Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [En route vers le domaine futae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 81

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: [En route vers le domaine futae]   Jeu 25 Aoû - 15:21

Jour 0 :

Après la rencontre avec leur sensei, Erina, les trois genins s'en allèrent préparer leurs affaires le plus vite possible.

En âge une fois arrivée chez elle, elle ouvrit la porte brusquement et cria le nom de sa mère. Aucune réponse. Elle se précipita alors à l'étage, fît coulisser la porte de la chambre de sa mère pour l'ouvrir et ne pût qu'observer un lit bien fait. Elle redescendit et vérifia si sa mère ne préparait pas à manger ou ne regardait pas la télévision. Elle n'était visiblement pas là. Akiko avait déjà perdu 5 minutes à la chercher, et ça sans compter le trajet depuis l'aire d'entrainement jusqu'à chez elle. Il n'était plus question de perdre plus de temps.

"Bon... Maman n'est pas là. Je vais devoir lui laisser un mot. Bien... De quoi vais-je avoir besoin pour ce voyage? Je devrais prendre de quoi m'entraîner et de quoi dormir, puis quelques rations, pas plus."

En rangeant ses affaires précautionneusement dans son sac à dos, elle jeta un coup d'oeil sur sa table de chevet. Sur celle-ci se trouvait un cadre photo. La seule photo de son père qui lui restait. Ils étaient tous les deux en train de s'entraîner à la maîtrise du son, sur le sommet d'une montagne. C'était sa mère qui avait pris cette photo à leur insu.

Elle se pinçait les lèvres.

"Je l'emmène ou pas? Et si je la perds? Et si on me la vole?"

La pochette sur le côté de son sac était encore vide et mis fin à cette hésitation. Akiko agrippa le cadre et  l'enveloppa d'un de ses débardeurs afin d'éviter que ce dernier ne se casse si jamais il venait à subit un choc.

Après avoir rempli son étui à kunaï et shurikens, elle redescendit dans la cuisine et pris quelques provisions dans le placard de la cuisine. Il était toujours plein à craquer, la mère d'Akiko veillait toujours à ce qu'elle ne manque de rien. Même si elles ne parlaient pas beaucoup entre elles et que presque tous les repas se passaient dans le silence, sa mère s'occupait énormément d'elle. A vrai dire, sa mère n'avait pas encore réussi à accepter la mort de son époux.

Akiko commençait à écrire un mot à sa mère pour lui expliquer qu'elle partait en mission avec son nouveau sensei. Avant qu'elle ne puisse entrer dans les détails, Aguri et Takaho frappaient à la porte. Elle abrégea puis sorta de la maison.

-Allez! dépêche-toi! s'écria Takaho, impatiente.
-Oui, oui, je suis prête, allons-y! Et sinon Aguri ton nez? demanda Akiko en riant légèrement.
-Ben il me fait mal, tu t'attendais à ce que je guérisse en une demi heure? rétorqua t-il d'un ton sarcastique.
-Rah c'est bon je plaisantais! Néanmoins, j'ai beaucoup été surprise par tes parchemins. Tu as l'air de bien maîtriser le Fuinjutsu. Toute cette fumée qui sortait de tes parchemins à n'en plus finir! Incroyable! Même si le sensei s'en est foutu, je suis sûr que cela peut s'avérer très pratique! Il faudra que tu m'apprennes!
-Oui, en effet. Il esquissa un sourire. Mes parents sont ninjas eux aussi et le Fuinjutsu, c'est vraiment leur domaine. C'est pour ça que je me sers de ce jutsu. Moi, j'aimerais bien être fort au kenjutsu en vrai, mais personne de ma famille ne saurait vraiment m'entraîner. J'espère qu'Erina-sensei saura m'apprendre à maîtriser le sabre. En attendant, je me sers de ce que j'ai!

Akiko lui souria avant de continuer :

-Et toi Takaho, tu étais restée très immobile toi aussi durant l'entraînement, mais je crois savoir que tu es forte en Taijutsu, non?
-Oui, dans ma famille, on s'entraîne surtout au taijutsu. Nous privilégions ce ninjutsu car nous considérons qu'un ninja rapide est plus à même de se défendre. Nous ne privilégions donc pas non plus la force, mais la vitesse de nos enchaînements, de telle manière, l'adversaire est plongée sous un déluge de coups et ne peut pas tout parer. Si tu veux tout savoir, presque tous les membres de ma famille maîtrisent le Suiton, et moi de même. Bien que nous nous entraînons plus au taijutsu, nous nous entraînons également aux jutsus Suiton afin d'être polyvalent le jour où le taijutsu ne suffira pas. Pour l'instant je sais juste provoquer de la brume, technique ancestral de Kiri.
-Ah je vois, pour camoufler un maximum tes déplacements, c'est utile!

Ils arrivèrent à la porte quelques minutes plus tard. Erina-sensei avait un sac à dos très petit et portait un sugegasa. Elle s'était habillée d'un long manteau blanc et en tenait dans sa main trois autres.

-Tenez, les mômes, c'est pour vous! Elle leur lançait chacun un manteau. En route maintenant! Un bateau nous attends, j'espère qu'on arrivera avant la dernière épreuve! Ne traînez pas en route, ou ça va barder!

C'est alors qu'il franchirent les portes du villages pour partir au nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [En route vers le domaine futae]   Ven 26 Aoû - 20:15

Jour 3 :

Akiko n'avait jamais été aussi loin depuis qu'elle s'était installée à Kiri avec sa mère. C'était à la fois exaltant, car il s'agissait avant tout de son premier voyage avec Erina-sensei et son équipe. Ajouté à cela, elle se rendait au pays de la foudre où elle n'avait jamais mis les pieds auparavant. Mais ce voyage était aussi en quelque sorte déprimant : il lui rappelait son errance avec sa mère après le sacrifice de son père.

Erina était bien évidemment au courant de tout cela. Elle essayait de remonter le moral à Akiko ou simplement de l'occuper mentalement en discutant de tout et de rien. En fait on pouvait se demander si elle essayait de remonter le moral d'Akiko ou celui d'Aguri, car au final, c'était Aguri qui essayait toujours de prendre la parole à la place d'Akiko. Peut-être étaient les questions et remarques d'Erina-sensei trop générale, et pas assez précise pour que le seul garçon de l'équipe comprenne qu'on ne lui adressait pas forcément la parole.

Au bout d'un moment, Erina avait réussi à perdre Akiko dans un autre flot de pensée que le précédent. Elle lui a fait remarquer que les ondes sonores se déplaçaient plus vite dans l'eau, et encore plus vite au travers du métal. Cela laissait Akiko perplexe, elle avait un gros avantage en étant une ninja de Kiri : en effet, toute cette brume, toute cette humidité dans l'air avait certainement un impact sur son Onkyoton no Jutsu. Bien que la vitesse de propagation d'une onde sonore avoisinait les 1000 km/h dans une atmosphère normal, c'est-à-dire à température ambiante, il était peut-être possible de tirer profit de la physique? Akiko y songeait.

Vers midi, du troisième jour donc, ils arrivèrent à la côte nord de l'île où se trouvait Kirigakure no Kuni. Il y avait une sorte de catamaran qui les attendait au bord de l'eau, avec un ninja de l'ANBU présent.

-C'est notre navire. Vous avez déjà navigué? C'est pas une croisière là où on va, j'vous l'dis.

Aucun ne répondit.

Ils mirent leur sac dans un filet accroché à l'un des mâts. Akiko s'est inquiétée l'espace d'un instant pour son cadre et était sur le point de regretter. Si jamais une tempête devait arriver, le sac serait sûrement trempé, est-ce que le cadre et la photo s'abîmeraient?

Ils mirent les voiles. Cap au nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [En route vers le domaine futae]   Lun 5 Sep - 21:25

Jour 8:

Le voyage s'était bien passé. Akiko avait pu s'entraîner tranquillement à exercer sa voix sur l'eau. Cela fascinait beaucoup son sensei et Aguri ; Parfois, les ondes sonores étaient si fortes que cela formait des vagues et le bateau tanguait. Le suel garçon du groupe n'avait pas chômé non plus, il s'est entraîné à contenir de l'eau dans ses sceaux. Pour l'instant il n'arrive pas très bien à gérer cette nouvelle technique, très souvent le papier s'humidifie et parfois même se déchire au lieu de recracher l'eau. Takaho, quant à elle, a préféré la méditation. La mer avait été calme tout le long du trajet, on aurait dit un concours entre ces deux-là, qui allait remporter le prix du plus calme?!

Dans la fin d'après midi, Aguri s'écriait :

_TERRE! TERRE EN VUE!

Takaho ouvrit les yeux et sourit.

_Enfin! J'en avais marre de contenir ce mal de mer. J'ai l'impression d'avoir dormi 100 ans à force de fermer les yeux.
_Regardez! un peu sur la droite, c'est un bateau de Kiri, non?

Tous regardèrent.

_Ahoi! C'en est bien un, en effet. Ils se rendent sûrement aussi au domaine futae pour l'examen. Sinon, ils seraient plus discret.

Le bateau accosté avait déchargé pas mal d'affaires sur le bord de la plage.

_Hâtons-nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [En route vers le domaine futae]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[En route vers le domaine futae]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» La route vers la mer [Libre]
» Maison de Nara
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai
» Les Chroniques d'une Rôdeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Mer de Mizu-
Sauter vers: