Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Tout feu, tout flamme le Pays du Fer danse dans la brume !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1641

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Tout feu, tout flamme le Pays du Fer danse dans la brume !   Mar 5 Avr - 23:16

Tout feu, tout flamme le Pays du Fer danse dans la brume !





Si les jours comptaient, les heures et les minutes elles comptaient plus qu'a l’accoutumer, usant avec parcimonie de la première zone de bushido le Kazekage qui n'allait peut être plus en être un se hâtait en direction du Pays du Fer son Pays d'origine. Il avait une demande de grande importance à formuler au shogun et il comptait bel et bien faire valoir son alliance et ses droits car oui le samouraï cachait des choses profondes énormément profondes. Après quasiment une journée de course il arriva exténuer à la capitale, la neige clairsemé sur le sol faisait toujours autant le charme de ce magnifique pays, mais trêves de description le temps pressait il arriva tel un prince devant le palais de son homologue, ici avait vécu Mifune son mentor. Ici allait avoir lieux un débat des plus mémorable. Lorsqu'on lui demanda le pourquoi de sa présence le samouraï somma de réunir les généraux du pays et le shogun pour une réunion d’extrême urgence. C'est donc dans une salle reculé que prenait place la pièce à laquelle vous allez assister.

- Soufuku tu es à peine revenu et tu nous cause d’emblée des soucis !

C'était la les dire d'un des membres du conseil un général de guerre expérimenté Miyamoto Sho. Quand un de ses comparses ajouta d'une voix assez aiguë :

- Tu sais très bien que Tetsu no Kuni reste neutre quant aux conflits qui occupent les autres Nation ! Demandons l'avis du Shogun.

Jin, ami de Soufuku et Shogun de Tetsu no Kuni affirma tout de même les dires de ces deux derniers personnage, il savait que Soufuku se sentait concerné et le comprenait à la base il n'avait pas été éduqué en ces terres du fer, non loin de là, Soufuku avait eu une enfance paisible dans les campagnes du Pays du Feu et c'était certainement de là que venait son esprit chevaleresque.

Soufuku pris alors la parole en devenant quasiment menaçant à leur encontre.

- Je vois je dois alors vous avouez que vous n'avez pas vraiment le choix mes chers frères, je peu et ce de droit saisir 299 bushis pour partir en guerre quand bon me semble, j'ai l'avale de l'empereur.

Stupéfait, les spéculations ne tardèrent pas à se faire entendre Soufuku croisait ses bras et ne tarda pas à justifier ses dires par une lettre, contenant le cache de l’empereur. On lui demanda comment avait-il fait ? Il répondit simplement qu'il avait rencontrer au préalable celui que tout le monde voulait rencontrer, cet homme malade depuis son enfant ayant hérité du Pays par lien de sang. Celui qui s'était réveillé il y a peu. Soufuku le connaissait donc et cela était tout de même assez louche. Comment cet individu avait fait pour entrer en contacte avec sa majesté sans que personne ne puissent s'en apercevoir ? La question était réel, que manigançait finalement l'héro du fer ? D'un sourir narquois il savoura sa victoire et partis donc dans l'après midi en direction de Konoha, si tout était bon ils arriveraient avant la fin de la première guerre de cette nouvelle ère.

-------

Le Pays du feu était doté d'un paysage riche et apaisant, une fraîcheur si agréable comparée à Suna qui était plutôt terne avec ses dunes de sable à foison ! Il adorait passer du temps dans ses contrés lorsqu'il était plus jeune, d'ailleurs il avait la fâcheuse envie de passer par son domaine familiale qui aujourd'hui était en ruine. Dire qu'il se voyait il y a vingt ans refondait cette bâtisse et y vivre paisiblement avec Fuu jusqu'à ce que la mort ne les séparent. Hélas le destin en avait décidé autrement. Depuis ce jours où il assassina dans une mission pour le Kazekage Kinbara, un ninja de Konohagakure. Tout s 'était enchaîné à une vitesse vertigineuse jusqu'à en arriver à aujourd'hui. Il revenait encore une fois pour de mauvaise affaire. Et ces après une longue marche que les trois cents Samouraï arrivèrent aux frontières de Iwa et de Konoha. Soufuku et son armée avait l'ordre de retenir Iwa si l’assaut arrivait. Mais que faire si Iwa ne se présentait pas ? Le samouraï répondait alors à cette question qui lui fut poser par un membre de son équipe d'infortune.

- Et bien vous irez aidez les personnes à soigné civil, konohajins, kirijins compris. Quant à moi je serai que faire...

_ _ ___________________________________________ _ _

"Lorsque vous rp avec moi, vous pouvez mourir à tout moment."
"Si le PJ en face de moi meta, la sentence est la mort de son Perso."
"Ni amis, ni ennemis, que des faire-valoir"

#Notionderisque


"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".


"Is demum miser est, cujus nobilitas miserias nobilitat"
LUCIUS ACCIUS-Télèphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 1641

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: Tout feu, tout flamme le Pays du Fer danse dans la brume !   Ven 8 Avr - 23:43

Ils étaient donc en place depuis un jour un présent, les deux cent quatre vingts dix-neufs samouraïs et Soufuku Nitobe Kazekage et accessoirement samouraï. Assis sous un arbre profitant des rayons de soleil, il attendait sirotant une tasse de thé qu'il tenait de la main droite tout en fumant sa pipe qui elle avait trouvé refuge dans sa main gauche. Tandis que ces hommes jouaient aux shogi et que d'autre restaient concentré l'homme attendait que le temps passe. Iwa ne se manifestait pas. C'était d'ailleurs le sujet de sa pensée au moment même.

'' Toujours rien, je veux bien entendre que la distance entre ses deux villages soit énorme mais nous parlons du village qui a déclaré la guerre à Suna il y a de cela 20 ans. Il se pourrait même qu'ils soient déjà sur les lieux. Le Tsuchikage, d'après les dires d'Esuki c'était la seconde personne à qui il ne fallait jamais faire confiance. Il pourrait tout à fait avoir un moyen de passer les frontières sans être repéré qui plus est nous sommes dans un monde de ninja. ''

Le samouraï avertis alors ses troupes pour quémander leur avis sur l'hypothèse qu'il venait de formuler dans les méandres de ses pensées. Une réflexion exposée qui donna lieu à de grands rires parmi les adeptes du bushido. Il fallait dire et comme l'avait souligné un des membres que les habitants de Tetsu no Kuni ne portaient pas vraiment les shinobis dans leurs cœurs, certains allaient jusqu'à affirmer que sans leurs maudits sortilèges les ninjas seraient une minorités quand à la population. Mais aujourd’hui le constat était tout autre ils pullulaient dans la nature causant folie et meurtre et tout genre. Soufuku souriait devant tant de gaîté il était tout bonnement amusé par la situation. Lui qui était Kazekage connaissait les deux opposés parfaitement et à ce moment même il se disait que Yumi devait être folle de rage.

La blonde sous ses grands yeux bleu devait avoir envie de retrouver le Kazekage pour l'étriper. Cependant il envisagea quelques seconde l'idée que cette femme pouvait souhaiter sa chute afin de prendre le pouvoir ou pire encore, elle pouvait être tenter de le désavouer aux yeux des citoyens du Pays du Vent pour encore une fois s'emparer du pouvoir. Il culpabilisa quelque seconde pour sa pensé obscur mais le huitième du nom savait que cette femme en possédait l'expérience nécessaire car elle avait côtoyer L'actuel Mizukage et l'actuel Tsuchikage que des hommes de pouvoir et rusés comme de vils renards.  

C'est alors et ce de manière très stupéfiante, le Kazekage se figea comme abasourdit par ce qu'il avait ressentit, un souffle d'énergie certes atténué par la distance mais effroyables. Il regarda en direction du nord où se trouvait Konoha par rapport à la direction qu'il avait pris en arrivant ici. Et sur le coup il ne pu s'empêcher de penser à Hanako. Allait-elle au mieux ? Était-elle seulement en vie ? Et même si Soufuku avait nourrit une certaine rancœur quant à son alliée du passé, Il souhaitait la rencontrer pour pouvoir lui exprimer clairement le fond de sa pensé. C'est alors et ceux quelques heures après avoir changer de zone et s'avançant un peu pour essayer de comprendre qu'elle était l'origine de cette effroyables sources d'énergie que les hommes de Tetsu no kuni le virent. Un enfant courrait avec tant bien que mal, en leur direction, il courraient et sa course était d'une faiblesse indescriptible. Il heurta le sol de plein fouet, à leurs pieds. Le corps à moitié brûlé. Il était quasiment  inconscient, et tremblait encore tendant le bras vers les épéistes ses yeux larmoyants exprimaient la plus grande des peines, mais surtout ses iris dilaté traduisaient ici une peur incommensurable. Il souriait comme anesthésié et se tue sous le sabre de Soufuku qui abrégea ses souffrances tant les immondices qu'il avait subit  devait lui faire mal. Il baissa les yeux au sol, l'air désuet. Un silence de mort régnait alors et c'était bel et bien le cas de le dire. Certains de ses hommes commençaient après quelques minutes de réflexions à pousser des jurons et à scander leur  dégoûts.  Quand l'un des plus jeunes se dirigea vers le Kazekage. Pour prendre la parole au nom de tous ceux qui l'accompagnait.

- Que faisons nous Soufuku-dono ? ( Le leader ne répondait pas ). Soufuku nous attendions vos ordres. ( Il le regarda dans les yeux sans dire un mot ) . Taicho nous ne pouvons rester ici à rien faire ! Notre serment, notre volonté de samouraï, nos principes ne nous l'interdit ! ( Soufuku, lasse, restait muet comme une carpe ). Nitobe-dono m'entendez vous ?! Quand bien même vous avez un contrat ou dirigez vous un village ninja ?! Pouvez vous rester ici sans ne rien faire ?! Tout jeune, mes parents me contaient vos exploits, vous êtes un héro pour les samouraïs Nitobe-dono. Néanmoins...  Êtes-vous encore un samouraï ?

Sur ces mots de dégouts le Kazekage tête baissé se dirigea un peu plus vers la forêt à quatre  pas du groupe qu'il dirigeait il restait de marbre, perdu dans son fort intérieur.

'' A quoi joue tu Soufuku ? Depuis combien de temps te laisse tu dominer de la sorte, et même-si tu pensais bien agir pour Suna, même si tu ne voulais pas intervenir dans ce combat. Si tu voulais empêcher Iwa d'y entrer... Mais toi, ô noble chevalier cautionne tu le massacre de civil innovant ?! Il est clair que tu ne t'es jamais laisser influé par quiconque, vivant libre et n'écoutant que la volonté de tous. Et cette volonté cette fois requiert ton aide, mais ainsi soit-il, visiblement en 20 ans... Je suis devenus le pire des lâches. ''

Les minutes défilaient et ses hommes s'impatientaient, lui regardait les arbres dansants sous l'impulsion du vent. Il allait enfin prendre la parole et se retourna brusquement pour se maître face à ses hommes. Le sourire aux lèvres et l'assurance retrouvé il hurla.

- Yoshhh ! Bande de salopard ! Vous n'avez qu'a faire votre devoir de samouraï ! Voici mes indications :si vous voyez un konohajin essayant de vous attaquer, tuez le. Si vous voyez un kirijin ou tout autre ninja qui souhaite maître fin à vos jours, tuez le. Portez secours au plus faible, qu'ils soient shinobi ou civils. Quand à moi je m'occuperai d'arrêter cette mascarade. Il est grand temps de montrer au monde a quel point le fer est resplendissant !

Ils se hâtèrent alors en direction du village caché de la feuille, en espérant arriver avant la fin de cette bataille. Le Kazekage risquait gros, il le savait, mais lui aussi avait plus d'un tour dans son sac !

_ _ ___________________________________________ _ _

"Lorsque vous rp avec moi, vous pouvez mourir à tout moment."
"Si le PJ en face de moi meta, la sentence est la mort de son Perso."
"Ni amis, ni ennemis, que des faire-valoir"

#Notionderisque


"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".


"Is demum miser est, cujus nobilitas miserias nobilitat"
LUCIUS ACCIUS-Télèphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
 
Tout feu, tout flamme le Pays du Fer danse dans la brume !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» E04 - Tout feu, tout flamme
» Tout lasse, tout casse, tout passe ... [Chanel]
» En tout bien tout honneur [ Pv Guillaume]
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Tout feu tout flame!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: