Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 0:00

[Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1




Aux portes du village d'Ame, une vieille femme se dirigeait vers la douane, tirant derrière elle un petit chariot en bois grinçant. A ses pieds, la pluie rencontrant le sol formait une couche de boue des plus désagréables. Les hauts murs de la cité, d'une couleur grisâtre, faisaient rappel avec la couleur du ciel. Il en était toujours ainsi a Ame, des nuages et de la pluie... La grand mère rabaissa un peu son sugegasa pour contrer les gouttes d'eau chutant sur son visage ridé.

_ Bonjour. Vos papiers s'il vous plait.

Devant elle, les trois ninjas s'occupant du contrôle des entrées semblaient s'ennuyer ferme. Ils étaient sans doute de garde depuis plusieurs heures.

_ Voici. Répondit la vieille femme d'une voix grinçante en tendant son passeport au contrôleur.

_ Voyons voir... Un visa de travail... Hum... Tout est en ordre, vous pouvez y aller.

La marchande recommença a pousser sa chariote lorsqu'une seconde voix l’interrompit.

_ Attendez une seconde. Ce chariot empeste le chakra !

Sans prévenir, le second ninja enfonça son katana dans le tas de paille chargé sur le chariot.

_ Le chakra? C'est bien normal jeune homme. Ce sont de l'eau et des herbes médicinales.

La marchande saisi innocemment une poignée d'herbe verte et la tendit au Sensitif.

_ Tenez c'est un cadeau. En espérant que vous n'en aurez jamais besoin mon jeune ami.

Se sentant honteux, le ninja au katana tenta de se faire pardonner.

_ Ohé Oba-san ! Ce chariot a l'air bien lourdement chargé. J'ai fini mon service, laissez moi vous aidez !

_ Ohoho... Ne vous en faites pas pour moi jeune homme, ces vieille guibolles sont encore pleines de ressources et le jour ou quelqu'un d'autre que moi devra tirer mon chariot c'est ce que je serais morte et enterrée. Allez donc profiter de votre temps libre ! Répondit la grand mère en souriant.




Une fois les portes du village passées, la vieille femme traça sa route jusque dans une petite ruelle proche du centre ville. Arrivant devant une porte en bois, elle saisit deux jarres d'eau dans ses marchandise avant d'en passer le pas, se mettant a l'abri de la pluie. A l’intérieur, la petite pièce était totalement vide, et l'unique fenêtre était fermée d'un volet clos. Au fond de la pièce, une seconde porte faisait office de seconde sortie.

La vieille femme retira les deux bouchons de liège de ses jarres et vida leur contenu au sol. Alors que les flaques prenaient rapidement une forme humanoïde, la peau de la vieille femme commença a se retendre, laissant place a un beau visage qu'elle ne laissa pas le temps d'entrevoir a ses compagnons. Son masque ayant retrouvé sa place sur sa face, Drychda - car c'était bien elle - leur fit signe de s’asseoir.

Dans l'obscurité la chef d'équipe commença le briefing de mission :


* Nous parlerons par télépathie pour être sur que personne ne nous entende. Comme prévu le passage a la douane s'est bien passé. Ces faux papiers sont d’excellente qualité. *

Yojimbo invoqua un parchemin qu'elle déroula devant ses camarades, leur laissant lire les ordres de mission donnés par le Mizugake en personne.

* Tu m'excusera Nuigetsu, mais pour l'instant je vais garder ton arme. Nous devons nous faire discret, et des bandeaux de Kiri ou nos épées légendaires attireraient trop l'attention.*

Nuigetsu acquiesça et donna un cadeau a l'ANBU, une fiole de sang qu'il avait récupéré dans son combat contre la Konojin Moka ; Les cellules d'une Senju... Drychda accepta le présent avant de reprendre :

*Notre mission est de repérer des personnes ayant accès a des informations importantes sur le village. Une fois que ce sera fait, nous les kidnapperons, je m'occuperais d'eux, puis nous les laisserons filer. Il est très important que personne ne remarque leur disparition. Nous allons transformer ces gens en espion a notre solde, ils ne doivent pas sembler suspicieux.
*

La kunoichi regarda ses deux compagnons tour a tour avant d’enchaîner :

* Vous avez des questions? Sinon on se disperse. *




[HRP] ; N'oubliez que vous ne connaissez ni mon visage ni mon nom. Pour vous je suis simplement Lilith. membre des services secrets de Kiri. Have fun ! Smile

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo


Dernière édition par Drychda "Lilith" Yojimbo le Ven 17 Juin - 18:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Nuigetsu "Nuibari" Hozuki
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 1:04

Tout le long du voyage les deux Hozukis étaient cloîtrés dans des bocaux hermétiques. Le chariot sur lequel ils étaient, basculait au rythme des pas de la vieille femme. C'est à quinze reprises précisément que les bocaux auraient pu chavirer hors du chariot. Les pas répétitifs de Lilith résonnaient comme une berceuse, ce sont les vibrations causées par la pluie tumultueuse d'Ame et le choc des roues du chariot et des pas de l'Anbu qui firent endormir Nuigetsu.

Arrivés à la porte du village d'Ame, les gardes accueillirent la vieille dame chaleureusement, quand soudain l'un d'eux repéra la masse de chakra présente dans les bocaux. Néanmoins, Lilith avait tout prévu et présenta sa panoplie d'herbes médicinales, et en offrit même à l'un des gardes !

Gêné par cet affreux jugement, le garde s'empressa de présenter ses excuses à la vieille dame qui était en réalité une jolie jeune femme, dont la puissance était incommensurable et égalait de loin celle de Tsunade. Son maniement de la lame était de loin l'un des plus purs et des plus fluides, c'était sûrement cela qui faisait sa réputation.

En parallèle tandis que la vieille dame parlementait avec les gardes d'Ame, Nuigetsu se séparait des bras de Morphée, son réveil était des plus normaux. La vieille grand-mère arpentait désormais les rues d'Ame, le sol était glissant et gluant. C'est dans un tel paysage qu'une maison entièrement vide siégeait, et sans hésité la vieille dame pénétra à l'intérieur.

Le décor était sombre, on n'y voyait pratiquement rien. Les mains de Lilith s'emparèrent des deux bocaux, dont elle ôta les bouchons. Elle déversa ensuite leurs contenues sur le parquet. Il ne suffit que quelques secondes pour que les deux Hozukis se soldifièrent. Il s'en suivit un dialogue ou plutôt un briefing où Lilith répartissait les missives du Mizukage et ce par le biais de la télépathie !

« Nous parlerons par télépathie pour être sur que personne ne nous entende. Comme prévu le passage a la douane s'est bien passé. Ces faux papiers sont d’excellente qualité. »

« Tu m'excusera Nuigetsu, mais pour l'instant je vais garder ton arme. Nous devons nous faire discret, et des bandeaux de Kiri ou nos épées légendaires attireraient trop l'attention. Notre mission est de repérer des personnes ayant accès a des informations importantes sur le village. Une fois que ce sera fait, nous les kidnapperons, je m'occuperais d'eux, puis nous les laisserons filer. Il est très important que personne ne remarque leur disparition. Nous allons transformer ces gens en espion a notre solde, ils ne doivent pas sembler suspicieux. »

Ce à quoi, l'Hozuki répliqua studieusement :

« Oui je m'en doute, je reprendrai les bonnes vielles habitudes et me servirai de mes bons vieux kunais. Autrement, voici un petit quelque chose que j'ai pu m'accaparer lors d'un combat, il s'agit des cellules d'un Senju maniant le Mokuton. »

Nuigetsu acquiesça et donna un cadeau à l'ANBU ; une fiole de sang qu'il avait récupéré dans son combat contre Moka Senju. Les cellules d'une Senju.
Lilith reprenait la parole, et lança un regard interrogatif aux deux Hozukis. Regard qu'ils ne pouvait apercevoir, par le masque que portait l'Anbu de nouveau jeune suite à la rupture de sa technique.

« Vous avez des questions? Sinon on se disperse. »

Nuigetsu s'empressa de dévier la tête négativement et ajouta ensuite ensuite :

« Non, on peut se disperser alors. »

Il détourna ensuite son regard vers son petit-frère et Lilith avant d'entamer une marche en direction de la seconde porte qui donnait sur une ruelle sombre.


Dernière édition par Nuigetsu Hozuki le Ven 17 Juin - 18:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 22

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 2:06

C'était enfin la première mission pour Ohatsu, cette première qui pouvait être tout aussi la dernière, c'était une mission très risquée, mais c'était le moment pour le jeune Ohatsu de se révéler entièrement.

Malgré les risques, Ohatsu sentait plutôt bien cette mission, il était bien entouré, mais en plus c'était une mission qui où les procédures lui étaient familières, discrétion, espionnage, Ohatsu se sentait à l'aise, il était dans son terrain.

Ohatsu avait fait les premiers pas sous l'état liquide, enfermé dans un jarre d'eau tout comme son grand-frère Nuigetsu, c'était l'avantage d'avoir des Hozuki dans une équipe, en plus d'être maître dans l'art de la discrétion et tout ce qui peut en suivre, on pouvait les considérer comme de vraie passe partout.  

Une fois le péage passé, Ohatsu et son grand-frère pouvait enfin reprendre la forme solide, le premier réflexe d'Ohatsu était de bailler un bon coup et de prendre quelques secondes pour s'étirer, il avait profité d'être liquéfié pour prendre du repos avant de débuter cette mission, car du repos il en fallait et les occasions de pouvoir le faire aller sûrement être minime voir inexistante.

Ohatsu jonglait du regard entre son grand-frère et Lilith, il vérifiait par ailleurs son bon vieil équipement qu'il n'aurait pas à l'utiliser dans la logique de la mission, il se concentrait sur ce qu'il pouvait entendre de la part de ses deux camarades de missions.

« Nous parlerons par télépathie pour être sur que personne ne nous entende. Comme prévu le passage a la douane s'est bien passé. Ces faux papiers sont d’excellente qualité. »

« Tu m'excusera Nuigetsu, mais pour l'instant je vais garder ton arme. Nous devons nous faire discret, et des bandeaux de Kiri ou nos épées légendaires attireraient trop l'attention. Notre mission est de repérer des personnes ayant accès a des informations importantes sur le village. Une fois que ce sera fait, nous les kidnapperons, je m'occuperais d'eux, puis nous les laisserons filer. Il est très important que personne ne remarque leur disparition. Nous allons transformer ces gens en espion a notre solde, ils ne doivent pas sembler suspicieux. »

« Vous avez des questions? Sinon on se disperse. »


Ohatsu ne répondait pas à la question de la vieille dame, il était visiblement trop concentré quant à la réussite de cette mission et n'avait pas de question à poser, c'est ensuite qu'il prit le même chemin que son grand-frère Nuigetsu qui donnait sur une ruelle, il le suivait pendant quelques secondes avant de détourner son regard vers celui-ci, un regard qui montrait qu'Ohatsu était énormément déterminé. Un simple sourire avait été offert à Nuigetsu, suivi de deux mots.

- Bonne chance.

C'est sur ce "bonne chance" qu'Ohatsu dévia sa trajectoire sur une autre ruelle, il s'était séparé de son grand-frère et ne devait désormais compter que sur lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5024-bingo-book-ohatsu-hozuki#39377 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5025-ohatsu-hozuki#39378
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 2:44

A nouveau sous sa forme de vieille femme, Drychda était sur la place du marché. L'habituelle pluie n’empêchait pas les habitants de sortir de chez eux. Derrière sa chariote qui lui servait aussi d'étal, la jeune fille jouait a la marchande. Cela faisait quelques heures seulement qu'elle vendait ses produits et ses stocks étaient déjà bien amoindris, preuve de la qualité indéniable de ses marchandises. Mais elle n'était pas la pour ça...

De son esprit, elle suivait les déplacements de ses deux acolytes. Les Hozukis étaient décidément de très bons espions. Comme ils l'avaient déjà démontré avec l'astuce des jarres d'eau pour passer les portes du village, leurs talents suiton étaient des plus impressionnant. Ils étaient capable de se cacher dans la brume, rodant prés de leur cible, invisible, puis de les égorger avant même qu'elle n'ait pu réagir. Mais aujourd’hui, ils n'était pas la pour cete dernière partie. Ils devaient seulement localiser une cible idéale pour la mission avant de faire leur rapport a Drychda.

Soudain, la prétendue marchande fut tirée de sa rêverie par une voix familière :


_ Encore vous? Comme on se retrouve !

Devant elle se trouvait le Sensitif qu'elle avait croisé aux portes plus tôt dans la journée.

"Mais qu'est ce qu'il fait la..." pensa l'espionne "Serait il possible qu'il ait des doutes? Impossible. Comment un amateur comme lui pourrait percer a jour ma technique... Elle est infaillible ! Mais qu'est ce qu'il me veut..."

_ Oh ! C'est encore vous !
lui répondit Drychda avec un grand sourire Je vais commencer a croire que vous me suivez. Mes herbes vous ont plu? Vous en voulez d'autres?

_ A vrai dire, ce n'est pas pour cela que je suis la.

Le ninja d'Ame commençait a rougir et a baisser les yeux sans s'en rendre compte.

_ Accepterez vous... Accepterez vous de venir manger avec moi ce soir... ? reprit il en bégayant

" Mais quel gros dégueulasse ! J'ai l'air d'avoir au moins 70 ans ! J'y crois pas..."

_ Ohohoho...
répondit Drychda d'un air flatté Vous allez faire rougir la vieille femme que je suis... Malheureusement je dois prendre la route des que ma marchandise sera écoulée, et comme vous pouvez le constater, ça part a une vitesse spectaculaire ! Je ne manquerais pas de vous faire signe si ma route me ramène dans le coin jeune homme. Vous m'en voyez flattée.

L'amejin répondit quelque chose en bégayant a nouveau avant de partir mais Yojimbo n'y prêta pas attention. Elle était a nouveau en train de localiser ses partenaires répartis dans des zones différentes du village. Tous les trois avaient rendez vous le soir même dans la salle qu'ils avaient quitté plus tôt, et Drychda espérait plus que jamais qu'ils auraient de bonnes nouvelles.

"Vous avez intérêt a gérer les gars... Hors de question que je ne reste longtemps ici..." pensa Drychda pour elle même...

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Nuigetsu "Nuibari" Hozuki
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 3:54

La nuit tombait, le ciel s'assombrissait et les passants s'ameutaient au centre du village autour d'une estrade où quatre jonins siégeaient aux quatre coins de l'estrade.  Au centre sur un podium, un individu borgne récitait un écrit, l'Hozuki y prêta attention et avant de s'approcher, il enfila sa capuche qui assombrissait son visage. Le discours du politicien portait à croire qu'il avait une place importante dans le village, en effet les villageois étaient rivés sur lui.

- Je vous annonce en ce jour la mise en place d'un nouveau décret ! Le pain possède une valeur maximale de 10 ryos par kilo ! Dorénavant, le pain verra son prix maximal changé, le seuil descendra à 8 ryos au kilo, à partir de demain à l'aube ! Ensuite..

Soudainement un villageois haussa le ton et s'exclama :

- ON EN A ASSEZ DE VOS LOIS À LA CON, DONNEZ NOUS DE QUOI NOURIR NOS ENFANTS !

La réponse des forces d'Ame ne se fit pas attendre, deux junins qui surveillaient la foule s'approprièrent les bras de l'intrus et l'hissèrent hors de l'amas d'humains. Il était sûr et certain que cet individu allait passer une nuit à la geôle. Le silence pesait, tous attendaient la suite du discours du politicien qui se nommait Aryû Kohutsu, l'un des conseillers du Amekage et gérant du pôle économique. Tandis que l'Hozuki élaborait un plan, le discours du conseiller reprit de plus belle.

- Ensuite.. un nouvel impôt voit le jour, l'impôt de propriété ! Chaque propriétaire devra verser une certaine somme au trésorier d'Ame, à chaque fin de mois ! Pour cela, il vous suffit de diviser le prix de construction de votre bâtisse par cent !

La plupart des villageois ne savait ni lire ni compter, certains prirent le temps de compter sur leurs doigts, mais cela était vain. Le calcul était pourtant simple, si un maison avait coûté 10 000 ryos pour sa construction, son propriétaire devait verser 100 ryos au trésorier.

Les hués du peuple gémirent, quelques villageois savants susurrèrent de brèves explications à leurs comparses non-savants. Le politicien toussota et quitta l'estrade, tandis qu'une émeute allait très certainement éclater. Parallèlement, l'Hozuki avait ciblé sa proie, il comptait faire de ce politicien à l'évidence véreux, un véritable espion. Il lui fallait rapporter tout ce qu'il avait pu repérer ce soir-là à Lilith.
Un rendez-vous était bien entendu prévu à 22h, dans la maison qu'il avait quitté plutôt.

Il reprit son chemin et traversa la ville de part et d'autre. Attentif, il gardait tout de même les mains dans les poches et analysait chaque passant.

« M'ouais lui, c'est un père de famille, revenu faible. Inutile. Hm.. quant à elle, c'est une pâtissière, ses ongles cassés prouvent qu'elle est hargneuse et travaille dur en dehors de sa pâtisserie, elle a sûrement des enfants. Inutile aussi. »

Il déposa son regard sur un homme qui aussi discret soit il, ne lui avait pas échappé. L'homme en question était vêtu d'une longue tunique noire, chose qui ne présageait rien de bon. Ce semblable paraissait intriguer par l'Hozuki et le suivait depuis une dizaine de minutes.

Nuigetsu arpenta ensuite quelques ruelles sombres pour semer ce shinobi, qui devait être envoyé par les services intérieurs d'Ame. Pour lui échapper, il s'immisça dans  une maroquinerie et fit mine d'être intéresser par les produits proposés par la maroquinière. Il pénétra dans une cabine d'essayage et effectua les mudras du henge no jutsu. Il lui fallait ruser pour pouvoir semer ce shinobi. Il prit l'apparence d'une jolie jeune femme.

À l'extérieur, l'espion qui suivait l'Hozuki avait préféré attendre dehors pour ne pas éveiller les soupçons bien qu'il l'avait déjà fait. Nuigetsu quitta ensuite la maroquinerie sous sa nouvelle forme et par chance, ce subterfuge avait fonctionné. L'espion qui le suivait ne devait pas être sensoriel sinon il aurait démasqué le subterfuge et aurait pris l'Hozuki la main dans le sac.

« Tss.. Je dois être dix fois plus discret maintenant. Ils sont très méfiant ici ! »

Sans plus attendre et sous sa nouvelle forme, il analysait de nouveaux les passants. Tous passaient aux cribles : les ongles, le style vestimentaire, l'humeur...

« Bon reprenons, il a l'air d'être fatigué et effectue des rondes constantes. Il est très certainement junin, et travaille pour la sécurité intérieure. Sa tenue porte à croire qu'il est adepte du taijutsu. Ses muscles sont vaillants, son regard est froid. Il est orgueilleux, c'est sûr et certain. Son regard vacille sur les hanches des passantes qu'il croise. Il a donc des penchants pervers, il doit boire et jouer aux jeux d'argent. Il peut facilement être manipulé. »

L'Hozuki avait débusqué un potentiel espion, le second de la journée. La nuit noire prenait place, il fallait rentrer. Qui plus est, Nuigetsu devait rapporter les faits importants à Lilith. Le rendez-vous qu'il avait convenu ce soir approchait.

C'est à pas nonchalant qu'il débarqua dans la salle principale de la bâtisse en dix minutes à peine. Il patientait calmement, il ne fallait pas plus d'une dizaine de minutes pour que ses collègues arrivent aussi à bon port.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 22

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 16:56

Ohatsu naviguait lentement dans les ruelles d'Amekagure, il était naturellement trempé à cause de la forte pluie qui y était présente, chose qui ne le dérangeait pas du tout, au contraire, il appréciait tendre sa main et recevoir les gouttes de pluies sur celle-ci, c'était quelque chose qui l'amusait.

Ohatsu s'était décidé de prendre une pseudo-pause dans une ruelle bien sombre d'Amegakure, dans cette ruelle se trouvait une plateforme pour être en hauteur, une hauteur qui ne s'approchait pas des toits des bâtiments d'Amegakure, mais qui était suffisante pour pouvoir avoir un visuel sur la sortie de cette ruelle, Ohatsu était donc désormais à l'Est du village. Il avait déjà un plan en tête, il attendait juste le bon moment.

« Un jeune gamin.. nan. »

« Une famille, non plus. Rah »


Ohatsu était resté pendant plusieurs minutes dans cette ruelle et cela avait finalement payé, un groupe de trois ninjas d'Amegakure marchaient ensemble, il y avait visiblement dans le lot un juunin accompagné de deux chûnins, Ohatsu allait enfin passer à l'action. Il s'était un peu rapproché de la sortie, simplement pour avoir un visuel sur la direction du groupe, dès lors c'était un vrai jeu du chat et de la souris qui s'était lancé, Ohatsu agissait intelligemment, il voyait en premier la direction du groupe, puis regardait autour d'eux un moyen de récupérer un visuel sur le groupe en contournant celui-ci, c'est dans les ruelles que tout s'était joué, pendant plusieurs minutes.

Ohatsu traversait à répétition les différentes ruelles, ses pas raisonnaient dans les ruelles qu'il pouvait rencontrer, il avait le sourire aux lèvres, ce jeu était jouissif pour lui.

Après plusieurs bonnes minutes de filature, celui qui semblait être juunin était rentré dans une maison, laissant les deux autres chûnins reprendre leurs routes, la personne en question était certainement rentré chez elle pour se reposer, Ohatsu s'était d'ores et déjà caché près de la maison de celui-ci, il siégeait alors pendant quelques minutes prochse de celle-ci pour veiller à que l'homme en question ne sorte pas et pour réfléchir à son plan d'approche.

Une fois celui-ci en tête, le jeune Ohatsu avait repris le même chemin d'arriver pour retrouver son grand-frère ainsi que Lilith pour faire son rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5024-bingo-book-ohatsu-hozuki#39377 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5025-ohatsu-hozuki#39378
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 26 Avr - 19:39

De nouveau dans la petite pièce, les trois compères s'étaient rejoins. Dehors, la nuit était tombée, ce qui était dur a réaliser a cause des nuages bloquant constamment la lumière, et ce même en plein jour. Avec le volet de la fenêtre et les deux portes fermées, aucune clarté artificielle ne pouvait venir illuminer la petite salle. Qu'il fasse jour ou nuit, ciel bleu ou nuageux, cela de faisait en somme aucune différence. Drychda était a l'aise dans le noir, cela assurait aux espions que personne ne voit leurs visages, même si celui de la jeune femme avait gardé l'apparence de celui d'une vieille grand mère.

Les Hozuki avaient tour a tour fait leurs rapports. Nuigetsu avait expliqué sa rencontre avec le ministre de l'économie Aryû Kohutsu. Cet homme, qui semblait détesté par le peuple, faisait une cible de choix toute trouvée. Cependant, c'était aussi la plus inaccessible de toutes a cause de son poste. Le porteur de Nuibari avait aussi raconté sa mésaventure avec le juunin de la sécurité intérieure. Et Drychda avait déjà trouvé une solution a ce problème. Ohatsu, lui, décrit comment il avait filé un trio de ninja, avant que le plus gradé des trois ne rentre chez lui, renseignant du même coup l'espion sur son adresse. Le jeune Hozuki n'avait cependant pas plus d'infos.


*Ce mec de la sécurité va continuer a te poser des problèmes si on ne réagit pas... Ohatsu, tu t'occupera désormais de trouver des renseignements sur le ministre. Je veux savoir avec qui il couche, a quelle heure il mange, ses endroits préférés... Tout ! Ses gardes du corps ne connaissent pas ton visage, ça te donnera l'avantage. Nuigetsu, le juunin que nous a dégoté ton frère est une cible isolée. Vois s'il peut nous être utile. Pour ma part, j'ai une aussi une cible en tète...*

La Yojimbo n'avait pas l'intention de laisser ses acolytes faire tout le boulot. Elle avait dors et déjà trouvé une cible intéressante...

* On va passer la nuit ici. Reposez vous, je prends le premier tour de garde. *




HRP ; Post très court car au final il n'y a pas grand chose a dire. Vous pouvez commencer vos RP directement le lendemain si vous voulez.

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Messages : 22

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mer 27 Avr - 3:35

Ohatsu avait donné son rapport concernant le juunin qu'il avait suivi, il n'avait pas plus d'information quant à son sujet, mais il pouvait se révéler utile si son cas était traité.

Ohatsu avait vite reçu l'ordre d'espionner la cible de Nuigetsu, lui devait par ailleurs espionner la cible d'Ohatsu, les rôles avaient été alors inversé, sûrement par sécurité.

C'est quelques secondes après le nouvel ordre qu'il avait reçu qu'Ohatsu s'était déjà déployé, il n'avait malheureusement aucune information quant à l'habitat du ministre, mais il pouvait le trouver facilement sur un détail.

C'est dans la nuit, sous la pluie et l'obscurité la plus totale que le jeune Ohatsu commençait ses recherches, comme à son habitude, il croisait les milles et une ruelle que lui offrait ce village aux longs bâtiments, il observait tous les bâtiments qui pouvaient lui laisser penser que le ministre logeait là-bas, c'était une vraie chasse à l'homme qui avait débuté pour l'Hozuki. C'est au bout d'une petite heure qu'Ohatsu était intrigué par un habitat, un garde s'y trouvait devant en pleine nuit, qui pouvait-il bien surveiller ? C'est en quelques secondes que le fin stratège avait repéré trois autres gardes autour de celui-ci, c'était visiblement une personne importante qu'on ne pouvait guère approcher. Ce qui était le plus intéressant et que les lumières étaient allumées, une silhouette était visible à travers la fenêtre, Ohatsu portait toute son attention vers celle-ci, peut-être le ministre ? Quelqu'un de plus important ? Il fallait attendre, chose qu'Ohatsu s'était décidé de faire.

Quelques minutes plus tard, la personne s'était enfin décidée de sortir, elle était peu visible, mais collait assez à la description que Nuigetsu avait donnée quant au ministre, il avait d'ailleurs avec lui un énorme sac qu'il s'empressa de donner au garde principal.

« Ici Ohatsu, je suis actuellement.. à l'ouest du village, je crois. J'ai en visuel sur le probable ministre il est accompagné de quatre gardes, avec un énorme sac.. Je crois qu'il contient de l'argent. Je vais les suivre, ils passent actuellement par les ruelles. »

Ohatsu était dans une situation délicate, devait-il s'aventurer dans ses ruelles où se trouvaient quatre ninjas qui s'amuseraient avec lui si un combat devait-il y avoir lieux ? Il avait sûrement été repéré et il lui tendait peut-être une embuscade ? Ohatsu n'en savait rien, il fallait être courageux et confiant. Il avait l'avantage qu'Ame et sa pluie offrait de nombreuses flaques d'eaux un peu partout dans le village, il fallait les exploiter.

« Très bien.. allons-y. Suika no Jutsu »

Ohatsu se liquéfiait alors pour se mélanger aux diverses flaques d'eaux tout en suivant les cinq protagonistes, ce jeu avait duré au bout cinq minutes au total, les cinq individus s'étaient arrêtés dans une ruelle où une sixième silhouette était visible, on voyait seulement que la personne était imposante, allait-il y avoir une transaction ? Tout était possible, si de l'argent se trouvait dans le sac, le ministre allait peut-être payer un tueur à gage ? Il taxait peut-être les habitants du village pour cette personne ? Il était peut-être forcé de payer une personne ? Tellement de possibilité, Ohatsu pris vite la décision de prévenir ses camarades.

« Ici Ohatsu, les individus sont dans une ruelle, avec une sixième personne. Ils parlent actuellement, je crois que le ministre va lui passer le sac.. Merde ! »

Ohatsu avait très vite rompu sa discussion, alors qu'il était sous sa forme solide et dans une hauteur d'une ruelle sombre juste en face de celle où se trouvait les six autres, il avait senti que la sixième personne l'avait regardé, avait-il ressentit le chakra d'Ohatsu ? L'avait-il simplement vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5024-bingo-book-ohatsu-hozuki#39377 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5025-ohatsu-hozuki#39378
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mer 27 Avr - 18:05

Alors que Nuigetsu dormait a poing fermé, Drychda entendit son frère quitter la pièce. Sans doute avait il décidé de continuer son espionnage la nuit même. Toujours concentré sur son pistage de chakra qu'elle utilisait jusqu'ici pour être sur que personne ne vienne les déranger, la jeune femme décida de pister le jeune Hozuki.

C'est a peu pres une heure plus tard qu'Ohatsu la contacta :


* Ici Ohatsu, je suis actuellement.. à l'ouest du village, je crois. J'ai un visuel sur le probable ministre. Il est accompagné de quatre gardes, avec un énorme sac. Je crois qu'il contient de l'argent. Je vais les suivre, ils passent actuellement par les ruelles. *

Drychda hésita quelques secondes, puis, sous sa forme de vieillarde, quitta a son tour la petite pièce au profil des ruelles étroites du village d'Ame. Mieux valait être prudent, et une telle transaction était sans doute surveillée.

Lorsque la kunoichi fut quasiment arrivée a destination, Ohatsu lui donna de nouvelles informations :


* Ici Ohatsu, les individus sont dans une ruelle, avec une sixième personne. Ils parlent actuellement, je crois que le ministre va lui passer le sac.. Merde ! *

Drychda accéléra le pas, arrivant rapidement au pied du bâtiment sur lequel était perché son compère. Celui ci avait malheureusement été repéré par un des gardes du corps du ministre.

_ Keny ! cria la Yojimbo d'une voix grinçante en direction du toit de l’immeuble Keny ! Descends de la tout de suite ! Combien de fois je vais devoir te le dire ? Tu n'es pas un ninja ! Arrêtes avec ce stupide jeu ! Tu vas finir par te blesser ! Rooooh... qu'ai je fait pour mériter un petit fils pareil... Keny !

Comprenant le subterfuge, Ohatsu descendit du bâtiment par l'échelle de service, comme l'aurait fait un enfant normal de son age. Lorsqu'il arriva devant la chef d'équipe, celle ci lui saisi l'oreille et se mit a le tirer dans sa direction en marmonnant tout en repartant dans les ruelles. Derrière eux, le garde reporta son attention sur la transaction, convaincu de l'authenticité de la scène qui venait de se dérouler devant ses yeux.

Une fois de retour dans la pièce sombre qui leur servait de base d'opération, la Yojimbo adressa ces quelques mots a son jeune acolyte :


* Tu as eu chaud... Vas te reposer, nous en discuterons demain. *

Quelques heures plus tard, Nuigetsu se réveilla.

* Tu peux te reposer, je vais prendre le second tour de garde. * annonça t'il a la chef d'équipe qui ne refusa pas l'invitation.

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Nuigetsu "Nuibari" Hozuki
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mer 27 Avr - 18:06


Nuigetsu s'était assis en tailleur et avait attendu patiemment ses comparses, qui dix minutes plus tard comme il l'avait prévu, arrivèrent à bon port. Un noir des plus ténébreux siégeait dans la salle, on ne pouvait rien y voir, rien n'y apercevoir. La maison était vide de meubles, il n'y avait que trois sièges qui jouaient le rôle de lits, de tables. Nuigetsu étala toutes les informations qu'il avait recueilli jusqu'à là.

* J'ai rencontré un ministre de l'économie, en évidence il est haï par la population. Il doit tremper dans des affaires louches, en soit il est véreux. Il peut facilement être manipuler, il laisse pousser sa barbe. Il traîne indéniablement dans des bars et des maisons closes. J'ai aussi été pris en filature par un junin en civil, sa carrure laisse assurément croire qu'il est adepte du taijutsu. J'ai réussi à le semer en usant de subterfuge.. dit-il en toussant, gêné à l'idée de s'être métamorphoser en femme. Il peut être manipulé bien que sa détermination a l'air sans faille ; il faudra user du chantage avec lui. *

Sans plus attendre, Ohatsu exposa les informations qu'il avait recueilli. Nuigetsu afficha un rictus, fier des prouesses de son petit-frère. À cela Lilith, la meneuse de la troupe divulgua le reste des manœuvres à entreprendre pour mener à bien cette mission. Le stratagème de l'Anbu était ingénieux et ne coûtait quasiment rien.

* Ce mec de la sécurité va continuer a te poser des problèmes si on ne réagit pas... Ohatsu, tu t'occuperas désormais de trouver des renseignements sur le ministre. Je veux savoir avec qui il couche, à quelle heure il mange, ses endroits préférés... Tout ! Ses gardes du corps ne connaissent pas ton visage, ça te donnera l'avantage. Nuigetsu, le juunin que nous a dégoté ton frère est une cible isolée. Vois s'il peut nous être utile. Pour ma part, j'ai une aussi une cible en tète... *

Nuigetsu opina du chef et ajoute ensuite :

* Si la cible repéré par Ohatsu est intéressante, je la rapatrierai ici ce soir. Je rentrerai tard, au delà de minuit. Si je dois transporter un corps, je dois le faire à la nuit tombée, là où les rues sont vides de monde. *

À cela Lilith conseilla à ses acolytes de prendre du repos, elle se dévoua pour prendre le premier tour de garde. Nuigetsu n'émis aucune objection, lui qui était fainéant ne pouvait laisser filer cette chance.

* On va passer la nuit ici. Reposez vous, je prends le premier tour de garde. *

Nuigetsu enjamba son siège et apposa sa tête sur le dossier de la chaise, et en quelques minutes seulement il s'endormit. Pendant ce temps, l'Anbu gardait ses sens éveillés et prêtait attention à chaque détail qu'elle percevait. Au environ de trois heures du matin, Nuigetsu se réveilla et bailla au point de surprendre l'Anbu. Dans le même temps, il étira ses bras et se releva tranquillement. Après quoi, il susurra quelques mots à Lilith. L'Hozuki somnolait encore, pour palier ce problème, il se dirigea vers un robinet qui servait uniquement de l'eau froide. Sans hésité, il s'en aspergea le visage ce qui eût pour conséquence d'éveiller tous ces sens. L'Hozuki pouvait enfin prendre son tour de garde.

* Tu peux te reposer, je vais prendre le second tour de garde *

Nuigetsu s'adossa à la première entrée de la salle et tendait son oreille pour percevoir les mouvements à l'extérieur. Seul le bruit du vent parvenait à son oreille, il n'y avait pas un seul chat dehors. Lorsque le soleil se leva, tous se réveillèrent Ohatsu et Lilith, s'ils s'étaient endormis.

Le temps était venu, Nuigetsu s'étirait les membres une dernière fois, il était temps d'y aller. Il franchissait le pied de la porte, et voguait dans les rues matinales d'Ame, la pluie avait cessé et un arc en ciel siégeait au centre du village. C'était un phénomène rare, cependant Nuigetsu était heureux d'avoir pu assister à un tel spectacle. Il se dirigea vers l'adresse du juunin que lui avait donné son petit-frère. Cinq minutes plus tard, il arriva à destination. Il admirait le bel appartement dans lequel le juunin demeurait. L'aspect extérieur était rauque, le mur était parsemé de pierres anciennes balafrés à jamais par le temps. Ce goût pour la rudesse signifiait bien des choses pour l'Hozuki, le juunin qu'il devait espionner devait être quelqu'un de dévouer à sa nation et humble. En situation réelle, cet individu favoriserait le combat singulier et aplatirait Nuigetsu au sol, sans effort.

Soudainement un bruit strident réveilla Nuigetsu de sa paresse, le juunin ouvrait sa porte et quittait son domicile pour entreprendre une marche vers l'Est. Avec la plus grande discrétion possible, l'Hozuki suivait prudemment ce juunin dont les muscles saillants rappelaient le mythe aryen. Voilà déjà une vingtaine de minutes que Nuigetsu avait pris en filature ce maître du taijutsu. Sa théorie se confirma immédiatement, le juunin arriva dans une aire d'entraînement et débuta son entraînement. Face à un pantin, il enchaîna un mouvement de jambes extrêmement rapide et imprévisible. Même un Sharingan aurait du mal à lire ce genre de mouvements ! À un tel point qu'à l'idée d'affronter cet homme, Nuigetsu abdiquait déjà. Le taijutsu du juunin était pur, ses gestes étaient étonnement fluide, et on ne pouvait prévoir son prochain coup. Sa maîtrise était parfaite, il égalait le talent de Maïto Gaï ou de son filleul Rock Lee. Nuigetsu avait pourtant l'intime conviction de pouvoir vaincre ce maître de l'art martial mais face à un tel niveau, il ne pouvait que se rétracter. Un dernier coup de poing cru du maître du taijutsu décapita le pantin avec lequel il s'exerçait. Le coup de poing était si puissant qu'il embrasa la tête du pantin par la simple force de la vitesse et de la compression de l'air. L'Hozuki qui était confiant déchanta très rapidement face à un tel écart de force. L'entraînement du juunin reprit de plus belles, ses coups étaient de plus en plus puissant, l'Hozuki avait établi un stratagème.

«  Si je ne peux pas l'affronter, je vais le laisser s'épuiser et quand il rentrera épuiser j'attaquerai.. C'est risqué mais.. il est temps de prendre des risques !! »

La détermination du juunin fit qu'il s'entraîna jusqu'à vingt-deux heures, la nuit était tombée et on ne voyait rien dehors ; seuls quelques lampadaires éclairés les rues sombres d'Ame. Le juunin épuisé s'apprêtait à rentrer chez lui, cependant une toute autre chose l'attendait. Nuigetsu le suivait et était remonté à bloc. Au pied de la porte, le juunin insérait sa clef dans la serrure pour pouvoir entrer dans sa demeure, dans le même temps Nuigetsu bondissait de sa cachette. Par réflexe, et comme l'avait prévu le jeune garçon, le juunin détourna le regard sur la source approximative du bruit causé par le saut de Nuigetsu. Il aperçu ensuite une ombre à tel point qu'elle lui obscurcissait le regard. Il se mit en position de garde, prêt à déclencher un coup surpuissant à celui qui avait osé l'attaquer. Par chance, et très certainement du à la fatigue il n'a perçu pas l'Hozuki qui se maintenait à la rambarde de la fenêtre qui elle même donnait sur la chambre du juunin. Il fallait patienter dans cette position et s'attendre à ce que le juunin s'endorme.

Puis quelques minutes plus tard, l'Hozuki se tracta jusqu'à la fenêtre en usant de la force de ses bras. Il se liquéfia pour passer par le peu d'espace présent, aussi infime qu'un grain de sable en hauteur.
Il ne fallu que quelques secondes à l'Hozuki pour s'infiltrer chez le juunin, le Suika no jutsu lui facilitait grandement la tâche. Goutte à goutte, il arriva enfin chez sa proie, il se solidifia et l'observa calmement. Avant de l'attaquer, il fallait s'armer. Il se liquéfia et s'approcha du visage du juunin en formant une boule d'eau. Sans hésitation, il enveloppa la tête de l'endormi avec son propre corps liquéfié, et le noya pendant une trentaine de secondes. Assez pour qu'il puisse tomber dans l'inconscience sans pour autant le tuer, ensuite il diminua la pression de l'eau qui pesait sur l'endormi et sa gorge pour lui permettre de respirer. Cependant le juunin ouvrait lentement ses paupières, il n'était pas facile à abattre. La réactivité de l'Hozuki était sans précédente, il concentra l'eau qui le composait dans son avant-bras gauche ce qui lui permit d'augmenter temporairement sa masse musculaire. Sèchement, il octroya un coup latéral de la main dans la nuque du juunin. Ce coup eut pour effet de l'assommer.

«  Ça s'est fait, je dois contacter Lilith.. Il va m'être difficile de transporter un tel individu seul et dans la rue. Je suppose que je vais devoir le garder en captivité ici. »

* Lilith, je t'attend à la 5ème maison en partant de la gauche, sur la rue de Xu Min et dont la façade est blanche. J'ai réussi à capturer un individu qui peut nous servir. *

Sur ses mots, Nuigetsu se solidifa et s'assit sur le matelas du juunin. Sous la peur, il s'empara d'un kunai qu'il serra au point de saigner. Nuigetsu succombait au stress, il craignait son réveil et une effroyable vengeance de sa part. Le garçon était prêt à lui ôter la vie au moindre mouvement. L'adolescent était pris dans un tourment psychique, il se ressassai sans cesse les nombreux scénarios possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mer 27 Avr - 18:06

Le lendemain, Drychda parti en chasse... Sa cible était le sensitif pervers qui devait sans doute être au poste de contrôle du village ou errant vers la place du marché. Une fois changé en espion, le ninja pourrait copier les registres d'entrée et de sortie et leur en faire part de manière régulière. Comme prévu, la cible était présente sur la grande place, cherchant quelqu'un des yeux. Lorsqu'il localisa Drychda qui fit semblant de ne pas l'avoir remarqué, il l'a fixa en souriant puis s'approcha vers elle.

_ Ne devriez vous pas être déjà parti ? lui lança t'il sans prévenir lorsqu'il fut assez proche de sa locutrice.

Celle ci, faignant la surprise, lui répondit d'une voix déçue.


_ Mon chariot est cassé, je ne vais pas pouvoir partir avant de l'avoir réparé. Ce n'est pas bien grave mais je ne suis plus assez jeune pour changer le roulement sans me coincer le dos. Je cherchais quelqu'un pour m'aider justement...

_ Et vous êtes tombé sur moi ! Comme la vie est bien faite hin? Ou est votre chariot? Je vais vous aider.
s'empressa de répondre le sensitif, se sentant victorieux.

Drychda l’entraîna donc dans les ruelles, l'écoutant raconter ses exploits, a quel point il était fort et rapide, et comment il avait a lui seul repoussé l'invasion de ninjas inconnus venus a Kiri pour enlever le chef du village.


"Quel baratineur de pacotille..." pensa la jeune femme qui n'en pouvait plus de cette horrible compagnie.

Lorsqu'ils arrivèrent au chariot, le jeune homme inspecta la roue de bois en s'accroupissant prés de celle ci, toujours parlant de ses aventures fictives. Apres avoir vérifié de son sixième sens que personne dans les environs ne les surprendraient, Drychda le piqua au cou d'une de ses aiguilles.

"L'art des aiguilles."

Mis KO sur le coup, le fanfaron tomba alors en avant, le visage dans la boue. La kunoichi s'accroupi prés de lui et posa une main sur la tête de l’inconscient.


_ Iroujutsu : Modification mémorielle.

Un premier faux souvenir lui fut inspiré, décrivant comment le ninja s'était cogné la tête contre le chariot en se relevant. Cela disculperait Drychda. Le second remontait a bien plus tot dans le temps. Le sensitif se souviendrait d'une nuit ou il fut convoqué par l'un de ses supérieurs. Ce dernier lui avait ordonné de faire une copie du registre des entrés et sortie du village chaque semaine et de les envoyer a une certaine adresse ou les services secret d'Ame les analyseraient. Bien entendu, cette mission était totalement secrète et il ne devait en parler a personne sous peine de mort pour trahison. Une fois le faux souvenir - qui semblait pourtant bien réèl - implanté dans son cerveau, Drychda donna des petites tapes sur les joues du ninja de ses mains ridées.

_ Tu vas bien mon petit ? Tu ne t'es pas fait mal? demanda l'espionne alors que le jeune homme se réveillait.

Lorsqu'il prit conscience de s’être assommé tout seul, le ninja fini de réparer la roue en rougissant comme une tomate, puis prit congés sans demander son reste. C'était un problème de moins a régler.





Le soir même, ce fut au tour de Nuigetsu de requérir l'aide de l'ANBU. Décidément, elle avait une journée bien remplie.

* Lilith, je t'attend à la 5ème maison en partant de la gauche, sur la rue de Xu Min et dont la façade est blanche. J'ai réussi à capturer un individu qui peut nous servir. *

Toujours sous sa forme de vieille femme, elle arpenta les rues sombres en direction de son camarade. Dans la nuit noire, elle ne tarda pas a trouver la dite maison. Vérifiant que personne ne verrait ses prochains gestes, elle sauta a la fenetre de la chambre et tapa au carreau pour que le Hozuki la lui ouvre.  Une fois a l'intérieur, elle eu le loisir de constater l’inconscience du juunin allongé sur le lit. Le coussin mouillé témoignait de la technique redoutable qu'avait utilisé Nuigetsu pour l'étouffer.

Drychda, sentant le stress de l'épéiste, posa une main sur son épaule.


* Détends toi. Je suis la maintenant. *

Le visage ridé de la jeune femme forma un sourire chaleureux avant qu'elle ne s'attaque aux souvenirs du ninja d'Ame, comme elle l'avait fait pour le Sensitif l’après midi même. Cette fois, le souvenir insufflé racontait comment un haut gradé a l'apparence d'une vieille femme (Lilith sous sa forme de grand mère donc) avait un jour contacté ce ninja pour lui annoncer que ses habilités l'avaient fait remarqué des dirigeants, et qu'elle viendrait un jour le voir pour lui confier une mission de la plus haute importance. Ce jour la, il devrait être prêt. L'ANBU lui fit aussi oublié l'incident de ce soir la. Pour le ninja, il était rentré chez lui et endormi tranquillement.

* C'est bon. On peut filer. * annonça tranquillement Drychda




De retour dans leur quartier général de fortune, les trois ninja étaient en plein briefing. Leur journée avait été chargée en émotion et ils avaient tous mérité une bonne nuit de repos.

* Nous avons déjà deux espions a Ame. Notre dernière cible sera bien plus dure a atteindre. Il est encore temps de rebrousser chemin. Vous êtes prêt a risquer vos vies pour cela ? Si c'est le cas, il va nous falloir une stratégie en béton. Nous savons ou il vit et connaissons les visages de ses gardes du corps. On sait aussi qu'il est impliqué dans des trafics louches. C'est plutôt mince... Vous avez quelque chose a proposer? *

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo


Dernière édition par Drychda Yojimbo le Lun 2 Mai - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Messages : 22

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Jeu 28 Avr - 18:01

Ohatsu était dans une situation critique, il avait brutalement rompu sa communication avec Lilith pensant qu'il s'était fait repérer. Il était surpris, choqué, déçu de lui-même car il pensait être maître dans l'art de la discrétion, il était aussi surpris d'avoir été repéré comme ça, allait-il devoir combattre ? Devait-il fuir ? Il n'en savait rien, il était figé sur son toit, il ne savait pas comment réagir et restait une cible tellement facile qu'un simple kunai bien placé aurait pu suffit à tuer le jeune Ohatsu.

Mais rapidement Lilith était venu à la rescousse d'Ohatsu, un vrai jeu d'acteur était lancé et une fois qu'Ohatsu avait réalisé qu'il avait reçu de l'aide il ressentait un profond soulagement, il devait désormais se prendre au jeu de Lilith pour sortir de se pétrin.

_ Keny ! cria la Yojimbo d'une voix grinçante en direction du toit de l’immeuble Keny ! Descends de la tout de suite ! Combien de fois je vais devoir te le dire ? Tu n'es pas un ninja ! Arrêtes avec ce stupide jeu ! Tu vas finir par te blesser ! Rooooh... qu'ai je fait pour mériter un petit fils pareil... Keny !

- Oui grand-mère, désolé ! répliqua Ohatsu d'une voix digne d'un enfant de six, sept ans, il était descendu très rapidement pour rejoindre Lilith et le plan semblait avoir fonctionné, étant donné que la personne qui portait son regard sur Ohatsu s'était de nouveau intéressé à la transaction.

Ohatsu était alors par la suite rentrée au quartier général des trois espions, pour prendre du repos qu'il avait bien mérité, jusqu'au moment du briefing après le retour de Lilith qui avait assisté cette fois-ci Nuigetsu, décidément c'était un mauvais soir pour les deux Hozuki qui se vantaient de leurs talents.

« Il faudrait pouvoir kidnapper le ministre, je suis sûr qu'il peut nous refiler pleins d'informations sur Ame. Je propose que Nuigetsu et moi-même attirons l'attention de deux gardes chacun et que vous alliez vous occuper du ministre. Tout ça dans la nuit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5024-bingo-book-ohatsu-hozuki#39377 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5025-ohatsu-hozuki#39378
Nuigetsu "Nuibari" Hozuki
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Ven 29 Avr - 22:16

Le juunin reçut un lavage de cerveau, Lilith adepte de ces pratiques apposa sa main sur le front du maître du taijutsu. Il ne lui suffit que quelques secondes pour chambouler le système cérébrale de sa victime, dorénavant le juunin croyait éperdument qu'il travaillait pour Lilith. Ainsi un second espion avait été engagé. Nuigetsu se releva tranquillement, moins stressé. Puis, il quitta les lieux accompagné de Lilith.
Les rues d'Ame étaient sombre, les deux shinobis arpentaient la pénombre d'Ame, et leurs pas résonnaient à cause des flaques d'eaux qui jonchaient le territoire du Pays de la pluie.

Plus tard, ils rejoignirent Ohatsu au quartier général de fortune. Ils prirent un léger temps de repos, Nuigetsu mangeait un bout, et se rassasiait au point de ne plus pouvoir bouger.
Ensuite Lilith fit signe aux deux Hozukis de s'approcher, chose faite, elle s'exclama :

« Nous avons déjà deux espions a Ame. Notre dernière cible sera bien plus dure a atteindre. Il est encore temps de rebrousser chemin. Vous êtes prêt a risquer vos vies pour cela ? Si c'est le cas, il va nous falloir une stratégie en béton. Nous savons ou il vit et connaissons les visages de ses gardes du corps. On sait aussi qu'il est impliqué dans des trafics louches. C'est plutôt mince... Vous avez quelque chose a proposer? »

Nuigetsu répliqua mais avant qu'il ne puisse dire la moindre chose, son petit-frère prit la parole :

« Il faudrait pouvoir kidnapper le ministre, je suis sûr qu'il peut nous refiler pleins d'informations sur Ame. Je propose que Nuigetsu et moi-même attirons l'attention de deux gardes chacun et que vous alliez vous occuper du ministre. Tout ça dans la nuit. »

Nuigetsu écoutait attentivement les deux shinobis déblatérer et répliqua ensuite :

« Il est plus préférable de ne pas le kidnapper, ni de s'attaquer aux jonins. On risque tout simplement de déclencher une alerte et on sera les individus les plus recherchés d'Ame. Il suffit de le suivre et à un moment ou un autre, il demandera à ses sous fifres d'être seul. Ce genre de politicien joue énormément aux jeux d'argents, et fréquente très certainement des bars peu recommandable. »

Nuigetsu dériva son regard sur les deux protagonistes positionnés face à lui, et reprit de plus belle son dialogue :

« Donc dès cette nuit, il faudra faire tous les bars nocturnes et les casinos, il peut se trouver dans n'importe lequel. Lorsqu'il décidera de rentrer, il faudra intervenir à ce moment. Ohatsu, tu enverras une fumigène sur la position du ministre, donc il va falloir que tu le suives en tout temps, et par n'importe quel moyen. Ame est jonché de flaques d'eaux, tu pourras t'y cacher en utilisant le Suika. Quant à moi, je le suivrais depuis les toits, lorsque tu lanceras ta fumigène, je sauterai sur lui et lui envelopperai la tête avec le suika. Ensuite, tu te solidifies et renforces ton bras. Tu lui colles une tape dans la nuque, assez puissante pour l'assommer. Puis je me solidifie et on disparaît des lieux. Le temps que la fumigène se dissipe, Lilith sous sa forme mensongère s'approche et utilise son jutsu. Elle le réveillera et lui dira qu'il a tout simplement trébucher. Qu'en dites-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Sam 30 Avr - 0:30

* Nous avons déjà deux espions a Ame. Notre dernière cible sera bien plus dure a atteindre. Il est encore temps de rebrousser chemin. Vous êtes prêt a risquer vos vies pour cela ? Si c'est le cas, il va nous falloir une stratégie en béton. Nous savons ou il vit et connaissons les visages de ses gardes du corps. On sait aussi qu'il est impliqué dans des trafics louches. C'est plutôt mince... Vous avez quelque chose a proposer? *

La question de Drychda était posée. La jeune femme, qui n'avait confiance qu'en ses propres stratégies, n'avait pas demandé ça pour rien. C'était un moyen pour elle d'analyser le raisonnement de ses compagnons. Elle qui avait su comprendre leurs jutsus, devait maintenant décrypter leur comportement, leurs forces, mais aussi leurs faiblesses. La kunoichi allait établir une stratégie et elle devait connaitre toutes les qualités et les défauts de chacun.

* Il faudrait pouvoir kidnapper le ministre, je suis sûr qu'il peut nous refiler pleins d'informations sur Ame. Je propose que Nuigetsu et moi-même attirons l'attention de deux gardes chacun et que vous alliez vous occuper du ministre. Tout ça dans la nuit. * proposa Ohatsu.

"Un raisonnement téméraire, reflétant son manque d'expérience en situation réelle. Il n'est que Genin après tout... Les ennemis sont de niveau bien supérieurs a eux et il propose d'en prendre deux a lui tout seul. Il privilégie l'affrontement a la discrétion. Il va lui falloir une bonne dose de maturité s'il veut survivre dans ce monde." pensa Drychda pour elle même.

Nuigetsu, qui comme sa camarade n'avait toujours pas prononcé un mot, proposa alors sa stratégie.

* Il est plus préférable de ne pas le kidnapper, ni de s'attaquer aux jonins. On risque tout simplement de déclencher une alerte et on sera les individus les plus recherchés d'Ame. Il suffit de le suivre et à un moment ou un autre, il demandera à ses sous fifres d'être seul. Ce genre de politicien joue énormément aux jeux d'argents, et fréquente très certainement des bars peu recommandable. *

L'idée était bonne, et un minimum réfléchie. La Yojimbo le laissa donc continuer.

* Donc dès cette nuit, il faudra faire tous les bars nocturnes et les casinos, il peut se trouver dans n'importe lequel. Lorsqu'il décidera de rentrer, il faudra intervenir à ce moment. Ohatsu, tu enverras une fumigène sur la position du ministre, donc il va falloir que tu le suives en tout temps, et par n'importe quel moyen. Ame est jonché de flaques d'eaux, tu pourras t'y cacher en utilisant le Suika. Quant à moi, je le suivrais depuis les toits, lorsque tu lanceras ta fumigène, je sauterai sur lui et lui envelopperai la tête avec le suika. Ensuite, tu te solidifies et renforces ton bras. Tu lui colles une tape dans la nuque, assez puissante pour l'assommer. Puis je me solidifie et on disparaît des lieux. Le temps que la fumigène se dissipe, Lilith sous sa forme mensongère s'approche et utilise son jutsu. Elle le réveillera et lui dira qu'il a tout simplement trébucher. Qu'en dites-vous ? *

* Pas trop mal, il y a de l'idée. Mais lui aussi manque d'expérience du haut de son rang de Chunin. Il oublie un point très important. *

C'était au tour de Drychda de prendre la parole :

* Ohatsu, il serait très imprudent de vouloir te retrouver face a un de ces juunins, alors en affronter deux... Sans n'avoir aucun indice sur leurs capacités ! Tu as envie de mourir? *

Les lèvres ridées de la jeune femme se tirèrent en un sourire montrant au plus jeune qu'elle prenait ça sur le ton de l'humour. Sans laisser le temps a ses compères de la couper, elle reprit :

* Nuigetsu, ton idée n'est pas des plus mauvaise, tu as compris qu'un enlèvement n'était pas la solution et a réussi a plutôt bien cerner le personnage. Cependant, un casino signifie une sécurité importante. Ce n'est pas ce que nous voulons. De plus, au plus on passera de temps en repérage, au plus on aura de chance de se faire attraper.

Il y a autre chose, vous oubliez tout les deux un détail important ; ils connaissent vos visages et il serait trop dangereux de recourir a un henge classique. Si un sensitif passe par la, on est mort. Nous allons devoir agir dans l'ombre, et roder prés d'eux en attendant que la cible se retrouve seule ne me plait pas.

Il y a bien un endroit que l'on connait ou le ministre se retrouve seul. Un endroit ou il se rend tout les jours : chez lui, dans sa chambre, aux toilettes, dans la salle d'eau... L'endroit est gardé, mais lorsque la cible se déplace, les gardes la suivent partout. Nous nous infiltrerons chez lui pendant son absence. Nous profiterons que l'endroit soit vide pour nous familiariser avec les lieux, puis, quand il sera de retour, nous nous cacherons pendant que les gardes vérifient que l'endroit soit sur. Apres cela, il ne nous restera plus qu'a nous occuper de la cible... Vous pourrez servir de diversions si besoin.

Et la vous devez vous demander ; "Mais comment on fera pour partir, un fois le travail terminé, avec tous les gardes présents ?" Nous n'en ferons rien. On retournera se planquer jusqu'au lendemain et on attendra qu'ils partent a nouveau.
*

Apres une nouvelle nuit de repos, le trio de Kiri allait devoir infiltrer la demeure en pleine journée...

_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Nuigetsu "Nuibari" Hozuki
Invité


MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Sam 30 Avr - 20:53

Dans la sombreté la plus totale, les deux Hozukis avaient fini d'étaler leurs stratégies. Chacune de ces stratégies étaient différentes en tout point. Malgré tout, le manque d'expérience était visible et Lilith finit par avoir le dernier mot, sa stratégie était plus réfléchie, et le taux de dangerosité était considérablement amoindri contrairement aux stratégies des Hozuki.

Lilith prit ensuite la parole et s'exclama avec sagesse :

« Nuigetsu, ton idée n'est pas des plus mauvaise, tu as compris qu'un enlèvement n'était pas la solution et a réussi a plutôt bien cerner le personnage. Cependant, un casino signifie une sécurité importante. Ce n'est pas ce que nous voulons. De plus, au plus on passera de temps en repérage, au plus on aura de chance de se faire attraper. »

« Il y a autre chose, vous oubliez tout les deux un détail important ; ils connaissent vos visages et il serait trop dangereux de recourir a un henge classique. Si un sensitif passe par la, on est mort. Nous allons devoir agir dans l'ombre, et roder prés d'eux en attendant que la cible se retrouve seule ne me plait pas. »

« Il y a bien un endroit que l'on connaît où le ministre se retrouve seul. Un endroit ou il se rend tout les jours : chez lui, dans sa chambre, aux toilettes, dans la salle d'eau... L'endroit est gardé, mais lorsque la cible se déplace, les gardes la suivent partout. Nous nous infiltrerons chez lui pendant son absence. Nous profiterons que l'endroit soit vide pour nous familiariser avec les lieux, puis, quand il sera de retour, nous nous cacherons pendant que les gardes vérifient que l'endroit soit sur. Apres cela, il ne nous restera plus qu'a nous occuper de la cible... Vous pourrez servir de diversions si besoin. »

Malgré tout, une chose persistait et Nuigetsu s'interrogeait.

«  Et on fait comment pour sortir une fois le travail terminé avec tous les gardes présents ? »

Cependant Lilith avait tout prévu, et répliqua :

« Et la vous devez vous demander ; "Mais comment on fera pour partir, une fois le travail terminé, avec tous les gardes présents ?" Nous n'en ferons rien. On retournera se planquer jusqu'au lendemain et on attendra qu'ils partent a nouveau. »

Nuigetsu répliqua alors avec plein d'entrain :

« On y va alors ! »

Sans plus hésité, l'Hozuki quitta le QG et se volatilisa dans les rues d'Ame.
Arrivé face à la demeure du ministre nullement gardé signe que le ministre était de sorti aujourd'hui, l'Hozuki effectua une série de signes incantatoires. Soudainement son corps se liquéfia et prit la forme d'une flaque d'eau gélatineuse. L'Hozuki arpenta les canalisations qui menaient aux toilettes disponible à l'intérieur. Cependant ces toilettes étaient bouchés et l'Hozuki eut le droit à une belle surprise scatophile. Par dégoût et sur le point de vomir, il s'exclama :

« NOOOOOOOOOOOOOOOOON !! »

Nuigetsu effectua une rotation sur lui-même ainsi sa force était décuplée. Un mini typhon propulsa ensuite les excréments jusqu'à la cuvette, malheureusement la puissance fut telle que les excréments adhérèrent au plafond. Le jeune garçon parsemé d'excréments se solidifia et s'empressa de se laver les cheveux empestés par de la merde.
L'odeur qui se dégageait de l'Hozuki était insupportable et cela pouvait perturber le déroulement de la mission, l'odeur pouvait alerter les gardes et la cible. Nuigetsu débutait ses recherches, et ouvrait tous les meubles qu'il apercevait. Décidément, le ministre de l'économie était un fanatique des parfums. La chance souriait à l'Hozuki, qui s'empara d'un parfum et s'aspergea avec.

Dorénavant Nuigetsu sentait le miel et le citron, et il avait trouvé un moyen de camouflage des plus originales. Il dévissa le bouchon d'un parfum et s'introduit à l'intérieur, en prenant la forme de la solution aqueuse. Il ne lui suffisait plus que d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 22

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 20 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Dim 1 Mai - 14:14

Ohatsu avait proposé son plan, sûrement sans réfléchir à celui-ci ? Ou bien sûrement parce qu'il avait beaucoup trop confiance en lui et qui se sur-estimait, en tout cas ce n'était pas de l'avis de Lilith, qui avait vite montrée son désaccord à Ohatsu, il écoutait alors les réponses de ses deux autres camarades sans broncher. Les propositions étaient faites et le plan fixe désormais tracé.

« Il y a bien un endroit que l'on connaît où le ministre se retrouve seul. Un endroit ou il se rend tout les jours : chez lui, dans sa chambre, aux toilettes, dans la salle d'eau... L'endroit est gardé, mais lorsque la cible se déplace, les gardes la suivent partout. Nous nous infiltrerons chez lui pendant son absence. Nous profiterons que l'endroit soit vide pour nous familiariser avec les lieux, puis, quand il sera de retour, nous nous cacherons pendant que les gardes vérifient que l'endroit soit sur. Apres cela, il ne nous restera plus qu'a nous occuper de la cible... Vous pourrez servir de diversions si besoin. »

Nuigetsu quant à lui était déjà parti à vitesse grand V, Ohatsu lui était moins pressé, il prenait son temps dans les ruelles d'Ame, les mains dans les poches en écoutant avec plaisir le bruit que provoquait les pas sur les flaques d'eaux, après quelques minutes Ohatsu était face à la maison du ministre, malheureusement pour lui, sur la rue de cette maison de la circulation était tout de même présente, c'était bien trop risqué de tenter d'entrer par la porte principale devant des habitants.

Il fallait être rusé, prendre le temps de chercher un autre moyen, prendre du temps, mais peu de temps, car le ministre pouvait revenir à tout moment, Ohatsu effectuait dès lors une série de signe incantatoires pour prendre la forme d'un des deux chûnin qu'il avait aperçu lors du premier jour d'espionnage.

« Henge no Jutsu »

Il pouvait désormais circuler devant ses quelques habitants en toute sécurité, il fallait néanmoins accélérer le pas, Ohatsu avait perdu beaucoup de temps, ce temps s'avérait précieux. Il se dirigeait alors derrière la maison du ministre qui donnait sur une longue ruelle, derrière cette maison se trouvait une deuxième porte, comme si c'était une issue de secours, sûrement pour fuir en cas de danger ? Ohatsu repris sa forme initiale, pour ensuite se liquéfier lentement pour passer sous les quelques millimètres entre le bas de la porte et du sol.

« Suika no Jutsu »

Une fois rentré, il fallait désormais contacter ses camarades.

« Ici Ohatsu, je suis à l'intérieur. J'ai remarqué une longue ruelle derrière la maison du ministre avec une porte qui semble être une issue de secours, si notre plan foire il prendra sûrement la fuite par là-bas. Je n'ai pas pris l'initiative de placer un piège par peur qu'il arrive justement par cette entrée. Je commence à me familiariser avec la maison. »

Il fallait désormais contempler la belle maison du ministre, repérer les différentes salles mais surtout les différentes cachettes. Dans le salon se trouvait un grand aquarium, avec quelques poissons, Ohatsu avait repérer cet aquarium dès le départ comme une possible cachette, après un petit tour des lieux en quelques minutes, Ohatsu utilisa à nouveau son don héréditaire pour s'accoupler avec l'eau de l’aquarium.

« Je suis posté, plus qu'à attendre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5024-bingo-book-ohatsu-hozuki#39377 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5025-ohatsu-hozuki#39378
Messages : 867

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   Mar 3 Mai - 15:20

Drychda et les frères Hozuki s'étaient introduit dans la demeure, chacun a leur façon. Si les deux frangins n'avaient eu qu'a utiliser les pouvoirs que leur avait accordé leur clan, l'un en vivant une mésaventure scatophile dans la tuyauterie des toilettes, l'autre en se contentant de passer sous la porte de derrière dans son état liquide, Drychda n'avait eu qu'a passer par cette même porte après avoir demandé a Ohatsu de la lui ouvrir de l’intérieur. Nuigetsu aurait décidément pu s'épargner bien des peines...

Les deux frères firent un tour de la maison avant de trouver leurs cachettes. Le premier prendrait place dans le sallon, se prélassant avec les poissons dans l'aquarium de la demeure. Le second avait choisi une bouteille de parfum dans la salle d'eau pour abriter son corps aqueux. La Yojimbo, elle, avait décidé de rester dans la chambre a coucher. Un lit d'une taille inutilement grande trônait au centre de la pièce. Au plafond, des tatamis de petite taille indiquaient la présence d'un faux plafond. C'est la que se cacherait Drychda en attendant les venue de sa cible...






Lorsque le ministre rentra chez lui, les gardes firent exactement ce qu'avait prévu l'ANBU. Ils entreprirent de faire le tour de la maison pour vérifier que l'endroit soit sur avant de laisser leur client se balader seul dans la demeure. Ohatsu et son frère aînés eurent le loisir de prévenir leur chef d'équipe des allés et venues des personnes présentes dans la maison, même si Lilith, usant de sa sensorialité, pouvait elle même les sentir arriver de loin.

Plus tard, le ministre de l'économie se mit au lit. Il ne lui fallut guerre longtemps avant de trouver le sommeil. Drychda, entendant sa respiration changer, comprit que le moment était venu. Elle déplaça délicatement le panneau du faux plafond se situant juste au dessus de l'homme endormi avant de tirer un aiguille sur un point précis dans le cou de sa cible. L'art des aiguilles immobilisa complètement le corps du ministre et scella son esprit dans le sommeil. Vérifiant une nouvelle fois que personne n'allait venir la déranger, Drychda déscendit de son perchoir pour poser sa main sur le crane de l'homme dont les souvenirs ne tarderaient pas a être changé. A son réveil, le ministre serait persuadé que la procédure demandait d'envoyer une copie des comptes du village a une certaine adresse pour vérification. Ainsi, la Yojimbo recevrait de manière régulière les documents. L'homme véreux devait sans doute falsifier certains chiffres pour détourner de l'argent, mais l'étude des comptes donneraient une idée de la mobilisation de leurs forces militaires, en plus des informations plus basique que l'on peut aisément imaginer.

Après avoir retiré son aiguille et effacé la trace de piqûre grâce a ses techniques de soin, Drychda retourna dans sa cachette. Il ne restait plus qu'a attendre le réveil de l’hôte des lieux, et son départ de la maison, avant de pouvoir quitter Ame avec trois nouveaux espions dans la poche.





HRP : La partie de la mission a Ame est terminée. Je vous invite a post a la suite avant que je ne lance la seconde partie de la mission qui aura lieu au pays de l'herbe (Kusa).


_ _ ___________________________________________ _ _


"A genoux devant ma lame !" Drychda Yojimbo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5238-annales-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4941-bingo-book-de-drychda-yojimbo http://sns-rp.forumgratuit.org/t4939-drychda-yojimbo
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Espions de la Paix (A) - Partie 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a pas de paix, pas de répit, pas de rémission...
» [Mission de rang B] Un mariage sanglant. Duexième partie. (PV: Jisetsu Sei)
» Guerre ou Paix (Mission de Rang A)
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Ame no Kuni :: Amegakure no Sato-
Sauter vers: