Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Les gravats du Tourbillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 103

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Les gravats du Tourbillon   Mar 22 Nov - 22:16

Uzushiogakure.
Un nom pour le moins ancien.
Ce n'était pas un nom que l'on entendait beaucoup.
Personne n'y pensait plus depuis longtemps. Il semblait avoir disparu des pensées comme s'il n'avait jamais existé. Ce n'était ni enseigné, ni dans la culture, ni dans les esprits. Tout ce qui en subsistait était cet unique emblème au dos du veston des Juunin. Ce tourbillon qui fut autrefois si symbolique, si sensé, semblait avoir désormais perdu de tout son sens au profit d'une ignorance affligeante. Affligeante, compte tenu de tout ce que ce village a apporté à Konoha.
Shinsei Uchiha connaissait ce nom, et lorsqu'il le vit sur son ordre de mission, il fut pour le moins perturbé. Il ne savait pas grand chose sur l'histoire ce lieu, et ne savait pas non plus ce qu'il s'y était passé.
L'ordre de mission, justement, était une mission d'investigation. Quels hypocrites... Après tant d'années durant lesquelles Uzushio a cessé d'être un nom renommé, Konoha s'inquiète désormais de l'avenir de son ancien allié. Si Shinsei avait été d'Uzushio, il n'aurait pu que nourrir de la haine envers le comportement indécent de l'Etat konohajin. A croire que nos gouvernants ne pensaient qu'a leurs propres intérêts ; après Uzushio, c'était au tour des Uchiha d'être oublié.
Regardez à présent ces soi-disant Uchiha... Ce n'en sont pas. Ce ne sont que des imposteurs. La disparition de leurs congénères ne semble même pas avoir effleuré leur compassion, non, ils sont venus prendre leur place plutôt que de les pleurer...
Dies Irae pour Shinsei, qui, les poings fermés, se rendait à présent sur le lieu de rendez-vous ; l'entrée du siège de l'Hokage.

Sur le chemin, le jeune Uchiha jeta quelques coups d'oeil désintéressé  en direction des bâtiments en reconstruction depuis l'attaque de Kiri. Quelques travaux étaient toujours en cours alors que cela faisait des mois et des mois.
Après tout. Ce n'était que de bonne guerre.
Il s'arrêta un instant, contemplant les nuages sur un perchoir suffisamment haut pour que le vent vienne déranger ses cheveux. Il soupira d’exaspération, probablement parce que ce qu'il faisait sur son perchoir était assez cliché. Honnêtement, c'était une mission très intéressante. Enfin il allait pouvoir s'éloigner et voyager dans un pays qui lui était totalement inconnu. Dernièrement, il lui était agaçant de regarder le paysage de Konoha. Non pas qu'il éprouvait du ressentiment envers ce village. Ce qu'il ressentait, c'était à l'encontre de ceux qui le gouvernent.
Ceci dit... Si Atsui Shisei ordonne la mise en place d'une mission de reconnaissance à Uzushio, peut-être que lui, contrairement à ses prédécesseur, s'inquiète réellement de choses sensées ; comme un ami qui ne donne plus de nouvelles.
Peut-être. Shinsei devait évaluer Atsui Shisei lui-même. On est jamais mieux servi que par soi-même lorsque cela concerne le jugement que l'on a des personnes, après tout.
"Peut-être en aurais-je l'occasion à l'issu de cette mission." Pensa-t-il.

Après avoir reprit la route, il parvint enfin au point de rendez-vous, en avance, pour une fois, et non à l'heure exacte. Il était seul. Il conserva sa position sur son perchoir, et joignit les mains.
"Bunshin no Jutsu."
Un clone descendit donc à sa place, tandis que lui, s'assit sur le toit d'une maison après y être grimpé, et observa. Ceux qui l'accompagneraient ne devrait pas tarder, l'heure approchant.
Quelque chose d'autre le perturbait : il était le seul genin. Le reste étant composé d'un chuunin et de trois juunin. Ce qui laissait présagé une mission très sérieuse.
Shinsei haussa les épaules, plaçant ce fait sur le compte de l'entraînement. Sûrement devait-il retenir le comportement de ses aînés au cours de la mission afin d'en faire une expérience enrichissante. Comme d'habitude, il allait être le gamin de groupe.
Un fin sourire moqueur lui tira les lèvres quelques secondes.
Il verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 259

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: Les gravats du Tourbillon   Mer 23 Nov - 10:01



Uzushiogakure ! En avant !



Quelle nuit, malgré toute sa volonté à dormir, elle avait eu du mal à fermé l'œil, d'autant plus que Cälamh était sortie quelques heures, alors autant dire que Shihone s'était ennuyée à chercher le sommeil, qu'elle trouva finalement, bien avant que sa belle ne revienne dans les draps. Une nuit mouvementé en soit, elle refaisait toujours quelques cauchemars et son apprentissage en Iroujutsu rouvrait des douleurs bien présente. Elle revoyait souvent le visage de cet enfant, mais elle ne le voit pas mourir, non, elle le voit souriant, courant dans la cour de l'Académie ninja, elle le voit adulte, puis âgé avant de finalement, voir tout ça se déchirer tel un vulgaire dessin, affichant le visage de cet enfant, mort lors de l'attaque de Kiri, de ses propres mains, si seulement .... Non, ce n'était pas possible ... Enfin bon ... Se réveillant en sursaut, elle laissant sa compagne dormir ... La Senju méritait elle réellement d'avoir une vie heureuse ? Elle n'en savait strictement rien, et elle avait quelque chose à faire, comme chaque matin, elle prenait un bouquet de fleur et elle allait sur la tombe de cet enfant, elle ne savait pas qui était sa mère ... Alors elle se contentait, chaque matin, d'aller le voir, de lui parler comme si il était encore là, déposant les fleurs puis lui lisant une histoire ...

Après ça, elle repartait, laissant le livre sur la tombe, elle devait partir en mission aujourd'hui, à Uzushio, ce nom, elle le connaissait, elle savait tout de ce village, après tout, le clan Senju à toujours était ami et plus avec le clan Uzumaki, son arrière grand père a épousée une Uzumaki, alors elle a un lien de sang avec ce clan et en tant qu'héritière du clan, elle comptait clairement rattrapé les erreurs de Konoha lorsqu'il a laissé tomber les tourbillons, renouer cette amitié entre les deux clans ... Cette mission de reconstruction sera alors le meilleur moyen de rattraper ça, bien que cela ne sera pas simple !

Elle retourna donc chez elle, récupérant son sac qu'elle avait préparée. sa chérie était au courant, mais par précaution elle laissa un petit mot sur la table :

Je suis parti en mission à Uzushio, les courses ont été faite hier, tu n'a rien à faire, le ménage est fait. Je reviens vite ma chérie.

Shihone


Souriant alors doucement, elle quitta la demeure, rejoignant le point de rendez-vous, cette fois elle avait une mission à effectué avec un genin et trois Junin, soit, mais elle serait sans doute très sollicitée dans la reconstruction, ayant donc pris soin d'acheter une énorme quantité de pilule, histoire d'accélérer le renouvellement de son chakra. Elle ne tarda pas à arriver donc, devant le palais du Hokage, pile à l'heure, voyant donc déjà un garçon, il semblait quelque peu ... spécial ... Bah en même temps c'est pas tout le monde qui se fout sur le toit en foutant un clone en bas, ou inversement.

- Ohayo ! Je suppose que tu est là pour la mission également ? Je me présente, Shihone Senju, les autres devrait pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Messages : 103

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Les gravats du Tourbillon   Mer 23 Nov - 14:39

D'un rose pâle.
D'un rose pâle, une chevelure apparut.
Cette chevelure dont la couleur s'entendait parfaitement avec celle des cerisiers en fleurs était probablement celle d'une des personnes qui devait accompagner Shinsei lors de cette mission à Uzushio. Il la fixa un moment durant, et ne fut pas surpris qu'elle perçoive la supercherie de son clone, assis sur une marche qui la dévisageait et qui semblait pourtant si réel. Après tout, ceux qu'il devait suivre n'était que ses aînés. Trois juunins, rien que ça. C'en était probablement une.
La jeune femme dirigea son regard vers le véritable Shinsei. Les yeux d'un noir détruit de celui-ci la dévisageait intensément, si bien que s'en était pour le moins dérangeant. Le jeune genin ferma les yeux, écoutant la voix de son interlocutrice.
-Ohayo ! Je suppose que tu es là pour la mission également ? Je me présente, Shihone Senju, les autres devrait pas tarder.
Hormis son propre nom et prénom, elle ne faisait qu'énoncer une évidence. Shinsei cerna le jeune femme assez rapidement. Une personne qui n'affichait que de la joie apparente ne pouvait qu'effacer derrière un masque quelque chose de plus sombre. Tout du moins, c'était là sa logique de raisonnement. Il ne pouvait en être autrement pour lui.
Il descendit de son perchoir et, dans le même temps, son clone disparut. Il finit à seulement quelques pieds de distance de cette Senju, les yeux toujours rivés dans les siens. Il inclina respectueusement le buste à son attention.
-Enchanté. Mon nom est Uchiha Shinsei. C'est un plaisir de faire votre connaissance.*
Son ton était extrêmement formel et respectueux. Il poursuivit ;
-Êtes-vous l'un des trois Juunins menant cette mission ?
L'idée qu'elle aurait put être la chuunin lui effleura l'esprit quand son regard se promena un moment sur le corps de la jeune femme. Il la jaugea des pieds à la tête, rompant ainsi avec le respect qui émanait de lui jusque là, car s'attardant quelques fois sur ses formes, plus ou moins discrètement. Il ne dit rien d'autre, mais il évalua son âge, comprenant qu'il y avait de grandes chances qu'elle soit la Chuunin en question.
Il ne dit rien, ne tentant pas même de se rattraper, l'observant.
Shinsei était inexpérimenté dans le domaine de la gent féminine, bien évidemment. Il n'avait jamais éprouvé quoique ce soit pour personne, et cela ne commencerait pas aujourd'hui. Ceci dit, il ne saurait être insensible aux charmes d'une belle femme, et celle qui se trouvait en face de lui n'était pas trop mal faite.
Il leva les yeux au ciel, tentant d'annihiler ses pensées. Cela n'était pas correct.
Il la regarda à nouveau, cette fois-ci dans les yeux.
Son teint resta pâle.




HRP
*Cette phrase, typiquement japonaise, se traduirait donc en japonais par : "Hajimemashite. Boku no namae wa Uchiha Shinsei desu. Yoroshiku onegaishimasu." (j'énonce la traduction afin que le taux de respect dans cette phrase soit mieux évalué qu'en français. En japonais, Hormis le terme "Boku" qui est une forme normale, l'emploi de "Yoroshiku Onegaishimasu" est très, très respectueux ; la traduction en français n'est pas réellement "c'est un plaisir de faire votre connaissance" sachant qu'il n'y a pas vraiment de traduction littérale possible).
PS: Je n'ai pas écrit grand chose, car je vois mal quoi dire lors d'une rencontre, et je n'ai guère le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5865-bingo-book-de-shinsei-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t5866-shinsei-uchiha
Messages : 18

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Les gravats du Tourbillon   Mer 23 Nov - 17:44


La douleur infinie de celui qui reste
Comme un pâle reflet de l'infini voyage
Qui attend celui qui part


La nostalgie s'évanouit d'elle même à l'ingestion du liquide ambré, de sa distillation il emplit l'intérieur du Chammadaï d'une chaleur opportune. Ses yeux se perdirent vers l'infini, dépossédant l'indéfinissable vue qui s'étendait face à lui de son exclusivité naturelle. Le fessier de l'ancien ninja errant était posé sur l'écusson du palais de l'ombre du feu; le blanchâtre sortit son paquet de cigarette de sa poche intérieur, trinquant sombrement au début d'une nouvelle vie.

Le cocktail intégra progressivement son organisme, provoquant un frisson insoumis qui rappela par son caractère rebelle d'ombreux souvenirs; les yeux du protecteur balayaient son village, ses jambes s'agitant au grès de son esprit indompté et il pensait sombrement. Tout ceux qu'il eut laissé derrière lui, faisant égoïstement office de ses choix comme étant inévitable. Ses pensées migrèrent rapidement vers son ami de toujours, que dirait-il aujourd'hui de lui? De sa chevelure grisâtre ayant perdu de sa somptuosité, de sa barbe mal rasé et de cette effigie morose qui restait encore plus agrippé à lui-même que cette foutue odeur de tabac? Reprenant une gorgée charnelle de cet alcool qui avait baigné sa vie du début à la fin, le Chammadaï se surprit à comprendre, ressembler, à son défunt paternelle. Sa voix âpre s'éleva, faisant presque frémir la quiétude ambiante, si bien qu'il se surprit lui-même de sa voix fatiguée.
« Qu'est que tu dirais de moi aujourd'hui, hein... Yuuri. »
Ses pensées s'envolèrent à la simple prononciation de son nom, trouvera-t-il un jour une réponse à cette question? Son sauveur fortuit, celui qu'il souhaitait aujourd'hui à nouveau croiser afin de prospérer dans son habituel. Les péripéties de son ancien copain sourd lui manquait, et celui qui se voulait un futur ninja de l'ombre, hasardait actuellement sur la composition de son futur; sombrant doucement dans une abysse dont il n'était pas sûr de sortir.

Son dos cessa rapidement de maintenir son tronc et il renonça à observer son village, toisant plutôt du cyan de son regard les empyrées qui se laissaient apercevoir par cette sombre soirée. Sa cigarette se consuma d'elle-même, perdu entre ses doigts, alors que la seule action perceptible de sa chaire n'était que sa respiration régulière. Ses oreilles s’arrêtèrent sur divers conversations, il s'attarda sur deux enfants décidant de prendre en chasse un pauvre chaton, provoquant la fuite de l'apprenti-chasseur. Qu'il regrettait sa vie sauvage, l'homme ne lui permettait aucun consentement, il ne se sentait pas parmi les siens dans cet immense village. Mais il espérait secrètement que le mal du pays s'en ira, notamment avec cette première mission qu'on lui eut distribué. Un fin sourire orna son visage, déformant ses muscles en un trait qu'il ne faisait que rarement candidement.

Le temps, indéformable, inéluctable, s'empara de la situation. Mais le blanchâtre, toujours dans ses pensées, n'eut comme impression que l’apaisement de ses maux. La nuit porte conseille, eurent dit les intelligents de ce monde, tellement vrai; mais interprétable de tant de façon différentes... Ses yeux se fermeront quelques peu, pour ne se rouvrir que le lendemain matin, bercé par de gênant arceaux lumineux, perturbant sa courte nuit. Sa bouteille d'alcool trônant piètrement à côté de lui; son contenu déversé.
« Voilà donc une soirée qui me coûte bien cher, bon dieu. »
Marmonna-t-il aigrement, son dos se redressa et il observa son lieu de rendez-vous... Quoi de mieux que de dormir sur place pour profiter pleinement de son temps de repos?

Qu'il aimait contempler ses semblables. Mû de conscience personnelle, il se plaisait à essayer de les comprendre, à mettre sous la lumière histoire et psychologie pour démontrer à quel point l'homme est malléable, que ce soit par lui-même ou une instance supérieure. Qu'elle soit divine ou hasardeuse, qu'importait. Ainsi placé, l'homme n'était pas vraiment caché, mais son attitude et son habitude jouant; il pouvait être quasi-certain de n'être pas décelable. Où sommes-nous le moins décelable si ce n'est sous le feu des projecteurs? Quel sombre fou irait se cacher à la lumière, là où ses cibles peuvent l'observer librement? Celui qui manipule. Son sourire s'étira, cette fois-ci emplit de fausseté, néanmoins il ne différa en rien de celui qui avait étiré franchement ses lèvres la veille. Élevé par une belle-de-nuit, le Loup n'avait aucun mal à faire transparaître ce qu'il voulait que les autres perçoivent.

Peut-être que le bruit caractéristique de son briquet informera ses compagnons de sa présence, mais oreille aguerri et personne concentrée ne sauront certainement pas disloquer le train-train quotidien des Konohajins, commençant à emplir les rues, à ce geste routinier symbole sa présence. Il observa ses miches se balader librement dans les rues qu'il est censé protéger; tout un portant un œil désintéressé à la conversation ayant lieu plus bas. Les formules de politesse du jeune homme aux cheveux d'ébènes attirèrent son attention, ce n'est pas commun, ou peut-être trop dans ce village? Il avait l'habitude que les choses soient dit crûment, la nicotine imprégna progressivement son sang; satisfaisant sa routine, provoquant l'élévation de son rythme sanguin ainsi que la qualité de son raisonnement, de ses réflexes et bien d'autres... En d'autres termes? Le Chammadaï se réveillait et commençait, doucement, à s'impatienter; il souhaitait quitter le village, rejoindre la vie sauvage, s'emplir d'une nature indomptable, découvrir, se perdre dans le monde. Puis il porta doucement son regard vers la jeune femme aux allures déjà plus ninja-enne, ses prunelles fixèrent le saumon de sa chevelure et il apprécia sa voix. Les femmes, c'étaient quelque chose...

Le gigolo tiqua, Senju, Uchiha, une époque ancienne... Il ne s'y ferait donc jamais, le monde avait bien changé, quoi qu'on en dise.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: Les gravats du Tourbillon   Sam 26 Nov - 21:18



En route pour Kiri

- Enchanté. Mon nom est Uchiha Shinsei. C'est un plaisir de faire votre connaissance. Êtes-vous l'un des trois Juunins menant cette mission ?

Il était assez formel et distant, la demoiselle l'avait remarqué, le ton de sa voix en était une preuve, mais cela ne dérangeait pas du tout la belle Senju, qui, lorsque le clone fut dissipé, ne dissimula pas le moins du monde, un petit sourire fier du genre "J'en était sûr !" Néanmoins, la belle n'eu pas réellement le temps de faire connaissance, un homme masqué, un ANBU donc, vint à sa rencontre assez promptement.

- Shihone Senju ? Vous partez immédiatement pour une mission de rang A à Kiri, voici l'ordre de mission et la lettre en question, votre partenaire vous rejoint au porte du village.

Forcément, la demoiselle fut des plus surprise, mais soit, si c'était les ordres, alors en route, prenant l'ordre de mission et le parchemin scellée contenant le message, elle fit un au revoir au Uchiha en le saluant calmement et partit pour les portes du village ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les gravats du Tourbillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gravats du Tourbillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double mentor [pv Nuage de Douceur, Tourbillon de Flamme]
» Tourbillon d'amour ♥
» Tourbillon des vents marins
» La récolte du tourbillon.
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Bâtiment du Hokage-
Sauter vers: