Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [A] Le fou égaré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: [A] Le fou égaré   Sam 3 Sep - 21:05


Le fou égaré

An 118, avant le grand tournois de Kumogakure no Sato

D'ordinaire, Murasaki ne rechignait que peu à exécuter une mission. Après tout, ce n'était pas dans son tempérament de discuter les ordres, mais là... Elle se demandait vraiment si Atsui ne la prenait pas pour la baby-sitter du village. Elle en avait marre de ses genins et le sang qu'elle partageait avec celui-là n'y changeait pas grand chose. C'était un amateur, un bébé ninja qui avait encore tout à apprendre, pourquoi le lui avait-on collé dans les pattes pour une mission de ce type ? Cela n'avait aucun sens et la juunin se demandait parfois si l'hokage se payait simplement sa tête ou bien versait véritablement dans l'inconscience.

Un soupir lui vint alors aux lèvres et la kunoichi se posa quelques secondes en fixant son barda. Comme d'habitude, il ne manquait rien. Tout était soigneusement rangé dans le sac à dos maintenant bien rodé par ses allées et venues. Les choses étaient si bien faites qu'en promenant son regard anthracite sur le reste de la pièce, la brune eut la satisfaction de ne rien voir dépasser : le futon lisse, les tatamis dégagés et les meubles soigneusement fermés. Un tel ordre la soulageait. Elle scella son paquetage et le posa près de ses chaussures pour finir de se préparer. Il n'y avait plus grand chose à faire hormis nouer ses cheveux, fixer son étui, sa sacoche, et enfiler son manteau. Murasaki était fin prête.

Sa demeure, parmi les autres maisons composant le quartier Uchiha, ne se distinguait que peu. Elle-même ne se faisait pas tellement remarquer. Ce fut donc dans le plus grand calme qu'elle ferma la porte et traversa le domaine et le village en direction de la grande porte est. Shinsei devait déjà l'y attendre, ou l'y rejoindre. Qu'importait si le genin avait décidé de venir en avance. La kunoichi ne comptait pas arriver autrement qu'à l'heure pile et elle maintint un pas égal tout le long de son parcours.

Au fond, elle savait qu'elle remplirait cette mission comme toutes les autres et qu'elle veillerait sur cet apprenti, puisque cela faisait partie de l'ordre, mais il n'empêchait que cela ne l'enchantait guère. Les genins avaient un sensei leur étant attribué à la sortie de l'académie après tout, ces juunins ne pouvaient-ils pas prendre soin de leurs ouailles par eux-même ? Cela la dépassait et elle espérait sincèrement que Shinsei ne lui donnerait aucune raison de manifester ses véritables sentiments sur sa présence.

En attendant, après avoir sobrement salué le shinobi en faction et montré patte blanche, la kunoichi s'en alla se caler contre la porte et croisa les bras sur sa poitrine. Le soleil matinal éclaircissait sa peau halée et elle ferma les yeux pour mieux apprécier la douce caresse. Il ne restait que quelques minutes au jeune ninja pour faire acte de présence, après ça, la kunoichi commencerait la mission et le shinobi pourrait toujours tenter de la suivre à ses risques et périls.



_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Murasaki Namikaze le Ven 3 Mar - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 110

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Lun 5 Sep - 14:38

Le Fou égaré
(Mission de rang A)


[Namikaze Murasaki | Uchiha Shinsei]


Les journées passaient et défilaient, et Shinsei contemplait sans cesse les astres se succéder dans le ciel. Cela faisait quelques temps qu'il avaient obtenu son diplôme de genin, mais après cela, les jours ressemblaient un peu trop à ceux qu'il avait vécu autrefois, longs et ennuyeux.
Il avait une chambre dans la demeure des Uchiha qui l'avait recueillis, mais il passais le plus clair de son temps sur le toit. De là, il contemplait un paysage qu'il avait trop vu, qu'il avait déjà trop contempler, et les heures qui filaient sur le cadran solaire qu'il avait fabriqué lui-même.
La lassitude pointait le bout de son nez. Alors un ordre de mission semblait être la promesse d'une nouvelle vue sur la vie.

D'ordinaire, Shinsei aurait été enchanté à l'idée d'exécuter une mission, après tout il avait été enfermé derrière les murs de Konoha bien trop longtemps et la perspective de voir de nouveaux paysages l'encourageait, et surtout... ce qui l'intéressait le plus dans le principe même de partir en mission était la probabilité de devoir combattre un ennemi. Un véritable ennemi, et non un autre genin pour faire ses preuves au cours d'un entraînement. Mais là... C'était une autre paire de manche. Envoyer en mission un genin comme lui aux côtés d'une shinobi aussi expérimentée... Shinsei avait du mal à percevoir l'utilité qu'il pourrait offrir au cours de cette mission. Il allait probablement se faire distancer...
Il secoua brutalement la tête, essayant de dégager cette pensée... Non. Il était fort, lui aussi. Peut-être pas autant, mais il saurait suivre n'importe qui, et cela, coûte que coûte.
Il promena son regard sur le panorama un moment, puis posa les yeux sur le cadran solaire. Après avoir placer soigneusement le strict nécessaire dans un sac à dos qu'il enfilait désormais sur ses épaules, il empoigna le bandeau récemment obtenu et observa avec fierté le symbole de Konoha qui y était inscris, puis l'enroula autour de son crâne.

Après un instant d'attente les yeux rivés sur le cadran solaire, il finit par bondir en direction du toit voisin. L'heure c'est l'heure, se disait-il. Il était temps pour lui d'entamer son épopée avec une première mission, et bien sûr, comme à son habitude, il seras pile à l'heure prévue.
Il se montrerait exemplaire. Cette shinobi du nom de Murasaki, il la suivrait comme son ombre, et il remplirait la mission à ses côtés, digne, comme toujours. C'était nécessaire s'il désirait accomplir son rêve, c'était là une épreuve par laquelle il devait passer, un test qui déciderait s'il est capable ou non d'atteindre ce qu'il désir atteindre. Il était hors-de-question qu'il échoue.

Il parvint finalement à la porte du village et salua brièvement le shinobi en poste. Il observa autour de lui, et avisa une jeune femme aux cheveux noirs du regard qui venait juste de s'adosser au mur et de fermer les yeux. Il s'approcha à un mètre d'elle, croisant les mains dans son dos, l'observant un moment sans rien dire. Sa présence était difficilement remarquable, ses pas étaient silencieux, et ses mouvements muets.
Shinsei observa longuement la jeune femme d'un regard précautionneux, s'attendant à devoir être circonspect devant une shinobi telle qu'elle, qui devait être très exigeante.
Il pencha légèrement la tête sur la droite d'un air curieux, et son regard se promena sur le visage de Murasaki, la contemplant un moment. Les cheveux négligés de la jeune femme n'enjolivait guère son visage, mais si on y prête plus attention, elle possède tout de même un joli min-...

"A quoi je pense, moi.. ?!"
Un léger soupir de découragement traversa ses lèvres, et trahis par conséquent sa présence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Mar 11 Oct - 23:54


Le fou égaré

Murasaki ouvrit les yeux sur cette présence aussi attendue qu'indésirable. Shinsei était finalement arrivé et se présentait un peu trop près à son goût. Trop insistant, trop fixe sur sa personne. Elle souffla assez fort, plus qu'elle ne soupira, pour agiter les méchettes du brun et manifester son agacement. Sans faire plus de cérémonie, la kunoichi se sépara de son point d'appui et prit la direction de l'Est.

Par ce geste laissant transparaître le calme l'habitant, Murasaki invita l'apprenti à la suivre. Il n'était pas question de s'éterniser davantage ou de se perdre dans des présentations futiles. D'ailleurs, son introduction fut brève et coupa normalement court à tout type de conversation qui aurait normalement put lier un juunin et un genin. Elle n'en avait que faire.

« Je suis Murasaki Namikaze, je serais ta supérieure pour cette mission. Interdiction de traîner ou de jacasser sous peine d'être renvoyé immédiatement au village et je te prierai de m'appeler « sensei » ou « madame », est-ce clair ?

La kunoichi fixa un instant le genin. Un cousin bien étrange chez qui elle avait du mal à déceler les parts infinitésimales de sang qu'ils avaient en commun. Ça et la réputation du jeune homme qui le précédait, Murasaki se demandait vraiment si Atsui-sama ne se payait pas sa tête en lui collant dans les pattes le seul genin de son clan à n'avoir développé aucun talent de l'éventail.

- Reste aussi discret que lors de ton arrivée et l'on devrait pouvoir s'entendre, ponctua-t-elle en se concentrant sur sa route après le semi-compliment. »




_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Murasaki Namikaze le Ven 3 Mar - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 110

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Mer 12 Oct - 23:04

Aussitôt que la jeune femme eut ouvert les yeux pour se rendre compte de la présence du genin, Shinsei s'attendait à une réaction vive et brutale, mais il n'en fut rien. Namikaze Murasaki témoignait d'un calme à toute épreuve, et le jeune Uchiha n'étant pas particulièrement observateur, il ne décela aucun signe de surprise chez la jeune femme et en fut légèrement vexé avant de se raviser, se persuadant qu'elle fut certainement surprise intérieurement mais qu'elle le gardait pour elle.
Son calme était une ligne de conduite qui annonçait bien sûr l'horizon des événements à venir. Froide, distante, impitoyable, plutôt du genre solitaire... Un sourire se dessina sur les lèvres de Shinsei. Elle ressemblait au parfait stéréotype Uchiha.
Lorsqu'elle prit la direction de l'Est, le jeune genin la suivit aussitôt. Il ne voulait pour rien au monde échouer dans cette mission et comptais bien la réussir haut la main, et cela passait par une certaine obéissance et docilité envers le Juunin qui daignais partager son aventure avec lui. C'est la moindre des choses, après tout. S'il se retrouvait lâché, ce ne serait que justice. Mais cela n'arrivera pas. Il ne lâcha pas Murasaki d'une semelle.
Sa proximité avec sa supérieur dans le sens distance du terme permit à la kunoichi de se présenter brièvement et assez sèchement.


-Je suis Murasaki Namikaze, je serais ta supérieure pour cette mission. Interdiction de traîner ou de jacasser sous peine d'être renvoyé immédiatement au village et je te prierai de m'appeler « sensē » ou « madame », est-ce clair ? Demanda-t-elle donc d'un ton glacial.

Le regard que la jeune femme portait sur le genin rappela à ce dernier celui des autres Uchiha, et particulièrement ceux qui ont pu connaître la ferveur de ses poings et la rapidité de ses pieds. Namikaze Murasaki ne tardera pas à les connaître elle aussi, mais d'une manière différente puisqu'elle pourra apprécier ces talents en observateur.
Uchiha Shinsei n'est pas un poids. Et elle s'en rendra compte tôt ou tard.
Celui-ci dissimula sous un masque impeccable et impassible sa légère pointe d'arrogance.


-Reste aussi discret que lors de ton arrivée et l'on devrait pouvoir s'entendre, continua-t-elle.

Et c'était bien ce qu'il comptais faire. Pas de paroles inutiles, il aura tout le loisir de lui démontrer son utilité. Les occasions ne manqueront pas.


-Uchiha Shinsei. Mais je suppose que vous êtes déjà au courant... il marqua une pause d'hésitation... Sensē, répondit-il simplement.

Présentations brèves et efficaces, c'était là ce qu'affectionnait la jeune femme, supposait-il.
Le jeune genin vérifia une ultime fois son équipement, et notamment ses armes. Son ninjatō noir scellé à sa ceinture, dix shurikens accrochés à des lanières sur ses flancs, cinq kunais prêt le long de ses cuisses, ainsi qu'un poignard glissé dans la semelle de sa chaussure droite.
Il leva le regard en direction de la jeune femme, et poursuivit la contemplation qu'il avait entamé plus tôt, ayant désormais un tout autre angle de vue. Il ne se laissait cela dit pas distraire, sa vigilance et sa perception de l'environnement toujours aux aguets.
Le duo marchait désormais d'un pas rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Lun 28 Nov - 13:28


Le fou égaré

Deux jours de marche les attendaient, mais il était agréable de voir sa pupille temporaire se montrer assez obéissante. La juunin glissa un regard appréciateur sur le jeune homme et esquissa presque un sourire en l'entendant s'adresser à elle. Les mains jusqu'alors dans ses poches, Murasaki les laissa battre le long de son corps et sentit alors le doux cadencement de son manteau qu'imprimait le rythme de ses hanches. La brune pressait le pas et testait ainsi son cousin. Serait-il aussi observateur que discret ? La kunoichi souhaitait vérifier si sa petite démonstration de tout à l'heure était le fruit du hasard ou d'un véritable talent.

Le surveillant du coin de l’œil, la Namikaze accéléra encore et savoura le fait de sentir son manteau gonfler par la vitesse. Autour de Konoha, la forêt s'étendait sur plusieurs kilomètres et elle offrait un terrain d'entraînement assez intéressant pour les jeunes pousses qu'elle abritait. Murasaki comptait en profiter pour en apprendre plus sur Shinsei. Le jeune Uchiha demeurait malgré lui un mystère aux yeux de son aîné et c'était un fait qui ne lui plaisait guère. Aucun lignage, pas de sharingan, mais un physique et une ébauche de caractère le reliant indubitablement à son clan, qu'avait-il dans le ventre ce garçon ?

Pour le savoir, la sensei éphémère se regroupa un court instant et se détendit brusquement. Se hissant naturellement vers les hauteurs, sa silhouette disparut momentanément entre les arbres. Elle sautait de branche en branche, toujours droit vers l'Est. Shinsei devrait suivre, peut-être la rattraper, mais au moins ne pas perdre sa piste. L'anbu qu'elle était ne lui faisait pas de cadeau. Il y avait cependant dans son cœur une certitude que le gamin cachait peut-être bien son jeu.

C'était une chance que la jeune femme lui offrait et elle ne se présenterait pas deux fois. Il était important pour Murasaki de tester celui qu'elle devait après tout ramener sain et sauf à Konoha, de savoir ce qu'il avait dans la tête et dans les tripes pour avoir l'esprit sûr en cas de coup dur. Comment mener sa barque le cœur léger si elle ignorait quelles faiblesses les autres pouvaient exploiter contre elle ? Le genin était assez âge pour qu'on s'en méfie, mais trop peu connu pour lui faire confiance.

Sur ces pensées, une vingtaine de minutes plus tard, Murasaki profita de la cime des arbres et s'arrêta. Elle attendit. La brune était accroupie sur une branche épaisse dont le feuillage la dissimulait en partie. Son souffle se faisait silencieux et son regard attentif lorsqu'elle observa l'étendue verte derrière elle en guettant les signes que produirait ou non l'Uchiha.



_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Murasaki Namikaze le Ven 3 Mar - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 110

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Mer 30 Nov - 23:57

"Elle me teste..."
C'était désormais une évidence.
Et cette évidence lui plaisait grandement.
Elle avait d'abords accélérer le pas, puis avait bondit en direction des branches d'arbre et s'était rapidement volatilisée dans les feuillages. Shinsei regarda pendant un instant l'endroit où la silhouette de l'Anbu avait disparue, observant d'un regard vide un point de néant duquel il n'y aurait plus rien, excepté bien sûr si lui-même venait à agir. Son regard vogua un instant du feuillage au sol, puis du sol au ciel, puis du ciel à une feuille qui tombait, sa chute semblait avoir été causée par le départ de Murasaki, et celle-ci flottait à présent à quelques centimètres du sol, s'en rapprochant inéluctablement. Il s'approcha lui-même de cette même feuille, et la prit dans sa main avant qu'elle ne touche la terre, et la glissa délicatement dans l'une de ses poches.
Il se hissa à son tour vers la cime des arbres. Il était ceci dit discret, et son saut ne fit que trembler les feuilles, aucune d'elles ne se décrochant de sa branche. Il suivit son professeur, maintenant entre elle et lui une certaine distance qui ne laissait pas présager à cette dernière qu'il était pourtant si proche. Quelques minutes plus tard, il se retrouva à quelques mètres d'elle. Sa venue était tout aussi discrète que la première fois : les feuilles ne faisant que trembler fébrilement à son passage, son corps se glissant parmi elles comme un serpent parmi les hautes herbes.
Il chercha du regard un moment durant son professeur : il ne l'avait pas repérée immédiatement à son arrivée sur les cimes ; surgissant dans son dos. L'avait-il fait volontairement ? En tous cas, sa conscience ne s'en rappelait pas et il avait désormais tout le loisir de la contempler.
"Tant mieux." se disait-il.
Shinsei se méfiait beaucoup d'elle. Non pas qu'il ne l'appréciait pas, mais après tout, qu'elle porte ou non le nom d'Uchiha, elle vivait avec eux, et semblait en faire partie. Il l'avait aperçue à de nombreuses reprises auparavant, elle possède les traits caractéristiques d'un Uchiha. C'en est une. Mais elle n'en porte le nom. C'est pourquoi Shinsei s'en méfiait. Et la méfiance répondant toujours par la méfiance, il supposait qu'elle aussi aurait du mal à lui faire confiance. Dans tous les cas il lui montrerait sa valeur ; il ne serait pas un poids, mais un atout. Pour le moment, la satisfaction de l'Anbu n'était pas passée inaperçue, mais Shinsei s'interdit de se reposer sur ses lauriers.
Il observa un peu plus longuement la jeune femme, et remarqua certaines choses supplémentaires sur elle. Notamment sa peau légèrement halée ce qui contrastait considérablement avec la peau immaculée du genin. Appréciant le spectacle de sa nuque découverte, il savait qu'il ne tarderait pas être découvert...
Les feuilles derrière lui tremblait encore, et leur léger bruissement parvint probablement jusqu'aux oreilles de Murasaki. Quelques dizaines de secondes seulement après son arrivée, le regard de la jeune femme se posa sur lui, il répondit à cette dernière du même regard.
Il savoura, lui aussi, mais autre chose : le regard pénétrant de Murasaki Namikaze dans le sien ; c'était une sensation intense. Pas de gêne, pas d'embarras. Seulement du mystère, de la curiosité. Et en cela, c'était une sensation plaisante pour Shinsei que leurs regards se croisent ainsi. Il lui sourit alors. Son sourire, très léger, ne possédait aucune sorte d'arrogance ou de dédain. Cela paraissait être un sourire pur, innocent, et pourtant...

-Où allons-nous précisément ? Demanda-t-il simplement.

Les yeux de Shinsei étaient froids. Il n'y avait pas d'ombre de colère, de haine, de joie, d'amour, d'adoration, de compassion ; ses yeux étaient seulement perçants, brisants, subtilement vifs et traversants.
Ils paraissaient dénués de tout, sinon d'une légère méfiance.
Ses yeux ne semblaient rien cacher.
Il paraissait juste vierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Mar 10 Jan - 13:34


Le fou égaré

Lorsque Murasaki perçut la présence de Shinsei, cela faisait quelques longs instant déjà que le jeune homme avait son regard braqué sur elle. La kunoichi sentait alors comme une brûlure sur la peau, un étrange sentiment qui lui fit braquer un œil à la pupille étrécie sur son éloigné cousin. Il y avait dans cet échange une intensité propre à un clan concentré sur ses talents oculaires. La Namikaze faisait sa prunelle dure malgré elle ; curieux au fond, méfiant au premier abord, mais elle tentait de remonter cette passagère connexion pour analyser le genin. Il était étrange ce gamin, sûr et curieux à la fois, méfiant aussi. Un frisson la traversa quand il sourit, une mise en garde face à un étirement labial un peu trop fin qu'elle jugea à la limite du narquois.

Un soupir, son estime pour le genin retomba instantanément. Elle détourna le regard et celui-ci fut caché par ses mèches trop longues. C'était dommage, Shinsei s'était montré prometteur jusque là, mais il s'était surestimé en posant cette question. Murasaki expira lentement et se redressa en déroulant méthodiquement son anatomie ramassée sur sa branche. Que leur apprenait-on à l'académie ? Un shinobi devait avant tout obéir et plus ce dernier était bas dans l'échelle des rangs, moins il devait poser de question et Murasaki n'aimait pas qu'on remette en cause son grade de quelque manière que ce fut. Soudainement fermée, la kunoichi darda un regard agressif sur Shinsei et repartit aussitôt vers l'Est.

De leur lien oculaire, le genin avait pu percevoir la désapprobation de la juunin. Ils étaient tous deux issus d'un clan chérissant les yeux pour bien des raisons, lui plus que tout autre pourrait saisir la déception pointant dans l'esprit de l'Uchiha.

Dommage, elle ne trouvait pas d'autres mots lorsque son regard sobre se posa à nouveau sur son cousin. Si ses prunelles avaient quelque chose d'appréciable dans leur échange précédant, sa langue s'avérait bien trop ardente. Murasaki n'aimait pas cela et fila d'autant plus vite jusqu'à sentir à nouveau le genin à ses côtés. Devait-elle lui expliquer les tenants et aboutissants de leur mission ? Non, chacun son savoir et la demoiselle resta sourde aux questionnements de son élève passager.

Au bout de quelques heures, le soleil était haut dans le ciel et la kunoichi était agréablement surprise de leur avance, cela la détendit presque. Jetant un nouveau regard sur l'Uchiha tenant le rythme sans sourciller, l'esprit ombrageux se dégagea, peut-être était-elle un peu dure, comme ses collègues à l'anbu le lui communiquait déjà.

« Nous nous arrêterons bientôt, finit par annoncer la juunin. Le Kyudaime me tapera sur les doigts si je te ramène en état d'anémie avancée, tenta-t-elle de plaisanter sans amusement dans la voix.

Après un silence, Murasaki reporta son regard vers l'horizon feuillu et lâcha à voix basse.

- Nous avons assez d'avance pour nous le permettre. »



_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Murasaki Namikaze le Ven 3 Mar - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 110

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Mer 11 Jan - 0:00

Un mot de trop.
Et peut-être son sourire l'était aussi.
Lorsque Murasaki détourna le regard, Shinsei s'en voulut. Jamais il n'aurait dut sourire.
Son devoir est de rester de marbre, et il s'est accordé ce qu'il souhaitait être un signe de bonne volonté. Quant à son mot, parlons-en. Il ne voyait précisément pas quel avait été le mot dérangeant, toutefois cela ne pouvait être que cela : la raison pour laquelle sa cousine fuyait désormais à demi-mot le regard du genin qui continuait à la fixer de ses yeux ascardamyctes, y compris et surtout lorsqu'elle se redressa. Le soupir de la jeune femme atteignit le jeune homme dans sa plus profonde fierté et pourtant, il n'en tint pas rigueur. Le seul signe trahissant son remord fut de se mordiller la lèvre inférieur, démontrant quelque peu de nervosité. Si Shinsei avait fait preuve d'irrespect envers elle, alors il était désormais inévitable de se corriger, primordial, même.
Pourtant, l'échange qui s'était produit quelques instants auparavant l'avait conforter dans son idée, et l'avait échauffer. La déception qu'elle avait éprouvée ne sera que momentanée, elle ne durera pas, Shinsei y veillera. Désormais, le jeune genin mesurera ses mots, pour le peu qu'il en prononcera. Ils se remirent en route après un moment.
Le fait que l'Anbu ne désire pas communiquer avec lui ne démontre pas forcément de la méfiance ou de la déception, mais surtout une évaluation. Très bien. Faisons fi des convenances, des discussions. Il n'avait pas besoin de savoir où ils allaient, ce qu'ils allaient faire, ce qu'ils feront. Le plus important était de suivre Murasaki jusqu'au bout, de rester le plus proche d'elle possible afin de ne jamais la perdre, d'obéir au moindre de ses ordres, d'éviter les commentaires inutiles... Et beaucoup d'autre chose. Sévère ? Oui, certainement. Ceci dit, cela semblait logique. Inutile de dire que l'Anbu avait probablement déjà participé à des missions de rang S ou A, compte tenu de son expérience, Shinsei ne pouvait que s'en remettre à elle.
Chaque fois que le regard de la jeune femme se posait sur lui, il lui répondait par un regard légèrement différent d'auparavant. Cette fois-ci, il subsistait aux confins de cette glace noire, derrière une once de remord qui y habitait, une flamme fragile, frêle, qui brûlait de plus en plus au fur et à mesure. A vrai dire, il ne lui répondait pas vraiment ce regard, car il la regardait déjà constamment. Pour ne pas la perdre de vue, probablement, peut-être pour autre chose.
Shinsei savourait chaque instant du croisement de leurs yeux, et quelque soit le regard de la jeune femme, il s'en trouvait vivifié à chaque reprise.
-Nous nous arrêterons bientôt, le Kyudaime me tapera sur les doigts si je te ramène en état d'anémie avancée, dit-elle sans sourciller et sans aucune expression sur le visage.
La seule réponse qu'elle eut fut un simple hochement de tête. Le genin semblait être sur le qui-vive, prêt et aux ordres. Après un instant, elle chuchota quelque chose que Shinsei ne put entendre à cause de leurs déplacements.
A vrai dire, le jeune Uchiha pouvait amplement poursuivre, mais préférant ne pas contredire l'Anbu, il ne dit rien, ne souhaitant pas plus entacher le peu d'estime que lui porte la Juunin. Il ne poussa aucun soupir, ni de soulagement et encore moins d'exaspération, il se contentait de sauter de branche en branche, la suivant de prés. De très prés d'ailleurs, désormais. Il ne voulait pas rater un autre chuchotement, et s'était discrètement rapproché au fur et à mesure des sauts, si bien que désormais, lorsque Murasaki s'élançait vers une autre branche et que Shinsei parvenait sur la sienne, sa main gauche effleurait presque sa main droite, son regard se portait sur la peau halée de son cou, son odorat humait la fragrance qui émanait d'elle, écoutant le son du tissu qui frottait contre elle à chaque saut. Il ne manquait rien, ou presque.
Au bout de quelques minutes, Shinsei s'éloigna discrètement à nouveau après un court instant de réflexion. Sa proximité risquait de la mettre mal à l'aise, et surtout de détériorer la considération qu'elle avait pour lui.
Enfin, depuis quelques secondes maintenant, il se mit à éviter le regard de Murasaki, souhaitant visiblement désormais éviter tout risque de désagrément. Ou peut-être était-il simplement songeur ? Ses yeux fixaient désormais les branches, mais également et surtout, les feuilles, qui ne bougeait que très légèrement à son passage. Il en allait de même lorsqu'il posait le pied sur le bois, il n'y avait quasiment aucun bruit.
Enfin, le vent faisait voler ses cheveux rassemblés par un catogan à leur base. La queue-de-cheval était assez longue et visiblement, ses cheveux étaient soignés. Ce qui sautait un peu plus au regard était les nombreuses balafres parcourant le haut de son torse qui se dévoilait au gré de son col malmené par le vent, lui-même dû à la vitesse de déplacement du duo.
Le regard désormais sérieux du genin était fixe.
Il paraissait solide.


Dernière édition par Shinsei Uchiha le Dim 15 Jan - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Dim 15 Jan - 2:13


Le fou égaré

Avisant l'acquiscement docile du genin, Murasaki se concentra sur sa route sans autre manifestation affective. Les deux shinobis filaient entre les arbres et Shinsei se rapprochait de son aînée. Cette proximité paraissait étrange aux yeux de cette dernière, mais elle ne réagit pas, songeant qu'un écart de sa part lancerait une nouvelle phase de test dans l'esprit de l'apprenti.

Il était plutôt réactif, il était vrai, mais un détail empêchait la Namikaze d'apprécier le potentiel du genin. Elle soupira en sentant son pied prendre appuis sur une nouvelle branche et basculer tout son poids vers l'avant avant de propulser son corps au loin. La sensation avait toujours été la même, grisante et apaisante à la fois. La juunin inspira l'air chaudement parfumé et laissa son regard se poser en contrebas.

Le lieu vers lequel ils se rendaient était un endroit facilement accessible et de nombreuses routes parcourant le Pays du Feu y menaient. Ils en suivaient actuellement une d'ailleurs. Quelques civils furent rapidement dépassés par le duo et ne levèrent même pas la tête vers lui, c'était tellement courant de voir des shinobis dans les arbres ici.

Dans un instant d'inattention, elle fut tirée de ses pensées par une sensation étrange. Sa main et celle de Shinsei vinrent se frôler et la chose était si surprenante que Murasaki changea brutalement d'appui. Attrapant la branche de sa main opposée, la Namikaze prit du retard en se laissant emporter dans son élan pour atterrir sur ce même support. Repartant aussi rapidement, elle jeta un regard indescriptible au jeune Uchiha à ses côtés. Que venait-il de se passer au juste ? Celui-ci resta de marbre, comme ce qu'on attendait de lui et elle put apercevoir de vagues cicatrices se détacher sur l'albâtre de son torse. Décidément, ce genin était autre chose que ce qu'il voulait faire croire, ou du moins s'en persuadait-elle pour ne plus penser à cette étrange sensation l'ayant parcourue à leur contact. Elle espérait d'ailleurs ce dernier involontaire.

Alors qu'approchait l'heure du zénith, Murasaki commença à se rapprocher de la terre ferme. Depuis le temps, elle connaissait bien la terre du Pays du Feu et savait qu'elle et son compère n'était plus très loin d'un relais que la demoiselle appréciait. Le bâtiment était modeste dans son style, mais assez grand pour une bâtisse en bord de route. Le bois poli se mêlait bien entre les arbres et l'Uchiha reconnut sans peine l'odeur des meilleurs tokayakis de la région lui chatouiller les narines.

Salués sobrement par la serveuse en poste, Murasaki attira le genin sur un banc un peu plus loin. L'endroit avait l'habitude des voyageurs plus ou moins pressés, en témoignait la présence des shinobis et civils mélangés entre les tables. Elle et Shinsei seraient vite servis. À vrai dire, ils auraient pu continuer ou se sustenter de moins attrayant, mais la brune hésitait à continuer avec le jeune homme sur les bras et ils étaient encore assez près de Konoha pour qu'elle l'y remmène.

« Shinsei ? Appela la juunin pour réclamer son attention. Qu'as-tu appris jusque maintenant ?

Face à face, Murasaki détaillait le jeune homme d'un œil incisif. Elle l'analysait purement et simplement, le bras de la serveuse qui posa les boulettes au poulpe ne la perturbant même pas lorsqu'elle attendit sa réponse.

- Nous n'allons pas exécuter une mission de routine, petit. Le danger est réel et même si j'en ai plaisanté tout à l'heure, je n'ai pas l'obligation de te ramener en vie, posa-t-elle en surveillant la réaction du genin. Cela est d'autant moins simple qu'il ne nous faut pas détruire notre cible.

Au vue du monde et du bruit alentour, elle doutait fort que sa voix douce soit perçue par quelqu'un d'autres que le petit Uchiha, mais, dans le doute, elle évitait soigneusement les détails trop révélateurs de leur mission.

- Tu suis le rythme, c'est déjà ça, reconnut-elle. Mais si je meurs là-bas, si on me prend en otage pour te faire renoncer, que feras-tu ? »

Elle, elle l'éliminerait s'il le fallait.



_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Murasaki Namikaze le Ven 3 Mar - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 110

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Dim 15 Jan - 19:33

Il ralentit.
Pendant quelques secondes à peine.
Une fois que Murasaki fut à sa nouveau à sa hauteur, il reprit sa cadence habituelle.
Cela n'avais pas été volontaire de sa part, et il n'avait pas imaginé être en mesure de provoquer une telle réaction chez elle lorsque sa main effleura la sienne. Il reste de marbre, mais intérieurement sa flamme ne s'en trouvait que vigorifiée, et son intérêt décuplé. Sa supérieure ne semblait pas être habituée à ce genre de contacts accidentels. Lui non plus, à vrai dire, mais sa mentalité lui avait donné le temps d'appréhender bon nombres de situations dans lesquels il pourrait être dans l'embarras afin justement de l'éviter.
Lorsque la jeune femme ralentit sa cadence au fur et à mesure qu'elle descendait en direction de la terre ferme, Shinsei suivait aussitôt, sans mot dire, comme s'il était l'ombre de Murasaki. Ils parvinrent bientôt prés d'une bâtisse assez grande, en bois poli, duquel émanait l'odeur de la nourriture.
"... Takoyakis ?!"
Shinsei se rappelait désormais de l'odeur de ce plat qu'il détestait tant.
Ils s'arrêtèrent et entrèrent donc dans ce relais procurant le couvert autant aux commerçants itinérants qu'aux shinobis en mission. D'ailleurs, il y en avait un certain nombre. A mesure que le duo avançait au travers des tables remplies, Shinsei parcourait chaque personne de son regard, en en croisant quelques uns au passage, tenant en rigueur quelques autres pour leur ignorance. Il posa enfin ses yeux sur la serveuse qu'il salua prestement, aussi rapidement, d'ailleurs, que sa supérieure, qu'il suivait promptement et sans rien dire, comme depuis leur départ, tôt, ce matin.
Murasaki invita le genin à s'asseoir sur un banc, à une table donc. Il hésita ; il ne s'agissait pas d'un ordre mais d'une demande. Un piège, peut-être. En proie à une courte réflexion d'à peine quelques secondes, il s'assied en face de sa supérieure lorsqu'il vit le désintéressement de celle-ci à propos de son invitation : impossible alors que ce soit un piège.
Il continua à parcourir la foule de son regard vierge, sans s'arrêter sur qui que ce soit si ce n'est sur la serveuse, une ou deux fois. Il jeta aussi les yeux sur les alentours, guettant la moindre chose suspecte.
-Shinsei ?
Son nom résonna un moment dans sa tête, le temps d'une ou deux secondes, après lesquelles il tourna la tête en direction de son interlocutrice, qui n'eut pas le temps de le répéter deux fois. C'était une étrange sensation que d'entendre son prénom émaner des lèvres d'une femme... C'était plaisant, bien sûr. Ses yeux se plongèrent dans ceux, incisifs, de sa supérieure.
-Qu'as-tu appris jusque maintenant ?
Le jeune genin ne répondit pas de suite, analysant prestement la question, doutant là d'un éventuel piège. Sans laisser au jeune ninja le temps et le soin de réfléchir et de répondre, Murasaki poursuivit :
-Nous n'allons pas exécuter une mission de routine, petit. Le danger est réel et même si j'en ai plaisanté tout à l'heure, je n'ai pas l'obligation de te ramener en vie, dit-elle en le guettant du regard, Cela est d'autant moins simple qu'il ne nous faut pas détruire notre cible.
Shinsei pencha légèrement la tête sur la droite. Sa question précédente n'était donc qu'une sorte de prémices à sa mise en garde. Elle doutait beaucoup de ses capacités. N'avait-il pas été capable, jusque là, de la suivre sans aucun problèmes ? N'avait-il pas été suffisamment discret à son goût ? Enfin... Outre l'avertissement, le jeune Uchiha préféra porter plus d'attention à la douceur de la voix de la jeune femme, la laissant poursuivre sans l'interrompre, baissant légèrement les paupières.
-Tu suis le rythme, c'est déjà ça. Mais si je meurs là-bas, si on me prend en otage pour te faire renoncer, que feras-tu ?
Cette dernière question lui fit ouvrir en grand les yeux, qu'il plongea, une énième fois, dans ceux de la jeune femme. Ce n'était pas là une hypothèse simple. Ce n'était pas non plus une situation facile pour le genin... Cela faisait à peine quelques mois que le jeune garçon était genin et c'était là sa première mission. C'était peut-être un peu fort, même pour lui, et il baissa les yeux, son imagination allant bon train.
Sa réponse n'allait pas être directe, il ne s'est pas entraîné dans l'optique de tuer, ni pour renoncer d'ailleurs. Certes, il s'amuse à envisager toutes les possibilités afin d'y être paré, celles-ci y compris, mais il ne s'attendait pas à devoir réfléchir plus sincèrement à ce qu'il ferait au-cas-où cela arriverait. Il jeta à nouveau ses yeux dans ceux de sa supérieure, cherchant la moindre émotion sans en trouver aucune, au final, il détourna les yeux. La vision de l'Anbu en train de se vider de son sang sur le sol lui fit froid dans le dos. Il s'était habitué à voir le sien se répandre au cours de ses entraînements, mais jamais celui des autres, et encore moins des personnes qui sont censés lui instruire. Shinsei s'attachait beaucoup et rapidement aux gens malgré le marbre qui pouvait peindre son visage la plupart du temps, et en l’occurrence il s'était déjà attaché à la présence de sa supérieure, même beaucoup plus rapidement qu'en temps normal.
Il avança ses pieds sous la table, jusqu'à ce qu'ils touchent ceux de la jeune femme, involontairement, il n'y prêta pas attention, concentré sur sa réponse qui suit quelques secondes après.
-Dans tous les cas, j’exécuterai ce qui m'a été demandé, répondit-il finalement.
Oh, il ne mentait pas. Il disait la vérité, sans dire la pensée qui allait avec. Si Murasaki mourrait là-bas, il continuerai la mission, peu importe le risque, afin d'honorer la mémoire de cette dernière, et si elle était prise en otage, il la sauverait, peu importe le risque, puis accomplirai la mission. Rien ne l'en empêcherait. Rien.
La détermination se lisait désormais sur son visage.
Une détermination indéfectible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Ven 3 Mar - 4:56


Le fou égaré

Captant son regard sombre, Murasaki guetta la réponse de son jeune interlocuteur. Ses doigts agiles maniaient sans les regarder les fines baguettes qui s'emparaient des boulettes et remplissaient le ventre de la kunoichi avant la phase plus délicate de leur mission. Rapide, délicate, efficace, la juunin aux gestes précis ne se laissa pas distraire dans son observation des aléas émotionnels prenant vie dans les yeux noirs du genin. Shinsei semblait en proie à un certain trouble et cela était plutôt légitime, non ? La kunoichi cherchait ces cicatrices passées qui auraient pu marquer son esprit autant que sa chaire. Quelle sorte de violence avait connu le shinobi en devenir jusqu'ici ? L'interrogation pouvait paraître déplacée ou indiscrète, mais Murasaki n'en avait cure si cela leur permettait de rentrer en vie.

Cependant, la brune aux doigts aguerris manqua de s'étouffer lorsqu'un contact peu protocolaire vint lui arracher un frisson le long de son échine. Qu'est-ce qu'il faisait ? Toussant subitement, l'indécence et l'étrangeté de la situation eurent tôt fait de gêner la jeune femme qu'une certaine rougeur envahit, même si ce fait était bien plus imputable à l'entruchement sévère qui gênait la respiration de la juunin. Trop raide, le regard fixe, ses joues furent vite cachées par la tignasse mal entretenue de la demoiselle. Dissimulant son trouble, un geste réflexe détendit la jambe de la juunin qui vint s'abattre du talon sur le pied indiscipliné du yearling un poil inconvenant. L'action avait été brève, peut-être douloureuse, elle n'avait pas mesurée sa force, mais n'avait nullement cherché à faire mal...ce n'était qu'une mise en garde, tout comme le regard sombre qui se posa sur le genin lorsque Murasaki se redressa après avoir retrouvé son souffle.

Une seconde, deux secondes, quelques autres passèrent sans que la jeune femme n'articule un mot ou ne remue un cil. Le calme inquiétant qui l'habitait n'était pas de bonne augure pour Shinsei, mais que pouvait-il en savoir ? C'était un gamin, un adolescent en pleine effervescence, se rappela la Namikaze en fixant sans le voir son malheureux cousin.

« Ce qui t'a été demandé, hein ? répéta la juunin en passant une main indolente sous son menton.

Trop jeune, trop inexpérimenté, le gamin ne réagissait pas comme d'autres qu'elle avait pu côtoyer et évaluer au sein de l'anbu. Après une brève lueur brûlante dans le regard, Murasaki dissimula son sourire et baissa les yeux pour finir de manger tranquillement. Elle ne savait pas si elle devait se réjouir ou se montrer lassée par la réactivité divergente de son partenaire. Qu'avait-il au fond de son cœur qui le poussait à se tenir devant elle hormis un nom ancestral ? Autre chose que ce qui faisait se battre la juunin au même âge, c'était certain.

- Nous allons voir cela, déclara la kunoichi avec une voix des plus neutres.

Son plat terminé et la commande payée, la brune invita le jeune homme à la suivre à travers les tables du relais et emprunta une porte à l'arrière donnant sur une partie bien différente. Une cour, de jolis petits chemins symétriques, un gloussement aquatique qui se faisait entendre, Murasaki s'éloigna de la mélodie aqueuse et emprunta l'un des chemins qui s'enfonçait vers un lieu où la forêt reprenait ses droits.

- J'aimerais te montrer quelque chose avant que nous partions, dit-elle sans laisser deviner ses intentions.

Ils croisèrent une employée qui salua Murasaki. Elle semblait la connaître, comme une habituée, mais la posture qu'elle avait exposée à la juunin témoignait d'une autre forme de respect que celle due à un simple client. La Uchiha ne s'attarda pas sur cette banalité et continua son chemin jusqu'à longer un potager fort bien entretenu. Sûrement que la récolte serait belle, mais la verdure des plants fit soudainement penser à la kunoichi que son basilic devait se sentir bien mal avec toutes ces divagations... Un souffle lui fit se souvenir que le jeune homme se tenait là, près d'elle, toujours trop près à son goût, mais elle devait bien reconnaître que le gamin avait un don certain pour se faire oublier. Peut-être avait-elle sous les yeux un futur ninja espion ? Un sourire presque satisfait étira ses lèvres à cette pensée et Murasaki entra dans un appentis au fond du potager sans plus s'expliquer.

- Ferme la porte, intima la jeune femme en prenant appui contre un établi. »

Croisant les bras sur sa poitrine, la brune posa son regard anthracite sur le genin. L'avait-il vue se saisir de cette ficelle à entrée du débarras extérieur ? Entre les divers outils et matériaux s'entassant là, elle en doutait, mais elle espérait fortement que le garçon lui donnerait tort.

***

Plus tard, l’œil indéchiffrable, la kunoichi fixait les arbres défilant à nouveau sous ses yeux. Elle allait vite, elle était seule et, cette fois, elle comptait adopter un rythme bien loin de la promenade qu'elle s'était accordé jusque maintenant.



_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 110

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Mer 29 Mar - 21:54

Il réfléchit.
La situation était quelque peu perturbante...
Après un très bref repas, puisque le jeune garçon n'avait rien avalé ou presque, la Juunin avait emmené le genin dans un appentis en bois qui servait de débarras à outils de jardin. Le jardin, d'ailleurs, était très bien entretenu, cela dit... Sa supérieure connaissait très bien les lieux. Pas étonnant si elle était déjà venue, mais il n'y avait aucun autre client dans le jardin, et qui plus est, l'une des employées avait salué de manière très respectueuse la Juunin. Le potager d'une auberge relais ne serait pas accessible à n'importe qui, ce qui ne laissait donc que quelques suppositions possibles : soit elle connaissait les propriétaires, soit Murasaki Namikaze était la propriétaire des lieux. Cela paraissait un peu éberluant, pour le coup.
Impossible de clarifier les idées qui trottaient dans la tête de l'Anbu, pour le moment du moins. Après avoir failli s'étouffer, ce qui n'était pas resté inaperçu des yeux du genin, elle lui avait donné un coups de pieds, sans réelles raisons, puis emmenés dans un jardin avec un potager, donc probablement non-accessible à la clientèle, une employée trop respectueuse envers un client, et maintenant un débarras où il n'y a rien alors même qu'elle voulait lui "montrer quelque chose"...
Et n'oublions pas le geste suspect à l'entrée de la pièce... avait-elle pris quelque chose ? Que cachait-elle dans sa main ?
Après une rapide analyse de l'endroit, Shinsei repéra un trou dans le toit en bois de l'appentis. Ce serait par là qu'il sortirais si les choses tournaient au vinaigre, du moins pour lui. Car tous ces détails laissaient présager que l'Anbu le considérait désormais comme un poids de trop pour sa mission.
Shinsei se mordit la lèvre inférieure tandis qu'il soutenait le regard de sa supérieure. Pourquoi le considérait-elle ainsi ? A moins que... ce ne soit un test ? Dans tous les cas, ce qu'elle avait pris en entrant dans la pièce est la clé de tout ce mystère. C'était là ce qu'elle voulait lui montrer.
Brusquement, le regard de la jeune femme se transforma. Il devint plus agréable, plus doux, plus tendre, plus... Elle plaça un pied devant l'autre, sans toutefois avancer. Son regard enlaçait celui du jeune homme qui ne pouvait désormais plus que regarder le fond de ses yeux. Il était capté, profondément capté, si bien qu'il n'osait plus bouger un pouce, il était comme absent. Il n'était plus là où il était quelques secondes auparavant, il était empêtré dans le désir qui l'alimentait désormais, provoqué par le regard enflammant de ce qu'il convoitait : la chaleur corporelle qui émanait de la jeune femme et qui semblait... se rapprocher... Il peinait à percevoir les gestes qu'elle faisait tant que son regard était capté dans le sien, or, il venait de s’apercevoir qu'elle s'avançait peu à peu et très lentement vers lui, de manière très subtil. C'était ce qu'il voulait, ce qu'il désirait. Aucune barrière ne se dressait entre elle et lui, tout du moins mentalement : les seules barrières qu'il voudrait anéantir était l'espace vide entre eux deux ainsi que leurs habits.
Il était comme en transe tant ce contact visuel lui plaisait et lui faisait de l'effet. Son torse se soulevait de plus en plus rapidement et sa respiration s'accentuait au fur et à mesure que la proximité augmentait. Il sentait de manière plus nette la chaleur corporelle de la jeune femme et lorsqu'elle fut à sa hauteur, à peine quelques centimètres les séparant, ses bras s'allongèrent dans sa direction, il n'y prêta pas attention, son regard toujours plongé dans le sien, il ne dit rien, il ne put rien dire. Elle prit ses poignets aussi délicatement que son regard caressait les yeux du jeune homme en pleine effervescence. Il n'y avait plus seulement son torse qui se soulevait.
Shinsei sentit alors quelque chose de désagréable... Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour discerner quelque chose d'étranger qui touchait la peau de ses poignets, qui se trouvait maintenant dans son dos. Il ouvrit grand les yeux. Elle l'avait berner.
Comment avait-elle pu savoir comment le paralyser ? La passion et le désir qui l'avait alimenté jusque là laissèrent la place à une indicible colère car désormais ses mains étaient liées. Il s'était laissé dupé par le doux regard d'une jeune femme qui lui plaisait, comme un vulgaire débutant. Il serrait les dents tandis que les yeux de l'Anbu se muait. Son regard redevenait dur, comme il avait toujours été jusque là.
Quel imbécile... Quel idiot il faisait maintenant.
Murasaki posa une main assez brusque sur le crâne de son apprenti, celui-ci fermant les yeux momentanément, le remord le rongeant.
-Je te pensais plus difficile à manipuler. Dommage, dit-elle seulement, d'un ton ferme et écrasant. Son regard était méprisant tandis qu'elle s'éloignait de lui. La chaleur qu'il avait ressenti s'était transformé en intense froideur.
Elle se dirigea vers la porte et disparut, sans lui adresser d'autre regard.
Shinsei baissa les yeux. Il était dos au mur, mains liés à la colonne supportant l'appentis.
Qu'allait-il bien pouvoir faire, désormais ? Cela démontrait à quel point il n'était pas digne d'être genin. Qu'il n'était pas digne d'être de Konoha, et encore moins d'être un Uchiha... Il ressentait une grande honte le submerger tandis qu'il palpait par réflexe ce qui le liait. Ce n'était qu'une vulgaire ficelle.
Il poussa un bref soupir de découragement, et laissa passer quelques secondes, quelques minutes. Il ne réfléchissait pas vraiment, il avait le visage baissé et les yeux fermés, s'il les ouvraient il regarderait ses pieds. Comment avait-il pu croire une seule seconde qu'elle veuille se rapprocher de lui ?
Au début, il ressentait une profonde colère, envers sa supérieure. Puis, il redirigea cette haine envers lui, avant de finalement éprouver de la tristesse. Il se décevait. Il était fragile en réalité, et autorisa même quelques larmes à couler sur ses joues pâles, se morfondant sur sa propre tragédie et son pathétisme si émouvant.
Puis il se rassura lui-même avec quelques théories superflues quant à la raison pour laquelle Murasaki l'avait laissé ici...
Il ouvrit grand les yeux en rejetant la tête en arrière, le regard dirigé vers le trou, dans le toit de l'appentis. Il avait compris.
Elle le mettait au défi. Une fois de plus. Le paralyser et l'empêcher de la suivre, ce n'était qu'un détail, son but était de savoir s'il trouverait un moyen de la suivre malgré tout, cela en le décourageant. Tout était clair, maintenant.
Elle voulait savoir s'il aurait l'audace et la capacité de la suivre après l'avoir berné. Ce n'était pas de savoir qu'il se laisserait manipulé qui serait décevant, c'était s'il ne poursuivait pas la mission.
Mais il la poursuivrait.
Il palpa à nouveau la ficelle, guettant sa droite et sa gauche. Il ne pourrait pas la faire brûler sans composer de mudras, et le nœud était particulièrement compliqué. Il se mordit la lèvre inférieur. Comment pouvais-t-il s'échapper ?
Il observa l'endroit, à l'affût du moindre élément qui pourrait l'aider. C'était là un débarras de jardin, rempli d'outils de jardinage acérés. Pas le bon endroit pour attacher quelqu'un avec une simple ficelle. Le seul problème étant que les outils en question étaient à bonne distance de lui. Il lorgna un sécateur, posé sur une table qui était elle-même à portée de son pied gauche.
Le jeune genin s'éloigna le plus possible du pilier de bois auquel il était lié, et tendit sa jambe gauche afin de frapper fort du pied le dessus de la table afin de la renverser. Le sécateur voltigea avant d’atterrir à sa droite, au sol. Il grogna tandis que de son pied droit, il ramenait le sécateur à son niveau. Par chance, le pilier étant isolé des murs de l'appentis, il put en descendre le long, se baissant afin d'empoigner le sécateur, de le tourner dans sa main et d'essayer de couper la ficelle avec. Au bout de quelques secondes, il avait les mains libres. Mais là n'était pas le plus difficile. Ce qui allait être difficile, désormais, c'était de suivre Murasaki.
Il bondit hors de l'appentis au travers du trou, et une fois sur le toit, regarda la forêt non loin, tentant de repérer par où sa supérieure était partie. Il ferma les yeux, se concentrant et faisant appel à ses quelques bases de sensorialité qu'il tenait probablement de l'un de ses parents.
Impossible de retrouver la piste, cela faisait une ou deux dizaines de minutes que l'Anbu s'était volatilisée, et elle devait être loin, désormais. Il tenta de se rappeler de l'endroit où ils devaient aller tous les deux, et se dirigea dans cette direction à toute vitesse. Murasaki ou non, il devait accomplir sa mission, et ce n'est pas sa supérieure qui l'en empêcherait, car l'ordre de mission viens de plus haut qu'elle. Elle n'a donc pas son mot à dire, théoriquement. Un ordre, c'est un ordre. Et en l’occurrence, elle ne lui a pas donné l'ordre d'attendre sagement dans l'appentis.
Sa vitesse était deux fois supérieure à celle qu'il avait éprouvé jusque là. Il était rapide, très rapide, surtout pour un genin, mais au bout de cinq minutes, il en ressentait déjà les effets négatifs. Il devait tenir. Il sentait que Murasaki Namikaze allait lui faire vivre un enfer. Très bien. C'était tant mieux. Shinsei Uchiha allait lui montrer qu'il n'était pas un ninja de pacotille.
Au bout d'une heure, la sueur lui brûlait les yeux, mais il observait toujours les feuilles devant lui et en repéra quelques unes écrasées contre le bois. Quelqu'un était passé ici il n'y a pas longtemps. Il sentait qu'il se rapprochait du but.
Ses muscles bandés le faisait souffrir, sa respiration était stridente, son estomac lui tordait le ventre et sa peau ruisselait.
Ses cheveux étaient lâchés, et volaient au vent.
Son cœur se soulevait lorsqu'il se rappelait la manipulation qu'il avait subi tout à l'heure... Pourquoi avait-il réagis ainsi à son regard si doux ? Pourquoi avait-il été aussi capté ? La flamme qui l'habitait avait été stimulée au plus haut point avant de s'éteindre, et désormais elle se ravivait à petits feux.
Elle avait été si odieuse avec lui, et pourtant il la désirait encore plus... Cela n'avait que renforcé sa détermination.
Il lança un kunai devant lui qui défila dans les airs et qui atteindrait son but avant lui.
Il voulait signaler sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 150

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   Dim 18 Juin - 6:07


Le fou égaré

Depuis qu'elle avait laissé son partenaire, Murasaki avalait les kilomètres en vue du port du Pays du Feu. Le gamin n’avait pas été des plus dégourdis et sa perte serait sûrement profitable à la mission. En y repensant, il n’avait rien à faire avec elle : trop jeune, trop faible… Avait-on idée d’être encore genin à seize ou dix-sept ans ? La chose frôlait l’indécence pour celle ayant fait un parcours honorable dans la hiérarchie shinobi. Au vue de son évolution, peut-être que d’ici un ou deux ans, elle pourrait briguer la tête des forces anbus sous la direction directe du Hokage. Cette perspective de carrière et de vie dans l’ombre lui plaisait bien.

Elle fut cependant perturbée dans ses réflexions. Le kunai siffla à ses oreilles et la juunin n’eut aucun mal à l’esquiver. En alerte sur une branche massive, elle activa son sharingan pour faire face à son “adversaire”. Shinsei avait l’air épuisé, mais son regard plaisait à Murasaki. La détermination y brillait et il n’avait pas mis si longtemps à la rattraper. Elle aurait presque pu se montrer satisfaite, mais elle ne saluait que rarement un travail bien fait.

“ Et maintenant ? questionna la jeune femme d'un air goguenard. Félicitations, tu tiens à peine debout, railla-t-elle. Que voudrais tu que je fasse de toi ? ”

Avait-il de l’orgueil ce jeunot ? De l’amour propre ? Elle pensait obtenir une réponse positive à ces questionnements.



_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [A] Le fou égaré   

Revenir en haut Aller en bas
 
[A] Le fou égaré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Les garçons des mangas(Sujet réservé aux filles et Baptiste)
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Portes de Konoha-
Sauter vers: