Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [Flashback] Première Haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 494

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: [Flashback] Première Haine   Mar 24 Mai - 19:41

Flashback

Partie 1 : Les deux meilleurs amis

Il y a quelques jours, Sora sortait encore de l'académie de Konoha. Fraichement promu Genin avec son ami Jin, le jeune descendant du clan Uchiha attendait avec impatience sa première mission. Comme à son habitude, le jeune homme était allongé dans l'herbe, contemplant le ciel et la mer de vertes feuilles créée par les arbre de la forêt de Hi. Sora pensait à tout et à rien, il était en quelques sortes perdu dans la contemplation de ce paysage magnifique dont il ne se laissait jamais. Les nuages d'un ciel bleu d'été surplombait un océan de vénérables êtres de bois, des êtres sans aucuns doutes plusieurs fois centenaires pour certain. C'était une journée parfaite, en somme.

Hyperactif,  Jin Satsuko ne supportait pas de rester en place. De ce fait le nouveau genin passait la plupart de son temps à s'entraîner. Souvent seul d'ailleurs. S'entraînant au lancer de Kunai et de shuriken, répétant ses mouvements de taijutsu qu'il avait appris à l'académie et usant de son affinité de chakra, le Fuuton, il était quasiment toute la journée au terrain d'entraînement quand le temps lui permettait. Cependant le nouveau genin aimait venir demander à son meilleur ami de s'entraîner avec lui. Après tout, c'est toujours mieux de s'entraîner à deux ! C'est justement ce qui se produisit ce jour ci.

Jin venait d'arriver dans le quartier où vivait Sora. S'approchant de la maison ou vivait la famille Okinawa, le jeune garçon se précipita où Sora avait l'habitude d'être la plupart du temps. Jin ne savait rien de la véritable identité de Sora. Ce dernier préférait le cacher, cela éviterais bien des soucis à son meilleur amis. Repérant Sora à son endroit habituel, Jin le rejoignit. Sans attendre une seconde après être arrivé devant son jeune amis, Jin pris la parole, parlant rapidement comme à l'accoutumée :

- Sora, tu viens t'entraîner avec moi ? Aller, viens, s'teuplait !

Sora avait anticipé le fait que son ami vienne le voir. Nullement surpris, il répondit en riant :

- Bien-sûr que je viens !

Se relevant rapidement, le jeune garçon commença à courir. Suivit de près par Jin, les deux garçons commencèrent une course, comme ils avaient l'habitude de le faire quand ils allaient aux terrains d'entraînement. Courant de toit en toit, les deux adversaires riaient aux éclats. La course effrénée jusqu'a l'extérieur du village des feuilles rendait les deux amis heureux. Pourtant la chose était tellement simple que cela en devenait époustouflant. Comment courir pouvait donner autant de bonheur à deux enfants ? Née d'une amitié généreuse et profonde, d'une confiance sans borne et d'une vie simple, cette alchimie était quelque chose de rarement observable dans ce monde uniquement fait de guerres où de conflits incessants éclataient dés que d'autres se réglaient, même la où on ne s'y attendais pas. Et Sora allait devoir le subir bien des années plus tard.

Les deux amis arrivèrent en même temps au terrain d'entraînement. Cela faisait longtemps qu'ils faisaient ce type de concours à l'image de leur prédécesseurs Kakashi Hatake et Gaï Maito. Pour le coup, les deux amis étaient à une parfaite équité : Vingt-trois victoires pour Sora, vingt-trois aussi pour Jin et pour finir une douzaine d'égalités, ce qui amenait le totale de courses à cinquante-huit. Aujourd'hui il fallait rajouter une égalité à ce tableau que chaque comparse connaissait par cœur : cela faisait maintenant cinquante-neuf matchs et treize égalités, avec toujours vingt-trois victoire pour chacun des deux concurrents. Une fois leur souffle repris, ce qui prit beaucoup moins de temps pour Jin que pour Sora, les deux se lancèrent dans un combat amical. Shurikens et kunais n'étant évidemment pas utilisés, les jeunes garçons se cantonnaient au taijutsu qu'ils avaient appris à l'école. Mieux valait éviter les techniques de ninjutsu, le but n'était pas de tuer son adversaire non plus. Lançant le combat, les deux jeunes acolytes rentrèrent dans une série d'échange de coups basique. Très serrés, ces échanges épuisaient les deux combattants. Mawashigeri, nanametsuki, teisho, shuto, youkogeri... Tous types de coups s'échangeaient à une vitesse plutôt soutenue.

Après quelques dizaines de ces échanges, les deux garçon tombèrent en même temps, exténués. Le combat se clôtura donc par une jolie égalité que les deux adversaires ne manquèrent pas d'ajouter à leur tableau : Sora avait gagné une douzaine de match, tout comme Jin, et huit égalités venaient compléter le lot. Après ce combat il fallait en rajouter une au tableau, ce qui donnait un total de neuf égalités sur trente-trois matchs.

Ils finirent par se reposer en regardant le ciel et les Forêts de Hi. Ces deux espaces, verts pour l'un et bleu pour l'autre, offraient un spectacle dont Sora ne se laissait jamais. Regardant la forme des nuages avec son meilleur amis, celui-ci avait bien du mal à rester en place. Hyperactif de naissance, Jin était tout le temps en train de courir et de s'entraîner, ce qui faisait de lui un shinobi un peu au dessus de la moyenne. L'entraînement qui dura tout le reste de l'après midi laissa place à un coucher de Soleil sublime que les deux amis d'enfance observèrent depuis le terrain d'entraînement, adossés à deux mannequins de bois. Ah, les couchers de Soleil. Un des rares moment où Jin arrivait à rester calme et à contempler la beauté d'un moment pourtant journalier sur cette planète. Observant un long moment ce sublime coucher de Soleil, les deux amis finirent par rentrer chez eux quand ils commencèrent à s'inquiéter de leur sort s'il rentraient trop tard. Sora était trop fatigué pour effectuer une autre course, bien que Jin aurait aimé en faire une autre. Rentrant alors doux les deux en marchant, ils se séparèrent à l'angle d'une rue : chacun rentrait chez soit afin de prendre une bonne nuit de repos bien méritée.

Partie 2 : Une mission rouge sang

Le lendemain matin, les deux comparses se réveillèrent aux aurores. En effet, leur composée de Sora, Jin, Aino (une nouvelle kunoichi toute mignonne, quoiqu'un peu lunatique, que Sora et Jin aimaient beaucoup) et leur sensei avaient été affectés à une mission. Quelques peu dangereuse, celle-ci consistait à explorer une zone où des bandits séviraient dans le plus grand des secrets. Croyant au potentiel des trois shinobis, les hautes sphères de Konoha avaient jugé bon d'envoyer cette équipe sur le terrain. Mais cela était risqué... Le jeu en valait-il la chandelle ? Aucun des quatre shinobis ne le savait, mais ils le sauraient bientôt.

Les trois genins avaient le même âge. Aino qui venait compléter le trio était une jeune fille plutôt simple. Foncièrement gentille, c'est quelqu'un qui se perds assez facilement dans ses pensées. Naïve, la jeune kunoichi n'étaient pas très forte en combat, mais sa compassion et son amitié profonde envers ses camarades faisaient d'elle quelqu'un sur qui on pouvait compter en tous temps. Ainsi très bon ninja de soutien, cette jeune fille possédait quelque chose de spécial, la chose qui fait que quand on la rencontre, quelque chose comme un sentiment de confiance s'infiltrait peu à peu à l'intérieur nous.

Le trio ainsi formé se dirigea vers les portes de Konoha pour rejoindre le sensei de l'équipe. Une fois la petite troupe formée, celle-ci sortit du village caché des feuilles et commença son trajet vers la zone de mission.

Progressant rapidement, le quatuor discutait des stratégies à adopter pour débusquer les bandits. Observer ? Repérer ? Demander aux populations environnantes ? Chaque personne donnait son avis sur les méthodes à utiliser dans cette mission. L'équipe ne possédant hélas pas de senseur, elle allait devoir improviser pour débusquer ses cibles. Les bonnes vieilles méthodes ne sont pas toutes inutiles après tout ! Priorisant les recherches dans et autour de la zone dictée dans l'ordre de mission, l'équipe fit en sorte de pouvoir se retrouver rapidement en cas de découverte. Il fallait bien évidemment explorer en priorité les grottes et tous les abris successibles d'accueillir les malfrats recherchés. Le plan enfin au point, l'équipe se hâta de rejoindre l'objectif. Une fois arrivés, les recherches purent commencer.

Les recherches avaient déjà commencées. Sora était le plus observateur des trois genins. En effet Jin, à cause de son hyperactivité, cherchait assez rapidement et rechignait a pousser ses recherches en profondeur, préférant chercher plus que mieux. En ce qui concerne Aino, elle se perd souvent dans ses pensées, ce qui fait qu'elle cherche mal, mais ce n'est pas grave, elle apprendra avec le temps. Sora et son sensei cherchaient plus en profondeur, chose qui fut fructueuse puisque c'est Sora qui découvrit le cachette de bandits. Retournant en silence voir ses camarades, l'équipe se rassembla pour mettre au point un plan.

Une fois le plan fait, l'équipe pénétra prudemment dans la grotte. Sans bruits, chacun était à l'affut du moindre signe. Au coin d'un virage dans la petite grotte, l'équipe pu apercevoir les bandits. Ils était moins d'une dizaine en comptant leur chef, qui était un homme plutôt remarquable de loin. Grand, musclé et assis sur une chaise étrange, il semblait flâner. Même s'ils étaient peu, cette région éloignée de Konoha était peu protégée par les shinobis de la feuille. Sévissant dans toute la région en terrorisant la population, ces bandits se devaient d'être arrêtés. Emplis de courages et de concentration, l'équipe s'engagea prudemment et silencieusement dans l'antre des bandits.

L'équipe était en position. Le sensei devant, Sora et Jin juste derrière sur la même ligne et enfin Aino au fond, qui pourrais soigner des blessures mineures grâce à ses compétences en iroujutsu. La solution semblait bonne, cependant les bandits se révélèrent plus coriace que prévu. Ayant déjà remarqué les ninjas de Konoha, ils s'étaient préparés et dés que l'équipe passa à l'action ils ne furent pas surpris. Après quelques minutes de combat, quatre bandits étaient évanouis au sol. Mais les problèmes n'étaient pas terminés : Il restait le chef et les trois meilleurs combattants de la troupe. Tout le monde possédait quelques blessures, mais heureusement Aino était la pour soigner un peu. Cependant le pire arriva ensuite.

Les bandits, très bien coordonnés, lancèrent une offensive commune. Le chef pris le sensei de l'équipe à part et les trois autres bandits se profilèrent devant Sora, Aino et Jin. Sortant tous trois un Kunai, ils se préparèrent à se défendre. Pendant que le combat battait déjà son plein du côté du chef et du sensei,  les combats commencèrent pour le groupe de genins. Sora, le plus concentré des trois, réussi à tenir, sauf que les défauts de ses amis se révélèrent un réel handicap s'ils n'étaient pas contrôlés. Jin tressaillait tellement qu'il n'arrivais pas à tenir son kunai droit, ce qui lui valut de rater plusieurs fois bêtement sa cible avant de prendre un coup violent dans le dos qui le fis s'évanouir. Quand à Aino, ses compétences en combat rapproché n'étaient pas excellente et couplé au fait qu'elle se perde dans ses pensées, cela lui valut de prendre un mauvais coup dans le ventre qui plia la pauvre jeune fille en deux, la laissant évanouie par terre. Sora était en panique. En effet le jeune garçon venait de voir ses amis par terre, et le reflet des torches éclairant la grotte sur la pierre donnait une mauvaise impression. Tout une série d'idées affluèrent dans l'esprit de Sora. Morts ? Évanouis ? Sora n'en savait rien. Refusant la mort de ses compagnons, il se mit tenter de les secouer sous les regards moqueurs de ses adversaires. N'ayant aucune réponse, des larmes coulèrent sur les joues du jeune garçon.

Consterné, il ne savait que faire. Rester là à pleurnicher ? Venger ses compagnons ? Ceux-ci n'étaient évidemment pas morts, mais l'esprit tourmenté du jeune Uchiha se mis à penser qu'ils étaient morts. Laissant la rage et la haine s'emparer de lui, son esprit devint noir. Le jeune garçon ne pensait plus, ne souriait plus, n'avait plus aucune émotion autre que cette haine noire, la haine capable de consumer l'esprit d'un homme. Celle-ci se manifesta par un changement plutôt... Inattendu. Ses pupilles changèrent de couleur pour devenir rouge sang. Une marque noir accompagna le rouge pour former dans chaque pupille le sharingan. Sora venait d'éveiller son sharingan. Puisant sa force dans sa haine, Sora repris son Kunai et fonça à toute vitesse vers ses trois adversaires. Les devançant tous, il pris très nettement le dessus sur ses adversaires. Patinant sur le sol grâce à la technique Suketo Jigoku no Jutsu, il perdait ses adversaires sous une pluie de coups de kunais qui valurent à ses trois adversaires de s'écrouler d'un coup, tous évanouis sous la violence des attaques du jeune genin. Fonçant alors vers le chef de la bande, Sora ne savait plus ce qu'il faisait. Aidant son sensei en combat, il se coordonna parfaitement avec lui ce qui leur valut d'enfin défaire leur ennemi. Calmant alors sa rage, les yeux de Sora retournèrent à leur bleu ciel d'origine, ce bleu synonyme de stabilité et de confort. Sora revoyait plus clair maintenant, et était en train de prendre en considération ce qu'il venait de faire, à savoir mettre K.O. une moitié de la bande de malfrats que l'équipe était sensé capturer. Mission accomplie donc.

Repensant à ses amis, Sora se précipita vers eux, suivit de près par son sensei. Examinant rapidement les deux jeunes allongés par terre, ce dernier annonça :

- Ne t'inquiète pas Sora. Ils sont juste évanouis.

Sora lâcha un énorme soupir de soulagement. S'allongeant lui aussi par terre, Sora arrêta de bouger et réalisa ce qu'il venait de faire. Il venait enfin d'éveiller le sharingan, sa maman sera contente. Sora aimais beaucoup ses amis et ses proches, à un tel point qu'il en revint à décider qu'il les protègerais coute que coute. Déterminé, Sora avait changé depuis lors. Prenant un avant goût du réel visage du monde dans lequel il vivait, Sora avait bien muri grâce à cette mission. L'équipe attendis que les bandits se soient réveillé avant de les emmener à Konoha. Sora put rentrer chez ses parents et annoncer sa nouvelle acquisition.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
 
[Flashback] Première Haine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [flashback] Quand l'amour provoque la haine, même les âmes les plus pures noircissent. [Licinia]
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» humiliation et Haine [PV]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato-
Sauter vers: