Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 549

MessageSujet: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Dim 10 Avr - 1:14

Dans le ciel s’étendaient des étoiles à perte de vue. Les constellations offraient un spectacle rare, encore plus dans les terres profondes du pays du Feu. Mais cette incandescence astronomique était loin d’être la première préoccupation des habitants du village caché de la feuille : c’était cette nuit qu’avait choisie Aizen Samidare pour assiéger Konoha et ainsi étendre le territoire de son empire. Mais le Mizukage dissimulait un plan bien plus sournois qu’un simple siège. Il avait l’intention de s’emparer d’un des trésors les plus inestimables de ce monde : le Sharingan. Cette véritable arme de destruction massive avait fait ses preuves au cour des décennies, permettant à d’illustres shinobis d’accomplir de grands faits armes. Madara, Itachi, Sasuke… Tous ces noms avaient gravé l’histoire du monde shinobi. L’empereur suprême de Kiri briguait une renommée tout aussi imposante, et il avait compris que les pupilles du clan Uchiha pourraient s’avérer très utiles pour faire passer un message fort : faire comprendre qu’il était le plus puissant de sa génération.

Le village caché de la feuille avait beau être affaibli par l’absence momentanée de dirigeant, les ninjas qui en géraient les fonctions principales n’étaient pas dupes. Dès qu’ils apprirent que l’armée de l’est était en route, ils surent que ces bijoux n’étaient plus en sûreté. Pourtant, ils étaient dissimulés et bien gardés dans les sous-sols les plus profonds du village. Ils se trouvaient très exactement dans un coffre-fort solidement renforcé et scellé par toute une panoplie de techniques de protection. Le conteneur qui renfermait le précieux butin était lui-même dissimulé parmi une multitude de coffres possédant exactement la même apparence. Cette salle des coffres se situait au bout d’un long couloir profondément creusé, si bien qu’il semblait apparaître comme un pont au-dessus d’un dangereux précipice. Et ce n’était pas qu’une impression : une dizaine de mètres plus bas avaient été taillés des pics pointus qui empaleraient toute personne trébuchant de la plateforme.

En ces temps obscurs, le personnel de protection de l’allée avait été modifié. D’ordinaire défendu par une troupe d’Anbus disciplinés, le Sharingan avait trouvé un trio protecteur bien plus redoutable. Les trois ninjas se tenaient en ligne sur le sol surélevé et si étroit qu’un quatrième guerrier n’aurait pu avoir une place sans en tomber. Ils se rendirent vite compte que les adversaires que Kiri avait à leur proposer était immensément puissants, peut-être encore plus qu’eux. Mais ils ne s’avouaient pas vaincus, loin de là. Face à la grandeur de leur ennemi, ils décidèrent d’ôter les masques d’Anbus en forme de lapin qui visaient avant tout à semer la confusion. Cette fois-ci, ils savaient qu’il leur en faudrait bien plus qu’un subterfuge visuel. Ainsi le duo du pays de l’Eau put découvrir l’identité des individus auxquels ils étaient confrontés.

A gauche, un jeune homme possédant des yeux blancs comme la neige. Fort de son Byakugan, Kioshi Hyûga avait su se démarquer des autres shinobis de son âge, gravissant vite les échelons de la racine. Il était le cadet de ce trio improvisé, mais ne s’estimait pas comme étant le plus faible. Bénéficiant d’une force brute sans pareille et d’un esprit avisé pouvant exploiter toutes les ressources de son Kekkei Genkai, le jeune homme à la longue chevelure châtain était le plus proche de ses ennemis en terme d’âge.

A droite, une femme un peu plus mûre à la crinière sombre, rehaussée par un chignon. Elle affichait une expression à la fois éclairée et je-m’en-foutiste tout à fait caractéristique du clan Nara. Asami Nara était un des membres les plus respectés de son clan et disposait de jutsus de contrôle bien plus puissants que la normale. Elle était en plus de cela une des meilleurs ninja sensorielle de Konoha, faisant d’elle un véritable pilier en tant que soutien.

Enfin, au milieu, l’arme secrète de Konoha. Le dernier vestige d’une génération passée, incarné par un homme à la retraite. Il n’avait pas assuré sa fonction de shinobi depuis un certain temps, et pourtant il avait été choisi pour cette mission de la plus haute importance. Alors qu’il se grattait la tête et qu’il remettait son cache-oeil en place, Kakashi Hatake jaugea ses adversaires. Du haut de ses 83
ans, le Ninja Copieur inspirait encore le respect. Il avait continué à s’entraîner pour garder la forme et un rythme de vie sain, bien que son potentiel de puissance avait incroyablement diminué depuis la fin de la Quatrième Grande Guerre. Afin de défendre le Sharingan, qui de mieux que le dernier homme reconnu à en posséder un ? D’un ton assuré, celui-ci prit la parole :


- Ce sont les meilleurs shinobis qu’ils ont à nous proposer, je le ressens. Il reprit en haussant la voix afin qu’Aizen et Tetsu puissent l’entendre, sur un air provocateur. J’en conclus qu’il s’agit certainement du Mizukage en personne. Je faisais plus peur qu’eux à leur âge, pas vrai ?

Ses alliés ne relevèrent pas l’idiotie de leur aîné, prenant leurs responsabilités bien trop au sérieux pour y répondre. Ils se mirent aussitôt en position de combat. Des lanternes brûlant à l’huile éclairaient chichement le couloir surplombant le vide, laissant les ombres des protagonistes se dessiner au sol. Alors que Kioshi activa son Byakugan et que Kakashi dévoila sa propre pupille, Asami profita du désir de ses compères de s’immiscer au corps-à-corps pour tenter de piéger les Kirijins grâce à son Kagemane. Le Hyûga fonça droit sur Tetsu, espérant l’atteindre avec l’art du poing souple. Le fils de Croc Blanc, quant à lui, préféra estimer ses ennemis d’entrée de jeu en utilisant sa technique favorite, le Raikiri, afin de tenter une offensive sur le dirigeant de l’empire. Une lutte sans merci venait de commencer dans ce couloir de la mort.

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Dim 10 Avr - 1:49

Spoiler:
 

Les voilà face à trois des meilleurs shinobis du village de Konoha. L’ambiance pesante fut condensée par la remarque du ninja copieur. Son sharingan brillait dans l’obscurité et les flammes donnaient au décor général un teint des plus secrets. Aizen balaya une mèche attacha ses cheveux d’un petit élastique et composa un mûdra au moment où Kakashi le provoqua. Son regard le massacrait continuellement, Aizen allait le tuer.

Ils n’étaient pas venus plaisanter et Kakashi Hatake se présenta d’emblée le bras armée d’un jutsu raiton surpuissant, le raikiri.

« Si je me fais toucher par ça je suis foutu.»

Ses yeux analysèrent la situation rapidement. Le hyûga se présentait à Tetsu tandis que la nara restait en retrait un mûdra enclenché et en position au sol semblable à ce qu’avait effectué les membres du même clan auparavant. Aizen reconnut la capacité à manier les ombres, il cria alors à son coéquipier quelques instructions tout en formant un premier clone.

« Bunshin no jutsu »

-Fais attention la fille contrôle les ombres !

Le clone spécial de Aizen apparut face à lui et fit face à Kakashi tandis que Aizen s’élança au mur s’accrochant avec sa paume droite et la plante de son pied droit contre celui-ci.

Le clone appréhenda en vitesse le ninja au Raikiri qui était déjà tout prêt, il tenta une esquive en rotation sur lui-même le genou gauche plié pour s’abaisser rapidement et donner un coup de pied droit renversé dans l’abdomen de Kakashi d’une violence et d’une vitesse digne de son statut de maître en taijutsu.

Le vrai Aizen, toujours au coin du mur, lui, lança un premier shuriken vers la fille qui couvrait ses coéquipiers. Tout allait très vite et la situation pouvait tourner à tout moment. Il faisait assez confiance à Tetsu pour effacer son adversaire et deviner qu’il fallait absolument déjouer les actions de la kunoichi qui se tenait en retrait.
hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Dim 10 Avr - 17:23

Les deux hommes se tenaient maintenant face aux derniers piliers d'une nation qui s'est déjà effondrée. Ces hommes devant eux étaient certainement courageux mais également particulièrement stupide. Se tenir devant eux, vouloir les affronter, affronter la rage de Kiri contre Konoha, était un affront. Ils se permettaient même de l'humour. La rage de Tetsu décupla. Il tuerait cet homme. Celui qui avait fait la blague semblait n'être nul autre que Kakashi le ninja copieur. Lorsque Tetsu avait ouvrir les livres après la guerre civile, il avait beaucoup entendu parler de lui. Le ninja copieur de Konoha était reconnu comme un excellent combattant et tacticien du village de la feuille. Cependant, du haut de ses 60 ans, il faisait pâle figure comparé à ce qu'il avait déjà été, ce qu'il avait déjà représenté. À côté de lui, un homme et une femme, plus jeune. Des veines blanches apparurent sur le visage de l'homme et ses yeux changèrent, prirent une allure aggressive. Ainsi donc c'était le fameux byakugan. Derrière eux, la femme qui ne bougeait pas prit quelques pas de recul. Grâce à sa capacité sensoriel, Tetsu le sentait: elle pouvait contrôler les ombres. Ainsi, les directives de son kage étaient superflues:

- Fait attention la fille contrôle les ombres!

Les ennemis attaquèrent, synchronisés, tentant l'ultime attaque, l'ultime défense d'un village à bout de souffle qui, pourtant, méritait son sort. Kakashi le ninja copieur envoya sur Aizen, le mizukage, un jutsu connu de tous: le raikiri. Il avait été particulièrement popularisé par Sasuke lors de son combat légendaire contre Naruto. Tetsu fut alors surpris, il n'avait pas vu la vitesse avec laquelle venait attaquer l'homme au côté de Kakashi, le Hyûga. Celui-ci, extrêmement rapidement, était venu en découdre au corps à corps avec un Tetsu qui l'avait sous-estimé. Il réussit à éviter la première, puis la deuxième attaque, mais il reçut rapidement une salve de coup qu'il ne pouvait plus éviter. Pendant quelques secondes, le jeune Hakka était à la merci de son ennemi. Il fut finalement propulsé derrière et dût se rattraper sur le mur pour ne pas tomber à la renverse.

Il atterit sur ses pieds, un peu mal en point. S'essuyant la bouche avec sa manche, il s'aperçut qu'il saignait. Il se mit à sourire. Devant lui, le Hyûga et la Nara ne bougeait plus, le temps était comme en suspension. Ainsi donc ça se terminerait déjà comme ça. Aizen, derrière lui, combattait toujours Kakashi. Au même moment qu'un kunai fut propulsé sur la Nara, Tetsu, lui, alla moins dans la dentelle.

- Katon, Gokka Mekkyaku!

Une large boule de feu massive et destructrice apparût devant Tetsu et fonça droit sur le Hyûga et la Nara qui, dans cet espace restreint, aurait bien du mal à ne pas subir la fureur du jeune Hakka.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Messages : 549

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Dim 10 Avr - 19:38

Kakashi fut surpris de la rapidité d’exécution du clone d’Aizen, qu’il considérait d’ailleurs bien comme le Mizukage lui-même. Peut-être que le malaise que dégageait son aura Genjutsu y était aussi pour quelque chose. Néanmoins, le doyen Hatake se servit de l’anticipation accrue que lui procurait le Sharingan pour analyser ses mouvements rapides. Il para ainsi son coup de pied oblique avec son bras gauche, celui qui ne canalisait pas le Raikiri en ce moment-même. Après avoir agrippé la jambe du clone avec sa main, il porta finalement son puissant jutsu Raiton à la tête du substitut, étant persuadé sur le coup qu’il mettrait d’ores et déjà fin aux ambitions et aux rêves de l’empereur. Mais il n’en était rien. Le clone disparut et une émanation de chakra tourmenta l’esprit de Kakashi, qui resta figé sur place.

Asami se rendit très vite compte que le chakra de son allié était perturbé. Elle fit alors foncer son Kagemane jusqu’à lui pour lui communiquer un chakra extérieur, et ainsi le libérer de l’illusion. Cet acte de soutien fut immédiatement pénalisé par le jeune Samidare qui s’était réfugié sur un mur en coin, à l’écart de la plateforme centrale. Son shuriken arriva à toute vitesse et se logea dans l’épaule gauche de la Nara. Dans un cri de douleur intense captant l’attention de tous les combattants, elle le déficha avec hargne et courage. La blessure n’était pas profonde, mais elle serait de toute évidence handicapante, privant la jeune femme de la liberté totale de mouvement dont elle jouissait encore plus tôt.

Pendant ce temps, Kioshi malmenait le bras droit du Mizukage. Cependant, celui-ci parvint à s’extirper du corps-à-corps pour cracher une énorme boule de feu. Le Hyûga et la Nara étaient désormais entièrement à sa merci… Mais fort heureusement, le trio se complétait bien. Kakashi réagit au quart de tour en activant sa légendaire pupille. Grâce au Mangekyou Sharingan qu’il possédait par le don de son défunt camarade Obito, il usa du Kamui, un jutsu spatiotemporel poussant les limites du combat à son extrême. Un portail de chakra apparut sur la trajectoire du Gokka Mekkyaku et le happa purement et simplement vers une autre dimension. Les guerriers de Konoha étaient à l’abri du jutsu Katon de Tetsu, mais à quel prix ?




Fatigué de cette importante dépense en chakra, à la fois par l’utilisation du Raikiri et du Kamui, Kakashi se plaça en retrait, auprès d’Asami. Ils furent vite rejoints par Kioshi qui se plaça devant eux tel un bouclier humain. Il savait que son tourbillon divin du Hakke pourrait les protéger de nouveaux projectiles ou jutsus. De plus, à présent que leurs adversaires avaient exposé quelques unes de leurs capacités, il était conscient que le Hatake avait peut-être établi une stratégie pour les contrer ou pour progresser. Et il ne se trompait pas : à voix basse, l’homme qui avait entraîné en personne Naruto et Sasuke éclaira la situation.


- J’ai besoin de quelques instants de repos… Je ne me fais plus tout jeune, aller lutter face à des jeunots aussi vigoureux au corps-à-corps est épuisant. Dommage que je n’ai pas pensé à apporter le Paradis du Batifolage… Il se racla alors la gorge, comme pour évacuer cette plaisanterie mal placée. Je vais illuminer la pièce pour te donner une opportunité, Asami. Toi Kioshi, couvre-nous.

Kakashi composa alors quelques mudras puis fit apparaître une immense sphère faite de Raiton au-dessus de leur tête. Il propulsa celle-ci au plafond, ce qui la fit diverger en une infinité d’étincelles qui rebondissaient indéfiniment, créant la même ambiance que lors d’une nuit d’orage. Cette vive et intarissable source de lumière faisait danser les ombres des Kirijins sur les murs auxquels ils étaient fixés par le chakra qu’ils maintenaient dans la plante des pieds. Tentant tant bien que mal de faire abstraction de sa blessure, la Nara inspira longuement pour se concentrer et fit alors foncer le Kagemane en le propulsant sur les murs de la pièce. D’une seconde à l’autre, le Hijutsu de son clan parviendrait à atteindre une des ombres Kirijins rendues plus nettes par la luminosité intense, les immobilisant au profit des Konohajins.

HRP:
 


© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Dim 10 Avr - 20:35

Tout alla très vite dès lors que kakashi para et foudroya le clone de Aizen, une énorme boule de feu fut expulsée de la bouche de Tetsu Hakka tandis que le shuriken du premier cité fendait les airs droit sur la kunoichi maîtresse des ombres.

La surprise fut énorme dès lors que le ninjutsu du bras droit de Aizen disparut. Samidare s'interrogea sur les capacités de vieillard. Malgré son manque de vivacité, il eut assez de réflexe pour placer une technique dont le mystère était total. Pouvait-il jouer sur l’espace-temps ? Il remarqua que Kakashi se positionna en retrait d’emblée, il y avait donc un sacré contrecoup à aspirer les ninjutsu de la sorte.

Etait-ce lié à son œil ? Du sang coula de sa pupille, c’était donc bien cela… Combien de fois pourra-t-il encore utiliser cette capacité et pouvait-il faire disparaitre la matière ? Si c’était le cas alors il fallait vite réduire son champ de vision ou bien ils auraient de sacrés difficultés à se tirer indemne de cet affrontement. Konoha regorgeait de meilleurs shinobis que ce que croyait Aizen en posant les pieds ici.
Ses yeux étaient en irruption constante, sur le vif, il regarda les différents acteurs. Si il décidait d’enfumer la pièce alors Tetsu serait-il apte à sentir distinctement leur présence ? Il n’en était pas sûr mais devait tenter ce coup de poker si il voulait prendre l’avantage. Aizen devait réfléchir vite et faire un choix sur lequel des trois shinobis étaient le plus dangereux.

Soudain Kakashi exécuta un raiton et la kunoichi reprit sa position, cette-fois elle allait tenter le même mouvement. Avant même qu’elle ne place correctement son mûdra, Aizen choisit de quitter son perchoir. Cette fois c’était sûr, c’était elle l’élément le plus gênant des trois. D’un bond en diagonale, c’est-à-dire à la fois latérale et en avant de manière à se projeter vers l’équipe adverse. Visant à se repositionner sur la passerelle, Aizen décrocha un fumigène de sa sacoche. Celui-ci chuta au sol et développa un écran de fumée.

Samidare activa une fine couche de chakra raiton tout autour de son enveloppe corporelle. Le Raiton no Yoroi dont il aurait besoin face à des adversaires d’un tel calibre. Debout face à face avec l’adversaire qu’il devinait grâce à la vision des multiples particules de chaleur qui se dégageaient de leur corps, il analysa la situation plutôt que tenter une contre attaque.

C’était le moment de parader. Vicieux, il se contenta de crier :

-Katon ! Gokakyu no jutsu !

Des paroles vides de sens, donc.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Mar 12 Avr - 19:52

Le combat était maintenant engagé et un seul cheveux séparait les shinobis ici présent de la mort. La moindre erreur pourrait être fatale pour n'importe lequel des ninjas. Si les ninjas de Kumo avait plus de talent que les ninjas de Konoha, ceux-ci avaient un avantage dans le nombre mais aussi dans l'expérience que leur donnait Kakashi qui, au cours de sa vie, avait enclenché plusieurs combats. Il avait vu neigé, et ça pourrait jouer contre le duo de Kiri qui tentait maintenant de prendre les sharingan que les ninjas de Konoha protégeait coûte que coûte. Après eux, il n'y aurait personne, ils étaient les derniers, la dernière garde d'élite de Konoha. Dehors, on entendait encore des bruits d'explosion, mais de moins en moins, comme si les combats se terminaient. Tetsu avait l'impression que Kiri avait réussi à prendre un avantage trop grand et que personne, désormais, n'arriverait à les arrêter.

Après avoir envoyé une énorme boule de feu, Tetsu pensait la victoire inéluctable. Il trouvait même ça trop facile. Mais il s'était fait taire rapidement. D'une façon ou d'une autre, l'un des ninjas avaient probablement réussit à arrêter ce jutsu gigantesque et ce avec une rapidité et une fluidité étonnante. Connaissant à peu près les hyûga et les nara, d'après les légendes, et les histoires que lui comptait un vieil homme alors qu'il était plus jeune, ils n'avaient pas ce genre de pouvoir. Toutefois, le sharingan non plus ne comptait pas, selon les connaissances du jeune Hakka, ce pouvoir-là. Sa capacité sensoriel ne lui permettait pas de reconnaître quel pouvoir immense avait réussit à arrêter le jutsu. Toutefois, si les faits ne lui permettaient pas de conclure l'évident, la logique elle-même s'en chargea. Kakashi, essouflé et en sueur, se cacha derrière les deux autres shinobis, visiblement fatigué. Ainsi donc, c'était probablement lui qui l'avait arrêté, et ça lui avait coûté cher.

Pas assez cher toutefois. Le vieux shinobi, maître de son temps, leva un poing dans les airs et envoya un raiton innofensif. Était-ce une tactique inconnue du jeune Hakka? Il se maudit de ne pas être assez rapide pour éviter l'inéluctable, mais rien n'arriva. La jutsu ne fit que créer une lumière qui propulsa les ombres des shinobis un peu partout sur les murs. Rien de très grave. Tetsu se souvint alors rapidement qu'il avait en face d'eux une nara, mais trop tard. Si Aizen avait été assez rapide pour projeter un écran de fumée qui l'empêchait de se faire prendre par la Nara, celle-ci avait toutefois quand même réussit à attraper le jeune Tetsu. Celui-ci, toutefois, ne se prit que d'un sourire.

- Ainsi donc, vous tentez de bloquer votre destinée. Vous tentez de bloquer la lumière de Kiri, avec vos ombres et vos ténèbres. Personne ne me réduira d'aucune façon que ce soit!

Derrière son masque, un long sourire apparût. Lentement, des flammes se mirent à lécher le corps de Tetsu qui, en quelques secondes, devint une véritable torche humaine. Étant lui-même une source de lumière, il n'avait donc plus d'ombre et la Nara perdit son emprise sur le bras droit du Mizukage.

- Le mode divin. Maintenant savourez votre destin!

Il fit quelques pas par en avant, lança quelques kunais devant lui avant de faire quelques mudras et de chuchotter:

- Housenka Tsumabeka.

À côté de lui, Aizen semblait lui aussi lancer une attaque, mais ayant fait un katon, et ne le possédant pas, Tetsu crut surtout à une feinte de son supérieur hiérarchique pour prendre de surprise le trio de Konoha. L'attaque de Tetsu, elle, fût véritablement envoyé. Les kunai, d'abord ordinaires, prirent une teinte orangée et furent extrêmement rapidement envoyé vers la zone ou se trouvait auparavant le trio. S'il était vrai que Tetsu ne les voyait plus, il savait qu'ils étaient toutefois dans cette zone grâce à son don sensoriel. Cette fois, s'en sortiraient-ils aussi facilement?


Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Messages : 549

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Mer 13 Avr - 0:24

Satisfaite de son coup, Asami tenait Tetsu entre ses mains. Un sentiment de supériorité émana de son visage désormais occulté par l’écran de fumée. Le fumigène aurait pu être gênant pour qu’elle puisse viser correctement, mais ses capacités sensorielles lui permettaient de localiser ses ennemis et d’ainsi les piéger avec ou sans sa vue. Pourtant, le Kagemane ne fut que de courte durée. Leur adversaire prononça des paroles de haine profonde envers eux, comme si Kiri représentait la seule lumière possible en ce bas-monde, et tout le reste de la carte l’obscurité. C’était ainsi jusqu’à ces représentations manichéennes que s’étendait l’ego des Kirijins. Après quoi le mode du feu céleste du bras droit de l’empereur se chargea de le libérer du Hijutsu du clan Nara. Peu après, elle sentit que des flux de chakra se mouvaient dans le chaos qu’était devenu cette scène de combat. Leurs ennemis invoquèrent chacun un jutsu par la parole, mais pourtant Asami n’en perçut qu’un seul : des projectiles imprégnés de chakra dont pouvait s’occuper Kioshi. Et il avait plutôt intérêt à s’en occuper, pensa-t-elle.

Pendant ce temps, le seul des trois shinobis de Konoha qui ne comprenait rien au sein de cet écran de fumée pourrait faire de l’excès de zèle. La célèbre technique de la boule de feu avait été feintée, certainement pour forcer Kakashi à réutiliser le Kamui, afin de l’épuiser rapidement. Et d’ailleurs, le Hatake prépara bel et bien la technique, mais heureusement l’esprit stratège commun aux Nara évita une lourde erreur au trio : elle rapatria son Kagemane et bloqua aussitôt les mouvements du célèbre shinobi qui la devançait d’à peine un mètre, bien avant qu’il ne puisse actionner sa technique trop coûteuse. Alors que même son alliée l’empêchait d’agir, Kakashi devait bel et bien être perdu ! De son côté, Kioshi voyait au travers du fumigène comme on pouvait voir le fond d’une eau limpide et propre, et ça grâce à son Byakugan, le Dojutsu du clan Hyûga. Lorsqu’il se rendit compte que des kunais enflammés approchaient à grande vitesse, il n’hésita pas à riposter, comme le permettait sa position tactique, quelque pas devant ses alliés :


- Jûken : Tourbillon divin du Hakke !


La rapide rotation du ninja au poing souple permit de repousser les kunais tout en éteignant les flammes qui les animaient. Leur trajectoire vint ainsi se terminer contre les murs en pierre craquelés de la grande pièce où se déroulait le combat. N’étant pas assez rapides pour s’y loger, ils chutèrent à grande vitesse dans le précipice, causant l’apparition du bruit si caractéristique du métal qui tombe. Ce tintement résonna dans les oreilles de tous les combattants, leur rappelant le sort qui leur était réservé s’ils faisaient un faux pas. La technique du Hyûga, en plus de protéger ses alliés, avait également balayé le nuage nébuleux qui les rendait aveugles, du moins dans un faible rayon autour d’eux. Ainsi leurs ennemis étaient encore dissimulés à l’intérieur, mais la configuration de l’allée, trop étroite pour être contournée, leur permettait de les voir arriver s’ils venaient à foncer sur eux. Ils profitèrent de cet instant de répit pour faire le point, pendant lequel Asami libéra également Kakashi de son emprise.

- Je n’ai vu que des kunais, ils ont feinté une boule de feu. commença le Hyûga de sa voix rauque et assurée.

- J’en conclus que c’est pour cela que tu m’as immobilisé, Asami. Tu es consciencieuse, bravo… Le flair et la sagesse des Nara n’ont pas changé, depuis mon époque.

- En revanche l’un d’entre eux émet des flammes de tout son être : il est en feu, littéralement. Et l’autre s’est recouvert d’une armure de foudre. Ils vont probablement opter pour une offensive rapide au corps-à-corps. A moins que nous n’attaquions avant eux… reprit Kioshi, plein de perspicacité.

Kakashi, le plus stratège des trois, acquiesça suite à la proposition de son partenaire. Kioshi dût faire un choix très rapide entre Tetsu et Aizen : le feu ou la foudre ? Son instinct préférait vraisemblablement se brûler plutôt que de se voir paralyser par des crépitements, puisqu’il fonça vers le bras droit de l’empereur de Kiri, prêt à en découdre par les poings. Cet expert en Taijutsu savait mêler force et subtilité dans ses coups, exploitant au mieux le Jûken. Il arriva ainsi rapidement dans la mêlée, ayant réussi à deviner la position de son ennemi grâce au Byakugan. Il tenta un enchaînement en s’abaissant pour placer un coup de paume au torse, visant les Tenketsus centraux du Hakka en feu.

Au même moment, le Hatake et la Nara agissaient de concert pour occuper l’autre adversaire. Asami avait projeté son ombre sur celle de l’héritier de Croc Blanc alors que ce dernier avait préparé son jutsu signature pour la seconde fois ce soir : le Raikiri. Lorsqu’il serait arrivé au corps-à-corps avec l’empereur, l’ombre d’Asami se projetterait sur la sienne, immobilisant l’homme le plus menaçant de l’affrontement. Kakashi était familier avec cette stratégie, puisqu’il l’avait utilisée au cours de la Quatrième Grande Guerre face aux épéistes de Kiri. Décidément, les habitants de ce village vénéraient réellement la brume ! Cependant, cette fois-ci, pas de Yamanaka pour le guider à travers les ténèbres. Kakashi était aveugle et devait se débrouiller pour retrouver son opposant en tâtonnant prudemment et lentement le terrain enfumé.

Dehors, le brouhaha des affrontements diminuait peu à peu, poussant Kakashi à penser que l'un des deux camps avait su prendre le dessus... mais lequel ? Il gardait espoir en son village et en ses alliés, d'autant plus que s'ils parvenaient à éliminer leurs dirigeants, personne ne resterait pour les guider vers la victoire. Rien n'était joué.


HRP:
 

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Mer 13 Avr - 9:37

"Je pensais l'utiliser le plus tard possible... Mais ce gars n'est pas humain, si il me trouve et qu'il me fait disparaître je suis foutu."

Ses yeux gonflèrent un instant et son chakra se concentra au plus profond cercle qui centrait son iris d'un mauve scintillant. Le sang traversa d'un jet puissant et unique la majeure partie de ses réseaux oculaires. Kakashi était à portée de vue quelques mètres face à lui, son chakra raiton rendait la salle bruyante. Les cris stridents du Jutsu alertèrent Aizen qui projeta violemment à travers ses pupilles le chakra accumulé. Tel des canons, le dojutsu de Samidare perça à vue d'oeil au sens propre l'abdomen de Kakashi.

Le chakra à l'intérieur de celui-ci, Aizen se saisit de son katana qu'il avait jusque maintenant bien rangé à sa ceinture de shinobi qu'il portait depuis plus de dix ans malgré sa jeunesse. Avec un détachement ahurissant, il brandit celui-ci droit devant lui sur la trajectoire de la course de Kakashi. En effet le chakra qu'il avait canonisé droit instantanément dans le système nerveux du shinobi lui permettait de contrôler celui-ci. Depuis toute à l'heure il observait les mouvements de Hatake, ainsi tout alla très vite et l'intégralité du corps de Aizen était sous la puissance du Raiton.

-Crève, Kono kusottare! (note: Trou du cul)

La lame bien droite et la main ferme, le courant raiton traversa celle-ci et prolongea le tranchant tandis que Kakashi était attiré à toute vitesse par le jutsu secret de l'oeil facile, le Yoyuugan.

"Si il parvient à se sortir de ça, il me restera encore suffisamment de chakra et l'armure raiton tiendra assez pour que je les tue tous ici."

Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Mer 13 Avr - 20:59

Devant Tetsu, l'écran de fumée s'était presque estompé. Les Kunais avaient été projeté dans tous les sens par la défense du jeune Hyûga. Les flammes léchaient le corps du jeune Hakka qui avait ainsi réussit à outrepasser la technique de la Nara. Un large sourire apparût sur son visage. Pendant les quelques secondes qui avaient passé, le trio puissant de Konoha avaient réussit à établir une stratégie. L'un des kunai transperça la fumée et s'abattit dans l'épaule de Tetsu qui ne l'avait pas vu venir. Lâchant un léger cri de douleur, il vit apparaître devant lui le jeune Hyûga. Ses yeux étaient une insulte à la puissance de Kiri et à la puissance de Tetsu.

Bravant rapidement la distance entre les deux, l'homme doté du dojutsu, profitant du kunai qui avait enlevé sa concentration à Tetsu durant quelques secondes, planta son poing dans le ventre de ce dernier. Ses yeux se recroquevillèrent. Il avait prévu de lancer plusieurs coups, ça se voyait dans la surprise que son visage manifestait. S'il avait comprit que le jeune Hakka était entouré de feu, il ne s'attendait manifestement pas à ce qu'il soit aussi brûlant. Égal à un four haute capacité, le ventre du jeune Hakka avait reçu le poing qu'il avait brûlé au troisième degré et ce en un seul coup. Le Hyûga, lâchant un cri de douleur, prit un pas arrière. Profitant de sa surprise, usant de sa vitesse, Tetsu fit rapidement deux pas et prit le Hyûga par la gorge qu'il souleva dans les airs. Brûlant sa gorge comme sa main plus tôt, il le maintint dans les airs. Le Hyûga se mit à crier de tous ses poumons, subissant une douleur au delà de tout entendement.

- Ainsi, c'est ainsi que tu croyais m'avoir, pauvre incapable! Ressent la chaleur du soleil! Ressent l'étreinte de la lumière! La lumière de Chô!

Autour de Tetsu une aura de chaleur puissante naquit, cuisant encore plus sur place le Hyûga qui continuait de crier, incapable de toucher Tetsu sans se brûler au plus haut point, causant des douleurs insupportables.

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Messages : 549

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Jeu 14 Avr - 19:57

Kioshi avait manqué de précaution et d’intuition en attaquant aussi brusquement l’homme qui brillait de mille feux. Il en payait inévitablement les pots cassés. Surélevé, étranglé et brûlé, Kioshi souffrait le martyr, certain qu’il ne tiendrait plus longtemps. Son instinct le poussait à tenter d’empêcher la strangulation en tirant sur les mains de son adversaire, mais sa raison le reprenait à chaque fois un instant avant qu’il ne commette une fois de plus l’irréparable. Il ne pouvait plus se permettre de le toucher, et il en était encore conscient, malgré l’hébétude qu’il subissait en ce moment difficile. Dans une ultime tentative, le Hyûga utilisa une autre technique propre à son clan et au Jûken : la paume du Hakke. L’impulsion de chakra pur envoyée indirectement sur Tetsu par la main de l’intéressé atteignit son visage brutalement, comme si le chef suprême des armées de Kiri avait reçu une puissante frappe à bout portant. Sonné par ce coup, Tetsu lâcha prise et recula. Kioshi avait ainsi réussi à se défaire de son emprise, mais il était trop tard… Il aurait dû directement attaquer via la paume du Hakke, et ne pas tenter d’agression directe. Il assuma les conséquences de son erreur, de toute manière personne ne lui laissait le choix. Il s’écroula ainsi sous la douleur et continua de gémir à cause de la forte chaleur que dégageait encore le Hakka. La vitalité qui régissait l’être du Konohajin s’éclipsa peu à peu… il mourait à petit feu.

De son côté, Kakashi Hatake, encore aveuglé par le fumigène, fut touché à distance puis attiré par le Yoyuugan, le terrible Dojutsu du jeune Samidare. Il se retrouva finalement transpercé de part en part par le katana électrique de ce dernier. Kakashi savait très bien qu’à une certaine époque, il aurait rétamé ce malotru sans lui laisser le temps d’utiliser autant d’artifices. Mais ce temps était révolu, et la mort pesait désormais au-dessus de sa tête, approchant sa faux et sa cape aux nuances ténébreuses. Blessé dans son intégrité, mais également physiquement, Kakashi cracha du sang au visage d’Aizen.


- Je m’excuse, je n’ai pas l’habitude de manquer autant d’hygiène… Les circonstances sont atténuantes, ne trouvez-vous pas ?

Sa voix était faiblarde, son teint blafard. Même le pied dans la tombe, le doyen de la pièce ne pouvait s’empêcher de rire de la situation. Plusieurs mètres derrière, Asami était comme abandonnée, mais surtout chagrinée de sentir le chakra de ses partenaires la quitter. Débordant d’énergie malgré elle, la Nara décida de tenter le tout pour le tout : elle profita du fait qu’Aizen soit occupé avec Kakashi pour passer son ombre de celle de son partenaire à celle de son ennemi juré. Et le Mizukage n’avait rien pu faire pour l’anticiper.

- Kagemane no jutsu !


Ayant remarqué l’effort d’Asami, Kakashi se démena pour essayer de le rentabiliser, en investissant ses derniers moments et ses dernières onces d’énergie. La Nara ne pouvait rien faire en un contre deux, il le savait. Il devait lui faciliter la tâche pour qu’elle puisse assurer ce qu’il n’avait pas pu faire lui-même. Il se concentra donc pour utiliser Kamui une seconde fois ce soir, et pour la dernière fois de sa vie. Dans une tentative désespérée, il essaya d’user de son pouvoir divin pour sectionner la tête de l’empereur en la happant dans un portail transdimensionnel. Seulement, la mort ne lui octroya pas le répit qu’il lui suppliait : ses yeux vacillèrent, sans pour autant annuler son jutsu… Quittant ce monde dignement, le Ninja Copieur baissa les yeux, redirigeant Kamui sur le bras du Mizukage sans même le vouloir. Ainsi, l’avant-bras gauche d’Aizen disparut tout bonnement, ne laissant qu’un moignon à partir de son coude. Un défunt cadeau du Hatake au despote alors immobilisé.

Pendant ce temps, la fumée du fumigène disparut, dévoilant Asami à genoux, en train de pleurer toutes les larmes de son corps, sous les yeux combattifs des Kirijins. Elle avait failli à sa tâche, n’ayant pas réussi à protéger ses alliés, n’ayant pas réussi à protéger le patrimoine de son village. Elle se releva, mettant fin à la manipulation des ombres, et dans un dernier espoir, elle se précipita dans la salle où étaient entreposés les précieux Sharingans, quelques mètres derrière elle. Passant sa main dans sa sacoche pour s’assurer qu’elle possédait encore assez de parchemins explosifs, Asami Nara était bien décidée à faire exploser le coffre qui protégeait les pupilles des Uchiha, et ça avant que ses ennemis n’aient le temps de s’en emparer. Trop d’innocents étaient tombés au combat pour les protéger… Elle ne pouvait pas les laisser mourir en vain.


HRP:
 

© Yumi Esuki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Ven 15 Avr - 19:50

Aizen sentit son corps cesser de répondre pour la première fois dès lors qu'il trancha avec vigueur le corps du shinobi à la chevelure blanchâtre. Le sang coulait le long du fer de la lame, celle-ci se prolongeait jusque dans le dos de Kakashi. Au milieu du tourbillon rouge de sa tunique naissait un filet sanguin à cause de la violence et la précision du coup.

Dès lors qu'il fut immobilisé, Aizen chercha un moyen de retrouver sa mobilité. Nerveux et anxieux, il se précipita lorsqu'il vit le sharingan de Hatake exercer une pression inouïe sur sa gorge. Pour la première fois  le génie du combat perdait le fil de la lutte et voyait la victoire s'assombrir.

"Il... Il va me décapiter! Kuso!"

Cette fois tout se précipita et le presque macchabé avait décidé d’embêter le Mizukage jusqu’à la fin dans ses plans. Aizen propulsa la carcasse de celui-ci violemment en arrière. C’est ainsi qu’il se défit de l’étreinte de l’ombre. Kakashi étant le relais entre le kagemane et son ombre, lui mort ne permettait plus d’immobiliser le dirigeant. Dans sa funeste fin, il réussit à happer le bras gauche de Aizen au niveau du coude. Un cri qui envoya Hatake dans la tombe l’esprit en paix sortit du corps de Aizen Samidare.

-AAAARGH !!


Sa main gauche tomba lourdement sur le sol ainsi que son avant-bras. Essoufflé par la douleur, il pouffait continuellement en regardant, le corps tremblant, la Kunoichi qui avait rendu possible la perte de cette arme si chère à ses yeux. C’était la première fois de sa vie que Aizen subissait le sectionnement d’un de ses membres.

Après quelques instants de confusions, il prit le temps de préparer son ultime coup. Il souhaitait lire la peur et la haine dans les yeux de cette femme qui lui avait retiré son bras. Si seulement il avait pu bouger alors il aurait pu s’en défaire mais la technique secrète du clan Nara eût raison de lui. Face à face avec celle qui pleurait ses deux camarades, les deux démons de la Brume restèrent de marbre. Les larmes chaudes d’Asami ne faisaient qu’exalter le courroux ardent qui trônait maintenant dans le cœur du Mizukage. Il contint se rage et se contenta de provoquer dignement celle-ci. C’est-à-dire avec beaucoup de mépris dans le propos.

-Voilà ce que vaut la mort de Kakashi le ninja copieur, mon bras. Un misérable bras gauche pour la vie d’une légende. Te rends-tu seulement compte de ce que c'est qu'être un véritable shinobi petite imbécile?!

Il appliqua un léger contact de chakra sur le sceau situé sur son poignet droit et s’empara d’un grand shuriken qu’il bomba d’un peu de ce même chakra qu’il avait déjà trop entamé dans la bataille. Bien aidé par l’armure de foudre qui entourait totalement son corps, il lança rapidement le projectile explosif. Ses yeux continuaient de tourner à plein régime pour surprendre les autres combattants. Alors que la course du shuriken touchait à sa fin, Aizen faiblit et dût fermer l’œil gauche. Il utilisait son œil depuis déjà longtemps, entre le contrôle de Hachibi et la mort de Kakashi il eût à en user plus que de raison.

Il ne laissa aucune chance à la Nara qui s’accoursait vers les joyaux maudits détenus depuis tant d’années par son village. Dès lors que le fer fendit l’air à moins d’un mètre de la tête d’Asami, l’arme explosa au visage de cette dernière.

-Kaaa-TSU !

Fou de sang, il prit plaisir à voir l’enveloppe de la fière Kunoichi s’étaler au sol d’un bond incontrôlé en avant à cause de la détonation. En quelques instants de course, ses pieds foulèrent la terre ferme tout près du corps gisant d’Asami. Elle suffoquait et la poussière se mêlait à la chair brûlée par le shuriken explosif. Il piétina la partie supérieure de son dos ce qui eut pour effet de teinter un peu plus le sol de sang. Elle cracha un filet.

-Je veux que tu saches que je te pardonne. Grâce à la mort de tes camarades la paix verra enfin le jour. Jamais plus Kiri et Konoha ne se feront la guerre et le cycle de violence et de haine s’arrêtera enfin.

Le corps encore chaud du jeune homme du clan Hyûga fumait encore près d’eux, une odeur de viande brûlé empestait autour d’eux. Pour la première fois depuis leur rencontre, Aizen appela son bras droit par son prénom pour lui signaler d’agir. Le sang coulait encore au niveau de son coude et cela le perturbait, la douleur le tenaillait.

-Tetsu, fais quelque chose pour ma plaie et découvre ce qui se sache derrière cette foutue signature de chakra.

Le bras de Samidare perdu, voilà le prix à payer pour enfin mettre la main sur les glorieux sharingan. Sans le savoir, les enfants du pays de l’Eau approchait d’un secret encore plus grand que leur propre histoire et leur passif commun. Dehors les combats touchaient pour la plupart à leur but et Kiri contrôlait la situation dans les secteurs résidentiels et académiques. Hanako Hyûga était morte, le quartier général réduit en miette et l’hôpital n’était plus. Les murs du village s’étaient eux écroulés sous la puissance de Hachibi.

Aizen ne le savait pas encore car son clone était toujours matérialisé mais il avait abattu sauvagement son homologue quelques instants avant de perdre son bras.

« C’est donc ça la puissance du Sharingan… Je n’avais jamais vu quelque chose de tel. Ce Kakashi a sûrement été un ninja exceptionnel par le passé, l’aurais-je vaincu plus jeune ? »

Sur ces quelques pensées pleines de respect pour le shinobi mort au combat, Aizen s’arrêta sur sa blessure. Le pouvoir du sharingan l’avait changé à jamais, comme une forme de malédiction. Tetsu avança lentement vers l’arrière que couvrait jusqu’alors le trio de Konoha.

Asami voyait le dos de celui-ci s’éloigner vers le puissant fuinjutsu qui protégeait le trésor. Elle pensa une dernière fois à sa famille et à ses préoccupations personnelles puis à l’avenir de son village. Implorant les dieux, elle souhaitait la mort de son bourreau plus que tout désormais. Son visage s’adoucit et ses membres se détendirent doucement. La mort.

Samidare entama la fouille du repère dès lors que Tetsu eut cautérisé la plaie au niveau de son coude grâce à son talent à manier la chaleur grâce au Shakuton. De nombreux sceaux protégeaient le domaine de Konoha mais aucun ne résista bien longtemps aux connaissances dans la matière du jeune fils de Tsuku Hakka. Fort de son expérience dans le maniement et la confection de fuinjutsu, il défit les défenses adverses.

De nombreux documents sur l'Histoire et le passif du village se retrouvèrent dans les mains des deux intrus. Les plans du quartier Uchiha et les secrets qu'ils renfermaient aussi, ainsi la stèle du clan héritier de Madara Uchiha y était indiquée. Chacun des documents, une fois passé à la lecture de Aizen, fut scellé dans divers tatouages sur le corps de l'Empereur.

Tetsu s'arrêta net, il avait trouvé quelque chose. Le Mizukage fronça les sourcils, y étaient-ils enfin parvenus? La fatigue s'était accumulée sur les deux shinobis et les nerfs de Samidare commençait à fléchir doucement. Allait-ils enfin détruire ce vestige de la guerre symbole de haine une bonne fois pour toutes?
Revenir en haut Aller en bas
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   Ven 22 Avr - 18:38

Les hommes de Konoha s'était vaillament battu. Si Tetsu les détestaient pour ce qu'ils représentaient, il n'avait toutefois rien à redire sur le courage qu'ils avaient eu lors du combat. Pas une seconde ils avaient eu une chance contre le terrible duo de Kiri, mais ils avaient tenu bon. Souffrant pour le village, mourant pour le village, ils avaient donnés leur vie en shinobi comme Kiri demandait à leur propre shinobi de le faire. Se sacrifier pour une cause plus grande, pour la cause de la paix. Bien sûr, ils ne protégeaient pas vraiment la paix, mais seulement une illusion créée par des chefs pathétiques et utopistes qui regardaient sans sourciller les gens autour d'eux mourir, mais quand même. Il y avait au moins des bonnes intentions dans ce qu'ils comptaient faire, mais leur erreur aura été de suivre les mauvaises personnes.

Le Nara, le Hyûga et le légendaire Kakashi Hatake gisaient au sol. Le Hyûga avait lâché un dernier cri avant de s'affaisser. Il avait tenté de se déprendre de la prise de Tetsu mais le mal était fait. Lorsqu'il était tombé au sol, il s'était cogné la tête et avait lâché un petit râle puis plus rien. Kakashi Hatake, lui, était resté quelques secondes au sol, regardant le plafond, ni triste ni heureux. Il s'attendait très certainement à son destin, et même dans ce tragique incident, il avait gardé le morale, il avait tenté de supporter les siens et, restant fidèle à lui-même, avait tout donné ce qu'il avait dans son pouvoir pour protéger ce qu'il aimait le plus. C'était malheureusement insuffisant contre la terrible vengeance de Kiri.

Tetsu s'avança. Derrière lui, Aizen parla. Tetsu l'entendit à peine, il savait très bien ce qu'ils étaient venus faire. Devant eux, il y avait une boîte entouré de symboles. C'était de lourdes protection de fuin. Toutefois, avec les connaissances qu'il avait, Tetsu réussit à les perturber puis à les défaire. Levant le petit couvercle, il vit alors ce qu'ils recherchaient depuis le début.

Des yeux rouges, entourés de petites virgules. Certains en avaient une, d'autres trois. Des dizaines de yeux, des dizaines de sharingan des légendes. Cette âme infâme, dégueulasse avait tué bien plus de gens qu'elle n'en avait protégé. S'il y avait une malédiction sur cette terre, c'était sans aucun doute ces yeux maudits. Aizen restant derrière, Tetsu prit un à un les yeux dans ses mains et les éclata. Il n'en restait aucun. Tous détruits, il regarda, avec son pouvoir sensoriel, partout autour de lui. Ils étaient tous cachés dans cette petite boîte.

Rapidement, il plaça partout dans la salle des parchemins explosifs. Il ferait s'effondrer cette pièce qui n'avait plus lieu d'être. Il fit un signe à Aizen, ils devaient partir. Ils prirent alors la route de la sortie. Derrière eux, de large explosions se firent entendre puis un grand craquement. Ce qui était avant une grotte était maintenant un trou remplis de gravas. La poussière atteignirent les deux hommes dans une grande déflagration alors qu'ils sortaient. Faisant leurs premiers pas à l'extérieur, cheveux dans le vent, ils virent dehors le spectacle qui s'était terminé sans eux. La bataille était terminée, gagnée. Il n'y avait plus de combat. Ils virent alors un homme approcher d'eux.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ÉVÈNEMENT : INVASION KONOHA] La pupille divine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ÉVÉNEMENT: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 1
» [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 2: L'attaque!
» Cimetière de Konoha
» Entraînement d'orientation
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: