Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   Dim 24 Avr - 12:53

Le mizukage accompagné de son Anbu d’élite traversait les vastes forêts de Hi pour rejoindre le village caché de Taki. La légende leur prêtait le savoir de la technique de la Crainte de la rancœur du ciel et de la terre. Ils avaient scellé le bras du mizukage pour que celui-ci ne se décompose pas avant l’intervention. Drychda Yojimbo était un mystère pour une majorité du village, personne ne savait rien d’elle et elle portait même un nom de code. Elle avait de nombreux faits d’armes à son actif pour le village caché de la brume et son maniement de l’épée était tout bonnement remarquable. Elle était dotée de capacités sensorielles tout aussi extraordinaires, même Aizen aurait du mal à la combattre avec des illusions.

Durant le trajet, le silence eut les pouvoirs un long moment. Jusqu’à ce qu’Aizen entame la discussion avec son membre le plus proche désormais. Il la connaissait très bien et supervisait personnellement ses classes depuis qu’elle avait intégré l’armée de Kiri. Drydcha mêlait toutes les qualités nécessaires pour servir au mieux Aizen Samidare dans sa quête de la paix et de stabilité.

-Après notre escale à Taki, j’aimerais que tu ailles à Ame. Voici le rapport de mission.

Il activa son chakra sur le sceau à son poignet et un rouleau apparût. Il le transmit à cette dernière puis poursuivit.

-J’aimerais que tu prouves une dernière fois que tu es un shinobi de confiance Yojimbo. Maintenant que Tetsu est Hokage, je n’ai plus d’épaule droite.

Le ton était donné et voilà de quoi motiver une bonne fois pour toute la kunoichi masqué. Aizen observa son petit bracelet au poignet, Samehada dans sa forme neutre. Elle devait avoir un contrôle pointu de son chakra pour maitriser la plus puissante des 7 épées de Kiri. C’est cette faculté qui convainquit définitivement le Mizukage qu’elle était la plus habile pour l’épauler désormais.

Il se tût, pensant à la situation à Konoha désormais et à la façon dont il gèrerait son influence sur l’unité ANBU du village. La clé du contrôle de Aizen sur Konoha se trouvait dans cette branche, il le savait et c’est pourquoi la veille au soir il avait envoyé une lettre à la capitale. Une escouade de vingt shinobis composant la cellule secrète de Kiri, tout comme Drychda Yojimbo, se rendra demain au village de Konoha masqués et vêtus de la même manière que les Anbus de Konoha. Une fois sur place, leur mission sera de servir Tetsu Hakka et constitueront l’ensemble d’agents dormants pour Aizen à Konoha.

Le pouvoir politique diminue la confiance et les instincts paranoïaques de Aizen étaient en pleine ébullition. Petit à petit, le village de Konoha se reconstruira et devra adopter une constitution, une structure, une hiérarchie. Aizen souhaitait ne rien louper et c’est la raison pour laquelle il avait fait passer le mot à son bras droit Hakka qu’il lui rendrait visite à son retour de Tetsu. Samidare avait quémandé à ce qu’un conseil lui soit présenté sur la gestion du village dès son retour du pays du fer.

Entre temps, il prendrait repos auprès du Kazekage dans les contrées Samouraïs. Beaucoup se jouait encore et tout n’était pas gagné, il le savait.

Bientôt, ils arrivèrent au pays de la cascade où ils entamèrent la recherche du grand arbre qui cache le village de Taki. Cette étape serait capitale, et de force ou de gré ils trouveraient la technique secrète du village lui et Drychda.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   Dim 24 Avr - 16:44

Dans les bois, aux abord de la frontière de Hi, deux ombres sautaient de branche en branche en direction du pays de la cascade.

La première silhouette, menant la marche, était un jeune homme aux longs cheveux noirs et aux yeux tel ceux d'un faucon. Son bras droit était tendu en arrière, en position de course classique. Son second, lui, n'était pas dans sa manche. Le moignon que lui avait laissé Kakashi en souvenir de sa victoire était caché sous sa sombre cape. Cependant, Aizen Samidare, le hachidaime Mizukage, ne comptait pas garder ce souvent néfaste avec lui bien longtemps.

Derrière lui, Drychda suivait le chef de guerre. Les récents combats a Konoha ne l'avaient en rien affecté, physiquement comme psychologiquement. Juste un autre jour normal dans la vie d'un guerrier. Elle avait mené sa mission a bien, comme elle le faisait toujours, avant que son aide ne soit requise pour apporter les premiers soin a son Kage. En stoppant les saignements abondants suintant de la plaie béante, la kunoichi n'avait pu que remarquer, du fait de sa proximité avec Aizen, les larmes coulant sur les joues de celui ci. Si d'autres n'avaient pas osé relever l’événement par peur de représailles, la Yojimbo les avait tout simplement ignoré. Pour elle, pleurer n'était qu'une réaction normale du corps humain suite a une douleur ou un sentiment fort. Victorieux et blessé, le Mizugake devait ressentir les deux.

Après un très long moment de silence, le hachidaime prit enfin la parole :


_ Après notre escale à Taki, j’aimerais que tu ailles à Ame. Voici le rapport de mission.

L'homme lança a sa subordonnée un parchemin fraîchement invoqué avant de reprendre :

_ J’aimerais que tu prouves une dernière fois que tu es un shinobi de confiance Yojimbo. Maintenant que Tetsu est Hokage, je n’ai plus d’épaule droite.

_ A vos ordres.

Même si elle n'en avait rien laissé paraître, Drychda fut étonnée par les propos de son chef. Venait il vraiment de lui proposer un poste de second dans la hiérarchie des force Kirijin?

" Il n'y a pas vraiment de quoi être étonnée en fait. Je fais ce que l'on me demande, et je le fais bien. Avec mes talents et les pouvoirs que j'ai développé, ça ne pouvait plus être qu'une question de temps avant que je n'obtienne une promotion. " Pensa la jeune femme.

Après tout, elle n'avait jamais cessé d'impressionner les gens autour d'elle. S'approprier Samehada, la plus puissante des sept de Kiri, en était un exemple parfait.







Quelques temps plus tard, les deux shinobis s'était enfoncés dans le pays de la cascade, a la recherche du village caché. Drychda avait actvé sa technique Kagura Shingan, lui permettant de ressentir le chakra dans les lieux environnants. Bientot, la jeune femme trouva ce qu'elle cherchait.

_ Aizen-sama. Trois contacts a moins d'un kilomètre se dirigeant vers le coeur du pays. Au vu de leurs déplacements, je suspecte des ninjas rentrant au bercail. Je conseille que l'on les suive. Quels sont vos ordres?

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   Dim 24 Avr - 19:09

Ils les suivirent en tâchant de ne pas se faire repérer. Les capacités de senseur de Drychda facilitaient grandement la mission et deux shinobis d’un tel niveau n’eurent aucun mal à rejoindre le village. Une fois sur place, ils firent face à une véritable cité à mi-chemin entre l’état sauvage et la civilisation semblable à ce qu’on connait des villages shinobi. Aizen analysa minutieusement l’ensemble de la cité, ou du moins ce qu’il pouvait voir grâce à la chaleur.

« Ils sont bien plus nombreux que ce que je croyais. »

Aizen inspira lourdement malgré lui, il avait beaucoup de pression sur les épaules et même un homme de sa trempe avait ses quelques doutes. Il relâcha la tension sur son dos ce qui eut pour effet de le rendre moins droit. Il baissa la tête, comme résigné puis indiqua à Drychda de le suivre. Ils s’enfoncèrent dans la forêt épaisse et luxuriante qui cohabitait avec le village de Taki. La mousse sur les arbres témoignait de l’humidité du pays des cascades, un décor bien différent de ce à quoi étaient habitués les natifs du pays de l’Eau.

-Ils sont beaucoup plus que ce que je pensais, c’est pourquoi je veux être sûr que nous n’y allons pas pour rien. Sauras-tu maitriser cette technique secrète ? Nous pouvons très bien finir dans un bain de sang et il faut que nous soyons certains de notre coup cette fois-ci.

Suivant la réponse de la kunoichi, ils devraient pénétrer le village et y rencontrer le chef pour négocier l’apprentissage de cette technique à cette dernière. Mais ce n’était pas tout, Aizen avait pour ambition de rencontrer le chef de ce village qu’il considérait surtout comme un détail. Ainsi, Taki serait le premier village et ainsi le premier pays à s’agenouiller devant Kiri et sa Paix.

Aizen n’était pas venu trancher la tête des enfants ici mais plutôt intégrer durablement celle-ci. Il vaut mieux marquer les esprits plutôt que les éteindre, tel est le nindô politique de Samidare à partir de maintenant. Et bientôt, plusieurs pays viendront s’ajouter à l’Empire et son influence. Une véritable entente commune règnera pour des siècles.

Mais en attendant, il faut déjà asseoir cette entente avant de trouver un moyen de la forcer à perdurer… Encore et encore. Tant de travail et de maux de tête pour voir un jour la guerre disparaitre à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   Dim 24 Avr - 20:56

Les deux compères ne mirent guerre de temps a atteindre le village grâce a l'équipe de ninja rentrant chez eux. Une fois sur place, ils prirent le temps d'observer les alentours. Le village n'était pas très grand, du moins pas autant que celui de Kiri ou de Konoha, néanmoins, il avait suffisamment d'habitants pour en mériter le nom. Drychda trouva l'endroit magnifique. Elle qui adorait les forets avait ici, sous ses yeux, une parfaite harmonie entre nature et civilisation.

Après avoir observé les alentours, Aizen prit la parole :


_ Ils sont beaucoup plus que ce que je pensais, c’est pourquoi je veux être sûr que nous n’y allons pas pour rien.

Drychda, qui elle ne s'attendait a rien de spécial, se contenta d'écouter sans rien dire.

_ Sauras-tu maitriser cette technique secrète ? Nous pouvons très bien finir dans un bain de sang et il faut que nous soyons certains de notre coup cette fois-ci. reprit le Mozukage.

Sous son masque, les lèvres de la kunoichi s'autorisèrent un sourire en coin.

_ Ohé ohé, Mizugake-sama. Vous allez me vexer. annonça la jeune femme sur le ton de l'humour.

Devant le sérieux de son locuteur, elle se contenta de répondre a la question :


_ L'Iroujutsu est une de mes spécialités. Si vous faites en sorte que j’accède a cette technique, elle ne me résistera pas.





Quelques instants plus tard, les deux Kirijins étaient sur la grande place du village, mêlés a la foule. Repérant un ninja non loin, l'ANBU s'approcha de lui pour lui adresser la parole.

_ Salutation Takijin. Je suis Lilith, agent spécial de Kiri. Vas donc voir ton chef et annonces lui que Aizen Samidare, l'honorable Mizugake, est entre vos murs et requiert une audience immédiatement veux tu ?

Sans même répondre, comprenant l'importance de la situation, le ninja disparut d'un bond.

Il ne fallut guerre de temps pour que la foule ne se disperse rapidement et qu'une escorte de hauts gradés ne rejoignent les intrus pour les emmener voir le chef du village.


_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   Mer 27 Avr - 10:44

Le chef du village n’impressionna guère Aizen, il était mince et sa carrure n’indiquait aucune disposition au combat rapproché. Peut être maitrisait-il des techniques secrètes et interdites de Taki, mais cela ne faisait pas peur au mizukage. Il passa un certain moment à le foudroyer du regard ce qui n’aidait pas à arranger la situation, déjà tendue.

Il y avait autour d’eux plusieurs shinobis aux traits marqués, ce n’était pas des amateurs, ceux là. L’ANBU restait droite sur ses appuis, fière symbole d’une nation où l’on inculque l’honneur et la solidité. Dans un grand salon où la décoration était plutôt exotique et différente de ce que connaissaient les gens de Kiri, les deux shinobis étaient encerclés de ninjas aux nerfs fébriles.

La nouvelle de Konoha devait avoir fait le tour de la région et si le pays de la cascade était au courant, alors Oto et autres contrées du genre aussi. Aizen lisait la peur dans les yeux de tous sauf le chef qui semblait bien plus préparé à la mort que ses hommes. La situation était ouverte et tout pouvait arriver, la distance entre une poignée de main et une flaque de sang était mince et ils le savaient. Les deux chefs se faisaient continuellement face, et c’est bien le chef de Taki qui démontra ses nerfs solides le premier de tous.

-Que veux-tu étranger ? Tu es venu mettre à feu et à sang mon village comme ton armée l’a fait à Konoha ?

Ce ton agaça le chef de Kiri. Comment un pauvre homme comme lui osait s’attaquer à la grandeur d’un Empire comme le sien. Il s’imagina lui couper lentement les faisceaux sanguins qui composaient sa gorge. Pourtant, un homme aussi vaillant et assuré ne pouvait être un lâche. Et si il demeurait courageux, alors il était honorable. Son village devait sans doute le porter et le tuer n’arrangerait en rien la situation. C’est pourquoi Aizen choisit le détachement à l’heure de rétorquer.

-Je suis venu demander votre aide, il faut que cette fille apprenne la technique secrète de votre village.

Des émotions fortes se firent sentir autour d’eux dès lors, quelques messes basses commençaient.

Stupéfaction et étonnement furent de mise, tout comme une forme d’indignation face à une demande aussi directe venant d’un étranger. Le chef les fit taire d’un simple mouvement de bras, il était clairement autoritaire et respecté par les siens. Il ferma les yeux et contre toute attente accepta.

-Soit, elle l’apprendra et tu ne mettras plus jamais les pieds ici.

Ce fumier souhaitait se débarrasser au plus vite de la présence encombrante de Aizen. Malgré son projet et ses bonnes volontés, face à des étrangers le sentiment naturel et éternel de méfiance touchait le cœur du jeune homme. Il inspirait la crainte chez les étrangers encore plus que dans son propre pays. Une aura meurtrière grandissante se faisait sentir dans la pièce.

Un des senseurs tremblait horriblement, il pouvait sentir chaque anomalie dans la fluctuation du chakra du Mizukage. L’énergie latente de celui-ci grandissait au fur et à mesure que le temps filait. Ses jambes se dérobaient, la peur le tenait réellement. Il s’interrogea sur la nature de cet Homme. Jamais il n’avait vu un shinobi avec une telle présence et une aura meurtrière aussi palpable. Même les plus amateurs pouvaient déceler le démon qui sommeillait en lui.

Pour l’instant, Aizen n’avait pas détourné son regard de celui de son homologue des cascades. Il avait le ton insolent mais le cœur vaillant et c’est bien pour cela qu’il ne l’attaqua pas, sa réponse ne lui convenait pas pourtant.

Le senseur, que la peur cramponnait de manière insupportable, ne se retint plus et s’écria :

-Partez-tous ! Il va tous nous massacrer, ce mec est complètement fou !

D’emblée, car il ne fallait laisser planer aucun doute, le chef se redressa du siège sur lequel il trônait depuis toute à l’heure et pointa de l’index la figure du spectre de la brume.

-Tu ne tueras personne car je t’ai offert Jiongu. (cf : Crainte de la rancœur de la terre, Kinjutsu/ Hidden jutsu de Taki) Maintenant retourne d’où tu viens.

Il marqua une pause, le senseur effrayé s’était vu retenir par ses collègues alors qu’il avait dégainé un kunaï.

-Ne crois pas que tu auras Taki comme tu as eu Konoha, nous sommes un peuple libre et mourir ne me gêne pas. Jamais tu ne soumettras notre juridiction et nous ne te laisserons pas installer tranquillement tes institutions de dictateur sur ces terres, quitte à mourir ensemble nous te repousserons.

-J’apprécie vos valeurs honorable chef de Taki et je n’installerai rien de tel ici car vous régnez en paix ici. Il semble que vos hommes aient beaucoup de respect pour vous, et si l’égalité et la justice est déjà ici alors mon Empire n’a aucun intérêt à vous coloniser. Je ne suis pas de cette graine, la conquête ne m’intéresse pas si il n’y a pas de changement positif avec.

Pour la première fois depuis leur rencontre, le chef de Taki haussa les sourcils naturellement surpris par la remarque de Aizen. Il était plein de paradoxe, lui aussi avait senti son aura obscure et pourtant le voilà qu’il se mettait à parler de paix.

-Remettez le rouleau à cette Kunoichi.

Un soldat s’empressa de quitter le grand salon pour rejoindre l’extérieur.

-Seulement sachez une chose.

Tout le monde s’étonna, le sujet devait pourtant être clôt. Samidare activa ses Yoyuugan mais n’en usa pas pour soumettre l’esprit de l’adversaire. Il souhaitait simplement que celui-ci voit de plus près ses yeux qui avaient incendié un village tout entier.

-Il ne suffira que d’une faute, une défaillance ici, pour que je brûle votre corps en place publique. Faites régner avec ardeur la paix comme si votre vie en dépendait car votre vie en dépend effectivement. Je n’aurai aucun mal à tous vous tuer avec ces yeux que vous voyez.

Il lui tourna le dos et quitta la pièce rejoignant la lumière accompagnée de Drychda. Tous étaient stupéfaits et le chef demeura choqué bien qu’il n’en montra rien. Au soir, ils quittèrent le pays des cascades pour se reposer à Konoha. Jiongu était désormais au membre de la cellule secrète du village de Kiri.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   Mer 27 Avr - 12:54

La rencontre des deux chefs avait été des plus étrange. Si les deux hommes n'avaient pas laissé paraître leurs impressions, la tension, elle, avait été palpable. Devant l'aura écrasante d'Aizen, un des ninjas sensitif de Taki était littéralement devenu fou. Alors que Drychda sentait monter en lui une peur immense, elle avait déjà établi une douzaine de stratégies et de variantes au cas ou les choses tourneraient au vinaigre. Toutes commençaient par la même série de mouvements ; tirer son sugegasa en l'air pour rincer les adversaires d'aiguilles, et se mettre devant Aizen pour absorber d'éventuels jutsu.

_ Partez-tous ! Il va tous nous massacrer, ce mec est complètement fou !

Lorsque le sensitif craqua sous la pression, l'ANBU avait immédiatement saisi une aiguille plantée dans la doublure de son manteau tout en gardant sa main dans sa longue manche pour camoufler son geste. D'un mouvement de poignet, elle s’apprêtait a toucher un nerf moteur pour le faire chuter, l’empêchant de charger le Mizukage. Heureusement pour lui, ses camarades le saisirent avant qu'il n'ait eu la malchance de faire une bêtise.

Apres quelques autres minutes de discutions pendant lesquelles les deux chefs avaient tenté de prouver qu'ils avaient la plus grosse - Aizen avait de loin gagné a ce jeu - les deux voyageurs prirent congé. Alors qu'ils avaient seulement passé le pas de la porte, le soldat qui avait été envoyé chercher le rouleau enfermant la technique secrété apparu devant eux et tendit a Drychda l'objet tant convoité.


" C'est trop simple, beaucoup trop simple... Pas de test de dignité, pas d'épreuve de sagesse, pas la moindre résistance de leur part... "

La Yojimbo utilisa ses capacités sensorielles sur le rouleau, au cas ou il renfermait un parchemin explosif ou autre subtilité du genre, mais rien. La jeune femme le saisi alors et les deux ninjas d'élite reprirent la route vers Konoha.

"C'est vraiment trop simple..."




Apres leur arrivée a Konoha, deux chambres avaient été mise a leur disposition. S'ils étaient logiquement sensé se reposer, Drychda, elle étudiait le rouleau depuis quelques heures en s’entraînant pour en maîtriser la technique. L'ANBU avait vite compris pourquoi le chef de Taki avait accédé si rapidement a la demande du Mizugake ; le rouleau était partiellement endommagé, le rendant inutilisable. Quelqu'un - sans doute le renommé Kakuzu - avait tenté de détruire l'écrit si précieux. Un trou béant rendait illisible le début de la technique. Celle ci consistait originellement a créer un parasite filiforme contrôlable grâce au chakra, mais il était désormais impossible de connaitre la manière de créer ce parasite. Il n'avait cependant fallu guerre de temps au ninja-médecin pour trouver une parade a ce problème ; elle ferait preuve d'ingéniosité en utilisant ses propres cheveux.

Soudain, la jeune femme se leva d'un bond, sorti calmement de la pièce, et se mit a arpenter les couloirs, faisant route vers la chambre d'Aizen. Une fois devant sa porte, elle toqua une fois.


_ Mizugake-sama.

Sous les ordres de son chef, la Yojimbo entra dans la pièce sans faire attention au décor, et s'approcha calmement de l'homme assit sur un fauteuil. Elle sortit un rouleau de sa marche qu'elle déroula au sol et en invoqua la petite cuve portable contenant le bras du démon de la brume. Lorsqu'elle le sorti de son contenant, un liquide visqueux, veillant a la bonne conservation du membre, coula de celui ci pour atterrir a nouveau dans la cuve. Le médecin plaça le bras contre le moignon de l'infirme sans que celui ci ne fasse le moindre geste ou la moindre remarque.

_ Jiongu : Crainte de la Rancœur de la Terre.

Un des cheveux de Drychda, sous l'ordre de sa propriétaire, se mit a se mouvoir pour venir s'enfoncer dans la chair du Kage. Le "fil" de couleur rouge vif piqua de nombreuses fois le patient pour créer des points de suture, et finalement fini par se décrocher de la tête de la jeune femme, prenant une couleur d'un blanc pur. Comme put le constater le patient en bougeant ses doigts et son poignet, les effets furent immédiats. L'intervention lui laisserait cependant une belle cicatrice pale.

La fatigue rattrapa soudain la Yojimbo. Elle qui devait faire route vers Ame le lendemain matin devait trouver un peu de repos...

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite de l'Hidden Jutsu de Taki [Ft. Drychda Yojimbo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poursuite d'un voleur
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits
» [cal. event] : a la poursuite des Amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Taki no Kuni :: Takigakure no Sato-
Sauter vers: