku Hakka. Nous nous sommes rencontrés sur une simple mission de routine. Et puis, suite à notre succès, de nouvelles missions nous fûmes accordées. Un lien se forma entre nos deux âmes ainsi qu'un puissant amour. Un amour auquel je n'avais jamais cru. Malheureusement, je savais que ces jours étaient comptés. Qu'il ne vivrait pas toute l'éternité à cause de son immense pouvoir qui vivait en lui. Sa maladie le rongeait de jour en jour, et chaque heure passante, je voyais son état se dégrader. Le pire était que je ne pouvais rien faire pour l'aider. Rien du tout. Pour la première fois, je me sentais impuissante et complètement inutile.

Et puis, arriva ce qui devait arriver. Je tombais enceinte de Tsuku. En tant que membre de l'Akatsuki, cela fut assez difficile. D'autant plus que j'étais seule la plupart du temps... Sentant le jour fatidique s'approchait subitement, je m'exilais dans une petite famille de marchands. Ces derniers m'aidèrent à donner naissance à mon fils que je prénommais Tetsu. Je voulais que le nom de son père persiste dans ce monde. A mon plus grand bonheur, une marque dans son dos, représentant le sceau des Hakka était présente. Malgré tout ça, l'accouchement fut assez difficile pour une personne aussi jeune que moi. Je ne m'y étais pas vraiment préparée et j'étais restée allongée plus de trois semaines dans un lit afin de recouvrer mes forces. Et c'est là, que la tristesse s'empara de moi. Je ne voulais pas le quitter, mais je ne pouvais pas le prendre avec moi. Offrant tout ce que je possédais comme argent à ces marchands, je leur suppliais de s'occuper de lui jusqu'à ce qu'il ne devienne un homme capable de se débrouiller seul. Ils me demandèrent quel était son nom. Comme autre demande, je voulais qu'ils lui permettent de porter leur nom de marchands, ce qu'ils acceptèrent. Pour ce qui est de son véritable nom, « Hakka », je lui dévoilerai lorsque je le retrouverai...

C'est ainsi que je laissais mon fils, dans les mains de ces inconnus qui m'avaient aidés avant de retourner vers mon but. Celui de vivre dans un monde de paix. Quelques jours après la naissance de ce dernier, Tsuku s'éclipsa sans dire un mot et je ne l'ai pas revu depuis...

Chapitre II : L'Akatsuki déserte...

Des années et des années passèrent. La présence de l'Akatsuki se faisait de moins en moins ressentir. Il y avait une baisse des activités. Moi qui faisais partie des neufs de l'aube, je ne comprenais pas pourquoi. De mon côté, j'attendais des consignes de notre chef tout puissant, mais rien. Rien du tout. Chaque jour, je ne cessais de penser à mon fils. J'aimerais connaître ce qu'il se passait pour lui, mais je ne pouvais pas. Je ne savais pas s'il se trouvait toujours chez ces marchands. Et puis, je ne pouvais pas prendre le risque de me balader avec autant d'aisance malgré le fait que ma puissance ne cessait d'augmenter de jour en jour. Je m'entraînais toujours autant. Dans ma grande forêt éloignée de toute civilisation. Je vivais en parfaite harmonie avec les animaux. Je me nourrissais de fruits et de légumes. Vieillir n'était pas un problème pour moi. Je ne le ressentais pas vraiment. La seule chose qui me dérangeait, n’était autre que ma taille. Je n'avais pas pris un seul petit centimètre durant toutes ces années.

Malgré ma grande cachette, j'eus le droit à quelques visites d'hommes et de femmes. Certains passaient juste dans le coin pour visiter les environs, ce qui ne me dérangeait pas, loin de là. D'autres voulaient me tuer. La raison ? Je ne la connais pas vraiment. La seule chose dont je me souviens, ce sont leurs cris dans mon sarcophage de glace lorsqu'ils me supplièrent de les épargner. Pourquoi faire ? Pourquoi épargner des êtres qui veulent tuer pour le plaisir de tuer. Il n'y a de place dans ce monde pour de tels êtres.

Mon manteau en fourrure était toujours là. Dans un état assez pittoresque, mais je ne l'avais jamais quitté. Tout comme ma longue cape de l'Akatsuki, qui elle, était intacte. Je ne la quittais jamais. Je n'avais pas honte de la porter, loin de là. C'était même un honneur pour moi.

Chapitre III : Aujourd'hui...

Vingt années se sont écoulées. Vingt années que je n'ai pas vu mon fils. Vingt années que je suis dans cette forêt à m'entraîner chaque jour et rien ne se passe. Je m'ennuie. Il faut que je le vois... Il faut que je retourne voir mon fils. Il faut que je vois comment il est devenu. Arriverai-je à le retrouver si facilement ? L'Akatsuki est-elle toujours présente ? A-t-elle repris vie ? M'ont-ils tous oubliés ? Où se trouve Tsuku ? Je n'en ai pas la moindre idée. Tant d'interrogations pour aucune réponse. Ramassant mes quelques affaires, vêtue de ma longue cape de l'Akatsuki, ainsi que de ce masque d'Anbu que je remettais depuis des années. Y'avait-il des gens qui connaissaient encore mon existence dans Kiri ? Je n'en avais pas la moindre idée, mais Kiri allait être le premier village que je visiterai. Je voulais voir comment le monde était devenu. J'allais redécouvrir la vie. Enfin... Peut-être que je périrai pendant mon trajet. Qui sait ? Mais j'en doute fortement. Ma puissance est beaucoup plus importante qu'il y a vingt années. Tout comme les ennemis que j'ai pu rencontrer si ces derniers ne sont pas morts. Je n'imagine même pas la puissance que Tsuku a du acquérir s'il est encore envie... Ces pensées me faisaient mal, mais je ne devais pas y penser. Sans perdre mes bonnes habitues, je matérialisais un magnifique dragon de glace que je chevauchais avant de m'envoler vers ce monde qui m’était désormais, complètement inconnu, à la recherche de mon fils.


• Âge : Vingt années.
• Localisation : /
• Prénom : /
• Nindo :  /
• Passions : /  
• Personnage du manga préféré : /
• Comment avez vous découvert le forum ? : Je ne m'en souviens plus.
• Comment trouvez vous le forum ? : Je préfère la fiche de présentation de maintenant à l'ancienne Smile
• Que faudrait il changer ? : /
• Autre chose ? : Rien de spécial à mon sujet concernant le Rp. J'écris depuis quelques temps, sans plus.
• Avez vous lu le règlement ?* : Oui et le contexte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3981-ikiria-kunichawa-une-adolescente-pas-comme-les-autres http://sns-rp.forumgratuit.org/t5532-bingo-book-de-ikiria-kunichawa http://sns-rp.forumgratuit.org/t4629-vingt-annees-se-sont-ecoulees-mais-rien-de-ce-monde-n-a-change-terminee
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 995

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]    Lun 4 Jan - 19:46

Je valide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]    Lun 4 Jan - 21:56

Validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4509-sayoko-hyuga-juunin-special http://sns-rp.forumgratuit.org/t2115-sayoko-hyuga
Messages : 1770

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 3 A - 2 B - 1C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]    Lun 4 Jan - 22:02

Je déplace. Lecture du règlement acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t349-annales-d-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t342-le-bingo-book-de-hanako-hyuga http://sns-rp.forumgratuit.org/t335-hanako-coro-l-orpheline-surestimee http://www.facebook.fr/HanaCoKoro/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Vingt années se sont écoulées, mais rien de ce monde n'a changé... [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes + Erin
» Les liens du sang ne sont que des illusions, mais ceux du coeur sont issus d'une véritable passion
» ROUND 1 - les chiens ne sont pas tous poilus mais sont parfois des hommes
» debut d'année difficile pour Martelly
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations :: Validées :: Akatsuki-
Sauter vers: