Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mar 15 Jan - 19:54

Atsushi était sorti de l’hôpital quelques jours plus tôt et se portait maintenant à merveille. Il s’était remis de ses quelques blessures superficielles ainsi que de sa fatigue, celle même qui l’avait maintenu au lit pendant plusieurs jours, frisant la semaine. Marchant lentement dans le village, il regardait la vie tout autour de lui. Ils étaient en plein cœur de la journée et tout le monde se portait à merveille. Partout autour de lui, l’on pouvait entendre les oiseaux chanter et les enfants jouer, courant en tout sens dans le village. Le soleil, dominant le ciel, était accompagné d’une légère brise de vent, fraîche comme un lac de montagne, qui emmenait au nez d’Atsushi les odeurs de tous les commerces du coin. Sucreries en tout genre comme repas, tout y était. Ça fit penser à Atsushi que cela faisait près d’une semaine maintenant qu’il ne mangeait que la nourriture de l’hôpital, et un peu de nourriture disons … de plus grande qualité serait la bienvenue. Après s’être restauré, il repartit vers chez lui.

Le manque de ninja à Konoha devenait maintenant flagrant. La façon la plus simple de le voir était l’absence de la plupart des juunin dans le village. Pour la plupart parti à l’étranger pour des missions quelconques, il n’y avait à Konoha que le strict nécessaire pour maintenir la défense du village. Atsushi soupira. Il avait effectué une mission dangereuse, devant trouver la solution à l’empoisonnement du village. Il avait même du affronter l’Akatsuki, et c’en était finalement rendu indemne grâce à Kyûji Hyûga, un ninja très doué qu’il avait rencontré quelques semaines plus tôt lorsqu’il effectuait une mission dans une école. Grand charisme et sur de lui, les deux hommes s’était vite entendu.

Arrivé chez lui, il vit son père dans la cour devant la maison. Il s’étirait. Probablement pour se préparer à son jogging quotidien, se dit aussitôt Atsushi. Son père le salua et lui donna un message fort important.

- L’on m’avait avertit que tu arriverais bientôt. Je suis content que tu ailles mieux, Atsushi.

Il lui caressa la tête et continua

- L’on m’a aussi dis de te dire que l’Hokage t’attendais dans son bureau et qu’il fallait y allez au plus vite … Surement une autre mission. Continue de faire honneur à notre famille, Atsushi, mais fais tout de même attention à toi!

Atsushi acquiesa et vit son père, dans un dernier salut, partir au loin. Le jeune genin entra alors dans la maison. Après avoir mit des vêtements propres et avoir refait sa réserve de kunai, il ressortit de la maison et partit, à la course, vers le bureau de l’Hokage.

Il monta rapidement l’escalier le séparant de sa destination puis ouvrir rapidement la porte, après avoir prit la peine de cogner. Il y avait maintenant un silence dans la pièce. Atsushi fit quelques pas. Il y avait l’Hokage, debout derrière son bureau, puis une femme qu’Atsushi ne connaissait pas et n’avait jamais vu. Il la regarda en avançant, sans dire un mot, puis s’arrêta à ses côtés. Il regardait maintenant l’Hokage qui prit alors la parole :

- Bonjour Atsushi, je te présente Haato. Je vous ai choisis tout les deux pour une mission de la plus haute importance.

L’Hokage soupira puis se mit à marcher, contournant son bureau, vers les deux hommes pour mieux leur parler.

- La princesse du pays du Thé s’est fait enlevé il y a deux jours et les peu de ninjas que ce pays possède n’ont pas réussit à la retrouver. Ils n’ont pas les moyens de payer la rançon, mais peuvent s’offrir des ninjas de Konoha. D’après les informations que nous avons, le nom de la princesse serait Seildah, et elle aurait été enlevée par des ninjas déserteurs. Il faut que vous la retrouviez au plus vite, avant que sa vie ne soit en danger.

- Oui!

- Parfait, allez-y vite maintenant, je crois que vous vous êtes tout deux préparés pour la mission.

Atsushi regarda l’Hokage, puis Haato, puis l’Hokage, puis Haato.

- Eeeuh … C’est où le pays du Thé?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Haato
Chef de l'Akatsuki
avatar
Messages : 979

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mar 15 Jan - 22:25

Le village manquant cruellement d'effectif, l'hokage fît appel à Haato pour accompagner Atsuchi, un jeune Genin très prometteur dans une mission de rang A. Ce matin-là après avoir reçu la missive du Hokage, Haato s'empressa de sortir de chez elle. Il faisait bon dehors la brise qui caressée la peau de la jeune commerçante était douce et agréable, sur le chemin de la tour du hokage, elle salua avec un grand sourire les villageois qu'elle croisait ainsi que ceux qui partaient travailler ou ouvrait leur boutique. Elle s'arrêta quelques instants devant la grande tour.

"Que de souvenir, maintenant je vais faire honneur à l'hokage actuel, comme si c'était Naruto, car même s'ilssont différents, la volonté du feu, elle, est toujours présente."

Elle se remit en route, entra dans la tour et monta les marches jusqu'au bureau du Hokage. Haato salua les shinobi qui descendaient les marches et qui allaient partir surement en mission et arriva enfin devant la porte. Elle frappa.

- Entré fît le Hokage

Haato ouvrit la porte, la referma derrière elle et s'avança jusqu'au bureau du Hokage.

- Bonjour Hokage-sama, vous m'avez demandé ?

- Bonjour Haato, oui je sais que tu n'es pas une kunoichi, mais faisant partie du village de Konoha actuellement en manque d'effectif, je fais appel à tes services pour cette mission.

Itade tendis le rouleau explicatif de la mission.

- Pour cette mission tu seras accompagné du jeune Atsushi Ishimaru. Certes c'est encore un genin, mais il a sût faire face à des situations très périeuse. C'est certainement un de nos futurs meilleur shinobi, seul le temps nous le dira.

- Bien alors nous remplirons cette mission pour Konoha.

Haato entendit cogner à la porte, puis s'ouvrir rapidement, c'était un jeune homme qui venait d'entrer. Un silence inonda la pièce pendant que le jeune Atsushi avança de quelques pas. L'Hokage se mit debout derrière son bureau. Atsushi regarda Haato en avançant, sans dire un mot, puis s'arrêta à ses côtés. Il regarda maintenant l'Hokage qui pri alors la parole.

- Bonjour Atsushi, je te présente Haato. Je vous ai choisi tous les deux pour une mission de la plus haute importance.

L'Hokage soupira puis se mit à marcher, contournant son bureau, vers les deux Konohajin pour mieux leur parler.

- La princesse du pays du Thé s'est fait enlever il y a deux jours et les peu de ninjas que ce pays possède n'ont pas réussi à la retrouver. Ils n'ont pas les moyens de payer la rançon, mais peuvent s'offrir des ninjas de Konoha. D'après les informations que nous avons, le nom de la princesse serait Seildah, et elle aurait été enlevée par des ninjas déserteurs. Il faut que vous la retrouviez au plus vite, avant que sa vie ne soit en danger.

Le jeune Garçon s'empressa de répondre.

- Oui!

Itade répliqua donc avec aplomb.

- Parfait, allez-y vite maintenant, je crois que vous vous êtes tout deux préparés pour la mission.

Atsushi regarda l'Hokage, puis Haato, puis l'Hokage, puis Haato.

- Eeeuh ... C'est où le pays du Thé?

Haato regarda à son tour Atsushi.

- Le pays du thé ? Je ... à oui, j'y suis allé quelques fois, je connais quelque personne là-bas qui pourrons peut-être nous donner quelque petite information, alors allons y.

Haato se retourna, salua le Hokage d'un signe de la main, ouvrit la porte et sorti du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t607-annales-de-haato-la-petite-commercante-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t178-haato-la-marchande-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t167-haato-la-marchande-itinerante
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mar 15 Jan - 23:21

La fille aux cheveux blanc mentionna avoir quelques connaissances dans le pays du Thé. Après avoir fait saluer le Kage d’un signe de main, elle fit un demi-tour puis ouvrit la porte du bureau. Atsushi salua aussi son hokage qu’il n’avait pas l’occasion de voir souvent. D’ailleurs, celui-ci avait dit que la femme n’était pas un shinobi … cela voulait-il dire qu’Atsushi était le chef de la mission? Non, impossible, il était trop jeune. Si il avait choisit cette femme, c’est qu’il avait certainement ses raisons. Peut-être avait-elle quelque pouvoir caché, ou un grand leadership. Peut-être était-ce à cause de ses relations avec le pays du thé.

La jeune femme était un peu plus vieille qu’Atsushi. Peut-être avait-elle seize ans? Peut-être plus? Peut-être était-elle plus vieille mais se gardait plus jeune? Atsushi s’arrêta puis secoua la tête alors qu’ils franchissaient le couloir menant aux escaliers. Il pensait trop, il devait s’arrêter. Cette femme était son allié, et elle l’aiderait à mener à bien cette mission de rang A. C’était la deuxième donné à Atsushi, qu’on voyait surement comme un ninja prometteur. Les autres genin de Konoha avaient très, très rarement ce genre de mission qui était considérées comme trop dangereuses pour leurs capacités.

Atsushi, lui, utilisait le genjutsu, et il y était plutôt doué. En combat, il était souvent sous-estimé, cause unique de son âge, et il profitait souvent de cette situation pour mêler son adversaire. En le mettant confus, il pouvait souvent mettre à bien les missions dans lesquelles il était. Si on suit la logique, sa partenaire était très fort probablement forte en combat au corps à corps. Si c’était le cas, alors, ils se compléteraient et pourrait former une équipe redoutable.

Ils descendirent enfin les marches qui menaient au village puis la femme tourna à gauche. Le jeune genin se demandait si c’était au nord … ou peut-être plus à l’ouest? Enfin, il la suivit sans dire un mot. Comme le garçon, Haato ne lui avait pas encore parlé. Était-ce la gêne? Était-ce à cause de l’âge du jeune ninja? Était-ce parce qu’elle était comme lui et préférait ne pas trop parler? Aucune idée, mais Atsushi aimait ça. Il détestait les gens qui parlent sans cesse pour ne jamais rien dire. Ceci donnait alors beaucoup plus d’importance aux paroles, et rendait beaucoup plus crédible la personne qui les disait.

Après avoir salué les gardes, le nouveau duo franchirent les grandes portes de Konoha. Encore une journée merveilleuse, avec un petit vent bienfaiteur et un soleil qui semblait infatigable, n’ayant aucun nuage comme adversaire aujourd’hui. Ils suivirent le chemin qui les menait à la forêt.

En marchant à bon rythme, Atsushi se mit les mains dans les poches et prit son petit sac-à-dos qu’il avait emmené avec lui. Une dizaine de kunai, deux bombes fumigènes, quelques pansements, de la nourriture sèche pour trois jours. Il était bien équipé et préparé pour le voyage vers la destination : le pays du thé.

Après être entré dans la forêt, Atsushi leva les yeux au ciel, voyant au dessus de lui les milliers de feuilles et de branches qui virevoltaient, dansaient avec le vent. C’était une image apaisante. Le voyage, lui, allait probablement l’être moins. La princesse n’avait pas simplement disparut, mais elle avait aussi été enlevé par des ninjas déserteurs. D’habitude, les ninjas déserteurs n’étaient pas de simples enfants de cœur, c’était des criminels, et des criminels doués. Le duo n’aurait pas la chance de baisser sa garde une seule seconde. Ils devaient restés solidaire et agir intelligemment.

Ils marchèrent ainsi dans la forêt, toujours à bon rythme, alors que le soleil, au dessus de leur tête, semblait commencer à s’essouffler. De l’autre côté, la lune poussait pour avoir, elle aussi, un règne divin, mais un règne court, alors que le soleil redemanderait ses droits sur le monde. Atsushi eût la chance de voir le sentier puis la petite clairière où il avait eu la chance, quelques semaines plus tôt, de rencontrer un ninja d’Iwa. Il se demandait s’il allait le revoir.

Devant eux, la forêt se fit de moins en moins dense, laissant place à une plaine qui, au loin, quasiment à perte de vue, se transformait en désert de cailloux sec en tout genre. Le changement de climat avait l’air si soudain. Était-ce par là qu’ils allaient passer? Avait-il emmené assez d’eau? Il n’avait pas songé à cette possibilité.

Il commençait à avoir mal dans les jambes. Son séjour à l’hôpital l’avait affaiblit. La femme s’arrêta et regarda le terrain qui était devant eux. Elle avait un air songeur. Atsushi fit les quelques pas qui le séparait d’elle et prit la parole :

- Ne pensez-vous pas que nous devrions nous arrêter ici pour la nuit? Je ne crois pas qu’on arrivera avant le début de la nuit, et voyager de nuit n’est pas profitable, avec les monstres et les brigands.



_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Haato
Chef de l'Akatsuki
avatar
Messages : 979

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Dim 20 Jan - 17:29

Après toute une journée de voyage, les deux coéquipiers s'arrêtèrent devant ce qui allait être la seconde étape de leur périple, une immense plaine à perte de vue parsemer de cailloux et de poussière, puis Atsushi dit à la jeune fille aux cheveux blanc.

- Ne pensez-vous pas que nous devrions nous arrêter ici pour la nuit? Je ne crois pas qu'on arrivera avant le début de la nuit, et voyager de nuit n'est pas profitable, avec les monstres et les brigands.

[Haato regarda son jeune équipier et approuva ces dires d'un signe de tête. Elle se mordit les deux pouces, posa les mains sur le sol et invoca sa roulotte ainsi que Gamatsurugi .

- Bon Atsu-kun, il est temps de nous reposer un peu, Gamatsurugi veillera sur nous. (dit elle en lui proposant sa roulotte.)

Haato monta alors dans sa roulotte où parmi tous un tas d'objets en tous genre étaient très mal rangé, deux petits litsétait accessible. La nuit se déroula parfaitement bien pour Haato, qui était réveillée dès le lever du soleil, elle prit un sac dans sa roulotte et sortie rejoindre le garde crapaud. Elle mangea une appétissante boule de riz qu'elle avait sorti de son sac tous en demandant au gardien de la nuit si elle c'était bien déroulé. Gamatsurugi regarda Haato avec d'énorme yeux plein de fatigue et hocha la tête afin de répondre à sa question. La jeune fille désinvoca alors le garde pour qu'il puisse enfin se reposer. Elle détacha ses cheveux et tous en mangeant sa boulette de riz, ses cheveux se mirent à ce coiffer tous seul. C'est alors que Atsushi sorti de la roulotte.

- Bien reposer Atsu-kun ? car aujourd'hui nous allons traverser cette plaine désertique et ce soir nous camperons de l'autre côté aux frontières du pays du thé.

Haato tendis une autre boulette de riz à son coéquipier, puis désinvoca sa roulotte. Cette petite équipe prête, ils reprirent leur route vers le pays du Thé à travers la vaste plaine. La chaleur était pesante et le manque de vent venait rendre leur périple un peu plus dur. La vaste plaine avait de quoi rendre fou, car au bout de quelque heure, on pouvait voir le même paysage dans toutes les directions, pour une personne qui n'avait pas l'habitude de voyager, il pouvait se perdre, mais la jeune Haato qui depuis ça plus tendre enfance avait cette habitude du voyage. Quelque instant plus tard, elle se mit à parler toutes seul. (Enfin aux yeux d'Atsushi, car elle utilisée la technique Apparition Fantomatique) elle était en pleine discution avec Jiraya son ghost-mentor à propos de son jeune coéquipier, pour savoir s'il serait au niveau ou non. Haato Apprécier de plus en plus Atsuchi, car il n'était pas bavard et surtout même s'il y avait pensé ne lui avait pas dit qu'elle était folle de parler toutes seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t607-annales-de-haato-la-petite-commercante-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t178-haato-la-marchande-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t167-haato-la-marchande-itinerante
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mer 23 Jan - 22:31

Atsushi avait refermé la bouche et la femme en face de lui s’était tourné vers lui. Après lui avoir fait un bref signe de tête approbatif, elle se mordit les doigts puis invoqua un énorme crapaud. Celui-ci était plutôt grand, plus qu’Atsushi lui-même. C’était la première fois que le jeune genin en voyait un aussi grand.

La femme lui dit que le crapaud allait veiller sur eux pendant leur sommeil et lui offrit d’entrer dans la roulotte. La roulotte? Quelle roulotte? Atsushi s’était retourné, suivant du regard la jeune femme qui entrait dans une roulotte qui n’y était pas quelques secondes auparavant. Elle était capable d’invoquer des objets aussi gros?

Il entra dans la roulotte qui était quelque peu dans le désordre. Ça ne dérangeait pas du tout Atsushi, lui-même qui n’était pas très soucieux du ménage de sa chambre dans sa maison familiale. Tant qu’on sait où sont les objets qu’on a besoin, c’est parfait. Le ménage ne sert à rien, puisque ça retournait toujours au désordre de toute façon. La femme partit un peu plus loin alors que le jeune ninja voyait, à ses pieds, le lit qui l’attendait patiemment pour la nuit. Après avoir enlevé son gilet et ses pantalons, Atsushi se coucha puis monta la couverture jusqu’à son cou, fermant les yeux, se remémorant la journée qu’il venait de passer. Cette femme était sympathique, plus que bien des gens de Konoha. Il ne l’avait jamais croisé nulle part, il se demandait bien d’où elle venait. C’est dans les méandres de ses pensées qu’Atsushi finit par s’endormir. Dehors, la nuit noire, froide et venteuse laissait lentement place au jour, sous le regard fatigué du crapaud qui surveillait les alentours pour leur sécurité.

Atsushi ouvrit les yeux alors que dehors, le soleil sortait lentement. Il avait bien dormit et avait déjà hâte à la journée qui venait. Il se leva puis s’étira. La porte était entrouverte, la jeune femme était déjà sortit. Le genin fit les quelques pas qui le séparait de celle-ci puis fit, par l’interstice, la femme parler au crapaud, qui avait l’air fatigué. Atsushi s’essuya les yeux, avant de sortir. La femme, Haato, avait détaché ses longs cheveux tout en tenant quelque chose dans sa bouche. Le ventre du jeune ninja gargouilla, il avait apporté à manger et se ferait surement cuire un petit quelque chose. Il avança vers la fille pour lui dire les salutations matinales, puis dire merci au crapaud, qui, malheureusement, avait déjà disparut. Haato lui tendit une boulette de riz, qu’Atsushi accepta avec un sourire, en lui souriant.

- Bien reposer Atsu-kun ? car aujourd'hui nous allons traverser cette plaine désertique et ce soir nous camperons de l'autre côté aux frontières du pays du thé.

Après lui avoir dit un oui très simple, il acquiesça aux indications de sa nouvelle coéquipière. S’étant préparé pour l’aventure, ou plutôt la journée qui les attendait, la femme désinvoqua la roulotte puis ils se remirent en route.

Ce qui commença par une marche agréable vira rapidement au cauchemar alors que la chaleur se faisait de plus en plus intense. Plus ils marchaient, et plus le décor, derrière, les abandonnaient, les laissant seuls dans ce décor meurtrier. Le vent, inexistant, rendait l’insulte à l’injure. Atsushi tourna la tête et regarda partout autour pour ne voir que plaine désertique, à perte de vue. Il se serait perdu facilement dans de décor fantomatique. Il faisait chaud, tellement chaud, tout était si lourd, si difficile. Abandonner était-elle une option? Peut-être auraient-ils dû voyager de nuit finalement, la chaleur en moins aurait rendu le voyage beaucoup plus facile. Rien aux alentours. Après deux heures de marches, Atsushi avait l’impression qu’il allait perdre la tête. Il n’arrivait plus à penser correctement. Il ne faisait que fixer la roche et le sable sous ses pieds. Il était tout de même heureux d’être avec une coéquipière qui savait où elle allait, qui était habitué de faire des longs voyages.

Atsushi voyait l’espoir renaître jusqu’à ce que sa partenaire se mette à parler tout seul. Pas seulement quelques secondes : des minutes entière. Ça y est, elle avait perdu la boule. Atsushi n’osait rien dire, marchant tranquillement à ses côtés, espérant une folie passagère. Il allait lui proposer de s’arrêter quand il put voir au loin, très loin, une ligne verte qui se dessinait tranquillement.

Une forêt, de l’eau, des animaux, l’ombre et même du vent, pourquoi pas! L’air, de plus en plus frais, entrait et sortait des poumons du genin, lui redonnant lentement le sourire. Le soleil qui s’était moqué d’eux toute la journée descendait lentement devant eux. Ils purent assister au coucher de soleil, les plongeant lentement dans le noir. Atsushi soupira de soulagement puis ouvrit à nouveau les yeux. Devant eux, loin, très loin, semblait y avoir une habitation délabrée. Qu’est-ce qu’elle faisait là, seule, à la lisière du désert et de la forêt? Ce n’était pourtant un endroit très propice à l’érection d’une maison. Ils s’approchèrent de plus en plus, alors que les secondes formaient des minutes, pour voir finalement une maison démolie mais qui tenait toujours debout.

Atsushi s’arrêta alors que sa compagne fit de même. Il la regarda sans rien dire, attendant une réaction, n’importe quoi. Était-elle encore folle? Si jamais elle se parlait seule et qu’elle regardait Atsushi, comment devrait-il réagir? Devrait-il la gifler? S’enfuir en courant? L’ignorer? Le visage de la femme changea lentement, semblant devenir triste. Elle fit quelques pas par en avant, s’approcha de la porte de la maison.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Haato
Chef de l'Akatsuki
avatar
Messages : 979

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Sam 26 Jan - 21:49

Le soleil commençai à se coucher quand les deux compères sortir de ces grande plaine désertique pour arriver à la lisière d'une forêt. On pouvait enfin entendre la nature retrouver vie, l'eau d'un rivière qui s'écoulait lentement, les animaux se promener et même le vent semblai revivre, car il vînt caresser le visage de nos deux Konohajin, qui semblaient apprécier se climat plutôt que celui qu'ils avaient toutes la journée. Au loin devant eux, on pouvait apercevoir une habitation délabrée. Ils en approchèrent se demandant que pouvait bien faire une maison dans un tel endroit ? Il arrivèrent enfin devant la maison en ruine mais qui tenait toujours debout. Haato semblait triste à la vue de cette maison, car elle reconnu le sigle sur la porte d'entrée. Ce sigle était celui de son ancienne troupe de saltimbanque, cela faisait des années qu'elle ne l'avait plus vu et qu'elle avait perdu contact avec tous les membre de son ancienne troupe. Haato s’avança jusque devant la porte d'entrée et s’arrêta un instant, se demanda qui de son ancienne troupe avait bien pus vivre reclus dans cette maison ? Et il y a combien de temps ?

Haato approcha lentement sa main de la poignée de la porte d'entrée de la bâtisse, la tourna lentement et l'ouvrit. L'intérieur était certes sale, poussiéreux, fortement délabré mais la présence de vêtements et de reste de nourriture indiqué que des gens vivait en ces lieux. Les yeux de la jeune Haato s'illuminèrent, elle allait peut-être enfin retrouver une ancienne connaissance qui allait l'aider à retrouver les origine de son clan ? Elle avait à peine fait deux pas dans la sinistre demeure qu'une femme apparu devant elle, c'était une grande femme brune d'une trentaine d'année au courbe gracieuse qui se tenait de elle et lui dit.

- Cela faisait longtemps Haato ... Tu as bien grandit depuis tous ce temps. Que viens tu faire ici ? Me rendre une petite visite ?

Haato regarda plus attentivement la femme et se souvenu d'elle. C'était la dresseuse de fauve de son ancienne troupe. Même si Haato ne l'appréciait pas tant que ça, elle était tous de même contente de la revoir. La jeune Konohajin n'eu pas le temps de répondre au questions de son interlocutrice que celle-ci sortit un Kunai de derrière son dos en ajoutant.

- Je suis désolé que l'on se retrouve ainsi, mais je ne peut te permettre d'aller plus loin.

La jeune Commerçante, si contente d'avoir retrouvé un membre de son ancienne troupe ne s'avait plus trop quoi pensé. Pourquoi la menacé t'elle avec son Kunai ? que faisait elle dont dans cette maison. Les parole de la dresseuse avait à peine eu finit d'être prononcé quedeux déserteurs de Kusa fît leur apparition derrière elle, ainsi que deux autres au dessus de la porte d'entrée face à Atsushi qui était déjàs sur ses gardes. Haato ne semblait pas réagir, toujours plongé dans ces tas de questions sans réponse et surtout "sur le cul" (pardonnez moi l'expression) d'avoir retrouvé cette femme.

- Tuez les !!! ne les laisser pas s'enfuir !!! dit la dresseuse.

- Oui chef !!!! répondirent les quatre ninja en coeur.

les deux premier ninja foncèrent sur Haato tandis que les deux autres perché sautèrent sur le jeune genin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t607-annales-de-haato-la-petite-commercante-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t178-haato-la-marchande-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t167-haato-la-marchande-itinerante
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mar 5 Fév - 9:32

Asushi regardait autour de lui alors que, lui et sa compagne, s’approchait lentement de la maison. La forêt, enfin la forêt, cette odeur, de vent sucré qui venait à son nez. L’odeur des sapins, frais comme l’hiver, parvint jusqu’à lui. Il était étrange que cette plaine désertique finisse ainsi en forêt. C’était plus qu’étrange, en fait. Voulant ne pas paraître bizarre, il se tourna vers son amie qui semblait regarder devant elle la maison délabrée qu’ils voyaient. Elle s’en approchait de plus en plus. Atsushi, lui, joignit ses mains : « Kai. »

La réalité autour de lui changea complètement. Bien que la nuit fût tombée, ils étaient toujours dans ces plaines. Sans qu’il s’en rende compte, Haato ouvrit la porte. La forêt avait disparut. Ils avaient été attrapés dans un genjutsu fort efficace, et sans l’expertise d’Atsushi en la matière, il ne l’aurait jamais flairé. Il regarda partout autour, tout avait changé, le ciel, la nature, la maison elle-même semblait, tout d’un coup, dans un meilleur état. La femme de Konoha se mit à parler à quelqu’un. Atsushi était encore estomaqué et n’osait dire un mot. Il était resté derrière elle, les ennemis ne l’avaient probablement même pas remarqué. Il jeta un œil autour : personne. Dans les fenêtres, personne ne l’observait, et il n’y avait personne devant la maison. Il fit quelques mudras. Trois clones apparurent, allèrent se cacher sur les côtés de la porte alors que le troisième s’avançait lentement vers Haato, sans se faire remarquer.

Au moment où le troisième clone était à ses côtés, la femme, n’ayant qu’Haato en vue, fit volte face puis, dans un mouvement rapide, était rendu à seulement un pas d'elle, un kunai sous la gorge.

- Je suis désolé que l'on se retrouve ainsi, mais je ne peut te permettre d'aller plus loin.

Deux hommes arrivèrent derrière, dans une salle qui semblait caché qu’Atsushi n’avait pas vu. Deux autres hommes, plus haut, arrivait vers eux. Le clone aux côtés de Haato fit un mouvement rapide, plantant son Kunai dans le bras de l’ennemie qui tenait son kunai sous la gorge de Haato alors que les deux autres clones apparurent soudainement par la porte.

Les deux hommes qui était apparut en bas furent aussitôt attaquer par le premier clone. Ils commencèrent d’abord par rire d’être attaqués par un aussi petit bonhomme, et ils sautèrent enfin, afin de l’attaquer conjointement. Dur erreur, puisque le clone explosa aussitôt, laissant les deux hommes patauger dans leur sang, inertes, probablement décédés. Les deux hommes qui étaient en haut des escaliers furent d’abord estomaqués et n’osèrent pas bouger alors que, soudainement, devant eux, apparut le deuxième clone qui explosa aussitôt, ne leur laissant aucun instant de répit. En moins de dix secondes, les quatre hommes étaient morts. Ils semblaient inexpérimentés.

Haato était en sécurité. Alors que le premier clone explosait, le vrai Atsushi avait prit Haato par le bras et avait sauté avec elle. Il l’emmenait quelques peu plus loin, sous le socle de la porte, à quelques mètres du raffut. Elle n’avait pas encore bougé, ou réagi. Le deuxième clone avait explosé, et le troisième avait toujours son Kunai planté dans le bras de la femme, qui ne répondait plus, ne donnait aucun signe de vie appart celui de rester debout.

Atsushi, essoufflé, reprit son souffle. Après quelques secondes, la poussière était retombée. Tout s’était passé si vite. S’il n’avait pas flairé le danger avant, il se serait sans doute fait avoir lui aussi. La pièce retomba à nouveau dans un silence profond. Le clone d’Atsushi et la femme qu’il tenait ne bougeait pas et était silencieux.

Le genin de Konoha s’essuya les vêtements puis se tourna vers la femme, toujours estomaqué, qui n’avait ni bougé ni di un mot durant ces quelques secondes.

- Nous étions dans un genjutsu depuis le début… Tu les connaissais? Cette femme est emprisonnée dans mon propre Genjutsu. Les quatre autres sont morts. Expliques-moi ce qui se passe, qui sont-ils?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Messages : 556

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mer 6 Fév - 18:23

Tout se passa très vite. Le gamin de konoha avait invoqué des clones et était parvenu à maîtriser, en l'espace de quelques secondes les uns et à assassiner, en un battement de cil les autres.

Le parquet de la maison était imbibé de sang au point d'en rendre chaque latte de bois poisseuse et collante. Le jeune garçon à la tignasse noire avait terrassé en un rien de temps ses adversaires. C'était décidément impressionnant pour un garçon d'une dizaine d'années à peine ... La femme aux larmes vertes, quant à elle n'avait même pas eu le temps de montrer l'étendue de leur pouvoir. Leurs ennemis étaient à terre.

Les quatre hommes n'avaient probablement même pas eu le temps de comprendre l'erreur qu'ils avaient faite en sous-estimant leur adversaire.

- Nous étions dans un genjutsu depuis le début… Tu les connaissais? Cette femme est emprisonnée dans mon propre Genjutsu. Les quatre autres sont morts. Expliques-moi ce qui se passe, qui sont-ils?

Soudain, alors qu'Haato s’apprêtait à répondre, la dompteuse de fauves, vêtue d'un ensemble fait de peau de bête et dont le fouet pendait à la ceinture geignit. Plus étonnant encore, elle remua, toujours debout. Elle était pourtant sous l'emprise d'un genjutsu et n'avait pas le contrôle de son corps !

Atsushi et Haato se tournèrent vers elle, un air inquiet sur le visage. Esmeralda, la femme dont les longs cheveux noirs tombaient en rivière dans son dos bronzé semblait soudain livide. Sa peau avait perdu en quelques secondes son teint halé. Sans prévenir personne, elle ouvrit soudaint les yeux, le regard vide, les yeux voilé par un mur invisible. Ses pupilles étaient blanches.

Un spasme la secoua et une giclée d'un liquide visqueux et noir comme du goudron s'échappa de sa bouche, se répendant sur le sol, le mélangeant au sang qui coulait encore sur le sol. Ce n'était maintenant plus une giclée de ce liquide noir mais bien des litres entiers qu'elle était en train de vomir, secondes après secondes.

La quantité de matière "vomie" ainsi était telle que tous pataugeaient dans cette bouillie répugnante. Les corps inertes seraient bientôt entièrement immergés dans ce mélange obscur.

Quant à elle, esmeralda, qui ne s’arrêtait pas de vomir encore et encore cette étrange substance, avait commencé à maigrir dangereusement. Le liquide coulait, esmeralda vomissait et maigrissait. Elle n'était déjà qu'un tas d'os qui semblait avoir pris plusieurs centaines d'années en quelques minutes. Avant qu'atsushi et haato n'aient compris ce qui lui arrivait, elle s'effondra dans la marre qu'elle venait de vomir. Ils n'eurent d'ailleurs pas beaucoup de temps pour s'en étonner car, immédiatement, la matière visqueuse se mit à remuer puis, dans une assencion verticale, commença à se condenser pour atteindre une forme humaine, laissant derrière elle, un sol vierge de toute trace de sang, de saleté ou de cadavre !

Un homme au long manteau noir, coiffé d'un chapeau haut-de-forme assorti dont le visage avait été grossièrement bandé d'un ruban de tissus usé se tenait face à eux. D'un geste lent et theatral, il porta une main à son visage et dégagea son oeil droit en écartant les lambeaux de tissus. Son oeil noir fixait désormais atsushi avec une attention toute particulière.

-Petit, apprends qu'avant de vendre la peau de l'ours, il faut l'avoir tué. Tu es fort et ton insctinct est développé mais ça ne suffira pas, apostropha-t-il Atsushi. Je lis sur vos têtes étonnées que vous vous demandez ce qui vient de se passer ? Suis-je un maître dans l'utilisation du genjutsu, un illusionniste ? Personnellement, je préfère le terme de magicien.

Il agita sa main droite et des cartes à jouer sortirent des quatre coins de la maisons, fonçant sur les deux ninjas de konoha à une vitesse dépassant l'entendement, tels des shurikens survitaminés. Atsushi et Hanako furent cloués au mur à quelques centimètres de hauteurs du sols, immobilisés par les cartes qui s'étaient fixées au travers de leurs vêtements. Tel un fantôme, Zahakir, le magicien le plus puissant de son ère, flotta jusqu'à ses deux invités et s'approcha cette fois ci de haato. D'un doigt, il souleva son petit menton pour pouvoir la regarder dans les yeux.

-Haato, dis moi ce que vous faites ici et, peut être que je te laisserais partir en vie, en souvenir du bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haato
Chef de l'Akatsuki
avatar
Messages : 979

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mer 6 Fév - 21:32

La jeune Haato n'avait plus était encore sous le choque d'avoir rencontrée l'ancienne dresseuse de sa troupe de cirque, mais se choque s'évanouit en même temps que la décomposition de celle-ci, Esmeralda vomissait une substance noir qui dégagé une aura des plus maléfiques qui n'était pourtant pas inconnu à la jeune marchande.

*Mais pourquoi cette présence maléfique me semble familière*

Quand soudain la substance noir et visqueuse qui jonchait le sol se mit à prendre une forme humaine, qui devenait de plus en plus net jusqu'à laisser apparaître un homme au long manteau noir, sur sa tête était posé un chapeau haut-de-forme, son visage avait été recouvert de bandage usé se tenait maintenant face à nos deux shinobi de Konoha. D'un geste lent et théâtral, il aprocha une de ses mains à son visage et y dégagea son oeil droit en écartant les vieux bandages. Son oeil noir fixait désormais atsushi avec une attention toute particulière.

-Petit, apprends qu'avant de vendre la peau de l'ours, il faut l'avoir tué. Tu es fort et ton instinct est développé mais ça ne suffira pas, apostropha-t-il Atsushi. Je lis sur vos têtes étonnées que vous vous demandez ce qui vient de se passer ? Suis-je un maître dans l'utilisation du genjutsu, un illusionniste ? Personnellement, je préfère le terme de magicien.

Haato fût de plus en plus surprise car en plus d'une présence maléfique familière, la voix de cette individu le lui paraissait tout autant. L'étrange homme agita sa main droite et des cartes à jouer sortirent des quatre coins de la maisons, elles foncèrent sur les deux ninjas de konoha à une vitesse dépassant l'entendement, tels des shurikens survitaminés. Nos deux jeune shinobi furent cloués contre le mur à quelques centimètres du sols. Immobilisés par les cartes qui s'étaient fixées au travers de leurs vêtements, l'homme sombre s'avança vers eux tel un fantôme, il flotta dans les airs et s'approcha cette fois ci de haato. D'un doigt, il lui souleva son petit menton pour pouvoir la regarder dans les yeux.

-Haato, dis moi ce que vous faites ici et, peut être que je te laisserais partir en vie, en souvenir du bon vieux temps.

Haato regarda le magicien dans les yeux et elle se rappela de lui, Zahakir, oui c'était bien lui, il était à l'époque le plus grand magicien même s'il était très mystérieux, c'est en grande partie grâce à lui que notre cirque avait pus avoir autant de succès, mais il avait disparu du jour au lendemain sans aucune raison. La jeune itinérante n'avait jamais apprécier cette individu. La peur de la jeune fille s'était évaporé car revoir un telle individu la mettait hors d'elle.

- ... Za ... Zahakir ... toi ? mais comment ? ... ce qu'on fait ici ne te regarde en rien. Tu as abandonné la troupe sans rien dire et tu veux que je te dise quelque chose. Mais si tu veux tous savoir, tu me répugne encore plus qu'avant.

Elle cracha sur l'oeil noir qu'il avait découvert. Puis Haato ferma les yeux et se mit à se concentrer.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t607-annales-de-haato-la-petite-commercante-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t178-haato-la-marchande-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t167-haato-la-marchande-itinerante
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Jeu 7 Fév - 15:31

La femme était prise dans son genjutsu. Elle se voyait, en ce moment, entouré d’énormes pics sortant du sol qui la tenait en place, l’empêchant de bouger ou de faire le moindre mouvement. Elle était maintenant sous l’emprise d’Atsushi et rien ne pourrait la ramener. Atsushi prit Haato puis recula un peu, en la regardant. Il lui demanda qui ils étaient, qui était cette femme qui l’avait menacé. Elle allait répondre quand la femme sous l’emprise du genjutsu ouvrit soudainement les yeux. Elle les fixait, ouvrit la bouche, puis se mit à vomir un liquide noire visqueux qui pris soudainement possession du sol sous leur pied, allant même jusqu’à couvrir les deux cadavres qui étaient toujours en bas. Le clone d’Atsushi recula sous ce spectacle. Le vrai Atsushi, toujours aux côtés d’Haato, flairait le danger et se préparait à toute éventualité.

Il regardait maintenant le sol. Ce liquide était-il inflammable? Si jamais l’adversaire faisait une technique du feu, ils seraient peut-être extrêmement en danger. Atsushi était à l’affût. Il releva les yeux vers la femme qui avait l’air d’avoir vieillie extrêmement rapidement en quelques secondes. Le liquide visqueux noir, lui, se rejoignit soudainement en un centre, laissant apparaître un homme étrange. Celui-ci défit quelques bandages pour laisser son œil droit ressortir et regarder Atsushi.

Petit, apprends qu'avant de vendre la peau de l'ours, il faut l'avoir tué. Tu es fort et ton insctinct est développé mais ça ne suffira pas

Ils étaient en danger, mais Atsushi savait déjà quoi faire. Il ferma les yeux puis les rouvrit rapidement alors que l’homme disait quelques autres mots et sortait rapidement des cartes de sa manche. Atsushi sauta au plafond. Haato et l’homme ne l’avait pas vu. Il avait utilisé la technique Nijuu Kokohi no jutsu, aussi appelée seconde fausse place. Il avait entré Haato et l’homme dans son illusion.

Alors que l’illusion se fit attraper, avec Haato, par les cartes puis projeté, attaché, au mur, Atsushi était maintenant sur le plafond, les pieds collés, regardant en bas ce qui se passait. L’homme malsain se rapprocha de l’illusion d’Atsushi et de Haato.

- Haato, dis moi ce que vous faites ici et, peut être que je te laisserais partir en vie, en souvenir du bon vieux temps.

L’expression du visage d’Haato s’était modifiée. L’illusion restait là et ne disait pas un mot, feignant d’avoir été mit KO. Haato semblait désormais en colère et lui parla un peu.

- ... Za ... Zahakir ... toi ? mais comment ? ... ce qu'on fait ici ne te regarde en rien. Tu as abandonné la troupe sans rien dire et tu veux que je te dise quelque chose. Mais si tu veux tous savoir, tu me répugne encore plus qu'avant.

Elle lui cracha sur l’œil puis ferma les yeux. L’homme allait répondre après s’être essuyé l’œil. C’était le moment d’agir. Il n’avait pas remarqué l’illusion d’Atsushi, il était concentré sur Haato puis il avait perdu temporairement la vue. Atsushi ouvrit grand les yeux, puis passa à l’action.

Il sauta du plafond, atterrit sur le plancher derrière le fameux Zahakir, sauta sur le mur, à côté du magicien, le prenant par le collet et le dos, puis le projeta sur le mur de derrière, à quelques mètres d’Haato. Il fut propulsé dans les airs puis frappa violemment le mur avant de s’écrouler lourdement sur le sol. D’un autre saut, Atsushi, kunai à la main, se mit entre l’homme et Haato alors que le clone qu’il avait utilisé un peu plus tôt pour mettre la femme sous le genjutsu enlevait les cartes pour libérer Haato.

- Maintenant on a finit de jouer, dis-moi qui tu es et ce que tu veux!

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Messages : 556

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Lun 18 Fév - 11:22

D'un geste sec de la main, le magicien essuya le filet de bave qui commençait à s'infiltrer dans ses bandages. Cette petite gamine arrogante avait osé cracher au visage du grand Zahakir ?! Alors qu'il allait lui souligner la terrible erreur qu'elle venait de commettre, une main l'aggripa le collet et le dos.

D'un regard vers le gamin, il su qu'il avait été duppé. Mais s'était trop tard: le voilà déjà qui volait dans les airs. D'abord haato qui lui crachait dessus et maintenant lui, un simple gosse d'une dizaine d'année qui osait le prendre par surprise ?! C'est fou de rage que Zahakir se laissa heurter le mur de bois dans un son mat.

La douleur n'était rien en comparaison à l'humiliation qu'il venaît de subir. Comble de l'ironie, le gosse en profita pour le prendre de haut, kunaï à la main tandis que le clone qu'il venait de créer détachait haato de son perchoir :


- Maintenant on a finit de jouer, dis-moi qui tu es et ce que tu veux !

Tout en prenant appui sur le mur contre lequel il avait été projeté, Zahakir se releva en étouffant un grognement de douleur.

- Comme l'a dit la petite, je suis Zahakir, troisième du nom, un magicien de renommée mondiale aux pouvoirs sans limite !

Il avait terminé sa phrase quasiment en criant. Si son visage avait été découvert, le sourire qu'il avait en se moment sur la figure aurait glacé le sang des deux jeunes ninjas de konoha. Avant que le gamin ait pu faire quoi que ce soit, Zahakir avait déjà insuflé du chakra dans le mur. Celui ci s'était répendu dans le sol et lui avait fait immédiatement changer de texture : le parquet de bois était subitement devenu collant et ductile. Les deux ninjas remarquèrent le mouvement et tentèrent de faire un pas en avant mais non seulement leurs pieds restèrent collé au sol mais en plus, ils s'embourbèrent dans le sol jusqu'aux chevilles. Les murs, le sol et le plafond, toutes les parties de la maison avaient subit le même sortilège. Si le gamin tentait de lancer son kunai, il n'aurait aucun mal à l'esquiver grâce à sa capacité de lévitation. Ils étaient piégés.

Zahakir reprit :

-Quant à ce que je souhaite, je vais me répéter une dernière fois : de toute évidence, vous travaillez pour konoha puisque le gamin en possède le bandeau alors je veux savoir quelle est la raison de votre présence dans MA maison ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haato
Chef de l'Akatsuki
avatar
Messages : 979

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Jeu 21 Fév - 20:46

Il essuya d'un geste de la main, le cracha de Haato qui avait atterri dans les bandages de son visage. Zahakir commença à vouloir lui faire passer un mauvais quart d'heure, quand soudain, une main l'agrippa par le dos.

C'était Atsuchi, se jeune prodige avait réussi à duper le magicien et par la même occasion sauver la mise de Haato. Il volait Zahakir dans les airs jusqu'a le faire heurter le plafond. Pendant qu'un clone du shinobi de Konoha vînt délivrer la jeune commerçante qui était toujours imperturbable dans sa concentration.

Puis Kunai à la main, Atsuchi s'adressa à notre ennemi.


- Maintenant on a finit de jouer, dis-moi qui tu es et ce que tu veux !

Zahakir se releva en étouffant un grognement de douleur. Tout en prenant appui sur le mur contre lequel il avait été projeté.

- Comme l'a dit la petite, je suis Zahakir, troisième du nom, un magicien de renommée mondiale aux pouvoirs sans limite !

Il avait terminé sa phrase quasiment en criant. Le parquet de bois était subitement devenu collant et ductile. Les deux ninjas remarquèrent le mouvement et tentèrent de faire un pas en avant mais non seulement leurs pieds restèrent collé au sol mais en plus, ils s'embourbèrent dans le sol jusqu'aux chevilles. Les murs, le sol et le plafond, toutes les parties de la maison avaient subit le même sortilège.

Les chevilles de la jeune Haato était prise dans la technique de se foutu magicien et les paupières de la jeune commerçante commencèrent à devenir orange. Et Zahakir continua.

-Quant à ce que je souhaite, je vais me répéter une dernière fois : de toute évidence, vous travaillez pour konoha puisque le gamin en possède le bandeau alors je veux savoir quelle est la raison de votre présence dans MA maison ?

Haato ouvrit alors les yeux, elle avait les même yeux que ceux des crapauds ainsi que d'étranges marques orange qui avaient apparu sur leurs contour. Le mode Sage était activé. Elle souleva aisément ses pieds de cette technique grâce à la nouvelle puissance quelle venait d'obtenir, elle regarda Atsuchi en mauvaise posture qui lui avait permit de terminer sa concentration et regarda à son tour le magicien. Même si elle pouvait facilement se défaire de cette technique collante, cela allé ralentir ses mouvements. Haato eu une idée, elle prit le clone de Atsuchi par l'épaule et le fit tomber ventre à terre.

-Pardon Atsuchi, mais c'est nécessaire dit telle d'un ton calme mais déterminer.

Un fois le clone à terre, elle prit appuis sur son dos, lui permettant de faire un bond d'une rapidité hors du commun (grâce au senjutsu) sans se faire ralentir par la technique de Zahakir. Elle se retrouva alors devant cette momie magicienne et lui décocha du coup d'une force prodigieuse.

- je ne travail pas pour Konoha, mais pour moi même. Ce village est tout de même mon foyer donc si je peux rendre lui service, c'est avec grand plaisir que je le ferai, mais ne compte pas que je te révèle la moindre information sur notre venu ici car c'est toi qui va répondre à nos questions une fois que nous t'aurons battu. Et ce gamin comme tu dit, a plus de potentiel que tu en auras jamais alors ne nous sous-estime pas. dit elle tout en sortant son jeune coéquipier.

- Atsuchi faisons lui connaitre la force de Konoha !!

dit elle en se mordant les deux pouces.


_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t607-annales-de-haato-la-petite-commercante-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t178-haato-la-marchande-itinerante http://sns-rp.forumgratuit.org/t167-haato-la-marchande-itinerante
Messages : 297

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 5 A - 3 B - 3 C - 1 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Sam 23 Fév - 21:03

Après avoir posé la question sur l’identité et les intentions de son ennemi, Atsushi se mit en position de combat, kunai à la main, et se préparait à toute éventualité, y compris l’attaque directe. L’homme dit s’appeler Zahakir, magicien internationalement reconnu. Cela voulait-il dire qu’il était, tout comme Atsushi, un spécialiste du genjutsu? Atsushi en avait assez : il allait terminer le combat dès maintenant, sans plus attendre. Son amie, Haato, derrière, n’avait toujours pas bougé et semblait se concentrer sur quelque chose. Atsushi arqua les genoux pour sauter et … rien ne se passa.

Il baissa la tête pour voir que ses pieds étaient embourbés dans une matière visqueuse. Le plancher était devenu liquide, tout comme les murs et même le plafond. Ses options de fuite était annihilés et il n’avait presque plus d’options. Le genin lança un regard mauvais devant lui et vu que l’homme, l’ennemi bizarroïde lévitait, et n’était donc pas piégé par la technique. Était-ce encore du genjutsu? Serait-il capable d’en sortir?

Derrière lui, il entendit un splash alors que, dans une brève excuse, Haato avait prit le clone d’Atsushi pour prendre appui sur lui. Lorsque ce fût chose faite, elle fit un très grand saut et donna un coup de pied à l’ennemi qui sembla déstabilisé quelque peu. Le visage de la coéquipière du jeune genin de Konoha avait changé : d’étranges symboles étaient apparus, elle était devenue beaucoup plus forte et plus rapide. Était-ce le fameux mode sage que le légendaire Naruto Uzumaki, devenu Hokage, contrôlait à la perfection? Il semblait avoir vu dans les livres d’histoires que c’était la technique utilisé pour battre Nagato Pain lui-même. Malgré la mauvaise posture, il se permit de sourire, tout n’était peut-être pas perdu.

- je ne travail pas pour Konoha, mais pour moi même. Ce village est tout de même mon foyer donc si je peux rendre lui service, c'est avec grand plaisir que je le ferai, mais ne compte pas que je te révèle la moindre information sur notre venu ici car c'est toi qui va répondre à nos questions une fois que nous t'aurons battu. Et ce gamin comme tu dit, a plus de potentiel que tu en auras jamais alors ne nous sous-estime pas.

La jeune femme prit Atsushi par l’épaule et le sortit de ce mauvais pas. Après l’avoir soulevé, Atsushi eût l’occasion de mettre du chakra sous ses pieds et ainsi ne plus couler. Malgré tout, il n’était pas vraiment stable et avait quelque difficulté à se mouvoir. Le combat serait difficile, il se devait de le terminer au plus vite.

- Atsuchi faisons lui connaitre la force de Konoha !!

La jeune femme se mordit les deux doigts alors qu’Atsushi fit quelques mudras en sautant vers l’ennemi. La technique qu’il essaierait était une de ses spécialités, c’était une technique d’Immobilisation. Si jamais l’ennemi voyait Atsushi faire ces signes, il serait alors pris dans sa technique genjutsu, et Haato aurait certainement le temps de l’attaquer et de le mettre K.O. avant que le fameux magicien s’en rende compte. C’était partit. Toujours dans les airs, face à l’ennemi, Atsushi s’écria :

- Boseki no jutsu!

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t433-annales-d-atsushi-fils-des-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t424-bingo-book-d-atsushi-ishimaru http://sns-rp.forumgratuit.org/t419-atsushi-ishimaru
Messages : 556

MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   Mar 24 Sep - 17:51

Sous les bandages recouvrant son visage, Zahakir grimaça. Il venait de se faire avoir non pas une mais deux fois, dans son propre terrain... D'un geste il se frotta la joue qui devait surement faire coulé un peu de sang sous les bandes de tissus à cause de l'impact du coup... Quelle plaie, quand il arrivais à piéger l'un des deux, l'autre se débrouillait pour tout gâcher. Et pire que le reste, il avait été projeté hors de sa maison et des pièges qu'il y avait disposé.

- Je ne travail pas pour Konoha, mais pour moi même. Ce village est tout de même mon foyer donc si je peux rendre lui service, c'est avec grand plaisir que je le ferai, mais ne compte pas que je te révèle la moindre information sur notre venu ici car c'est toi qui va répondre à nos questions une fois que nous t'aurons battu. Et ce gamin comme tu dit, a plus de potentiel que tu en auras jamais alors ne nous sous-estime pas.

Tss... Encore de la provocation gratuite. Mais il ne devait pas marcher. Il perdrait de sa sublime en se mettant en colère et peut-être le combat. En gardant la tête froide, il se savait largement capable de battre ces deux ninjas qui, malgré les paroles d'Haato, était sans doute venu cherché son "colis"...

La femme commença à préparer une technique, sans doute d'invocation au vu de sa morsure au doigt pendant que l'autre gosse se jetait sur l'illusionniste, composant aussi des mudras. Mais Zahakir ne se laissa pas avoir et ne le regarda pas. Il avait comprit avoir affaire à un excellent utilisateur de Genjutsu, et les gamins de cet âge n'avait sans doute qu'une seule corde à son arc... Il ferma son œil apparent et composa quelques signes avant de souffler :

- Ninpo, clone de brume...
Clone de brume:
 

Dans un petit nuage de fumée apparurent alors une trentaine de clones immatériel, cachant l’original. Ce-denier, bien loin derrière sans que ses adversaires de le sache, recomposa quelques signes pour provoquer un autre Genjutsu. Celui-ci reflétait le paysage à l’endroit ou il se trouvait, cachant sa position de plus belle. Assuré de son avantages et de son camouflage, il retint un sourire avant de tirer de sous sa cape des cartes à jouer. Ses clones firent de même. Et tout les Zahakir les lancèrent en même temps. Les deux ninjas de la feuille ne pourrait surement pas pourvoir deviner lesquels étaient vrais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang A: Sauver la princesse Seildah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Passé :: Monde Shinobi il y a 20 ans :: Autres Pays-
Sauter vers: