Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] Féroce, qui est le véritable démon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] Féroce, qui est le véritable démon ?   Lun 11 Avr - 2:10

Féroce, qui est le véritable démon ?


Les troupes de Tetsu no Kuni avaient reçues leurs ordres, ils se séparèrent donc en trois factions l'entraide était le principal mots d'ordre. Mais si jamais combat il devait y avoir alors soit, ils ne devaient pas prendre parti pour aucun village mais tout découper sur leurs passages. Soufuku et ses hommes restant en quête du Mizukage et de l'Hokage qui devaient en découdre en haut du mont de Konoha portant le même nom que ceux qui dirigeaient le village se hâta vers le points nommé. Quand il vit une horde de ninja courir dans tous les sens. Affolé les choses qu'ils tentaient de retranscrire par la parole ou les gestes étaient aussi bien indescriptibles que inaudible pour le samouraï il jeta un regard bête a son second qui haussa des épaules pour montrer que lui aussi n'y comprenait rien. Quand soudainement un bruit sourd retentis non loin de là, c'était en direction des portes si on en jugé à l'ouïe, l'odorat ne servant guère et était faussé par cette odeur nauséabonde de mort en petit sachet zippé.

Un grand souffle qui fit que le Kazekage se couvrit de son avant bras gauche et de son seul œil valide il découvrit des sortes de petites créatures de tailles imposantes qui se ruait sur les battisses du village caché de la feuille. Ils étaient accompagnés de Shinobi et combattaient d'autre qui tentait de s'opposer. Soufuku fit un énième signe à ses hommes pour leur demander d'intervenir et de stopper ces combats inutiles et incessant. Ceux-ci s’exécutèrent sans le moindre mots. Avec tant bien que de mal il commencèrent par s'interposer entre les combattants. Et c'est ainsi que certain ninja des deux camps interposés pouvaient apprendre et connaître de la fabuleuse manière de combattre qui faisait la légende des guerriers  du Pays du Fer. Entre chaque combattant quatre hommes dos à dos ripostaient et contraient de manière synchronisé pour avoir une efficacité dantesque.  Soufuku décida de laisser faire ses hommes pour pouvoir se concentrer sur la chose la plus importante. On lui avait dis qu'un monstre courait les rues, et par dessous tout il avait l'envie insatiable de voir de son propre œil de quoi il pouvait s'agir.

Mais il n'eut malheureusement le temps de voir cette chose si mystique qu'une nouvelle glaciale le frappa, aussi bien lui que tout autre présent sur ce champs de bataille devenant peut à peut un no mans land.  Un ninja certainement de la brume présenta à la vue de tous la tête d'une jeune femme. Une kunoichi à la chevelure longue et noir et aux iris aussi blancs que neige. Il reconnut cette femme que la vieillesse avait épargné ( pas aussi bien que lui il fallait avoué ) mais les traits d'Hanako Hyuga n'avait pas trop changé. Dans les rangs de Konoha la stupeur était-elle que du vacarme de la guerre naquit miraculeusement un grand silence, morbide... Les échéances ne tardèrent pas avant de recommencer cependant le Kazekage Sauta de son toit et se plaça au milieux de la foule, levant la main en l'air il avait a cœur de  prendre la parole et entendait bien être écouté par les deux factions. Lui qui avait connus la jeune femme alors qu'il avait vingt ans était frappé d'une tristesse assez vrais. Il regrettait sa mort mais comprenez que elle même avec ses prérogatives, y avait contribué. C'était la un paradoxe assez réaliste et poignant de ce qui était la vie depuis l'instauration du ninjutsu dans ce monde si terne. Hanako devait reposer en paix, il y tenait et savait lui même que ça vie à tout moment était en danger.

- Arrêtez vous ! De sa voix rauque l'air majestueux. Ne voyez vous pas déjà les conséquences de votre bataille, le Pays du Fer est arrivé pour mettre fin à cette guère et j'aimerai que vous cessiez vos combat sous peines que je vienne moi-même arrêter vos misérables vies...

Les yeux écarquillés des hommes faces à lui lui faisait croire que son discours avait porté ses fruits. Mais la vérité était tout autre. Derrière lui se dressait une ombre dantesque, géante et l'aura qu'elle dégageait ne laissez rien  présager de bon. Qu'allait-il se passer ? De quoi pouvait-il bien s'agir, l'émerveillement des jeunes samouraïs qui composaient une partie de sa missive en disait long sur ce qui se tannait dans son dos, le samouraï tourna légèrement la tête au dessus de son épaule pour voir ce qui causait tant de peur dans les yeux des autres mais il ne vit q'une grosse masse violette. Le tout allait bien trop vite, bien trop fort et lorsque le gigantesque point fusa en sa direction il n'eut le temps de fuir. Une grosse fumé se dégageait du sol. L'impact avait fait un coup critique. Il n'y avait aux yeux de tous plus aucune trace du Kazekage.  L'addition des morts était maintenant bien plus lourde. Voilà ce qu'était la folie de ce monde pensait le second, il s'apprêtait à avancer vers le point s’impacte lorsque une vois se fit entendre.

- N'approches pas où je te tue, et cela équivaut pour tout ceux ici présent.

Lorsque la fumé se dissipa tout naturellement, ils purent voir que le poing de la bête était comme figé en l'air arrêté au moment opportun  par une force de la nature. Les genoux fléchis et forçant comme un brave, l'homme que tous reconnaissait comme le plus puissant ce monde avait réussis à dégainer son sabre pour parer l'attaque dévastatrice du démon. Lui même avait le regard d'une bête, assoiffée mais le plus étrange dans ses yeux était qu'il semblaient exprimer un réel plaisir. IL fit un mouvement en arc pour envoyer le bras du démon dans les airs. Et regarda ses hommes, ses vêtements étaient en lambeaux et ses bandes avaient quittées son œil, laissant place à un œil valide et d'une autre couleur. Il ôta ses sandales de pailles qui ne le gaineraient plus qu'autre chose et attendait que l'autre sauvage ne daigne renvoyer un coup. Cette scène eut le don d'arrêter les combats qui avaient lieux. Chacun étaient comme étonné de voir qu'un simple homme pouvait rivaliser avec un démon a queue. C'est alors que le plus agés des soldats samouraïs pris la parole pour tenter d'apporter une explication cohérente.

- N'intervenez pas dans ce combat que vous soyez shinobis ou samouraïs, laissez le faire. Quant à vous mes frères regardez bien de quoi cet homme est capable. Après tout il est le derniers descendant de cette famille que sont les Nitobe, le sang qui coule dans ses veines doit bouillir à l'heure actuelle. Si un des ninja ici présent pouvait me dire d'où provient cette bête je lui en serait reconnaissant.

Soufuku avait décidé de ne frappé qu'avec le revers de sa lame et de son chakra, il n'userait pas de technique pouvant mettre le démon à mal. Il avait juste l'insatiable envie de mesurer sa force face à ce véritable colosse et l'échange était des plus merveilleux en terme de puissance. Il parvenait  à contrer ses coups à chaque attaque. Et le choc qui en naissait devait retentir dans tout le village, gauche, droite, gauche... Le poing de la bête était envoyé tantôt  sur un coté, tantôt vers l'arrière,retombant sur le sol, le samouraï évita avec une vitesse déconcertante un coup de queue et répliqua de si tôt vers l'abdomen du bijuu, ce qui le fit reculer, lui envoya valser l'homme vers un mur d'un coup de patte, ce qui lui cassa deux cotes et certainement un jambe. Mais la folie sauvage du Nitobe le faisait se relever et il adorait ça, c'était bel et bien la première fois qu'il avait à faire à un adversaire aussi coriace. IL repoussa encore une fois une attaque du démon grâce au manche de son sabre qu'il avait au préalable chargé de chakra. Projeté dans les airs il le regarda droit dans les yeux et s'apprêtait à envoyé une attaque meurtrière. Sa folie avait pris le dessus, et le berseker allait commettre l'irréparable. Souriant et excité d'ajouter à son tableau de chasse un tel trophée. Il fut arrêter par son second qui lui hurla :

- Soufuku-dono arrêtez vous ! Ce monstre et la propriété de Kirigakure !

Soufuku regagna ses esprits. Et se tint droit face au démon il lui toucha le museau de sa main et dit alors.

-C'était fort bien amusant, dit moi à présent où est ton maître.


Bien que celui-ci ne pouvait lui répondre, la pensée du samouraï fut exhaussée, car oui, de la décombres et du vacarme se dégageait une silhouette et sans nul doute, il était bel est bien question de l’empereur de la brume.  Suant de toute part le bushi s'assit  non loin de là invitant son homonyme à le rejoindre, pour entamer des pourparlers nécessaire pour la mise en place des prochaines actions. Il exprima alors au Chef de Kiri son envie de stopper les combats, car même si ce n'était de son essor, il y avait eut des dommages collatéraux important. Oui il admit que Konoha avait besoin de renouveau et il insista sur l'envie d'avoir des pourparlers en bonne et due forme.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Invité
Invité


MessageSujet: Re: [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] Féroce, qui est le véritable démon ?   Lun 11 Avr - 13:21

Les deux dirigeants s'étaient recroquevillés dans une tante de l'armée kirijin. Les combats s'étaient calmés et l'heure était désormais au repos pour une majeure partie de chaque camp. Assis autour d'un maigre repas mais suffisant pour réchauffer les corps meurtris par les affrontements, Soufuku et Aizen sous la forme de son clone avait fini de se jauger et entamait ce qu'on appelle les "pourparlers".

L'avant bras sur le bas de sa cuisse, au niveau du début de son genou, Aizen se tenait penché en avant alors que le Roi démon Nitobe lui proposait diverses solutions. Il était venu stopper les effusions de sang et à vrai dire son homologue pensait lui aussi tenir cette ligne de conduite.

Dressant un bilan clair des combats et des forces en vigueur, Aizen avait tout le loisir de démontrer les victoires de son armée sur celle de Konoha. Alors qu'il y avait encore quelques combats ici et là, le gros de la bataille était jouée et les civils étaient agglutinés dans différents espaces de manière à ne laisser personne quitter le village.

Il se redressa enfin sur son siège, adressant un regard neutre mais bien présent à Soufuku. Aizen signalait continuellement à son homologue qu'il ne se laisserait pas faire. Têtu et avec un jeu de cartes variés entre ses mains couvertes de sang, Samidare représentait une puissance colossale qu'il ne fallait surtout pas froisser. Autour d'eux, plusieurs samouraïs et shinobis partageaient le repas. Cette image, imprévue, donna un espoir et de nouvelles idées à l'empereur qui approchait de ses 19 printemps.

A quelques mètres du camp, une hutte abritant les blessés du camp de la Brume. Chacun des deux dirigeants se laissaient influencer à volonté par l'ambiance autour, il y avait une certaine entente entre chaque camp et l'union physique des deux despotes n'y était pas étrangère. Elle inspirait un modèle de calme et de souveraineté, d'entente.

-Konoha a essuyé beaucoup de pertes et ce n'est qu'une question de temps avant que nous tenions le palais du Hokage. Leur quartier général est un mont de poussière et l'hôpital une ruine. Les rapports signalent qu'une grande partie de la population est déportée dans les dojos et espaces larges, aucun mal ne leur sera fait car ils ne sont en rien responsable de ce que nous reprochons au pouvoir en place et ceux qui le défendent. Plus que de l'entêtement, c'est de la raison que j'attends de la part du camp adverse. Je réclame l'abdication des forces ennemies et la mise en place d'un conseil d'urgence pour sortir de cette crise. Ce conseil sera chargé d'élire un nouveau Hokage. J'ai d'ailleurs dans l'idée de placer un membre de l'ANBU qui travaillera à la reconstruction de Konoha selon les principes de l'empire de Kiri. Cette section offre des membres de sang froid et à capacité de raisonnement supérieure aux principes de sentimentalismes qui ont fait défaut à cette puissance. Si ces conditions sont respectées, j'engage Kiri à la fondation d'une grande académie scolaire et militaire, la construction d'un hôpital et au financement du prochain conseil du village avec pour autorité suprême le Hokage.

Il laissa flotter un instant les mots, mais il tenait d'une main ferme ses couverts, il poursuivit donc avec cette même rigueur dans le langage.

-Je veux que le sang cesse de couler, aussi bien celui des shinobis que des victimes collatérales qui sont malheureusement un passage obligatoire si la Paix durable pour -TOUS- doit s'installer. Si ces conditions sont remises en cause, bafouées, ignorées ou que Konoha souhaite tenter un coup de poker en usant de violence alors Kiri punira avec fermeté le village. Je ne veux pas avoir à rayer cette cité de la carte, dans le bien de Konoha et celui du monde shinobi... Soufuku Dono... Je veux que vous soyez le médiateur et que vous assuriez ma proposition auprès de Konoha.

Il posa ses couverts et finit son bol de soupe avant de se relever. Droit sur ses jambes, de son corps svelte et agile il se tint fier face aux flammes. Aizen posa sa main sur le fourreau de son katana et laissa transparaître de lui même les ondes électriques soufflées par son chakra. Une aura éclatante entoura ses vêtements sombre et tâchés de sang. Cela était clairement l'indicateur que si il n'y avait pas la validation de son projet, alors il massacrerait l'armée adverse peu importe la perte des siens. Il se demandait si il tuerait aussi femmes et enfants, à titre d'exemple.

Le monde shinobi retient son souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] Féroce, qui est le véritable démon ?   Lun 11 Avr - 23:32




Après ce combat titanesque et l'apostrophe au dirigeant de la brume le combat aux portes de Konoha avait pris fin. Enfin dans la procédure, sur la forme il n'y avait plus d'escarmouches. Mais dans le fond s'était là le début d'un tout autre combat qui était d'un tout autre niveau. L'échiquier était posé dans une tente. Où Samouraïs et Shinobis recevaient soins et mets à se mettre sous la dent. Les deux factions formaient un cercle et à son épicentre se trouvait deux hommes, les deux dirigeants Soufuku du Sable et du Fer et la Brume. Dans cette danse intellectuel allait se jouer le dénouement de cette pièce de théâtre. L'image que renvoyait les deux factions donnait à Soufuku une certaine forme d'espoir. C'était comme si deux frères rivaux venaient à faire la paix. Était-ce là un chemin vers la nouvelle ère qu'avais jadis envisagé Nitobe Shinsuke son ancêtre ? Ou en était-ce tout simplement le contraire et ce qu'il avait tant redouté tout au long de sa vie ? Le samouraï possédait encore bien de questions non élucidées. On lui amena une assiette ou se tenaient là quelques aliments concoctés avec sagesse. L'odeur rendait l’appétit plus drue, mais Soufuku comme tout homme qui se respectait souhaitait avoir du Saké. Il en tira une bouteille, la chaude liqueur lui caressait l’œsophage ô qu'il était bien loin le temps de l'enfant rêvant de paix qui ne s’abreuvait que de thé.

Fort de son expérience il écoutait les dires de son homologues, il savait à présent que négocier avec lui n'était pas aisé. Et s'attendait à tout même à la provocation et a des idées aussi farfelues que démagogues. Mais à sa grande surprise, le jeune empereur tint un discours plutôt mature et raisonnable. L'esprit de l'homme de fer fut frappé par une chose, la significative envie d'instaurer dans ce monde une paix durable et c'était là un point communs aux deux êtres car oui le dur labeur intellectuel et historique du samouraï l'avait conduit à opter pour cette solution. Le Mizukage avait aussi insisté sur le fait que les victimes collatérales n'étaient pas de son essor et qu'il les regrettait. Soufuku remarqua que l'avenir de cet homme était sans doute brillants, il était intrigué sur ce que pouvait devenir celui qui se tenait face à lui. Mais plus encore une chose faisait qu'il l'appréciait d'avantage après chaque phrase que celui-ci décochait sans pudeur ni mauvaise langue. Finalement le Chef de Kiri vint à la menace en demandant l'aide de Soufuku. Peut être était-ce pour lui une manière singulière de signer un contrat. Soufuku sans trembler le regardait droit dans les yeux. Et pour calmer ce qui s'apprentait comme sujet à une énieme discorde força de son énergie à son tour. L'aura qu'il dégageait était lourde et agressive. Mais à la différence des uns et des autres il la maitrisait à la perfection. Ce qui était synonyme ici de sa grande force brute mais surtout d'une sagesse acquise aux fils des âges.

- Yareee yaree, Mizukage-dono je vous apporterai mon aide, je regrette la mort du Hokage mais je suis pour l’élection d'un nouvel homme fort ici en ces lieux. Vous prétendez vouloir placé ici en cette foret un homme de la brume. Et il faut reconnaître je l'admet que vos hommes sont bien formés et si j'ai mon mots à dire il y a un homme que j'aimerai voir seul au commande d'une nation. Vous comprenez évidemment de qui il doit s'agir n'est-ce pas.

Marquant une courte pause pour boire de son délicieux breuvage il repris en s'essuyant de sa manche gauche.

- Mizukage- Dono je souhaites avoir une rencontre avec seigneur et conseil de ce pays à vos coté dans trois jours, le délais est-il favorable quant à vos actions sur le terrain ? Après quoi je me dirigerai vers Suna. Et je tiens à vous dire que vous bénéficier d'une invitation personnelle de Tetsu no Kuni je vous servirai de guide et nous pourrions échanger.

Soufuku Nitobe, samouraï et héro, était un homme reconnus comme étant l'un des plus puissants en ce monde, et en quarante-deux années de vie sur cette terre, il se trouvait pour la première fois face un être semblable à lui même.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] Féroce, qui est le véritable démon ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] Féroce, qui est le véritable démon ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT TERMINE: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 2: L'attaque!
» [EVENT TERMINE] Let's go camping
» [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH
» [ÉVÉNEMENT: INVASION KONOHA] La Marche Sur Konoha - Partie 1
» [Event Konoha : Les petites têtes] Equipe Bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Portes de Konoha-
Sauter vers: