Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 La nuit le mal s'emporte [Ushi Aburame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 550

MessageSujet: La nuit le mal s'emporte [Ushi Aburame]   Dim 27 Mar - 13:33



Les deux hommes masqués se tenaient à l'écart à la sortie du village. Non loin des deux grandes portes, ceux-ci étaient vêtu de manière sombre et portaient chacun un masque les désignant comme les membres de la section secrète du village (l'équivalent de l'ANBU de konoha). Ce duo de l'ombre faisait partie des dix meilleurs éléments de la section de l'ombre de Kiri. De plus, Aizen ne les avait pas désigné pour rien. Ils étaient tous deux spécialisés dans les missions d'infiltration et d'assaut silencieux.

L'un des deux est un manieur agueri de shakuton par combinaison du fuuton et du katon, cela fait de lui un expert en infiltration puisqu'il peut dissoudre n'importe quelle matière physique à l'aide de ses paumes. Le second est un manieur de sabre, expert en kenjutsu et en iroujoutsu. Ensemble, ils ont la tâche d'accompagner Ushi Aburame dans sa mission au pays du feu. Ils ont la charge de réussir l'assaut secret de Konoha mais aussi celle de surveiller de très près les agissement et les rapports du marionnettiste. Paranoïaque, Aizen faisait suivre tous les éléments puissants du village qui ne composait pas la cellule "sûre", c'est à dire la cellule secrète dont faisait partie les deux hommes.

Ils avaient pour code d'honneur le silence et la loyauté, de véritables machines de guerres silencieuses et efficaces. Dans un état aussi militarisé que celui de Kiri, il était difficile de croire que certains pouvaient repousser encore plus loin les notions de patriotisme, de loyauté et de professionnalise ninja. Chacun d'eux, comme tous les membres de la cellule sûre, était marqué d'un sceau de silence semblable à ce qui pratiquait par exemple dans la Racine à Konoha du temps de Danzô.

Il faisait nuit et le vent durcissait la chair des hommes jusque sous leur léger tissu. La pâlotte ronde éclaircissait leur masque dans le noir, la scène était particulièrement étrange. On aurait dit qu'ils n'avaient d'humains que les formes. C'est dans cette ambiance tout bonement glauque que Ushi Aburame arriverait quelques instants plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 295

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 110 両

MessageSujet: Re: La nuit le mal s'emporte [Ushi Aburame]   Mar 29 Mar - 10:37

Après ce petit entretien avec le Mizukage et, ne sachant pas quels allaient être les deux hommes désignés pour m'escorter jusqu'à Konoha, cette mission commencer petit à petit à prendre une drôle de tournure... Mon analyse sur ce personnage était un peu brumeuse. Bien que, je savais à présent à quoi m'en tenir. Malgré mon lourd passif ou à cause de lui, mon grade et, mon expérience sur le terrain, je devinais clairement que j'allais devoir faire preuve encore une fois, de mon efficacité et de ma loyauté envers la nation Kirienne pour que mon chef de guerre m'accorde un peu plus de liberté ainsi que de confiance. A vrai dire, je m'en doutais un peu. Mon rang d'Oi-nin ne permettait aucun passage glorieux dans les ouvrages du village. Après tout, j'étais la personne qu'on appelait ou que l'on contactait simplement pour me transmettre des informations clefs sur le ou "mes" nouvelles cibles dérangeantes à abattre! Cela étant, je ne pouvais pas lui en vouloir. Aizen avait un village à protéger, des citoyens, des shinobis jeunes et moins jeunes à protéger.

Je me dirigeais d'un pas affirmé vers les portes du village, ressassant les informations qu'il m'avait données auparavant dans son bureau. Je ne connaissais pas l'importance de cette tâche ni son rang. Ce que je savais, c'est que ça n'allait pas être une partie de plaisir. A la moindre erreur, je devais m'attendre à une mort lente et certaine! Ma priorité, garder les informations qu'il m'avait données secrètes.

Une drôle de sensation parcourrait mon corps et, le plus marrant dans tout ça, c'est que je n'arrivais pas à la définir. De la peur? Non certainement pas. Un ninja de mon calibre ne pouvait pas connaitre ce genre de sentiment. Je pensais surtout a de l'excitation. L'excitation de pouvoir enfin m'exprimer, l'excitation de créer un peu de désordre dans un monde voilé par des mensonges!!


Non loin de moi, je pouvais apercevoir les portes du village se dresser fièrement. J'atteignais bientôt le début d'un long et sinueux chemin. J'allais enfin voir à quoi ressemblaient mes collègues! Avant d'atteindre ces dernières, je me posais beaucoup de petites questions sur les différentes tactiques à adopter... Devais-je me dissimuler dans une de mes marionnettes et ainsi, cacher mon apparence au reste du monde? Ou peut-être, s'arrêter faire une halte dans un village du feu pour y dérober diverses tenues et objets pour se déguiser suivant les accoutrements locaux... J'en parlerais à mes acolytes mais, se déguiser me semblait plus approprié. J'allais surement avoir besoin de chakra donc, autant l'économiser!! Je franchissais enfin la frontière qui délimitait Kiri du reste du monde, cherchant du regard les deux Anbu qui allait m'accompagner...

Alors, ou sont-ils. Personne avec une pancarte indiquant mon nom... Ca commence bien!! J'aime pas travailler en équipe! En plus, avec des Anbu, les shinobis les plus passionnants?! J'ai hâte de discuter avec leurs silences!

Il faisait sombre et, les hommes que m'avait attribué Aizen pour cette mission n'étaient pas des plus causant ni des plus, remarquant. Leurs fonctions voulaient d'eux, un silence ainsi qu'une discrétion à toute épreuve!! Les retrouver dans la masse du paysage n'était pas évident pour moi. Surtout que... Le Mizukage les avait sans aucun doute brifé sur ma personne et du manque de confiance qu'il me portait. Encore une chaine à ma cheville qui ne sera pas évidente à enlever. C'est alors qu'au clair de lune, je vis un scintillement d'une forme sphérique semblable à la forme d'un visage masqué... Etait-ce mes deux compagnons de route?? Je me dirigeais dans leurs directions, me rapprochant un peu plus d'eux.

_ _ ___________________________________________ _ _

Une lame bien affutée, c'est s'assurer de ne pas se couper!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4862-bingo-d-un-chasseur-de-tete http://sns-rp.forumgratuit.org/f365-dossier-akuma-bakuhatsu http://sns-rp.forumgratuit.org/t3474-ushi-haburame-le-souffle-d-un-nouvel-air-termine
 
La nuit le mal s'emporte [Ushi Aburame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: