Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 L'élection du nouvel Hokage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 181

MessageSujet: L'élection du nouvel Hokage...   Mar 10 Jan - 13:24

Suite à la disparition d’Atsui Shisei, le kage du village de la feuille, les conseillers de Konoha durent prendre leurs dispositions. Konoha ne pouvait rester ainsi sans régent bien longtemps. Aussi, une missive fut envoyée au Daimyo et une réunion au sommet avait été organisée. Comme il était coutume de le faire, ce serait à eux de choisir le Ninja le plus méritant pour organiser son ascension au poste le plus important du pays.

Secrètement, certains ninjas furent convoqués à la date prévue, non loin de Konoha. Officiellement, ils devaient se présenter pour une mission qui leur serait dévoilée sur place. Officieusement, ils étaient de potentiels candidats au poste de Hokage. Bien entendu, très peu étaient au courant que le prochain chef de Konoha serait présent - uniquement les conseillers eux-même à vrai dire. Cette mission étant classée secret défense, des alibis avaient été créés de toute pièce pour n'éveiller aucun soupçon.

Arrivés sur le lieu de rendez vous, un chalet luxurieux caché dans les bois et gardé par les douze ninjas gardien du pays du feu, les ninjas convoqués furent dirigés dans des pièces ou on leur demanda d'attendre qu'on les appelle. Sans réelle idée de ce qu'il se passait, ils devraient patienter dans la solitude le temps du débat. Après cela, ils passeraient un par un devant le conseil ainsi réuni et répondre à une unique question pour le moins complexe ; "Si vous aviez le pouvoir décisionnel d'un Hokage, que feriez vous à l'heure actuelle ?"

Le suspens était à son comble. Qui serait le prochain Hokage, chef suprême de Konoha et défenseur du pays du feu ?




by Drych'


/!\ HRP /!\:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: L'élection du nouvel Hokage...   Mer 11 Jan - 2:07


   
L'élection du nouveau Hokage...

   En ce jour clair, Murasaki observait peu d'agitation au village tandis qu'elle en parcourait les rues. La juunin n'était pas pressée, plutôt en avance même, mais cela ne l'empêchait pas de s'engouffrer dans les différentes artères en laissant son regard anthracite flâner sur les façades. Cela faisait du bien de voir Konoha respirer, reprendre vie entre les diverses échoppes, reluire grâce aux nouveaux bâtiments ornant le village.

Un vague sourire étira les lèvres de l'enfant de l'éventail. Il n'y avait pas si longtemps encore, la Namikaze demeurait marquée par le souvenir d'un Konoha détruit, endeuillé, fragilisé. C'était grâce aux efforts de chacun qu'elle avait pu passer au-delà de cette image. Les konoha-jin avaient encore une fois rendu sa grandeur à leur village, prouvant que cette immense famille n'avait pas dit son dernier mot.

En parlant de famille, le visage d'une certaine paire de jumeaux lui vint à l'esprit. Wasure et Hidari avaient rejoint sa vie malgré ce qu'elle avait cru bien faire pour eux... Murasaki en avait parfois honte, mais un certain équilibre semblait s'être installé dans sa vie depuis ce choc. La mère refoulée les avait d'abord fuis, persuadée que leur existence ne serait pas compatible avec sa vie, que leur naissance signerait la fin de sa carrière, que la juunin était trop étrange pour élever des enfants et qu'ils seraient mieux avec d'autres...ce que la tête ne pouvait pas raconter pour rassurer le cœur. Elle avait juste bêtement paniqué, comme la gamine qu'elle était alors.

L'air légèrement assombrie par ses pensées, la kunoichi reprit son chemin initial d'un pas plus marqué. La vie s'amusait à lui montrer qu'elle avait tort ces derniers temps. Tout cela lui avait fait mal, chaque événement apportant son lot d'émotion et autres leçons, mais Murasaki s'était sortie grandie de tout cela. Il lui avait fallu attendre ses vingt-cinq ans pour réaliser qu'elle n'était pas qu'un outil, que des personnes pouvaient réclamer sa présence et avoir besoin d'elle.

Réfléchissant à ce nouveau constat dans sa vie de kunoichi, la juunin arriva peu après sur le lieu de sa convocation. L'endroit avait de quoi impressionner ; sous le couvert des bois, aussi luxueux qu'élégant, Murasaki apprécia la beauté du chalet et la solennité des douze ninjas gardiens l'entourant. Un lieu de rendez-vous assez soigné, mais pas de quoi piquer la curiosité d'une femme habituée aux ordres de mission depuis sa plus tendre enfance.

Une fois identifiée, elle suivit celui qui la guida jusqu'à une pièce interne, ni grande ni petite, mais soigneusement cloisonnée. Une fois rendue là, on lui demanda d'attendre. La kunoichi s'exécuta. Le seul détail qui la troubla un peu dans ce cérémonial fut le fait de ne croiser personne au sein de cette demeure hormis les douze en poste dehors, pas un domestique, pas un bureaucrate, pas un seigneur, juste ce petit guide rabougri qui l'avait conduite jusque ici. Étrange, mais la Namikaze n'était pas plus inquiète que cela quant à l'éventualité d'un traquenard, elle était loin de l'inoffensive jeune juunin fraîchement promue.

Quand on vint la chercher, Murasaki s'exécuta tout aussi docilement. Cela s'annonçait une mission comme tant d'autres finalement. Presque. Lorsqu'elle se retrouva face au conseil de Konoha, une tension se fit sentir le long de sa colonne vertébrale. Voilà bien quelque chose qui ne se passait pas tous les jours et rencontrer ces éminents personnages pouvait être aussi salvateur que destructeur.

La brune ravala son appréhension et les salua respectueusement. Il y eut quelques échanges de politesse, mais nulle explication sur la mission que l'on devait lui confier et plus les secondes s’égrenaient, plus la kunoichi sentait son cœur se serrer. Quelques minutes après son entrée, la question visiblement au cœur de tous ces mystères tomba.

Murasaki cligna un instant des yeux, conservant une contenance certaine comme tout shinobi de son niveau devrait être capable de faire. Son esprit s'échauffait, cherchant une réponse, sa réponse, à cette étrange interrogation. Que dire ? Elle n'avait jamais été très empathique, s'imaginer en lieu et place d'un Hokage...c'était étrange, mais la jeune femme redescendit de cette montée en pression et imagina la chose sous un autre angle.

« Si j'avais le pouvoir décisionnel d'un Hokage, je veillerai à une reconstitution de nos forces, commença l'anbu. Notre village s'est peut-être redressé physiquement, mais les pertes humaines essuyées l'année dernière n'ont pas encore été compensées. La nouvelle génération a encore besoin de temps et d'expérience pour redorer notre blason aux yeux des autres villages. Certes, l'examen à Kumo a donné le change sur les capacités de certains, mais j'aimerais offrir à nos jeunes l'opportunité d'apprendre en sécurité, et non pas les envoyer au charbon parce que Konoha est devenue une cible facile depuis la victoire de Kiri face à notre nation, asséna la brune d'un ton moins tendre. Pour Konoha et ses habitants, le danger vient tout aussi bien des autres villages, continua-t-elle en pensant à Iwa, que de ce Culte de la Vie trop discret depuis son éveil.

Murasaki respira lentement en évacuant ses derniers souvenirs de son affrontement contre Megumi avant de reprendre.

- Nous avons subi des trahisons trop récentes pour ne pas mettre au courant nos ennemis et détracteurs des derniers avancements de notre village. Si j'avais le pouvoir décisionnel du Hokage, je mettrais un point d'honneur à consolider notre réseau de communication, à grande échelle. A notre ère, il n'est pas raisonnable de prendre du retard sur ce point, il en va de notre sécurité à tous.

Là-dessus, la pensée de ses fils donna du cœur aux mots qui suivirent.

- Notre Konoha possède trop de joyaux que les autres villages nous envient depuis longtemps. Que cela soit le byakugan, le mokuton ou le sharingan, tant d'autres aussi, je vois un réel besoin de mettre en place des tactiques de prévention pour protéger nos membres. Il fut un temps où nous avons lutté pour le développement martial, puis pour le développement médical, je pense aujourd'hui qu'il nous faut développer les capacités sensorielles.

Finalement, la kunoichi n'était que peu perturbée par le manque de réaction de ceux lui faisant face.

- Le village possède des plans vigoureux, certains shinobis qui marqueront sans doute l'Histoire, mais en attendant qu'ils se dressent dans leurs pleines capacités, je pense qu'il serait du devoir du Hokage de veiller à leur préservation. L'analyse et la connaissance des dangers qui guettent Konoha seraient alors nos meilleures alliées pour ajuster l'équation et minimiser nos pertes à venir, déclara la Namikaze fidèle à elle-même. Ça et nos liens avec les autres villages cachés, poursuivit Murasaki. Il n'est pas question d'entretenir une forme d'hostilité, précisa-t-elle. Simplement de nous ouvrir à eux pour ne pas redevenir la cible incrédule de leurs fourberies. Pour l'heure, nous semblons avoir un ennemi commun, rassura la kunoichi plus pour elle-même, mais je n'aimerais pas voir l'Histoire se répéter et nos jeunes shinobis en faire les frais.

Sur ces mots, Murasaki conserva son aplomb et posa son regard anthracite sur son auditoire.

- Si j'avais le pouvoir décisionnel d'un Hokage, je ferai aujourd'hui ce qu'il faut afin que demain s'avère meilleur pour les shinobis de Konoha et ceux qui vivront au sein de ce village. Je veux voir ceux pour qui je me suis battue jusqu'à aujourd'hui continuer à vivre cette vie que notre caste leur permet de mener. Ma vie est ainsi dédiée, j'ai toujours été et resterai toujours une servante de Konoha avant n'importe quoi d'autre. Ainsi, je me battrai pour protéger le futur de la Feuille et le cœur du village. »

Car, elle en était certaine, la part physique de Konoha tomberait et se reconstruirait inlassablement, mais c'était le cas parce que le cœur du village battait à tout rompre. Il était porteur d'espoir, de réconfort, de sécurité... Murasaki l'avait perçu ce sentiment en marchant encore ce matin-même entre les échoppes faisant vivre le village, elle l'avait vu en écoutant ses fils lui narrer leurs journées à travers les rues de Konoha ; rien n'était plus beau que de voir ceux pour qui l'on se battait vivre sereinement et à l'abri de tout ce que l'on pouvait savoir au-dehors.

Sur ces dernières paroles, l'anbu fut remerciée et raccompagnée à sa salle en attendant...elle n'était pas trop sûre de quoi au juste, comme lorsque l'on craint qu'un fantasme se brise si on y pense de trop, mais elle était sûre que cette question n'avait rien eu d'anodine et qu'un changement radical s'apprêtait à marquer Konoha.



   

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Kyrua Uchiha le Jeu 12 Jan - 0:03, édité 1 fois (Raison : Pour plus de lisibilité)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 266

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 1 S - 1 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: L'élection du nouvel Hokage...   Mer 11 Jan - 22:48



L'Ombre de la feuille serait une fleur de cerisier ?

Fuir, rentrer à Konoha, tels avaient été les ordres du maitre Hokage, c'est donc avec amertume, tristesse et regret que Shihone avait obéit aux dernières volontés du chef de la feuille, emmenant l'une des survivantes du villages : Haena, l'ayant, avec sa compane, adoptée, c'est donc avec tendresse et amour que ce soir, Shihone Senju, couchait sa fille, la bordant, lui baisant le front avec une nostalgie envers le hkage porté disparu ou peut-être même mort ... Elle n'avait aucun moyen de savoir ce qu'il était advenu de ce grand homme ... Elle se souvient encore du jour où il a pris le pouvoir, elle et les autres manipulateur du mokuton c'était chargé d'ériger majestueusement le nouveau palais du Hokage ... Confiant alors sa fille à sa mère, elle quitta la demeure, rejoignant le mont Hokage, regardant le palais érigé comme expliqué précédemment ... Se souvenant du discours, au final, il avait eu raison ... Konoha sera puissante et soudée, quoiqu'il arrive, cela s'appelle la volonté, et elle fut transmise par son clan, elle le savait, Shihone Senju, représentait énormément de choses, elle qui était l'avenir du clan Senju, tout en représentant le passé de Konoha.

Crac

La princesse des forêts n'était pas sourde, elle entendit clairement le bruit derrière elle, se tournant aussitôt en se mettant un mnimum en position bien qu'elle doutait du fait que ce soit un ennemi, pas ici, regardant alors calmement les deux hommes s'approcher sans montrer un quelconque signe d'agressivité, baissant alors sa garde en soufflant un minimum, relâchant la pression ... Elle regarda le ciel, regardant les deux conseillers de la feuille ...

- Le ciel est bien étoilé pour un départ si important ... Vous comptez m'assigner une mission, je me trompe ?

Shihone braquant de nouveau son regard sur les deux hommes, elle ne pouvait malheureusement pas faire comme si tout allait bien, elle n'était pas forcément d'accord avec tout les choix de Atsui mais cela était dû à sa volonté envers Konoha, elle qui était la descendante du fondateur, elle qui voulait restaurer la paix avec Kiri, repensant au coffret qu'elle avait dû remettre en mains propre à l'ombre de la feuille ...

- Exactement, Shihone Senju, vous devez vous rendre à l'extérieur du village, une escorte vous guidera jusqu'au point de rendez-vous, je vous demande de bien vouloir vous suivre, votre mission vous y sera indiquée là-bas, vous partez dès ce soir

Regardant alors une dernière fois la lune cette fois, cette lune, c'était la même que lors de sa rencontre avec son amour, décidément, tout était là pour la rendre nostalgique, mais elle n'avait apparemment pas le temps, quittant alors le Mont Hokage, rejoignant la rue en contrebas, réfléchissant à la mission en question, pas de doute possible ... Elle n'était pas stupide et savait clairement à quoi s'attendre, mais pour faire acte de bonne foi, elle rentra chez elle, récupérant ses affaire et quittant la demeure en laissant sa fille entre les mains de sa propre mère, étrangement, Calamh n'était pas encore rentrée, sans doute vadrouillait elle dans le village, ce n'était pas impossible de la part de la belle Kaguya. En sortant, elle croisa une escorte de deux ANBUS, ceux-ci se mirent aussitôt de chaque côté de la Senju, il était temps de se mettre en marche.

Ils grimpèrent donc en flèche, pénétrant la forêt de Konoha, peu importe ce que l'ont pouvait dire, Shihone avait bien grandit et en bien, elle avait mûrie, gagnée en maturité, peu importe ce qui lui était arrivée dans le passé, ça l'avait forgée et fait d'elle ce qu'elle est devenue aujourd'hui, une digne descendante de Hashirama, une digne Senju, et la volonté du feu qui l'animé était tout aussi puissante que celle de son arrière grand père. Le voyage fut court, en quelques instant, ils se retrouvèrent devant le chalet, un splendide bâtiment, fallait bien le reconnaitre, mais ce n'était pas franchement très étonnant, entrant dés lors tandis qu'elle fut conduite dans une pièce, lui indiquant qu'lle devait patienter ici. C'est alors que pendant quelques minutes elle regarda à la fenêtre, réfléchissant à ce qui l'attendait, bien qu'en soit, elle restait plutôt calme, elle avait perdue cette timidité qui la faisait paraître fragile, c'était sûrement pas pour perdre son sang froid maintenant, forcément, elle était assez anxieuse, mais comment ne pas l'être ? Ainsi, elle patienta là, calme, fidèle à elle même. Puis la porte s'ouvrit, on lui demanda de suivre, chose qu'elle fit, arrivant ainsi carrément devant le daimyo et le conseil, s'inclinant alors par mesure de respect avant de se relever, restant debout devant eux, les regardant.

- Shihone Senju n'est ce pas ? C'est un nom lourd à porter, surtout lorsque l'on est l'héritière, je me trompe ?

Forcément, Shihone fut légèrement surprise, osant un petit sourire en regardant le daimyo, décidément, on ne pouvait pas dire qu'il était ignorant, la princesse Senju ferma les yeux un instant avant de hocher la tête, elle prit ainsi la parole.

- Effectivement Seigneur, c'est bien moi, quant à mon rôle, je porte mon nom avec fierté, avec dignité et j'assumerai mon destin et mes choix, il n'est cependant pas impossible que mon destin change, après tout, nous sommes tous forgeron de notre propre destin, n'êtes vous pas d'accord ?

Il n'y eu cependant qu'un blanc, un petit sourire de la part de quelques membres du conseils, puis un rire, apparemment ce vieil homme avait l'air de bonne humeur, Shihone ne bronchait néanmoins, pas le moins du monde, mais Shihone n'avait pas l'intention de servir de clown à un vieillard, tendant sa main en avant, elle fit surgir une courte racine de sa main, la maniant avec dextérité et agilité.

- Voyez vous, peu de Senju ont hérités des gênes de mon arrière-grand-père, et ceux qui l'ont fait, ne le maîtrise pas tous spécialement, il est donc important à mes yex d'en être digne, je n'ai pas l'intention de faire honte à mon clan, ni même à mon village. La volonté du feu coule dans mes veines. Ma famille, mon clans, mes amis, mes camarades, tous comptent énormément à mes yeux et chacune de leur vie est, à mes yeux, un trésor d'une valeur inestimable. Tout comme cette racine, Konoha continuera de se développer, produisant de jeunes bourgeons, de nouvelles branches, pour laisser pousser des fleurs, des arbres.

Pendant ses mots, la courte racine s'était développée, et comme prédit par Shihone, il y'eu de nouvelles branches, de nouveaux bourgeons, puis des fleurs, dissipant finalement cette racine avec un petit sourire sur son minois calme et pourtant si sérieux, redressant son regard vers l'empereur.

- Si vous aviez le pouvoir décisionnel d'un Hokage, que feriez vous à l'heure actuelle ?

La belle Senju regardait alors chaque membre du Conseil, quelle bonne question, que ferait-elle, si elle était hokage à l'heure actuelle .... Il lui était arrivé de penser bien des choses, mais comment pouvait elle répondre à cette question ... Souriant alors, nerveuse, mais néanmoins, elle avait bien des idées, mais surement pas dans l'optique de leur raconter toute un programme ennuyeux, alors autant être franche ...

- Je ne sais pas. Il y'a bien des choses à faire, bien des erreurs du passé à rattraper, Naruto-sama avait bien fait les choses, mais comme l'a prouvé chaque Shinobi de ce monde, tout n'est qu'éphémère, ils ont recommencé les guerres, seul l'alliance entre Suna et Konoha reste présente, bien que très fragilisé depuis la fin du règne du Kazekage Gaara ... Vous trouverez sans doute cela bête, mais à l'heure actuelle, si j'étais hokage, je ne pourrai vous promettre des choses, je ne cherche pas à vous induire en erreur, je n'ai pas dit que je ne prévois rien, mais là n'est pas la question ... Etre Hokage ne se prévoit pas, je n'ai pas prévu d'être un jour hokage, il est vrai que j'en serais honorée, mais ma priorité, hokage ou pas, est de protéger mon village, enfin, venant d'une Senju, cette réponse est prévisible, trop peut-être, mais vous, à l'heure actuelle, si vous étiez hokage, que feriez vous ? Vous comprenez mon point de vue ? Ces choses ne se prévoient pas, si je le suis, alors forcément, je ferais absolument tout ce qui est en mon pouvoir pour Konoha ...

Elle s'approcha alors des conseillers, de l'empereur du feu, ne présentant pas son bandeau comme tant d'autres l'auraient fait, les regardant tous un à un.

- Pour veiller sur vous tous, sur vos famille, ma famille, mon village, pour tous ! Si j'étais un hokage, à l'heure actuelle, ce que je ferais est simple, je resterai une Senju, soudant les ninjas, habitants, enfants, femmes, vieillards, de Konoha, tous ensemble ... Je resterai Shihone Senju.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4953-bingo-book-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/f381-dossier-shihone-senju http://sns-rp.forumgratuit.org/t4950-shihone-senju-terminee
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'élection du nouvel Hokage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'élection du nouvel Hokage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jour 1] Qui sera le nouvel Hokage ?
» Michaëlle Jean commente l'élection du Prés. Obama...
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Sélection de vieux films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Grandes Foret de Hi-
Sauter vers: