Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Chammadaï Osou [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Chammadaï Osou [END]   Sam 12 Nov - 13:37


La douleur infinie de celui qui reste
Comme un pâle reflet de l'infini voyage
Qui attend celui qui part.

Bottero.




Osou • CHAMMADAÏ


IRP !

Nom : Chammadaï.
Prénom :  Osou.
Âge : 24 ans.
Sexe : Masculin.
Nindo : Plus que le discours des homme, écoute le souffle de la nuit et le murmure de ton cœur. Eux ne mentent pas.
Village :  Konoha no Kuni.
Clan : Nothing.
Grade : Haut-gradé de l'ANBU.
Bingo Book : Ici

Nom ANBU : "Kokage" L'ombre de l'arbre. Petit surnom: Kitoku, Horobiru.



Je ressemble à...
Le Chammadaï n'importe aucune véritable importance à son physique tant c'est quelque chose de modulable.
Son apparence n'est rien d'autre qu'un moyen d'insertion, une force à maintenir inconnu, ses cheveux argenté et ses yeux cyans sont reconnaissables une fois aperçu, son prénom est difficilement oubliable.

L'on pourra le dire grand, du haut de son mètre quatre vingt, mais c'est surtout la froideur qui ressortira, une espère d'atmosphère l'entourant. Cette première impression sera amplifié par la force voulue de son visage; élevé parmi des prostituées après la mort de son père, le Loup a progressivement appris à faire transparaître différents états d'esprits de sa posture physique, de son regard.

Le plus souvent vêtu d'une chemise blanche et d'un pantalon bon marché, l'attirance qui émane ne provient certainement pas de son habit. La nonchalance qui s'échappe du civil ne permet à personne d'imaginer ne serait-ce que la moitié de son talent. Autrement, une fois le masque Loup revêtu, plus personne ne le connait, le nom est méconnu, sa tenu n'est pas particulière... Il n'est plus qu'une négligente brindille appartenant à un immense arbre.


Je pense à ...
Osou est un jeune que l’on qualifierait à problème, il comprendra rapidement que la vie ne lui a pas été offerte pour qu’il s’entiche d’une destinée qu’il ne contrôle pas et surtout qu’il n’est pas fait pour côtoyer des personnes qu’il n’apprécie pas. En effet, vous comprendrez rapidement dans l’histoire qu’il n’est que le bâtard d’un riche paternel rejeté par sa famille, ce qui en soit n'est pas rare, surtout dans le monde des Shinobi. Néanmoins, l'enfant est particulier.

Du fait qu’il soit toujours proche d’une vie parfaite, possédant tout ce qu’un enfant puisse rêver. Le jeune comprendra rapidement que ce n’était qu’une chimère et qu’il n’avait que la chance de l’effleurer. Pire que ça, il se soustraie rapidement des biens matériels, ne se satisfaisant que de ses liens affectifs.

Osou ne se complique pas la vie; il improvise au jour le jour des fantaisies brèves et outrancières. Même le plus piètre psychiatre déduira de ce comportement négligé une cassure sentimentale. Le jeune homme n’aura jamais pensé à fonder une famille, à aimer un enfant, à se trouver un logement ou un boulot fixe. Le gigolo se tient éloigner d’une vie morne et souhaite plus que tout s’éloigner toujours plus des personnes qu’il apprécie.
D'une tenue toujours correcte simplement parce qu’il possède le bon goût, il peut se laisse aller dans sa gestuelle, dans ses dires, sans jamais paraître indiscret ou indésirable. En effet, à défaut de posséder de l'immobilier, des biens, il peut jouir d'un attrait irrésistible, capable de faire tomber les pions voulus sous son charme. Il n'est pas un réel combattant, l'homme préfère sa tête; Osou est capable de se soustraire de ses problèmes ou de revendications humaines afin de se concentrer uniquement sur les requis d'un combat. Le jeune homme n'est certainement pas capable de prévoir des dizaines de coups à l'avance la scène finale d'un combat; il conçoit simplement les situations critiques nettement.
On ne saura jamais si cette incapacité à établir sur plusieurs coups ses stratégies n'est pas simplement lié au fait que lui-même ne peut projeter sa vie plus loin que sur une dizaine de jour?

Le ninja s'est spécialisé dans la traque; un passe-temps qu'il en vient presque à chérir plus que tout. Lorsque le plus jeune des Chammadaï prend possession d'un autre être afin de déterminer ses faits et gestes futur, il en oublie presque immédiatement ce qu'il est. De plus, c'est enivrant d'apprendre à connaître un homme à son insu, de déterminer ses attaches.
De souterraines racines, d'indestructibles liens lient tout homme à un bien, une chose, une personne. Ces irréfrénables attaches conduisent Osou à l'homme traqué; pour cela, le chasseur a besoin de connaissance, sur la vie de l'homme, sur ses anciens parents, sur ses buts.

Les traques sont longues, Osou en est devenu patient. Il aime particulièrement cette étape de la chasse, le calme règne, seule l’esprit s’agite, le tout est d’un calme exaltant.
L'homme est un être de plaisir; le soldat n'est pas dissocié de cette règle. Cette caractéristique qui réunit l'humain et l'animal est marquée chez le Chammadaï. Son côté sombre penche côté tromperie; d'abord séduisant, le mauvais homme en devient rapidement égocentrique et s'éprend d'avoir la main mise sur son amante qui se sait irrémédiablement pris au piège. Partagé entre l'envie malsaine qui la lie à celui qui la domine magnifiquement et son mari, Osou incarne la tentation.

L'Horobiru (celui qui fait périr) ne porte pas faussement son surnom, pire il ne le porte pas seulement parce qu’il ôte la vie. Ce surnom possède une signification beaucoup plus profonde, et cela bien que l'arme soit d'apparence assez simple, lorsqu'il s'agit de faire mouvoir la vie des autres, Osou prend plaisir à agir dans l'ombre. Œuvrer pour détruire, et cela dans sa signification la plus primitive, l'égocentrique décompose la vie de la personne choisie jusqu'à ce que celle-ci ne puisse jamais être reconstituée.
Quel dessein plus machiavélique et usurpateur existe-t-il que celui de s'immiscer dans une vie qui n'est pas sienne par hasard, ou non, puis de la démonter, pièce par pièce?

Qu'est que cela peut seulement représenter pour lui? Quelles sont ses motivations, ses raisons? Il se sent pris d'un entrain divin lorsqu'il se plait à commander des vies qui ne sont pas siennes. Posséder en sa paume le pouvoir d'embellir ou de détruire une vie, n'est-ce pas simplement le pouvoir d'un dieu?
Jouer au dieu n'est cependant pas chose recommandée et ça le monde shinobi le sait mieux que quiconque.

Bien entendu, celui qui séduit se meut dans le monde nourrit par plusieurs ambitions; l'argent, les femmes, le pouvoir.


Aussi appelé Kitoku (le bienveillant) par les personnes qu’il choisit de placer sous son aile ; il se décharge d’une vie solennel. Particulièrement au soin d’enfants qu’il a choisi de recueillir, de femmes qu’il a sorti du pétrin et même d’hommes qu’il a choisi d’aider. Il s’est forgé une véritable petite famille sans s’en rendre compte ; lui-même ne l’avouera jamais et il est obligé de faire bien attention à eux. Il ne les mêle jamais au travail.

Le point secret de l'histoire reste que Osou possède une mémoire parfaite. Rien de ce qu'il entend ou voit n'est oublié.


J'ai vécu...


« Mon père m’a surpris en train de fumer. »
Laissais-je échapper, comme une évidence ; offrant même à mon vis-à-vis un léger sourire. « Ce n’est clairement pas de moi qu’il faudrait s’inquiéter. Tu es dans un état pitoyable. » Soufflais-je tout en redressant mon buste pour me relever.

L’enfant en face de moi ne connaissait rien du bonheur et vivait dans la pitance en permanence, à mon encontre d'ailleurs puisque il n’eut jamais la chance d’effleurer la prospérité. Qu’était-ce le pire ? De ne même pas pouvoir l’effleurer et donc d’ignorer ce qu’est une belle vie ou d’en connaître les moindres détails sans jamais pouvoir l’effleurer ?

Je laissai échapper un soupir tant dis qu’il me rendait un livre emprunté quelques mois plus tôt. Je n’eus pas besoin de lire pour reconnaître ce bouquin bleuâtre aux feuilles jaunis. Sa voix chancelante me ramena sur terre, il s’excusa de l’avoir abîmé. Il devait certainement croire que cela avait de l’importance; il revenait de la guerre, après tout.
Comment lui expliquer que cela pour moi beaucoup moins d'importance que de le revoir entier? Mes yeux se posèrent sur lui, s'entichèrent de chaque parcelle de son être alors que je me levais.

Néanmoins, je ne pouvais qu'imaginer, de mon côté, l’importance qu’il portait à ce livre. C’était ce qui nous définissait, c’était nous. Battant légèrement la main pour signifier que je m’en fichais, je serrais plutôt mon seul ami dans mes bras.

« Le langage des signes. »
Un homme large d’épaule vint chercher son soldat, j’y étais habitué, nous le savions tous les deux. Nos problèmes nous concernaient, nous en avions tous les deux, mais lui devait s’occuper des miens, c’était son « travail ». Je fixais de mes yeux mornes le ciel grisâtre, sans lui, je perdais instantanément goût à la vie et retournait à mon habituel « vie ».

Il commença à pleuvoir doucement, je me mis sur le chemin du retour. « Yuuri... »

___

Chammadaï Osou vient de la prestigieuse famille des Seijurõ. D'origine nommé Seijurõ Osou, l’enfant possède une histoire sombre dont les prémices ne sont connus que de peu de personnes ; son père, sa mère, quelques servantes, le chef de la famille et son conseil.
Seijurõ Shi est le père d’Osou. C’est un homme dur à la vie difficile, il a vaincu les affaires et combattu les ninjas presque toute sa vie. Shi a rencontré la femme de sa vie à peine fut-il âgé de 18 ans.

On le sait, la vie n’est pas rectiligne et heureusement. Néanmoins, la seule fois où le Seijurõ dû faire un choix, il fit le mauvais. Habitué à obtenir tout ce qu’il souhaitait, lorsqu’une femme de seconde zone, visiblement, vint lui proposer ses faveurs alors même que cela allait mal avec la femme de sa vie ; il céda sans vraiment résister.

Histoire banale chez les riches, beaucoup d’enfants connaissent ça et, pire que ça, beaucoup sont plus à plaindre.
Ce qui surprendra le plus à cette époque, ce qui émoustilla plus que tout son père, c'était certainement ces cheveux d'une étrange rougeur. Réchauffant l'air ambiant de sa seule présence, celle que je présente actuellement comme une agréable putain n'en était certainement pas une et je m'en voulais de dénigrer à ce point cette femme qui m'aurait offert, à n'en pas douter, une meilleur vie.
_____

Il fallait s'y faire, dans ce monde, l'argent achetait tout, que ce soit la morale, le pouvoir. C'est en plongeant ses yeux acier dans ses paumes rougeoyantes qu'il comprit qu'il n'aura jamais le droit au bonheur dans cette antre.
Mue d'une motivation nouvelle, je me relevais. Un regard neuf sur mon monde pourrie; je refusais de vivre ma vie ici. « Apprend moi à me battre. » Murmurais-je, à bout de souffle, à mon ami. Ses yeux interrogateurs rencontrèrent les miens, peut-être reconnaîtra-t-il cette étincelle, cette force qui me faisait sentir vivant. Mes doigts se mouvèrent tranquillement, formant des signes, soufflant des mots à qui voulait bien les entendre.

Lorsque son sourire me ramena à la réalité, il était trop tard, enfermé dans une salle qui se situait même sous le dernier étage, je commençai déjà à apprendre ce qu'était un corps meurtri possédant une âme sainte.
C'était différent du travail, là où l'un m'obscurcissait, l'autre me permettait de m'éclaircir, c'était comme si... la brume s'en allait.

Mes dons psychiques en devinrent que plus conséquents, débarrassé à jamais de ce poids qu'était l'étreinte physique. Courir me faisait le plus grand bien, apprendre à soulever mon corps par la seule force de mes bras me libérais. En somme, je pris goût à ces divers exercices.

______

La famille Seijurõ était un ancien clan guerrier dont les membres s'étaient dispersés sur l'ensemble du continent. Sans talent particulier, la famille avait néanmoins vus ériger en ces seins quelques combattants qui lui permirent de survivre du temps de la prédominance Senjuu/Uchiha.
S'installant proche de ses ennemis afin de n'être jamais totalement en sécurité, mais cela permettant de préserver un esprit alerte et vif; quelques combattants rejoignirent le pays du feu érigé.

La famille Seijurõ de Shi basa sa fortune sur le commerce, le pays du feu était parfait pour ça, basé prêt du village Shinobi, le commerçant pouvait exécuter ses transactions et bénéficier d'une protection totale sur l'aller-retour d'un trajet.

Néanmoins, doucement, mais surement, ce n'était pas de devenir marchand qui intéressa le plus jeune des Chammadaï. Le louveteau aux cheveux argents nourrit égoïstement le rêve de devenir un ninja.
______

Deux ans plus tard, j'avais beau être devenu fort. Un gamin d'une douzaine d'année ne pouvait certainement pas combattre un adulte.
Pourtant, lorsque mon père m'interdit de revoir cet ami qui me faisait changer, je vis rouge.
Quelle idiotie. Durant les quelques instants qui suivirent, riche en souffrance, je me dis qu'en définitif l'amitié m'avait plus fait souffrir qu'elle m'avait aidé à m'en sortir. Surtout lorsque la bouteille d'alcool de mon père s'écrasa sur mon buste. Surtout lorsque la morsure froide du verre coupa ma peau, pénétra ma chaire.

Sans que j'en comprenne plus, un katana traversa de part en part le corps de mon paternel qui sombra dès lors.
Je ne compris pas pourquoi, mais une colère noire me força à m'en prendre à celui qui avait manigancé tout ça. Ce même ami qui m'avait sauvé ce jour-là. Qui avait empêché un homme de tué la chaire de sa chaire.

____

Ma treizième année fut le moment de rejoindre l'académie ninja de Konoha. Mon but? Rejoindre les ninjas masqués. A peine quelques mois plus tard, mon examen Gennin dans les poches du fait d'une soit disante instruction provenant de mon paternel sur les routes m'ayant obligé à louper les deux premières années à l'académie ninja, j'intègre ma première équipe de Gennin.

____

« C'est lui. » M'exclamais-je, une brève étincelle dans les yeux. Tous restèrent silencieux, certainement impressionné par cette capacité à tout retenir.
Sans un souffle, je pénétrai la foule, me glissant entre ce gamin souhaitant sa sucette, cette femme voulant un médicament pour son marie, cette femme battue cherchant à fuir. Tous avait une histoire, mais celle qui t'intéressais présentement fut celle de cette homme; aux cheveux obscures.

Ce même homme que je ne lâchais pas du regard, que je suivais dans chaque ruelle, chaque appartement tout en utilisant le moins possible le chakra, cette force supérieur du ninja; ce qui différenciaient les hommes des ninjas, en somme le sureprédateur du superprédateur. Celui-là même qui est capable de chasser l'homme.

J'usais de mes sens comme personne. On me disait déjà parmi mes connaissances comme le meilleur ninja senseur du pays; n'osait-on pas dire du monde simplement par modestie? Je réfléchis rapidement sur la présence de mon coéquipier, où diable était-il? Ce même coéquipier qui avait tué mon père. Ce même père qui était son employeur. Pourquoi l'avait-il employé? Après maintes réflexions, on était arrivé sur une conclusion, pour ma protection.
Ce... je ne poursuivrai pas l'insulte, avait engagé quelqu'un pour me protéger. Pour se protéger d'une rançon éventuelle, pourquoi? N'avait-il qu'à pas la payer pour me voir disparaître; tous ignorer mon statut, son statut.

Mais surtout, d'où me venait le chakra? Je n'ai que rarement entendu que tous, nous avions du chakra, par contre, j'ai entendu que le chakra s'éveille ou non chez certaine personne.
D'où me venait cette force?

Mes oreilles captèrent un murmure, un cliquetis métallique, le délicieusement d'une valise; une transaction. Mon nez capta l'odeur caractéristique de l'or alors même que mon ouïe se concentra sur le bruissement d'une liasse. Il y avait beaucoup beaucoup d'argents.
Je fis un unique signe derrière moi qui vit agir une dizaines de ninja alors même que je restais concentré, la main posée sur mon microphone, si j'entendais le claquement d'une porte, l'ouverture d'une fenêtre, je me devais de prévenir l'équipe entière.

Les lieux n'avaient pas été préparés, j'avais uniquement commandé à mon frangin de coeur de couvrir l'unique sortie utilisable en mon sens par de piètres ninjas.

______


Le réveil douloureux, bouche pâteuse, totalement déshydraté, voie interne obstruée par la poussière; l'argentin avait fait fort. Ses mains pâlottes surgirent du néant, déplaçant le débris gênant ses membres inférieurs alors qu'il se leva aussi rapidement que possible. L'assassin subit instantanément les méfaits de son dernier combat, sa vision vira rapidement floue et un coup de marteau vrilla ses capacités cognitives à un tel point qu'il se trouva rapidement assis sur le sol.
Le maître des loups observa les alentours, les doux rayons du soleil flottant sur son visage, figeant leurs couleurs orangés dans sa mémoire. Ne jamais oublier, voici son pouvoir. Le moment fut suspendu, au milieu des décombres et des corps sans vies. Ces mêmes âmes qu'il avait ôté sans plus de cérémonie sans tâcher ses mains de la moindre once de sang, s'occupant de tuer les survivants. Par la plus simple pitié. Une telle attaque ne prenait jamais la vie que de coupables.

Le temps passa sans que le chasseur ne se décide à bouger. Fermant ses yeux, se plaisant aux tempétueux secouant sa tignasse, à cette énorme bouffée de Nicotine, qui congédie alors la totalité de ses pensées. Profiter du moment présent, de sa magnificence, on ignore tous si un quelconque tout puissant en offrira un tel autre. Le ninja croyait réellement aux différentes croyances qui erraient ici et là dans les méandres du continent Shinobi. Il leur accordait beaucoup d'importance. Science, croyance, cela ne va pas pourtant pas très bien ensemble. Mais... Lorsqu'on observe les agissements humains, inexplicable par une quelconque science, là où le coeur ne l'emporte plus ce sont les ordres qui érigent. En l'heure, les ordres sont obscures, mauvais et l'argenté s'en voudra à vie s'il ne pose pas sa pierre à cette édifice en construction... Qui, du côté des gentils, est immense par les actes et les pactes concédés. Face à lui se trouvait un continent unis envers et contre tout, enfin, jusqu'à la destruction de leurs ennemis communs.
Un sursaut chakratique proche perturba sa concentration académique; ses yeux percèrent le voile du destin. Ténèbres, colère, tristesse; il s'y attendait et n'allait certainement pas être surpris. Néanmoins, l'assassin consciencieux percevait une lumière au bout du tunnel, légère, mais qui accrochait par sa futilité. Chancelante, celle-ci grandissait et rapetissait, sans jamais cesser sa belle dance.

Le loup se dressa face aux ténèbres, s'élevant de tout son être; sauvant cette étincelle de l'obscurité, souhaitant du plus profond de lui-même ériger le feu. Un foyer doux capable de faire vivre.
Ses babines se retroussèrent et ses yeux quittèrent ce point fixe à deux pas de lui, fixant l'horizon. Et l'assassin disparut, bien envieux de rattraper ses méfaits, observant en cette sensation... Le besoin de quelqu'un, une aide farouche, mais qui prenait ses fondements en quelque chose de moins bien. Mais en ce moment, pour se défaire de ces visages, paroles le hantant; Osou se jeta la tête la première dans ce qui ressemblait à un guet-apens de l'humanité envers sa vie. Le cyan de son regard jaillissait des arbres, mais aucun son ne perturbait le calme ambiant. Les déplacements ne faisaient bruits, ne provoquaient ce vacarme assourdissant caractéristique de ceux ne connaissant pas la forêt.
Protecteur en son âme et conscience, le ninja observa la scène. Un nom. Un célèbre combattant figurant dans son Bingo Book Blanc. Son sourire s'affaissa, il n'était absolument pas de taille à débuter un quatre versus un actuellement. Tentant de remuer vaguement son épaule qui le fit alors vrombir de douleur, l'actuel ninja errant affilié à Konoha haussa les sourcils.

« Je vous anéantirai tous, un à un. J'EN FAIS LE SERMENT ! »
Un serment... Songeur, la brutalité et la colère se ressentait; pas même un aveugle l'aurait ignoré. Fouillant dans ses longues poches, le ninja de Konoha se saisit d'un bandeau d'un adversaire déchu qu'il attacha rapidement à son front, au cas-où; le combat ne devra pas être une nécessité.
Le Loup prit conscience de l'état de ce pauvre gamin, mais, même en se concentrant intensément, il ne ressentait pas une once de chakra. Mais un plus, un petit quelque chose qui le poussait à croire en ce garnement. Mue d'une nouvelle motivation, ce même quelque chose qui effaça peurs et souvenirs, l'obligeant à se concentrer sur le présent. Il se sentir presque défaillir en ressentant la douleur émanant du justicier improvisé lorsque le poing du génie des arts martiaux s'enfonça dans son abdomen. Suffisament pour provoquer un souffle-court au moins, un évanouissement avec lésion interne au maximum. Mais là encore, le futur Shinobi de la Section Secrète ne voyait pas son futur élève s'écrouler, plutôt se relever, faisant preuve d'un ultime sursaut de fierté, d'une rancoeur vaine dans l'état actuel des choses. En somme, d'une idiotie tout à fait humaine. Ou bien, possédera-t-il, cette intelligence fictive qu'on associe dans ce genre de grand pays du combat à de la lâcheté, mais qui renseigne beaucoup plus à notre scientifique du loup.
Le cœur du combattant n'était pas vain et Osou reconnut en la manœuvre du Shinobi de Kumo une certaine humanité. La chaleur provenant du Tigre fut, l'espace d'un instant, aubaine-ment visible pour ce grand observateur qu'est le Protecteur. Tout sourire, il vint rapidement à la finalité de sa réflexion. De la manipulation à l'état pure, celle-là même qu'utilisa Uchiha Itachi lors de la fin de l'attaque de l'assassinat du Clan à l’Éventail. Très courageux de sa part, personne ne sait de quoi l'avenir est fait ou pire, ce qu'il nous réserve.

Ce regard, le ninja ne l'oubliera jamais, l'associera à un grand homme. Néanmoins, il ne laissera pas ce jeune homme à l'Alliance, son coeur ne saurait être assimilié par ce genre de personnes. Ce bonhomme aura besoin de lui, Osou Chammadaï. L'assassin n'eut aucun mal à pénétrer dans ce cas de deux-trois personnes et, une fois les premiers soins nécessaires fournis et l'estimation de ses capacités vitales. Le protecteur s'en alla, emportant avec lui tout souvenir, toute identité. C'était sa particularité, rien ne résistait à son passage, tous l'auront oublié, personne ne tiendra à ce gamin. Sauf lui.

_______

« Mais... Mais, où suis-je ?! Et puis, qui êtes vous, au juste ? Qu'est-ce je fais ici ? Argh... »
Voici donc le moment décisif, celui-là même qui déterminera certainement la vie de ce petit homme qui se trouvait devant lui. L'argenté se leva doucement, prenant appuie sur ses genoux tout en jetant quelques brindilles au feu, lequel crépita joyeusement. La lumière à son apogée, le Loup décida de prendre la parole pour répondre, dans l'ordre, aux interrogations du garçon.

« On ne demande pas où on est en restant cloîtré dans sa grotte. » Murmura-t-il d'abord, un léger sourire aux lèvres. Son visage devint bientôt totalement décelable pour le gamin qui le reconnaîtra ou non, en fonction du traumatisme. Perdre sa famille était bien assez conséquent pour la journée, il l'aurait certainement bien vu dormir quelques jours de plus, histoire de penser... Penser calmement à cette situation, aux meilleurs situations pour tout avouer. Mais aujourd'hui, face à cette bestiole craintive, le ninja n'eut aucune hésitation supplémentaire. Les enfants civils vivaient parfois dans la luxure, pour les chanceux, souvent plus dans le travail; rarement élevé pour sortir du commerce familial, on tente de les conditionner. La plupart des civils non-marchand pensent n'avoir rien à apprendre du monde; voici sa première leçon. Laquelle est certainement la plus importante pour celui qui cherche la vengeance. Et Osou n'aura certainement pas idée de l'impact qu'aura cette phrase sur ce petit homme. « La vie est belle; gamin. Vient donc l'observer dans son plus noble accoutrement en sortant ta petite tête. » Continua-t-il, tout en se retournant pour pénétrer dans l'obscurité. Laquelle baignait dans un couché de soleil flamboyant qui entourait d'une douce lueur les vallées et arbres alentours, se réfléchissant aussi bien en contre-bas dans ce lac immense. « Nous sommes dans le pays des Rizières... »

« Ce pays a une histoire particulière... Nous sommes chez ceux que l'on dit les plus arrogants et les plus cruels. Il y a pas mal de crapules ici et là; autant pourvu du chakra que dépourvu. La nuance est ici; même si je n'ai pas vraiment envie de parler de ça ce soir, je ne sais pour toi. » Il reprit lentement son souffle; saisissant dans sa petite sacoche son paquet de cigarette qu'il tendit d'un geste à son poulain. Lequel représentait son plus grand échec, même après avoir vu la cruauté qu'était capable d’exécuter sans réfléchir les Shinobi... Il était resté. On peut être un gentil garçon et avoir besoin d'argent, c'est dommage que ce soient les pires tâches qui soient le mieux rémunérés, pas vrai?
C'est pourquoi il était en face de lui aujourd'hui, car la vie l'avait mis dans le besoin durant cette période et aujourd'hui, sur son coeur, pesait un poids qui refusait de s'en aller. Aller jusqu'à dire qu'il a décidé de le sauver par égoïsme, pour faire disparaître ce mal-être, c'est beaucoup. Après tout, nous servons tous des desseins qui nous sont propres. Mais Osou voyait en ce gamin plus que ça, il devait le raisonner. Cet instant et seulement celui-là permettra la survie de cet enfant.

« Malheureusement, c'est dans cet endroit peuplé de ces pourritures, dont je fais peut-être partie, qui sait, que repose ce merveilleux endroit. Prend le médicament à côté de ton lit de fortune et lève toi. C'est un nouveau monde pour toi, la vie est belle malgré ce qu'elle t'a fait. Tu vas devoir apprendre à l'apprécier malgré tout ce qu'elle t'a enlevé et cela... que tu sois malheureux ou que tu doives tuer quelqu'un. Je ne peine pas à croire qu'il y a là-haut un tout puissant qui régit nos meurs et nos actes. Tu sais; ne tombe pas non plus dans le pathétisme, il y a eu et il y aura toujours pire que toi ou même que moi. Je n'irai pas jusqu'à dire que je sais ce que tu ressens, nous avons tous notre résistance à la douleur et elle diffère. Sache juste une chose, connais-tu le destin du dernier héro qui est devenu puissant pour tuer? »

Quoi de mieux que d'introduire l'histoire de Sasuke Uchiha? « Tu pourras croire faire le bon choix, croire que personne ne peux te comprendre. J'ai le malheur de te dire que si; nous sommes beaucoup à le pouvoir, ce pouvoir qui nous élève à un statut au-delà du simple homme nous cause autant de mal à nous, qui en sommes constitués, qu'à vous, les civils. Malheureusement, jusqu'à présent, vous ne faites que subir. » Son sourire arriva du néant, alors même que ses pupilles se perdirent dans les cieux. « Qui sait de quoi l'avenir est fait? J'ai ressenti un truc, je ressens toujours un truc. J'ai un compte à rendre à ce tout puissant, dont je te parlais précédemment, tu es un peu comme ma rédemption. Le monde des Shinobis que tu souhaites brûler et remplit de secret, encore faut-il, pour le détruire, vouloir tous les connaître. Je ne te mentirai sur rien, sauf une chose. Je ne t'en parlerai pas car elle te concerne exclusivement; le jour où tu le comprendras, j'espère être toujours là pour en parler. »

« Pour rejoindre un truc plus gai. J'étais là, lors de ton "combat". J'ai entendu tes paroles et j'ai pensé que tu n'admettrais pas de te faire soigner dans le camp de ceux que tu hais. J'ai donc pensé que mon taudis t'irais mieux, à toi de voire, la porte est ouverte; mais je ne partage mon lapin qu'avec de bons amis. Je parle beaucoup, je sais; je ne suis pas intime de ça, ne t'y habitues pas. » Il remua doucement ses cheveux, l'argenté libéra son cache-œil. Dévoilant une pupille azuré qui assurait plus de la pureté la plus absolu que d'un quelconque maléfice. « Je suis Chammadaï Osou, Ninja de la Feuille de rang A. Je ne te retiens pas prisonnier, tu es, tout comme moi, libre de chacun de tes choix. Tu peux t’asseoir avec moi, me poser des questions, ce que tu sauras faire habilement si tu es aussi intelligent que je le crois. Ou prendre tes jambes à ton coup et t'en aller. Sache juste que les créatures rodent. »

Et, pour finir. « Quant-à ce que tu fais ici; c'est assez simple en réalité et ta douleur en témoigne. Je te soigne. Enchanté. Sache qu'il n'y a que le tabou que j'ai précisé plus haut dans cette grotte, je suis tout ouïe pour le reste, gamin. Commence donc par me donner ton nom. »

_____


Face à lui, le visage figé, comme sculpté, par la force de la terreur; son pelage à la blancheur immaculé, mais aux yeux dévoilant durement toutes la fureur contenus dans sa pauvre âme.
La peur habitait actuellement Osou, qui portait encore dans ses mains moites le coutelas qui avait déployait sur la moquette de cette chambre haut-de-gamme la totalité des tripes de son travail du soir. Il avait prit incroyablement plaisir à enfoncer sa main dans le ventre déjà ouvert de cet individu qu'il connaissait comme sa poche. Sa demoiselle de la nuit n'allait pas tarder à arriver, mais il y avait une chose inattendu.

Ce loup, qui le fixait et le figeait de sa colère digne et amplifiait de sa fierté apparemment intense. Certainement que les yeux particuliers du canidé avait attiré le mort tant sa rougeur rappelait celle des enfers. Avançant sa main avec douceur, sous les aboiements infernaux de la créature qui était en réalité beaucoup moins imposante qu'il ne l'eut crû. En détachant la créature, il se retrouvât nez à nez avec un sceau, apposé à même le pelage.

« Tient, tient... » Murmura-t-il, l'inquiétude grandissante, le sceau induisait la présence d'un personnel capable d'user des méandres méconnus du Chakra. Cela n'était jamais bon, c'était un don élitiste que de savoir créer les Fuin. Son regard songeur s'apposa dès lors sur les alentours. Sa main encadra rapidement la mâchoire du loup qu'il referma sans accoue; rapidement sa main caressa les alentours du pelage abusé de l'animal avant que ses doigts ne se referment sur le papier qu'il arracha sèchement sous les cris scandalisés de l'animal qui se transformèrent rapidement en une colère sourde.

Néanmoins, il n'en verra pas plus le jour qu'il se retrouva au beau milieu de la forêt à côté du village. Installé avec inconfort sur un parchemin aux allures jaunis, entouré d'une meute aux capacités certainement unique. Heureusement, il n'était pas le principal intérêt actuellement.




• Âge : 19 ans.
• Localisation : Alsace.
• Prénom : Nicolas
• Nindo :  /
• Passions : Handball, RP, Manga divers.
• Personnage du manga préféré : Kakashi anbu.
• Comment avez vous découvert le forum ? : Je le connais depuis très longtemps.
• Comment trouvez vous le forum ? :  Pour l'instant, no idea.
• Que faudrait il changer ? : SAME;
• Autre chose ? : J'RP depuis presque 10 ans maintenant je pense... D'aussi loin que je connaisse Naruto. Je sors d'une petite pause et ressort mon personnage qui me manque tant... Celui-ci.
• Avez vous lu le règlement ?* : Yumi est une diva.





Dernière édition par Chammadaï Osou le Dim 13 Nov - 16:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 152

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Sam 12 Nov - 18:21

Bienvenue ! Je suppose que "Méphistos" n'a rien à voir avec ton personnage, sauf que comme tu peux le voir, nos pseudonymes sur le forum sont également les noms de nos personnages. Alors il va certainement falloir que tu empruntes celui du tien pour ton pseudonyme, au lieu de "Méphistos" ; c'est inscrit sur le règlement du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Dim 13 Nov - 12:16

Salut!
Effectivement, Mephistos n'était qu'un nom d'emprunt en attendant de savoir le personnage que j'allais faire. Smile
Je vais bien évidemment changer assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 249

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 85 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Dim 13 Nov - 16:00

Bon, bon, bon. J'ai vu la taille de ta présentation, j'me suis dit j'vais pas la lire. Au final j'ai lu du Pierre Bottero tout en haut, j'me suis dit "Ah, et si j'y jetais quand même un coup d'oeil ? Si sa présentation est de la même qualité que les écrits de l'auteur, je ne vais pas être déçu." En plus je ne connais pas bien Pierre Bottero car je l'ai très peu lu, mais bon...

En tout cas, je tiens à dire que ta plume est juste magnifique. J'adore. Tout simplement. J'adore. Il y a quelques fautes par ci part là qui n'aident pas à la compréhension, mais en tout cas c'est une présentation de toute beauté. Aurons nous un Haiiro V2 ? Je l'espère beaucoup :p

Sora Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5142-bingo-fiche-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/f391-dossier-yagami-akoshana http://sns-rp.forumgratuit.org/t5141-yagami-akoshana-termine
Messages : 826

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Dim 13 Nov - 16:09

Je certifie donc cette présentation d'authentique. Je validerai quand, il y aura un BB.

_ _ ___________________________________________ _ _


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6317-bingo-book-de-kyrua-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f452-dossier-tsuchikage-kyrua-uchiha
Messages : 285

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 30 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Lun 14 Nov - 20:13

bienfenue mein petîte kinder !
prête tu alléchance a la glorieuse Shürer? (cool)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4663-bingo-book-shura-honodenki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4655-le-sceau-survivant-des-honodenki
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Lun 14 Nov - 21:11

Absolument pas ma grande. :/
Je tiens juste à dire que j'ai fini mon BB par la même Smile Voila voila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1641

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Jeu 17 Nov - 11:56

Bonjour et bienvenue sur ans, j'atteste la lecture du règlement et donne mon accord pour un grade Anbu à Konoha. Le Hokage verra ensuite pour le rang spécial que tu demandes.

Bonne présentation que j'ai aimé lire ! Bon jeu et bonne aventure sur ans !

Soufuku Nitobe, admin.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Lorsque vous rp avec moi, vous pouvez mourir à tout moment."
"Si le PJ en face de moi meta, la sentence est la mort de son Perso."
"Ni amis, ni ennemis, que des faire-valoir"

#Notionderisque


"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".


"Is demum miser est, cujus nobilitas miserias nobilitat"
LUCIUS ACCIUS-Télèphe.


Dernière édition par Soufuku Nitobe le Jeu 17 Nov - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 285

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 30 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Jeu 17 Nov - 18:55

Faut pas le validé il prête pas allégeance à la Shürer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4663-bingo-book-shura-honodenki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4655-le-sceau-survivant-des-honodenki
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Jeu 17 Nov - 18:57

Bonjour,
Ce n'est pas possible Konoha ou c'est une simple erreur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1641

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Jeu 17 Nov - 20:10

J'aurai juré lire Iwa, mon erreur et corrigé.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Lorsque vous rp avec moi, vous pouvez mourir à tout moment."
"Si le PJ en face de moi meta, la sentence est la mort de son Perso."
"Ni amis, ni ennemis, que des faire-valoir"

#Notionderisque


"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".


"Is demum miser est, cujus nobilitas miserias nobilitat"
LUCIUS ACCIUS-Télèphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 826

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   Lun 21 Nov - 21:44

Je valide mais pour le grade Jûnin.

_ _ ___________________________________________ _ _


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6317-bingo-book-de-kyrua-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/f452-dossier-tsuchikage-kyrua-uchiha
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chammadaï Osou [END]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chammadaï Osou [END]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations :: Validées :: Konoha-
Sauter vers: