Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Le printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1880

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Le printemps   Mar 14 Juin - 21:54

Le printemps.

Arrivé à l'aile de Suna après moult péripétie le samouraï eu le bon plaisir de découvrir les locaux qui étaient réservés aux siens.  Une grande salle avec quelques banc et une enclave dans le mur qui devait sans doute servir de cheminé une fois l'hiver venu. Il y avait une seule et grande fenêtre donnant sur les jardins. Des biberolles et quelques arabesques faisaient penser au désert et aux paysages du pays vent, c'était une attention notable faite par les organisateurs qui par là cherchaient à ne pas trop dépayser les participants en leurs offrants parfois des sensations se rapprochant presque de celles qu'ils avaient l'habitude de connaître. La pièce sentait le renfermé c'était peut être le seul point négatifs une loge était faite sur mesure pour le Kazekage, peut être que Yumi était-elle présente dans l'aile sunajins ? Après avoir fouillé et être passé par le dortoir où filles et garçons n'étaient séparés Soufuku décida en tout bon homme d'ouvrir le vitrail pour laissez entrer l'air frais de cette saison printanière, propice au réconfort. Il pensait bien évidement à la forme psychologique et physique de ses compagnons. Le grand hall ne sentait plus le renfermé mais n'allait pas tarder à  être pris par l'odeur si spéciale que possédait le tabac une fois brûlé. S’assaillant sur la chaise la plus proche il saisit un dossiers bien épais où il avait recensé les habitants de Suna qui participaient à l’examen.  Il piocha deux des profils dans ceux qu'il tenait en main.  Yagami et Maigo, la première une femme doté par la nature d'une plastique généreuse mais au tempérament pouvant causer des tornades. Tandis que la seconde était une fillette qui dotée la nature de tout son sens. Il invoqua alors deux de ses ours. Oogumaza et Odaijini, le femelle devrait se charger de prendre soin de Maigo tandis que le mal allait prendre la femme en filature.

- Allez y.

L'ours femelle s’exécuta sans dire un mot comme à son habitude tandis que les yeux du patriarche semblaient attendris par la perceptive que donnait le décolleter de la kunoichi du village des sables. Il regarda la samouraï fermement puis saisit d'un violent geste de la main droite le bout de papier qu'il lui tendait pour saisir au mieux la personne à suivre dans le plus grand des silences. Un sourire figea sur sa gueule, pris d'enthousiasme il alla inexplicablement se cacher derrière une espèce de grande porte. Et Soufuku n'eut le temps de l’interroger que la porte de la salle s'ouvrit alors. Sur ses garde le samouraï saisit le manche de son sabre avant d'entonner d'un air calme mais pleins de malice :

- Qui va là ?

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 293

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 145 両

MessageSujet: Re: Le printemps   Mer 15 Juin - 13:58

Ah, c'est cool de se reposer ! Après l'épreuve, je m'étais affalée sur mon lit et m'y étais reposée une petit bout de temps. Regonflée à bloc, je me découvrit l'envie de donner un coup ou deux dans un mannequin. Préférant garder ma force et mon énergie débordante pour les prochaines épreuves, je réfléchissait à ce que je pouvais faire pour laisser le temps passer plus vite. Satisfaire mes besoins intimes encore une fois ? Ou bien aller voir la population de Kumo d'un peu plus près ? Comme mon indécision était totale, je choisi la solution la plus simple : marcher, et voir ce que la vie avait à m'offrir. Enfilant mes sandales tout en faisant attention à ce que mon décolté quelque peu provoquant soit parfait, je sortis de ma chambre et commença à avancer lentement dans le couloir, observant les alentours.

Les murs, couleur jaune orangé, étaient parsemés d'arabesques. La chaleur générale des couleurs du couloir me faisait pensé à ma contré natale, Kaze no Kuni. Pays désertique, il était coloré quasiment de la même façon que ce couloir, et les arabesque faisait référence à un ancien art très présent au village caché du Sable. Contente de voir que le dépaysement n'était pas total, je continua avec encore plus d'entrain mon chemin. J'étais impatiente de découvrir ce qui m'attendait à chaque tournant de ce couloir qui amenait à la salle principale de l'aile. Au final personne ne circulait dans le couloir. Chose plutôt étrange d'ailleurs, mais qui me fit penser que ce serait le même scénario dans la salle commune. Poussant doucement la porte, je n'entendais rien. Puis une voix que je connaissais bien prit la parole :

Qui va là ?

C'était Soufuku Nitobe, ancien Kazekage de Suna, qui était seul dans la salle. Probablement en train de fumer la pipe, d'ailleurs. Finissant d'ouvrir la porte et rentrant dans la pièce, j'eu le plaisir de constater que mes suppositions étaient bonnes. Notre ancien chef était assis sur une chaise, à fumer sa pipe. Il avait cependant sa main sur la poignée de son sabre qui ne le quittait jamais, et une sorte de dossier dans l'autre. Était-il méfiant ? Je n'en savais rien. Mais il fallait quand même que je réponde :

C'est moi Soufuku-san, Yagami Akoshana.

Refermant silencieusement la porte derrière moi, je me dirigea vers lui tout en prenant un autre siège pour m'asseoir près de l'homme qui avait le plus mon respect dans tout Suna. Examinant l'individu, il possédait une expression mystérieuse, presque indéchiffrable. Passant outre ce petit détail, je m'installa confortablement sur la chaise la plus proche de l'ancien Kage. Croisant mes jambes et collant mon dos contre le dossier, je pose mes mains sur mes cuisse et pris la parole :

Comment-allez vous, Soufuku-san ? Le tournois se passe-t-il bien pour vous ?

Ces mots se voulaient introducteurs. Une approche moins direct que ce que j'utilisait d'habitude, voila qui mettrait en confiance mon interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine En ligne
Messages : 1880

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Le printemps   Ven 17 Juin - 15:37



Tiens pour une surprise s'en était une, Yagami faisait justement son apparition le samouraï compris alors agissement de son ours aussi vieux que stupide mais à la fois si farouche. Il l'invita d'un geste de la main gauche à venir s'asseoir auprès de lui. A vrais dire pour lui l'examen ne faisait que commencer mais s'était tout à l'honneur de la belle dame de s'inquiéter pour son ancien chef. Il attarda son regard sur sa personne. Yagami possédait bien des charmes et savait se montrer attendris la plupart du temps. Depuis leur halte à Konoha, Soufuku n'avait pas eu la chance d'approfondir le contacte avec elle. Il pris alors la parole avec un sourire bienfaiteur dont seul lui avait le secret.

- L'examen, j'en sais rien je viens d'arriver, j'ai eu du mal à trouver l'aile Sunajin mais, je découvre peu à peu les lieux. Et toi tu as participé à la première épreuve si je ne me trompe pas. J'aimerai que tu me racontes en détails ce que tu as vécu Yagami.

Soufuku le samouraï savait qu'elle suivait un entraînement particulier avec un des maîtres présent Suna depuis son investiture. Son entraînement avait-il porté ses fruits ? Il ne le savait pas. Soudainement une sorte de gloussement se fit entendre de derrière la porte. Oogumaza qui se tenait la regardait Yagami avec grande attention, l'ours brun caressait le semblant de poil qu'il possédait sous son museau, essayant de sourire du mieux possible. Il ne pourrait expliquer mais il sentait en lui comme une force différente, pensant alors à une nouvelle facette du senjutsu l'animal aurait pu soulever des montagnes sans user de sa force. Du moins c'est ce qu'il pensait savoir. Hélas il n'en était rien, tant la boule de poil ignorait que les papillons qui fourmillait dans son ventre n'était autre que l'effet des charmes que possédait sa muse des sables. C'était actuellement le printemps, et les animaux étaient en pleine saison du batifolage... L'ours lui semblait fondre un peu plus lorsqu'il jetait un œil sur Yagami...

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 293

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 145 両

MessageSujet: Re: Le printemps   Sam 18 Juin - 21:29

A part une mission, je n'ai jamais vraiment eu l'opportunité de discuter avec Soufuku, ancien kazekage de son état. Il semblait être un homme vénérable vénérable arbre Mojo bonjour. Samouraï très puissant et très craint, Soufuku impose le respect parmi ses shinobis. Les hommes comme lui m'attirent, ceux qui possède ce qu'on peut appeler une force tranquille, ou un soft power en fait. D'ailleurs l'homme le plus intéressant que j'ai rencontré jusque là pris la parole après ma question :

L'examen, j'en sais rien je viens d'arriver, j'ai eu du mal à trouver l'aile Sunajin mais, je découvre peu à peu les lieux. Et toi tu as participé à la première épreuve si je ne me trompe pas. J'aimerai que tu me racontes en détails ce que tu as vécu Yagami.

La première épreuve ? Boarf, j'ai failli réduire en bouilli un Kiri-jin qui m'a totalement ignoré, mais c'est tout quoi. Néanmoins je fis en sorte de récapituler tout ce que j'avais appris, puis je pris la parole pour répondre à une des personnes que je respecte le plus au monde :

Alors... Avant l'épreuve je me suis préparée à ma façon, et quand j'entra dans la sorte d'arène où se tenait l'épreuve, j'eu le plaisir de voir le nouveau Hokage accompagné d'un gamin masqué. Après le discours de début, j'ai appris qu'il était de Kiri. Il avait aussi une drôle d'épée bleu avec deux manches, elle était bizarre. Ce gamin était vraiment bizarre, il avait un masque glauque et quand je lui ai foncé dessus pour lui donner un coup de poing après le début de l'épreuve il ne bougea pas, il s'était endormi. L'épreuve c'était des maths, sauf que je n'suis pas la pour faire des maths moi. Je l'a laissé gagné, mais cet abruti s'est endormi dans l'arène. Moi j'me suis assise pour le regarder, j'aurais pu l'atomiser quinze fois mais je l'ai pas fait, j'suis pas barbare non plus. Mais quand il s'est réveillée je lui ai lancé une petite phrase provocante et ce sale gamin m'a totalement ignoré. Rah, c'est dans ces moments la que j'me dit qu'une purée de Kiri-jin ferait du bien au monde...

Pendant mon discours, j'avais entendu une sorte rire, de ricanement assez bizarre. Questionnant Soufuku du regard, je me demandais ce que c'était. Un intrus ? Un espion ? Je n'en savais rien, mais ceci m'intriguais. Attendant la réponde de Soufuku, j'essayais de déterminer d'où venait ce bruit.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine En ligne
Messages : 1880

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: Le printemps   Lun 20 Juin - 13:18

Elle raconta alors ce qu'elle avait vécu et le samouraï l'écouta avec patience et tenta de décrypter tout éventuel message secret qui aurait eu la possibilité de se filtrer dans les dires de la belle. Il n'en était point et Soufuku plaça son attention sur le fait qu'elle même avait réussis à garder son calme, l'épreuve quant à elle était un calcul d’arithmétique une science occulte aux mœurs habituelles de l’épéiste. Les temps changeais jadis, ils auraient eu le droit de combattre jusqu'à ce que mort s'en suive mais aujourd'hui, décidément on testait les shinobis d'une façon bien différente. Ce n'était pas une mauvaise chose, la société elle évoluait bien et Suna en était la preuve frappante d'une ère nouvelle qui ne demandait qu'à exister. Une ère sombre ou prospère quoi qu'il en soit les Hommes de la vieille école comme le Nitobe avait bien de mal à trouver leurs places au seing de celle-ci. Néanmoins depuis la vision qu'il avait eu, il y a de cela quelques semaines il savait à présent quelle serait le but ultime de son existence et voudrait s'attacher à commencer le plus rapidement possible. Il fit un signe en direction de la porte sans dire un mot et sortit de la pénombre Oogumaza son ours, robuste, assez âgé et le poil couvert de cicatrice. Celui-ci dans une sorte de démarche pittoresque et roucoulante, se plaça à coté des deux humains, sur la droit de son compagnon.

- Je te présente mon fidèle ami Oogumaza, bien tu m'as dis qu'une purée de Kirijin... Je comprend parfaitement que parfois tu puisses ressentir ce genre de chose. Mais ce qui fait la force d'un Homme bien plus qu'un shinobi et le partage et la compassion Yagami. Un jour peut être auras tu besoins de l'aide d'un de tes ennemis... Même si je le devine le sentiment qui t'as habitée durant l'épreuve n'est plus qu'un lointain souvenir.

L'ours regardait attentivement la femme quant à son maître lui, tacha d'expliquer ça venue à celle-ci.

- Oogumaza ici présent et là pour te guider j'aimerai qu'il reste près de toi, j'ai comme un mauvais pressentiment quant à ces lieux et sait-on jamais, le regroupement d'autant de puissance serait susceptible de dégénéré dans un conflits d'intérêt. Une dernière chose, si tu vois Yumi, préviens là de mon arrivé. Aussi fais attention, lorsque vient le printemps, les bêtes ont tendances à vouloir s'adonner au plaisir de la chair.

La sagesse du samouraï était-elle devenue une simple paranoïa ?

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 293

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 145 両

MessageSujet: Re: Le printemps   Jeu 23 Juin - 17:25

Pendant que je parlais Soufuku semblait boire mes paroles, comme si elles étaient intéressantes au point qu'elles soient sacrées. Bizarre. Enfin bon, après avoir entendu ce ricanement plutôt étrange, Soufuku fit un signe en direction d'une espèce de grande porte. De la sortit un ours.

Quoi ? Un ours ? Qu'est-ce qu'il fait la ? Va-t-il nous attaquer ? Bon, après tout si Soufuku l'appelle c'est que cet ours doit être un Kuchiyose. Attendons de voir ce que Soufuku a à dire.

Ce qui ne manqua pas d'arriver. Après l'arrivée de cet ours au côté droit de son maître (ou ami, qui sait ?), Soufuku répondis :

Je te présente mon fidèle ami Oogumaza. Bien, tu m'as dis une purée de Kirijin... Je comprend parfaitement que parfois tu puisses ressentir ce genre de chose, mais ce qui fait la force d'un Homme bien plus qu'un shinobi est le partage et la compassion, Yagami. Un jour peut être auras-tu besoin de l'aide d'un de tes ennemis... Même si je devine que le sentiment qui t'as habité durant l'épreuve n'est plus qu'un lointain souvenir.

Après une courte pause, l'ancien Kazekage de Suna continua.

Oogumaza ici présent est là pour te guider. J'aimerai qu'il reste près de toi, j'ai comme un mauvais pressentiment quant à ces lieux et sait-on jamais, le regroupement d'autant de puissance serait susceptible de dégénérer dans un conflits d'intérêt. Une dernière chose, si tu vois Yumi, préviens là de mon arrivé. Aussi fais attention, lorsque vient le printemps, les bêtes ont tendances à vouloir s'adonner au plaisir de la chair.

Bien, le discours de Soufuku avait eu le mérite d'être enrichissant. Comme toujours, en fait. Cet homme m'inspirait une confiance et un respect immense. C'était la première fois que je ressentais ça pour un homme. D'habitude les hommes sont tous plus bêtes et égocentriques les une que les autres, mais pour une fois je suis tombé sur quelqu'un de tout à fait différent. Samouraï et ancien dirigeant du sable, je reconnais l'avoir eu plusieurs fois dans ma ligne de mire. Il faut dire que coucher avec ses hommes la relève de l'expérience unique, mais c'est plutôt chose ardue de les convaincre. Tu peux pas arriver en mode "Salut, tu veux m'ramoner l'conduit ?" Naaaaaan, ca, vous voyez, ca marche sur des hommes beaufs qui ne comprennent pas quand on leur parle autrement. Au passage, c'est typiquement le genre d'homme que je n'aime pas. D'ailleurs, personne ne me verra jamais aborder quelqu'un avec une phrase de ce genre. Plutôt ouvrir la 8ème porte pour cuire des pâtes, c'est moins dégradant. Chassant mes rêves les plus fous, je commençais pourtant à être excitée. Rah, pas dans ces moments la bordel ! Cachant au mieux mon excitation et mon stress, j'essaya de répondre le plus calmement possible à Soufuku :

Enchantée, Oogumaza-san. J'espère qu'on s'entendra au moins. Soufuku-san, moi aussi j'ai un sentiment étrange envers ce lieu, comme s'il y avait quelque chose de très dangereux caché derrière les innombrables portes du domaine. Et les servantes ne sont pas là pour nous rassurer, elles ont un comportement étrange, elles aussi. Concernant les autres puissances, je ne vois pas l'intérêt qu'un conflit éclate au beau milieu de Kaminari no Kuni, mais bon, si des gens sont assez bêtes pour en déclencher un, j'espère ne pas me tromper en disant que ce ne seront pas des Suna-jin. C'est tout ce que vous vouliez me dire, Soufuku-san ?

Si je continu à rester ici ca va mal se passer. Je le sens au fond de moi. Cette excitation que me procure Soufuku-san quand je repense à ce que je pourrais faire avec lui ne devait pas trop se manifester dans cette situation ci. Sinon j'allais faire des actions inconsciente et Soufuku-san changerait définitivement de vision sur moi. Après tout, pour l'instant notre relation n'est pas très proche, mais peut-être que nous pourrons nous rapprocher un petit peu plus ? Seul l'avenir nous le dira, mais s'il peut finir dans mon lit, c'est presque un rêve qui s'accompli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le printemps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011
» Tournoi du Printemps du jeu à Bourgoin Jallieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Kaminari no Kuni :: Domaine Futae :: Palais :: Aile de Suna-
Sauter vers: