Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [S] Un tueur si proche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 30 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Sam 1 Oct - 18:45

Ces foutus tambours qui ajoutaient une pression supplémentaire aux ninjas de Konoha venu accomplir cette mission. Une personne normale aurait sûrement perdu la boule avec une pression aussi grosse, les shinobis avaient beaucoup de vies en jeux, ils se devaient de coincer le tueur le plus rapidement possible, cette mission devait se terminer le plus vite possible..  Izaya continua sa marche en examinant un peu près tous les recoins puis soudainement.. Un cri perçant, strident.. de terreur se distinguait au sud de la ville. Le jeune homme tourna la tête vers le cri puis Shura demanda au genin de la suivre sa voix était devenu autoritaire comme une mère demandant à son gosse d'arrêter sa bêtise. Okazaki regarda l'adolescente partir, mais l'ado' avait un doute, il sentait que quelque chose se tramait, comme si ce cri était une diversion. Iza' effectua quelques mudras pour faire apparaître un clone qui avait pour ordre de rester au nord. Si le clone venait à disparaître, alors ça signifiait que le tueur est au nord. Izaya courrait de toute vitesse pour atteindre le cris qui provenait du sud. Le jeunot sauta de toit en toit pour allez plus vite voir le cri strident.. Cette mission était définitivement chiante..

Une fois rendue sur place, Izaya vit Shihone avec une petite fille dans le bras, elle devait être la même fille qui avait crié d’effroi auparavant. Shura était aussi là, elle semblait être choquée.. ? Par quoi ? Le faignant détourna le regard et il vit.. une abomination, l'horreur en elle-même. La rage venait s'installer doucement dans l'âme vide du garçon. Il serra les poings le plus fort possible, ces derniers en devenaient rouge, ce monstre allait payé ! Hors de question de l'emmener en prison, il allait crever ! Il devait crever ! Quelques mains bougeaient dans le tas de cadavre, une personne regardait Izaya droit dans les yeux. Le gamin commençait à tressaillir, la peur refaisait surface, l'homme dans la pile de cadavre chuchota doucement, seul Okazaki pouvait entendre ce qu'il disait.

-Aide..Mo….   Puis le silence complet, l'homme décédait des multiples blessures.  Le jeune homme allait chercher ce foutu meurtrier, le konoha-jin décida de se rendre dans une ruelle un peu plus en évitant de se faire voir par les autres ninjas de Konoha. Le bleuet s'enfonça dans une ruelle où la seule source de lumière était la lune qui éclairait la totalité de la rue.

-Allez. Tueur vient-là. Je suis seul, je suis un villageois faible cependant.. Je ferais tout pour te battre ! Allez montre toi sale monstre. Je suis prêt.

Izaya se vendait complètement au diable. Mais avec un peu de chance, l'assassin allait se présenter et tous de suite après, le jeune homme pourrait utiliser la marque de Konoha pour faire venir Atsui..

_ _ ___________________________________________ _ _

Tu me trouve faible ? Vient te battre alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5886-annales-d-izaya#45745 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5846-bingo-book-de-izaya#45385 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5845-izaya-de-konoha-fini
Messages : 48

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Dim 2 Oct - 8:11

Tout d'abord il y avait ses tambours qui tapaient à n'en plus finir assourdissant le jeune genin qui mettait ses mains sur ses oreilles. Il devait s'agir d'une alerte ou quelque-chose du genre mais c'était vraiment trop sombre comme son. Il se dirigea alors vers la source du bruit pour finalement entendre un cris effroyable qui lui glaça le sang. Il tenta alors une approche discrète, passant par les petites ruelles sombre, pataugeant dans les flaques de boue. Il finit par arriver plus au sud dans une grande place où se trouvait Shura, la femme qui était censée devenir leur sensei plus tard si l'on suivait bien le rapport du hokage.


Toutefois, ce que Yume vit ensuite le fit frémir: d'énormes tas de macchabées. Des cadavres empilés les uns sur les autres comme de vulgaires sac de plâtre. Un vrai charnier. Caché derrière un tonneau au coin d'une rue, le ninja observait la scène avec attention, terrifié. Le spectacle macabre était trop horrible pour lui, son coeur battait à 100 à l'heure. Une vraie locomotive. Il avait des sueurs froides et tremblait comme une feuille morte. Haletant, il serait fort le manche d'un Kunai dans sa main droite et tentait en vain de former un mudra correcte de son autre main.


Les souvenirs de ses défunts camarades lui reverent en boucle, il les voyait encore se faire torturer, mourir de façon horrible. Un vrai massacre qui pourrait bien se reproduire après tout. De la sueur perlait le long de son front qu'il essuyait d'un geste hésitant, il était limite paralysée par la peur de revoir ses camarades se faire détruire eux aussi. La peur était incontrôlable mais une pensée subsisté dans l'esprit de Yume: il ne pouvait pas le laisser faire ainsi! Il devait agir, quoi qu'il en coûte!  Il fallait donc passer aux choses sérieuses. Il fit donc un clone de futon qu'il chargea de rester ici pour surveiller en cas de danger et voyant son grand ami Izaya partir il décida de le suivre discrètement.


C'était totalement irréfléchis de s'éloigner comme cela du groupe! Il était complètement fou de se livrer au meurtrier comme cela. Le genin attendait donc, caché dans un coin de rue pour surveiller son ami: ils avaient bien tous une marque pour prévenir le hokage, mais ce dernier malgré les événements n'étaient toujours pas là! Peut-être valait-il mieux l'appeler maintenant? Non! Ils perdraient en effet de surprise et ne pourrait donc pas coincer le tueur. Il fallait activer la marque une fois que ce dernier ait été trouvé un point c'est tout! Il créa donc un nouveau clone qu'il chargea de contourner l'endroit afin de préparer une embuscade. Ainsi, il pourrait donc exécuter sa fameuse technique de la double paume de la bourrasque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 555

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Mer 2 Nov - 4:24

- Je suis prêt. 

Une ombre sourit. Elle s'était faufilée jusque là et était maintenant à quelques pas de nuit, cachée dans le noir. Nul bruit, nul odeur n'émanait de cette chose sans coeur.


- Tu es prêt.

Si le jeune homme avait sursauté et s'était retourné, il n'aurait rien vu. L'ombre s'était déjà volatilisé et avait réapparu quelque part, plus loin, devant tous.

À ses pieds se trouvait le cadavre de la femme tuée plus tôt. Quelques shinobis étaient présents devant lui. L'ambiance était particulièrement glauque. L'ombre était un homme. Cet homme portait une longue tunique noire. Ses cheveux longs lui tombaient jusqu'aux épaules, passant tout près d'un visage absolument neutre, sans expression. Son seul signe distinctif était ses yeux d'un vert profond. Il portait, à chaque côté de ses hanches, des petites armes bizarres venus des confins du continent. 

- Alors vous avez décidés d'intervenir. Ici, la mort atteint tous et vous atteignez la mort. Une étape importante de votre vie, shinobi, inéluctable.

Il fit un petit pas de derrière, devant la mine médusée des gens présents qui l'observait. 

-  Maintenant je vais vous montrer ce qu'est la mort.

Les deux armes étranges qu'il avait autour de ses hanche se mirent à voleter derrière lui et prirent une teinte orangée. Elle avait des airs d'auréoles. Les tambours, au fond, devenait de plus en plus saccadé, mais aussi de plus en plus fort. Pour la première fois, l'homme sourit. Il ne fit qu'un mouvement de doigt.

- Myar'ach Ei'e'ichell

Une étrange et énorme boule de feu se dispersa autour de l'homme comme une onde de choc. Les dommages étaient partout à 360 degrés. Pour s'en sortir, il avait fallut se cacher très vite ou bien faire une technique pour bloquer la partie dangereuse. 

Au pied du nouveau protagoniste, les cadavres d'une mère et d'une jeune fille gisait, inerte, carbonisé. Il renifla, satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 266

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Sam 12 Nov - 9:40



Le démon se dévoile


La jeune chunin de Konoha était donc arrivée là avant les autres, cette pile de cadavre entre la mort et la vie, vide de toute âme ou volonté, tout cela lui avait fait froid dans le dos, et elle avait récupérée cette petite fille, comprenant que quelques minutes plus tard, que la femme qu'elle pointait n'était autre que sa mère ... Ainsi ... elle était orpheline ? Avait elle un père ? Des grands parents ? Ces pensées étaient clairement inutiles a l'heure actuelle ... Le but était de trouver le monstre responsable de ça et il allait falloir le trouver vite avant qu'il n'agisse a nouveau. Les autres shinobi de Konoha arrivèrent vite ... Shura, cette fille que Shihone appréciait assez, osa demander si quelqu'un avait vu quelque chose ... Mais personne ... Aucune réaction, seule cette gamine semblait réellement atteinte par ce massacre ... Que c'était il passé ? Shihone cherchait le Hokage du regard, mais il n'était toujours pas arrivé, c'est quoi ce bordel ? Shihone commençait à ressentir la peur, se contrôlant pour rassurer l'enfant, mais ça n'allait pas durer ...

Izaya tentait alors de provoquer la personne responsable de ça, mais rien, tout ce qu'il risquait d'y gagner, c'est sa mort inutile et stupide ... Il n'avait sans doute pas réfléchi, et son comportement n'était pas celui d'un ninja, il n'avait pas réussi à garder son calme, risquant de mettre en danger le village entier ... Puis un mouvement de recul de la part de la foule, Shihone regardant la raison, et elle vit cette ombre, avec a ses pieds un cadavre, c'était peut être stupide, mais ... avoir enfin un visage à mettre sur ce crime, rassurait la fleur de cerisier, regardant cet être démoniaque, il parlait, encore et encore, les tambours était toujours présent en fond, à quoi jouait il ? Était-ce de la folie ? Sans doute, cet homme devait avoir un sérieux problème psychologique, la petite fille tremblant dans les bras de Shihone, la jeune kunoichi ne répondit rien à ce type, regardant tour à tour les coéquipiers présent pour cette mission. Puis le bordel commença, le montre lança une attaque, du katon, et sans doute de haut niveau, Shihone n'avait pas le temps de contre attaquer en défense, attrapant la gamine et faisant un bond plus loin, évitant de peu les flammes dévastatrices, elle garda la fillette auprès d'elle alors que ce monstre l'horripilait, lançant alors un regard a Shura et Cälamh, il n'y avait sans doute pas d'autre options pour le moment, elles allaient devoir se battre ... Les villageois s'étaient déjà réfugiés, tant mieux ... Shihone effectua quelques signes, murmurant alors en discrétion ... « Mokuton, mokuzai-tai », pointant alors son bras vers la cible, à savoir ce monstre, tandis qu'elle s'en servit comme d'une sorte de mitrailleuse, propulsant une dizaine d'échardes avec puissance, visant les points vitaux bien qu'elle ne savait que la base et qu'elle n'était clairement pas encore experte là dedans, pendant qu'il faudrait d'ailleurs qu'elle comble cette lacune ... enfin bon, elle espérait que cela touche, bien que ce n'était qu'une diversion, espérant que ses acolytes auraient quelques choses de plus utiles en réserve, Shihone préférait attendre avant de sortir le grand jeu ...

Technique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Ven 25 Nov - 18:14

- Myar'ach Ei'e'ichell

Puis une terrible déflagration. Une seconde si longue qu'on aurait cru qu'elle était devenue une minute. Pourtant, en cette seule seconde, un large écran de feu avait enveloppé l'homme mystérieux avant de s'étendre partout autour de lui. Des cris d'agonie se firent entendre. Des gardes de la ville s'était rapidement approché de l'homme afin de l'attaquer et étaient partis en cendre dans une douleur qui laissait craindre le pire. 

De grands nuages noirs étaient apparus dans le ciel, cachant la lune qui, en cette nuit, était la seule source de lumière disponible. La noirceur qui apparût laissa aussi place à un froid d'autant plus grand qu'il ne semblait pas présent quelques secondes avant. 

Plusieurs hommes avaient trouvés la mort dans cette attaque. Plusieurs hommes avaient, eux, survécus. Une jeune femme blonde avait prit un pas de recul et avaient rapidement lancé contre l'attaque un sceau qui l'avait réduite à néant. Si l'attaque avait fait quelques victimes, elle aurait dû en faire beaucoup plus. Ainsi, il y avait une autre personne que le Kage possédant le pouvoir d'arrêter cette attaque?

La jeune femme commença un discours. L'homme ne souriait plus. Elle semblait terriblement en colère. Une aura orangée se dégageait de l'homme qui ne souriait plus. Alors qu'elle parlait, des chaînes étranges étaient sorties de son dos, menaçant l'homme qui ne souriait plus. Contre la mort, elle souhaitait la mort. Contre la douleur, elle offrait la douleur. Contre l'horreur, elle devenait l'horreur. Elle regardait avec haine l'homme qui ne souriait plus. Non, il ne s'amusait plus.

Les chaînes sont projetés contre l'homme mystérieux. Un garde, tout près, retiens son souffle, regarde, comme au ralenti, les chaînes s'enfoncer dans l'homme qui ne souriait plus. Il le voit, l'homme, projeté par en arrière. En un souffle, il semble s'écraser contre le muret derrière lui. Le garde avale sa salive. La lune refait son apparition. Des échardes de bois s'enfoncent aussi dans l'homme.

L'homme se relève? Non, il ne se relève pas. Les chaînes sont entrés dans son corps qui ne saigne pas. La lune refait son apparition et éclaire la ville. Le garde voit l'homme mystérieux, écrasé contre le mur, lentement lever un bras. Mais il n'achève pas son mouvement: plusieurs pierres viennent l'écraser encore plus contre le mur. Un coup de poing vient s'enfoncer dans son visage qui éclate sous la pression. L'homme mystérieux tombe. Un vent, froid, se lève et fait frissonner le garde en sueur. 

Quelques secondes s'écoulent. Le garde régurgite de nouveau puis se permet un sourire. Est-ce déjà la fin? Il regarde les gens autour de lui, personne en particulier. Il cherche le regard qui lui confirmera la fin de cette horreur. Mais personne ne lui rend son regard. Quelques-uns ont relevés la tête et regarde vers une maison, plus loin. Il se tourne, lentement. Il lève le visage, sent une goutte de sueur froide lui couler le long du cou. L'homme mystérieux était là ,sur le toit. Pourtant, son cadavre était aussi à côté du muret, juste en face de lui. L'homme à la teinte orangée qui ne souriait plus fit un léger pas par devant en regardant la jeune femme qui avait, plus tôt, arrêté son attaque.

- Les dieux vous ont abandonnés. Ei'e'ichell Erathmir!

Il leva ses deux bras au ciel. Les nuages prirent une teinte orangée puis le vent froid devint rapidement chaud, étouffant. Partout autour, instantannément, on se mit à entendre des sons de cris. Des femmes, des enfants et des hommes avaient commencés à pousser des cris qui n'avaient plus rien d'humain. Partout dans le village, on criait, on souffrait. Soudain, les maisons prirent toutes en feu et les cris cessèrent d'un coup. Seul un cercle, autour de l'homme, n'avait pas brûlé et avait laissé en vie les shinobis et les quelques villageois et garde qu'il y avait. 

La fumée monta au ciel et cacha de nouveau la lune. Un parfum écoeurant s'éprenait des narines des survivants. L'odeur des corps brûlés.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Messages : 266

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Sam 26 Nov - 21:04



[A] U. monstre effroyable

Elle s'en était doutée, il ne pourrait clairement pas tout esquiver et ce fut réellement le cas, en revanche, elle trouvait ça louche, il avait reçu tout les coups, tous ! Il avait tout encaissé sans broncher, des dégâts colossaux, enfin, c'était assez surprenant, le temps qu'il subisse tout ça, elle avait vérifié que la gamine n'est rien, elle était clairement en danger ici, cette fillette, mais elle ne pouvait pas la cacher ailleurs, la preuve ... Avec effroi, elle le vit, droit, sérieux ... apparemment il avait fini de s'amuser et Shihone ne savait plus quoi faire avec les autres pour en venir à bout. Comment ce faisait il qu'il soit debout ? Qui a reçu les coups ?

Le regardant, elle sentait ce vent frais, glaçant même, les nuages noirs couvrant la lumière lunaire, que ce passait il ? Était-ce encore ce fou qui agissait ? Elle n'avait aucun doute là dessus, une lumière orangé, puis des hurlements de douleur, des cris, la terreurs et puis subitement, les maisons du villages prennent feu, Shihone essayait de rassurer l'enfant qu'elle tenait, regardant ce type en essayant de comprendre comment il avait pu faire ça. [color=Magenta]*C'est quoi ce bordel ? C'est qui lui ?*[/colle] pensait elle, et c'était compréhensible, la chunin savait qu'il fallait agir, mais comment ? Il fallait y réfléchir, et les agissements en équipe seront très certainement nécessaire ! Regardant alors Shura puis Cälamh, elle priait pour qu'elles s'en sortent indemne, Shihone se relevant bien vite. le corps à corps avec cet homme était sans aucun doute une idée bien médiocre, et avec un peu de chance, si sa technique marchait, cet homme serait mort dans les 20 secondes qui suivront son acte ! Effectuant quelque signes. « Mokuton, jigoku no hako » Murmura t'elle doucement, ainsi que, en quelque secondes, quatre mur de bois entourèrent l'assassin monstrueux, si jamais il se faisait prendre, il allait y mourir sans doute, des pics surgirent a l'intérieur, empalant cet homme si jamais ça avait marché, attendant ainsi quelque minutes, avant de rompre le Jutsu, qu'allait elle découvrir ? Serait il mort ? Les deux autres kunoichi pourront elles enchaîner si jamais il était encore là ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Messages : 555

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Mar 13 Déc - 5:36

Il les sentait, il les sentait, ces cadavres qui brûle. Il les avait entendu ces cris qui déchiraient le ciel et qui annonçait à tous leur mort. Il avait vu, oui il avait vu, devant lui, les yeux des shinobis et des gardes perdre de leur éclat. C'est ainsi que la folie apparaît. Un éclat disparaît, et comme garde d'une folie sans nom, il n'est plus en mesure de retenir prisonnier ce que nous sommes tous: fous. 

Une chaleur suffocante et épouvantable avant rapidement envahi le terrain autour des survivants. L'homme, toujours sur le toit, regardait présentement vers le bas. Il regardait les hommes et les femmes pétrifiés devant autant d'injustice. Il appréciait chaque regard, car c'était sa nature, c'était pour ça qu'il était né. Toute sa vie, il avait travaillé jusqu'à retrouver le Dhroaim et vaincre les Vhriehk. 

Un nouvel éclat apparût dans les yeux de l'homme. Ici, il allait massacrer la  tête de ce pays. Ainsi, il allait pouvoir débuter sa longue mission, celle pour laquelle il avait travaillé si longtemps. 

La senju fut la première à réagir. Dans son triomphe, il n'avait pas eu le temps de se reculer. Il fit bêtement un petit pas de derrière mais il ne put que voir les murs monter autour de lui. Il fut enfermé rapidement. Dans une noirceur total, il n'entendait presque plus l'extérieur. Tout ce qu'il entendit c'était un petit bruit sec qui le transperça de toute part. Au même moment, des chaines défoncèrent le mur face à lui et l'attrapèrent à la gorge. Son dos, lui, fut broyé. Il serra les dents. Il n'allait pouvoir exécuter cette technique qu'une dernière fois. La Shraell Ehvomir, le sacrifice de la vie.

Le sang s'écoula de la boîte qui finit par céder et tomber à la renverse. Un cadavre, toujours transpercé et maintenu par des chaines, gisait là, inconscient. Mort. Était-il bien mort cette fois?

Il y eût un silence de quelques secondes, puis soudain on entendit les glapissements d'un garde qui venait de s'uriner dessus. Un éclair, puis des mots:

- Erathmir Exico!!

On entendit un grand craquement. L'homme était réapparut; dans le ciel. Il avait fait un mudra, un seul, puis une énorme vague de lave, tout droit sortie de l'enfer, coulait vers la petite bande réunie en cercle concentré. La nuit avait laissé place au jour. Éclairant comme plusieurs soleil, on pouvait la distinguer à des centaines de kilomètres. Faisant plusieurs centaines de mètres, la vague n'allait laisser absolument personne indemne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Jeu 15 Déc - 19:21

Atsui tomba à genoux. Il se prit la tête et lâche un petit cri de douleur avant de s'effondrer complètement au sol. Il sentait quelque chose qui le déchirait, en lui! Quelque chose qu'il sentait là depuis longtemps, comme un spectre, un démon qui l'habitait, qui n'attendait qu'à sortir. Aucun de ses fuinjutsu ou des iroujutsu du village n'avait pu trouvé ce que c'était, trop bien caché. Était-ce uniquement psychologique? Il en doutait. Cette chose à l'intérieur de lui était forte, très forte, peut-être même plus forte que lui. Il l'entendait lui parler, comme en écho.

- Tombe, tombe. Tombe.

La douleur finit par partir, lentement. Il entendit des bruits plus loin. Un combat était donc commencé? Merde, il devait se dépêcher. Il n'avait envoyé que des genin et une chuunin lors de ce combat. Son plan ne fonctionnait pas comme prévu. Une chance qu'il avait fait attention d'envoyer une anbu plus tôt pour les soutenir. Il mit un genoux au sol et cracha. Il allait s'élancer vers le combat, qui n'était qu'à quelques centaines de mètres de là. 

Il allait s'élancer quand il entendit autour de lui la mort. Des gens de tout âge, et même des animaux, se mirent à crier à l'unisson en une symphonie macabre accompagné seulement d'espèce de bruit de tambour qu'il entendait depuis le début. Il sentit une douleur puis une brûlure dans son dos. En une seconde seulement, des flammes se mirent à lécher tout son corps. Seulement, contairement aux gens autour de lui qui avait commencé à brûler ainsi que leur maison, lui ne souffrait pas. Il ne sentait rien; rien de mal. Au contraire, il sentait en lui comme une puissance qu'Il ne s'était jamais connu. Une puissance qui irradiait de son dos et qui semblait le protéger des flammes et de la chaleur propagée partout autour de lui. Il n'y avait plus de temps à perdre. 

Il se mit à faire des mudras tout en courant vers les bruits du combat car il s'attendait au pire. Si tout avait brûlé ainsi, qui sait ce que cet ennemi arriverait à faire. Il pris près d'une minute à arriver. Il entendait toujours les bruits du combat et, sautant finalement sur un toit, vit, tout en bas, un groupe dans lequel il reconnut rapidement plusieurs de ses membres de Konoha et des gardes du village. 

Un flash aveuglant lui fit lever les yeux et il le vit: l'ennemi. Il ne le voyait pas bien, mais discernait très bien l'attaque qu'il envoyait sur ses shinobis: une vague de lave si grande qu'elle allait tout engloutir. 

Il continuait de faire ses mudras et finit par atterir au milieu du groupe. Il n'avait que quelques secondes avant qu'ils soient tous mort.

- Fuinjutsu, Eryaaku!

Une large bulle apparut autour du groupe sur une vingtaine de mètre et stoppa nette l'attaque de l'ennemi qui semblait non pas s'étendre autour mais plutôt disparaître dans la bulle, comme absorbé par celle-ci. Lorsque l'attaque fut enfin finit, l'on pouvait voir que l'attaque avait comme été téléporté plus loin dans le village et ne menaçait ainsi plus le groupe. 

L'homme mystérieux avait ré-atterit sur un toit et regardait à présent le groupe. Après quelques secondes de silence, il prit enfin la parole:

- Alors vous voici enfin. Kyudaime Hakka.

Atsui, lui, ne l'écoutait pas vraiment. Ne le perdant toutefois pas des yeux, il demanda autour de lui, à personne en particulier, ce qu'il devait savoir:

- Expliquez moi ce qui se passe ici.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Messages : 266

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Mer 21 Déc - 10:15



La feuille contre le démon

Tout fonctionnait ! Le tueur, pris dans son élan de victoire, avait visiblement baissé sa garde. Cette boîte serait son tombeau ! Sa dernière demeure, c'est ainsi qu'il allait mourir, c'était la fin désormais pour lui. La boîte se refermait rapidement, l'enfermant, les pics jaillirent de nul part, le trouant, perçant le corps du démon, Shihone évitait de crier victoire trop tôt, mais elle espérait de tout son être que ça lui soit fatal ! Après ça, ce fut autour de la blonde d'agir ! Des chaînes défoncèrent l'avant de la boîte, attrapant le shinobi et allant le maltraiter, tout semblait être terminé, Shihone commençait à y croire, en cette réussite. Un silence, un cadavre, un calme significatif ... ou pas ! Un glapissement se fit entendre non loin et sur quelques mots ... Le tueur se retrouva dans le ciel, tel un dieu, l'astre lunaire avait laissé place à son opposé, voilà déjà une nuit que cela durait, et ce serait sans doute bientôt la fin pour l'un des deux opposants : le groupe de Konoha ou le tueur. Shihone la vit bien rapidement, cette vague destructrice, tous ne devaient pas rester là ! Elle ne pouvait rien faire cette fois, elle était en position de faiblesse, attrapant alors l'enfant non loin de là et commença à regarder ce qui se passait en quelques fractions de secondes.

- Hokage-sama !

Il était là, le Hokage, mettant un terme de façon héroïque, à cette attaque qui avait menacée de détruire absolument tout sur son chemin ! Le tueur atterrissant sur le toit, Shihone avait un sourire, rassurée bien que anxieuse de la suite, ce n'était pas fini, le tueur était toujours là ... Néanmoins, quelque chose la fit déchanter, les paroles de cet homme, Kyudaime Hakka, cela ne lui disait rien, mais pourquoi appelé le Hokage ainsi ? Enfin bon, répondant donc aux questions de ce dernier.

- Je vous avoue Hokage-sama .... que nous mêmes ne savons pas trop ce qu'il est ... Nous l'assaillont, ils reçoit les attaques de pleins fouet, mais il s'en sort en permanence tandis que des innocents meurent à sa place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Messages : 180

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Jeu 5 Jan - 16:07

Le temps du déclic se déroulait. Un instant. Quelques secondes surement, après le rapport bref de la situation de la part des deux ninjas de Konoha. Le silence retombait, lentement, surement. L'ambiance était tout de même plus rassurante, depuis l'arrivée du Kage. Du moins tout ne semblait plus semblable à un chaos déferlant sur le monde. Aussi l'ordre fut simple.

- Votre mission est accomplie. Rentrez au village, sans m'attendre. Mademoiselle Kaguya s'occupera si elle le veut bien de me trouver un successeur et dirigera Konoha à ma place en attendant.

Le tueur, lui, observait la situation en silence. Alors que le Hokage s'avançait, les flammes naquirent à nouveau et embrasèrent le chemin séparant l'équipe d'intervention du chef déchu du village, disparaissant peu à peu au gré de la lueur flamboyante des flammes grandissant, alors que son pas était serein. C'était là les adieux d'un homme effectuant son devoir en protégeant ses villageois, au péril de sa vie. Avec cette amas de lave durcissant, ces flammes bruyantes et aveuglantes, impossible d'imaginer ou d'entrevoir ce qu'il se trouvait là-derrière. Impossible de se retourner. Et franchir ce feu destructeur serait un manquement au dernier ordre d'un leader qui montrait l'exemple aux générations avenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsui Shisei
Ancien Kage
Ancien Kage
avatar
Messages : 1678

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Mer 11 Jan - 7:24

Puis les deux hommes se firent face. Autour deux, l'on entendait le feu crépiter d'un bruit assourdissant, emmenant avec lui la puanteur infecte des cadavres brûlant. Plus aucun gémissement ne se faisait entendre. Il n'y avait que le feu, brûlant mais pure, insatiable. L'homme mystérieux était retombé sur ses pieds et les deux shinobis se faisaient face. Les deux s'envoyaient des regards perçants. 

Un bruit se fit entendre tout près d'Atsui qui détourna légèrement la tête, envoyant un regard assassin vers le clone de Shura qui lui emmenait pourtant ce qui semblait être un présent. Une épée. Il la prit dans ses mains, lui sourit légèrement et il y eût un bruit sec. Un coup avait fait disparaître le clône. Il n'y avait pas de place pour personne d'autre ici que Atsui et cet homme meurtrier qui avait fait tant de dommage.

Ce dernier s'était avancé lentement vers le Hokage, un petit sourire sur le visage. Les deux hommes étaient maintenant à quelques pas. Atsui sentit sur son front couler un sueur extrêmement froide alors que tout autour de lui était brûlant. Il sentait son coeur battre très fort dans sa poitrine. Il baissa légèrement les yeux et vit ses mains. Elles tremblaient. Était-ce de l'excitation? Non. Il avait peur. Il n'avait pas simplement peur de l'homme en face de lui. Il avait certes des pouvoirs extraordinaire mais il pouvait à tout de moins se sauver à son tour. Toutefois, il savait intérieurement que les choses ne se passeraient pas ainsi. Il savait qu'il ne serait plus Hokage, qu'il ne survivrait pas à ce combat. À l'intérieur de lui, quelque chose poussait pour sortir. Chaque jour, le Kyûdaime perdait un peu plus de pouvoir et de lucidité. Depuis le coup qu'il avait reçu au tournoi de Kumo, il n'était plus le même. 

Il y eût un petit rire. L'homme en face avait sourit. Les nuages envelopèrent toute lumière lunaire et il n'y eût bientôt que le feu du grand village pour illuminer le terrain de combat.

- Keyoth Err teaa Tetsu. Te voilà enfin, Tetsu

Le Kyûdaime prit un pas de recul. Il n'avait jamais entendu cette langue mais pourtant il semblait la comprendre. Les tremblements s'élevèrent sur tout son corps et sa bouche commença à s'ouvrir par surprise. Il n'eût pas le temps de réagir.

L'homme noir avait fait un bond rapide et mis sa main au ventre de Atsui


- Atsui shisei no jutsu, KAI!

Atsui se mit à hurler puis tomba à genoux. La douleur le transperçait sur tout son corps. Il sentait ses bras, ses jambes se casser, puis sa colonne et son cou. Il sentit son crâne se fracasser et soudain il n'était plus. 

Il y eût quelques secondes de silence. L'homme mystérieux regardait ce qui était autrefois Atsui Shisei, Kyûdaime Hokage, au sol. Les secondes passèrent. On n'entendait que le feu qui ravageait tout autour d'eux. Soudain il y eût une exclamation de surprise.

Les mains de ce qui était autrefois Atsui Shisei montèrent lentement avant de se toucher le visage, puis les cheveux. Il y eût un léger rire, franc, sec, sinistre. Tetsu Hakka était revenu. Le sceau avait été rompu. Comment était-ce possible? Il avait mit des mois à tenter de le détacher et cet homme y était parvenu en un simple toucher. 

Les cheveux noirs et le regard tout aussi noir de Tetsu s'élevèrent lentement vers l'homme mystérieux. Celui-ci avait un capuchon et son visage était caché. Tetsu sentit la colère monter en lui. Qui était donc cet homme qui pouvait ainsi contrôler ses propres jutsus?

- Mais qui êtes-vo....

Puis il eût un hoquet de terreur.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4452-tetsu-uchida http://sns-rp.forumgratuit.org/t4480-tetsu-uchida-hakka
Messages : 819

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    Mer 11 Jan - 7:52

Longtemps cet homme avait voyagé. Longtemps il avait souffert. Crachant son sang, s'époumonant dans les combats les plus difficile qu'un homme put supporter. Il avait vécu des choses horribles. Il avait vu sa famille mourir devant ses yeux un à un. Ses amis, il les avait vu mourir. Très jeune, il avait été seul, extrêmement seul. Utilisé par les services secrets de Kiri alors qu'il n'était qu'un adolescent, il avait dû assassiner Mei Terumi afin de créer un coup d'état sans précédent. 

Pendant des années il avait échappé à tous les shinobis du monde qui souhaitait sa tête, autant pour l'argent que pour la réputation. Sans relâche il s'était entraîné, jour et nuit, pour devenir plus puissant, plus fort. Chaque nuit il dormait d'un seul oeil pour ne pas se faire prendre par surprise. Chaque jour, il perfectionnait son art. Son corps et son âme, c'est tout ce qu'il possédait. Il avait voyagé, vu tout ce qu'il y avait à voir. La fausse paix de Konoha, les diktats de Iwa. Il avait vu les tentatives désespérées de Kiri de maintenir un semblant de pouvoir avant qu'un dictateur nommé Aizen ne fasse son apparition. Il avait vu Shunsuke, le terrible Shunsuke, le plus craint de son temps, disparaître puis son successeur Sergerk Rasack mourir. Il avait vu les changements du monde.

Il avait soutenu la cause de l'Akatsuki. Il avait vu ce que composait le monde shinobi. Les gens prenaient les pouvoirs qui leur était donné et faisaient la  guerre. Il avait vu tous les hommes se combattre. Ils avaient des pouvoirs tels qu'ils auraient pu construire des maisons, créer de la nourriture et contrôler le bétail. Il avait vu des pouvoirs tels qu'une harmonie ne semblait pas utopique mais simplement réaliste. Toutefois, ce qu'il avait vu, c'était surtout des pouvoirs pour combattre. Des grands pouvoirs étaient nés les grands villages, et ceux-ci se faisaient la guerre, sans cesse pour plus de pouvoir. On voulait des ressources alors qu'ils en avaient déjà assez, ils voulaient du pouvoir alors qu'ils en avaient déjà trop. Toutefois, pour les dirigeants de ces pays, tout cela n'était qu'un jeu. Un jeu qui coûtait des milliers, des dizaines de milliers de vie d'innocents. Tsuku avait vu mourir des innocents par centaines sous les coups de ces shinobis qui travaillait pour une mafia qui les dépassait complètement.

Il en était arrivé à un constat clair. Les grands villages étaient les cancers de ce monde. Profitant d'une puissance économique et militaire énorme, ils jouaient à un jeu absurde nommé géopolitique et se faisaient la guerre pour un oui ou pour un non. Le but de l'Akatsuki l'avait rapidement séduit et il les avait rejoint avec entrain. Ils devaient ensemble détruire les grands villages afin d'empêcher aux hommes d'obtenir de si grand pouvoir sur le monde et sur les citoyens du monde entier. 

Mais l'Akatsuki avait finit par tomber. Elle n'avait pas été assez forte. Aussitôt qu'elle fût tombé, la guerre entre les villages éclata. Kumo disparut de la carte comme si elle n'avait jamais existé. Il était bien vrai que Tsuku en avait détruit une bonne partie pour rechercher un bijuu, mais une guerre civile pour obtenir le pouvoir en était plutôt la raison. Il avait vu ce culte de la vie monter peu à peu, devenir de plus en plus fort, alors que Iwa et Suna s'acharnait à se détruire mutuellement. Il avait vu Kiri se détruire entre eux dans une guerre civile pour finalement laisser place à un jeune shinobi dont le rêve n'était que d'asservir les peuples par la guerre. Les gens ne comprenaient donc pas. 

Mais avant tout ça, il se faisait vieux, et faible. Il avait rapidement comprit qu'il devait reprendre des forces et, étant le dernier Hakka de l'histoire, il n'y avait pas plusieurs solutions. Il fit un enfant à Ikiria Kunichawa, son ancienne coéquipière de l'Akatsuki, puis il disparut. Pendant des années, il n'y eût plus aucune trace de lui. Lorsque son fils est né et a grandit, il l'a approché subtilement, lui apposant le sceau des Hakka, celui-là même qu'il avait dans le dos. Grâce à ce lien, il pouvait l'entraîner dans son subconscient à distance, sans que le jeune Tetsu ne s'en rende compte. Les progrès considérable qu'il faisait seul, dans la forêt, lui était soufflé à distance par le vieux Tsuku qui se faisait de plus en plus faible. 

Le plan porta ses fruits puisque Tetsu, puis son sceau, devenait de plus en plus puissant. Le fils de Tsuku devint rapidement l'un des plus fort de son village puis devint le bras droit du tyran que Tsuku détestait tellement. Cependant, grâce à lui, il devenait de plus en plus fort et allait permettre à Tsuku de lui même revenir en force.

La seule contrariété à son plan est quand Tetsu avait décidé de se métamorphoser, par un audacieux fuinjutsu sensoriel, en une autre forme. Ainsi, la puissance de son sceau s'était quasiment estompée et Tsuku avait du attendre pendant bien longtemps.

Cependant il avait son plan. Tuant des centaines de villageois un peu partout, il savait que le Hokage finirait par montrer le bout de son nez et c'est ce qui arriva. Il dût d'abord s'attaquer à ses sbires mais il fit rapidement son apparition. C'est dans l'ancien dialecte qu'il lui parla.

- Keyoth Err teaa Tetsu. Te voilà enfin, Tetsu

Ce dernier grommela quelques paroles puis eût un hoquet de terreur. Tsuku l'avait rapidement prit par la gorge et, malgré son dos raidissant et ses bras faibles et tremblants, l'avait levé du sol. Tetsu prenait son bras de ses deux mains pour dégager sa poigne mais la force de Tsuku était trop forte.

- Irlar bmen heryakuu Tetsu Hakka! Voilà bien longtemps que j'attendais cela, Tetsu Hakka! 

TOUNAN FUMETSU!

Tetsu Hakka se mit à hurler. On pouvait entendre ses cris à des centaines de mètres à la ronde. La douleur qu'il ressentait devait être telle qu'il devait sentir ses muscles brûlers, ses os se liquéfier. Tsuku ne le tuais pas, non, il lui volait sa vie, sa puissance, sa jeunesse.

Rapidement, Tsuku sentit remonter en lui la puissance d'autrefois. Il sentait le tremblement de ses mains arrêter et son mal de dos disparaître. Il sentait le sceau dans son dos brûler de plus en plus fort, comme quand il avait vingt ans. Il se sentait au sommet de sa forme. C'est dans un rire énorme qu'il laissa tomber au sol la carcasse de ce qui fût autrefois Tetsu Hakka, ou aussi appelé Atsui Shisei.

Il arrêta de sourire et reprit son sérieux. Il ferma ses poings avant de les rouvrir. Tout avait fonctionné à merveille. Il avait certes attendu des années, des dizaines d'années, mais tout avait fonctionné. Il se mit un chapeau sur la tête, enveloppant des longs cheveux blancs qui, eux, bizarrement, n'avaient pas changés. Il marcha lentement vers l'épée laissée au sol et la ramassa. Il sourit de nouveau. Ce n'était pas une simple épée. Il partit avec celle-ci à la main, vers le feu crépitant, puis disparut dans celui-ci, comme dans un écran de fumée.

Il allait enfin pouvoir mettre son plan à exécution.

_ _ ___________________________________________ _ _


Modérateur technique & Administrateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153http://sns-rp.forumgratuit.org/t7370-bingo-book-de-tsuku-hakka-2 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [S] Un tueur si proche    

Revenir en haut Aller en bas
 
[S] Un tueur si proche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» [Quête] Tueur psychopathe à Delirium City
» Nouvelle skin de Tueur Pro
» ALERTE ! VACCIN TUEUR OBLIGATOIRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Portes de Konoha-
Sauter vers: