Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 [Event] La revanche d'une Jashiniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 593

MessageSujet: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mer 15 Fév - 12:53


Cette fois ci s'en était finis des Iwajin. Pendant tout son trajet, Arya avait réfléchit. Peser le pour et le contre perdue dans son esprit complètement tordu était tout un exercice pour la violoniste de talent. Son pacte avec le diable était passé de toute manière, elle était revenu sur cette terre pour servir le seul et l'unique Kami de ce monde. Il était donc maintenant hors de question qu'elle puisse se déroger de sa mission première, elle devait moissonner des âmes, les plus possible afin de satisfaire son unique et illustre maître. Elle observa tout d'abords la ville d'Iwa. Dans ses souvenirs, Iwa n'était qu'un amas de tourelles rocheuse perdues dans les montagnes. Les temps avaient bien changé puisque la ville était désormais pleine de gratte ciel, sans cesse en extension dans le désert de roches.

Elle dépassa un immense panneau montrant la ville d'Iwa sous son plus beau jour avec noté dans une police d'écriture sirupeuse : "Bienvenue à Iwa, la ville aux milles lumières". Elle se mit à repérer les éventuelles défense qui pourraient bloquer son passage pour la ville mais aucune barrière n'empêchait un visiteur d'entrer comme il le voulait, seul, quelques mentions avec de jolies chemins en voies larges noircis par un matériaux étrange étaient supposé montrer, supposait elle, les entrées de la ville. Elle décida de jouer le jeu et suivit ces étranges lignées peinte avec d'étrange signalisation blanche.

Après avoir parcouru pendant 2h sa descente sur Iwa, elle réussit à se frayer un passage parmi la file d'attente des gens qui attendaient pour entrer dans la ville. Un petit bâtiment douanier semblait fonctionner à plein régime où les gardes posaient des questions aux visiteurs. Son tour vint enfin et elle fut acceuilli par une jeune femme fort charmante. Si seulement cette jeune femme savait qu'elle avait en face d'elle une sociopathe venu tout détruire :

Bonsoir madame et bienvenu à Iwa, havre de paix et terre d’accueil pour les nouveaux entrant. Nous avons pu suivre votre périple jusqu'à Iwa, qu'est ce qui vous amène dans notre belle citée, vous êtes vous déjà enregistrée comme visiteuse du pays ?

Toutes ces questions d'un coup, ça commençait déjà à la soûler mais elle se contint encore un peu car elle savait que si elle déclenchait son courroux ici, les moyens de défense en apparence inexistant ne tarderait pas à être mis en place et elle ne pourrait pas faire les dommages qu'elle comptait faire à cette ville pour trouver Fuku.

Bonsoir ! Non je ne me suis jamais enregistrée comme visiteuse de Tsuchi mais je crois que ça ne sera pas nécessaire ! Je suis juste venu chercher quelqu'un vivant à Iwa.

Intrigué, la douanière se permit de demander :

Ah ! Je peux peut être vous aider dans votre recherche ! Tout les Iwajin sont enregistrés dans notre fichier et nous sommes en mesure de savoir où ils sont. Je vais aussi en profiter pour vous enregistrer, cela est obligatoire pour entrer à Iwa. Ceux qui ne sont pas enregistré sont immédiatement arrêté.

Bien bien... Mais faites vite alors ! Ah et je cherche un certains Fuku, un ninja de votre nation...

La douanière tapa immédiatement le nom de Fuku mais tomba sur aucun résultat... Elle chercha en ajoutant au moteur de recherche une variation de résultat et tomba sur plusieurs quantité de fichiers. Enfin, elle réduit le réseau aux ninjas et tomba sur quelques résultat dont un Fuko décédé lors du tournoi à Kumo. Gênée mais pressé d'en finir avec l'identification de la jeune qui commençait à prendre du temps elle continua :

Et bien... Alors j'aimerai savoir votre nom, prénom, l'appartenance à votre village, nous avons déjà scanné votre poids, etc... Nous aimerions savoir l'objet que vous transportez et la durée de votre séjour. Ah et pour le ninja que vous recherchez, je pense que vous faites référence à Fuko Royuki, décédé lors du tournoi à Kumo. Les raisons du décès sont confidentiels... Madame, vous allez bien ?

Le teint d'Arya avait viré au rouge. Elle avait fait, elle, tout ce chemin pour rien ?! Il était hors de question qu'elle parte sans faire de dégâts, elle se vengerait sur tout ceux qui se mettrait en travers de son chemin.

Je m'appelle Arya. Arya Vivace. Je viens du village de Kumo, et je resterai ici le temps qu'il faudra. Maintenant, si vous ne voulez pas mourir, vous allez me laisser passer. Dans mon étuis se trouve un violon, rien de plus, j'en ai marre d'attendre !

La jeune femme à moitié terrifiée finit de taper les informations notées. Elle ne choisit pas de s'opposer à sa demander pour rester en vie, mais il était évident qu'elle lancerait une alerte intrusion sitôt la jeune fille introduite dans la ville. Arya récupéra donc la carte ID remit timidement par la douanière puis elle continua en prenant la porte qui menait sur Iwa.

Enfin arrivé en ville, Arya sorti précautionneusement son violon ainsi que son archet. Elle progressa tranquillement dans les rues, les avenues qui se déversait continuellement des tonnes d'Iwajin travailleurs, ninja ou touristes. Elle se dirigea dans un lieu où le monde semblait se rassembler plus que ce qu'elle avait pu le remarquer dans d'autres pays. Le lieu rassemblait de très nombreux magasins en tout genre et s’échelonnait sur plusieurs étages entièrement vitré et relié par des escaliers à moteur. Le lieu parfait pour son intervention. Elle se mit à jouer du violon.

Au même moment, la douanière avait déclenché l'alerte intrusion de niveau C, des ninjas proche du lieu étaient donc dépêché via leur commutateur pour procéder à une arrestation. Le bâtiment vitré se mit à crisser sous les notes du violon, puis, la population alentours porta soudainement ses mains à ses oreilles hurlant de douleur et ne supportant plus les fréquences que le violon utilisait pour émettre la puissante attaque de la Jashiniste qui était en préparation de son affreuse technique. Seul des ninjas entraîné ou ingénieux auraient pu résister à cette puissante sonore. Le centre commercial vitré ne pu supporter plus longtemps les ondes sonores, toute la baie vitré de l'avenue craqua, se fissura puis explosa en un million d'éclat de verre. La réaction en chaîne se produisit. Si rien n'était fait, c'était le centre tout entier et ses 8000 personnes qui allaient en mourir.


©Kyrua Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 148

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mer 15 Fév - 13:50

Aujourd’hui c’était assez calme, le matin comme d’hab il trainait dans les montagnes pour manger des boulettes de riz en regardant le ciel. Puis il revient faire les boutiques ? Acheter quoi ? De quoi tenir un mois, Ouaip car il vit seul le bougre.  Vivant par ses moyens et se nourrissant de boulette de riz ? Ça radinerie l’oblige à acheter le moins chers et ça c’est moins chers !  Mais je vais vous dire quelque chose…  L’arme de Sho c’est comme un doudou, quelque chose qui le rassure. Donc quand il sent le manche de marguerite, et cette fois je ne parle pas de pénis.

En tenue de civil, l’argenté se baladait tranquillement. S’arrêtant devant quelque boutique pour acheter des trucs essentiels, comme de la bouffe PARDI !  Ou encore des produits ménagers, car contrairement aux autres. Il fait le ménage seul.
Hum hum…Revenons à Sho, abordant fièrement sa tenue argentée brillante qui ne pique absolument pas les yeux, un putain de pantalon à paillette noir luisant qui fait tourner les têtes. L’argenté se baladait calmement, puis s’arrêta avec de grand yeux devant une vitrine.

Une veste à fourrure aussi brillante que l’actuel se trouvait de l’autre côté ! Il lui fallait cette veste bordel ! En plus elle avait l’air de tenir chaud bordel de merde ! Il se précipita dans la boutique, et sans vraiment poser de question il payait cette tenue magnifique ! Le vendeur jugeait peut-être les gouts vestimentaires de Sho, mais fuck, il allait avoir la classe dedans. Ou passer pour un bouffon.

Après avoir acheté ce qui lui fallait, l’argenté était sur le chemin du retour. Marguerite au dos, oui c’est étrange comme ça… Mais bon, je vous ai déjà raconté pourquoi il trimballe son sabre partout. Même dans les toilettes quand il a la coulante. Mais ça c’est autre chose. Il était sur le chemin du retour, se demandant ce qu’il allait préparer ce soir… Surement des boulettes de riz avec une sauce étrange  pour diversifier.

Soudain plusieurs ninjas d’Iwa venaient de faire leurs apparitions, courant comme des biches vers le centre ville. Il semblait avoir quelque chose d’assez grave ! Justement un des ninjas me reconnaissant, à cause de mes cheveux d’argents justement m’interpella.

« Hey ? T’es pas le juunin sabreur… Sho ? »

« Ouais, c’est pour quoi ? »


« Urgence ! Des civils sont en danger, il faut que tu te bouge le cul ! »

« Keuhwa ? »

L’argenté ne peut même plus faire ses courses tranquille ? De plus toutes les vitres du centre-ville venaient d’exploser en mille morceaux, laissant tomber des bouts de verre un peu partout. Les plus dangereux devaient être ceux des grattes ciels. Ouais car ils tombaient de très haut, ça devenait presque des flèches pouvant tuer n’importe quoi. La preuve, un énorme morceau de verre venait d’écraser le sac à course de Sho. Par la même occasion sa nouvelle veste. L’argenté tenait ce qui restait de son sac, c'est-à-dire un morceau  de plastique.


 Sho jetait un regard à son sac, enfin à ses affaires maintenant déchiqueté. Puis alterna vite fait vers son collègue... C’était un peu une communication du regard, si vous voyez ce que je veux dire ! Car Sho venait de dire qu’il allait aider, enfin il était aussi obligé d’un côté ! C’est un ninja et il doit protéger le peuple ! D’après le clan…

Sho dégainait Marguerite, la rage aux yeux et suivait ses confrères qui en approchant de la cible commençait à voir des citoyens se tordre dans la souffrance, ils avaient même les yeux rouges à force de se tordre de douleur.

« Putain j’chavais pas que la conjonctivite c’était contagieux… »
Ses confrères le dévisagèrent et ensemble ils continuèrent d’avancer, une fois la cible en vue. L’argenté s’élança dans les airs comme un super héros, en hurlant de toute ça rage ! Effectivement il préparait une offensive depuis les airs, peut-être que la cible allait être surprit et allait arrêter sa technique ! Ouais c’était sa l’objectif ! Sho dans les airs essayait de retomber brusquement sur l’assaillant. Il hurlait de rage car quand même il avait payer le con !

« MES ACHATS BORDEL ! » Il tenait Marguerite à deux mains, retombant en piquet vers la jeune femme et essayait de lui mettre un puissant coup de sabre une fois proche.
C’était une attaque, enfin… Une tentative pour pousser l’ennemie à reculer et donc arrêter de jouer. Ouais car en observant l’assaillant pendant  son saut, l’argenté avait remarqué que la cible était une femme jouant du violon, et c’est surement à cause de ça que les villageois avaient mal. Donc nous pouvons qu’elle nous casse littéralement les oreilles ?! Et qu’elle joue comme une casserole ?

 Peut-être… Peut-être ! M’enfin Sho retombait sur la femme qui pouvait facilement esquiver ou contrer, c’était d’ailleurs le but ! C’est pour ça que Sho hurlait comme un dératé ! Attaquant depuis les airs cette femme avec son épée d’un mètre  vingt ! Fallait juste qu’elle arrête de jouer.

De l’autre côté, les autres ninjas qui ne semblait pas affecté par le jutsu de la femme s’occupaient d’évacuer les civils pour limiter les pertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mer 15 Fév - 14:58

Tenura c’était entraînée toute la matinée. Elle avait trouvée quelques amis au terrain d’entraînement à qui elle avait fièrement montré son pantin. Maintenant elle était sûr d’elle ! Elle utilisait son pantin quasiment au contacte des ses amis sans craindre de les blesser. Elle utilisait également ses fils de chakra pour les aider dans des manœuvres, combattre avec eux, bloquer des cibles...bref elle attendait le jour de l’examen avec toujours plus de hâte.

Puis elle quitta le terrain d’entraînement avec ses amis pour manger. Elle avais pris l’habitude de ne jamais se séparer de son pantin et de sa bobine de fil pour augmenter son endurance et ne pas être encombrée par leurs poids.

* Il faudrait quand même que j’apprenne à manipuler des seaux, ce serais tellement plus pratique ! *

Et soudain, il y eu le bruit. Entraînée Tenura eu juste le temps de ce boucher les oreilles, mais ça faisais mal quand même. Parmi ses amis certains avait eu le même réflexe, d’autre n’avaient pas eu le temps.

Sans bouger ses mains de ses oreilles, elle utilisa ses doigts pour créer des fils de chakras sur un tissus qui traînais dans une poubelle non loin et le fit venir dans sa main. Elle en fit une boule compacte quelle se mis dans l’oreille. Elle put alors se déboucher l’oreille droite. Elle déchira un morceau de sa veste avec un Kunaï, en fit une boule qu’elle ce mis dans l’oreille gauche.

Ca faisais toujours mal, mais la douleur était supportable. Elle fit de même avec un de ses camarade et lui fit signe de continuer le travail. Puis elle regarda autour d’elle.

Assourdit, elle était légèrement déséquilibrée, mais refusais de ne pas agir. Tout son entraînement l’avais menée à ce jour. Elle n’était qu’une Genin, peut-être, mais Iwagin avant tout ! Elle repéra un ninja expérimenté qui ce dirigeais ver le centre ville et décida de le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6800-tenura-hayaki#56528 http://sns-rp.forumgratuit.org/f453-dossier-tenura-hayaki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6772-tenura-hayaki-finit
Messages : 164

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Jeu 16 Fév - 14:38

.


Dernière édition par Tsubaki Narahima le Dim 19 Fév - 10:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 http://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima http://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Jeu 16 Fév - 23:33

Quel jour étais-ce ? Personne dans cette sombre pièce ne pourrait prétendre y répondre, en deçà du néant total et face à l'inconnu si sinistre des frissons parcourait son corps. Soufuku était assis devant un pupitre en bois vernis, un meuble de première qualité ce qui n'était pas anodin en raison de sa présence dans la grande ville pérenne d'Iwa. Il avait sous ses yeux un grand nombre de parchemin un pot assez petit qui contenait de l'encre dont la couleur très proche de la nuit. Lui rappelait tant celles qu'il connue endiablé, se prélassant alors du joug de sa jeunesse flamboyante. Sur le parchemin était écrit une ligne, les lettres étaient verticales, sobre et raffiné, la grande boucle que formait ses ''L'' démontrait néanmoins une certaine manière frénétique et assez loquace de voir les choses chez le samouraï. Ainsi après lecture de ladite ligne : «  C'est dans une nuit obscure et profonde que se trouvait Fumiko et a son grand désarroi il n'y avait pas de brume sur le lac... ». Assis en tailleur la plume au menton du moins passant à travers l'espèce de broussaille qui habillait son visage, Soufuku faisait mine de réfléchir car en réalité il ne pouvait continuer. Il sentait naître en lui le début d'une frustration mal placée. Pourquoi le monde était-il si injuste face à un homme quarantenaire qui s'était tenue à l'écart des récentes rixes ?

Même incognito le samouraï subissait les coups du sors et autres farces que lui tendait les bras ouvert, la vie. Soudainement après cinq bonnes minutes à regarder les reflets du soleil par le carreau de la fenêtre de sa chambre, il eut comme un éclair de génie venant foudroyer le tant redouter syndrome de la page blanche dont il était victime. Souriant comme un pécheur venant de saisir un merlu d'un bon mètre et pesant son poids c'est quand il voulu apposer sa plume sur son stylo, qu'un retentissant bruit sourd se fit entendre. Le résultat de cette secousse intervenu promptement n'était autre qu'une belle rature venant, par la même occasion, anéantir son travail ! Il laissa sa tête aller vers l'arrière, et ses bras tomber, le tout en poussant un grognement qui ressemblait plus à un râle de désespoir... Dans une colère soudaine il envoya valdinguer son matériel et déchira en plusieurs petits morceau le précieux papier où il avait maintenant pris l'habitude d'écrire ses notes et d'y coucher son inspiration. S'en était la fin des ''De la mystérieuse aventure du Détective Miyamoto : Le conte du lac et de la brume.''

Soufuku ne put ouvrir sa fenêtre pour voir qui était responsable de son malheur quand on tapa violemment et précipitamment à sa porte. D'ailleurs bien qu'Iwa soit belle et ses habitants un tantinet vaniteux, ces derniers avaient un soucis avec la politesse, surtout lorsqu'il s'agissait de missive express et opportune. La personne qui avait donc toquée quatre fois ouvrit la porte avec fracas ce qui laissa pénétré un raffuts sans précédent dans la chambre sonorisée du voyageur tout en lui offrant un aperçu du vacarme susceptible de régner en ville. A sa porte et affolée se tenait, haletante, la gérante de l'auberge dans laquelle il séjournait depuis plusieurs semaines à présent. Elle hurlait donc au samouraï de déguerpir, qu'un groupe d'individu semait la chaos en ville. Soufuku écouta attentivement et calma la dame dans un premier temps, puis il se vêtit de son Kimono et se saisit de sa vielle cape. Oui celle qu'il avait en arrivant ici, dans cette auberge après avoir subit une discussion assez froide de la part d'un Iwajin, il était tombé par chance sur cette auberge, de bonne facture. Il dit alors de sa voix calme :

- Oy, Madame trouvez moi un sabre.

Elle ne comprenait pas au début, mais devant l’excitation générale et le semblant d'alerte décida de guider le samouraï jusqu'à une arrière salle du lieux commun. Elle ouvrit une sorte de petite malle et donna à Soufuku une lame un peux usée. Lui confirmant que c'était tout ce qu'elle possédait. De sa main droite il agitait le katana tout en l’examinant avec attention.

«  Elle est plutôt légère, assez vielle, un sabre d'occasion pour une occasion fortuite, ça fait un certain moment que je n'ai pas manié le fer mais je pense, que ce sabre fera l'affaire. Iwa a certainement envoyée de sa force militaire pour que la situation en devienne plus grave. Cependant il bien dit explosion ? Et si c'était finalement l'occasion pour moi de débuter mon enquête sur le culte de la vie ? La probabilité que les événement se présentent sur un plateau d'argent est minime voir quasi-inexistante mais... Qui sait une fois là bas je ne serai pas de trop. »


Il demanda alors la direction qu'il devait prendre à la gérante lui signalant qu'elle pouvait fermer soigneusement la porte de la chambre qu'il avait loué, à double tour. Et une fois que le sunajin l'avait remercié pour le katana il pris donc la route vers le lieu d'où provenait cette explosion pleine de mystère. Après une bonne dizaine de minute à arpenter le toit des différentes battisses, il se stoppa de stupeur. Ses yeux noircis il avait sous ceux-ci un vaste étendu de débris , la fumé encore présente. Et des silhouette qu'il ne pouvait identifier. Il décida dans un premier temps de rester à distance afin d'analyser la scène qui se déroulait sous ses yeux. Quoi qu'il en soit il avait l'amer impression de reconnaître ici le travail d'un fâcheux protagoniste, qu'il avait déjà croisé sur sa route.
Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 593

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Ven 17 Fév - 9:51

PA PI LLON de LU MIÈRE ! ♫



Les vitres continuait à s'éclater, laissant certains civils, criblés par les éclats, se vider de leurs sangs tandis que la jeune fille chantonnait en attendant que les renforts de la ville puisse pointer le bout de leur nez. La destruction du centre commercial, cet endroit étrange plein de boutique toute plus excentriques les unes des autres, s'était déroulé bien plus facilement que ce qu'elle ne le pensait. Iwa devait avoir une confiance absolue en sa sécurité pour en imposer si peu à la vue de ses touristes. Ils payaient maintenant, sous le pli des ondes sonores dévastatrice d'Arya, le prix de leur arrogance démesurée. À cause des ondes envoyées par la kunoichi, les aéronefs qui passaient au dessus des lieux de l'attentat furent perturbés et amorcèrent des descentes vers les building environnants causant de lourds dommages aux tours encerclant le centre commercial.



Si la situation ne s'arrêtait pas, cela allait vite prendre des proportions inimaginable pour cette ville. Heureusement, les renforts venaient d'arriver. Certains ninjas avaient choisit de tenter d'évacuer les civils, malheureusement de nombreuses poutres de métal qui soutenaient la structure armorçaient elles aussi leurs infatigable descente écrasant sur les passages de nombreux innocents. Un ninja, plus téméraire que les autres choisit de bondir sur elle. Arya releva les yeux pour toiser le ninja qui osait perturber sa mélodie.

MMmmm.... Il est plutôt mignon... Si je devais pas le tuer je l'aurai sûrement croqué hihi ! ♪

D'un geste, elle stoppa sa terrible mélodie, relâchant par la même occasion son emprise sur toute cette immense zone. Puis voyant que le coup arrivait bien trop vite pour qu'elle n'ait eu le temps de réagir par une contre-attaque, elle n'eut d'autre solution que se replier en effectuant un début de petite pirouette arrièr... ?!

?!

Que... Quoi ?! Impossible !

En faisant sa pirouette, elle n'avait pas remarqué que, derrière elle se trouvait un autre ninja, avec un look moins soigné cette fois mais dont l'attaque préparée avait l'air redoutable. Elle n'avait plus le choix !

A[Onkyoton] Sonic Distorsion !

Arya fit crisser son violon très rapidement et un froissement intense tordit littéralement l'atmosphère à l'endroit de l'explosion afin de tenter de la retenir. Hélas, l'explosion était trop bien préparée et son attaque trop brève pour qu'elle ne puisse n'en retirer aucun dommage. Elle fut expulsée contre une immense poutre de métal qui menaçait à instant de s'effondrer. Elle mit un peu de temps pour se relever, puis s'essuya avec sa manche le sang qui suintait de sa bouche. Puis elle ricana pour les toiser :

Ainsi... Ainsi les forces d'Iwa sont enfin arrivées ! Et quelles force dites moi ! Ah ah ah ah ah ah ! Une gamine qui a l'air totalement incompétente, un bel homme un poil brave sur les bords, et un voyou ?! Je m'appelle Arya... Arya Vivace autrement connue sous le nom de no4 parmi les Jashinistes ! Et je viens en quête de destruction ! J'aurai pu choisir de vous convertir par la force... Mais vous ne méritez pas une once de mon pouvoir ! Vous allez tous mourir sous le joug de ma puissance mouah ah ah ah ah ah !

En parlant, et montrant toute sa démence, elle dévoila, caché sur son épaule, un tatouage portant le numéro "4" au dessus d'un autre tatouage en forme de triangle inversé entouré d'un cercle. Elle les toisa du regard une dernière fois puis elle déclama :

Puisque aucun vrai ninja n'a daigné faire son apparition, je vais m'amuser avec vous encore un peu.... Donnez moi... Votre SANG !!!!!!!!!! A[Onkyoton/Chiton]Exsanguination !



Si les shinobis ne faisaient rien pour l'arrêter, tout ceux prit par son emprise sonore subirait sa technique qui pouvait être fort désagréable et mortel sur la durée.

©Kyrua UCHIHA
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 148

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Sam 18 Fév - 10:04

Spoiler:
 




Sho allait pourfender cette blonde de son sabre, même si ce n’était pas vraiment le but de l’attaque aérienne de l’argenté ! Le brave à la crinière brillante venait d’atterrir brusquement frappant le vide de son gigantesque sabre, en effet l’assaillante en reculant fut contrait d’arrêter de jouer. Oui une pose, le son commençait à devenir insupportable, même pour des ninjas expérimentés !  Parfait, les autres pouvaient évacuer les civils, même si il semblerait des éléments instables du décor n’était pas du même avis que les autres.  Beaucoup de chose s’écroulait sur les innocents.

Certains fut sauvé par les autorités, mais disons que les autres… Ce fut assez compliqué. Sho regardait les civils qui évacuaient, pourquoi voulait telle s’en prendre à des innocents ? Si y a bien une des rares choses qui peuvent mettre en rogne l’argenté, c’est le fait de se déchainer sur des personnes innocentes.

Oui car cette violoniste venait de se déchainer sur des pauvres mecs comme Sho qui f’sait leurs courses ! Et bordel il avait quand même payé super cher cette putain de veste ! Après avoir fait son atterrissage attaque de super héros cliché.

L’argenté releva la tête pour mieux observer la violoniste… Et bordel elle est super méga kawaaaai ! Elle ressemble à une gamine ! Elle n’a même pas l’air menaçante ! Une belle petite blonde. Meeh, La chance n’est pas avec Sho.

« Bon ! Je vais te laisser choisir… Soit tu te laisse chopper, et limite tu t’en sors avec quelque bleu et une peine très longue… Soit je te découpe en trente-trois façon Nick cassy. »
Sur de lui, vraiment trop de confiance en soit ! Ce foutu argenté ! Une détonation retentit !

Oui une putain de détonation ? Keuwha ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ? Cul ! Par réflexe Sho plaça son épée devant lui pour s’en servir comme bouclier, mais malheureusement la puissance de l’explosion fit reculer le pauvre Sho, quelques brûlures au niveau des mains, mais rien de grave.

« Bordel… » Il relevait la tête et il vit un roukmout, meeeh ! Rassemblement de connard ou c’est comment ?  L’argenté retira son épée de devant lui, regardant ses deux adversaires. Mais disons que les dégâts présent sur la blondasse indiquait clairement que l’attaque lui était destiné ! Sho pouvait pardonner l’autre con et son jutsu de merde…

Subitement la blonde péta un câble… Oui littéralement, Hawn ! Sho est un bel homme brave ! Bien que cela l’aurait flatté, et il aurait peut-être invité la blondasse au restaurant ou un truc du genre. Mais disons que le côté : JE VAIS MANGER VOS PROCHES ET DETRUIRE LE VILLAGE MOUAHAHAHA ! N’est pas vraiment son truc.  Surtout qu’un cadre de destruction massif était en place autours de lui. Les bâtiments s’effondraient et commençait à s’écrouler…  

Bon revenons au discours de cette fille très diabolique… Numéro quatre ? Meeh…

« No4… Je m’en balek totalement… Si tu essaye de buter quelqu’un ici, je vais être obligé de m’interposer à contrecœur, au lieu de partir en programme destruction mort, mort, mort, mort !  T’veux pas venir au restaurant avec moi ? »
Dit ironiquement Sho, il enroula la chaine de sa belle Marguerite autour de son propre bras droit en métal.

La fille continuait son délire diabolique et jouait encore une fois du violon. Cette fois la douleur fut plus forte que la dernière fois. Sho tenait Marguerite dans la main droite et plaqua sa main gauche contre son oreille, bordel… C’était quand même fort ! L’argenté porta son courage avec son cul, Sho dont tira une fois sur la chaine en faisait de grand mouvement.

-BBR

Une deuxième toujours avec des grands mouvements.

-BRR

Une troisième fucking fois !

-BRR…BRRRRRRR !!


Spoiler:
 

Voilà la machine était en marche. La dentelure de Marguerite commençait à bouger de haut en bas, faisant énormément de bruit, celui d’un moteur même. Pas assez pour couvrir la musique de la fille. Marguerite l’épée tronçonneuse était en marche causant un bruit monstre, une tache dans la mélodie de cette folle. Mais si Sho devait choisir, faut dire que Marguerite jouait mieux que cette Arya.

Enfin du point de vu de l’argenté. Chacun ces gouts devrais-je dire ! Pardi ! Sho avait les oreilles qui bourdonnait à cause de se bruit très désagréable il faut dire. Mais il pouvait toujours bouger, limite il grimaçait à cause de la blonde. Foutue violon va falloir faire quelque chose  venait de se dire l’argenté.

Ainsi Sho s’éjectait une nouvelle fois vers Arya, Tenant sa belle par le manche. S’il avait réussi à s’approcher suffisamment, Sho levait son sabre en l’air difficilement avec sa main droite. Mais cela n’était qu’une feinte pour qu’elle se concentre sur le sabre de l’argenté. En réalité ce dernier se concentrait, il canalisait son Chakra dans sa main pour enfoncer son poing gauche de manière très violente dans les côtes de la jeune fille, l’attaque avait le même but que la dernière fois. L’empêcher de faire du violon.  L’empêcher de faire son son infernal.


Spoiler:
 


Dernière édition par Sho Akemi le Sam 18 Fév - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Sam 18 Fév - 17:03

Tenura arriva un peut après tout le monde.

Elle couru un moment dans les rues avant de rejoindre le centre. Un long moment morbide. Jamais Tenura n'avais vu de champs de bataille ! Les passant se tordaient de douleurs et succombaient sous l'attaque sonore. Des bâtiments s’effondraient écrasant des gents. Des ninja tentaient d'aider la population. Mais les pertes était atroces ! Les tissus dans les oreilles de Tenura rendait la scène encore plus surréaliste. Elle voyais cette scène d'horreur mais n’entendais que le bruit atténué.

Les lunettes de Tenura se fissurèrent. Par réflexes elle les enleva et les lança en l'air. Leurs verres éclatèrent. Elle continua à courir alors que lui bruit s’arrêtait enfin. Ses oreilles toujours bouchées mélangeaient les appelles à l'aide, les cries d'agonies, les ordres des ninja dans une bouillis de bruits infâmes au milieux de la scène cauchemardesque.

" Bunshin no Jutsu ! "

Deux clones apparurent aux coté de Tenura et coururent avec elle.

Parmi les corps, une foule d'inconnus, de touristes, de civils, de Genin qui n'avaient pas eu le temps de finir leurs études ! Mais il y avait aussi des gents qu'elle connaissait ! Mort. Des amis de l'académie, de la famille ...

Lorsqu'elle arriva sur les lieux de la bataille Tenura pleurait. Elle repéra l'ennemi ! Le monstre à l’origine de cette scène d'horreur était une femme. Elle ricanait, elle ce moquait et s'adressait à ses adversaire. Tenura n'entendait pas ce qu'elle disait, mais s'en fichait. Elle voyait en cette femme un monstre infâme. Elle était terrorisée et horrifiée, mais sa formation et l’adrénaline lui permirent de ravaler ses larmes, et de ce concentrer.

Il n'y avait aucun uniforme ! Mais apparemment 3 hommes adulte la combattait. Elle connaissais l'un d'entre eux...et jamais elle n'aurait pensé un jour être aussi heureuse de voir Sho ! C'était un Juunin d'iwa ! Il allait tailler ce monstre en pièces, et Tenura comptait bien l'aider ! Il y avais 2 autres homme qu'elle ne connaissait pas.

*Mon pantin pourrais les aider en gênant ses mouvement en mettant des câble mais...sa gênerais autant Sho avec son épée. Je pourrais faire tomber cette poutrelle sur elle, mais là encore je risque de blesser mes allier...une seul solution viable !*

L'ennemie allait rejouer du violon ! Aussitôt les 2 clones de Tenura lui plaquèrent violemment les mains sur les oreilles. Tenura se trouva totalement sourde. Mais les clones n'allaient pas tenir, et elle allais prendre des blessures très grave si l'attaque continuais après la dissipation des clones, et ses tissus ne suffiraient sans doute pas cette fois.

Elle créa des fils de chakra sur les genoux et les épaules de sa cible. Si ce monstre tentais d'esquiver, de bondir ou quel que déplacement que ce soi, non seulement Tenura ne la laisserais pas partir, mais déploierait toute ses force à la projeter ver Sho et son épée.

* La dernière foi ça a peut être mal tourné, mais l'effet de surprise a marché ! Cette foi ci, elle sera tuée avant de comprendre et ... Sho arrive ! *

Sho arriva brandi son épée et ...

* Un coup de poing ? MAIS NON ! *

Tenura ne coupa pas ses fils ... bien consciente du danger, elle voulais cependant empêcher la cible de bouger, espérant que les autres la tuerais suffisamment vite pour qu'elle n'ai pas le temps ...

* Si elle trouve mes filset les saisis je suis foutu ! *

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6800-tenura-hayaki#56528 http://sns-rp.forumgratuit.org/f453-dossier-tenura-hayaki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6772-tenura-hayaki-finit
Messages : 164

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Dim 19 Fév - 10:36



L'effet recherché fut atteint. Même mieux, elle venait lui offrir une deuxième chance de l'atteindre. Si elle devait être un maestro de talent avec son instrument, ses capacités en tant que shinobi, elles, laissaient à désirer. L'explosion lui avait offert une valse aérienne, jusqu'à ce que la froide réalité d'un mur ne vienne la rappeler à la raison. S'écrasant contre ce dernier, au point même, de faire vaciller une lourde poutre, soutenant une partie du plafond. Alors qu'elle se redressait en se remettant de cet assaut inattendue, Tsubaki, lui commença à pratiquer un rituel, visiblement de mode. Approchant sa main gauche de ses lèvres, il passa doucement son pouce entre ses dents, pour sectionné un parti de la peau en dessous de ce dernier. Sans surprise, le liquide écarlate vint teinter la petite plaie qu'il c'était offerte, faisant bientôt office d'encre sur son front. Traçant méticuleusement une cercle avant, de l'habiter d'un large triangle inversé, pointant vers le bas.

Il n'écoutait pas vraiment, non par manque d'envie, mais par handicape, le monologue qu’énonçait la jeune femme lui semblait si sourd, se contentant de mécaniquement faire pivoter son épaule afin d'y produire un craquement avec ses os, avant de réitérer avec ses doigts, appuyant dessus pour produire un son similaire. Sa gestuelle et ses mimiques témoignait plus que les mots de sa position, à la fois excité, et dépendant du combat. Drogue malsaine dont il n'avait jamais cherché à ce défaire.

Il comprit que cette dernière était une sœur de foi, les autres ne semblaient pas savoir de quoi il retournait. Mais lui, savait, il connaissait l'attrait qu'offer par l’éternel, confiant la sainte tâche à ses apôtres, de moissonner des âmes pour satisfaire sa faim insatiable. Cependant, s'il partageais une opinion religieuse avec la musicienne, ses pratiques n'en étaient pas moins hérétique à ses yeux. Massacrant nombre de victimes pour la gloire de Jashin, sans même se prêter au détail, ni à la qualité des offrandes, comme si le divin ne se contenterait que de mets aussi grossiers.

L'épéiste d'Iwa semblait jouer sur l'humour et l'ironie. Choix que le rouquin ne comprenait pas, gâchant non seulement, la tension d'un combat, mais aussi, la crédibilité de l'homme, selon lui. Il passa tout de même à l'action, se jetant sur elle à l'aide de son étrange épée, en exécutant une feinte basique, mais néanmoins efficace. Simulant un lourd coup de sa lame, pour en fait venir chercher les côtes de la demoiselle d'un puissant coup de poing. Tsubaki remarqua alors la présence d'une autre jeune fille, celle ci, du village, soutenant une large marionnette. Si il ce moquait pas mal de savoir qui elle était, la vue du pantin raviva quelque souvenirs aussi amusant que désagréable. Un gamin de Suna en utilisait à l'époque, bien que dépourvu d'un grand talent, il n'en restait pas moins amusant à voir combattre.

Il fallait ce ressaisir, le moment n'était pas propice à de faux moments de nostalgie. Il ce pencha alors légèrement en avant, déposant un genoux au sol, tout en fixant de ses yeux fou la terroriste. Il avait envie de lui lancer de façon théâtrale, des répliques cinglantes, mais cela gâcherait tout effet de surprise. Il se contenta d'ouvrir sa main dans toute sa largeur, l'appuyant contre le carrelage encore tiède, de la précédente explosion, fragmenté, et couvert d'un mélange de poussière et de suie.

Le sol ce vit partiellement pulvérisé devant le nukenin, se décomposant et formant un léger cratère autour de lui. Projetant nombre de débris dans tous les sens, la peau de son corps prenant une teinte noirâtre si particulière à sa technique, sentant que quelque chose essayait de le blesser physiquement, sans pour autant constater de quoi il retournait, alors qu'une détonation assourdie venait de ce libérer. Le sol trembla, semblant chanceler comme un ivrogne après une consommation excessive de saké. Les mur bourdonnèrent, s'agitant comme s'ils s’effondraient. La réaction ne tarda pas à ce révéler. La lourde poutre en métal s'abattant de tout son poids, sur les deux opposants en contrebas, emportant avec elle, une petite partie du plafond. Qui, l’espérait Tsubaki, ferrait office de tombeau à son adversaire, aussi mignonne soit-elle.

« Adieu, salope ... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 http://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima http://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mar 21 Fév - 23:02

Du haut de son perchoir, Soufuku Nitobe ex huitième Kazekage observait avec discernement la situation qui se déroulait sous ses yeux. Les immeubles du la rue commerçantes tombaient comme des mouches, et celui sur lequel il se trouvait tremblait par moment en raison des violentes secousses. En position assise les pieds dans le vide qui se balançaient, comme un éléphant sur une toile d'araignée. Il ne pouvait que constater que les shinobis d'Iwa se défendaient ardemment, du moins avec tout le courage qu'ils avaient à défaut de la force qu'ils pouvaient mettre dans l'intensité de l'épreuve qui les frappait de plein fouet. Leur adversaire était de la gente féminine et le samouraï reconnu un des visages qu'il avait vue lors de l'examen Kumojin, enfin lors de la farce qui servit d'examen eut lieu... Il observait toujours quand, il sentit monter en lui l'adrénaline, celle qui fit frémir les poils sur ses bras, bouillonner le sang dans ses veines et battre son cœur tel des tambours annonçant la fatidique et certaine mise à mort d'un ennemi, bien connu. L'inconnu, connu n'était autre qu'un second membre du culte, celui qui avait trahis sa patrie pour rejoindre la nébuleuse ignominie vanter par messire Futae. Ce gamin était un ninja qui n'avait pas vraiment eut la chance de pouvoir réfléchir, se laissant librement guider par effervescence d'un combat perdu d'avance... Mais plus encore la garçonnet aux cheveux rouge presque auburn était celui qui faisait exploser, celui qui avait tué... Clignant des yeux trois fois pour chasser ce douloureux souvenir l'homme nouveau fut étrangement surpris par l'attitude du gamin qu'il reconnaissait entre mille, il combattait contre sa supposée coéquipière, et il n'y allait pas de main morte, un sourire en coin, certainement machiavélique se dessina aussi vite, aux coins des lèvres de l'homme à la barbe saillante et mal brossée, que les questions sur ce qui venait en Iwa martelèrent son subconscient. Mais en tout bon stratège qu'il était, il avait donc envisagé de se servir des trois combattant pour terrasser celle qui envoyait des sortes d'onde de choc. Il réfléchissait à présent à un plan solide pour user promptement des facultés que les trois possédaient sans qu'ils n'aient pour autant une once d''automatisme résultant d'un entraînement par équipe.

Mise à part la personne qu'il avait déjà affronté. Les deux autres étaient un adolescent qui possédait une façon de excentrique de manier le sabre et une jeune fille qui semblait perdue par le fil des événements et qui malheureusement pour Iwa n'avait pas montrée grand chose mise à part un clone. Quoi que le sunajin, voyageur et guerrier, philosophe à ses heures perdu et nouvellement écrivain, se doutait bien qu'il ne fallait juger une personne sur son apparence, surtout pour un ninja qui pouvait d'un mouvement de doigt se métamorphoser... Soufuku se disait qu'il pourrait faire appel à Kumatetsu, mais après avoir peser le pour et le contre se disait qu'il préférait d'une part garder sa dernière invocation de coté, puis d'autre part, que au vue des personnes présentent en ces lieux, il valait mieux ne pas en invoquer une qui serait susceptible d'empirer cette situation mal-embarquée. C'était donc seul qu'il allait devoir agir, et il comptait bien se positionner en capitaine, quitte à mentir sur la situation pour la tirer à son avantage. Car oui sous ce combat, se cachait un véritable jeu politique et il comptait bien s'en servir, pour que une fois, le combat terminer Suna, s'en sorte gagnant. Il saisit son sabre quand il sentit l’immeuble se faire percuter par une secousse monstrueuse, l'autre y allait certainement avec tout ce qu'il avait. Et fit un bon en l'air, vers l'arrière. Sa cape se gonfla tel un parachute d'infortune, tant celle-ci était miteuse et en sale état, mais Soufuku pourrait planer durant un certain laps de temps car il avait sauté en usant d'une forte impulsion, celle-ci étant combinée à la hauteur de la bâtisse qui lui faisait office de point d'observation. Flottant, Peter Pan voyait alors deux immeubles s'écrouler doucement en direction de la femme qui tenait dans ses mains un instrument de musique, il fallait donc profiter de cette situation en agissant au plus vite, et pour coordonner le groupe, il fallait s'interposer ou du moins qu'une chose assez conséquent vienne, forcer la ''cultissime'' musicienne à user de sa technique pour déblayer un chemin qui serait hypothétiquement boucher.

Il trouva donc en ce demi immeuble, un obstacle de choix. Soufuku voulait agir vite. Hélas celui dont la vue baissait avec le temps, ne s'était pas rendu compte, le sabreur était partie tête baissé, dans la gueule du loup et l'explosif trouble fête avait quant à lui fait ce que le samouraï comptait faire depuis le début. Quoi qu'il en soit il fallait préserver les deux autres, le premier servirait donc d’appât, face à un adversaire qui utilise des ondes de choc, il fallait optimiser la distance pour que ses attaques ne fassent pas beaucoup de dégât. Ce qui faisait donc deux potentiels alliés en moins, étant donné que la distance entre l'assassin et la pieuse était assez courte... Lui aussi servirait d’appât et Soufuku se retint de souhaiter sa perte. Il fallait donc qu'il se rapproche au plus vite de la gamine, celle qui devait certainement avoir le moins d'expérience, elle ferait un pion malléable à souhait et ne perturberait donc pas les plans du samouraï. Mais... C'était peine perdue ! Décidément les trois n'avaient pas vraiment un sens tactique acéré … Il fallait pour le samouraï qui arrivait de plus en plus vite vers le sol trouver une parade, et qui d'autre qu'un bretteur légendaire pour assurer un coup d'estoc, rapide et précis  que cet homme idolâtré par ses pairs ? Il se saisit alors de son sabre pour ajouter un coup au bâtiment qu'avait fait s’effondrer le déserteur. En donnant ce coup, l’énergie et l'intensité de celui-ci, lui ferait alors gagner de la distance, et avec un peu de chance surprendrai les forces qui agissaient ensembles sans le vouloir de l'arriver d'un autre membre, et plus encore, il détruirait l’immeuble déjà amoché et occasionnerait par les projectiles des dégâts mineurs à l’ennemie dénoncée , ou même la forcerait à agir de facto, et viendrait semer le trouble dans le plan qu'elle préparait. Soufuku lui aurait donc l'occasion d'en savoir plus sur son ennemi. Le manche du sabre d'infortune dans sa main droite, il insufflait alors du chakra dans sa lame, il la ressentait frémir d’impatience, le combat lui manquait, l'excitation qui le gagnait était quasi-jouissive, Nitobe était de retour, et il comptait bien marquer ce monde un peu plus de son emprunte. Le coup fut bref dans un style Iaigir, relâchant au moment ou le soleil atteindrait la pointe de son sabre quand celui-ci serait en position perpendiculaire à la structure, le contrôle de son chakra pour créer une sorte de ''bourrasque'' d'occasion. En direction de cet immeuble, s'il y avait un seul bémol à ce plan de secours c'est que le samouraï ne pouvait contrôler ni la direction, ni l'intensité de la frappe une fois celle-ci combinée aux paramètres, météorologiques et physiques. Son corps se retrouva projeté en sens inverse et il due s'employer en usant d'une infime quantité de chakra en la canalisant dans ses pieds pour se réceptionner à dix mètres de là sur les restes d'un immeuble en ruine.
Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 30

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Lun 27 Fév - 14:32


« Descendez les patients au sous-sols ! Emportez le moins de lits possible, nous manquerons de place, tant pis pour les cas les plus graves impossible à déplacer. Dépêchez-vous !!! ». Voilà le même discours que répétaient les chefs de service à l’hôpital, c’était soudainement l’effervescence, et tous coincés là, la plupart de la journée ne savaient pas exactement ce qui se passait dehors.  Néanmoins des packages de soins s’empilaient sur les côtés des couloirs, dans une marche militaire, des shinobis sélectionnaient parmi les blouses blanches qui s’agitaient, qui rejoindrait la zone d’affrontement. Par le nord, par le sud tantôt, avec pour objectif les civils ou du soutien. Les ordres étaient si variés, qu’il aurait été facile de s’y perdre. Arrivée à elle, la femme chargée de la tâche jetait presque dans ses mains le résumé des événements recopiés pour tous en urgence. Ça tenait en quelques mots clés à peine.

« Les civils si possible, mais avec bon sens, un shinobi est un grand investissement pour la nation, juge bien de tes priorités. ». Le genre de phrase qui était réalité, mais qui d’ordinaire ne se disait pas à haute voix. Quel genre de chaos s’était invité dehors pour animer autant la ville aux mille lumières. La kunoichi était fort curieuse de le découvrir, elle ne contestait pas, ne demandait rien de plus, dans sa logique, elle avait tout ce qu’elle avait besoin, sans quoi le système avait failli et là c’était son idéologie qui cassait avec lui. Qu’importe, d’un pas décidé, mais pour autant précipité, la Nanare  quittait l’hôpital, la première chose qui la frappait était l’odeur terrible qui s’était propagé dans la ville, à la fois de brûler, mais pas que. Une odeur qui lui était tristement familière, puis ce son terrible qui l’empêchait de penser… Elle grimaçait en sortant quelques boules de cotons imbibés de liquide pour plus d’étanchéité, qu’elle enfournait dans ses oreilles pour diminuer l’onde sonore. L’efficacité était médiocre et les hostilités étaient grandement entamées quand sa silhouette se percevait aux alentours, elle examinait sans s’arrêter le corps d’une femme qui commençait à se consumer dans les flammes nées des dégâts sur la ville.

A quelques mètres plus loin, au milieu des cris d’effrois et d’appels à l’aide, elle s’évertuait à offrir quelques piètres tranquillisants à un groupe de victime impossible à déplacer davantage. Leur sort était scellé et la kunoichi ne leur offrait que quelques secondes de son temps pour les soulager jusqu’à leur mort prochaine.  Ce n’était pas comme si elle pouvait se permettre d’user son chakra n’importe comment, étrangement, aucun pincement  ne faisait à son cœur, bien consciente que savoir comment soigner ne suffisait pas toujours à sauver tout le monde.  Parfois, le manque de moyen frappait et par chance, elle était trop logique pour se laisser avoir par les sentiments.  Quelques boules quies de fortunes était alors distribué à ses confrères encore valides et sa question imminente les laissant un peu perplexe. « Vous savez où il y a des corps de ninjas par ici ? »

Bien que médusé, on lui avait offert les indications qu’elle demandait et avant de rejoindre le groupe de résistance, Yuni prenait le soin de réveiller un assistant, le moins amoché pour plus d’utilité. Elle influait son chakra pour former un mort-vivant provisoire, ils étaient des appâts et des boucliers vivants de perte moindre après tout. Elle l’envoyait rejoindre la jeune genin – que pouvait être d’autre une gamine ? Avec le mot d’ordre de se sacrifier pour limiter les dégâts que cette dernière subirait. Quant à elle, sa position en retrait lui convenait parfaitement.

Devant pas si loin que cela, un nuage de poussière s’élevait à nouveau et le fracas des effondrements avec lui. Sur sa droite, une masse –humaine, se réceptionnait avec dureté.  La fille tournait la tête vers l’homme aux traits tirés, toujours aussi inexpressive, même quand elle se mettait à parler. «  Cela serait bien d’arrêter de massacrer tous nos bâtiments en jouant avec elle, et de l’éjecter loin des civils avant de la finir. » Faire se relever ses victimes ne lui ferait surement pas plaisir.  Certes c’était provisoire, mais même si elle le savait, ne serait-ce pas un affront suffisant pour la distraire.  La brune poussait un nouveau cadavre à réanimer ses membres, puis elle l’envoyait en premier vers le pseudo tombeau en guise d’éclaireur sur la situation.  Un clone aurait pu tout aussi bien faire l’affaire, mais la fille avait une autre idée en tête. Elle lui enfournait un parchemin explosif dans la bouche avant de le laisser partir à sa tâche.  « Bon.. » Marmonnait-elle enfin tout en tendant ses boules quies improvisés à son potentiel allié. Elle retirait un de siens avant de le remettre pour mieux se faire comprendre. Loin d’être adepte de l’improvisation, Yuni attendait de voir comment se présenterait la suite.
                                                                                                                                                   
Spoiler:
 
                                                                                                               
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6845-bb-yuni-nanare http://sns-rp.forumgratuit.org/t6846-yuni-nanare-terminee
Messages : 593

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Lun 27 Fév - 21:05

Arya comme à son habitude ne se souciait pas vraiment de l'environnement qui l'entourait. Sa musique, c'était tout ce qui importait pour la jeune fille, ainsi que son nouveau dieu Jashin. Lorsqu'il l'avait sacré cavalière no4 de sa grande croisade, il lui avait bien expliqué les tenants et les aboutissants de son contrat avec elle. Elle devrait convertir ou tuer ceux qu'elle estimait digne de rejoindre son dieu tout puissant. Pour ce faire, Jashin lui avait donné de nouvelles capacités, engendrés dans la haine et le désespoir de l'humanité. L'immortalité... La condition à son immortalité était à la mortalité de ses adversaires. Ils allaient hélas, pour la majeur partie, en faire les frais...

Alors qu'Arya continuait à jouer sa terrible litanie, de fines gouttelettes de sang s'échappaient des pores de ses adversaires qui mettaient en place des stratagèmes pour la stopper. Elle aimait la façon qu'elle avait de risquer sa propre vie sur le champ de bataille, c'était à présent son seul plaisir. Le premier à répondre à l'appel de son violon fut le bel homme dont elle était sous le charme avec son épée étrangement bruyante mais dont le son s'alliait si bien avec son violon. C'était un signe ! Une jeune fille timide mais donnant le change sur le champ de bataille lui envoya directement des fils de chakra tandis que le bellâtre tendait vers elle sa dangereuse lame. Alors qu'elle s'apprêtait à esquiver tout bonnement l'attaque, elle fut soudain surprise :

Qu... Quoi ?!

Un poing visiblement vif et puissant se dirigea droit dans son ventre en remontant sur ses côtes. Elle tenta de l'esquiver mais les fils de chakra la retenait assez pour qu'elle ne puisse pas vraiment avoir le choix que d'encaisser violemment le coup.

Arrrgh !

Elle fut choquée par la puissance et l'impact du coup mais malgré la puissance  et les dégâts infligés, elle ne lâcha pas son instrument et continuait de jouer. Soudain ! Elle sourit tout en se léchant les lèvres. Une goutte de sang puis une deuxième venait de délicatement s'y déposer. Le sang du bel homme avait un goût délicieux....

Vous avez voulu jouer à ça....

Elle inclina sa tête un peu plus vers son violon jusqu'à la coller complètement. Les vibrations de l'instrument prirent alors tout son corps, et parcoururent les fils de chakra que la jeune kunoichi lui avait posé, l'exposant ainsi plus violemment que les autres à sa technique. Une lourde explosion fissura plusieurs parties de la structure du bâtiment faisant effondrer le plafond au dessus d'elle et du ninja qu'elle affrontait. Un autre individu vint renforcer la chute en ajoutant par une technique d'estoc, de la puissance d'impact sur Arya. "Plic", une autre goutte venait à elle, celle du dernier ninja. Elle resta cependant étonnée de ne pas pouvoir recueillir de sang du ninja explosif, il semblait protégé par une étrange armure corporelle. Trop tard ! Elle n'avait plus de temps pour recueillir plus de sang et elle allait devoir faire avec. Dans une dernière envolée lyrique, elle lâcha son violon en l'air puis se mit à tracer mystérieusement avec un son archet, de manière magistral mais rapide, un cercle noir emplit d'un triangle inversé. Elle ne put en faire plus mais c'était déjà assez, car le plafond tomba sur elle et ce qui se trouvait près elle dans un amas de bruit assourdissant.

S'en suivit un long silence, ponctué par la chute aléatoire de petit élément du décors de guerre qu'avait imposé Arya. Les décombres et leurs tonnes l'avait écrasé. Dans sa chance, un foyer s'était créé au sein de l'éboulement protégeant ses parties vitales mais son bras droit, ainsi que sa jambe gauche était définitivement broyé. Un hurlement déchira le silence. Le sien, mais elle le savait... Bientôt, elle ne serait plus seule... Elle ne serait plus seul dans son monde de souffrance. Le sang des différents individus qu'elle avait absorbé et le rituel accompli, la peau d'Arya était devenu aussi noir que le jais, ils allaient bientôt partager sa douleur immense. Elle choisit de rester dans les décombres pour attendre et prendre du plaisir à écouter cette nouvelle sonorité. Les hurlements de ses suppliciés n'allaient pas tarder à émerger...

Jashin... Celle mélodie... Elle est pour toi ♫ ♥ !

Spoiler:
 


©Kyrua Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mar 28 Fév - 23:29

Le Monopole du cœur.


Les yeux plissés attendant alors de voir les résultats des actions faites par les différentes factions présentes en ce champs de bataille... Sa respiration était calme et sereine, le paysage et cela malgré les amas de pierre et autres symboles d'une féroces, n'était pas si mauvais quand on voyait la ligne plane que formait l'horizon et les diverses formes que prodiguaient les massifs qui composaient au loin la dense nature, de Tsuchi no Kuni. Quand tout d'un coup il sentit son bras droit due moins il ne le sentait plus la douleur était enivrante, si intense à en perdre l'équilibre ?! Non, que nenni, il n'en était rien de cela car pour dire vrais. Soufuku ne sentait plus sa jambe gauche et plus jeune il aurait déglutit tant la douleur était persistante. La vision flouté par le choc subit, il fallait avant tout pour le Sunajin se ressaisir et ne pas laisser d'ouverture à son adversaire, dans un moment de lucidité, assez chanceux, assez faible.

Il se laissa aller jusqu'à l'ouverture la plus proche cette dernière n'était autre qu'une fenêtre de l’immeuble en ruine sur lequel il était. L’immeuble lui était presque à la verticale, comme Soufuku il semblait sur le point de s'effondrer. Nitobe adossé contre un murs, poussait des râles de douleurs, il grommelait par moment donnant l'impression de s'étouffer avec ça salive, cela faisait un moment qu'il n'avait pas connus une douleurs aussi forte. Il songeait à quoi faire non pas à l'avenir mais sur le moment présent, appeler l'oursonne pour qu'elle résorbe sa plaît ? La comparaison qu'il avait formulé en rapport à l'immeuble en ruine le faisait sourire. '' De toute façon '' ,se disait-il, '' Iwa a d'autres bâtiments susceptibles de remplacer celui-là...'' A ce moment même, à en juger par le regard émerveiller du souffrant et de son sourire malicieux. N'importe qui pourrait deviner qu'il avait un plan dans la tête , et ce n'était pas n'importe quel plan. Il se servit du sang qui coulait au coin de sa bouche et plaça sa main, celle encore valide, sur le sol.

- Viens à moi !

Un nuage de fumé envahit alors ce qui était encore possible d'être qualifiée comme une pièce. De se nuage, qui doucement laissait place à une immense fourrure de poil. Sur deux pattes, portant un kimono rouge, et un sabre dans le dos, les crocs saillants et le regard fiers derrière une balafre durement mérité. Kumatetsu ou l'ours de fer venait de faire son apparition. Il explosa naturellement de rire en regardant Soufuku ce derniers subissait, en se faisant tout petit, les brimades de son camarade. Avant bien évidemment de le ramener à la dure réalité qui frappait alors depuis bien longtemps.  Il lui fit un topos de la situation. Et lui expliqua en partit son plan, à l'oreille pour éviter que quiconque ne puisse les entendre.

-....


Indigné, l'ours se révolta dans un premier temps : '' Tu ne vas quand même pas ?! '' Le samouraï acquiesça d'un signe de tête il était résigné, à l'utiliser, un adepte du bushido qui se faisait capturer par l'ennemi, qui était en mauvaise posture n'avait qu'un seul chemin à arpenter et qu'une seule voix à prendre.  La bête se saisit de l'homme et le balança vers la seule ouverture celui-ci une fois à l'air libre se stabilisa grâce à son sabre d'infortune et gagné plus tôt dans la journée. C'est clopin, clopant qu'il se dirigea vers le pseudo tombeau, fait par un beau parleur qui devait sans doute jubiler à l'idée de voir le fin bretteur dans un état pareil, néanmoins cet ahuris n'était pas au bout de sa peine. Car Soufuku s'apprêtait à la faire. Il S'appuya et surmonta une énième fois cette grande douleur pour s'élancer au milieu de ce capharnaüm. Le sol de ce no man's land lui paraissait chaud, sans doute à cause des explosions... Il regardait les différent personnage fermement et se mis à genou, le torse à l'air, sur son abdomen travaillée était inscrit une marque rectiligne de couleur noir. Le temps était suspendu pour le quarantenaire, il entendait le vent lui murmurer aux oreilles, il voyait les colombes voler dans le ciel, les poussières, les cendres, tout était doté d'un détail époustouflant, qu'il ne pouvait que se délecter de la beauté de l'image qui se déroulait sous ses yeux, quand à Soufuku il avait le pouce gauche sur son ventre, le pouce gauche chargé en chakra. Il s'adressa à tout les combattant :

- Oye, jeunes gens ! Mettez-vous à l’abri la technique que je vais effectuer enverra cette jeune fille de l'autre coté du miroir, si vous ne voulez pas faire partis des dommages collatéraux... Allez vous en ! Toi succube du culte, ton faux dieux je l'attendrai... Où que tu puisses te trouver à l'avenir saches que je reviendrai te hanter, une dernière chose, tu peux aimer la vie mais jamais toi et tes semblables. Ne posséderez le monopole du cœur ! Seppuku Fuin : Kaï !

Pendant que Kumatetsu se dirigeait en prenant le soin de contourner le champs de bataille à l'insu des forces encore présente, un halo bleu en partance du Huitième Kazekage venait à scintiller. Il brillait de plus en plus jusqu’à disparaître brusquement ! Quant à Soufuku, il tomba face contre terre sans dire un mots de plus. Kumatetsu à l’abri des regards attendait patiemment ayant une place de spectateur de choix, il pouvait analyser le combat qui se déroulerait sous ses yeux... Pourquoi le sacrifice de Soufuku n'a pas fonctionné ? Était il vraiment hors jeux ?

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 148

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mar 14 Mar - 18:55

« Bon, tu ne veux vraiment pas arrêter ça pour taper un croc avec moi ? Dommage, tu étais super mignonne... »


Sho fouilla dans sa poche pour sortir ses fameuses lunettes jaunes avec les verres teintés, il était tellement confiant en ses capacités, et sous-estimait totalement cette malade qui voulait faire couler le sang, elle avait encaisser un OMEGA PUNCH DE LA MORT DE SHO ! La surprise fut grande lorsque que l'argenté remarquait que la blonde pouvait encore tenir debout et jouer. Enfin d'après le plan... Elle devrait se tordre de douleur avec les côtes de compotes ? Meeh, les gens de nos jours, que des armures dans les os maintenant... Monde de merde ! Bon.

« Pour la vermine, faut savoir faire de grande chose ! »


BRR BRRR !


Il fallait donc découper cette jolie blonde, et fallait faire ça vite avant que la tête de l'argenté explose à force de ce prendre des sons néfastes dans les oreilles. C'est pour ça qu'il fallait faire quelque chose, quelque chose de puissant, même si il y a de grande chance que cela découpe aussi des bâtiments. Fallait user de la Sho blade ? La Sho Blade ? C'est une attaque aussi grande que ma bi...(Censuré pour blague de mauvais goût par l'auteur.) Sho déposait ses lunettes sur son nez, arborant un sourire narquois. Il bougeait Marguerite dans n'importe quel sens, découpant même sans le vouloir les fils de Chakra de Tenura, faute d'avoir une grande arme et combattre en équipe. Marguerite vrombissait toujours, son état tronçonneuse était toujours en place... Vous imaginez les dégâts ?

« GETSU... Merde j'me trompe d'endroit... Shoooo !! »


Vous devez sûrement vous demander ? Pourquoi ce mec gueule comme un con ? On vient de lui mettre une saucisse bifli dans l'cul pour faire ça, Teeth j'ai rien contre toi... mais c'était vachement drôle. Hum hum... Donc l'argenté arqua son sabre immense prêt à pourfender tous et n'importe quoi. Il insufflait du Chakra dans Marguerite, Marguerite toujours sous la forme d'une tronçonneuse diabolique, donc le chakra sur son arme avait la même forme, et bougeait pareil.

« Blade ! » Venait t-il de hurler en portant un énorme coup de sabre vers l'avant, mais avant que son attaque ne parte, Sho Hurla de douleur, il sentait son corps se faire frapper de partout, partout partout. Et bordel c'était pas cool. Et surtout FOUTREMENT douloureux. Tellement douloureux que l'argenté chuta, mais le chakra était toujours chargé dans son arme, et OOOOOUI ! Donc en tombant l'argenté donna un grand coup de sabre dans le vide en direction du sol, et ainsi une énorme vague de Chakra surpuissante booster par celui qu'absorbe Marguerite frappa avec une violence inouï la terre, créant une immense onde de choc qui balaya bien la zone, soulevant Sho et les débris, même la Jashin qui devait sûrement volé bien loin, comme Sho en ce moment même qui traverse un mur de manière très violente pour attérir encore plus brusquement.

« Sacrée crampe d'estomac... P...Plus jamais j'mange indien. »


Venait t-il de dire entre deux souffles montrant clairement sa douleur. D'ailleurs en plein vol plané, triple salto arrière, backflip. Il avait lâché Marguerite, elle était planté dans le sol non loin de l'argenté, ce dernier avait repéré son arme grâce au vrombissement de fin qu'elle venait de lâcher avant de s'éteindre complètement. Et Bordel c'était quoi ce truc ? Faudrait vraiment bannir cette bouffe si ça peut faire... Quoique que ça pourrait être un poison mortel ? Mais merde ? L'argenté risque de crevé nan ? Vous voulez pas vous bouger le cul pour l'aider ?

-Dixit le mec qui met 15 jours à répondre ?!

TA GUEULE !


Shoooo Time !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 106

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Ven 17 Mar - 18:29

Totalement rendu sourde par ses clones, Tenura n’avait absolument pas compris la nature de l’attaque de leur ennemie. Elle pensais que si elle n’entendait pas, elle ne risquais rien…mais cela ne la protégeais pas des vibrations. Elle avait encore une foi très mal mesuré le danger auquel elle s’exposait en attachant des fils de chakra à son ennemie.

Cependant, la technique marcha, et la violoniste fut frappée de plein fouet par le coup de point de Sho … si il l’avait frapper de son épée le combat serait terminé. Un véritable entraînement aurait permis cela… mais pas le temps d’y songer.

De rage leur adversaire se colla à son violon, et les vibrations se mirent a parcourir les fils… qui furent tranchés juste à temps par Sho. Tenura n’avait pas eu le temps de bouger, et elle analysa tout avec quelques secondes de retard … Sho venait de la sauver d’une technique. Mais quoi ?

« GETSU... Merde j'me trompe d'endroit... Shoooo …BLADE »

Il criait le nom d’une technique...sans intérêt.

Le vrais problème, Tenura l’analysa encore une fois trop tard.

La violoniste jeta son violon en l’air et traça un cercle remplit d’un triangle inversé. Tenura avait vu ce signe en cour, et elle écarquilla les yeux d’horreur. Cette folle était une Jashiniste ! Et là ceux dont elle avait récupéré le sang allaient...mourir avec elle.

Les décombres la recouvrirent. Un hurlement déchirant s’en dégagea. Au même moment, Sho s’effondra de douleur en hurlant également. Son épée frappa le sol et là...tout ce passa très vite. Tenura fut violemment projeter par une terrible vague sismique. Impossible de savoir si les décombres avaient tenus le coup et ou ce trouvait alors la Jashiniste …Les clones de Tenura furent détruits. Elle allait s’écraser au sol, mais fut intercepté par un ninja ensanglanté aux yeux vide.

Elle ce releva, demanda rapidement au ninja si il allait bien, et sans attendre de réponse, lança ses fils sur Sho. Elle tira d’un coup ver elle le Juunin provoquant un bruit de fils tendus. Elle le posa aussi doucement que possible au sol...mais avec la panique elle le laissa tomber d’une dizaine de centimètres.

Elle n’avais bien sur même pas pensée à prendre l’épée de Sho.

Il était vivant ! Mais pas pour longtemps…son bras droit et sa jambe gauche étaient totalement broyés...si il n’avait pas coupé les fils de chakra, Tenura serait dans cet état...il venait de lui sauver la vie au prix de la sienne...mais Tenura n’avait toujours pas le temps de pleurer. Sho était toujours sous l’emprise de la technique...à moins que la secousse n’ai déplacée la Jashiniste ? Impossible a savoir. Les hurlements de cette dernière indiquaient qu’elle était encore en vie, mais plus pour longtemps. L’hémorragie allait bientôt les tuer tout les deux…

Si Tenura savait…

Elle décida de s’occuper prioritairement de sauver Sho. Trop de monde étaient déjà mort au jours d’hui. Ses compagnons d’infortune étaient encore 2 pour s’assurer que cette tarée désarmée ne sorte pas des décombres avec un bras et une jambe broyer … ça suffirait largement...

Elle décida cependant de rester pour une bonne raison. L’autre ninja était également blessé, mais plus grand, il serait également plus rapide qu’elle. Aussi elle serait bien plus utile ici. Elle utilisa de nouveau ses fils pour soulever Sho en douceur en s’adressant au ninja dont elle ignorait l’état.

« Il a besoins de soins intensif et continue ! Il est sans doute en train de partager les dégâts avec notre ennemi sous les décombres à cause d’un seau...faite vite ! »

L’ordre était un peut compliqué, et Tenura eu le loisir de regarder les yeux vide du ninja en déposant Sho sur son dos. Si il ne l’avait pas réceptionné, Tenura aurait pensée qu’il était mort…

Si elle savait...

Comprenant le mot soin, et sachant ce qu’était Yuni, le ninja amena Sho à cette dernière. Tenura se retourna ver le champ de bataille. Mais là, de nouveau rien ne ce passa comme prévus.

Voyant le vieil homme armé d’un katana se dressant avec difficultés mais dignité sur l’amas de ruines, elle pensa avoir a faire à un shinobi plus expérimenté, et simplement habillé en civil. Tenura enleva un de ses tissus lui couvrant une oreille pour prendre ses ordres.

Un sifflement continuais de se faire entendre dans son oreille droite, où le son de la bataille, plus calme, continuait de raisonner.

- Oye, jeunes gens ! Mettez-vous à l’abri la technique que je vais effectuer enverra cette jeune fille de l'autre coté du miroir, si vous ne voulez pas faire partis des dommages collatéraux... Allez vous en ! Toi succube du culte, ton faux dieux je t'attendrai... Où que tu puisses te trouver à l'avenir saches que je reviendrai te hanter, une dernière chose, tu peux aimer la vie mais jamais toi et tes semblables. Ne posséderez le monopole du cœur ! Seppuku Fuin : Kaï !
- NON ! ATTENDEZ ! ELLE EST PEUT ÊTRE ENCORE SUR LE SEAU ! SI VOUS L’ATTAQUEZ SHO VAS …
L’homme c’était effondré.

*Sa a raté ?*

Tenura ce tourna ver l’autre homme sans savoir quoi faire.

Ses fils de chakra n’étaient plus liés à la Jashiniste, du coup elle ne pouvais pas la sortir du sceau sans la déterrer...ce qui était sûrement la chose la plus dangereuse à faire au vu du coter imprévisible de leur adversaire. De plus, suite à l’attaque sismique de Sho, les gravas avait bougés. Impossible de savoir si la Jashiniste était encore sur son sceau.

Tenura avait cependant bien pris en compte l’avertissement du vieil homme. La technique semblait avoir raté, mais la jeune shinobi se méfiait...elle gardait une certaine distance et avait détaché son pantin qui était maintenant à ses pied.

On en voyait que la tête cornu sortant d’un tissus a l’emblème d’Iwa.

Elle surveillais l’amas, prête à interposer son pantin si une explosion arrivait.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6800-tenura-hayaki#56528 http://sns-rp.forumgratuit.org/f453-dossier-tenura-hayaki http://sns-rp.forumgratuit.org/t6772-tenura-hayaki-finit
Messages : 593

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Dim 2 Avr - 8:10

Aria était en quelque sorte protégée sous les décombres, son sceau placé sous son corps lui assurait une longévité et une résistance à tout ses tourments de manière quasi illimité. Elle ressentait cependant la douleur de ses initiés, ceux à qui elle avait prélevé une infime quantité de sang, ceux qu'elle avait marqué de sa malédiction.

Je vais leur montrer... ♫ Qu'on ne se moque pas d'une Jashiniste comme ça, ah ah ah ah ah ! Mes petits ! Merci de m'avoir protégé dans ce magnifique linceul de béton et de ferraille. Je vais sûrement tous vous tuer un par un d'ici maintenant... Sauf ! Sauf si vous vous rendez, si vous déposez les armes, alors je m'engage à vous convertir à mon culte, ainsi vous aurez la vie sauve et servirez mon maître tout puissant ! ♫

Aria gagnait en faite un peu de temps pour préparer sa technique. Elle possédait depuis l'enfance un incroyable don en synergie avec le son et son environnement. Petite, sa famille pensait qu'elle possédait un don pour la télékinésie. Il n'en était rien, elle avait toujours eu l'instinct de trouver la bonne fréquence de son à émettre pour affûter une vibration en combinaison avec la pression du vent. Aujourd'hui elle comptait réaliser un tour de force. Elle allait utiliser la force de son maître pour soulever tout ces blocs de pierre, elle en profiterait pour essayer de lier le plus de monde à elle puis elle laisserait tout ces blocs retomber sur elle pour que ses adversaires finissent broyés.

Tic tac tic tac ! ♫ L'heure tourne, et pour vous motiver à choisir une solution, je vais commencer par.... ça !

De sa main droite, elle se saisit d'un bout de ferraille long, tordu et rouillé et le planta dans son abdomen. Le sceau fonctionnait à présent et elle n'en ressentit pas la douleur. Elle ne pouvait cependant en dire autant pour ses suppliciés. Qu'allait il à présent se passer ?

Spoiler:
 

©Kyrua Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Lun 3 Avr - 13:10

Ce jour là, Okumura avait décidé de rester chez lui faire la grâce matinée. Fallait bien que quelque chose lui gâche ce plaisir. Le jeune Iwajin se fit réveiller violemment par de multiples explosions. Ils semblaient venir des rues non loin de chez le bambin. Il regarde par la fenêtre de chez lui et remarque un énorme désastre. Des bâtiments en feu, effondrés ou encore délabrés faisaient du paysage une horreur.

« Qu'est ce qui pourrait bien provoquer ce désastre ?! » me dit-je l'air choqué.

Bref, un Iwajin normal ne pouvait ignorer ça. Malgré son grade. Okumura fait sa toilette en « Quick express » et s'en alla direction la source des fameuses explosions.
En route, un adulte l'interpelle en le prévenant :

« Hé ! Où vas-tu comme ça ?! Si tu comptes te diriger vers les explosions, tu VAS en mourrir !! »

Mais Okumura n'en avait rien à faire de ses préventions. Pour lui, tout Iwajin qui se respecte doit intervenir lors d'un désastre pareil.

En quelques milliers de pas et de sauts de toit en toit, le garçon vit un massacre. Du sang de partout, 5 personnes se tenant devant une, qui elle, avait l'air d'être l'origine du problème. Okumura reconnut deux personnes d'entre les 5 se tenant devant la demoiselle : Sho Akemi, un Juunin à caractère plutôt fort je dirais et Tenura Hayaki, une Genin fière d'être Iwajin et essaye malgré son niveau de défendre son village. Sinon, il ne connaissait pas les 3 autres. En voyant la Genin se battant, Okumura ne s'est pas empêché de penser que des gens beaucoup plus forts pourraient intervenir, mais non.

La demoiselle se tenant devant les 5 personnes mit à parler :

Je vais leur montrer... ♫ Qu'on ne se moque pas d'une Jashiniste comme ça, ah ah ah ah ah ! Mes petits ! Merci de m'avoir protégé dans ce magnifique linceul de béton et de ferraille. Je vais sûrement tous vous tuer un par un d'ici maintenant... Sauf ! Sauf si vous vous rendez, si vous déposez les armes, alors je m'engage à vous convertir à mon culte, ainsi vous aurez la vie sauve et servirez mon maître tout puissant ! ♫

Elle avait l'air de parler seule. En bref c'est une ennemie qui tout de même a résisté face à 5 personnes ! Rien qu'en y pensant, j'en tremble d'effroi.

Elle continue son monologue :

Tic tac tic tac ! ♫ L'heure tourne, et pour vous motiver à choisir une solution, je vais commencer par.... ça !

Puis, de sa main droite, elle se saisit d'un bout de ferraille long, tordu et rouillé et le planta dans son abdomen. Mais elle ne semblait pas avoir mal.

« Pourquoi avoir planter un bout de ferraille dans son ventre ? Comme si elle voulait montrer quelque chose.. » songea Okumura.

Il n'osait pas avancer sur le champ de bataille, par peur qu'il se fasse descendre à l'instant même où il aurait atterri. Il pensait plus à établir une « Stratégie » qui pourrait possiblement marcher. Mais sans succès, il n'avait pas l'esprit conçu pour ça.
D'un bond, il arrive sur le champ :

« Besoin d'un soutien ? » dit-il la peur au visage.

Okumura ne savait pas dans quoi s'était-il embarqué. Et il le regrettera certainement.

État mental:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6703-bingo-book-soramaro-okumura http://sns-rp.forumgratuit.org/t6695-soramaro-okumura-termine
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 148

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Lun 3 Avr - 16:37

Pourquoi ? Comment cela était t-il possible ? Sho avait encaissé de très lourd dégât sans même s'être fait toucher ? Il ressentait une douleur incroyable. C'était le première fois dans toutes sa vie qu'il souffrait comme ça. C'est comme s'il venait de se faire écraser par un troupeau de buffle en colère qui l'avait piétiner comme un vulgaire paillasson. Pendant qu'il réfléchissait à cela, il se sentit comme tirer par quelque chose, pendant qu'il était tirer son corps ressortait encore une fois par une structure, défonçant bien le mur avec son corps fragilisé par les chocs précédents.


Il allait lâcher un bordel, mais la douleur l’empêchait de parler, peut-être que c'était la blonde qui allait terminer Sho, au moins il avait combattu assez pour permette l'évacuation de nombreux civils, finalement il allait mourir comme un simple ninja d'iwa mort pour sa nation, et ça... ça le foutait en rogne, il espérait avoir une belle fin de vie, dans les montagnes avec un chien qui s’appellerait Whisky.


Sho se sentit encore une fois soulever, elle n'avait pas terminé ? Alors qu'il était tiré, il n'arrêtait pas de voler d'un point A à un point qu'il ne pouvait connaître. Jusqu’à qu'il ré ouvre les yeux, quelqu'un l'avait amené jusqu'aux ninjas médecin qui s'occupait de lui. Visiblement Sho devait morfler salement pour avoir ce beau monde autour, lorsque Sho reprit un état plus stable, le premier qu'il lâchait était un deuxième bordel, celui qui avait été bloqué lorsqu'il volait. La douleur avait quand même été violente, C'était comme si Sho c'était fait écraser par le popotin d'un éléphant, ouais j'aime bien ce genre de comparaison.


Le Juunin n'était pas état de se battre, clairement. En plus il venait de perdre Marguerite, fallait la retrouver. C'est un cadeau précieux, plus précieux que sa jambe même. Au pire il pourrait faire comme le lion et remplacer son pied par la lame de Marguerite. M'enfin revenons à Sho qui se fait tripoter par une dizaine de médecin qui essaye de soulager sa douleur en lui injectant plusieurs anti-douleurs, ou avec certaines autres techniques médicales, il était presque en état de se relever.

« Oh bor...del » Entre deux respirations lourdes, ça le brûlait encore et la douleur était des plus intenses, mais grâce à la force de la volonté, et une centaine d'anti-douleurs Sho parvenait à se redresser malgré que cela était déconseillé par les médecins ninjas, l'argenté envoya adorablement rouler les  médecins et se levait quand même. Il y a une chose que Sho ne pourrait jamais abandonner.

-La population ?

-Son village ?

-Son clan ?

Non, son épée. C'est pour ça qu'il était debout et retournait sur le champs de bataille comme un véritable imbécile. Il n'écoutait personne et avançait comme un zombie dont la jambe ne fonctionnait plus, manquant de chuter plusieurs fois. Après plusieurs minutes de marche, il était retombé sur la structure qu'il avait traversé, et enfin Marguerite était au sol, l'argenté s'approchait lentement de son sabre pour le saisir par le manche. Il était plus détendu. Marguerite avait le talent de rassuré Sho, dans n'importe quelle situation. Mais vous vous doutez bien que porter ce genre d'épée alors que marcher demande déjà beaucoup de force n'arrange rien. Et comme Sho n'arrivait pas à porter pleinement Marguerite il décidait de rester sur place. Jusqu’à qu'une douleurs soudaine à l'abdomen allait le clouer au sol, jusqu'à qu'il ne plante Marguerite au sol pour pouvoir tenir debout, il lâcha un hurlement de douleur et plusieurs injures à haute voix. Et Bordel qu'il n'était plus en état en combat, c'est donc d'un naturel que Sho tombait au sol sans même pouvoir bouger.





Sho time:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mer 5 Avr - 23:53

De sa cachette l'ours pouvait apercevoir les combattants Iwajins et la perfides qui se voulait colombe mais qui n'avait d'apparence que celle d'un corbeaux, elle était comme une couleuvre terrée dans les décombres, un rempart d'infortune qui lui servait bien. L'ours intellect avait donc put comprendre que cette dernière par l'usage d'une de ses techniques fait en sorte de propager ses dommages corporels aux quelques braves cavaliers qui osaient lui tenir tête. Il remarqua aussi une fillette à lunette, a l'attitude vigilante qui avec tant bien que mal avait, semblait-il réussis à s'extirper du maléfice. Une action d'une telle ampleurs était là synonyme d'un bon sens tactiques et surtout d'une prouesse incommensurable tant son compagnon bretteur fou et émérite était face contre terre à moitié mort, à moitié vivant...

Il fallait pour lui la rejoindre au plus vite, lui donner quelques instructions avant que la suite ne puisse avoir lieu, c'était même primordial tant la victoire en dépendait. Il se ruait alors à quatre patte vers elle, pendant qu'agissait dans l'ombre, le mal incarné. Son long et épais poil brun recouvert de poussière due aux décombres il parlait de façon haletante et essaya de ne pas effrayer les deux gamins, présent face à lui. En effet un autre jeunot avait rejoins le champs de bataille tandis que ceux qu'il aurait juré voir juste avant avaient disparus de son champs de visions. Qu'importe la situation ne permettait hélas pas de complaisance.

- Vous deux, écoutez moi, mon Maître ma donné quelques instructions. Faite tout ce qui est en votre pouvoir pour l'isoler et la contenir !

Les yeux écarquillés l'ours de fer plaqua avec dextérité sa main sur le sol...

Pendant ce temps là dans les méandres nébuleuses, les pensées incertaines, là où peut vont et d'où personne ne revient vraiment...

* Des regrets ? Est-ce que je possède des regrets ? Je suis enclin à dire que j'en ai pas moins d'une centaine et que cela pèse sur mes épaules... Mais le plus lourd d'entre eux, celui qui fera que mon âme reste en ce monde après mon grand départ, celui qui fera que cette dernière reste ici à fouler le sol bafoué de ses terres inavouables... J'ai passé quasiment dix mois à Tetsu après ma rencontre avec Fuu et au grès du vent et du temps son ventre s'arrondissait de plus en plus. Mes acolytes d’antan me charriaient alors à tout vas me disant sans cesse que je deviendrai père.

J'avais commis le souhait qu'elle disparaisse de ma vie à tout jamais. Et c'est ce qu'il se produisit néanmoins. Dans cet échange de lettre que Mifune et moi avons entretenu avant sa mort, il me révéla que les médecins du pays du fer avaient réussis à garder l'enfant, que ce dernier n'était pas mort et que l'opération avait eu lieu à la dernière minute. Oui c'est cet enfant qui constitue ma plus grande hantise, celui ou celle qui durant vingts longues années n'a jamais vue à quoi pouvait ressembler mon visage
...*

A plusieurs Kilomètre d'Iwa, la où les grains sont dorés et légions, sur ces terres désolés où le vent souffle, dans une pièce enfouis dans le sol du village, dans un endroit connus que du neuvième et du huitième du nom. Sur un autel parmi la pénombre... Une voix rauque s'élevait dans l'obscurité après un déferlement d'énergie...

- Yare, Yare... Ce corps peut aussi vieillir ?! J'avais pas signé pour ça au départ néanmoins je ne ressens plus la restriction imposé par le sceau du sepukku... Ma nuque craque encor c'est bon signe... Et puis j'ai plus cet espèce de sort... Foutue sornette, le culte est effrayant tout de même. Dépêches toi Kumatetsu, j'ai hâte de faire disparaître cette raclure de la surface du Yuukan.

A Iwa la voix de l'ours résonnait parmi les ruines.

- Invocation inversée !

Un nuage de fumé imposant fit alors son apparition, derrière se redressant un homme à la musculature travaillé mais qui n'avait pas de quoi casser trois pattes à un body-bulder. Il avait une longue chevelure noir attachée en queue de cheval et se saisit du sabre de l'ours. Amusé il s'adressa rapidement au deux gamins tandis qu'il ne prêtait pas attention aux sermons de son alliés a poil.

- Toi Megane et toi Tête de poireau, restez bien loin, balancez une note explosive sur les ruines pour créer une brèche, et profitez en pour l'immobiliser. La suite je vais m'en charger, la nouvelle génération doit bien profiter de ces moments là pour apprendre des vieux briscard comme moi !

Souriant l'air de vouloir les rassurer.

- Yare, Yare ne vous inquiétez pas je veillerai sur vous...

Sa main droite tendue et dépliée Soufuku Nitobe qui avait pris une nouvelle apparence, avait fait le vide, il ressentait à présent jusqu'au battement de cœur du moindre insecte présent, en phase avec la nature atteignant presque le nirvana il dit solennellement.

- Budha no Haken.

Il se saisit de l'arme que possédait l'ours et attendait que le moment fatidique approche.

Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 164

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Ven 14 Avr - 20:02



Tsubaki était resté sur la touche pendant bien trop longtemps, Soufuku mort, la seule menace ici présente venait de s'éteindre, il était alors l'heure de remonter sur scène et, d'offrir un final à ce spectacle, digne de la grande cité d'Iwa, un feu d'artifice mêlant la chaire calciné à la poussière et au gravas. La stratégie à adopter était toute trouvée, il utiliserait des explosions pour déblayer la piste et finirait la profane de ses mains contre le seul froid des ruines au cœur de la cité.

Il se mit alors à composer des mudra, une longue série, dont les sceaux variés ne facilitaient pas la formation. Bien que le faire à une main semblait chose plus aisée, il resta silencieux encore quelque instant, pour réfléchir à la combinaison utilisée. Orientant sa main vers le haut, en pliant son poignet, il composa le sceau du serpent, inversa la position, pour celui du cochon, plaça sa main à l'horizontale, dos vers l'extérieur, en étant son index et levant son pouce, pour réaliser celui du lièvre, levant ensuite son majeur pour rejoindre son indexe, dressant ses doigts vers le haut, pour la chèvre, inclinant sa main légèrement en diagonal, en repliant son majeur, pour le cheval, reformant celui du serpent, pour enfin aboutir sur le fameux trio buffle, serpent, dragon, clé de ses jutsus usant du Bakuton. Ajoutant de sa lourde voix, d'un ton semblant plus calme et assagit.

- « Mi … I … U … Hitsuji … Uma … Mi … Ushi … Mi … Tatsu … Bunshin no Jutsu. »

Deux formes se mirent alors à émerger du sol, déformant la pierre, pour lentement affiner une silhouette en tout point similaire à celle de Tsubaki. Les jumeaux déposant leurs uniques bras au sol, comme pour s'y appuyer et s'en extraire, alors qu'il commençait à se dégager, pour devenir des entités uniques. Quand ce fut chose faite, le véritable Nukenin envoya ses deux sous-fifre d'un simple geste du bras, ceux-ci répondant par une rapide course jusqu'au tombeau de fortune de l'hérétique, pour finalement y attendre leur funeste destin. Le rouquin ce mit alors à avancer d'un pas lent dans la même direction, pliant son coude pour passer sa main devant sa poitrine et y former la moitié d'un mudra de la chèvre, ajoutant tout en se préparant à la suite.

- « Katsu »

Le corps des deux clone se déforma un instant, avant de libérer tout le chakra instable les composant, sous forme d'une large déflagration. La vive lumière l'éblouissant, alors que le souffle venait faire noircir sa peau, toujours sous l'effet de sa technique défensive. Il savait soignait ses entrées, ce n'était pas une nouveauté, alors, ignorant l'arrivée de celui que l'ours du Kazekage avait appelé, il se mit à exprimer un monologue, comme un verset tiré d'un livre occulte.

- « C'est, car le faux berger a guidé la brebis sur la voix de la déchéance et du blasphème, que moi, le loup m'empresserai de dévorer cette dernière, au nom de mon seigneur, le tout puissant Jashin, puisse-t-il ne jamais avoir pitié de cette pécheresse, qu'il se repaît de son âme hérétique et, à jamais torture la malveillante ayant usurpée son inviolable nom.  »

Devant lui, le corps de la cultiste gisait au sol, désormais libéré de ce caveaux qu'était le sien, formé de béton et d'acier s'étant écroulé sur son frêle corps. Ses pas lourds pouvait résonner jusqu'à elle, son regard condescendant semblant la juger, elle, dans sa si mauvaise posture. Un air impassible le déshumanisant devant la situation de la jeune fille.

- « T'aurais du l'savoir, je suis de loin, meilleur que le culte … »

Il agitait frénétiquement sa main, refermant ses doigts vers l'intérieur, avant de les déplier sur toute leur longueur, semblant hésiter quant au sort réservé à Vivace. Il n'avait presque plus de temps, les autres voudraient intervenir sous peu et le priverais de sa victoire, en l'enfermant. Cela le contrariait beaucoup, il aurait voulu questionner la pécheresse avant d'assouvir la vengeance de son dieu sur cette dernière.

Il arrêta de bouger un instant, avant de violemment s'abattre sur son corps, lui sautant dessus pour se tenir à genoux, les jambes autour de sur ses hanches, sa main juste au-dessus du visage de la jeune femme, prêt à saisir son crâne, pour libérer un souffle dont elle ne saurait se remettre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 http://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima http://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Messages : 593

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Ven 14 Avr - 21:00

Aria le savait il ne lui restait plus beaucoup de temps avant que la malédiction de Jashin ne s'abatte sur elle. Elle entendait déjà la voix de son implacable dieu qui la rappelait à lui.

Pas encore Kami ! Je dois d'abords les éliminer pour toi ! ♫



Le quartier d'Iwa semblait à présent maîtrisé, les secours et les ninjas arrivés en soutien continuait d'évacuer les civils tandis qu'ils éloignaient les curieux désireux de voir ce qu'il se passait dans le centre commercial ou du moins ce qu'il en restait. Des ninjas avaient commencé à ériger un mur de chakra autours de la zone de combat afin de contenir les diverses attaques pouvant en provenir. L'équipe de surveillance U.T.O.P.I.E. était sur le qui vive car elle savait que le Tsuchikage était en route pour Konoha à l'heure actuelle. La lourde décision de le prévenir de cette menace terroriste leur incombait car il savait l'importance de la mission de Kyrua. Cependant, la menace prenait des démesures qu'ils n'avaient pas prévus et elle n'était toujours pas contenue. Ils choisirent donc de prévenir leur chef :

Kyrua sama ! Nous avons une alerte de catégorie 4 sur le centre commercial d'Iwa. Votre présence est requise pour pouvoir poursuivre les démarches d'éradication de la menace ! Ceci n'est pas un exercice.

L'équipe était à présent rivé sur leurs écrans, attendant désespérément des nouvelles de leur Kage qui tardait à présent. Soudain, sans prévenir, Kyrua apparu en hologramme sur leur tableau de bord dans la salle principal du Q.G., il semblait être dans une zone où les communications ne passaient pas très bien car le son grésillait et l'image de son visage n'était pas très nette.

Ici Kyrua Uchiha, message reçu, je fais route sur Iwa au plus vite. Je suis dans une zone des terres du pays d'Hi no Kuni où j'ai de nombreuses interférences et de nombreuses pannes matérielles due à un mystérieux puits à énergie dans la région. J'espère pouvoir arriver sain et sauf à Iwa.

La situation était visiblement plus grave que ce qu'ils auraient pensé. Entre l'attaque d'Iwa et leur Kage qui semblait être en mauvaise posture, ils ne savaient plus où donner de la tête.

Kyrua sama ! Nous avons également détecté la présence du déserteur répondant au nom de Tsubaki Narahima. Que devons nous faire à son sujet ? Pour le moment il semble aider à repousser l'attaque de la terroriste, une dénommée Aria Vivace, Jashiniste.

Une fois la menace écartée, capturez le, mort ou vif. Usez de votre ruse si nécessaire, jouez sur la carte de la reconnaissance et faites en un sauveur de la ville pour quelques heures puis mettez le gentillement en cellule le temps de mon retour. Si il refuse de coopérer, vous avez le droit de l'abattre sans sommation. Attention toutefois il est très dangereux et... shhh.. shhhh...  *Offline*...

Les communications venaient soudainement de couper surement dues aux interférences dont Kyrua leurs avait parlé. Ce qu'ils ne se doutaient pas, c'est qu'à quelques centaines de kilomètre, Kyrua entamait une chute vertigineuse dans une forêt immense, son aéronef tombant en panne mystérieusement.

Aria sous les décombres se délectait de la douleur qu'elle s'était infligée avec sa barre de métal. Un des ennemis qu'elle avait touché, celui qu'elle trouvait charmant venait de tomber, avachi sur le sol aux côtés de son épée.

Comme c'est mignon ♥ !

Soudain, ce fut tout un magnifique homme viril qui débarquait sur le champ de bataille. Il semblait être entouré d'une aura radieuse et puissante mais surtout il emmagasinait un tas d'énergie, surement en vue de préparer une grosse technique. Si seulement il savait que les dégâts qu'il lui infligerait seraient transmis à ses cibles ! Pendant qu'Aria avait sa concentration sur le bel homme et l'avachi, elle en oublia le ninja explosif qui se rua sur les décombres qui la retenait.... Mais ! Il s'agissait bien de deux ninjas jumeaux visiblement qui fonçait sur elle. Elle ne voyait donc pas double !

Des clones ?!

En entendant le mot magique pour la détonation, elle comprit trop tard ce qui allait lui arriver. Tout explosa en fanfare et en fracas de débris qui virevoltait de partout. Lorsqu'elle reprit ses esprits, elle jonchait sur le sol en tentant de ramper fatidiquement pour échapper à son cruel destin.

Qu... QUoi... Je... Non... !

Trop tard, le terrible ninja explosif bloquait toute issues possible à sa fuite. Elle qui avait tout donné, jusqu'à son âme pour pouvoir vivre un peu plus d'allégresse sur cette Terre allait devoir la quitter de cette manière ?! De qui plus est, des mains d'un Jashiniste ?! Quelle ironie du sort !

Attends ! J'ai reconnu le verset que tu as récité ! Nous faisons partie de la même caste toi et moi ! Pitié... Ne me tues pas... Je... Je... Je dois vivre !

De chaudes larmes s'écoulaient à présent de la kunoichi qui avait auparavant dévasté un centre commercial. Qu'allait il advenir de la terrible Jashiniste ? Petit à petit, les marques et les stigmates de son pouvoir Jashin s'estompaient. Ainsi la malédiction de Jashin allait la rattraper.

© Kyrua Uchiha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1937

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Dim 16 Avr - 22:07


Une seule lame, des milliers de larme. La véritable justice de l'homme qui coupait les flots de sang en deux.


La chaleur fidèle à cette saison, les jeunes ne répondaient pas, les événements devaient commencer à les dépasser. Près à agir, ses sens développée à leur paroxysme. Le samouraï main gauche sur le manche de son sabre attendait donc le feux vert pour en finir. Hélas il ressentit grâce à sa technique : « la suprématie de budha », l'arrivé sur l’échiquier d'une force endormie. Il reconnu entre autre se chakra auquel il avait fait face à Kumo, celui de ce petit emmerdeur de première. Contrairement à ce qu'il avait pu imaginer le jeune homme n'avait pas déserter encore une foi le champ de bataille. Bien au contraire et comme à son habitude il jouait en soliste. Suivant sans aucun doute son instinct, et une fois n'est pas coutume il venait encore troubler les plans du samouraï. Quid de la diplomatie, de Suna ?

Des informations glanées aux risques des vies iwajin... La situation devait pouvoir donner à l'homme qui avait le plus d'expérience ici le monopole de la contrainte, le pouvoir d'agir et de faire plier l'autre en cas de négociation. Exaspéré, par ce cas de force majeur, donner par la faute de la victime, son agacement causé par le fait d’autrui. L'Hachidaïme Kazekage savait pertinemment ce qu'il devait faire. Et pendant que le jeune homme qui tabassait sa sœur de croyance, pendant que la vermine copulait...

Il s’apprêtait à agir. Étant donner qu'il avait sur ses opposant un temps d'avance, grâce à sa technique toujours active, il anticipait les enchaînements des deux combattant qui à présent était sur le sol. C'était une facette qu'il ne fallait pas voir de Soufuku, la légende et l'image qu'il entretenait de lui étaient positives. Néanmoins il ne fallait pas se fier à son accoutrement ni à la bonté de son visage pour comprendre bien longtemps qu'il pouvait en l'espace d'un instant devenir le pire des salopards, un meurtrier et un combattant sans vergogne, un roi parmi les ténèbres... Il se hâta tel l'ombre suit la lumière ses pieds heurtaient le sol, avec une dextérité pleine de grâce.

Soufuku tel un aigle royal arriva alors dans l'ombre du Narima le sabre dégainé et imprégné de chakra, à la mémoire de Kumatetsu, la vitesse prodigieuse, la lame pleine de rancœur, la justice parfois si insalubre allait être rendue. Ce coup de sabre, n'importe quel défense pouvait être tranché, peut importe l'affinité, le talent ou même la chance. Il était d’essence divine et frôlait la perfection s'était un message à voie multiple. D'une part pour Tsubaki, une leçon de vie, secondement pour le culte de la vie, il n'y avait qu'un seul dieu, qu'une seule harmonie. Et c'était la mort qui faisait régner l'égalité parmi les Hommes. Le bras de sa cible, celui qui prenait le visage de la musicienne, la brutalité et la netteté de la tranche faisait qu'il n'était plus le siens désormais. Il était maintenant temps pour l’ermite de faire la seconde phase de son plan.

- Ton bras n'est plus le tient, reste sage je te le réparerai, si tu tiens à carreau.

Une fois sortis de l'emprise de la jashiniste il avait tout le loisir de comprendre que la majorité des habitants d'Iwa avait entendu sa mélodie morbide, il avait aussi grâce à son intellect déduis que la douleurs que connaissait la femme était partagé, il en avait lui même fais les frais, avant de changer de manière astucieuse il fallait le reconnaître de corps. C'était donc ainsi qu'il avait échafauder un plan dit dans l'oreille de son ours. C'était simple, changer de corps, réapparaître sans la malédiction et tuer la musicienne pour réduire le peuple d'Iwa, le peuple d'Ashiro Ryuka au silence le plus sombre. Un génocide indirect à poser sur le dos de deux personnes, Tsubaki et la jeune femme qui se dressait sous ses yeux, car oui, les trois étaient à présent à l’abri des regards des autres protagoniste.

Et si vous vous demandez pourquoi ? Pourquoi un tel changement ? Sachez qu'il est réfléchis depuis un long moment, pour dire vrais tout devait commencer par Suna. C'est pour cela qu'il avait jadis user du son sabre, à la faculté spéciale, celle de prendre ce que la lame tranchait. Son but en faisant venir les Esuki à Suna était de se saisir de leur pouvoir, imaginez l'immense joie qu'il eut en apprenant pour Naeko, Setsuna et lui, lui était servis sur un plateau d'argent quant à son alliance avec Aizen, elle ébréchait Konoha et les relations inter-village. Et lui donnait par la même occasion une vue sur Hachibi. Pourquoi tout cela ?

Et bien pour répondre à la question de la justice, de ladite Justice, la seule et unique, celle qui mettrait en ce monde ninja samouraï, civil et paysans sur un même pied d'égalité. Celui qui tirait les ficelles étaient encore tapis dans l'ombre, et c'est profondément dans les abysses que Soufuku et cet être inconnu avait d'un commun accord décidé de tromper le monde. Leurs philosophies étaient si proche, que leurs rencontre était comme pour l'un et l'autre de voir dans un miroir brisé, leur reflet sourire... Prenant garde au mouvement du mancho grâce au Budha no Haken, Soufuku abattu alors son sabre en direction de la gorge de la jeune jashiniste. Les conséquences allaient être terrible.


Spoiler:
 


_ _ ___________________________________________ _ _

"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".
Franck Soufderwoord-Heiwa of cards- Yuukan- An 120.


Naemilia > All J'ai été forcé à le dire j'vous le jure !

"Pas si vite ! Puisque j'aime bien la gueule des Sunajins et qu'ils sont faibles, je donne 20 pts de plus à Suna no Kuni, et comme je suis accesoirement Kazekage je retire 10 pts aux autres villages." Soufbledore-Conseille du staff/Yuukan-An 120.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 148

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 115 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Lun 17 Avr - 19:30

Marguerite ! Ma belle lame ! Ma charmante Marguerite, un sabre qui remplace un parent de Sho, ce ninja argenté avec un style vestimentaire assez décalé. Ce ninja qui ne souffrait plus. Oui il levait légèrement la tête toujours au sol. Le maléfice avait été levé. Ce gars avait fait des dégâts, des dégâts explosives même. L'argenté ressentait les douleurs des coups que subissaient cette folle, déjà qu'il souffrait vachement. Ça avait au moins eu l'effet d'une énorme claque bien puissante. Cela venait de réveiller Sho. L'argenté avait encore du mal à bouger son bras gauche, celui recouvert de métal, il faut dire que pour une fois le style décalé et différent de l'argenté l'avait sauvé en quelque sorte.


Pendant son long sommeil il avait affronté quelque chose de grand. Le fait qu'il ne pouvait pas se comporter comme un gamin dans ce genre de situation, s'il avait asséné un coup de sabre dès le début à cette belle blonde, les choses n'auraient pas dégénéré de la sorte. Au lieu de ça, l'argenté à préféré faire son clown et alimenter le show, une erreur qu'il regrette profondément, il avait les boules aux ventres. La culpabilité, beaucoup de personne qui faisait tranquillement leurs courses avaient été prit d'une douleur intense. Il n'avait rien demandé et ne méritait pas ça. Serait-ce le patriotisme de Tenura qui avait infecté le grand argenté ? Cela il n'en savait rien, et ne devait plus laisser ce genre de chose se reproduire. Il voyait cette homme étrange mettre la blonde hors d'état de nuire avec une multitude de coup assez puissant et lourd. C'était à la fois impressionnant et effrayant. Il ressentait chaque coup qui lui était assené... Cela semblait bizarre, Sho qui avait fait fonctionné son regard d'aigle avait remarqué la transformation de la folle du culte, et c'est à partir de ce moment que les choses ont dégénéré. Il arrivait à la conclusion qu'elle ne jouait pas que pour le bien de nos oreilles. Mais elle avait fait marcher son pouvoir sur les villageois de cette même manière. Et la tuer sans avoir rompu le maléfice allait être une véritable catastrophe. Sho eu comme un gros coup de stresse, vous savez ce genre de coup de stresse que vous avez lorsque vous avez fait une connerie et que vous savez que vos parents vont vous démonter le soir, voilà ce que ressentait Sho en ce moment même, il ne pouvait pas laisser le crane de cette belle blonde partir en trente-deux sur le sol façon Kassidy.


« Bordel de merde de couille de crapaud. » Aucune autre injure ne montait à l'esprit de Sho. Fallait rendre léger son corps pour pouvoir se déplacer. Une réflexion foireuse à la Sho encore, ce dernier donna un coup sec au niveau de son bras gauche, et il retirait ses plaques doucement pour 's’alléger.' Il était prêt à agir. Se relevant doucement pour demander à l'homme de ne pas tuer cette malade.
Il se levait quittant son abris de fortune pour marcher vers lui, Marguerite à la main car il ne voulait plus lâcher sa belle et magnifique lame d'amour.

Puis s'arrêtait, il venait de voir quelque chose d'assez étrange, pourquoi cet autre homme sorti de l'ombre venait t-il découper le bras de l'homme ? Au moins les cerveaux des villageois n'allaient pas exploser en mille façon pastèque, et ça c'était cool, il continuait d’avancer vers eux jusqu'à ce que l'homme ne pointe la lame de sa gorge vers la lame de la blonde. L'argenté pouvait sentir la pointe de la lame contre sa gorge, c'était un sentiment assez étrange, c'est comme quand vous voyez un gars se faire latter les couilles d'une manière tellement violente, que vous ressentez presque la douleur, c'est une comparaison assez étrange. Mais vous pouvez comprendre hein... Hum hum...

Sho ne se posait réellement plus aucune question, son poing gauche arqué vers l'arrière il canalisait du chakra dans ce dernier pour bondir comme un fauve au milieu du groupe, son poing gauche rencontrait le sol avec une telle puissance, et une violence incroyable qu'un craque se fit entendre, il avait tout donner dans cette attaque pour que le poing d'atlas puisse crée une sorte d'onde qui devait déstabiliser les deux individus. L'argenté venait de s'exploser littéralement le bras gauche au sol, si la situation n'avait pas été aussi critique et n'avait pas donné suffisamment d’adrénaline à l'argenté il aurait sûrement hurler Bordel de couille, si seulement il avait garder ses plaques. Il attrapa Marguerite par le manche pour en envoyant le plat de sa lame contre la folle du culte la soulever avec et même la transporter comme ça. Il continuait à bondir comme un lapin pour s'éloigner suffisamment des individus, cherchant du regard des ninjas qui pourrait emmener cette folle au fond des cellules d'Iwa.

« Propriété d'Iwa, pas touche à la marchandise. » Avait t-il dit fièrement ,ses lunettes jaunes posé sur son nez, ces dernières avait bien morflé, il ne restait qu'un seul verre, et il était fracturé comme pas possible.

« Merde... » Son orgueil avait encore frappé et sa fierté aussi, Il s'éloignait d'un grand bond pour encore chercher des ninjas d'Iwa qui pourrait conduire le prisonnier loin d'eux et ça vite fait. Il fit tomber la blonde sur son épaule pour ranger Marguerite dans son dos et continuer sa course pour fuir ces deux hommes. L’adrénaline était au rendez-vous, oui mesdames messieurs. C'était une question de vie ou de mort, il continuait à bondir ne laissant personne s'approcher de lui, il fallait qu'il parte le plus loin possible avec la folle du culte.


HRP:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi http://sns-rp.forumgratuit.org/f353-dossier-sho-akemi
Messages : 164

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 180 両

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Lun 24 Avr - 1:07


Arya avait épuisé en vain son seul atout, face au véritable Jashniste, la profane le savait, elle l'implorait, prétextant être son égale, être sa sœur partageant la même foi, être de la même « caste ». Lui, jusque là, se contentait du calme paisible qui suivait la terrible bataille, son souffle, lent, mais marqué, balayant peu à peu le visage de la jeune femme, alors qu'il approchait lentement son visage du sien, plaçant ses lèvres juste au-dessus de l'oreille de cette dernière, son regard se tournant vers celui de la jolie blonde, lorsque sa main venait saisir son crâne.

- Tu reconnais ces versets hum … ? Menteuse en plus de faible … c'est lâche … si j'avais du temps … j'te montrerais la vrais voie du Jashiniste … mais hélas pour toi … j'n'en ai ni l'envie … ni l'temps ...

Toujours d'un air glacial, il relevait lentement la tête de la jeune femme, avant de soudainement l'abaisser contre une pierre pointue, sans aucun doute issue de l'éboulement. Les petits cris qu'il lui arrachait, semblaient malgré tout le satisfaire. Il aurait préféré lui réserver bien d'autres dessins, mais, cette sordide mise à mort lui était apaisante.

- Oui … vas y … couine … hurle … implore moi ...

Lui murmura-t-il au creux de l'oreille, d'un air des plus atroces, avant d'abattre une dernière fois sa tête contre le sol, la fatalité l'emportant lorsque la roche perfora son crâne, dans un harmonieux a cappella, offrant un "digne" final à la musicienne, qui faisait alors ses adieux à la scène.

Se redressant lentement, il s'essuya le visage à l'aide de sa main, légèrement ensanglanté, jetant un dernier coup d’œil à la dépouille de la profane, son charmant faciès, déformé par la douleur, la lumière s'arrêtant de briller dans son regard, vide, les larmes cessant de couler le long de ses joues. Il venait pincer la peau de son pouce entre ses dents, jusqu'à le faire saigner, pour finalement tracer sur le visage de l'enfant, un cercle abritant en son cœur un triangle.

Il ressentit soudain un étrange impression, une présence à la fois familière et pourtant inconnue. Sans l'expliquer, il se surprit à légèrement trembler de tout son corps. Avait-il commit une erreur ? Certainement pas, les guignols ayant affronté la membre du culte n'avait rien d'inquiétant mais … Sans attendre son reste, il se tourna partiellement, pour découvrir l'imposante silhouette de l'inconnu.

"Que … Qu'est-ce que …?!"

Le temps n'était plus à la réflexion, il connaissait son opposant, sans pour autant ne jamais l'avoir croisé par le passé. Cette posture, cette technique au sabre. Bien que prit de stupeur, quant au constat qui paraissait désormais être une évidence, il mit au point un plan simple, imaginé à toute vitesse, qui, pourrait finalement s'avérer fort utile.

Sa main glissait à toute vitesse au sol, pour frapper de son creux, la terre déjà calcinée. Sans plus attendre, une ample explosion se libéra, soulevant par la même occasion un épais nuage de fumée. Il profitait de la diversion, pour échanger son corps, avec un cadavre gisant un peu plus loin. L'objectif, loin de chercher à se jouer du Samouraï, lui permettrait déjà de souffler quelque instant, en mettant entre les deux opposant une certaine distance, en plus de prétexter la mort du Nukenin.

Le terrain était propice à ce subterfuge, les systèmes de surveillance étant hors d'état à cause de la destruction massive entraînée par l'utilisation répétée du Bakuton. Le corps ayant servi à la technique de substitution apparaissait alors à Nitobe, couvert de parchemins explosifs. S'il se doutât que ce dernier n'aurait que faire de pauvres pétards, alors qu'il ne semblait déjà pas peiner face aux violents assauts de Tsubaki, une explosion "suicide" lui permettrait de drastiquement réduire sa liste d'ennemi dans le monde.

Les sceaux explosifs s'allumèrent alors, produisant un large détonation, qui ne manqua pas d'expulser le cadavre de la pauvre jeune femme, un peu plus loin, lui laissant nombre d'importantes brûlures, ainsi que la perte de la moitié de son corps, prit dans l'explosion. Les restes du fictif du rouquin gisaient, calcinés et démembrés, au cœur d'un petit cratère, dont la terre noircie fumait encore. Lui, se trouvait en vérité non loin, caché derrière quelques décombres, reprenant son souffle, toussant grassement, au point d'en recracher quelques gouttelettes de sang. L'heure n'était plus au combat … Ryuka Ashiro mort, il lui fallait trouver une autre personne capable de vaincre ses maux et, une idée lui trottait déjà dans l'esprit.

Essayant de se concentrer, un genou au sol, il priait pour que personne ne vienne troubler sa quiétude difficilement atteinte. Sa main droite se dressant devant lui, il levait son index et son majeur, gardant ses autres doigts replié sur le creux de sa main, pour former, la moitié d'un mûdra du tigre. Malaxant une importante quantité de chakra, en jetant un dernier regard derrière lui, alors que son corps se dissipait soudain, comme transporté.

"Shunshin no Jutsu !"

Il réapparut alors hors du village, se tenant au bord d'une grande route sur les hauteurs, serpentant au cœur du territoire montagneux de Tsuchi, le village caché d'Iwa visible en contre bas. Il ne put alors retenir un rire franc, voyant d'épais nuages de fumée noire s'en échapper, s'élevant jusqu'aux cieux. Peut-être avait-il était contraint de fuir le village, mais, il était à présent mort et … pourrait se venter à qui le voudrait, d'avoir mis une sacrée pagaille dans la ville des lumières.

Sans doute allait-il éprouver de la nostalgie, mais, il pouvait des à présent tirer un trait définitif sur ce village de malheur et qui sait, revenir un jour, pour faire plus que détruire un centre commercial. Tsubaki se tourna lentement, pour laisser dos à lui, Iwagakure no Sato, s'étirant sur toute sa longueur, en commençant à marcher, un nouvel objectif s'étant offert à lui.

Cap sur Suna, pour rendre visite à la jolie blonde.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5515-bingo-fiche-tsubaki#42853 http://sns-rp.forumgratuit.org/f400-dossier-tsubaki-narahima http://sns-rp.forumgratuit.org/t5512-l-avenement-de-tsu-chapitre-un-la-tant-attendue-presentation-en-cour#42813
Messages : 593

MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    Mar 25 Avr - 21:18

Fin de l'Event : La revanche d'une Jashiniste !
Merci d'avoir participé, des récompenses sont attribuées aux joueurs qui ont joué jusqu'au bout :

♦ Tsubaki Narahima : Promotion Jûnin spe./Anbu, 100 Ryos
♦ Sho Akemi : 100 Ryos
♦ Soufuku Nitobe : 100 Ryos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event] La revanche d'une Jashiniste    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] La revanche d'une Jashiniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Iwagakure no Sato :: Rues et Ruelles-
Sauter vers: