Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 ¤ Doutes d'Esprit et Voix du Coeur ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 20

MessageSujet: ¤ Doutes d'Esprit et Voix du Coeur ¤   Dim 25 Sep - 15:48


¤ Doutes d'Esprit et Voix du Coeur ¤

Un souffle chaud, des pulsations rythmées, un relief qui s'affirme peu à peu. Le métal en fusion semblait toujours palpiter d'une énergie unique aux yeux de Kinumi, brillant telle une étincelle de vie ne demandant qu'à se matérialiser. Voir son travail adopter progressivement la forme qu'elle se figurait préalablement procurait toujours à l'aspirante forgeronne un profond sentiment de satisfaction.

Un dernier coup de marteau retentit, annonçant... son travail était presque terminé ! Elle esquissa un sourire sous son masque de protection tandis qu'elle ajoutait la touche finale à son oeuvre en gravant une petite inscription avec un poinçon sur la lame. Une fois cela accompli, elle trempa sa création dans l'eau à l'aide de pinces, faisant soulever des volutes de vapeur tandis qu'elle retirait sa protection faciale pour passer une main sur son front. Dégageant un peu de sueur alors que ses muscles se relâchaient soudainement après ces longs efforts, ils lui semblaient tout à coup bien légers.

- Fiou... je crois l'avoir bien réussi ! Ce kunai est parfait !

Kinumi avait mis beaucoup de cœur à l'ouvrage dans la fabrication de cette petite arme. Elle s'était levée à l'aube pour travailler à la forge en ce jour où elle n'était pas ouverte et avait recommencé à zéro à moult reprises avant d'arriver à un résultat qu'elle estimait satisfaisant. Mais si la conception métallique était terminée, elle devait encore tresser un tissu le long de la garde du kunai pour le rendre plus confortable à l'usage... mais pas seulement !

La jeune fille avait choisi une fibre très particulière sur le marché d'Iwa, du genre assez onéreux mais unique en son genre ! Fort heureusement, elle n'en avait pas besoin en grande quantité et avait touché récemment sa paie d'assistante forgeronne. Elle pouvait donc se permettre cet investissement. D'autant plus qu'il revêtait une importance toute particulière à ses yeux. Quittant la forge, elle scrutait le kunai avec un sourire diffus avant qu'une voix fluette ne raisonne à ses oreilles.

* Tu es sure de ce que tu fais... ? Ce n'est pas très naturel tout ça et tu risques d'essuyer une profonde déception... *

Les joues de Kinumi virèrent au rouge tandis qu'elle accélérait le pas, tâchant d'ignorer et distancer cette incarnation de ses ancêtres qui la suivait sous sa forme peu conventionnelle de tête spectrale volante. Cette dernière roula des yeux avant de s'effacer dans le néant, laissant sa jeune descendante en proie au doute. Se trompait-elle ? Est-ce que sa vie relativement recluse avec son père de substitution avait affecté sa perception des choses ? Elle resserra sa main sur la garde du kunai, scrutant la gravure esquissée sur sa lame, l'air anxieux.

* … C'est vrai que c'est peut-être idiot... *

Kinumi s'était arrêtée de marcher, laissant son visage se faire gagner par l'incertitude. Elle poussa alors un profond soupir et se détourna de sa destination initiale, se dirigeant vers les terrains d'entraînement d'Iwa. C'était rare de la voir y aller sans Kazi, son fidèle compagnon qu'elle avait laissé dormir près de l'auberge de la Loutre Joviale où elle logeait. Mais cette fois-ci, elle avait besoin d'être seule avec elle-même.

Il était relativement toujours relativement tôt, il n'y avait personne sur le terrain que choisit Kinumi. Il se constituait d'une sorte de mini-forêt de bambou aménagée pour rendre les mouvements difficiles. Elle prit en main le sabre familial avec lequel elle s'était littéralement accrochée à la vie quelques années plus tôt, le fixant un moment d'un œil neutre avant de fermer les yeux, le dégainant paisiblement. C'était une belle journée, le soleil brillait, des oiseaux chantaient, et la flore semblait pouvoir s'épanouir en parfaite harmonie. Mais ce calme idyllique lui rappelait trop bien combien le village d'Iwa et ses alentours perdaient en activité sans ses chuunins et genins partis pour leur examen. La jeune fille fronça un peu plus les sourcils alors qu'un faciès en particulier lui apparut en mémoire, elle ne devait pas se laisser déconcentrer ! Elle devait faire le point la tête reposée !

Kinumi prit une bonne inspiration avant d'extérioriser un cri strident, se jetant à corps perdu avec son sabre sur les premières tiges de bambous, abattant sa lame avec frustration. La bloquant net dans le tout premier bambou. Agacée, elle s'y reprit à plusieurs fois, agrandissant l'entaille mais peinant clairement pour trancher le végétal de façon fluide.

 Elle avait pourtant polit le katana pour qu'il ait son tranchant d'origine. Mais elle n'en tirait pas sa quintessence, elle ressaya encore et encore, peinant à se libérer de la frustration qui la gagnait. Elle reprenait son souffle en tenant son katana à deux mains, contemplant son propre reflet dans la lame. Devait-elle vraiment se laisser déchirer par l'incertitude ? Ne s'était-elle pas jurée d'avancer vers l'avenir la tête haute, en évitant de regarder derrière elle ?

L'adolescente inspira profondément, laissant ses pensées vagabonder, tendant naturellement vers l'esquisse de ce visage familier, de ce sourire si appréciable qui lui réchauffa le cœur, la faisant sourire à son tour alors qu'elle reprenait bien en mains son katana. Ce dernier semblant tout à coup beaucoup moins lourd...

D'un mouvement gracieux, elle laissa la lame se diriger vers le bambou à l'horizontale, le tranchant net sous une trajectoire rectiligne parfaite. Si bien que la plante maintint son centre de gravité, la tige ne s'effondra pas. Kinumi esquissa un sourire léger avant qu'elle ne sente sa peau titillée ici et là par quelques gouttes. Elle leva les yeux au ciel, constatant la multitude de nuages sombres qui commençaient à laisser parler la pluie. Elle était rafraîchissante... et tombait à pique pour calmer les ardeurs de l'adolescente qui poussa un soupir en reprenant la direction de l'auberge de la Loutre Joviale, l'esprit plus léger.

L'adolescente donna à manger à Kazi et le gratifia de quelques caresses avant d'aller se laver puis elle rejoignit sa chambre pour continuer le travail qui lui tenait tant à cœur. Installée sur son lit, elle tressait délicatement une étoffe bleuté sur la garde du kunao, alors qu'elle scrutait pensivement la gravure sur sa lame. Rien de bien excentrique, juste un mot... ou plutôt un nom.

¤ Tsuka ¤

Kinumi ne put s'empêcher d'esquisser un sourire amusé. Comme si Tsuka manquait de kunai... certes la fibre qu'elle était en train d'appliquer devait faciliter l'utilisation du chakra sur celui-ci. Mais était-ce vraiment utile sur ce genre d'arme ?! Puis... cela allait peut-être sembler bizarre comme présent ? Est-ce que ça paraîtrait naturel de lui offrir ça à son retour de l'examen chuunin ? Peut-être devrait-elle attendre son anniversaire pour ne pas avoir l'air trop louche... ? Non... elle voulait montrer à Tsuka qu'elle lui avait manqué pendant ces quelques jours d'absence. Combien de temps devrait-elle encore attendre... ? Kinumi écarta vite ces sombres pensées pour reprendre les finissions sur son cadeau, elle devait encore s'appliquer pour qu'il soit parfait !


- Kinumi en solo -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
¤ Doutes d'Esprit et Voix du Coeur ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'ai l'esprit sale et le coeur romantique (briseis)
» Le coeur et l'esprit d'une femme sont des énigmes insolubles pour un mâle ## Lauréline
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Confirmation des ses doutes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Iwagakure no Sato-
Sauter vers: