Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [LIBRE] Le discour du Mizukage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 15

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: [LIBRE] Le discour du Mizukage   Mer 20 Jan - 18:36

Kirito n'en revenait toujours pas. Il l'avait vu, là, quelques mètres au-dessus de lui. Il l'avait fixé sans cligné des yeux tout le long de son discours. Autour de lui, il n'y a pas eu de bruit non plus, tout le monde, sans exception, écouté Aizen Samidare. Il faut dire qu'il était un formidable orateur, sa voix était envoutante, le ton, haut, net ne donnait pas de place au doute ou à l'ambiguïté. Kirito avalait littéralement chacune de ses paroles.

« Vous êtes les Gardiens de Kiri » « Vous êtes l'Empire »

Tant de phrase qui pinçaient au coeur. Il est vrai que la population c'était montré forte depuis la prise de pouvoir de Samidare et de la création de l'Anzen. Tout le monde avaient pris son courage à deux mains pour reconstruire le pays de Mizu. Tout le monde avaient accepté la nouvelle politique, parfois rude qui a été mise en place.

Cependant, l'annonce suivante avait glacé le sang du jeune Kirito.

« -Il faudra se montrer courageux et altruistes ! Kiri a pour ambition d'étendre ses influences partout autour de son noyau. Qui serions nous si nous oublions nos frères des archipels environnantes ? Eux aussi ont souffert de cette décennie noire et eux aussi méritent le progrès, l'avancée et la liberté intellectuelle ! Nous ne nous laisserons jamais dominer par des idéaux faussement bienfaisantes venues de l'ouest. L'armée sera mobilisée en ce sens, les petites contrées voisines asservies par la propagande extérieure pourront ainsi être libres et près de leurs frères. Nous avons pleuré les mêmes morts, fait couler le même sang et nous régnerons sous le même ordre ! »

L'armée ? Pourquoi mobiliser l'armée si ce n'est pour acquérir ces pays par la force ? D'un seul coup, un vide pris Kirito, puis il tomba dans ses pensées. Il imaginait très bien comment la prise d'un pays par la force se passerait, sanglante, pillarde, exagérant son autorité.
Mais ce qui laissait Kirito dans un tel vide était bien pire. L'armée c'était lui, c'était lui depuis qu'il était devenu un Genin il y a encore peu de temps. C'était possiblement lui qui serait envoyé au front, sous les ordres d'Uchida.
Kirito avait toujours été rigoureux sur le respect des règles hiérarchiques, mais que ferait-il si on lui dit de tuer un innocent sans raison valable ? Lui demanderait-on de bruler des maisons, de piller des habitants tel qu'il avait juré de combattre en s'engageant dans la voix de shinobi ? Il ne pouvait plus s'échapper de ces pensées, elles tournaient en boucle dans sa tête, tel des fantômes du passé.

Lors ce qu'Aizen Samirade eût finit de prononcer ces mots, les gardes de l'Anzen qui entourait la population leva le bras en l'air, comme un signe patriotique. Bientôt toute la population fit de même, un ralliement global et sans concession, donnant au Mizukage sa récompense.
Aizen tourna les talons, en quelques secondes Kirito le perdit des yeux. Un brouhaha pris d'un seul coup la place. Tout le monde apporté son avis sur le discours. De l'avis général tout le monde en avaient l'air très heureux. Il est vrai que les pays voisins comme celui de la Vapeur peuvent héberger un grand nombre de personne qui ont fuit Kiri à l'époque.Mais pourquoi vouloir annexer ces pays ? Le Mizukage avait surement une bonne raison, il était fin tacticien et la raison devait surement échapper à Kirito.


La place commença à se vider doucement, les gens repartaient à leur occupation. Kirito lui restait pensif en attendant son tour de pouvoir quitter l'amas de population. Sur le chemin de son appartement, beaucoup de monde aujourd'hui. Les magasins se remplissait a vu d'oeil, les restaurants affichés presque complet, comme si le discours d'Aizen avait insufflé au peuple la joie de vivre. Malgrés tout ce spectacle fessait sourire Kirito, tout le monde semblait content et heureux de vivre ici aujourd'hui.

Enfin arrivé chez lui, Kirito alla directement prendre ses affaires posées sur le coin du bureau. S'il devait effectivement partir en mission d'ici peu, il devait accélérer la cadence de ses entraînements. Plus de temps à perdre il doit devenir plus fort, sinon il ne donnerait pas cher de sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4690-les-anales-de-kirito-asuna#37388 http://sns-rp.forumgratuit.org/t4687-bingo-book-kirito-asuna http://sns-rp.forumgratuit.org/t4682-presentation-kirito-asuna-en-cour
 
[LIBRE] Le discour du Mizukage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Le discours du président Préval à l'ONU
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: