Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Les larmes dissimulées sous la pluie (one-shot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 137

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 30 両

MessageSujet: Les larmes dissimulées sous la pluie (one-shot)   Ven 30 Sep - 21:09

Les larmes dissimulées sous la pluie



-----------------------------------------------



Cela fait maintenant depuis un bon moment que j’ai déserté Konoha, un bon moment que je ne pense plus à ce village et que j’ai décidé de vivre ma vie comme je le souhaitais. Je dois bien avouer que c’est la meilleur décision que j’ai prise jusqu’à maintenant. Depuis mon départ, je n’ai pas fait grand chose, je traverse les différents pays en espérant que quelque chose d’intéressent va arriver. Pourtant, cela n’arrive pas, je ne sais pas pourquoi mais je ne trouve rien à faire, je n’ai pas de but et je dois avouer que c’est très décourageant. Pour tout dire je n’ai même pas appris de nouvelles techniques depuis mon départ. Je ne fais que traverser les paysages et les villages en quête d’aventure.

Je décide de passer la nuit dans dans le village nommé « Takigakure ». J’espère juste que le village ne va pas me reconnaître car je vais aller dans un sorte de bar ou de restaurant pour essayer de me détendre. Il est vrai que je n’ai même pas essayer de me renseigner, pour savoir si le village de Konoha m’a déclaré déserteur recherche ou pas. D’un côté, se serait le comble de ne pas avoir remarqué que je ne suis plus là-bas mais je ne pense pas qu’ils sont aussi bête. Je vais quand même essayer d’éviter de rentrer dans le pays du feu, par simple mesure de sécurité, je n’ai pas envie que dix anbus me tombent dessus. Quoique, se serait peut-être drôle.

Je rentre dans ce fameux bar à Takigakure. Je prend à boire et je vais m’asseoir sans trop me faire remarquer. Evidemment, presque personne ne se déguise en clown, du coup passer inaperçu, c’est presque impossible. Les gens autour de moi commencent même à me regarder et à parler entre eux. Fait chier quand même, je ne peux même pas passer trente minutes sans qu’on me fasse chier ou quoi ? Bon, pas le choix je vais vite finir de boire ce que j’ai pris et je vais partir d’ici, je déteste avoir l’impression d’être observé. Je m’apprête donc à sortir jusqu’à que je me fasse arrêter par quelqu’un que je n’ai jamais vu auparavant.

- Arrête-toi un instant.

Je me retourne et je lui répond.

- Que veux-tu ?

- Tu es Haiko Hyûga, c’est bien ça ?

Merde, c’est pas possible, comment se fait-t-il qu’il me connaisse, je ne l’avais jamais vu avant. Konoha a donc déclaré que j’étais que j’étais déserteur même dans ce coin paumé ? C’est pas possible, Atsui ne perd pas son temps en tout cas. J’espère juste que personne n’est à ma recherche, ça risquerait de m’énerver. En plus de tout ça, je n’ai pas d’acte criminel depuis mon départ de Konoha, mon plan n’a donc pas fonctionné. En effet, j’ai voulu me faire passer pour un pacifiste en ne tuant personne pendant un petit moment mais ça na pas marcher. Je sors de mes pensées lorsque l’inconnu s’apprête à continuer de parler.

- Je t’ai vu lors de l’examen juunin, je voulais déjà venir te voir après l’examen mais je ne trouvais pas et pourtant j’ai bien cherché. C’est ironique, là c’est toi qui me tombe dessus.

- Et tu me veux quoi ?

Il est bizarre ce gars, je le connais même pas et il vient me souler, même Naerfer ne l’aurait pas supporté.

- Suis-moi, tout le monde nous regarde là, on va aller dehors, on sera plus calme.

Bon pour l’instant, je ne comprend rien, que me veut-il ? Je me laisse faire et je le suis en espérant que ça en vaut le coup. Il reprend la parole.

- J’étais un ami de ton père et comme tu le sais, il est mort lors d’une mission avec ta mère, enfin c’est ce qu’il a voulu te faire croire. En ce qui me concerne, il m’a confié ce parchemin et il m’a dit de te le donner. Tout est expliqué à l’intérieur, tu connaîtra la vérité ainsi.

Je ne comprend rien, mais je prend quand même le parchemin. Je me dis probablement que c’est lui qui l’a écrit et qu’il est simplement entrain de se payer ma tête. Mais cette idée me sors directement de la tête lorsque j’ouvre mon parchemin et que je remarque que c’est l’écriture de mon père. C’est de plus en plus bizarre tout ça. Je commence à lire ce qu’il m’a écrit.

« Bonjour Haiko,
Si tu lis ça, cela veut dire que mon ami a accompli sa mission et qu’il t’a donné ce parchemin. Ne t’enquête pas en tout cas, c’était un bon ami. Je ne sais pas l’âge que tu as pendant que tu lis ça mais j’espère que tu as bien grandi. Je ne vais pas tourner autour du pot, si je t’ai écrit ça c’est pour que tu saches la vérité et c’est bien plus facile de faire des révélations par écrit.
Le jour où je t’ai dit que je partais en mission avec ta mère, j’y suis allé juste pour la tuer. En effet, je l’ai tuée de mes propres mains, pourquoi ?
Parce que je trouvais ça amusant, c’est tout simple, je voulais juste m’amuser et te bouleverser l’esprit en apprenant ça. Ensuite, après avoir brûlé son corps, je me suis fait passer comme mort alors que ce n’est pas le cas. Je suis encore vivant. Je sais que ce message est direct mais la vie est comme ça.
Ce qui me fait rire, c’est que je sais ce que tu vas faire maintenant, tu vas essayer de me retrouver pour me tuer, n’est-ce pas ? Je te souhaite tout de même bonne chance. Tu en auras besoin. »


Après la fin de la lecture, la pluie commence à tomber. Je n’arrive toujours pas à me rendre compte de ce que j’ai lu. Pour la deuxième fois de ma vie, des larmes coulent de mes yeux. J’ai des drôles de sensations, j’ai comme l’impression que je n’arrive pas à respirer. Je m’adresse à l’ami de mon père.

- Dis-moi tout de suite où il est ou je te tue immédiatement !

J’ai préparé mon Chidori en guise de menace.

- Je ne sais pas ! J’ai même pas lu le message ! Je te jure que je ne sais rien !

- Mais je te crois.

Aussitôt ma phrase terminée, je lui transperce mon Chidori en plein coeur. Je pars rapidement de Takigakure, je sais que je vais désormais me faire connaitre ici aussi mais je m’en fiche totalement. A présent, j’ai trouvé un but. Je vais retrouver mon père et le tuer et ceux qui se mettront à travers mon chemin, je les tuerais tous, sans exception !




_ _ ___________________________________________ _ _

Avant - Après


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5373-bingo-book-haiko-hyuga
 
Les larmes dissimulées sous la pluie (one-shot)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Autres Pays :: Takigakure no Sato-
Sauter vers: