Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 300

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]   Lun 4 Jan - 22:06

Remettre les pieds dans ce village maudit qu'est Kiri, n'était pas une si bonne idée en fin de compte. C'est pourquoi je ne m'y étais pas rendue en fin de compte. Les recherches de mon fils seront remises à plus tard. Pour le moment, mon plus gros problème était de trouver asile dans un village avec lequel je n'ai jamais eu de problèmes. En réfléchissant quelques secondes, le seul qui semblait correspondre à mes attentes n'était autre qu'Iwa. D'après mes souvenirs, je n'ai jamais eu de différents avec un Shinobi venant de là-bas et je n'y ai jamais mis les pieds pour détruire ou tuer. Où se trouvait Iwa par contre ? D'après mes souvenirs, il se trouve dans les montagnes. M'y rendre était suicidaire. Même si je connaissais à peu près l'endroit de où se situait le village, je ne connaissais pas leur(s) moyen(s) de défense. Je pouvais mourir à tout instant, mais j'étais persuadée qu'ils ne me tueraient pas si facilement. Encore moins si je suis vêtue de la cape de l'Akatsuki. Ils voudront des renseignements, que je ne pourrais leur fourni vu qu'il n'y a pas plus d'activités depuis des années.

Chevauchant mon phénix de glace habituel, je survolais les environs en direction d'Iwa. Vêtue de ma longue cape de l'Akatsuki, ainsi que de mon masque d'Anbu de Kiri qui dissimulait mon visage, je restais tout de même sur mes gardes. La moindre attaque pouvait subvenir même si j'étais assez haute dans les airs. Je repensais à tout ce que j'avais pu vivre jusqu'à aujourd'hui. Toutes ces personnes que j'avais pu tuer. Toutes. Je dis bien toutes ces victimes, avaient méritées ce châtiment. Et je continuerai, quoiqu'il en soit. Je ne montrerai aucun signe de menace en arrivant. Si je suis agressée dès mon arrivée à Iwa, je tuerai quiconque osera se montrer agressif. Après quelques jours de vol lent, j'étais presque arrivée à destination. Décidant de finir le trajet à pieds, j'avais fait disparaître ma monture. Ma longue cape noire parsemée de nuages rouges balayait le sol. Néanmoins, j'étais toujours sur la défensive. Je me trouvais à moins d'un kilomètre du village et aucun garde n'était encore visible à l'horizon. J'étais persuadée que les hauts dirigeants du village avaient été prévenus de mon arrivée.

Alors pourquoi ? Pourquoi personne n'intervient ? Pourquoi personne ne m'attaque. C'est bizarre. Bien trop bizarre. Une embuscade ? Ce serait pitoyable, mais je ne pense pas. La méthode de défense doit être bien plus sophistiquée que ça et puis, je n'ai même pas encore franchie les murs du village. De plus, je ne montre aucun signe d'agression. Attendaient-ils une erreur de ma part ? Un signe quelconque qui pourrait me trahir afin qu'il ne donne l'assaut ? Malheureusement pour eux, j'étais venue dans un sentiment de paix. Ce dernier pouvait changer d'un instant à l'autre en fonction de leur réaction, mais pour le moment, je ne remarque rien. Aucun signe de défense. Aucun garde. Je restais calme. J'étais expérimentée. Je ne tournais pas la tête dans tous les sens comme une folle pour voir s'ils ne m'attaquaient pas par des endroits insolites. Et moi qui pensais qu'il y aurait eu un petit peu d'action avant que je ne puisse m'adresser avec le Tsuchikage...

Bon, maintenant que je suis à l'entrée et qu'il n'y a toujours rien, de nouvelles questions viennent s'ajouter à mes pensées. Iwa est-il devenu un village fantôme ? Ma cape de l'Akatsuki effrayait-elle ? Non, ce n'était pas possible. Bon, il y a bien un moment ou quelque chose ou quelqu'un m'arrêtera non ? Dans ce cas... Je continuais d'avancer dans ce village. Une illusion optique ? Il ne semblait pas y avoir grand monde pour mon arrivée. Bien évidemment, je n'espérais pas obtenir un magnifique tapis rouge ou des signes de la main pour ma venue, mais à des gardes. Ma garde était toujours présente. Le moindre mouvement d'air bizarre me ferait réagir. Le moindre grain de poussière qui viendrait à bouger en sachant qu'il n'y a pas de vent, me ferait réagir. Le moindre bruissement de feuilles... Euh... Il n'y a pas de feuilles, quel dommage. Après quelques minutes de marche, une immense structure, se dressait devant moi. Était-ce le Q.G ? C'était la première fois que je voyais un bâtiment aussi grand. En vingt ans, le monde avait-il autant changé ? J'étais perdue. Complètement perdue avec ces immenses habitacles. Bon... M'arrêtant quelques instants, j'observais les alentours à travers mon masque d'Anbu de Kiri. Je restais là, patientant doucement que quelqu'un ou quelque chose n'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3981-ikiria-kunichawa-une-adolescente-pas-comme-les-autres http://sns-rp.forumgratuit.org/t5532-bingo-book-de-ikiria-kunichawa http://sns-rp.forumgratuit.org/t4629-vingt-annees-se-sont-ecoulees-mais-rien-de-ce-monde-n-a-change-terminee
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 993

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]   Jeu 7 Jan - 20:15

Mélodique
Nom du joueur 1
Ashiro RYUKA
« Godaime »
Nom du joueur 2
Ikiria KUNICHAWA
« Ancienne connaissance ? »
Ashiro était heureux. Il avait pu nommer Rojira au post qu'il désirait. Elle allait enfin remplir le rôle de la mascotte du peuple. En attendant, tout l'étage concernant l'administration avait été revu pour elle, les tables étaient désormais sonore et indiquait par de petits cliquetis l'approche d'une personne, toute les tablettes de données et ordinateur avaient été adapté pour les aveugles avec une reconnaissance vocale, et une lecture par le braille interactive. Elle serait plutôt heureuse ici et se retrouverait dans son élément. Il avait décidé que Rojira s'occuperait de traiter tout les rapports et les demandes des villageois d'Iwa sur tout les domaines. Cela le déchargeait du coup de tout le gros du travail administratif qu'il devait faire auparavant pendant des heures. Son nouveau réceptacle était agile et il pouvait se mouvoir avec aisance. Soudain, une alarme se déclencha. Cette alarme était silencieuse selon les souhaits d'Ashiro. Les villageois avaient été régulièrement entraîné à ces alertes intrusion d'un ennemi potentiellement dangereux pour la nation. Sur tout les écrans du village, on pouvait lire : "Alerte de niveau A, ne pas paniquer. Merci de rejoindre les rampes d'accès à la forteresse souterraine sous les plus bref délais". Le message passait en boucle, le temps que l'individue masqué arrive. Son équipe U.T.O.P.I.E. décida alors d'entrer en communication avec lui :

Ashiro sama ! C'est urgent nous détectons un ennemi de sexe féminin portant un manteau de l'Akatsuki qui se dirige sur Iwa ! Nous avons pris la décision de faire automatiquement évacuer le village par mesure de précautions.

Vous avez bien fait. Je veux une étude topographique constante de cette femme. Donnez moi un visuel, quels sont ses attributs de chakra ? Est ce que les senseurs la répertorie comme puissante ?

Quand le visuel de la femme apparu sur sa tablette, il vit une jolie silhouette qui lui était familière. Il se souvint qu'il avait soigné dans une forêt lointaine une femme au bord de la mort. Celle ci n'avait pas voulu se dévoiler et avait maintenu son masque lorsqu'il avait tenté d'en voir plus. Par conscience professionnelle, il s'en était tenu à son rôle de médecin et l'avait sauvé d'une mort certaine. Le potentiel de chakra qui était en cette femme était tout bonnement extraordinaire, le logiciel cristalis l'affichait comme étant une grade A/S ce qui était énorme. Une fois Iwa, vidé de sa population, les écrans redevinrent noires. La belle femme séduisante de part son allure mais masquée décida d'atterrir. Il la laissa quelque temps errer dans les rues désertes et s'amusa quelque peu de son désarrois en cherchant une présence humaine. Il savait que son complexe souterrain avait alors pris le relais et que la vie grouillait à l'intérieur. Il prit alors son ascenseur personnel et descendit au rez de chaussé de son building. La nunekin était en face de son bâtiment. Il en sorti alors, laissant coulisser automatiquement les portes vitrées du complexe. Il s'avança d'un pas assuré mais rassurant, désarmé car il savait qu'il ne pourrait mourir.

Et bien ça alors ! Je vois que vous vous êtes bien remise depuis la dernière fois ! J'espère que mon plan de sécurité de nous a pas trop désarçonné, j'en suis sincèrement désolé mais votre présence a affolé mon équipe et nos senseurs. En temps normal vous auriez déjà été neutralisé mais je vous connais, je vous ai soigné quand vous alliez mourir. Alors... Que me vaut cette visite ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Messages : 300

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 1 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]   Jeu 7 Jan - 20:50

Tout cela commençait à m'agacer. Ce village fantôme. Néanmoins, je ne le montrais pas et gardait mon sang froid tout en continuant d'errer dans ce village en direction de l'immense building au milieu de la ville qui devait sûrement être le Quartier Général. Je ne pouvais pas croire que le village n'était plus qu'un endroit désert. Tout était bien trop sophistiqué et propre pour être à l'abandon. Ils devaient se cacher. Ils avaient donc détecté ma présence depuis fort longtemps, ce qui ne m'étonnait pas. Les civils étaient sûrement à l'abri, mais je m'en fichais royalement. Je ne voulais pas les rencontrer et encore moins les tuer. Ce que je désirais le plus, c'était de parler à l'homme ou la femme qui dirigeait Iwa. Le Tsuchikage. Mes mains dissimulées sous ma longue cape de l'Akatsuki en cas d'embuscade, j'étais enfin arrivée devant ce magnifique et resplendissant building.

Sur le point de pénétrer à l'intérieur de ce dernier, un homme en sortit. Les portes s'ouvrirent automatiquement, à ma plus grande stupéfaction, mais je ne laissais rien paraître. Je ne l'avais jamais vu. Son visage ne me disait rien du tout. Peu importe. Mes pensées se bousculèrent lorsqu'il m'indiqua que depuis la dernière fois, je m'étais bien remise. Que voulait-il dire par là ? Un système de sécurité ? Soit... C'est évident. Il m'a soigné quand j'allais mourir ? Cela doit remonter à tellement longtemps, que je ne m'en souviens pas et je m'en fiche royalement. Venons-en à la chose la plus intéressante dans tout son dialogue. Pourquoi suis-je venue. Retirant délicatement mes mains de sous ma cape sans faire de geste brusque, afin de les laisser visible, je le regardais dans les yeux à travers mon masque pour lui faire comprendre que mes paroles étaient sincères.

- Je ne me souviens pas de vous, mais soit. Si nous nous sommes déjà rencontrés, c'est une belle chose. Me neutraliser ? Vous me sous-estimez quand même. Ce n'est pas très sympathique, mais soit. Si j'étais réellement venue pour détruire ce village ou pour une toute autre raison malfaisante, je ne serai pas passée par l'entrée, vous en êtes conscient en tant que Tsuchikage, je me trompe ? Après, vous pouvez penser que je viens par la porte d'entrée pour vous faire croire que je ne suis pas une menace et en fin de compte, je viens pour vous tuer, mais dans ce cas-là aussi, ce ne serait pas très logique en connaissant les risques que je prenais en empruntant cette route. M'enfin, vous pouvez penser ce que vous voulez d'une membre de l'Akatsuki.

J'attrapais d'une main mon masque afin de le retirer et de dévoiler mon visage tout en observant le Tsuchikage quelques secondes de plus. Passant rapidement une main dans mes cheveux pour les remettre comme il se doit, je reprenais :

- Venons-en à la raison de ma venue. Je ne vais pas y passer par quatre chemins. Je me prénomme Ikiria Kunichawa, je ne sais pas si je suis dans vos avis de recherche, mais peu m'importe. Si vous voulez m'attaquer, faites-le donc, mais je détruirai une partie de ce village quitte à mourir. L'akasuki est inactive depuis plus de vingt ans. Je n'ai plus de raisons de rester dans cette organisation. Mon but était de devenir plus forte grâce à elle, mais aujourd'hui, je n'ai plus besoin d'eux. Je suis à la recherche d'un village qui aurait l'amabilité de m'accueillir en tant que résidente. Je ne serai pas une menace loin de là, je participerai aux missions demandées ainsi qu'à la défense du village. Je pourrai même éduquer les jeunes Genin dans l'art du combat, car il se trouve que j'étais Junin à l'âge de douze ans à Kiri avant de me retrouver Anbu un an plus tard. Malheureusement, quelques inconvénients m'ont fait rejoindre l'Akatsuki. En échange de mes services, je recherche une habitation ou vivre paisiblement.

Je reprenais doucement mon inspiration avant d'afficher un léger sourire qui se voulait sarcastique.

- Néanmoins, je ne serai jamais une vraie Iwajienne. Si vous m'acceptez dans votre village, la moindre agression venant d'un civil à mon égard, sera tué. Toute personne qui me touchera et que je jugerais malfaisante, sera tuée. Je n'ai rien d'autre à ajouter. Comme dit, en échange, je défendrai le village. Participerai aux missions. Et éduquerai les Genins. Si vous refusez, cela ne me dérange pas. Je comprendrai très bien qu'une membre de l'Akatsuki, n'ait pas sa place ici. Enfin, je me considère encore membre de cette organisation jusqu'à ce que vous acceptiez ma requête. Si cela arrive, je détruirai cette cape sous vos yeux. Si vous ne voulez pas de moi, je partirai sans demander mon reste. Et avant que vous ne me demandiez pourquoi j'ai décidée de rejoindre ce village, la raison est simple. Iwa est le seul pays avec lequel je n'ai jamais eu de problèmes. Si avec toutes ces indications vous ne savez pas quoi me donner comme réponse dans la minute qui suit, je m'en irai.

Je repassais doucement mes mains sous ma cape, attendant une réponse de la part de l'homme en face de moi. Je venais de donner toutes mes indications. Soit il acceptait, soit il refusait. Dans tous les cas, si le village ne m'agressait pas, même avec un refus, je repartirai docilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t3981-ikiria-kunichawa-une-adolescente-pas-comme-les-autres http://sns-rp.forumgratuit.org/t5532-bingo-book-de-ikiria-kunichawa http://sns-rp.forumgratuit.org/t4629-vingt-annees-se-sont-ecoulees-mais-rien-de-ce-monde-n-a-change-terminee
Ashiro Ryuka
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 993

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 2 S - 5 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 2 000 000 両

MessageSujet: Re: Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]   Dim 10 Jan - 15:14

Mélodique
Nom du joueur 1
Ashiro RYUKA
« Godaime »
Nom du joueur 2
Ikiria KUNICHAWA
« Ancienne connaissance ? »
Je ne me souviens pas de vous, mais soit. Si nous nous sommes déjà rencontrés, c'est une belle chose. Me neutraliser ? Vous me sous-estimez quand même. Ce n'est pas très sympathique, mais soit. Si j'étais réellement venue pour détruire ce village ou pour une toute autre raison malfaisante, je ne serai pas passée par l'entrée, vous en êtes conscient en tant que Tsuchikage, je me trompe ? Après, vous pouvez penser que je viens par la porte d'entrée pour vous faire croire que je ne suis pas une menace et en fin de compte, je viens pour vous tuer, mais dans ce cas-là aussi, ce ne serait pas très logique en connaissant les risques que je prenais en empruntant cette route. M'enfin, vous pouvez penser ce que vous voulez d'une membre de l'Akatsuki.

Ainsi elle ne se souvenait pas... Sûrement une amnésie qu'il n'avait pas su détecter à l'époque où il n'était encore qu'un novice dans l'art de la médecine. Il était bien évident qu'Ashiro croyait en son discours, il savait aussi qu'il sentait la légère tension des muscles de la mystérieuse femme. Sûrement était elle prête à lui lancer ses techniques les plus redoutables si il avait dans l'idée de lui jouer un mauvais tour.

Sincèrement je vais vous dire, je pense que vous êtes sincère. Je ne vois pas de raisons de vous craindre, car alors, vous vous tromperiez également sur mon compte.

Elle lui expliqua alors qu'elle souhaitait rejoindre son village. Intérieur, Ashiro eu un peu peur. Il sentait qu'elle pouvait être pleine de potentiel, après tout, les membres de l'Akatsuki étaient censé être tous des gens d'exceptions. En revanche, il pensa également que cela pouvait être un bonne idée puis il se mit à sa place. Si à l'époque ses camarades avaient découvert toute ses manigances et ses plans machiavéliques, il aurait également été forcé de quitter son village. Il aurait apprécié qu'on l'accepte également.

Et bien.. Je ne vois aucun inconvénient à ce que vous rejoignez mon village. Cela prendra peut être un peu de temps pour vous acclimater à une atmosphère moins intense que votre passé au sein de l'Akatsuki et je serai ravi que vous transmettiez votre savoir aux générations futurs de cette nation.

Elle posa cependant des conditions :

Néanmoins, je ne serai jamais une vraie Iwajienne. Si vous m'acceptez dans votre village, la moindre agression venant d'un civil à mon égard, sera tué. Toute personne qui me touchera et que je jugerais malfaisante, sera tuée. Je n'ai rien d'autre à ajouter. Comme dit, en échange, je défendrai le village. Participerai aux missions. Et éduquerai les Genins. Si vous refusez, cela ne me dérange pas. Je comprendrai très bien qu'une membre de l'Akatsuki, n'ait pas sa place ici. Enfin, je me considère encore membre de cette organisation jusqu'à ce que vous acceptiez ma requête. Si cela arrive, je détruirai cette cape sous vos yeux. Si vous ne voulez pas de moi, je partirai sans demander mon reste. Et avant que vous ne me demandiez pourquoi j'ai décidée de rejoindre ce village, la raison est simple. Iwa est le seul pays avec lequel je n'ai jamais eu de problèmes. Si avec toutes ces indications vous ne savez pas quoi me donner comme réponse dans la minute qui suit, je m'en irai.


Qu'entendait elle par n'être jamais une vraie Iwajin ? Il allait de toute manière s'assurer que tant qu'elle déciderait de rester à Iwa, elle serait sous contrôle même si les mailles du filet n'étaient pas serrées. En écoutant son discours Ashiro eu... Une idée...

Bien... Tout d'abords, la cape aux effigies de votre ancienne appartenance n'est pas envisageable. Ensuite, les villageois et provinciaux de cette nation sont respectueux envers ceux qui cherche refuge et protection. J'accepte que vous rejoignez mon village..... Mmmm... Il me semble d'ailleurs pas que vous vous soyez présentée ? Je me nomme Ashiro Ryuka.

Il prit ensuite sa tablette et parla au chef de son escouade U.T.O.P.I.E. :

C'est bon l'alerte est levée. Ils peuvent tous remonter.

Les vitres des bâtiments opaques devinrent peu à peu transparente et le bruit de la foule se fit entendre au fur et à mesure que les villageois regagnaient la surface aux moyens des différents accessibilités du bunker souterrain. Quand la ville eu reprit son cours normal, Ashiro se tourna vers elle :

Je vous attendrai dans mon bureau pour signer les papiers d'intégration et créer votre dossier. Et puis ce sera l'occasion de vous remettre votre... Je peux te tutoyer ?.. J'en prend le droit ha ha ! Ce sera l'occasion de te remettre ton bandeau !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4447-bingo-book-du-godaime http://sns-rp.forumgratuit.org/t948-presentation-de-ashiro-ryuka-termine#36353
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une demande d'asile, rien de plus... [PV Ashiro]
» Demande d'asile |-Elrond
» Qui ne demande rien n'a rien
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Iwagakure no Sato-
Sauter vers: