Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Mission de rang A : Le coeur de la montagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Mar 27 Déc - 21:47

Le coeur de la montagne
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Tout se passait bien pour le moment, j'avais effectué diverses missions et avais fait la rencontre de personne toutes plus différente les unes que les autres. J'avais, dans le plus grand secret, réalisé un entraînement pour une nouvelle technique, malheureusement celle-ci n'avait pas une grande fiabilité. Un coup sur deux, elle se retournait contre moi et lors d'un combat, je ne pouvais absolument pas l'utiliser, ni même comment la réussir. La nuit même, une réunion des forces Anbu du Kage avait eu lieu pour nous informer des dernières nouvelles. Les nouveaux shinobi déserteurs, les villages voisins qui avait envoyés par missive une demande d'aide et les effectifs présent du village. Tout ceci, normalement, n'était pas de notre ressort.
C'était pour nous informer afin d'être au plus proche de la réalité sur l'état du pays.
Un sujet était venu dans la discussion. Les moines du temple du feu avaient entendu de mystérieux bruits provenant de la montagne avoisinant leurs portes. Dans les lignes manuscrites, il n'y avait que de faibles informations, ce qui ne facilitait pas la tâche. Ils avaient cités d'eux éventualités qu'ils leur paraissaient plausibles. L'une d'elles était qu'une poche de gaz créait cet effet sonore, l'autre étant qu'un prisonnier assez puissant tentait par tous les moyens de s'échapper, celui-ci aurait été, d'après eux, enfermé de longues dates à cause de sa puissance. La réunion s'était tournée vers cette demande et tous avions tenter de trouver une raison valable à ces mystérieux bruits. De toute manière, il fallait envoyer quelqu'un sur place pour voir de quoi il en retournait.

Chacun des membres Anbu présent dans la salle se voyait affecté à une mission et finalement, la mission du temple du feu m'avait été assignée. Évidemment, les autres me regardaient avec un large sourire ou me tapaient dans le dos, content que ce ne soit pas eux sur cette mission. Certain même m'avait même encouragé avant de partir.

-Fox ! Nous allons t'assigner deux membres avec toi et comme soutien. Nous ne savons pas ce qu'il se passe exactement là-bas, probablement rien de dangereux. Nous te laissons le choix de composé ton équipe. Vous serez comme à l'accoutumer Tamasaburo Suzaku, juunin, mais je pense que ce sera la dernière fois que nous précisons cela.

Mon supérieur avait attendu pour m'appeler pour être seul à seul. C'était rare de pouvoir avoir la possibilité de choix. Cet élan de « générosité » était même étrange, je soupçonnais les dirigeants de savoir précisément de quoi il s'agissait, mais ils gardaient cela secret. Sur la table se trouvait des dossiers, les shinobi disponibles du village. Regardant tour à tour chacune des enveloppes, un visage familier était en photo. Hebikaze-san. Elle avait fait preuve d'une remarquable ingéniosité lors de la mission que nous avions effectuée et c'est sans recul que je décidais de la choisir. Il me manquait encore un membre. Un autre m'interpella, l'ayant déjà eu en mission, je pouvais affirmer qu'il ne conviendrait pas. Il faudrait sûrement de la discipline et de l'écoute, chose qui lui était totalement inconnue. Je remarquais une chose, dans tous ces dossiers, tous était des genin.

-Comment ce fait-il qu'il n'y ait pas de juunin, mais uniquement des genin ? Je ne suis pas contre le fait d'en amener avec moi, je l'ai déjà fait. Mais, s'il s'avère que la cause de cette mission est un prisonnier d'une grande puissance, je ne pense pas qu'il soit de taille à l'affronter.


L'homme qui me faisait face m'expliquait que tous les juunin était en mission, certain en repos pour quelques jours et portés manquant au village. Seuls ces jeunes gens pourraient faire parti de mon équipe. Je continuais de chercher et je tombais sur quelque chose d’intéressant. Nara Shikamai, une jeune pousse du clan Nara. J'avais entendu parler de ce clan qui manipulait les ombres et cela pourrait être une bonne alliée. Les deux genin que j'avais choisi allait être convoqués pour ce faire briefer. Il était convenu que le départ se fasse à dix du matin afin d'arriver sur les lieux dans l'après-midi. Avant de m'en aller, je demandais de bien vouloir informer Hebikaze-san de prendre le kunai spécial qu'elle avait reçu lors d'une certaine mission. Elle comprendrait probablement.

Jour J. Il devait être proche des sept heures lorsque je me levais enfin. Bien reposé, je commençais à préparer mon équipement. Cette fois-ci, tout l'arsenal serait présent. Senbon, kunai, shuriken, parchemin explosif, bombe fumigène, l'arsenal des armes de jet allait se retrouver dans mon gilet tactique et mes senbon dans leurs habituelles ceintures d'avant-bras. Quelque chose me déplaisait dans cette mission, je n'arrivais pas à dire pourquoi, mais mon instinct n'était pas tranquille. Habillé de ma veste blanche à fourrure, les hauteurs du temple étaient relativement froides, peut être même neigeux, il fallait quand même se couvrir un minimum. En dessous, un t-shirt à manches longues blanc et un sweat-shirt noir, enfin mon pantalon hivernal aussi noir que la nuit.

Je me préparais de quoi me nourrir correctement et en gardais dans une petite sacoche que je mettais dans mon gilet. Avant de partir, un oubli avait manqué se faire. Mes bouteilles d'eau. Celle-ci n'était pas faîtes pour boire, mais c'était une réserve afin que je puisse me défendre dans n'importe quel endroit. J'accrochais ces réserves sur chacun des côtés de mes hanches légèrement en retrait sur mon fessier. La troisième était, quant à elle, sur la ceinture dans le dos. J'étais prêt et c'est vers les neuf heures trente que je sortais sous un timide soleil. Comme chacun de ces deniers jours, il faisait assez frisquet et peu de personnes ne s'aventuraient dans les rues. C'est en sautant de toit en toit que j'arrivais à la porte de Konoha.

- OH ! Tamasaburo-san ! Vous partez en mission ? Il est tôt non ? Vous allez ou cette fois-ci ? Et vous êtes seul ?

Le garde posait de nombreuses questions et afin d'attendre mes deux genin, je décidais de faire la conversation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 95

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Mer 28 Déc - 0:08


Une montagne tout feu tout flamme !


Le retour du combi Suza/Ki!


Un nouveau dans le groupe?



J'étais de moins en moins active ces derniers temps, surtout parce que je m’entraînais à fond pour que les tanuki ne soient pas dissidents. En général, une fois que j'avais joué avec eux, ils acceptaient de coopérer. Seulement, une fois que j'avais fini de jouer avec eux j'avais généralement ou plus le temps de m’entraîner ou plus de force pour le faire... Sans oublier les farces à répétitions de mes amis poilus qui apparaissaient toujours avec une forme différente, et souvent en filles à moitiés dénudés..

Au terrain d'entrainement, j'avais repensé à Tamasaburo-san et à son arrogante entrée devant les bandits. Sans doute que les filles étaient le genre de truc qu'il apprécierait. En même temps il pouvait se permettre de batifoler. Ce type était plus doué qu'il n'y paraissait et il savait que son jeu le rendait plus "faible" au yeux de ses adversaires. Il jouait donc une double carte, même si il fallait l'avouer, il avait fait pas mal de mouvements superflus qui auraient pus lui coûter la vie mais dans les mêmes circonstance je doute que quelqu'un d'autre aurait pus faire mieux avec les mêmes handicaps qu'il s'était infligé. Il avait caché ses techniques, toutes à l'exceptions de celles que tout le monde apprends.

Il était doué pour le contact, et moi c'était pas mon truc.. Je pensais de nouveau à mes Tanuki et aux possibilités que ça ouvrait quand l'instructeur descendis de son tronc d'arbre pour venir me voir, un doigt sur la tempe.

-Je vous l'envoie tout de suite! le shinobi leva la tête vers moi. Chiaki, le bureau veut te confier une mission, tu doit y aller immédiatement.

-D'accord, j'y vais sur le champ! confirmais-je.

Là-bas, un des ninja me donna l'ordre de mission et je partais directement vers mon appartement. J'ouvrais le parchemin tout en remplissant mes sacoches des outils traditionnels, et consultais l'ordre. Une mission de Rang A, encore.. Décidément, ils veulent ma peau.. Shuriken, kunai, senbon, clochettes, kunai cablés, bombes fumigènes, talismans explosifs, ses parchemins pour recharger. La mission se déroulait dans une grotte, je décidais de prendre des bombes soniques et lumineuses ainsi qu'un briquet. Je regardais ensuite la fin de l'ordre: "Rejoindre votre supérieur, le Juunin Tamasaburo Suzaku à l'entrée de Konoha, dix heures moins le quart.". Je rajoutais le kunai au parchemin étrange.

Je reposais les sacoches et m'affalais sur le lit tout en réfléchissant. Encore Tamasaburo-san. Les mêmes deux envoyés sur une mission dangereuse.. Shihone était peut être morte ou en mission ailleurs pour que je ne soit pas affectée de nouveau avec elle. Ou alors ils s'étaient rendus compte qu'ils en avaient besoin.. Non.. Non je me fais des idées.. C'est moi qui débloque et ils veulent juste me voir progresser.

-J'ai progressé déjà, je peux gnnn.. gémissais-je en me mordant la lèvre inférieure. Avec du sang.. Décrivais-je avant de tremper mon pouce et de tracer le contour de mes lèvres en partant de ma blessure. Et quelques mudras.. que j’exécutais. Invoqueeeeer... allongée sur le dos, je tendais les mains vers le haut à plat. Kuchiyose no jutsu!

*Pouf*

Un corbeau se matérialisa soudain après un panache de fumée. Il changea de forme après avoir vu mon visage, devenant une des boules de poils que j'avais maintenant l'habitude de côtoyer. Il tomba et réussi l'exploit de ne pas m'atterrir dessus. Je notais dans ma tête qu'à l'avenir il faudrait que j'évite l'invocation au dessus de moi, ça risquait d'être dangereux. Je félicitait le tanuki de sa forme d'arrivée en le grattant derrière les oreilles puis annoncais:

-Je vais dormir petit bout, tu veille sur moi et tu me réveille à huit heure demain?

Il me regarda sans répondre puis se posa au bout du lit les oreilles dressées. Je m'assoupissais déjà...



Je me réveillais le lendemain lentement, enfilais mes vêtements et me préparais, quand je me rendis compte que j'avais pas été réveillée par la boule de poil.. Il dormais là, tranquille à côté de l'oreiller ou j'avais posé ma tête.. Mais alors, qu'elle heure était-il? Je devais être en retard. Je laissais le tanuki dans ma chambre et partais en trombe de mon appart. je me mettais à faire la course aux oiseaux du matin sur les toits avant d'arriver à la porte. Tamaburo-san était là, et moi aussi, mais pas que.. Je m'inclinais, honteuse et rougissante:

-Pardon, mon tanu.. nan je veux dire.. Mon.. Réveil.. N'à pas sonné...


_ _ ___________________________________________ _ _

"Les nukenin n'ont pas apporté que des mauvaises choses. On pourrait apprendre de ce qu'ils nous ont laissé.."

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 25

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Mer 28 Déc - 18:02

Shikamai jouait au Shogi. Qu'est-ce qui change de d'habitude vous me direz ? Bah, pas grand chose en fait. Jouant contre un adversaire quelque peu débutant, Shikamai avait sa stratégie. Elle déployait méthodiquement ses pions, avec patience et précision. L'adversaire, qui faisait aussi de même, vit le piège qui Shikamai avait tendu se refermer sur lui. Shikamai prit le roi adverse au bout de quelques tours, terminant la partie. Ensuite, elle se leva et sorti de la pièce en saluant son adversaire. L'adversaire du jour n'était pas particulièrement bon, mais Shikamai s'amusait quand même un peu. Sortant en suite de la maison, elle se surpris à aller déambuler sans but dans le village, plutôt peuplé à cette heure tardive.

Le regard vide, des volutes de fumée blanche et transparente s'échappant de son masque, Shikamai se dirigeais vers une destination inconnue. Marchant, marchant elle ne réfléchissait même pas, elle se contentait de regarder autour d'elle.

Même par ces températures froides, les rues sont quand même peuplées... Les gens sont étranges, des fois. Pensa-t-elle.

Mais au final, elle aussi était dehors. Elle aussi contribuait à peupler les rues de Konohagakure no Sato. Pourquoi ? Avait-elle vraiment un but ? Voila une question plutôt simple à répondre puisque la réponse était non. Shikamai en était consciente, elle était la par pur hasard et sans aucuns buts réel.

Finalement, je suis peut-être bizarre moi aussi... Déduisit-elle.

C'est lorsqu'un ninja vraisemblablement plus haut gradé qu'elle descendit de son toit pour lui parler qu'elle trouva enfin un but a pourquoi elle était dehors. Celui-ci informa la jeune genin qu'une mission l'attendait au bureau. Le remerciant Shikamai continua sa route d'un pas encore et toujours nonchalant, mais cette fois-ci elle avait un but a atteindre. Pendant qu'elle marchait, elle marmonait :

Encore une mission ? C'est ennuyant...

Lorsqu'elle arriva enfin au dit bureau, on lui donna un ordre de mission sur lequel il était marqué "Rejoindre votre supérieur, le Juunin Tamasaburo Suzaku à l'entrée de Konoha, dix heures moins le quart.". Pas compliqué de comprendre ça, au moins. Demain, neuf heures quarante-cinq, portes de Konoha. Supérieur : Tamasaburo Suzaku, Juunin. Voila l'ordre de mission résumé en quelques mots. Rentrant chez elle d'un pas trainant, la Nara paresseuse devait préparer ses affaires pour son départ demain. Poussant la porte de chez elle, Shikamai trouva sa mère, Emi Nara, dans la cuisine.

Salut maman. J'ai une mission, il faut que je sois à neuf heures quarante cinq aux portes de Konoha demain matin.

Emi, nullement surprise de cette information qui était tout à fait normale pour un shinobi, demanda simplement à sa fille si elle avait des détails concernant le but de la mission :

D'accord. Elle consiste en quoi, cette mission ?

Je n'en sais rien, je t'ai donné toutes les infos que j'avais. Désolée.

La mère répondit ensuite :

D'accord. Je te laisse aller te préparer alors. Bonne chance.

Embrassant le front de sa fille, Emi retourna à ses occupations pendant que Shikamai montait dans sa chambre préparer ses affaires. Kunai, Shuriken, Senbons, notes explosives, nots aveuglantes, fumigènes... Ainsi que tout un tas d'autres choses comme des vivres et de l'eau, tout semblait prêt. La soirée passa, puis la jeune Nara se dirigea une fois de plus vers son lit pour y passer une nuit de sommeil nécessaire à ce qui l'attendait demain.

Le lendemain, la Nara se leva avec difficulté. Trainant des pieds, comme toujours, elle pesta contre son réveil.

Merci la vie de Ninja, on ne peux même plus dormir tranquille...

Prenant les affaires qu'elle avait préparé la veille, la jeune fille sorti de sa maison pour se diriger vers les portes de Konoha. D'un pas trainant, elle avançait doucement, mais fini par arriver à l'heure. Ou du moins presque. Sur le chemin, elle avait pris deux petites minutes de retard par rapport a l'heure. Lorsqu'elle fut arrivée, la pragmatique jeune fille lança a l'homme qui semblait être son supérieur :

Tamasaburo Suzaku ? Je suis Shikamai Nara. Qui est notre dernière coéquipière ?

La voila justement qui arrivait. Prétextant un réveil qui n'a pas sonné, elle avait un peu de retard. Pas grand chose de méchant, mais bon. L'équipe maintenant réunie, le chef pouvait expliqué ce que serait le but de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Ven 30 Déc - 17:41

Le temple
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

La discussion avec le garde n'était pas très inintéressante. Une fois que j'avais répondu à ces multiples questions, il avait commencé à parler de sa vie et son travail de garde, comme n'étant pas exaltant. Il m'annonçait qu'il avait enfin rencontré quelqu'un, mais qu'il ne savait pas s'il avait ses chances. Je lui conseillais de rester lui-même et de ne pas changer pour quelqu'un, c'était le mieux à faire. Une voix m'interpella provenant de derrière moi.

-Tamasaburo Suzaku ? Je suis Shikamai Nara. Qui est notre dernière coéquipière ?

Voila donc la première de mes coéquipières. Un petit bout de fille vêtu de noir et à l'expression endormi. Je la regardais de haut en bas, afin d'étudier son éventuel potentiel physique. Derrière elle, une silhouette que je reconnaissais était en train d'arrivée. Chiaki-chan avait un peu de retard, rien de grave, insuffisant même pour le prendre en compte.

-Pardon, mon tanu.. nan je veux dire.. Mon.. Réveil.. N'à pas sonné...

Un problème de réveil... Cela me faisait rire intérieurement et pris la parole.

-Le réveil ? Il faut éviter de faire la bringue la veille d'une mission Chiaki-chan. C'est nettement conseillé, ou alors bien boire, je ne sais plus...


Je m'étais mis à rire, pour essayer de détendre l'atmosphère grâce à cette blague de bas-étage. 

-Bon maintenant que tout le monde est présent, je vais vous dire dans quoi nous allons mettre les pieds. A priori, il y aurait des bruits étranges provenant d'une montagne voisine du temple du feu. Notre mission est de trouver ce qui cause cela. Néanmoins, les moines ont fait deux suppositions. L'une d'elles n'est pas réellement dangereuse, il s'agirait d'une poche de gaz, l'autre en revanche pourrait être potentiellement problématique. Peut-être s'agirait-il d'un ancien prisonnier qui essaierait de s'échapper de ses barreaux. Jusque-là, rien de méchant, sauf que celui-ci pourrait détenir une puissance assez impressionnante. Donc s'il s'agit de ça, nous devrons combattre et le remettre dans sa cellule.


Je m’arrêtais quelques secondes pour regarder les expressions de mes deux collègues, l'une était inexpressive tandis que l'autre avait un air sérieux. Une idée me venait en tête et l'instant d'après je demandais au garde, s'il n'avait pas un fusain. Celui-ci permettrait de pouvoir marquer les couloirs de pierre pour ne pas se perdre. Il me le donna en me demandant de bien vouloir le lui ramené.

-Je vous demanderais donc, pour cette mission, d'être vigilante et discrète tous les deux, à partir du moment où nous pénétrerons dans cette grotte. Aucune initiative irréfléchie. Si nous venons à être séparés tenté de sortir, ce sera le point de ralliement. Nous ne savons pas si l'intérieur est un labyrinthe, il vaut mieux éviter de se perdre. Avant, je vous laisse vous présentez, surtout pour toi Shikamai. Je ne te connais pas.


Les présentations faîtes, nous pouvions partir. C'est dans une marche forcée que nous avions débuté ce début de mission. Plus j'avançais en compagnie de ses deux genin, plus mon instinct était anormalement agité. Sur le trajet, nous discutions de nos envies, des familles respectives, et de nos motivations pour exercé ce métier à risque.

***

Le temple du feu se dressait au-dessus de nous, sur le flanc du montagne ayant le pic enneigé. Il y avait encore une bonne marche à faire. Le chemin était pentu et saccager par les coulis de boue, de nombreuses pierres parsemaient les lieux, sûrement détachées des cols dus à l'érosion pour dévaler les pentes et se retrouver ici. Je prévenais d'être à l'affût du moindre mouvement afin de ne pas se faire surprendre par une de ces roches pesant des tonnes. L'après-midi était sur la fin, la soirée prenait peu à peu ses droits.

À notre arrivée, le moine en chef nous accueillait avec une mine effroyable. Il nous expliquait que la nuit dernière, ces bruits avaient été plus intenses et avaient empêché tout le temps de dormir. De ce fait, tous étaient lessivés et épuisés. L'affaire prenait des proportions de plus en plus alarmantes. Il nous invita à se joindre à eux pour le repas, chose que j'acceptais avec grand plaisir. Je pourrais demander de plus amples informations et de clartés sur cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 95

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Sam 31 Déc - 10:42










-Le réveil ? Il faut éviter de faire la bringue la veille d'une mission Chiaki-chan. C'est nettement conseillé, ou alors bien boire, je ne sais plus...

Je riais jaune à la blague de Tamasaburo-san, puis mon regard dérivait sur le côté droit, je me promettait de remettre le tanuki à sa place quand je rentrerais si il était toujours là. Je regardais l'autre subordonnée plus jeune et beaucoup plus ennuyée que moi pendant que Tamasaburo-san nous expliquait le but de la mission. Explorer une grotte qui pourrait être l'antre d'un prisonnier ou juste un problème tellurique. Notre supérieur demanda ensuite un fusain à un garde et nous recommanda d'être discrètes et vigilantes. Puis on en vint à la présentation. Nous devions connaitre les points forts de chaque équipier.

-Hebikaze Chiaki, Genin, j'apporte du soutien grâce à mon armement, aucun taijutsu, genjutsu, ninjutsu spécial. Je suis capable d'utiliser le kuchiyose.

Durant le trajet qui s'en suivi, Tamasaburo-san se mettait à discuter de ses envies, de sa famille et de sa motivation pour ce métier. Personnellement n'ayant pas vraiment eu de famille, j'avais pas vraiment eu le temps de développer le reste. Bien sûr j'avais des objectifs à accomplir, mais ce n'était pas le genre de choses que je pouvais dire à un supérieur.
Chercher les pouvoirs des nukenin de la grande guerre pourrait en choquer plus d'un, et je savais que c'était pour le moins tabou. Ils étaient devenu les ennemis de toutes les nations, mais pourtant y'avait sûrement un enseignement quelconque à tirer d'eux qui aiderait le plus grand bien.
Je restait donc discrète mais tendait l'oreille par soucis de politesse et je disais juste que je voulais devenir plus forte ce qui n'était pas un mensonge, juste une affirmation pas complète.



Les moines se révélèrent être au bord de la crise de nerf. Fatigués qu'ils étaient de n'avoir rien pus faire à part supporter les complaintes de la montagne. Ils partagèrent un repas avec nous tout en en parlant, mais aucune donnée importante ne nous fût transmise, pas plus que l’énigme de notre mission. Puis se fût l'heure de la prière et il nous fallait attendre qu'ils aient fini. Pour nous occuper, le prêtre supérieur nous confia une table de shogi et ensuite nous laissa.

Nara-chan me donna une leçon amère de stratégie. Moi qui ne connaissait rien à ce jeu j'étais bien prise au dépourvu. Après plusieurs parties rapides, tant par ma médiocrité que par l'implacable avance que possédait mon adversaire, les prêtes revinrent de leurs moment de culte. Ils nous demandèrent de les accompagner jusqu'à l'ouverture dans la montagne. Là, ils nous laissèrent des lampes et nous souhaitèrent bonne chance avant de se mettre à prier pour nous, chose encore plus angoissante pour moi que de rentrer dans ce trou je devais bien l'avouer.



Nous rentrions dans le gouffre et je décidais de laisser passer tamasaburo-san devant ainsi que Nara-chan. Leurs talents seraient plus utiles que les miens si ils venaient à rencontrer quelque chose. Le gouffre déboucha sur une caverne ample aux parois lisses qui donnaient sur de multiples tunnels et galeries sans aucunes indications. Je regardais Tamasaburo-san, sur le coup aucun plan ne me venait en tête.


_ _ ___________________________________________ _ _

"Les nukenin n'ont pas apporté que des mauvaises choses. On pourrait apprendre de ce qu'ils nous ont laissé.."

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 25

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Sam 7 Jan - 20:15

La dernière coéquipière du trio de shinobis, Chiaki, arriva un peu en retard, mais rien de grave. Elle était présente au moins, c'est le principal. Elle commença à s'excuser. "Encore des excuses..." Pensa la nara.

Pardon, mon tanu.. nan je veux dire.. Mon.. Réveil.. N'a pas sonné...

Après cette phrase rapide, Suzaku répondit à Chiaki sur le ton de la plaisanterie. Rien de très excitant de toute manière :

Le réveil ? Il faut éviter de faire la bringue la veille d'une mission Chiaki-chan. C'est nettement conseillé, ou alors bien boire, je ne sais plus...

Sur cette phrase qui se voulait ironique, notre actuel chef de mission continua sur le principe même de celle-ci. Aller dénicher ce qui faisait du bruit dans une grotte. Sans rire ? Bon... Si c'est une poche de gaz, ça aura été vraiment intéressant... Ahlala, ironie, quand tu nous tient...

Blabla bla soyez prudent, blablabla faites pas de bruits, tout le baratin classique quoi. Un truc intéressa Shikamai, c'est le fusain que Suzaku emprunta a un garde.

Hm, bien trouvé Suzaku-san... Ca va nous éviter de nous perdre au moins. pensa la jeune Nara.

Sur cette observation, Shikamai se présenta rapidement en prenant sans le savoir la même position qu'un de ses illustres ancêtres Shikamaru Nara. Pliant une jambe, fermant les yeux et se grattant la tête de la main droite, Shikamai répondit :

Et bien, je suis Shikamai Nara, genin. Je suis stratège. Mon kagemane no jutsu vous aidera forcément, et ma réflexion développée aussi.

Voila, une présentation de faite. Ensuite, le groupe commença son voyage vers le temple du Feu.

~~~~~~~~~~

A l'arrivée au temple du feu, le groupe rencontra un moine fatigué. Très fatigué, et aussi agacé, le moine accueilli les shinobis en leur expliquant qu'ils n'avaient pas dormi puisque le tapage se faisait de plus en plus fort en provenance de la mine. Leur offrant le couvert, les moines prirent leur repas en discutant de choses et d'autres sans réel intérêt. Ensuite, lors de la prière des moines, on prêta une table de Shogi à Shikamai et Chiaki. Retrouvant quelque chose qui présentait de l'intérêt, Shikamai joua un bout de temps à son jeu préféré avec Chiaki, qui n'y connaissais pas grand chose. Une partie, puis deux, puis trois... Shikamai les gagna toutes avec plus ou un peu moins de facilité. Après tout, son adversaire du soir n'était pas forcément une vrai menace, mais bon.

Ensuite, les moines nous menèrent à l'entrée de la grotte en question. Nous fournissant des torches et priant pour notre réussite. Entrant dans la grotte, le groupe déboucha sur une plutôt large grotte où trois chemins partaient vers des directions différentes. Personne ne prenait la parole, donc Shikamai le fit pour eux :

C'est mieux de rester groupé pour ce genre de mission. Etant donné qu'on a pas vraiment d'indices sur quel chemin prendre, je propose en premier lieu de laisser une marque au fusain sur un mur puis de voter pour un chemin précis. Suzaku-san, je te laisse mettre la marque. Je vote pour le chemin de droite. Vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 180

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Mer 11 Jan - 19:45


La montagne ne semblait pas vouloir cesser sa complainte, depuis plusieurs jours déjà l'étrange bruit ne faisait que s'intensifier lentement comme si quelque chose tentait de sortie de la montagne. Pourtant cela ne ressemblait pas à des coups, trop d'irrégularité dans le rythme.

Un moine avait même tenter de trouver ce qu'il se passait dans la montagne mais n'en était jamais revenu... Il devait s'être perdu après tout retrouver son chemin dans un lieu sombre et inconnu devait être plus compliqué qu'il ne se l'était imaginer.

Dans le malheur du temple qui ne demandait que la paix une mission fut demander au village de Konoha pour trouver la source de ce son et si possible le faire taire.
Les dit ninja passèrent une rapide entrevue et furent guider par les moines jusqu'à l'entrée de cette faille donc s'échappait les pleures de la montagne qui surplombait tout le pays du feu.

Ceux ci avancèrent jusqu'à une grotte dont les rebord totalement lisse frôlait la bulles parfaite si on omettait les creux et galeries qui en parsemaient les murs.

Sans que les braves ninja ne le remarques de multiples paires d'yeux les observaient depuis les creux du plafond.
Le plus effrayant était que de minuscule cliquetis semblait provenir des trous dans lequel était caché les créatures aux 4 paires yeux, pas assez fort pour être entendu par des humains lambda mais juste assez pour faire passer un message... Deux des créatures s'en allèrent sans brusquerie pour ne pas alerter leurs proies...

La cloche du repas était sonner... Et leur mère avait fin terriblement faim !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Dim 15 Jan - 20:35

Dans les méandres de la roche
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

À notre entrée dans le souterrain, les murs étaient lisses comme si l'érosion due à l'eau avait fait son œuvre. Le sol l'était tout autant ce qui rendait la descente vers les profondeurs de cette grotte glissante. Je mis en garde mes deux jeunes collègues afin qu'il ne tombe pas et se fasse mal. Ce serait idiot si l'un d'entre eux se blessaient dès le début. Un virage puis un autre, nous nous retrouvions face à trois couloirs allant dans des directions totalement différentes. C'était un problème et je ne l'avais pas envisagé. Se séparer aurait été possible, si mes deux shinobi était un peu plus puissant. Il était hors de question que je laisse deux genin aller à la recherche de ce qui se tramait dans ces profondeurs seul. Alors que je réfléchissais à la façon de procéder, Shikamai prit la parole, sa voix résonnant en écho entre les ses parois rocheuses.

-C'est mieux de rester groupé pour ce genre de mission. Étant donné qu'on n'a pas vraiment d'indices sur quel chemin prendre, je propose en premier lieu de laisser une marque au fusain sur un mur puis de voter pour un chemin précis. Suzaku-san, je te laisse mettre la marque. Je vote pour le chemin de droite. Vous ?

Elle en était arrivée à la même conclusion que la mienne. En revanche, pour trouver le chemin adéquat pour les premières recherches, il me fallait d'abord vérifier quelque chose. Je m'assis au centre des trois couloirs demandant le silence. J'essayais de percevoir grâce à mes sens de l'air frais, cela indiquerait qu'au bout du chemin se trouverait une présumée sortie. Ce ne serait donc pas la bonne. Ce que je rechercherais était plus infime à décelé, un son, un écho, même un indice odorant qui sait. Après quelques minutes de concentration afin d'affûter mes sens, une odeur assez spéciale m'était arrivée dans les narines. Une senteur que j'avais sentie lors de différentes missions qui ne m'inspirait pas confiance, je savais ce que ça signifiait. L'odeur de la mort et des cadavres en putréfaction. Ce n'était pas donc pas une simple poche de gaz qui provoquait ce bruit. Si cela avait été le cas, j'aurais senti une tout autre chose et non celle des macchabées. Je me relevais en me dirigeant vers le couloir central.

-Chiaki, prends ce fusain. Lui tendant. Marque une flèche pour indiquer le couloir qui nous permet de sortir de cet endroit. Même mieux, marque en une aux fusains et une autre gravé dans la roche. On ne sait jamais, il vaut mieux une double précaution. Si jamais de l'eau viens à filtrer des parois, la marque s'en ira. Shikamai, je vois que nous en sommes arrivé aux mêmes réflexions. C'est très bien. En revanche, le chemin de droite n'est pas le bon. Il vaut mieux prendre celui du milieu. Là, on trouvera probablement la raison de notre venue dans cet endroit.


Je m'engouffrais dans ce nouveau couloir tout aussi glissant.

-Je passe devant, Shikamai au centre et Chiaki ferme la marche en marquant la sorti. On reste au plus proche. Chiaki-san, tu nous indiques lorsque tu fais une marque qu'on t'attende. Faites très attention toutes les deux, je ne pense pas que la raison de notre présence soit une simple poche de gaz.


Au fur et à mesure que j'avançais, les murs devenaient plus rugueux, et informent. Gardant quand même cette forme circulaire. Nos pas résonnait à chaque fois que nous posions le pied au sol, même en essayant de faire doucement. C'était comme si la roche elle-même avait un amplificateur de son afin de nous faire repérer par une éventuelle menace qui habiterait les lieux. L'endroit était très sombre, heureusement que nous avions cette torche. Cette situation pouvait être stressante pour énormément de monde, les claustrophobes par exemple, mais pas uniquement. Le fait d'avancer en aveugle dans un lieu totalement inconnu, ne pas savoir ou est la menace et de ne pas vraiment savoir comment agir si les choses tournaient mal, pouvait rendre toute cette situation angoissante.

-Ça va les filles ? Si vous voyez quelque chose inhabituelle ou possiblement dangereux, indiquez le. D'ailleurs, vous n'êtes pas trop angoissé de tout ce merdier ?


Je l'avouais volontiers, je m'inquiétais pour elles. Ce n'était pas dans mes habitudes, notre priorité en tant qu'Anbu est de terminer la mission de manière définitive si cela est possible. Chaque membres du groupe est maître de lui et compte uniquement sur lui, seulement là, il ne s'agissait que de genin. Il me fallait les aider si jamais leurs mentales flanchaient ou si elles se retrouvaient dans une situation plus que délicate. Même avec un groupe d'Anbu, j'en fais autant alors ce serait pareil pour ces deux jeunes filles.

La fin du couloir se montrait et nous arrivions sur une salle grande et spacieuse. Nous étions entrée encore plus profondément dans les entrailles de cette masse de roche appelée montagne. Un autre couloir plus large, cette fois se trouvait à droite, tandis que des filets d'eau ruisselets sur la roche à divers endroits.

-On va où ? Droite, centrale ou gauche ? Je propose la droite, vous en pensez quoi ? Il me plaît bien le couloir de droite.


_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 95

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Lun 16 Jan - 13:48







-C'est mieux de rester groupé pour ce genre de mission. Étant donné qu'on n'a pas vraiment d'indices sur quel chemin prendre, je propose en premier lieu de laisser une marque au fusain sur un mur puis de voter pour un chemin précis. Suzaku-san, je te laisse mettre la marque. Je vote pour le chemin de droite. Vous ?

Je remarquais que l’autre subordonnée avait dans l’idée qu’on ait notre avis à donner. Personnellement j’allais me contenter de suivre et c’est pour ça que j’avais demandé à Tamasaburo-san son avis plutôt qu’à Nara-chan. Elle l’avait quand même donné son avis.. Visiblement la rigueur c’était pas son truc.. Je ne disais rien et me contentais de prendre le fusain que me tendais mon supérieur. Je touchais la paroi pendant qu’il montait son plan, elle était humide et lisse, froide mais agréable à toucher.

-Marque une flèche pour indiquer le couloir qui nous permet de sortir de cet endroit. Même mieux, marque en une aux fusains et une autre gravé dans la roche. On ne sait jamais, il vaut mieux une double précaution. Si jamais de l'eau vient à filtrer des parois, la marque s'en ira. Shikamai, je vois que nous en sommes arrivés aux mêmes réflexions. C'est très bien. En revanche, le chemin de droite n'est pas le bon. Il vaut mieux prendre celui du milieu. Là, on trouvera probablement la raison de notre venue dans cet endroit.

Je laissais le groupe partir après que mon supérieur m’ai dit de prévenir si je faisais une marque. Je lui signalais que j’allais procéder au premier marquage et que je les rattraperais. Je posais le fusain sur la roche et me rendais compte que ça ne tiendrais pas en place dès le départ. Je dégainais un kunai et plantais la pointe dans mon bras gauche pour faire une entaille peu profonde. J’en badigeonnais ma paume droite et formais les mudra de mon invocation puis posais mes mais au sol.

-Kuchiyose no jutsu !
*Pouf*

La lady hokage, Tsunade, venais de faire son entrée dans la caverne dans un panache de fumée. Le temps que la fumée se dissipe, je taillais de coups violents la paroi rocheuse puis plaquais ma main dans la fente créée pour la rougir. Je faisais signe au Takuni de me suivre et de se faire discret, il acquiesça sans un son. Nous descendions rejoindres les deux autres shinobi.

-Ça va les filles ? Si vous voyez quelque chose inhabituelle ou possiblement dangereux, indiquez-le. D'ailleurs, vous n'êtes pas trop angoissé de tout ce merdier ?

Tamasaburo-san s’inquiétait trop pour nous, je prenais la parole pour la première fois dans la caverne.

-Restons concentrés, ce n’est pas le moment de s’inquiéter. Je laissais le Tanuki me rejoindre. Il s’agit d’une invocation.. Lady Tsunade ferma les yeux en s’inclinant brièvement tout en souriant pour les mettre à l’aise. Elle pourra me défendre si nous nous faisons attaquer. Je l’ai invoquée en même temps que je prenais mon sang pour marquer le chemin. Je tendais le fusain à mon supérieur. Il ne fonctionnera pas, le terrain est trop humide pour que ça reste. Je faisais de nouveau trois entailles et posais ma main sur mon bras puis sur le mur.

Nous continuions alors avant de déboucher sur une vaste salle, et en même temps que mon supérieur nous demandait de choisir une voie l’ancien kage attrapa ma cape et commença à trembler. Je lui demandais ce qui n’allait pas.

-Je sens.. Je sens.. Que le danger est imminent..

HRP:
 


_ _ ___________________________________________ _ _

"Les nukenin n'ont pas apporté que des mauvaises choses. On pourrait apprendre de ce qu'ils nous ont laissé.."

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 25

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Mer 18 Jan - 23:14

Atmosphère oppressante. Noir presque complet si ce n'est la faible lumières guidant les pas du trio à travers les dédales rocheux de cette grotte renfermant nombres de secrets. Le trio avançait doucement, prudement, sans écarts. Découvriraient-ils quelque chose sous peu ? Aucun n'en savais quelque chose. Cependant, ils étaient sur de quelque chose : il y avait quelque chose dans cette grotte.

- Chiaki, prends ce fusain. Marque une flèche pour indiquer le couloir qui nous permet de sortir de cet endroit. Même mieux, marque en une aux fusains et une autre gravé dans la roche. On ne sait jamais, il vaut mieux une double précaution. Si jamais de l'eau viens à filtrer des parois, la marque s'en ira. Shikamai, je vois que nous en sommes arrivé aux mêmes réflexions. C'est très bien. En revanche, le chemin de droite n'est pas le bon. Il vaut mieux prendre celui du milieu. Là, on trouvera probablement la raison de notre venue dans cet endroit.

Bien. Shikamai ne discuterait pas les ordres, après tout c'est un peu de l'aléatoire. Elle ne savais pas par quelle force mystique son supérieur en était si sur, mais soit. Il fallait aussi prendre d'autres précautions, comme l'avais déjà dit Shikamai. Il fallait laisser des marques pour se repérer en cas de problème, et ainsi pouvoir sortir rapidement. Bonne initiative, non ? Tandis que nous avançions, Chiaki était restée un peu en arrière pour poser sa marque au mur. Elle revint accompagnée d'une femme dont le visage rappelait étrangement à Shikamai celui d'une des sculpture du Mt Hokage. Après tout, c'était normal puisque la personne en question était censée être Tsunade Senju. Bien évidemment, c'était facile de savoir que c'était en fait un Henge. Un henge de quoi ? A part Chiaki, personne ne le savais.

Tamasaburo-san s'inquiétait pour ses coéquipières. Cependant, du côté de Shikamai, c'était le calme parfait. Comme la surface d'un lac figé, Shikamai était calme. Imperturbable. Comme à son habitude, quoi. Elle ne ressentait rien. Pas de peur. Pas d'angoisse. Pas de pression. Rien. Ensuite, Chikai pris la parole :

- Restons concentrés, ce n’est pas le moment de s’inquiéter. Il s’agit d’une invocation. Elle pourra me défendre si nous nous faisons attaquer. Je l’ai invoquée en même temps que je prenais mon sang pour marquer le chemin. Il ne fonctionnera pas, le terrain est trop humide pour que ça reste.

Ca pose des marques de sang, d'accord. Bonne idée, au moins ce sera facile à repérer. Il fallait à présent choisir un chemin. Après tout, aucunes informations ne nous permettait de décider quel chemin prendre. Apparemment, le couloir de droite attirait Tamasaburo-san. En fait, c'était bien le seul chemin disponible. Ne réagissant pas à la blague, Shikamai se contenta d'un signe de tête mou envers son chef pour montrer qu'elle approuvais le fait de continuer.

Attention, jeunes gens, le danger guette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 180

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Jeu 19 Jan - 19:11


Ooh que la progression des ninjas de Konoha alléchait les créatures qui les suivaient de l'ombre ne se mêlant qu'aux ténèbres pour ne pas faire remarquer leurs présences...

Durant le temps de la descente ces choses encore informe continuaient de guetter attendant une ouverture pour attraper leurs proies. Mais ces étranges formes encore nouvelles pour ces monstres, bien que délicieuses ne semblaient pas dépourvus d'intelligence et par bien des manières elles avaient dû reculer face à un repas frugales depuis que la montagne s'était ouverte face aux coups de leur mère encore prisonnière de la montagne qui l'empêchait de se mouvoir et écrasait son corps lui tirant les grondements qui résonnaient contre la pierre et terrifiait la région alentour.

Après un autre arrêt l'un des humains se blessa lui-même pour faire une étrange marque dans leurs cocon ! Le chant du sang martelant le cocon goutte par goutte et l'odeur délicieuse qu'il dégageait était un supplice de trop pour les trois créatures qui ne pouvaient plus se retenir.

L'une d'entre elles déboula par le chemin qu'avait emprunté les Konohajin, une autre par un creux du plafond rocheux et la dernière sortie du chemin qu'avait découvert le plus expérimenter de la bande dévoilant au groupe la présence de cette forme de vie aussi dangereuse qu'effrayante.

Des araignées aussi grosses si ce n'est plus que des hommes, dont les poils roux cachait à peine les plaques de cristal et de diamant qui servait de chitine à ces monstres. Les crocs des bêtes cachaient sans mal la bouche garnie de dents en pointes de chacune des araignées géantes donc la bave visqueuse qui tombait sur le sol faisait fondre l'étrange roche qui s'éclaircissait au fil des pas du trio de ninjas.

l'attaque était rapide, mais les araignées avaient laissée tomber la discrétion au profit de la rapidité et crochets au bout des pattes de ces monstruosités claquaient la pierre avec force !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 205

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Sam 21 Jan - 9:20

Des ténèbres viennent l'horreur
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»


-Restons concentrés, ce n’est pas le moment de s’inquiéter

Apparemment, je me souciais trop d'elles. Pour la jeune Hebikaze-san tout avait l'air de bien se passer quant à l'autre genin, Shikamai, a part donner ses impressions et presque me donner des ordres, c'est tout ce que je pouvais savoir. Déjà, il y en avait une pour qui je m'inquiétais moins. Pour l'avoir vu à l’œuvre et part sa phrase, Chiaki ne montrait pas de signe de faiblesse, au contraire. Il fallait bien que je me l'avoue, travailler avec des jeunes avait tendance à m'attendrir, ce qui n'était pas bon pour la suite des opérations. Je décidais donc de les traiter comme de véritables collègues. Surtout Shikamai qui avait tant d'assurance. Si nous venions à être agressés et que cette dernière ne puisse pas réussir à s'en sortir, elle redescendra probablement de son piédestal, ce qui lui ferait que du bien.

Lorsque Chiaki revenu après voir apposé la première marque sur le mur du couloir que nous venions d'emprunter, je m'apercevais qu'une silhouette humaine la suivait. Plus elle approchait et plus je pouvais percevoir que cette personne se trouvait être une femme. Et laquelle ? À ma surprise, je reconnaissais immédiatement l'ancienne Hokage, Senju Tsunade. Il me semblait qu'elle était décédée, même si je n'en étais pas sûr, mais la trouver dans un pareil endroit au même moment me semblait étrange. C'est lorsqu'elle entra dans la lumière de la torche que je compris que la soi-disant Tsunade n'était qu'une pâle copie. Un henge fait par une chose que Chiaki avait sûrement appelé. Il me semblait que lors de notre première mission ensemble, elle m'avait dit qu'elle pouvait utiliser les invocations, mais qu'elle genre, là était la question. Tout se confirma lorsque la jeune s'exprima afin d'expliquer la situation.

-Il s’agit d’une invocation..
Avait-elle informé avant de poursuivre.
-Elle pourra me défendre si nous nous faisons attaquer. Je l’ai invoquée en même temps que je prenais mon sang pour marquer le chemin.

J'avais donc vu juste. Je ne connaissais pas la base de cette invocation, ni même quel animal, mais peu m'importait du moment que cela pouvait apporter une aide supplémentaire. Chiaki me rendit le fusain que je rangeais dans l'une de mes poches de mon gilet tactique afin de le rendre à son propriétaire comme promis. Ma collègue qui me faisait face avait un léger filament de sang ruisselant lentement sur son bras, mais avait l'air de s'en moquer. En revanche, elle m'indiqua que le crayon ne fonctionnait pas sur ces parois d'une humidité excessive. Soit, si elle avait trouvé le moyen de faire un marquage qui tenait sur une durée relativement longue, cela me convenait.

Alors que je proposais le seul chemin possible pour avancer dans ce dédale de couloir successif, Shikamai montrait par un geste de la tête sans vraiment de motivation qu'elle suivait, une voix résonna dans mon dos. Une voix que je n'avais encore jamais entendue.

-Je sens.. Je sens.. Que le danger est imminent..

En me retournant, la fausse Tsunade tenait Chiaki par la cape, un air apeuré sur son visage. Comment ai-je pu être aussi négligeant ? Maintenant qu'elle le faisait remarquer, en effet, il y avait une présence qui était très proche de nous. J'étais tellement occupé à réfléchir que ça avait bloqué l'efficacité de mes sens.

-Abruti !


Je m'insultais moi-même, on m'avait appris ça lors de mes entraînements dans le centre d'Anbu, même mon ancien sensei, toujours écouter ses sens. J'avais fait une erreur de débutant. Il fallait agir vite ou nous risquerions d'être dans une mauvaise posture.

-Tout le monde, dos à dos au maximum ! Signalez le moindre mouvement. Ça va nous tomber dessus. Tsunade où je sais pas qui tu es, si tu as des sens plus développés que nous pour détecter ce qui nous suit, fais-nous-en part.


Enfin la véritable raison de notre présence dans ce labyrinthe se manifestait. Un peu trop tard, j'aurais préféré que ce soit plus proche de la sortie, mais nous devions faire avec. Mes sens étaient à l'affût et d'une présence, on était passé à trois. Les choses se corsaient vraiment. La seule question qui restait encore à résoudre était : qui ou quoi nous agresse ?
Je ne tardais pas à le savoir. Trois horribles bestioles poilues à multiples pattes, pinces en avant et de nombreux yeux sortaient de l'ombre. Des araignées... Sortant du plafond pour l'une, du chemin que nous venions d'emprunter pour la seconde et la troisième par le seul couloir pour s'enfoncer dans la montagne. J'avais horreur de ces bêtes, j'en étais phobique. Seulement, les petites, je pouvais les écraser et ne plus y penser, mais vu la taille de celle-ci, il faudrait quelque chose de plus gros qu'une simple coup de tapette. En effet, elle était presque plus grande qu'un humain et d'une monstrueuse grosseur. Je n'avais pas le choix que de prendre sur moi. C'était elles qui trépassaient ou c'était nous.

-Les filles, une chacun. Pas le choix. Si jamais ça ne va plus, que vous êtes débordé, criez, je tenterais de venir vous aider du plus rapide que je puisse. Je me charge de celle qui nous à suivi.


Je m’efforçais de rester le plus calme possible dans ma voix, même si je savais pertinemment que la peur de ces horreurs était détectable dans ma voix, un soupçon tremblante. Fonçant sur ma cible, je lançais quelques kunai, certains ricochant contre les parois pour atteindre l'abdomen, mais sans succès. Là se trouvait leur point faible tout comme les yeux. Je remarquais que ces monstruosités n'étaient pas de simple araignée. Une sorte de carapace de cristal se trouvait sur leur corps, heureusement, elle ne les recouvrait pas entièrement ce qui me laissait des opportunités d'offensives. De plus, une goutte de bave tomba au sol qui dans une fumée lente et noire, fit fondre la roche ou cette fameuse goutte s'était écraser. Criant au-dessus de mon épaule, je devais prévenir mes deux collègues.

-Attention à leurs pinces ! Leurs corps sont d'une grande dureté, visée les yeux ! Et gaffe à leur salive, qu'elle ne vous touche pas !


Je ne savais pas ce qui se passait derrière moi, mais tant que je n'entendais pas crier, je pouvais m'occuper de cette chose immonde qui ne devrait même pas exister.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 95

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Sam 21 Jan - 12:52










Des araignées, quoi que pas réellement en fait. C’était des invertébrés octopodes et ils ressemblaient en parties à des araignées, mais leur bouche n’avait rien à voir avec les créatures dont celle-ci s’inspiraient. Je n’avais pas particulièrement peur des arachnides sauf quand ils la surprenaient. Celle-ci étant plus grosses, la peur en était réduite bien qu’elle était toujours un peu présente par le fait qu’elle « chassaient en meute ». Chasser, car le besoin d’un animal pour le meurtre n’était souvent qu’une mauvaise interprétation de l’homme de l’écologie animale. Ces bestioles avaient faim et les Humains faisaient partie de leur chaîne alimentaire. La bave s’écoulant de la gueule du monstre qui barrait notre retraite tout en me dévisageant de ses huit yeux presque aveugles j’imaginais. Tamasaburo-san nous ordonna d’en attaquer une chacun avant de se diriger vers notre point d’arrivée. Diviser pour mieux régner, sûr, ça paraissait être un bon plan, on le couvrirait pendant qu’il nous procure un moyen d’évasion. Je me tournais vers la suite de la galerie ou une autre bête sortait. Je me disais que Nara-chan s’en occuperait, la retarder serait plus facile pour elle.

En revanche, en m’accordant l’honneur d’affronter celui qui était sans doute le plus dangereux, celui du plafond, je serais responsable ou de la survie du groupe soit de son échec. Elle était proche et se laissait descendre le long d’un fil en tendant ses pattes avant comme pour m’embrasser.. La tanuki derrière moi tira plus fort sur ma cape, et elle se décrocha, me faisant perdre l’équilibre. Une ration de combat tomba en même temps que moi et le kage qui disparut sous le choc pour retourner sous sa forme de tanuki. Je levais ma main toujours ensanglantée et le déclic se fît instantanément.

La créature avait faim, on allait la nourrir ! J’attrapais la ration et la frottais contre mon bras pour qu’il s’imprègne de sang, puis je plantais le paquet de plusieurs coups de kunai pour que l’odeur se développe. Je tirais de ma poche de taille plusieurs talismans explosifs que je collais à la va vite sur le colis maintenant piégé et le lançais vers la créature comme on lance un sucre à un chien, sans trop de force pour qu’elle ne soit pas tentée de la chasser d’un revers de patte. Allongée sur mon invocation, je priais pour qu’elle essaie de gober la bombe-appât. Si elle tentait de dégager le paquet avec ses membres, elle serait suffisamment proche pour subir toute l’explosion sans que je sois affectée. Le son de la déflagration pourrait aussi surprendre les autres arachnides, mais ça, je n’aurais pas forcément le temps de m’en soucier.



_ _ ___________________________________________ _ _

"Les nukenin n'ont pas apporté que des mauvaises choses. On pourrait apprendre de ce qu'ils nous ont laissé.."

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 25

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Mer 25 Jan - 19:29

Des araignées, génial... encore un ennemi répugnant, prévisible et ennuyant à mourir... pensa la jeune Nara.

Ces trucs la ne l'effrayaient pas, mais son joueur si. Shikamai trouvait ces immenses bestioles répugnantes et inutiles, mais puisqu'elles étaient là il fallait bien les tuer. Alors que chacun tentait de se débarasser de son araignée assignée par le chef de mission, Shikamai se demandait pourquoi des araignées tout en s'affairant. Etait-on dans un repère ? Etaient-ce les seuls spécimens de la grotte ? Il y avait-il une araignée mère géante dans le réseau de grotte en lui-même ? Peu d'indices, et visiblements pas assez pour apporter une réponse concrète.

Tandis qu'elle réfléchissait à pourquoi, Shikamai agissait. Son plan était simple : immobiliser la chose puis transpercer chacun de ses yeux avec des senbons. Utile, agréable, tout est bon dans l'plan de Shikamai. Un genou à terre, un mudra enclenché dans une main, l'ombre s'étendit pour atteindre l'immonde bestiole qui ne réfléchissait qu'au moyen de dévorer sa proie.

Kagemane no jutsu : réussite ! Annonca Shikamai, comme à son habitude.

L'araignée ne pouvant plus bouger gra^ce à l'ombre connectée, SHikamai enleva son mudra pour chercher huits senbons : quatre dans chaque main. Chacuns des huits senbons transperça un des yeux de la bête, lui arrachant un cri de douleur. Shikamai n'était pas sur de sa mort, mais au moins elle ne se relèvera pas de si tôt. Gardant le contact du Kagemane quand même, Shikamai voulait être sur de ne pas se faire réattaquer juste après. Une fois cela fait, Shikamai observa Chiaki qui envoya un colis piégé à l'araignée du plafond. Faites qu'elle le mange et qu'elle explose, ca en fera une en moins... De son côté, Suzaku semblait toujours chercher le moyen de se débarasser de son ennemi. Shikamai était toujours en position,  elle avait réenclenché son mudra, donc elle était prête à immobiliser l'opposante de Suzaku si besoin. De son côté, elle contrôlait la situation moyennement bien dira-t-on, pour ne pas trop s'avançer.

Quelque chose la chiffonait tout de même, encore et toujours. Pourquoi ? Pourquoi des araignées si spéciales ? Pourquoi ici ? Etaient-elles réellement la raison de ce bruit qui dérangeait les villageois ? Y avait-il quelque chose d'autre que ces créatures dans cette grotte ? Tant de questions auquelles Shikamai pourrait répondre avec un tout petit peu plus d'informations. Elle était tout proche de la vérité, encore un poil et ca pourra fonctionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 180

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Jeu 26 Jan - 21:57

Les trois arachnides fonçaient sur leur proie la plus proche malgré tout leurs yeux continuaient de lancer des regards affamer sur celle qui saignait. Celui qui avait réagi le plus vite visiblement le meneur du groupe tenta une offensive avec d'étranges pierres brillantes dont deux se figèrent dans la peau de la puissante créature qui poussa un étrange cliquetis alors que son sang noir se déversait par petites gouttes sur le sol de la caverne. L'araignée leva ses deux pattes avant dans le but de tranché ce qui semblait être la tête de cette chose qui l'avait blessé.

La seconde arachnide elle, avait senti le goût délectable du sang des bipèdes s'approcher d'elle en plus d'une autre odeur, moins attirante que celle du sang mais, assez pour piquer sa curiosité vorace. Le monstre goba tout rond le paquet de ration, se délectant du goût qu'avait le précieux liquide vital. La chose se stoppa net alors que les parchemins explosifs dans son estomac remplissaient leurs offices. L'explosion éparpilla l'araignée aux quatre coins de la salle répandant l'odeur nauséabonde des poils calcinés et de la chair brulé.

La dernière créature pour sa part avait été immobilisé par une chose qu'elle ne comprenait pas son corps refusait de bouger malgré tous ses efforts... Ou du moins pas avec assez de vivacité pour que cela soit remarquable. La chose qui l'avait immobilisé profita de son incompréhension pour lancer d'étranges aiguilles qui percèrent ses yeux dans un bruit glauque. La chose poussa un cri guttural qui résonna dans les galeries de la grotte, rien ne se passa les premières secondes puis le bruit qui faisait résonner la montagne se fit entendre, plus fort et surtout plus précis... Un cri semblable à celui que poussait les monstres qui vivaient ici mais, en beaucoup plus puissant...

Que ferais les courageux ninjas? Continueraient-ils leurs chemin pour trouver des réponses et mettre fin aux complaintes de la montagne?? Ou feront-ils demi-tour et laisser ces créatures trouver leurs chemins jusqu'à la surface?... Le choix leurs appartiens désormais.

cris des araignée (0:00 - 0:08s) Cri final (0:23-0:28):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 95

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 2 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Jeu 16 Mar - 19:29

EPILOGUE DE CLOTURE

Le combat faisait rage, il ne restait que deux arachnides et le groupe était captivé par leur ennemi respectif. Les filles s’occupèrent de l’arachnide venant de l’arrière. La Nara l’avait entravée avec ses ombres, permettant à l’invocatrice de conjurer un autre tanuki (qui prit la forme de Chiaki à son arrivée) pour lui venir en aide. Leur tendant chacun un kunai qui était câblés ensemble pour qu’ils contournent la créature et confirment l’immobilisation de la bête. L’arachnide tombait et Shikamai sautait triomphalement sur la tête de la pseudo-araignée pour lui planter puissamment l’arme qu’elle avait tirée de sa pochette de taille dans le crâne.

Suzaku, dans un élan de bravoure, sauta à travers les coups de pattes rageux et désordonnés de son ennemi maintenant démunis d’ocelles. Il posa ensuite sa main sous la mâchoire de l’arachnide puis esquiva vivement le dard empoisonné de la créature. Il sortit du pétrin dans lequel il s’était fourré aussi facilement qu’il s’y était mis, puis pointait la gueule du monstre avant de lancer son ‘’Kai’’. Les parchemins explosifs qu’il avait collés explosèrent la chitine, déversant le contenu du monstre directement sur le sol.

Les deux arachnides s’effondrèrent, terrassés par leur repas coriace à l’idée de se faire dévorer froidement. Les humains soufflèrent, en sueur après les affrontements angoissant contre des ennemis inhabituels. Puis vint le moment de partir, car jamais le groupe ne serait à même de détruire toute la filière.  La Nara gémit, faisant se retourner les deux autres protagonistes qui partirent à sa rescousse.

L’arachnide dont elle avait abrégé l’espérance de vie avait eu un spasme post mortem, recroquevillant ses membres tous à la fois et accrochant la jambe de la Genin. Soulevée de terre sur le moment, son mollet avait été entaillé, la blessant suffisamment pour qu’elle ait du mal à marcher. Les invocations l’aidèrent à se rendre en haut de la grotte pendant que Suzaku et Chiaki étaient sur le qui-vive, craignant un autre assaut des créatures.

Les Moines du temple accoururent pour avoir des nouvelles. Après avoir reçus les informations, la haute autorité du temple décida de faire sceller l’entrée du gouffre et de le déclarer maudit et impur. Un culte serait ajouté aux tâches quotidiennes des moines pour trouver et sceller les entrées de ce monticule corrompu. Suzaku failli tomber au sol, rattrapé uniquement par les moines sur le coup très attentif. L’anbu était blessé, lui qui croyait avoir évité le dard, celui-ci l’avait en partie perforé, et le poison de la créature coulait dans ses veines.

Le groupe monta dans une carriole le lendemain de cette aventure. Les membres avaient tous étés stabilisés, bien que toujours en convalescence, et seul Chiaki était encore bien portante. Le rapport à leur arrivée fût bref et concis. Les deux membres invalidés temporairement par leurs blessures avaient besoin de soin régulier pour récupérer et seraient donc hospitalisé à Konoha. Quant à Chiaki, après une légère intervention d’un ninja médical, elle était de nouveau opérationnelle, bien qu’impacté moralement, comme les deux autres, des horreurs qu’ils avaient vécu dans les ombres du gouffre maudit.




HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

"Les nukenin n'ont pas apporté que des mauvaises choses. On pourrait apprendre de ce qu'ils nous ont laissé.."

   
   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6468-bingo-book-chiaki-hebikaze#49776 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6467-chiaki-hebikaze-serpent-d-automne#49775
Messages : 25

MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    Ven 17 Mar - 0:34

Shikamai avait eu chaud. Très chaud. Un spasme post mortem emporta la jeune fille, qui se fit propulser vers un mur. Atterrissant violemment sur le sol quelques mètres plus loins, Shikamai vit l'air se faire chasser de ses petits poumons. C'est à ce moment qu'une énorme douleur pris le mollet de la kunoichi : elle ne pouvais absolument plus du tout utiliser son pied droit. Ainsi, elle ne pouvait plus du tout marcher.

Sortant tant bien que mal de la grotte avec l'aide de ses camarades, Shikamai se posa par terre et examina sa blessure. Elle lui faisait horriblement mal, mais elle n'y pouvait rien pour l'instant. Attendant donc d'être rentrée à Konoha pour savoir si elle pourrait récupérer.

Le chemin fut long. Très long. Shikamai avait mal, très mal à la jambe. Mais elle n'y pouvait pas grand chose. Une fois rentrée à Konoha, elle fut amenée à l'hopital où elle fut soignée. Cependant, lorsque le diagnostique fut donnée à la Kunoichi, celle-ci ne ressentais plus grand chose. Elle était dépitée et triste d'apprendre qu'elle serais paralysée à vie du pied droit. Son nerf avait été coupé nef par la griffe de la créature, ce qui empêchait le cerveau de faire bouger le pied de la Kunoichi. Posant une attelle sur le pied qui ne servirait peut-être plus jamais à la Kunoichi, la médecin qui était venu annoncer la nouvelle à la Kunoichi posa un regard plein de compassion sur la jeune fille. Regardant droit dans les yeux celle qui venait de s'occuper d'elle, Shikamai laissa sa première larme couler sur ses joues. Sa premières larmes depuis longtemps. Très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission de rang A : Le coeur de la montagne    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang A : Le coeur de la montagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Temple du Feu-
Sauter vers: