Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Le Kurama se soumet à une Uchiha.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 27

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Mer 8 Mar - 21:09


Konoha, le village caché de la feuille abritant la force militaire du pays du Feu. La dernière fois que j’étais venu ici, c’était pour accompagner le Daymio venant élire le Hokage actuel. J’avais alors pu à loisir observer les prétendants au titre qui ne connaissaient même pas la véritable raison de leur convocation. Amateurs…

D’entre eux tous, c’était Murasaki Namikaze qui avait été retenu pour le job. Cette foutue Uchiha était la personne à qui je m’apprêtais a rendre visite. J’y étais évidemment forcé suite à ma démission des Ninjas Gardiens, mais il s’avérait que c’était aussi la prochaine étape de mon plan... J’entrais dans le bâtiment, passant devant les gardes qui me regardèrent sans me voir, gravi les marches donnant accès à l’étage, puis toqua a la porte du bureau…




Quelques heures plus tôt...

J’avais d’abord pris le temps de faire un tour du village sous le ciel étoilé avant d’aller prendre un verre dans un bar miteux. La clientèle de l’établissement était principalement composée de shinobis. Pour la plupart, l’alcool servait à oublier les atrocités commises en mission. Pour les autres, moi y compris… disons juste que sans ça la vie serait bien chiante.

Je m’assois à une table dans le fond, en prenant soin d’être face à la porte. Un vieux réflexe que toute personnes sensées devraient avoir. Pour tourner le dos au seul accès d’une piège à rats comme la pièce miteuse ou je me trouvais, faut sévèrement être con… D'ailleurs ce genre d’établissement ne devrait avoir que des places face à la porte ! Mais je m’égare...

Je commande du saké qui ne tarde pas à arriver sur la table. Apres cela, je sors un fiole de la poche intérieure de ma veste et verse le liquide transparent dans mon verre. Un petit assaisonnement de ma confection. De quelques tours de poignet, je le mélange a l’alcool avant de m’envoyer le tout dans le gosier. Les effets sont instantanés. Mes pupilles se dilatent, mon rythme cardiaque augmente, mon corps s’abreuve de sérotonine... Puis je profite de ma défonce en observant autour de moi.

La pièce est vraiment miteuse ! Les sièges sont vieux et usés par les innombrables culs qui sont venus s’y poser, le bar est littéralement poncé par les coudes des alcooliques du coin, et le plafond semble pouvoir tomber d’une instant à l’autre. Mais quelque chose attire réellement mon attention sur une banquette non loin de moi. Un petit livre que je reconnais avant même de le saisir ; un Bingo Book. Un Oinin avait du l’oublier la.

Je fais danser les pages entre mes doigts, me moquant intérieurement des gueules cassées présentes en photo. Des déserteurs, des ennemis du pays du feu, des assassins... Tout un tas de personnes au cul mis à prix par le gouvernement. Certains d’entre eux portent un mention « Capturé ». Ces pourris sont sûrement en prison ici même à l’heure qu’il est ! Mes yeux rouges se portent sur les compétences connues de ces troufions. Certains sont dotés de Kekkei Genkai, d’autres ont acquis leurs habilités à force d’entraînement, d’autres encore ne possèdent simplement rien de fou. Loosers !

Un des jutsus listés sur une page attire cependant mon attention. Le « Kage Bunshin no jutsu », réputé pour être la technique de clonage parfaite. Voilà une technique qui ne pouvait que m’être utile. Mes iris rouges remontent en haut de la page pour m'informer sur le propriétaire du jutsu… Sora Okinawa Uchiha. Un autre de ces fichus Uchiha. Ils avaient quasiment disparu et voilà que soudainement ; ils sont partout ! A coté de sa gueule posée sur le papier, la mention « Capturé » me met le sourire au lèvres. Il était temps d’aller tester la sécurité de la prison de Konoha…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 192

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Mer 15 Mar - 18:59


Le Kurama se soumet à une Uchiha

Juillet 119

Murasaki, à son bureau depuis l'aube, comme d'habitude, commençait à prendre un rythme convenable. Les dossiers passaient entre ses mains et la jeune femme parvenait maintenant à s'aérer l'esprit sans ressentir cet immonde sentiment de culpabilité qui la rongeait à ses débuts.

À Konoha, toujours aucune nouvelle de Megumi ni aucun signe des autres kages, pas même celle du Pays de l'Eau... Le silence et l'ignorance ne plaisaient guère à la Jûdaime, mais il lui fallait patienter. Tournant son regard vers le village bouillant de vie en ce bel été, la jeune femme se permit un mince sourire, ce temps gracieux accordé par leurs détracteurs permettait aux jeunes pousses de prendre en vigueur. Bientôt, Konoha rivaliserait à nouveau avec les grandes nations et même les progrès techniques venaient s'adjoindre aux efforts des clans dans cette tâche ardue.

Son regard accrocha un objet dans le ciel, un oiseau. Se levant de son siège, la Hokage franchit la porte du bureau et s'en alla quérir ce message avant de voir un nouveau konohajins manger son temps. Doléances, rapports, départ en mission, affectation des effectifs, trop de shinobis ne savaient faire dans le concis et ces palabres agaçaient celle qui n'aimait pas faire autrement qu'aller droit au but lorsque deux humains venaient au contact verbal.

Malheureusement, le pli n'était pas de grande importance et c'est déçue que Murasaki reprit la direction de son bureau. Le pas lent plus par économie thermique que par réelle paresse, la Hokage eut la surprise de trouver un homme devant sa porte. La stature était importante pour un shinobi, mais le tissu ornant sa hanche ne laissait pourtant guère de doutes quant à sa fonction. Que faisait-il ici ?

Conservant sa dynamique dans son pantalon d'été et sa veste courte, tatouage dissimulé par une bande cohésive bleue, Murasaki ne chercha pas à dissimuler sa présence lorsqu'elle se porta à une dizaine de pas de l'inconnu et pointa sur lui un regard aussi sobre qu'il lui était coutume d'arborer.

« Puis-je vous aider, monsieur ?

Il avait alors la main sur la poignée, prêt à entrer visiblement. Supposait-il sa supérieure sourde ? Murasaki s'approcha et put alors observer plus finement la physionomie de son interlocuteur. Tout de suite, les yeux rouges la happèrent. Une couleur si commune dans sa famille, mais qui éclairait étrangement le visage de cet homme dont la moindre singularité faciale sembla s'inscrire dans sa mémoire.

La Hokage déporta son regard après de trop longues secondes qu'elle ne s'expliqua pas et écarta la main inconnue pour ouvrir franchement la porte les séparant de son havre de paix. Là, elle subirait sûrement moins les effets de la chaleur, il lui semblait pourtant que le service technique était venu la semaine dernière pour contrôler la climatisation.

- Entrez, intima-t-elle d'une voix aussi autoritaire que d'ordinaire.

Par habitude, l'Uchiha ne s'était pas écartée, ni ne s'était offusquée de la faible distance séparant les deux combattants. Pourtant, le frôlement qui se dessina sur sa peau découverte causa un étrange frisson le long de sa colonne vertébrale. Il y avait quelque chose d'étrange chez ce shinobi autre que sa taille bien peu discrète pour sa fonction.

- Que désiriez-vous pour venir aussi inopinément ? J'ose espérer que c'est important. »

La kunoichi avait refermé la porte et pris place sur le siège qui lui avait été attribué quelques mois plus tôt. Ainsi séparés par l'épais mobilier de bois, concentrée sur ce qu'elle faisait de mieux, il lui semblait retrouver une certaine sérénité que la découverte du shinobi avait légèrement fait vacillé.




_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 27

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Mer 15 Mar - 19:45


Le Kurama venait de toquer a la porte. Il sorti de sa poche un petit flacon a partir duquel il vaporisa dans son cou une très petite quantité d'un liquide transparent. Après avoir attendu quelques secondes une invitation qui ne vient jamais, Takeda posa sa main sur la poignée, prêt a ouvrir le bureau, lorsqu'il se souvient qu'il devait faire bonne impression. L'homme préféra donc utiliser son sixième sens pour vérifier que la Hokage était bien présente. Personne n'était dans le bureau, mais il put cependant sentir une personne approcher sur sa gauche, arpentant le couloir. L'intrus n'eu pas a tourner le regard pour identifier la nouvelle venue, il avait déjà eu l'occasion de scanner cette signature de chakra, celle de Murasaki Namikaze.

_ Puis-je vous aider, monsieur ?

Un politesse que le Kurama n'attendait pas de la part de la Uchiha. L'effet des phéromones faisaient sans doute déjà effet sur la nouvelle venue...

_ Takeda Kurama, ancien ninja gardien.

Celle ci arrêta enfin de l'observer et l'approcha d'un pas décidé avant d'ouvrir la porte du bureau. Il sourit ; les phéromones fonctionnaient.

_ Entrez. lui demanda t'elle d'une voix autoritaire.

Ils entrèrent tout deux avant de s'installer.


_ Que désiriez-vous pour venir aussi inopinément ? J'ose espérer que c'est important.

Sans la faire attendre d'avantage, Takeda déposa un parchemin sur le bureau, bien en vue devant Murasaki.

_ Ce premier parchemin contient une technique secrète perdue de Konoha ; le Kage Bunshin. Sa place est dans les archives du village, je me vois donc dans l'obligation de vous la remettre. Quand a la façon dont je l'ai obtenu...

Ce fut au tour d'un second parchemin de se voir déposer sur le bureau.

_ ... vous le saurez en consultant ce sceau mémoriel. Il contient les souvenirs de Sora Okinawa. Vous pourrez y accéder en touchant le fuinjutsu après avoir effectué les mudras du singe, du cheval, du tigre, et du dragon. Je dois aussi vous informer que sa mémoire a été altérée, il serait donc prudent d'ouvrir un enquête sur les parties absentes de son passé.

Ce qui m'emmène a aborder un sujet des plus important ; la sécurité du village. Comme vous le savez peu être, ce "Sora" est emprisonné dans les geôles de Konoha, il ne m'a pourtant pas été bien compliqué de l'approcher. La prison est pourtant gardée par des ANBU d'élite. Loin de moi l'idée de vous dire quoi faire, je n'en suis pas qualifié, mais il me semble tout de même nécessaire de se pencher sur la question.

Oh ! Et un dernier point, ayant démissionné il y a peu des ninjas gardiens, je suis dans l'obligation de me mettre a votre service. J'attends donc vos ordres.


Pendant son monologue, Takeda avait pris l'air le plus charmeur possible. Même avec ses phéromones et les cadeaux offerts, il voulait a tout pris se rendre le plus attirant possible. Son plan en dépendait.



Quelques heures plus tôt...

Pour Takeda, s'infiltrer dans la prison de Konoha avait été simple comme bonjour. Son jutsu, Genzu, lui avait permis une fois de plus de se balader au milieu des gardes sans qu'ils ne puissent remarquer sa présence. Les murs n'avaient pas non plus été un obstacle pour lui grâce a Dochuu Eigyo. Le registre l'avait renseigné sur la localisation de la cellule de sa cible, cellule qu'il n'avait guerre mis de temps a trouver grâce a un plan présent dans le poste de garde. Le Kurama pouvait déjà sentir sa cible derrière les barreaux. Arrivé sur place, il avait placé un fuinjutsu dans le circuit de ventilation. Le sceau dégageait un flot continu de Seishin'anteizai, gaz somnifère de sa conception. Après cela, caché dans un mur a moins d'une dizaine de mètres de la, sa sensorialité activée, il n'avait plus qu'a attendre que le Uchiha s'endorme.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 494

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 1 D
Monnaie: 65 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Lun 20 Mar - 17:48

Depuis quelques temps, le shinobi emprisonné à Konoha s'ennuyait. Il n'avait pas grand chose à faire à part regarder le temps passer, assis sur la couchette de sa cellule de la prison de Konoha. Il réfléchissait et se demandait ce qu'il pourrait faire. Dans les fait, Sora n'a jamais voulu déserter Konoha. C'est de son plein gré qu'il y est revenu. Cependant, qui lui dit que Konoha n'est pas dirigé par Kiri encore aujourd'hui ? D'après ce qu'il a entendu il y a peu, l'ancien Hokage, Atsui Shisei, a été tué en mission, et Murasaki Namikaze à été élue Hokage. Sora ne connaissait rien du nouveau dirigeant du village caché de la feuille et n'avait pour l'instant eu aucun contact avec celui-ci, mais il espérait en établir un contact. Bref ou pas, mais un contact.

Dans les murs de sa cellule, Sora avait gravé quelques signes. A l'aide d'un peu de chakra Katon et de son index, il avait marqué quelques messages sur le mur de sa cellule, messages qui, pour la plupart, ses envies, ses craintes, ses peurs, sa volonté et sa haine. 母 était un des caractères qui avaient le plus de sens pour lui. Celui-ci signifiait "Maman". Sa mère lui manquait terriblement. Il ne savait pas où elle était, ce qu'elle faisait, si elle était encore vivante ou non. Il ne savait même pas s'il lui restait une famille quelque part, dans ce monde. Il était perdu. Sora voulait juste savoir ce qu'il advenait des seules attaches qu'il lui restaient en cet univers. Savoir si cela valait vraiment le coup de rester en vie.

A côté du kanji 母, d'autres phrases étaient marquées. Des phrases comme "Gare à Kyubi" ou "Kiri et Iwa doivent cesser d'exister" par exemple. Des choses qui ne voulaient rien dire si l'on ne savait rien de ce qu'avait vécu l'Uchiha. Mais des choses qui signifiaient beaucoup pour le Shinobi. Inondé dans la tristesse, fatigué par l'heure tardive, Sora s'endormit sans se rendre compte qu'il venait d'être victime d'un gaz somnifère. Peut-être que le pays des rêves était plus propice à ce genre de volontés : revoir sa mère, revoir ses parents, retrouver des attaches dignes de ce nom. Peut-être que le monde des rêves était-il mieux que le monde réel, après tout ?

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4548-sora-uchiha-bingo-book http://sns-rp.forumgratuit.org/f333-dossier-sora-okinawa-uchiha http://sns-rp.forumgratuit.org/t4545-sora-okinawa-uchiha-survivant-uchiha
Messages : 27

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Mer 22 Mar - 20:37


Toujours caché dans le mur, le Kurama attendait. Ce ne fut que lorsqu'il ressentit le chakra de sa cible devenir aussi calme que de l'eau plate qu'il progressa vers le jeune homme endormi. Mais il faut se méfier de l'eau qui dort ! Aussi il fit sortir du mur une pièce d'un ryo qu'il laissa tomber au sol a l'intérieur de la cellule. Le faible tintement du métal atterrissant sur le sol de pierre aurait fait réagir Sora si le sommeil ne l'avait pas encore emporté, mais l'Uchiha était bien arrivé au pays des songes.

Takeda sorti alors du mur, récupéra la pièce en bon radin qu'il était, avant de s'approcher du Okinawa et de poser sa main gauche sur son front. Avant d'activer son jutsu, Urooboe, qui lui permettrait d'entrer dans la tête du prisonnier, son regard se posa sur le mur de la cellule orné de mots et de phrases. Le pauvre garçon perdait il la tête ?

Les souvenirs étrangers envahirent l'esprit de l'ancien ninja gardien. Il avait quelques heures devant lui avant que l'endormi ne revienne a lui, il pouvait donc prendre son temps pour fouiller le passé de Sora de tout son soul. Très vite, quelque chose lui sauta aux yeux. La mémoire qu'il violait avait été altérée. Quelqu'un avait déjà accédé a cet esprit d'une quelconque manière pour en changer une partie du contenu. Les spéculations devraient attendre, il était ici pour autre chose.


"Décidément, la vie m'est bien trop facile..." avait pensé Takeda lorsqu'il mit la main sur la technique du Kage Bunshin.

Lorsque le Kurama eu fini d'explorer l’existence passée du Uchiha - ou du moins ce qu'il pouvait en tirer - il fit simplement le chemin inverse. Au petit matin, il rencontrerait la Hokage.




Quelques heures plus tard...

_ [...] dans l'obligation de me mettre a votre service. J'attends donc vos ordres.

Assis dans le bureau de Murasaki, j'attendais sa réponse. Dans cet endroit clos, les phéromones devaient sérieusement l'affecter a présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 192

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Ven 31 Mar - 22:25


Le Kurama se soumet à une Uchiha


Le regard de la Hokage s'étrécit à mesure que ce serpent de première catégorie sifflait ses paroles. L'entretient était inconfortable, étrange, et Murasaki ne mettait pas le doigt sur ce qui pouvait ainsi la déranger. Détaillant à nouveau l'illustre Kurama, elle croisa les bras et s'enfonça dans le dossier de son siège, puis un réflexe de protection assez peu commun chez la jeune femme la poussa à croiser résolument les jambes. Décidément, quelque chose n'allait pas aujourd'hui et cela risquait bien de laisser une bien mauvaise impression associée au visage du bellâtre.

Cherchant un minimum de concentration, la Jûdaime se pinça l'arrête du nez et cacha ainsi le rictus méprisant que lui suscitait l'évocation du nom d'un pseudo Uchiha. Avec tout ce qu'elle avait eu à faire, les archives et la visite du prisonnier étaient passés en second plan pour la kunoichi, mais si les rouleaux éveillèrent sa curiosité, ils délièrent aussi la méfiance qui avait gardé en vie Murasaki jusque là. En quel honneur devrait-elle faire confiance à cet homme ? Un Kurama en plus qui devait sûrement détester les Uchiha, comme tous les autres orgueilleux bouffis de genjutsus qu'elle avait pu croiser au sein du village.

Doucement... Ses pensées lui échappaient et la Hokage resta un instant silencieuse en fixant les deux parchemins devant elle. Un ancien ninja gardien...pourquoi se mêler ainsi de la sécurité intérieure du village pour une première impression ? La Namikaze du clan Uchiha n'aimait guère ce genre d'initiative, même si elle devait reconnaître que recueillir le protocole du shinobi dans son entreprise pourrait prévenir les forces spéciales d'autres instants de ridicule. Elle-même se serait sentie idiote ou dépasser si une telle chose était arrivée, mais peut-être que ce sentiment naissait de son attachement à l'ancienne unité dont elle portait visiblement le tatouage sur son biceps droit.

« Quand bien même ce que vous dites s'avère être la vérité, comment avez-vous procédé ? Qu'en est-il de l'état du prévenu et des anbus que vous avez, semble-t-il, molesté ?

Pour entendre son récit, elle s'était trop approchée à son goût, posant les coudes sur le support de bois et soutenant son visage par ses doigts croisés sous son menton. L'Uchiha attachée aux rapports oculaires se focalisa à nouveau sur le regard sanguin de son interlocuteur et un spasme musculaire vint raffermir la prise de ses genoux l'un contre l'autre. À l'instant, et malgré l'imposant bureau les séparant, la kunoichi se sentait vulnérable et l'unique cause qu'elle imputait à cet état était la présence de cet homme.

Par précaution, elle ne toucha pas les offrandes qu'il lui avait fait d'un sourire trop mielleux. Demeurant aussi professionnelle que possible, elle s'efforçait d'observer son interlocuteur en conservant se calme la caractérisant tant d'ordinaire. Pourtant, ses iris furetaient malgré elle et les muscles disparaissant sous les vêtements faisaient naître d'étrange idées dans l'esprit de la Hokage. Un genjutsu ? Impossible, son sharingan s'en serait révélé de lui-même. Il avait beau porter le nom Kurama, aucun membre de ce clan n'était assez puissant pour duper la pupille des Uchiha. Mais alors quoi ? Takeda n'avait rien sortant de l'ordinaire à ses yeux, il était même ce genre de personnage un peu trop parfait dont Murasaki préférait se méfier...cela ne l'empêchait pas de poursuivre son insolente observation quand elle relâchait un tantinet son contrôle d'elle-même.

- Je prends note de vos illustres talents, Kurama-san, lâcha la jeune femme après un soupir traduisant ses tensions les plus profondes. Je pourrais me passer de ces mobilisations institutionnelles, peut-être que nos meilleurs éléments pourraient se concentrer sur leur fonction première et assurer la sécurité de Konoha, poursuivit-elle sans plus de douceur. Puisque vous êtes maintenant « à mon service », j'ai quelque chose pour commencer notre collaboration. »

Murasaki fouilla un instant ses dossiers et relut rapidement un ordre de mission en attente. Connaissant Ginki, l'escorte ne s'avèrerait guère plus palpitante que la tenue du trône d'un Daimyo, mais au vue de ce qui avait été confié au rejeton de celui du Pays des Nouilles, la Hokage préférait ne pas prendre de risque. Au pire, si Takeda faisait du zèle, cela plairait au marginal qu'elle connaissait bien. Sans plus de cérémonie, elle tendit l'ordre au shinobi du bout des doigts, tentant par cette maigre entreprise de ne pas offusquer le Kurama en évitant le contact tactile pouvant découler de cet échange.




_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Messages : 27

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Ven 31 Mar - 22:42


_ Je prends note de vos illustres talents, Kurama-san. Je pourrais me passer de ces mobilisations institutionnelles, peut-être que nos meilleurs éléments pourraient se concentrer sur leur fonction première et assurer la sécurité de Konoha. Puisque vous êtes maintenant « à mon service », j'ai quelque chose pour commencer notre collaboration.

Voila donc a quoi ressemble Murasaki lorsqu'elle se sent perdre le contrôle. Ce n'était pas la première fois que je voyais ce genre de réaction chez certaines femmes lors de l'utilisation de mes phéromones. Elles sont tellement obnubilées par le besoin de garder le contrôle qu'elles se retrouvent terrifiées lorsqu'elles se sentent perdre pied. Elles réagissent chacune a leur manière, mais toute tente de repousser ce qui au fond d'elles les attire. La seule chose a faire est de les rassurer.

Je prends délicatement le parchemin qu'elle me tend, le déroule, et en lis sont contenu.


_ Nasuko Fukuda. Vous avez fait le bon choix de nous mettre sur la même mission. On se connait bien. Je vais tout de suite voir avec lui pour les préparatifs du voyage.

Je lui tourne le dos, m'avance vers la porte, tend la main vers la poignée, puis stoppe mon geste.

_ Hokage-sama... A propos de ce Uchiha. Il a l'air d'avoir été manipulé, mais son cœur semble toujours appartenir a Konoha. J'y vais maintenant.


*Bruit d'une porte qui se ferme.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 192

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 40 両

MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   Jeu 6 Avr - 6:26


Le Kurama se soumet à une Uchiha

Lorsque la porte claqua enfin derrière le Kurama, Murasaki sentit cette indescriptible tension quitter ses muscles. Voilà bien le genre de rencontre qu'elle n'espérait pas faire tous les jours, mais, s'il y avait bien une chose qu'elle n'était plus en mesure de contrôler, c'était bien la nature de ses interlocuteurs.

Quelques secondes s'écoulèrent sans qu'elle ne quitte la porte du regard. Craignait-elle qu'elle ne se rouvre ? Peut-être. Cette tension arracha un bâillement à la jeune femme quand les minutes commencèrent à s'égrainer et que le calme demeura complet dans la pièce. Presque sereine, elle décroisa ses jambes et reprit une position plus convenable que précédemment. Que venait-il de se passer au juste ? Son esprit l'occulta tandis que son regard se portait désespérément sur les rouleaux offerts par le shinobi.

La Hokage appela à elle un anbu et l'homme à la chevelure claire se découpant autour du masque de goupil se rapprocha de sa supérieure.

« Je veux que personne n'entre dans ce bureau jusqu'à ce que je finisse l'analyse de ces parchemins, annonça-t-elle à son ancien collègue pour se perdre dans ses pensées. Fox ? appela la jeune femme alors que l'anbu se dirigeait vers la porte. S'il venait à m'arriver quelque chose à cause de ces rouleaux, je t'ordonne d'exécuter l'homme qui vient de sortir d'ici, Kurama Takeda, déclara-t-elle d'une voix plus grave. »

L'anbu hocha la tête et poursuivit son chemin. Murasaki pouvait lui confier sa vie, elle en était certaine et cette relation de confiance était des plus appréciables dans sa situation. Elle soupira, ses compétences en fuinjutsu dépassaient de loin celles de la plupart des shinobis de Konoha et, si piège il y avait derrière le beau sourire de l'ancien gardien, la Jûdaime ne voulait pas laisser cet homme libre de provoquer le moindre dégât au sein de son village.

Précaution prise, seule face à elle-même, il s'écoula quelques minutes avant que la jeune Hokage ne manifeste un mouvement. Finalement, dans le silence de son bureau, l'Uchiha prit sa décision et le contact ferme de sa main emprisonna les deux parchemins dans lesquels elle se plongea de longues heures. Ce qu'elle y découvrit alors secoua plusieurs strates émotionnelles de sa personnalité. Nul piège, nul mensonge, l'illusionniste avait réellement montré patte blanche et la jeune femme se devait de le reconnaître...mais avant de prévenir Fox de sa survie, la Namikaze se plongea dans cette vie qu'elle venait de découvrir. Le sentiment de confrontation entre deux raisonnements n'était pas agréable dans son esprit, mais Murasaki se voyait tiraillées entre deux points de vues qu'elle ne parvenait pas à départager.

Sans plus de discernement, la Hokage se leva et passa la porte, s'engageant dans le couloir sous les yeux d'un anbu qui s'effaça aussitôt sa mission dûment remplie. L'après midi était bien engagée quand la brune laissa l'astre solaire chauffer sa peau dorée et se dirigea d'un pas souple vers une institution qui devait être bien agitée...ou ne tarderait pas à l'être.

Lorsque la silhouette de la Jûdaime se découpa à l'entrée de la prison, les bustes se redressèrent, les yeux se firent plus attentifs, mais les gestes plus nerveux également. Etait-il si rare qu'elle vienne ici ? À la vérité, oui... Depuis son investiture, elle n'avait pas mis un pied dans la prison de Konoha et les rares devant reconnaître la physionomie de Kujaku devaient être aussi rares que fiers.

Que devait-elle faire maintenant que son regard voguait sur les murs en apparence inviolables ? La Hokage n'en était pas très sûre et les premières questions qu'elle pourrait poser auraient vite fait de la cataloguer comme une paranoïaque... Silencieuse et sage un peu trop longtemps, la jeune femme gagna du temps en réclamant une inspection de la structure. Quel shinobi ne serait pas honoré de répondre à la demande de son kage ? On s'empressa de lui dépêcher un guide et le mot se répandit comme une traînée de poudre à en juger par la posture que tenaient sur son passage les hommes et les femmes travaillant ici. Takeda était-il réellement passé au travers de ces gens dont elle connaissait la compétence sur le bout des doigts ? L'idée était soudainement peu rassurante, mais cette branche qu'on lui fit visiter rappela à la Hokage le dilemme auquel sa conscience se heurtait.

Après avoir dépassé une cellule dont elle n'avait pas besoin de deviner le locataire, un tic facial lui échappa presque et la jeune femme réclama une rencontre avec le directeur des lieux. Ce prévenu n'aurait jamais dû être gardé ici, encore moins dans ces conditions, mais faute de procédure, peut-être était-il normal de voir les risque encourus minimisés...

Il y eu un sourire aimable, des éclats de voix indignés, mais les deux shinobis de tête finirent par entrer dans une argumentation posée et la Jûdaime obtint gain de cause après avoir haussé le ton ; la prison de Konoha connaissait des failles de sécurité qu'un « test » réalisé dans le plus grand secret avait mis en exergue. Murasaki perdit peut-être une heure à mettre en forme les actes perpétrés par le Kurama, couvrant malgré elle un acte qu'elle trouvait aussi insolent qu'utile, mais ses arguments faisaient sens chez son interlocuteur.

Petit à petit, la Namikaze commença à entrer dans les détails, inscrivant cette institution sur la liste des zones à consolider et se rappelant un protocole qu'on lui avait dûment demandé de suivre quelques années avant. Malheureusement, le centre carcéral de Konoha ne possédait pas les effectifs nécessaires à sa bonne marche, voilà comment elle justifia la fouille mentale de Takeda sur un prévu qui n'était pas encore passé entre les mains des ninjas sensoriels, cela aurait dû être la première étape de son enfermement. Elle parla ainsi des informations obtenues sur l'un des shinobis au cours du test. La brune tut certaines choses, en cita d'autres, des banalités sur la vie de nukenin et des nouvelles précieuses venant de villages dont on ne savait plus grand chose depuis l'attaque de Kiri qui avait tant affaibli Konoha... Sur ce prétexte, elle imposa la ré-analyse des possessions du nukenin et se confia cette responsabilité avant de se risquer sur une pente qui pouvait trahir sa partialité.

La Jûdaime, pour faire partie du clan de l'éventail, savait bien des choses sur ces shinobis d'exception presque oubliés jusque tantôt. Malgré son âge et son rang, un Uchiha ne pouvait être aussi légèrement contenu, l’œil et les mains libres, manipulant son chakra à loisir pour passer le temps. Le risque était trop grand pour la jeune femme. Le soir-même, Sora serait transféré vers l'aile médicale, officiellement dans l'attente de l'apposition des sceaux censés l'empêcher de manipuler son chakra avant son jugement. À la vérité, Murasaki comptait sur la solidité renforcée de ces cellules-ci pour apposer des contentions beaucoup plus fermes à son « cousin », notamment au niveau oculaire par l'usage d'un bandeau occultant ou même d'une camisole pour l'empêcher de signer jusqu'au déplacement d'un juunin spé. Scellement.

Il était un autre aspect qu'elle conserverait pour elle dans cette démarche, les cellules médicalisées permettaient une prise de contact indirecte avec les prévenus... ce qu'il lui fallait pour entamer un dialogue avec ce garçon à l'ascendance douteuse. C'était dans ce genre de situation que l'Uchiha regrettait son anonymat et son uniforme gris, mais l'attention que lui portaient ses subalternes et leur soumission à ses directives était appréciables, utiles au bon fonctionnement du village.

Prenant alors congé du directeur, la brune prit le chemin de la sortie où deux anbus se proposèrent de la raccompagner jusqu'à son bureau, un troisième tenant une boite d'archive où avait été stocké l'inventaire du jeune nukenin. Silencieuse jusqu'au bout, la Jûdaime remercia son escorte et profita du calme de l'heure tardive pour s'isoler dans une petite pièce attenant à son bureau.

Takeda s'était-il joué d'elle en insérant dans ce rouleau de mémoire une forte allusion à cet artefact Konohajin ? Murasaki découvrit vite que non et elle ne sut sur quel pied émotionnel danser en voyant le fameux collier de Kyûbi reposer au creux de sa main bandée. Les minutes qui passèrent ensuite furent pleines de réflexion pour la jeune cheffe, mais elle rompit cette inactivité et remisa précautionneusement le collier au cœur d'un parchemin grâce à sa technique Karada no chōeki. Ce rouleau rejoignit alors les deux autres qu'elle avait acquis ce jour et la Hokage put se consacrer à d'autres pensées toutes aussi urgentes.




_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t5922-annales-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5518-bingo-book-de-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/f413-dossier-murasaki-namikaze http://sns-rp.forumgratuit.org/t5270-murasaki-namikaze-kunoichi-en-mutation
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Kurama se soumet à une Uchiha.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Kurama se soumet à une Uchiha.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Batisse de Sugimoto [Uchiha Hanzo]
» [Quartier Uchiha] Domaine du Cygne
» Visite au Domaine Uchiha
» Hana Uchiha - Genin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Bâtiment du Hokage-
Sauter vers: