Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 La décision de Kisumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 42

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: La décision de Kisumi   Mer 2 Jan - 21:49

Au loin un bruit d’oiseau se fit entendre. Kisumi ouvrit les yeux et tourna la tête pour regarder, par la fenêtre, la lumière projeté par le soleil. Il faisait déjà jour. Il se leva et s’étira.
Après avoir fait quelques pas, il prit un gros bol qu’il avait dérobé quelques jours plus tôt à un marchand qui trainait. Dans ce bol il y avait du café. Il fit bouillir de l’eau et mélangea le café avec l’eau puis prit sa première gorgée.
Il s’assit alors douloureusement sur une chaise non loin de lui. Il était dans une cabane qu’il avait vu dans la forêt quelques jours plus tôt. Il avait passé deux ou trois jours à espionner, voir si elle était habitée; or elle ne l’était pas. Il y avait donc prit logis pour le moment.

Il ferma les yeux et se mit à tousser. Il avait mal partout. Il regarda le bandeau qu’il avait mit sur son bras il y a plus d’une semaine pour arrêter son hémorragie après une échauffourée avec certains bandits.
Ça n’avait pas encore cicatrisé. Il était malade, de plus en plus, il avait de la misère à respirer puis à bouger. Il avait quitté Suna quelques mois plus tôt avec Usuka Kamada. Celui-ci faisait parti de l’Akatsuki mais l’avait aidé à s’en sortir …
Par pitié, peut-être? Le Kage de Suna, Shunsuke, avait tué tout son clan et Kisumi se sentait tellement en danger qu’il avait préféré s’en allez. Il avait toutefois sous-estimé le train de vie d’un nuke-nin.

Maintenant, non seulement son ancien Kage le pourchassait toujours pour avoir sa tête, mais tout les villages était, par les simples lois, contre lui. Il était seul, et s’accrochait à quelques personnes pour essayer de s’en sortir.
Dans sa solitude, il avait le temps de penser. Pourquoi autant de guerre, autant de bataille alors que ce que tout le monde voulait, au fond, était la paix?
Toutefois, il y a toujours deux côtés à une médaille. S’il est vrai qu’il peut y avoir une grande paix, c’est qu’il peut y avoir un grand chaos quelque part ailleurs. Kisumi faisait partie de ce chaos. Il se leva et marcha tranquillement, non sans difficulté, vers la fenêtre.

La paix. Concept étrange, que tout le monde connait mais personne ne comprend. Il avait décidé d’ajouter son grain de sel à ce monde débile qui n’arrêtait jamais de tourner, et d’avancer dans ce tourbillon de haine sans fin, dans cette quête de puissance au nom de la paix.
Quelques semaines plus tôt, il en avait même été jusqu’à approcher des ninjas pour faire une espèce de groupe de mercenaire qu’il utiliserait pour travailler pour cette paix, ce paradis qui l’obnubilait tant. Il perdait la tête.
Seul le fait d’avoir approché ces ninjas le mettait dans un danger pour sa vie. Heureusement, il avait réussit non seulement à survivre mais aussi à mettre deux ninjas de son côté. L’un d’eux était étrange, et l’autre semblait agressive, mais c’était mieux que rien.

Le futur, comment le contrôlerait-il? C’était de plus en plus difficile de bouger. Le simple fait de lever le bras lui faisait pousser un petit cri de douleur. Il alla dans la chambre de bain qu’il y avait plus loin.
Il se regarda dans la glace. Il était détruit. Il ne pouvait plus continuer ainsi.

Malgré qu’il ait créé Yohei, pour la paix, il avait besoin d’une protection, de quelque chose pour l’aider à s’en sortir et, qui sait, de prendre sa revanche contre Suna et son Kage qui avait démolit sa vie, son clan.
Il devait retourner dans un village, refaire sa vie. Il devait réussir à tout reprendre à zéro. À Konoha, c’était impossible. Ils avaient trop une grande haine pour les nuke-nin. Il ne connaissait pas beaucoup Kumo ni Kiri.
Toutefois, il avait entendu dire que Iwa avait un nouveau Kage qui est beaucoup plus conciliant et bienfaiteur que les autres. Iwa. Il devait l’essayer. S’il n’y arrivait pas, il ne survivrait pas.

-Alors tu pars pour Iwa Kisumi ?

-Oui frère ... Mais sil-te-plaît ne me parle pas quand je serai devant les iwa-jins ou le Tsuchikage !

-Ok excuse-moi Kisumi

Kisumi sortit de "sa" chambre de bain pour aller dans le salon, là où toutes ses affaires traînaient... On se croyait dans la caserne d'Ali Baba avec des vêtements "débordants" de partout, des armes plus ou moins dangereuses comme des katanas, des poignards et.... des couteaux à beurre, peut être un peu moins dangereux...Notre jeune ninja regarda se montre :

-midi ! je devrais me dépêcher de prendre toutes mes affaires, de partir de cette maison et de partir tout de suite pour Iwa, c'est seulement en me dépêchant que je pourrai peut être arriver le soir !

Il ramassa toutes ses affaires les plus importantes , les armes, de la nourriture mais il remarqua qu'il avait un bandeau au bout de son sac... Celui de Suna! Il s'empressa de faire une grande barre sur l'emblème de Suna, Shunsuke....Cet emblème...Il l'avait sali.
La maison qu'il avait pris était en plein sud, le midi nous pouvions donc apercevoir un joli soleil éclairant toute la maison.
Notre ninja sortit de la maison, en se demandant s'il la reverrai un jour... Il avait un long sentier avant de déboucher sur les routes menant à Iwa no Kuni.
Mais Kisumi n'en avait pas peur, ce n'était pas la première fois qu'il faisait un long voyage de plus que ce n'est rien comparé à la longue marche qu'a du effectué notre ninja lors de sa désertion de Suna pour aller jusqu'à taki...Un voyage épuisant pour notre ninja mais bénéfique dans tout les sens : il s'entraînait à l'endurance et pouvait voir la planque d'Usuka, son ancien maître...
L'herbe des alentours d'Iwa était différente des autres, Kisumi avait l'impression que cet herbe le ralentissait, alors pour essayer d'aller plus vite, il utilisa la technique que l'on apprenait quand on venait d'être promu Genin.
Cette technique consistait à marcher sur les arbres, mais Kisumi allait l'utiliser d'une façon plus originale, il faudra marcher d'arbre en arbre c'était presque sur qu'il irait plus vite en passant par les arbres qu'en marchant dans cet herbe qui "absorbe le chakra" selon notre ninja déjanté.
La technique marchait plutôt bien seulement qui pouvait se douter qu'un bandit se cachait derrière un arbre ?
Au bout d'un bon nombre d'arbre un bandit apparut et donna un grand coup de lame sur l'épaule droite de notre ninja qui tomba par terre. Il regarda le bandeau... Un iwa-jin ! Pour Kisumi ça commence mal sa nouvelle vie :

- Petit passe-moi tout ce qu'il y a dans ton sac ! Sinon je n'hésiterai pas à t'égorger, la technique pour marcher sur les arbres ? Je l'ai appris quand je venais d'être Genin , vu ton âge ça doit être ton niveau tu es donc plus faible que moi ! Je suis chuunin

-Tsss! Minable j'suis un chuunin mais je suis sur d'être plus puissant que toi !

Kisumi sauta sur le bandit et le mis à terre, pouvant admirer son bandeau...mais ce n'est pas un iwa-jin, c'est un nukenin l'emblème d'Iwa no Kuni est barré ! Kisumi se retira du bandit, se leva, mit son bandeau de Suna barré pour occuper le bandit pendant un instant :

-Oh ! tu es un nuke-nin !

-Kumotaï no Jutsu !

Kisumi se concentra, ses mains devinrent pleines d'électricités et il donna un coup dans la gorge du bandit en l'électrifiant (hrp : oui on dit l'électrisation pour blesser et non l'électrocution qui provoque la mort ><)et le jetant par terre :

-Laisse-moi tranquille ! je ne te veux pas de mal si tu me laisses je te laisse !

Notre ninja reprit sa route en direction d'Iwa no Kuni... Maintenant il marchait sur un chemin de terre, plus pratique que que ce chemin remplit d'herbe qui le ralentissait. Le soleil commençait à se coucher, un joli coucher de soleil pouvait apparaître sur les bois d'iwa, nous pouvions toujours apercevoir les bois et les chemins sans difficulté mais dans une heure ce sera tout noir. Mais notre jeune ninja a de la chance... Les portes d'Iwa no Kuni sont juste en face de lui et il va peut être pouvoir démarrer une nouvelle vie :

-Bonjour chers gardes ! Je souhaiterai voir le Tsuchikage ? Serait-ce possible ?

Les gardes le fouillèrent en voyant des tas d'armes mais Kisumi sut se justifier en expliquant que la vie de nukenin est très dangereuse et qu'il faut donc toujours avoir des armes pour se protéger et qu'il venait justement pour essayer de rejoindre Iwa. Les gardes, toujours méfiants, le suivirent et il put comme ça aller au bureau de Tsuchikage même si les gardes restèrent à côté, question de sécurité. Kisumi ouvrit la porte du bureau du Tsuchikage...
http://www.youtube.com/watch?v=2pWEtpcFCjo

_ _ ___________________________________________ _ _



La haine ? Bonne idée !


Dernière édition par Kisumi Rugiri le Jeu 3 Jan - 17:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t371-fiche-bingo-book-de-kisumi#2177 http://sns-rp.forumgratuit.org/t365-presentation-de-kisumi
Messages : 821

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La décision de Kisumi   Mer 2 Jan - 22:22

Spoiler:
 


Dernière édition par Tsuku Hakka le Jeu 3 Jan - 17:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153http://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La décision de Kisumi   Jeu 3 Jan - 15:28

Gin-sama, un nukenin vous réclame ! Tel furent les mots de celui qui venait de déclencher un courant d'air : celui qui avait ouvert la porte de mon bureau. Les papiers, portés par le vent tourbillonnant faisait danser les feuilles dans une tornade enrageante. Les rouleaux eux, partiellement retenu par le poids de leurs extrémités, se voyait se faire traîner sur les tuiles. Tout mon travail était désormais dans le ciel. La frénésie laissa sa place à la surprise, du à mon tempérament extrêmement curieux. Déjà ?! Depuis le renversement du pouvoir par le Jingi, mon agenda était saturé. Tout d'abord la Grande Tournée des Kages qui ne s'était pas déroulé comme prévu, puisque j'avais été obligé de renoncer à Kiri et Kumo. Suivit par les décisions qui fixeraient le chemin d'Iwa, mûrement réfléchie en prenant en compte les éléments du monde extérieur, que je venais de découvrir depuis peu. L'évaluation de la puissance militaire du village caché des roches et pour finir les promotions à l'organisme du Jingi.. Et alors que j'étais en pleine tâche d'écriture de rouleaux pour les missions prochaines, et que je répondais aux offres, l'on venait m'interrompre. Soit.. Je n'avais guère le choix. Au moment où je me faisais à cette idée, le sol vint accueillir tous mes essais, comme des confettis. Leurs course finit, des marques blanches rectangulaires ressortaient dans l’environnement d'Iwa.

Donnant le signe au ninja de le faire monter, je sortis une petite gourde d'alcool de mon kimono, afin de désaltérer la gorge sèche qui s'était installée. Débarrassé de cette gêne, puis une fois ce souffle chaud sortant de mon corps, je m'étirais. Évacuant la petite pointe de colère restante via une longue expiration, lente et relaxée, je pris quelques shurikens reliés à des fils. Me concentrant un peu, n'étant pas expert dans ce domaine, je les jetais un par un. Chacun des projectiles se pointèrent dans un dossier, il me suffit par la suite de tirer la masse de fils qui, plus le temps avançait, formait une pelote. Ainsi, suspendu dans les airs, je tirais d'un coup sec pour récupérer mes manuscrits. Ayant mit un mouvement trop sec et rapide, une armée de feuilles et de shurikens arrivaient vers moi, dont j'esquivais chacun des objets. Cependant, ils vinrent tous se loger dans mon bureau, traversant par la grande fenêtre ouverte et s'incrustant dans le mur. Et tandis que l'impact résonnait, la porte venait d'être franchie par le nunkenin. Par réflexe, j'esquissais un large sourire amusé, tout en glissant une main désolée derrière ma tête. Me levant, je ramassais la gourde déposée sur le toit, avant d'y descendre. En effet, je trouvais plus agréable de travailler sur la toiture de mes appartements de Tsuchikage que dans sur mon bureau. Franchissant le faible dénivelé, le vent engouffra faiblement la cape de mon kimono blanc. Fermant la fenêtre, je lançais au visiteur :


Alors, que me veux-tu donc ? Oh ! Et ne regarder pas ces documents s'il vous plait !

(construction, donc bla bla bla..
Tu peux déjà répondre, ça sera ma seule réplique. Donc si tu n'as pas compris, je bosse dehors avant que mes papiers [de missions] se casent que je récupère via shuriken+fils, qui s'enfoncent dans le mur lorsque tu entres. Donc forcément c'est "dangereux" XD mais ne te vises en aucun point.)

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Messages : 42

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La décision de Kisumi   Jeu 3 Jan - 16:50

- Alors, que me veux-tu donc ? Oh ! Et ne regarder pas ces documents s'il vous plait !

Ce fut les premières paroles que le Tsuchikage donna à Kisumi... Le bureau du tsuchikage était remplis de documents retenus par des shurikens permettant aux fils de rester stable et de garder les documents "en suspension" pour éviter que tout ne tombe.

Les toutes premières impressions de Kisumi envers le Tsuchikage étaient qu'il avait l'air bien plus "cool" que Shunsuke mais en même temps s'il avait eu le même caractère que le Kazekage, Kisumi ne serait pas venu tranquillement et les gardes auraient été plus que vigilants. Le bureau de Tsuchikage, malgré le désordre, était "assez classe" pensait Kisumi :

"Hum...Je ne sais pas comment lui expliquer ce que je veux faire... "

Kisumi se mettait à begayer, une horrible sueur coulait sur son visage, ses cheveux étaient humides, il tremblait comme il n'avait jamais tremblé, il avait peur de se faire repousser par le Tsuchikage et de devoir repartir voir mourir.

Le shinobi se sentait, dans un sens, ému par le fait qu'il pourrait recommencer sa vie dans un nouveau village avec de nouveaux coéquipiers des habitants largement plus chaleureux qu'à Suna, et dès la première approche avec le Tsuchikage, il voyait que ce ne sera pas comme à Suna.La haine à Suna c’était tout ce qu’il y avait là-bas, de meurtres commis sans arrêt, des viols, des arrestations et des internements, Suna était devenu le pays du silence… Kisumi , lui , n’avait pas accepté de rester dans ce village putride qu’était Suna, il avait osé se révolter et dire « NON » , surement le seul qui aura osé faire ça, tout le monde avait peur des représailles de Shunsuke mais Kisumi était un rebelle comme il se désignait et n’avait pas peur de se faire attraper, quitte à avoir essayer d’obtenir la liberté.

- Tsuchikage ... Mon, mon clan a été complètement démolit dès ma naissance. Le Kazekage multiplie meurtre, viols, abominations de tout genre. Le peuple y est réduit au silence. Dans la peur, personne n'ose contredire le leader ou même se sauver .Grâce à l'aide d'un homme que je n'ai pas vraiment connu, j'ai réussit à m'enfuir mais depuis ce jour il est à mes trousses et veut ma tête à tout prix. J'ai essayé de vivre tranquille, dans la paix de ma solitude, mais je suis sans arrêt pousser dans mes derniers retranchements. Je suis attaqué sans arrêt. Je suis blessé de plus en plus et mon corps n'y arrive plus. Je suis Kisumi, déserteur de Suna, et j'implore votre miséricorde. Je n'ai pas eu la chance de vivre dans un village où je pouvais m'épanouir, mais j'ai l'ultime espoir qu'avec vous j'y arriverai. Je pense qu'ici, je pourrais refaire ma vie, me refaire des amis et vous être fidèle.

Kisumi ne pouvait plus rester debout , il voulait implorer le Tsuchikage pour qu'il accepte sa demande. Le chef de Yohei se mit à genoux comme pour prier le Tsuchikage. Il était tout de même soulager d'avoir pu se confier au moins au Tsuchikage, après il espère quand même être admis.
Il y eut un moment de silence avant la réponse du Tsuchikage...

_ _ ___________________________________________ _ _



La haine ? Bonne idée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t371-fiche-bingo-book-de-kisumi#2177 http://sns-rp.forumgratuit.org/t365-presentation-de-kisumi
Gin Inkan
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1907

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: La décision de Kisumi   Mer 9 Jan - 21:50

Le nunkenin ne bronchât pas d'un pouce lorsque les kunai qui s'inséraient dans le mur, résonnaient dans toute la pièce. Certains étaient passés non loin de la porte : une chance qu'elle ne soit pas alignée avec la fenêtre ! Sans quoi, je crains que mon visiteur aurait fini en paume d’arrosoir. L'action était dangereuse, non seulement pour sa vie, mais pour Iwa également ! Ces documents étaient tout de même les futures missions de la roche. Je ne souhaitais pour rien au monde qu'il observe mes écrits, et dans ce but, je le fis avancer sans qu'il ne sans rende compte. Mais le voilà qu'il se mettait à respirer plus fort et son visage vira sur un ton plus maladif. Puis il parla. C'était donc pour cela que l'extérieur ne semblait pas lui faire peur, et que le seul élément qu'il n'ignorait pas, était moi. Qu'il paraissait inébranlable, si indifférent mais fragile. Tourmenté par son clan éteint, son passé, ses horreurs, ses cauchemars, ses hantises et sa vie de déserteur. Mais plus que tout : son avenir. L'Homme en face de moi était parvenu à ses limites. S'il continuait ainsi, cela allait devenir un Homme blessé. Je partageais l'injustice et la dureté de sa vie. Et de la pitié. Une pitié si large qu'elle passait par celle d'un enfant à qui on se confiait, mais également.. A ce moment, je lui ordonnais de se relever, sans qu'il ne réagisse.

Relevés-toi ! Insistais-je en m'abaissant pour venir l'agripper au col de sa veste pour le hisser. Croisant le regard, il pouvait y lire toute la colère, et l'exaltation de son abandon qui recouvrait ma si titanesque compassion. Est-ce l'image dont tu veux me donner ? Celle de soumission et d'abandon, mais aussi de lâche qui préfère fuir au lieu de se donner les moyens de combattre. C'est à cause de toi et de tout tes semblables, si aujourd'hui le Kazekage actuel est au pouvoir ! Vous qui ne vous êtes pas rebellés ensemble alors que vous partagiez les mêmes souffrances et les mêmes injustices ! Ne ressens-tu pas cette honte ? Ce remord de n'avoir rien fait lorsqu'il fallait agir ?

Cette pitié, si particulière. Unique. Je lui en voulais de s'infliger de telles blessures. Mon poing se serra, un craquement s'éleva. Je venais moi aussi de revivre le temps ancien. Celui où, les habitants partageaient le même sort, où les hautes sphères ne faisaient régner que désordre et anarchie, et où Iwa avait perdu sa prospérité. Mais désormais, le village de la roche avait tout récupéré, sauf le bonheur et l'entraide, car dans la souffrance, ce n'étaient que les deux seules valeurs qui aidaient à tenir bon. L'on dit que milles malheurs unissent plus que milles joies. Alors qu'en est-il lorsque l'on vit les deux à la fois ? Un sentiment était née : aider tous ceux qui ressentait cette même injustice. Une puissance militaire supplémentaire, des idéaux et des symboles. Iwa se destinait à une terre d'accueil, qui donnait accès au bonheur pour tous. Iwa, qui m'avait à sa tête, allait devenir le Précurseur de l'avenir des villages ninjas, voir même de son système. Mais pour le moment, il fallait tenir les premières promesses. Lâchant tendrement prise sur Kisumi, mon bras lui ne se rabattit pas de suite, laissant un moment comme mort, suspendu. Une pause, avant de laisser tomber mon bras qui frôla le torse du nunkenin, avant de reprendre sa position naturelle le long de mon corps. La tête très légèrement inclinée, signe de ce sérieux profond dont j'étais parfois capable, pendant un court moment cependant, je lui lançais d'une voix salvatrice et rassurante ces quelques mots provenant de mon cœur, de celui d'Iwa, mais également de tous les habitants de Tsuchi no kuni. Ces paroles, porteuses de nouveaux espoirs, d’innombrable volontés et de Nindô :

Si tu estimes que tu as commit des erreurs, alors elles ne sont plus. Le Pays de la Terre est, pour tout ceux voulant le rejoindre, le Pays du Pardon. Demain, je te donnerais sans doute ton bandeau, le reste ne dépend que de toi.

Liant dires et geste, je passais une main au dessus d'un symbole, qui fit apparaître une enveloppe. Jouant avec en la faisant passer d'un doigt à l'autre, je finis par la tendre vers l'ancien chûnin des sables. Lui expliquant qu'à l'intérieur il y avait une carte et une clef, qui lui permettrait de localiser son nouveau chez soi. Il n'avait plus qu'à découvrir et visiter son logement, réfléchir une dernière fois pendant la soirée jusqu'au matin s'il souhaitait, où même aller à la rencontre d'Iwa et de ses habitants. Dedans, il y avait aussi le lieu qui fera de lui un Iwajin. La nuit porte conseil comme on dit, mais à ce stade, tout dépendait de lui.
Précision:
 

_ _ ___________________________________________ _ _



Daenerys Targaryen: A man who fights for gold can't afford to lose to a girl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t250-annales-de-gin-ikan http://sns-rp.forumgratuit.org/t213-gin-inkan-bingo-fiche http://sns-rp.forumgratuit.org/t209-inkan-gin-litteralement-le-sceau-d-argent
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La décision de Kisumi   

Revenir en haut Aller en bas
 
La décision de Kisumi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment augmente la précision d'un pokémon
» Le Tribunal des référés de Fort-Liberté enjoint le CEP de surseoir à sa décision
» Bannière Waaagh (besoin d'une précision)
» Ardamis { Guerrier}
» [LES LEGS A INSTALLER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Tsuchi no kuni :: Iwagakure no Sato-
Sauter vers: