Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Quand l’innocence rencontre la perversion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 26

MessageSujet: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 2 Mar - 23:18

Il était six heures du matin, les premières lueurs du soleil apparurent dans le village malgré un brouillard assez épais.  Une légère brise faisait bouger les feuilles des arbres et des buissons, les corbeaux chantais, bref une journée magnifique se préparait.

C’est en m’étirant que j’ouvris les yeux en direction du plafond. Pensif, je me remémorais ces dernières journées qui furent riches en émotions. L’obtention de mon diplôme de l’académie des ninjas avec la remise du bandeau. J’étais fière d’être enfin un genin de Kiri. S’en suit une autre journée riche en émotion avec l’assignation à une équipe ainsi que la prise en charge d’un sensei, mes camarades avaient l’air sympathique, j’étais impatient à l’idée de combattre à leur côté.

Je me levai de mon lit assez difficilement, la bouche pâteuse, les yeux à moitiés collant et l’esprit ailleurs. Je pris un petit déjeuné simple, des gâteaux sucrés et du lait, rien de mieux pour commencer la journée. Une fois mon estomac remplis, je pris un bain chaud relaxant et revigorant. Ensuite je me suis habillé pour me rendre au point de rendez-vous fixé par mon nouveau sensei. Au moment de partir, en regardant l’heure, je me rendis compte que j’étais très en retard :

- Mince pour mon premier jour … - pensais-je.

Je couru jusqu’au point de rendez-vous aussi vite que possible. Mais à ma grande surprise il n’y avait personne. J’attendis une bonne demi-heure avant de perdre espoir. Mais où étaient-ils ? Déçut, triste, déprimé et anxieux je me posais beaucoup de questions. Ils ne m’avaient pas attendu. Avais-je gâché ma jeune carrière de shinobi ? Ou bien m’avait-il oublié ? Je choisis de me rendre à l’académie demander conseil et renseignement au sensei qui m’a enseigné à l’académie. A peine arrivé, il me demanda :

« Que fais-tu là ?!! Tu as rendez-vous avec ton nouveau sensei !! »

Ma réponse fut brève et d’un ton assez bas :

« Ils ne m’ont pas attendu … »

D’un air surpris il répondit :

« Tu n’as pas lu la lettre.. Rentre chez toi et lis cette lettre, tu as été convoqué à un rendez-vous avec ton nouveau sensei, pas celui de l’affectation des équipes. Dépêche-toi c’est avant midi !! »

Je pris mes jambes à mon coup en direction de la maison de mes parents. Quelques minutes plus tard j’étais chez moi en train de chercher cette lettre. Elle n’était pas dans la salle à manger, ni dans la cuisine. Il restait ma chambre. J’ouvris la porte et je la vis sur mon bureau qui me narguait. Je l’ouvris et je lus un  message du Mizukage en personne qui disait que j’avais un nouveau sensei et que nous avions rendez-vous à onze heures. Ma première réaction fut l’étonnement, puis l’intrigue.  Pourquoi avoir un nouveau sensei ? Et qu’en serait-il de mes coéquipiers ? Pour avoir des réponses je devais me rendre au point de rendez-vous qui se situait aux portes de Kiri.

Une fois sur place, mon nouveau sensei n’était toujours pas là et je n’avais aucun moyen de savoir l’heure qu’il était ; était-il déjà trop tard ? Ou étais-je en avance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Ven 3 Mar - 0:09





« IL EST DES NOOOOOOTRES... IL A BU SON VERRE COMME LES AUUUUUUUUTRES ! » Chantions tous en cœur dans une ambiance festive. Je me trouvais comme d’habitude dans un bar ce soir-là, et un jeune homme qui n’était encore jamais venu ici s’était joint à notre beuverie. Ce n’était que rigolade, joie, certains se permettaient même de charrier d’autres personnes, et tout ça dans la bonne humeur, sans la moindre bagarre. J’adore ce genre d’ambiance ! Par contre, je ne saurais vous dire quelle quantité d’alcool j’ai pu avaler, une chose est sûre c’est que je n’étais pas déshydraté, loin de là ! La soirée se terminait tout doucement vers les environs de quatre heures du matin, le barman m’aidait à rentrer chez moi, ce n’est pas que je n’aurais pas réussi tout seul, mais accompagné de cet homme ça allait beaucoup plus vite. Et puis il me connaissait, il savait très bien que j’aurais été capable de m’arrêter dans un des quelques bars encore ouverts à cette heure tardive. « J’aimerais voir la tête ton futur élève demain matin quand il te verra dans cet état là Adachi, t’en loupe pas une, tu trouves toujours un prétexte pour boire. Je n’ai encore jamais vu quelqu’un fêter de la sorte le fait qu’il devienne sensei. » Me dit-il en rigolant au moment de finir sa phrase. Sur le coup, je n’eus aucune réaction. Pour ne rien vous cacher, j’étais en train de somnoler et avec les effets de l’alcool, il avait déjà utilisé beaucoup trop de mot pour que je comprenne quoi que ce soit…
 
Foutu réveil qui se mit à sonner ! Si seulement je pouvais revenir dans le passé et empêcher l’homme qui a eu l’idée d’inventer ce truc ! Je me réveillai dans mon lit encore entièrement habillé, mes vêtements empestait l’alcool, ah non rectification, c’était bien moi qui avait cette odeur. Je ne vous parle même pas de l’horrible mal de crane que je me tapais à cet instant ! Encore une sacrée soirée qui s’est déroulée cette nuit. Difficilement et contre toute attente, je réussi à me lever quelques minutes après l’alarme de mon réveil, et je pris de suite la direction de la salle de bain histoire de me laver et de me rafraichir tranquillement. Pour ce qui était de l’odeur de l’alcool c’était bon, je sentais à nouveau le savon ! Par contre, mes yeux étaient plissés de fatigue, sous ces derniers il y avait des petits cernes qui se formaient. Je ressentais aussi un mal de ventre qui en était limite gênant pour avaler mon p’tit dej, ma faim m’était presque coupée. Bref, il était temps de me mettre en route pour retrouver mon élève dont je devais m’occuper, enfin je donne l’impression que ce soit une tâche à faire mais non, incroyable mais vrai : j’ai demandé à ce que je puisse prendre un Genin sous mon aile. Le rendez-vous fixé était à onze heures aux portes du village et actuellement l’horloge affichait dix-heures  quinze. J’allais pouvoir prendre de l’avance pour une fois. Je claquais la porte de chez moi et m’en allait en direction de l’entrée de Kiri.
 
Je marchais dans l’enceinte du village les deux mains dans les poches, comme souvent il y avait du brouillard, mais aujourd’hui quelques rayons des soleils réussissaient à traverser cette épaisse brume, c’était plutôt agréable. Dix-heure trente-cinq, j’arrivais enfin aux portes de Kiri, et je pu apercevoir au loin une petite silhouette, je m’en approchais de plus en plus et je me rendis compte qu’il correspondait à la photo du Genin que j’allais avoir comme élève. Le shinobi avait l’air assez anxieux, inquiet. C’était surement la pression de rencontrer son nouveau sensei. J’allais faire une superbe impression avec ma gueule de bois, on pouvait lire la fatigue sur mon visage. Nous étions enfin face à face, c’était l’heure de faire plus ample connaissance avec mon apprenti.
 

« Salut Koro ! Je suis ton nouveau sensei, je m’appelle Adachi. Apparemment tu t’es bien distingué à l’académie pour avoir le privilège de m’avoir comme sensei, et en plus à toi tout seul ! » Lui dis-je fièrement. On pouvait dire que je me la pétais ouais, j’adore ça. Ce n’est pas parce que j’ai affaire à un Genin, et encore moins à mon élève, que j’allais changer mon attitude. J’ai toujours été quelqu’un de sûr de lui et arrogant par moment.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Lun 6 Mar - 23:12

J’étais planté là, en pleins milieux de l’entrée du village dans le brouillard. Je ne savais toujours pas quelle heure il était, ni qui il était ce nouveau Sensei. C’était stressant et frustrant. Quelques minutes passèrent avant qu’une silhouette prenne forme au loin. Cette silhouette était assez effrayante, une aura s’en dégageait comme si cette chose avait de mauvaises intentions. Elle s’approchait de plus en plus et je ressentais comme un malaise, qui était-ce ? Mon Sensei ? Un inconnu qui me veut du mal ? Ou bien un simple passant ? Par précaution, je pris un kunai dans ma main gauche que je dissimulai sous ma cape blanche comme le brouillard matinale qui n’est pas une cape de super héros, mais une cape stylisée, réalisée par les plus grands soins de ma mère. Une reine de la couture.


Plus la silhouette se rapprochait, plus je pouvais l’identifier. C’était un homme assez musclé et de grande taille. Du moins pour moi et mes cent soixante-huit centimètres. Cet homme s’approcha assez près pour qu’enfin je voie son visage.  


« Salut Koro ! Je suis ton nouveau sensei, je m’appelle Adachi. Apparemment tu t’es bien distingué à l’académie pour avoir le privilège de m’avoir comme sensei, et en plus à toi tout seul ! » S’exclama-t-il d’un ton assez fière.


Ce fut le choc ! Cet homme qui avait l’air gentil et fatigué était mon Sensei. Enfin j’allais passer à l’étape supérieure de mon apprentissage, enfin !  Ma première impression négative c’était effacée avec l’émotion d’un tel moment qui marquerait un tournant majeur dans ma vie. J’avais tant de questions. Par où commencer ? Je me lançai dans la conversation :


« Moi ?! Distingué à l’académie ?! » Les mots sortaient difficilement de ma bouche, tout se mélangeait dans ma tête, pourtant je suis quelqu’un de très serein d’habitude, mais là, face à Adachi je perdais tous mes moyens. Il faut dire qu’il est assez impressionnant et charismatique, en une seule phrase il avait capté mon attention et pire il m’avait perturbé. Mais malgré son air de bon samaritain atteint d'une maladie, Adachi m’inspirait confiance.


« J’ai tellement de questions ! » Lui dis-je : « Pourquoi ne suis-je pas dans une équipe ? A l’académie, on nous apprend que les missions se font régulièrement par équipes de trois !!!  Suis-je incompatible avec d’autres genins ? Quelle est votre spécialité sensei ? Quand commençons-nous l’entraînement ? »


Au risque de paraître très énervant, je le questionnais sans lui laisser le temps de répondre, j’étais trop impatient. J’étais comme un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 7 Mar - 1:14




Nous étions face à face, yeux dans les yeux aux portes du village. Mon nouvel élève avait du mal à croire qu’il s’était distingué à l’académie, un manque de confiance en lui apparemment. Il avait l’air aussi plutôt impressionné en me voyant, en même temps il y avait de quoi. Il était plutôt admiratif et pourtant il ne savait rien de moi, c’est ce qui est plutôt étrange. On va mettre ça sur le fait que c’est encore un enfant, ou un adolescent comme vous voulez. Cet air si gentil que Koro avait me faisait penser à mon frère jumeau décédé il y a des années, mais c’est bien la seule chose qui me le rappelait chez lui car ce gamin ne dégageait carrément pas la sérénité de Yushiro. Passons. « J’ai tellement de questions ! Pourquoi ne suis-je pas dans une équipe ? A l’académie, on nous apprend que les missions se font régulièrement par équipe de trois !!! Suis-je incompatible avec d’autres Genins ? Quelle est votre spécialité sensei ? Quand commençons-nous l’entrainement ? » Woooooooow ! Ce mec est un vrai moulin à parole ! En un rien de temps, il rendit mon mal de crâne encore plus fort qu’il ne l’était. Tant de questions auxquelles je n’avais même pas envie de répondre.  Enfin, ce tas d’interrogation témoignait de son réel manque de confiance en soi. Bon, je me devais tout de même lui répondre, après tout j’ai demandé à devenir sensei ce n’est pas pour qu’on me juge inapte à enseigner par après.
 
« Bon, je n’aime pas trop me lancer dans des dialogues interminables donc je vais essayer de faire bref. Disons que tes capacités ont été jugées au-dessus de la moyenne par rapport aux autres Genins de ta génération, du coup il a été décidé que nous formerions une équipe juste tous les deux. Après si un autre gosse de ton âge se distingue à son tour, il est possible qu’il nous rejoigne. Pour ce qui est de ma spécialité, tu auras tout le temps de la découvrir par toi-même. Et enfin, l’entrainement va débuter dès maintenant. » Pfiouuuu ! Je hais ces longues discussions de ce genre. Ce gamin a l’air d’avoir de l’énergie à revendre, chose dont je ne dispose pas aujourd’hui. Je me réjouissais d’avance de l’entrainement qu’il allait subir, j’allais émettre mon propre jugement sur ses aptitudes dans un combat singulier.
 
« Bon, voilà le topo : J’ai déjà vu avec la Mizukage en personne et j’ai son accord. Nous allons nous affronter tous les deux, si à la fin de ce combat je ne te juge pas apte à être mon élève, ton bandeau te sera retiré. Ta carrière se joue déjà maintenant. Pas de place pour les faibles à Kiri, alors montre-moi ce que tu as dans le ventre. » Oui bon j’ai effectivement menti sur le fait que la Mizukage avait validé mes dires, et il n’allait bien sûr pas perdre son bandeau, mais ça qui le savait mis à part moi ? Avec ce tas de mensonges, j’étais sûr d’avoir capté son attention, et qu’il allait être sous pression. Seul objectif de cette épreuve : m’impressionner. C’est tout ce qu’il avait à faire, et Koro avait plutôt intérêt à utiliser l’ensemble de ses aptitudes qui lui ont été enseignées.
 
« Approche petit ! » Lui dis-je en craquant mes doigts et tout en affichant un sourire narquois. Je l’attendais de pied ferme. Ça allait sans doute être son premier combat et j’étais plutôt fier de la pression que je lui avais mise sur les épaules. Je voulais à la fois voir de quoi il était capable mais surtout, comment il allait réagir sous stress. Cet état-là, il allait le rencontrer mainte et mainte fois dans sa vie de shinobi, et encore plus en mission. Il fallait que je le pousse dans ses retranchements. En plus de ça, c'était l'occasion pour Koro de connaitre un peu plus son sensei et ses différentes facettes, dont celle que je venais de montrer à cet instant. Ce coté sans pitié, bagarreur et même prêt à mentir pour parvenir à ses fins.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 7 Mar - 22:27

« Bon, voilà le topo : J’ai déjà vu avec la Mizukage en personne et j’ai son accord. Nous allons nous affronter tous les deux, si à la fin de ce combat je ne te juge pas apte à être mon élève, ton bandeau te sera retiré. Ta carrière se joue déjà maintenant. Pas de place pour les faibles à Kiri, alors montre-moi ce que tu as dans le ventre. »


D’entrée, Adachi me mis une grosse pression. Evidemment il m’intimidait mais… là ; c’était mon avenir qui était en jeu, ma vie. Il me lança un sourire narquois et tout en craquant ses doigts me dit : «Approche petit ! ». Ma réponse bien que brève montrait assez bien ma détermination :  « Ok »  Je reculais doucement tout en le fixant droit dans les yeux jusqu’a que nous soyons séparé d’au moins cinq mètres. Comment allais-je m’y prendre ?


Plusieurs solutions s’offrant à moi, je choisi de lui lancer le kunai que je tenais sous ma cape depuis le début en direction de sa tête. Mon objectif était de l’occuper pour éviter qu’il voit venir ma stratégie. Alors que le kunai partait en direction d’Adachi, je fis les signes correspondant au Kirigakure no jutsu. Je profitai du brouillard déjà présent pour que ma technique soit d’autant plus efficace. Et effectivement, celui-ci s’épaississait au point que je ne voyais plus mes pieds. C’était parfait pour utiliser ma deuxième technique. Je fis les signes en profitant du brouillard pour être discret.


-Mizu Bunshin no jutsu ! – Pensais-je. Un clone se forma  à mes côtés. Le but était d’envoyer mon clone capter l’attention d’Adachi pour me permettre d’attaquer par derrière. Evidemment c’est un juunin et il ne se laisserait surement pas avoir par ce simple enchaînement. Une fraction de seconde me suffit à changer de plan en inversant mon rôle et celui du clone. Je lançai l’assaut en direction de mon sensei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mer 8 Mar - 1:28


Koro me fixait droit dans les yeux, son regard ne quittait pas le mien, il reculait pas à pas comme pour prendre ses distances de sécurité. Cherchait-il peut-être à se cacher derrière le brouillard qui s’épaississait petit à petit. C’était déjà un bon point pour lui, il s’adaptait à l’environnement. Soudain, il sorti l’un de ses bras de sa cape blanche, empoignant un kunai et me lançait son arme en direction de ma tête. J’effectuai un plongeon sur ma gauche enchainé d’une roulade pour me remettre sur mes pieds avec style comme d’habitude ! D’un coup, le brume déjà présente devenait de plus en plus épaisse, je me rendu compte très vite qu’il venait d’user du « Kirigakure no Jutsu » qui s’avérait être la technique emblématique du village. Ce brouillard masquait ma vision, je ne pouvais plus apercevoir clairement mon élève, mais ce dernier ne devait pas oublier que nous étions du même village et que par déduction, je savais me débrouiller dans ce nuage. Koro pouvait dès à présent cacher ses mudra, mais moi aussi. Je fis apparaitre à mes côtés une quinzaine de simples clones à l’aide du « Bunshin no Jutsu », ces derniers n’étaient pas consistants et disparaitraient au moindre contact mais ils allaient me servir de distraction. Je pu apercevoir une silhouette se diriger rapidement vers ma position, il avait donc décidé de charger, parfait.
 
C’était le moment de préparer ma contre-attaque. Il allait être occupé à détruire mes minables clones. Je n’en reviens même pas que je m’abaisse à ce niveau-là, devoir utiliser des jutsu aussi basiques que ceux-là… Mais bon, mon but n’était pas de le tuer avec une technique trop puissante non plus, je risquerai d’en subir les conséquences si je venais à l’abattre. Il fallait donc que je contrôle aussi mes pulsions meurtrières qui pouvaient surgir dans mes combats. Revenons-en à notre affrontement. Donc je disais que Koro était en train de se diriger à vive allure vers mes clones et moi. Il fallait que je crée un effet de surprise et c’est pour ça que je me mis à courir sur le côté histoire de le prendre à revers au bon moment. Il n’allait sûrement pas réussir à me voir le contourner avec ma vitesse mais ne sait-on jamais. Je fis une course en forme d’arc-de-cercle autour de Koro, afin de faire apparaitre d’autres copies du beau jeune homme que je suis. De quoi occuper mon élève encore une fois et de garder ma position secrète au moment de lui parler.
 
« Pas mal l’idée de se dissimuler dans le brouillard, Koro. Contre un adversaire de ton niveau ou étranger à Kiri, ça aurait pu très bien fonctionner. Mais malheureusement j’ai tout autant que toi l’habitude de ce genre de brume, et en plus de ça je suis plus rapide que toi… Va falloir m’en montrer plus que ça si tu veux espérer m’atteindre, et surtout si tu veux me prouver que tu es digne de ce bandeau ! » Lui dis-je en ricanant et en enchainant des signes avec mes doigts pour préparer mon attaque suivante. J’aurais pu lancer l’assaut de suite mais mon but n’était pas de finir cet affrontement rapidement mais de laisser Koro faire ses preuves.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mer 8 Mar - 23:15

La brume était épaisse et j’avais élaboré un plan d’attaque, je m’élançais à vive allure en direction d’Adachi mais mon enthousiasme fit vite remplacé par de la surprise. Ce n’était pas un, mais beaucoup d’adversaires que je pouvais voire devant moi. Cependant, je devais garder l’effet de surprise et attaquer de front, même si je doutais qu’un juunin comme lui avait déjà contré ma technique. Je décidai d’y aller seul sans mon clone. Je vins à bous d’un, deux, trois, quatre puis cinq clones. Ils n’étaient pas résistants mais avaient le mérite d’être nombreux et je devais rester prudent au cas où le vrai Adachi se cache parmi eux. Mon clone lui me permettait de me couvrir en cas d’attaque surprise.


Tout à coup retentis une voix tapis dans la brume. « Pas mal l’idée de se dissimuler dans le brouillard, Koro. Contre un adversaire de ton niveau ou étranger à Kiri, ça aurait pu très bien fonctionner. Mais malheureusement j’ai tout autant que toi l’habitude de ce genre de brume, et en plus de ça je suis plus rapide que toi… Va falloir m’en montrer plus que ça si tu veux espérer m’atteindre, et surtout si tu veux me prouver que tu es digne de ce bandeau ! » Les adversaires devant moi étaient tous de simples clones ? Je devais changer de stratégie. Je fis à nouveaux appel à ma technique Mizu Bunshin no jutsu. Cette fois-ci j’en fis apparaître trois de plus. Mes clones et moi étions cinq. Trois de mes clones allaient s’occuper des clones d’Adachi. Quant à moi et mon quatrième clone  devions trouver l’original. Cette fois-ci mon clone attaquerait à ma place, je ne devais pas prendre trop de risques.  Il sortit deux kunais, un pour chaque main et se mit à chercher mon adversaire. Pendant ce temps je me concentrais pour établir un plan et pour récupérer du chakra car à mon âge faire appel à plus de trois clones était assez difficile pour quelqu’un de sang et de constitution normale comme moi.


Mes trois clones vinrent à bout des fameux clones d’Adachi et me rejoignirent, il devait surement y aller tranquille pour utiliser de simples clones. Mes trois clones se regroupèrent autour de moi en position défensive. Je savais que j’allais perdre mais je devais montrer ma botte secrète à mon nouveau sensei pour lui montrer que j’étais digne de son enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 9 Mar - 0:21




Koro venait d’attaquer de front les clones que j’avais fait apparaitre, copies qui n’étaient là que pour faire acte de présence et distraire mon élève. Ils disparurent un à un dans un petit nuage de fumée parmi tout cet épais brouillard autour de nous. Tout à coup, une silhouette s’approcha de ma position, armé d’un kunai dans chaque main, Koro était en train de me chercher, bonne initiative, en espérant qu’il ait été assez malin pour ne pas s’être déplacé de lui-même, et donc prendre énormément de risque à s’exposer à une attaque frontale. Je projetai immédiatement une dizaine de  « Chidori Senbon » sur le Genin qui fut de suite électrocuter avant de se liquéfier au sol, j’avais vu juste, mon apprenti avait été astucieux. Il m’avait pris un peu de court en essayant de desceller le véritable beau et fort Adachi. En effet, je ne voulais pas utiliser tout de suite ma technique que j’avais pris soin de préparer juste quelques instants avant. Après la liquéfaction de son clone aquatique, plusieurs minutes s’écoulèrent, nous patientons tous les deux chacun de notre côté. Nous attendions chacun que l’autre vienne à nous, Koro tentait donc une tactique un peu plus défensive cette fois-ci. Pas de soucis, s’il veut que j’attaque je vais le faire avec plaisir. Je dégainai immédiatement quatre kunais avec ma main gauche, et de l’autre je sortis le même nombre de notes explosives. Je fis un bond en l’air avant de projeter mes parchemins accrochés aux lames en direction du centre de ce mur de brume. J’avais envie de lui rajouter un peu plus de pression sur les épaules, même si les explosions ne seraient peut-être pas directement à côté de lui, le bruit des détonations devrait attirer son attention.
 
Dès que mes pieds touchèrent le sol, je m’élançai de suite à vive allure dans ce brouillard, kunai à la main afin de débusquer mon élève. Place à l’offensive. Je pu l’apercevoir, ou plutôt les apercevoir, ils étaient quatre, encore des clones. Décidément, ce duel n’avait l’air de tourner qu’autour de ce genre de jutsu. Il savait se servir de cette technique c’est bien, mais maintenant il était temps de le tester au corps à corps, voir comment il se défendrait. D’un geste très rapide, je me mis à tenter de trancher le torse du premier Koro face à moi. Oui j’ai bien dis trancher, de base je voulais plutôt le lui planter en pleine face mais cette pulsion aurait pu lui couter la vie s’il s’avérait être le véritable Genin… C’est vraiment difficile de retenir ses coups ! Bref. Comment allait-il riposter à mon attaque ? Et celui que ma lame à toucher était-il une copie ou était-ce l’original ? La suite au prochain épisode !
 
« C’est tout ce que t’as dans le ventre ?! » Ce fut mes dernières paroles que je lui adressai avant de clôturer ce chapitre sur notre combat. Mon petit doigt me disait que notre affrontement n’allait plus durer très longtemps… L’écart de niveau était trop élevé, et vous savez bien que j’aime me battre mais sans véritable opposition je ne m’amuse pas. Par contre, ce qui était drôle dans ce duel, c’était plutôt le fait de pouvoir me jouer de mon élève, j’ai vraiment hâte de voir sa tête quand le mot « Recalé » lui sera dit, ce sera compliqué de ne pas rire. Méchant moi ? Non, juste taquin.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 9 Mar - 22:48

En position défensive dans ce brouillard, mes clones et moi attendions le bon moment pour riposter. Nous étions attentifs aux moindres sons et aux moindres ombres se déplacant dans cette épaisse brume. Soudain plusieurs explosions se firent quelque part sur ma gauche… Heureusement qu’il ne m’a pas touché avec cette attaque, sinon s’en était finis de moi. Cela montre bien qu’il s’impatientait. Mais ma technique n’était pas encore prête et je n’avais jamais eu à l’utiliser en situation de combat réelle. Pendant ma réflexion, mon adversaire ne resta pas les bras croisés et me trouva enfin. Il arrivait lancé sur mon flanc droit et d’un coup de kunai vif et redoutable me trancha au niveau du torse.


Du moins c’est ce que je voulais faire croire. J’eu juste le temps de faire une permutation avec un petit baril se trouvant à quelques mètres de là. Il n’avait pas l’air surpris lorsqu’il me demanda :« C’est tout ce que t’as dans le ventre ?! ».


Mais cette fois c’était la bonne, place à la riposte ! Mes trois clones se trouvant en face d’Adachi sortirent leurs kunai, un dans chaque main et foncèrent tête baissé vers notre adversaire. Ma technique était prête, j’avais rassemblé suffisamment de chakra dans mes pieds grâce au temps gagné par le brouillard. Je fis un bond assez impressionnant, il faut l’avouer et une fois en l’air en faisant très vite les signes de la technique Mizu Bunshin no jutsu je pu invoquer deux autres clones.


C’était l’assaut final, ma réserve de chakra s’était quasiment épuisée. Mon but était de lui mettre juste un coup. Mes deux clones et moi avions pris un kunai dans chaque main, nous étions prêts.  Au moment où les trois clones se trouvant sur terre arrivait à quelques centimètres de mon adversaire je lançai une phrase du genre : «  Et ; toi en bas ! Lève les yeux ! » Je m’étais un peu inspiré du tempérament d’Adachi j’avoue. C’était une attaque simultanée qui se préparait, six Koro chacun équipés de kunais dans chaque main fonçaient à vive allure vers mon nouveau sensei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Ven 10 Mar - 14:50

 
Ça aurait pu en être fini de ce combat face à Koro avec ce coup de kunai que je venais d’asséner au niveau de son torse, mais mon élève était une nouvelle fois assez malin pour s’en sortir à l’aide d’une permutation avec un baril. Il m’envoyait ravi, il était un minimum stratégique et c’est une qualité pour un shinobi, sans ça c’est la mort assuré généralement. Soudain, les trois autres Genins autour de moi sortirent un kunai et se mirent à me charger. Et en plus de ça, une voix retentissait, voix qui avait l’air de venir d’au-dessus de moi. « Et, toi en bas ! Lève les yeux ! » S’écria le jeune diplômé de l’académie. Quelle arrogance, mais j’aime ça, après tout je suis un maitre dans cet art. Bref, il fallait que je réagisse très vite pour me sortir de ce guet-apens que venait de me tendre l’apprenti ninja. Car au même moment où il m’avait adressé la parole, il créa deux autres clones à ses côtés, eux aussi munis d’un kunai, et ces trois-là étaient en train de bondir dans ma direction. Très vite, je fis une suite de mudra et fit apparaître un lion de foudre guidé par ma main gauche, c’était la technique du Kaminari Inu. Et d’un mouvement latéral avec mon bras, le félin se mit à foncer à pleine vitesse sur les trois copies de Koro qui étaient autour de moi, qui disparurent aussitôt à nouveau en se liquéfiant comme le précédent. Faire apparaître autant de clone pour un Genin force le respect, mais cela prouvait aussi qu’il n’avait sans nul doute plus énormément de chakra, et ça c’était à mon avantage, car il ne pourrait plus riposter à ma contre-attaque. Quand le trio atterrit pour mettre un terme à ce combat avec leur kunai, j’attendis que le coup soit porté pour échangé mon corps avec le baril à ma place, ce même baril avec qui il avait permuté quelques minutes avant. Désormais s’en était finit de ce duel.
 
J'enchaînai à la suite plusieurs signes avec mes mains, les mêmes dont j’avais fait usage pour me défaire du clone du Genin qui me cherchait dans cette épaisse brume. Vous vous doutez donc bien que ma technique suivante, et surtout la dernière allait être le « Chidori Senbon ». Mes mains se mirent à briller, entourées d’un aura bleu aux tons très clairs, se rapprochant presque du blanc. Et d’un geste vif avec mes deux mains, je balançai une trentaine de senbon Raiton dans la direction du trio. L’avantage que j’avais était qu’il m’avait montré lequel était l’orignal lorsqu’il fit apparaître les deux copies pendant son saut. Je n’avais donc nul besoin de retenir mes coups. Une dizaine de chaque s’en alla dans la direction des deux clones qui se liquéfièrent à nouveau. Les dix restants eux, se dirigèrent au pied du Koro original et disparurent aussitôt touché le sol.

« Mmh… Tu t’es bien battu. Tu m’as presque inquiété pendant une seconde. Tu me force tout de même à réfléchir à ton avenir… » Lui dis-je en affichant un regard très sérieux. C’était mon moment de gloire à présent, j’allais m’amuser à lui mentir pour voir son visage se décomposé. Après quelques secondes de fausse réflexion, Je me mis à sourire, un rictus rassurant pour que ma blague passe encore mieux. « J’ai le plaisir de t’annoncer que tu es… recalé ! » Lui annonçai-je en effaçant ce sourire que j’avais sur le visage. Je devais surement être acteur dans une autre vie, j’adorais me prêter à ce jeu-là. J’attendais impatiemment sa réponse et sa réaction. Je me retenais de ricaner.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Lun 13 Mar - 18:26

L’attaque parfaite, il n’aurait pas pu esquiver. Il était occupé à attaquer mes trois clones attaquant au sol avec sa technique Kaminari Inu, qui était un lion de foudre qu’il guidait avec sa main gauche. Les trois clones furent détruits d’un simple geste de la part d’Adachi, une attaque offensive dans mon répertoire telle que la sienne ne me ferait pas de mal. A ce moment-là, j’arrivais sur lui à vive allure avec mes deux clones restant et nos kunai se plantèrent dans son corps. Mais d’un coup, un nuage de fumé apparut et je vis le baril que j’avais utilisé lors de ma précédente permutation. Quelle poisse, il avait retourné ma propre technique contre moi.


J’eu à peine le temps de me tourner vers mon adversaire que je vis comme des aiguilles de chakra électrique foncer sur mes clones et moi. Mes deux clones furent touchés et se sont liquéfiés tandis que moi, j’avais été épargné, les aiguilles s’étaient écrasées au sol devant moi.


- Ouf ! Je l’ai échappé bel … - pensais-je.


Adachi me lança comme des félicitations, si j’ai bien compris, c’était assez étrange, ses mots étaient : « Mmh… Tu t’es bien battu. Tu m’as presque inquiété pendant une seconde. Tu me force tout de même à réfléchir à ton avenir… ». Il avait l’air sérieux, c’était bon signe. Après quelques minutes de réflexions, il eut un petit sourire. J’étais content car ce sourire signifiait beaucoup de bonnes choses pour moi.  « J’ai le plaisir de t’annoncer que tu es… recalé ! » … Euh … comment vous dire, son sourire avait disparu et il venait de m’annoncer que j’étais recalé.  Choqué, déçut, en colère et triste (oui  oui c’est possible), je lui demandai : « Pourquoi ? Il y a-t-il une raison ? J’étais plutôt bon à l’académie, j’ai utilisé tous ce que j’ai appris dans ce combat… alors pourquoi ? » La colère et la tristesse se faisaient de plus en plus fortes. Cependant un shinobi doit cacher ses émotions. Je m’efforçais de montrer que je n’étais pas déçu, mais la colère ça ne se contrôle pas comme ça sans entraînement. Sans lui laisser le temps de répondre, je donnai un coup de poing dans le baril qui se brisa en une dizaine de morceaux avant de me tourner à nouveaux vers Adachi : « Si tu veux que le combat continu, je me battrais jusqu’à la mort pour te faire changer d’avis ! »


Pour pouvoir réaliser mes objectifs, je devais absolument devenir un shinobi et je n’aurais reculé devant rien. Cependant, mes réserves de chakra étant faibles, c’était stupide, irréfléchi et dangereux. Qu'allait-il se passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 14 Mar - 1:19




« Pourquoi ? Il y a-t-il une raison ? J’étais plutôt bon à l’académie, j’ai utilisé tout ce que j’ai appris dans ce combat… Alors pourquoi ? » Me questionnait-il avant de tout de suite enchainer par une autre phrase. « Si tu veux que le combat continu, je me battrais jusqu’à la mort pour te faire changer d’avis ! » Dit-il avec détermination. Voilà le genre de réaction que j’aimais. Je l’avais piqué dans sa fierté et il avait réagi de la meilleure des manières. Avant de me dire cette seconde phrase, il m’avait aussi montré son énervement en tapant du poing sur le fameux baril, qui éclatait suite au choc. Le gamin me plaisait déjà un peu plus. J’avais un peu peur qu’il soit un peu trop gentil à mon goût. J’hésitais entre continuer ce petit jeu-là en lançant une attaque ou bien lui avouer de suite la vérité. Je ne vous cache pas que je jubilais intérieurement quant à sa réaction, et ça allait être pour ça que j’allais choisir la deuxième option. J’ai pu juger sa façon de combattre et en plus de ça, sa détermination, que demander de plus.
 
« Je suis content que tu réagisses de cette manière, c’est exactement ce que j’attendais de toi. Garde ces qualités qui sont la détermination et la bravoure, c’est important. Si ça peut te rassurer petit, je déconnais tu n’es pas recalé ! » Lui dis-je en éclatant de rire, je me retenais depuis un moment et là c’était le moment de tout lâcher. La plaisanterie avait assez duré pour mon élève, il fallait bien que ça s’arrête un jour. Je m’étais joué de ses émotions et ça me plaisait, en espérant qu’il ne l’ait pas mal pris bien sûr même si au fond je m’en foutais un peu de ça. Ce combat avait duré un certain temps et je commençais à avoir le ventre qui crie famine… Une seule solution à l’horizon.
 

« Ecoute, tes batteries doivent être très faible avec ce que tu as fournis dans ce combat, si tu veux on peut aller manger un bout ensemble. Et si tu veux pas bah tant pis pour toi… Parce que moi je crève la dalle là ! » Lui proposais-je en souriant. Mon ventre gargouillait et ça s’entendait. Vivement le repas ! 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 14 Mar - 22:58

« Je suis content que tu réagisses de cette manière, c’est exactement ce que j’attendais de toi. Garde ces qualités qui sont la détermination et la bravoure, c’est important. Si ça peut te rassurer petit, je déconnais tu n’es pas recalé ! »


Voilà la merveilleuse phrase qui illumina ma journée. Cette manière de le dire en riant ; Adachi avait un sens de l’humour assez… diabolique dans le bon sens du terme, j’avoue qu’avec du recul, je trouve ça drôle aussi mais sur le moment j’avais plutôt la tête à ma première victoire, c’est-à-dire démontrer mes capacités et ne pas être recalé. Cependant, je devais me venger mais comment ?


Son ventre se mit à gargouiller et il s’adressa à moi : « Ecoute, tes batteries doivent être très faible avec ce que tu as fournis dans ce combat, si tu veux on peut aller manger un bout ensemble. Et si tu veux pas bah tant pis pour toi… Parce que moi je crève la dalle là ! »


J’avais faim, c’était pile ce qu’il me fallait pour reprendre des forces. Bingo ! J’avais enfin ma vengeance : « Ok pour le repas je meurs de faim mais c’est toi qui paye ! C’est pour la mauvaise blague, fais gaffe je suis rancunier. » Lui dis-je en souriant à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Ven 17 Mar - 14:53




« Ok pour le repas je meurs de faim mais c’est toi qui paye ! C’est pour la mauvaise blague, fais gaffe je suis rancunier. » Me disait-il d’un air enjoué. Pas de soucis pour ça, après tout je ne suis plus à un ryos prêt avec tout ce que je dépense en alcool. Il se définissait donc comme quelqu’un de rancunier, et bah il allait avoir des surprises à l’avenir, il ne se doute même pas de ce que je suis capable de lui faire faire comme activité, et là il aura de quoi m’en vouloir hehehe ! Mais pour l’instant, je vais garder le suspense. Reprenons, il était donc temps de partir en direction d’un des restaurants du village. Je lui fis un hochement de tête accompagné d’un sourire pour lui faire comprendre qu’il n’y avait aucuns soucis pour le paiement. Suite à ce geste, nous nous mirent en route tous les deux, l’occasion de faire plus ample connaissance sur le trajet. Je ne savais pas grand-chose sur le Genin, mis à part ce qu’il y avait d’inscrit sur sa fiche que l’on m’avait donné pour connaitre un minimum l’élève.
 
« Bon, sinon dis m’en un peu plus sur toi, je ne te connais que très peu. Ça m’intéresse. » Lui disais-je tout en continuant de marcher, les mains dans les poches. Il me tardait de savoir ce dont à quoi aspirait le Genin, son nindo, son histoire, et ce qu’il attendait de moi en tant que sensei. Non vous ne rêvez pas, je m’intéresse réellement à ce gamin, chose qu’habituellement je ne fais pas. Une première à tout. Une première à tout. Je réfléchissais déjà à ce dont j’allais manger, la gueule de bois était passée et ma faim commençait vraiment à se faire de plus en plus présente. Autre chose à laquelle je pensais, c’était dans quel bar de Kiri allais-je finir ce soir ? Quelle réputation devais-je avoir au village avec le nombre de soirées arrosées auxquelles j’ai participé. Ces rumeurs, certes fondées, allaient surement parvenir aux oreilles de mon élève un jour ou l’autre.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 21 Mar - 20:47

« Bon, sinon dis m’en un peu plus sur toi, je ne te connais que très peu. Ça m’intéresse. »


Cette question me pris de court car je n’avais jamais pensé à qui j’étais … Que dire, il fallait que je commence par le début, là où tout a commencé.


« Comment dire ? J’ai grandi seul avec ma mère jusqu’à mes six ans où elle se trouva un compagnon. Tenshi Minazuki, ce nom te parle peut être ? J’ai en effet pris le nom de ce monsieur pour me rapprocher du monde shinobi car il est difficile de devenir un shinobi avec un nom méconnu. Même si il n’est pas des plus célèbres, il avait un lien avec  et c’était là le plus essentiel. De plus, c’est lui qui m’a initié à l’art ninja. Du moins aux bases ainsi que mes deux techniques que tu as pu voir lors de notre affrontement. »


Je venais de raconter brièvement ma vie, mais il fallait que je lui fasse comprendre qui je suis réellement, quelles sont mes intentions.


« Je, j’ai … Ahh ! Je ne sais pas comment m’expliquer ! J’ai deux objectifs dans la vie, le premier est de devenir très fort, toujours plus fort pour pouvoir protéger ma famille, mes amis et les habitants du village, je me moque totalement des missions diplomatiques, de la guerre et de l’argent. Mais il faut forcément passer par là pour rencontrer des personnes fortes pour que je puisse m’améliorer.
Mon deuxième objectif reste personnel et je ne t’en parlerais qu’une fois le moment venu. Ne t’enflamme pas, ça n’a rien d’extraordinaire. Pour ce qui est des combats, tu as tout vu, je n’ai aucun autre jutsu en stock. »



Je parlais beaucoup c’est vrais. Mais j’y peux rien, c’est moi quoi !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 21 Mar - 23:55






« Je ne suis pas trop d’accord avec toi sur le fait qu’il vaut mieux avoir un nom pour être shinobi. Connais-tu un Tatsu mis à part moi ? Mon père était un ninja lui aussi, mais je pense que mis à part ses frères d’armes, personne ne le connait vraiment. Pour moi, on nait shinobi, on ne le devient pas. Soit tu as ça dans le sang, soit tu peux aller finir épicier ou vendeur de fringues dans une boutique. Ah et pour répondre à ta question, non ça ne me parle pas du tout. Je ne connais que très peu de monde ici. » Ce détail dont il m’avait fait part ne me plaisait pas trop, enfin c’était un avis complètement divergent au miens. On à l’âme d’un ninja ou on ne l’a pas, ça ne s’obtient pas. Je m’étais sentis obligé de rétorquer suite aux propos tenus par Koro, et puis au moins ça fait un peu de dialogue, ça fait de mal à personne me direz-vous. Nous continuions de marcher dans le village, tout en discutant. Bon, pour ce qui était d’abréger ça n’avait pas l’air d’être son fort. Il venait à nouveau de me faire un long discours, presque interminable, c’était l’impression que ça me donnait. Il avait l’air encore innocent, peut-être pas assez de vécu, ce qui était normal à cet âge-là généralement. Il ne se doutait peut-être même pas qu’il avait déjà sans doute vécu les meilleurs moments de sa vie de shinobi. A partir du moment où on reçoit un bandeau, c’est de là que les problèmes commencent, et c’est là qu’il faut savoir y faire face. Il n’a plus vraiment d’amis dans ce monde-là, juste des coéquipiers et des adversaires à éliminer.
 
« Dis-moi… A l’académie on doit surement vous dire qu’être un shinobi c’est le top non ? Car crois-moi, ça ne l’est pas… Tu devras faire face à des menaces dont tu n’imagines même pas, et je peux même te dire que parfois, ces menaces-là ne viennent même pas de tes ennemis. Ton cercle d’amis, si tu en as, de ta famille, de tes proches et même de tes alliés… Ça peut venir de partout et tu ne t’en doute même pas. Va falloir que tu sois prêt à faire des choses dont tu n’as pas idée, des choses horribles. Pour être un ninja, il faut un mental d’acier, un mental à toute épreuve. » Je ne voulais pas lui faire peur, mais juste lui partager ma vision des choses et lui mettre la vérité en face. Son innocence le perdra. Il faut savoir être méfiant dans cette vie, autant de ses ennemis que de ses amis.
 
« Bon par contre, il va falloir étoffer ton arsenal de technique parce que si tu n’en connais que deux… On ne va pas aller loin. Je t’aiderais pour ça, si déjà on doit aller en mission je ne veux pas avoir à tout faire. » Lui dis-je en esquissant un léger sourire et en rigolant un peu, histoire qu’il ne me prenne pas au sérieux, car au fond je l’étais vraiment. Déjà qu’on fera surement des missions de rang faibles, ce ne sera pas à moi de me bouger, c’est lui qui doit apprendre, pas moi !

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mer 22 Mar - 21:56

« … Ah et pour répondre à ta question, non ça ne me parle pas du tout. Je ne connais que très peu de monde ici. »
Nous n’étions pas vraiment d’accord sur ce sujet mais j’en conclus que par son expérience, il avait surement raison. Enfin c’est vrais qu’il existe deux types de shinobi, ceux qui ont ça dans le sang et ceux qui en veulent. Parfois c’est même les deux en même temps. Ai-je ça dans le sang? Qui sait ?« … Pour être un ninja, il faut un mental d’acier, un mental à toute épreuve. » Plus ça allait, plus j’avais l’impression qu’il me faisait la morale, c’est bon je ne suis plus un enfant… Ses mots m’avaient un peu mis en rogne. « Bon par contre, il va falloir étoffer ton arsenal de technique parce que si tu n’en connais que deux… On ne va pas aller loin. Je t’aiderais pour ça, si déjà on doit aller en mission je ne veux pas avoir à tout faire. » Il fit un sourire que je ne compris pas, était-ce là un signe d’hypocrisie, de moquerie ou de joie … J’ai du mal à le cerner…


« Je pense que tu as tort ! La confiance envers ses coéquipiers comme tu le dit, c’est ce qui soude une équipe, un clan, un village et une famille. Je suis peut être idiot, mais je préfère mille fois mourir idiot que me méfier des gens que j’aime. » Ces mots venaient du cœur et je n’aurais pas pu me retenir de répondre aux arguments de mon sensei. « Bon, sinon, je pense que tu as raison. Je dois apprendre de nouvelles techniques et peut-être même en inventer si j’en ai la capacité. Et ne t’inquiète pas, je suis prêt pour les missions ! » Ça en devenait presque amusant comme dialogue.


Après avoir marché et conversé une dizaine de minutes, nous sommes arrivés dans une ruelle remplie de restaurants, où allions nous manger ? « Comme c’est toi qui paye, je te laisse choisir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 23 Mar - 12:36



Nos avis continuaient de diverger, il avait une vision tout autre des choses tout autre que la mienne. Mais avec toutes ses réponses, je ne pouvais que m’efforcer de croire qu’il était encore trop jeune pour comprendre, trop naïf, trop innocent. Mais au moins, il avait du répondant, il avait rétorqué sa manière de pensée avec une telle détermination, l’envie de croire en ses propos. De toute façon, je pense que sur ces points là nous ne serons jamais d’accord, faire confiance à quelqu’un c’est être capable de lui donner une lame et de lui tourner le dos, et ça ce n’est vraiment pas pour moi. « Bon, sinon, je pense que tu as raison. Je dois apprendre de nouvelles techniques et peut-être même en inventer si j’en ai la capacité. Et ne t’inquiète pas, je suis prêt pour les missions ! » Me disait-il. Il était au moins conscient que son panel de technique n’était pas du tout étoffé. Heureusement qu’il maitrisait lui aussi l’affinité Suiton, sinon je n’aurais pu lui transmettre quelques jutsu que j’ai pu apprendre, récemment en plus de ça.
 
Nous étions maintenant arrivés dans la fameuse ruelle du village, où se situaient de nombreux restaurants. Enfin ! J’avais une telle faim ! Il me laissait le choix en plus de ça. Bon, il fallait que j’évite les enseignes où je suis un peu trop connu, non pas pour des non-paiements car j’honore toujours mes dettes, mais plutôt pour ma réputation de bon vivant… En effet, je me suis déjà pris quelques cuites dans certains de ces lieux-là. « Je te propose d’aller au restau au bout de la rue, ils font de bonnes nouilles ! » Et surtout, ils ne me connaissent pas vraiment, c’était surtout ça l’important. Koro n’avait pas besoin de connaitre ma réputation aujourd’hui, elle viendra à ses oreilles un jour, mais pas aujourd’hui. Donc il nous fallait encore traverser toute la rue avant de pouvoir nos ravitailler, l’occasion pour moi  de lui répondre brièvement à ses premières déclarations.
 
« Tu en jugeras par toi-même lorsque l’un de tes proches te plantera un couteau dans le dos, tu repenseras peut-être à mes paroles si par malheur ça devait t’arriver un jour. » Lui rétorquais-je d’un air très sérieux. Je savais de quoi je parlais, mais bon, nous n’avions pas la même expérience de la vie, il verra tout ça par lui-même en grandissant. 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 28 Mar - 21:44

Adachi venait de choisir le restaurant dans lequel nous allions manger, celui au bout de la rue. D’après ses propos, ils y font de bonnes nouilles et tant mieux j’avais une faim de loup. La rue était plutôt calme, le vent faisait venir de très bonnes odeurs dans mes narines du porc grillé, des ramens et autres spécialités. J’en avais l’eau à la bouche. Il me fit à nouveau part de sa vision des choses :

« Tu en jugeras par toi-même lorsque l’un de tes proches te plantera un couteau dans le dos, tu repenseras peut-être à mes paroles si par malheur ça devait t’arriver un jour. » Il avait l’expérience et ça faisait de lui quelqu’un de crédible, mais mon but était de changer tout ça, la confiance est à double sens donc si je ne fais pas confiance aux autres, pourquoi me feraient-ils confiance ? Il fallait que je le fasse changer lui aussi mais chaque choses en son temps, j’allais éviter de continuer ce sujet sans issue.

J’avais une question que je gardais pour moi lors de mes années à l’académie et là c’était, je pense, le bon moment de la poser à quelqu’un qui devrait pouvoir y répondre. « Adachi ? Je voudrais savoir s’il est possible de ne pas avoir de regrets lorsqu’on tue quelqu’un ? Je sais qu’un shinobi dois tuer lors de certaines missions et j’ai peur d’avoir des regrets si ça m’arrive … » Ma voie avait un peu changé car c’était un sujet sérieux et je redoutais un peu sa réponse, et si c’était un oui ? Comment faire ? J'étais plutôt du genre à me torturer l'esprit avec pleins de questions, mais la curiosité n'est elle pas un signe de sagesse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Sam 1 Avr - 10:14




« Adachi ? Je voulais savoir s’il est possible de ne pas avoir de regrets lorsqu’on tue quelqu’un ? Je sais qu’un shinobi doit tuer lors de certaines missions et j’ai peur d’avoir des regrets si ça m’arrive… » Voilà l’interrogation que venait de me poser le Genin pendant notre marche. Ce fut une question pertinente. Pour lui donner une réponse, il fallait que je prenne du recul, que je lui donne le point de vue d’une personne « normale » si je puis dire… Je n’étais pas le mieux placé pour lui donner ce genre d’explication. Non par manque d’expérience, au contraire peut-être car j’en avais de trop ? Et que tuer était un presque un besoin pour moi si je ne m’abuse. « Mmh… Je pense que pour ton cas, tu éprouveras des regrets. Ce n’est pas méchant mais tu es jeune et tu as l’air d’être plutôt gentil. Ôter la vie n’est pas une chose facile, mais c’est une étape que tu devras malheureusement affronter un jour ou l’autre. Après, je pense qu’il y a des personnes que ça ne gêne pas du tout, pour qui c’est plutôt habituel. Je ne veux pas te faire peur, mais c’est mon cas, je n’ai pour l’instant jamais exprimé le moindre remord. » Lui rétorquais-je. Ce gamin arrivait tout de même à me faire parler, je ne suis pas antisocial mais me voir aussi bavard ce n’est pas dans mes habitudes. Bref.
 

Enfin arrivés au restaurant que j’avais recommandé à mon élève, il nous fallait maintenant attendre que l’on nous place à une table. La douce odeur des plats qui circulaient depuis la cuisine jusque dans la salle se faisait ressentir, au point de me mettre l’eau à la bouche. J’étais déjà impatient de m’installer et de commander mon repas, j’allais en faire qu’une bouchée au vu de ma faim. Un homme vint nous installer à une table, accompagné d’une carte des plats proposés par l’enseigne. Mon choix était déjà fait : des nouilles avec du porc grillé. Simple certes, mais c’était une valeur sûre, et j’avais tellement faim que je n’avais pas envie de réfléchir à quel assiette ou bol choisir. « Fais le plein de force, on va surement partir en mission très bientôt, peut-être pas aujourd’hui même mais on sait jamais. Ça peut aller très vite. » Disais-je à Koro en esquissant d’un petit sourire. On ne m’avait pas assigné un élève juste comme ça. J’étais même pratiquement sûr qu’un ordre de mission allait parvenir jusqu’à moi dans quelques temps. 

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Mar 4 Avr - 22:44

« Mmh… Je pense que pour ton cas, tu éprouveras des regrets. Ce n’est pas méchant mais tu es jeune et tu as l’air d’être plutôt gentil. Ôter la vie n’est pas une chose facile, mais c’est une étape que tu devras malheureusement affronter un jour ou l’autre. Après, je pense qu’il y a des personnes que ça ne gêne pas du tout, pour qui c’est plutôt habituel. Je ne veux pas te faire peur, mais c’est mon cas, je n’ai pour l’instant jamais exprimé le moindre remord. » Et il avait surement raison, j’étais faible sur le plan émotionnel, mais je sais que si ma famille était en danger, je n’hésiterais pas une seconde. Par contrer tuer un homme qui a une famille pour une histoire dont je ne suis même pas au courant des faits…



M’enfin, nous arrivions au restaurant où l’on nous plaça à une table. Je regardais la carte que le serveur nous avait donnée au moment de nous installer et je remarquai qu’il y avait beaucoup de choix… Super … Je suis un indécis et c’était pour moi comme un combat. –Hum ? Des nouilles au porc ? Au poulet ? Aux fruits de mer ?- C’est là que je vis en bas de la page, un bol spécial regroupant cinq aliments servis également avec le bouillon de notre choix.



Adachi avait l’air sûre de son choix, il n’attendait surement que moi. Une fois mon choix effectué, j’ai fermé la carte du restaurant que je plaçai sur le côté de la table. Adachi me dit alors : « Fais le plein de force, on va surement partir en mission très bientôt, peut-être pas aujourd’hui même mais on sait jamais. Ça peut aller très vite. » Super ma première mission, je n’attendais que ça. Je n’eut pas le temps de lui répondre, un serveur était là et nous demanda si nous avions choisis. Comme Adachi avait l’air d’avoir fait son choix, je répondis au serveur : « Oui ! Pour moi ce sera des nouilles spéciales avec du porc, du poulet, des champignons, du bambou et du narutomaki avec un bouillon de poulet à la menthe. Ah et je veux bien du lait de soja en boisson s’il vous plaît ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 6 Avr - 0:49




« Oui ! Pour moi ce sera des nouilles spéciales avec du porc, du poulet, des champignons, du bambou et du narutomaki avec un bouillon de poulet à la menthe. Ah, et je veux bien du lait de soja en boisson s’il vous plait ! » Répondait-il au serveur qui attendaient patiemment son choix. Même là c’était un vrai moulin à parole, mais en tout cas il avait l’air d’avoir faim le gamin. Au moment de sa décision, je ne pus m’empêcher de me demander où il pouvait mettre tout ça dans son petit corps, il allait manger deux fois plus que moi et j’étais surement deux fois plus large que lui… « Je prendrais juste des nouilles accompagnés de porc grillé. Et puis la meilleure bière de la maison. » Disais-je au serveur, j’étais impatient que nos repas soient servis mais encore plus pour ma bouteille qui devait arriver elle aussi. J’avais soif et il n’y a rien de mieux qu’une bonne bière pour se désaltérer ! L’eau me direz-vous… Je vous répondrais que ça fait rouiller !
 
Quelques minutes plus tard, les plats arrivèrent accompagnés de nos boissons. Il était leur de passer à table, enfin ! « Bon appétit ! » Ce fut mes derniers mots avant de me mettre à dévorer mon bol de nouilles ! C’était tellement bon ! Et puis l’odeur dans le restaurant m’avait donné une telle envie de ces petites pâtes !
 
« Pour en revenir à notre probable future mission, ne prévois rien d’important dans les jours qui viennent, pas de sortie en famille ou je ne sais quoi de ce genre. La mission passera en priorité quoi que tu fasses, tu peux le comprendre je pense. » Lui disais-je pendant le repas. Quelques minutes passèrent avant qu’un messager vint s’approcher de moi et me filer un petit papier. Qui pouvait bien avoir un message pour moi à cette heure-ci ? Et en plus en venant me déranger pendant un repas avec mon nouvel élève… J’espérais que ce soit important au moins ! Et ça l’était, je l’ouvris et pris note de ce que j’avais à faire. « Bon bah après ce repas je vais devoir te laisser vaquer à tes occupations, j’ai quelque chose d’important à faire. » Annonçais-je à Koro d’un air très sérieux. Je ne pouvais lui en faire part pour l’instant, mais il serait très vite mis au courant.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Lun 10 Avr - 19:59

Hum.. Ces nouilles! Elles étaient tellement bonnes que je décidai de prendre mon temps pour les manger. Ce bouillon était parfumé avec soin, on sentait que le cuisinier aimait son travail. Enfin... j'étais affamé et je n'avais pas pour habitude d'aller au restaurant donc ce n'est pas étonnant. Imaginez un bon bol de nouilles délicieusement parfumé, trempée dans un bouillon divin.... Délicieux!


Comme pour couper mon excitation que je peinais à cacher, Adachi pris la parole pour me briefer sur la suite: « Pour en revenir à notre probable future mission, ne prévois rien d’important dans les jours qui viennent, pas de sortie en famille ou je ne sais quoi de ce genre. La mission passera en priorité quoi que tu fasses, tu peux le comprendre je pense. » Ce à quoi je répondis: « Evidemment que je le comprend! Je suis prêt tant que la mission est au minimum à mon niveau, ce qui est en dessous je le laisse volontiers.»


Un homme approcha d'Adachi discrètement pour lui donner un message. J'imagine qu'il venait du Mizukage. Adachi le déplia et commença à le déchiffrer. « Bon bah après ce repas je vais devoir te laisser vaquer à tes occupations, j’ai quelque chose d’important à faire. » Son ton avait changé, il était moins décontracté, il paraissait plus sérieux. «Et bien OK, j'ai quasiment finis et j'ai deux trois choses à régler avant de rentrer mais rien de bien long ne t'en fais pas! Si il y a besoins de moi je serais là.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 13 Avr - 13:32




« Tu sais que la plupart des Genins commencent avec des missions à la con, comme aller chasser un ours qui rode dans les villages voisins, des conneries du genre tu vois ? Je ne sais pas ce qu’on va avoir comme mission mais il faut s’attendre à tout. » Répondais-je à Koro qui avait réclamé une mission de son niveau, il fallait qu’il soit bien au courant du genre de boulot qu’on pouvait lui confier. Bref, mon esprit était plutôt tourné vers le petit papier que ce messager m’avait donné, j’étais plutôt impatient sur ce qui allait m’arriver exactement. Cela concernait aussi mon élève mais il le saurait en temps et en heures, pas besoin de tout dévoiler. Une fois le repas terminé, je me mis à appeler le même serveur qui nous avait amené nos plats, en lui demandant l’addition. « Bon, je vais te laisser, désolé de partir un peu précipitamment. » Disais-je à Koro face à moi, après avoir payé la note et en le saluant avec un petit clin d’œil.
 

Je pris ma veste accroché à ma chaise, l’enfila et m’en alla directement du restaurant, en prenant bien sûr le temps de saluer et remercier les employés de cette enseigne. J’avais plutôt bien mangé, et Koro aussi je pense, c’est ce qu’il avait laissé lire sur son visage. Déjà rien qu’à l’odeur et à la vue de son bol de nouilles, il était à la limite de baver ! En plus d’être bavard, c’est un estomac sur patte le môme. Bref ! Il était temps de passer aux choses sérieuses.

_ _ ___________________________________________ _ _

Tant que je respire, j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6787-adachi-tatsu#52121 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6785-adachi-tatsu#52122
Messages : 26

MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    Jeu 13 Avr - 19:19

Adachi me mis en garde sur le type de mission auquel j’allais surement avoir affaire. Il avait raison, chaque genin devait passer par là, surement pour apprendre à suivre des ordres, et aussi pour tester la cohésion en équipe. Mais je gardais espoir qu’il y ait une mission où j’allais affronter un adversaire au minimum du même niveau que moi.  Une fois le repas terminé, il appela un serveur pour pouvoir payer.



« Bon, je vais te laisser, désolé de partir un peu précipitamment. » Me disait-il. Il avait l’air pressé après avoir lu le petit message qui lui était adressé. Il paya la note, me fit un clin d’œil et se leva en prenant sa veste pour l’enfiler. Puis il partit. Je me suis retrouvé seul à ma table et je décidai de rester quelques minutes car  j’avais mal au ventre car j’avais encore eu les yeux plus gros que le ventre.



Quelques minutes plus tard et après m’être remémoré ce beau combat que j’avais eu avec Adachi, même si je n’avais aucune chance de le battre, je me levai, me repeignai en passant ma main dans mes cheveux. Il fallait que je passe à l’épicerie pour récupérer des légumes pour ma mère avant de rentrer. Je pris la direction d’une grande rue ou se trouvait deux trois échoppes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand l’innocence rencontre la perversion.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l’innocence rencontre la perversion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Mizu no Kuni :: Kirigakure no Sato :: Portes de Kiri-
Sauter vers: