Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Retrouvailles familiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Retrouvailles familiales   Dim 23 Avr - 14:20

Automne 117

Kiriha était encore stupéfaite par l’étonnante découverte qu’elle avait pu faire lors de son voyage dans les montagnes d’Iwa. Une expédition enrichissante dans laquelle elle avait fait connaissance avec un couple vieux de plus d’un millénaire et demi. La ville antique, dont l’accès était extrêmement fastidieux si l’on essayait de contourner la montagne pour y accéder, semblait avoir traversé les âges. D’ailleurs, les écrits qu’elle possédait désormais le témoignait et elle fut impressionnée d’avoir été confronté à un langage qui avait été oublié il y a bien longtemps.

La jeune fille s’était malgré tout plu à écouter l’histoire de la jeune Aniellera et compatissait presque au terrible sort que ses proches lui avaient fait subir. L’Iwajin lui avait d’ailleurs promis de garder cela secret et de ne jamais le révéler à quiconque sur cette Terre. Kiriha lui avait même indiqué où est-ce qu’elle pourrait la joindre si celle-ci avait besoin d’aide.

Cependant, le moment n’était pas vraiment choisi pour penser à ce genre de choses et Kiriha souleva la couverture qui la recouvrait d’un mouvement vif et décida de se lever. Les premières lueurs de l’aube pointaient à l’horizon. Comme à l’accoutumée, la jeune fille trouva son arrière-grand-père qui s’était déjà levé bien avant elle. En douze années de cohabitation, Kiriha n’avait jamais réussi à se lever avant lui. Ryouma s’était retiré dans l’arrière-cour pour s’entrainer et la jeune fille veilla à ne pas le déranger jusqu’à ce qu’il finisse. Ses mouvements gracieux étaient bien éloignés de ce que Kiriha pouvait bien faire à son niveau, lui prouvant qu’elle avait encore bien du chemin à faire avant de prétendre pouvoir maitriser le Kenjutsu.

- Entre, dit-il d’une voix calme.

Elle s’avança vers lui et déposa un baiser sur sa joue. Elle alla ensuite préparer le petit-déjeuner afin qu’ils puissent manger ensemble puis se dirigea vers les montagnes où elle accomplissait son petit rituel quotidien. Kiriha connaissait les montagnes mieux que n’importe qui tant elles les avaient explorées auparavant. Douze ans passées à les parcourir, parfois même jusqu’à la lisière du pays de la Terre sans jamais en sortir. Pourtant, sa rencontre avec Aniellera lui avait prouvé que l’on avait beau connaître un endroit aussi bien que sa poche, il était toujours susceptible de nous impressionner.

Cette fois-ci, elle s’installa dans un endroit à l’abri du vent et qui surplombait la ville au loin. De là, Kiriha avait une vue d’ensemble sur le Pays de la Terre. Elle se mit en position du lotus et ferma les yeux. C’est ainsi que commença sa séance de méditation matinale, loin de la cacophonie et de l’animosité de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mer 14 Juin - 16:45

« Comme d'hab ! Chef ! » Venait de dire Sho dans un petit magasin. Vous devez vous dire que c'est une bonne journée. M'enfin ça dépend comment vous voyez ça, mais revenons à notre argenté favoris.

Sho s'était réveillé comme d'hab, jour de repos. Il était donc assez libre pour passer une bonne journée tranquille à reposer ses muscles et profiter de la vie comme lui seul sait le faire. C'est à dire se balader comme jamais et se reposant surtout en se posant des questions existentielle sur le monde.

L'argenté quittait son lit, fit ce qu'il fallait faire le matin avant de sortir. Une bonne chose faite, il continuait de s'habiller à sa manière, c'est à dire de la façon la plus atypique possible. Une veste argentée de quoi cramer les yeux de ceux qui posaient leurs regards sur cette dernière, un pantalon criards noirs et des bonnes bottes lourdes, mais elles se démarquent à cause de l'énorme sourire présent sur le talon. Voilà, un look normal pour le sabreur. En parlant de ça, Sho en moment de sortir lançait un regard en arrière, il n'allait quand même pas oublier sa meilleure copine, Marguerite, sa lame fétiche. Il portait donc son sabre géant à son dos, la belle et fatale Marguerite. Il quittait son appartement aussi la zone dédié aux membres du clan pour traîner un peu en ville, se dirigeant plus précisément vers son habituel marchand de nourriture, il salua le chef.

En même temps Sho vient ici presque H24, donc il connaît parfaitement le patron, de la tête aux pieds, et il chausse du 42. Hum hum...

« Comme d'hab! chef ! » Le chef en question fit un clin d’œil à l'argenté, il savait parfaitement que le bougre allait passer ce matin, il avait donc déjà préparé sa commande. Des boulettes de riz tout simplement. C'était assez basique, mais c'est ça qu'aimait Sho. L'argenté remerciait l'homme et quittait son stand pour se rendre dans son lieu fétiche, l'endroit ou il pourrait manger tranquillement. Les montagnes d'Iwa, même si il fallait du temps pour s'y rendre, un fois en haut il fallait dire que ça en valait la peine.


L'argenté se posait sur un énorme rocher comme d'habitude et il commençait à déballer sa nourriture pour profiter tranquillement de sa bouffe. Dégustant calmement en admirant la vue, c'était son moment, un moment incroyablement génial.

Vous vous demande ? C'est à quel moment que ça dérape ? Bien, c'est à partir d'ici, au moment ou Sho allait se relever, peut-être un faux mouvement ? L'argenté glissa et commençait à faire plusieurs roulé boulet, se cognant plusieurs fois contre divers obstacle avant de terminer sa chute directement sur une jeune fille, faut dire que la chute avait encore plus violence à cause du poids de Marguerite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi En ligne
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mer 14 Juin - 19:14

Kiriha scrutait l’horizon. Au vu de la position du Soleil dans le ciel, l’après-midi était déjà bien entamé. Le vent soufflait fort aujourd’hui et ses cheveux voletaient au gré de celui-ci. Afin d’éviter que ceux-ci lui reviennent sur la figure, elle décida de les attacher à l’aide du ruban qui était enroulé autour de l’une de ses mèches avant. Elle révisait les mouvements qu’elle avait appris, autant ceux relatifs au Taijutsu que ceux liés à la pratique du sabre.

Cela pouvait s’avérer utile de réviser les bases de temps en temps, surtout avec les nombreux voyages qu’elle faisait. Ryouma lui avait raconté que les routes du monde shinobi étaient peu sûres et  qu’il valait mieux savoir se défendre avant de s’y aventurer, surtout si l’on décidait d’y aller tout seul.

Alors qu’elle était occupée à coordonner ses mouvements sur l’une de ses techniques, elle vit un petit caillou tomber à ses pieds, puis deux, puis rapidement de plus en plus. Avant qu’elle n’ait pu relever la tête pour comprendre ce qu’il se tramait, une silhouette imposante lui tomba dessus et la cloua au sol. Au début, la jeune fille crut que cela était encore l’un de ces bouquetins à qui il était venu l’idée de grimper une pente bien trop escarpé de ce côté de la montagne et qui lui était retombé dessus.

Kiriha mit quelques secondes à reprendre ses esprits et constata que la forme était bien humaine pour être celle d’un bouquetin. Dans sa chute, elle s’était ouvert la lèvre inférieure et un petit filet de sang coulait de la plaie maintenant. La jeune fille se dégagea rapidement de l’individu et sortit son sabre avant de constater que l’homme en question était toujours au sol. Que lui était-il passé par la tête en lui atterrissant dessus de la sorte ? En tout cas, le personnage portait un drôle d’accoutrement. Un pantalon criard, une veste à provoquer la cécité chez quiconque poserait le regard sur elle ainsi que des bottes orné d’un rictus malsain.

Remise de sa stupeur, la jeune Iwajin rengaina son sabre. Inutile d’en venir aux mains avant d’avoir discuté, elle préférait largement opter pour la solution pacifiste. Elle se dirigea vers son sac et en sortit un mouchoir qu’elle porta à ses lèvres et appuya dessus un petit moment, le temps que l’écoulement cesse puis se dirigea vers l’homme :

« Ce n’est pas si souvent que l’on voit tomber des hommes du ciel ici. En douze années de randonnée en montagne, je n’ai jamais croisé une seule personne dans ce coin-là. Je pense que certaines explications s’imposent, tu ne crois pas ? »

Elle lui tendit la main en maintenant une certaine méfiance :

« Je m’appelle Kiriha Akemi, enchantée. »

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Jeu 15 Juin - 6:32

L'argenté commençait à voir plusieurs singes qui dansaient autour de lui, peut-être une hallucination, mais le seul mot qu'il avait pensé à dire dans ce genre de situation.

« Les fourmis c'est des guêpes. » Avec un ton endormit et totalement mort, visiblement la chute avait été bien lourde pour l'argenté, mais aussi pour la personne en dessous qui semblait avoir bien morflé, par chance elle avait amortie la chute de l'argenté aussi, malgré le fait que Sho est une énorme bosse en haut de son crane.

Il relevait la tête avec une douleur qui persistait quand même en poussant un grognement de douleur. Il cherchait surtout à voir la personne qui avait eu l'amabilité de servir de matelas à Sho. C'est alors qu'il venait de remarquer une jeune fille, elle portait à ses lèvres un mouchoir qui aussitôt se tentait de rouge, il ne fallait pas être un génie pour remarquer qu'elle avait abusé sur le rouge à lèvres.

Plus sérieusement, L'argenté avait remarqué que sa petite arrivée lui avait causé des blessures, c'est en se relevant qu'il venait de remarquer ça, d'ailleurs une fois debout, enfin si nous pouvions appeler ça debout, le bougre était quand même bien courber à cause de la douleur, mais une fois debout façon courbé, le bougre commençait à s'étirer, peut-être une façon de voir s'il avait les membres encore en place. Jusqu’à que la jeune fille prenne la parole pour dire que c'était assez étrange de voir des hommes tomber du ciel.

Sho grognait de douleur avant de prendre la parole.

« De mon côté c'est rare que j'croise des gens ici... En même temps j'aime bien les hauteurs. » Dit l'argenté en regardant l'endroit d’où il venait de chuter, il à eu de la chance, ça aurait pu être pire.

« J'ai simplement glissé. »
Avoua Sho en se massant le haut du crane espérant rendre la douleur plus légère.

Puis le moment des présentations venaient ; ''Kiriha Akemi.'' Au début Sho n'avait rien remarqué, il se contentait de sourire et de se présenter à son tour en serrant la main de la jeune femme.

« Oh, moi c'est Sho Akemi, enchanté de... Mais tu es du clan toi aussi ?! J'pensais pas croisé de la famille ici. » Venait de dire assez fort Sho presque porté par la joie de rencontrer un membre de sa famille ici, lui qui pensait que la randonné c'était une perte de temps, enfin d'après les autres membres.

« J'imagine que tu méditais dans les montagnes ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi En ligne
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Ven 16 Juin - 18:01


Kiriha fut aussi surprise que lui lorsqu’il se présenta à son tour. Elle eut un moment de frayeur durant lequel elle pensait que son père lui était finalement tombé dessus. Alors c’était comme ça qu’il comptait la ramener ? En envoyant quelqu’un d’autre faire le travail à sa place ?

« Effectivement, je médite ici ou plutôt je méditais jusqu’à ce que tu me tombes dessus. A vrai dire, si tu grimpes encore quelques centaines de mètres plus haut, tu tomberas sur ma maison.»

Le jeune homme, qui répondait au nom de Sho avait une gestuelle assez atypique laissant Kiriha avoir un doute sur sa santé mentale. Était-ce là l’élite du clan Akemi ?


« Le clan s’est bien dégradé depuis que mon arrière-grand-père n’y est plus… »
Dit-elle pour elle-même.

Sho continuait à s’étirer dans tous les sens et semblait ne prêter que peu d’attention à ce qu’elle racontait.

« Ecoute, je vais être franche. Si tu as été envoyé par mon père pour mon convaincre de revenir au sein du clan, sache que je ne reviendrai pas. Je l’ai quitté il y a une dizaine d’années et c’était pour une bonne raison. Je vis très bien ici avec mon arrière-grand-père…qui du coup est aussi le tien. »

Elle alla ensuite se rassoir et fouilla dans son sac à la recherche de nourriture. Elle en sortit une petite boite de nouilles ainsi que des onigiris qu’elle avait préparés elle-même. Outre sa passion pour le sabre, la jeune Iwajin aimait s’essayer à la cuisine de temps en temps et il fallait reconnaître qu’elle s’en sortait vraiment bien. Ryouma s’était occupée également de cette partie de son éducation en lui disant qu’elle devait être à même de subvenir à ses besoins nutritionnels à tout moment.

Son plat avait eu le temps de refroidir mais cela était suffisant pour calmer sa faim. Elle sortit ensuite deux citrons ainsi qu’une orange de son sac qu’elle pressa au moyen d’un pressoir puis y ajouta de l’eau de manière à obtenir une solution légèrement acide. C’était une manière assez simple et rapide de combler son besoin en vitamine C mais aussi d’étancher sa soif. Elle versa ensuite le liquide dans un gobelet qu’elle tendit à Sho :

« Nous avons le temps, que dirais-tu de rattraper le temps passé autour d’un verre ? »

Kiriha sortit ensuite une petite boite contenant une autre rangée d’onigiris et l’invita à se servir. Ils avaient certainement beaucoup de choses à échanger et Kiriha était malgré tout assez curieuse de savoir ce qu’il était advenu du clan durant toutes ces années d’absence.

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mar 20 Juin - 7:26

Au moment ou Sho s'étirait la jeune femme venait de prendre la parole, pour expliquer si l'argenté avait été envoyé dans le seul but de la capturer, mais Sho n'avait pas bien comprit la chose, le seul truc qu'il avait retenu c'était qu'il avait un grand père.


« J'ai...J'ai un Arrière grand père ? Personne ne m'avait parlé de ça ! »
Venait t-il d'hurler de joie en regardant le ciel tout joyeux, avant de descendre son regard vers Kiriha.

« Oh... » Venait de faire l'argenté, il se souvenait de quelque chose, même de plusieurs choses assez différentes pendant son enfance, les discours de sa folle de mère sur la grandeur du clan et qu'il fallait être à la hauteur pour incarner la puissance du clan Akemi, ou encore sur le fait qu'elle insistait sur le fait que les jeunes du clan devait le représenter avec fierté et puissance.

D'autres souvenirs revenaient à lui, comme cette petite fille rejeté par tous et sujet de moquerie.

« Oh, je me souviens de toi cousine... Non, je ne suis pas envoyé par mon oncle. Les autres membres du clan... Bah ils ont l'incroyable don de me mettre de mauvaise humeur, donc je passe souvent mon temps ici, dans les montagnes, j'admire la vue... » Dit Sho avec un ton paisible et posé.


Puis Kiriha proposa à un verre à Sho, cette idée ne le déplaisait pas, c'était une occasion de rattraper le temps perdu comme venait de le faire remarquer la jeune femme, Sho se posait devant Kiriha

« Pourquoi pas, j'ai plusieurs questions... »
L'argenté attrapait le verre que lui tendait sa cousine avant de le boire directement.

«  Enfin quelque chose de sucré ! » Marmonnait dans sa barbe l'argenté en buvant tout son verre jusqu'à la dernière goutte, il venait de découvrir quelque chose de nouveau, peut-être par manque de moyen, ou qu'il ne voulait pas changer ses habitudes alimentaires, dans l'estomac de l'argenté, Riz/Eau/Viande. C'est tout.

Il avait des étoiles dans les yeux, son cerveau avait automatiquement noté les ingrédients nécessaire à la préparation de ce mélange pourtant si simple, et croyez moi, le cerveau de l'argenté qui enregistre quelque chose, c'est rare. Hum hum...


Il se servait des onigris dégustant ces derniers lentement pour bien savourer le fait qu'il n'avait pas dépensé d'argent pour manger cette fois. Juste avant de relever la tête en avalant difficilement.

« Pourquoi tu ne vis pas avec nous ? »
Demanda Sho, ayant déjà oublier la situation de la jeune femme, c'était prévisible après tout. C'est Sho.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi En ligne
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mar 20 Juin - 12:06

De prime abord et selon les dires de Sho, il n’avait pas été envoyé par son oncle. Cette information permit tout naturellement à Kiriha de déduire qu’ils étaient cousins au premier degré.

« Oh, je me souviens de toi cousine... Non, je ne suis pas envoyé par mon oncle. Les autres membres du clan... Bah ils ont l'incroyable don de me mettre de mauvaise humeur, donc je passe souvent mon temps ici, dans les montagnes, j'admire la vue... »

Ainsi, il se rappelait d’elle. C’était assez étonnant pour être souligné, surtout pour une petite fille qui était souvent cachée dans les toilettes pour pleurer ou qui était tellement effacée que personne ne lui prêtait attention. Voilà ce que Kiriha avait été des années durant : un fantôme qui avait passé son enfance à errer sans buts et qui avait commis comme seul pêché d’être né avec un handicap et d’être issu de la branche principale du clan.

Cependant, Sho semblait être différent de tous les membres du clan qu’elle avait pu côtoyer. Le jeune homme appréciait les choses simples, comme le témoignait son expression lorsqu’elle lui offrit de quoi se sustenter. Un sourire lui parcourut les lèvres et Kiriha semblait s’amuser de cette situation. La jeune Iwajin regrettait intérieurement de l’avoir jugé trop rapidement. Ainsi, tous les membres du clan n’étaient pas atteints par cette folie des grandeurs et ce désir de pouvoir. D’une certaine manière, Kiriha était contente d’avoir pu trouver une personnalité pareille. Peut-être avait-elle trouvé un autre soutien au sein de ce clan d’avides que celui de son arrière-grand-père ?

« Pourquoi tu ne vis pas avec nous ? »

Cette question, aussi simple soit-elle, avait eu un effet cinglant sur l’esprit de la jeune fille. Elle n’était jamais très heureuse de ressasser le passé mais la jeune fille finit par comprendre que c’était un passage obligé et qu’elle devait lui conter cette histoire afin d’éviter tout tabou entre eux.

« Pour commencer cette histoire, il faut remonter à ma naissance. Comme tu le sais déjà, la femme de l’actuel chef de clan, Shizuku Akemi est morte en me donnant naissance. Mon père ayant perdu sa femme « à cause » de moi, il me vit très vite comme une sorte de calamité envoyé par les dieux pour le punir. Itsuki, mon père, désirait un héritier mais à la place il n’eut qu’une petite fille handicapée qui avait causé indirectement la mort de sa mère. »

Elle désigna son œil droit :

« Je souffre d’amblyopie sévère, une maladie qui attaque le nerf optique et qui détériore les tissus oculaires. Très vite, j’ai perdu l’usage de mon œil droit. A cause de la discrimination qui régnait au sein du clan, j’ai été écartée, oubliée et rejetée. On me refusa l’accès aux techniques claniques. Seul l’enseignement obligatoire établi par Iwa m’était autorisé et je pus quand même obtenir ma promotion Genin. »

Elle marqua une pause. Quelques larmes coulèrent sur ses joues et Kiriha s’empressa de les essuyer.

« J’ai quitté le clan le soir du nouvel An 107, alors que je n’avais encore que huit ans. Comme tu le sais sûrement, en plus des fêtes de fin d’années, le clan organise ses propres festivités. Chants, danses en toujours, alcool et toutes les autres joyeusetés du genre étaient au rendez-vous. Comme à l’accoutumée, j’avais été habilement écartée de cette fête. Errant à travers les rues de la grande métropole, au bord du désespoir, une idée folle germa dans mon esprit. Mon errance me conduisit aux portes de la ville et sans vraiment réfléchir, je me suis aventurée dans les plaines glaciales du désert rocheux. Très vite, mon petit corps frêle ne supporta pas le froid intense de l’hiver et mes jambes m’abandonnèrent bien vite. Alors que j’attendais que la mort vienne me cueillir, un homme m’arracha à celle-ci. Cet homme, Sho, c’est mon arrière-grand-père. C’est pour toutes ces raisons que je ne retournerai jamais vivre au sein du clan. L’atmosphère malsaine qui y règne me referait penser aux sombres années de mon enfance. Au moins, ici je suis libre de faire ce que je veux et de voyager au gré de mes envies sans que personne ne s’y oppose. »

Elle baissa ensuite les yeux vers son sabre et empoigna le manche de celui-ci.

« Je compte y retourner un jour cependant. Je trouverais le moyen de faire comprendre à mon père que malgré mon handicap ou mon sexe, je serais tout de même capable d’être une bonne héritière. Mais pour l’heure, j’ai encore énormément de choses à accomplir avant de le rencontrer à nouveau. »

Elle se tut ensuite et attendit la réaction de son cousin. Maintenant qu’elle lui avait dévoilé les raisons de son départ ainsi que son enfance, le regard de la jeune fille l’invita à faire de même.

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mar 20 Juin - 13:41

Sho attendait que sa cousine lui réponde, dégustant ce qu'elle sans doute préparer gardant ce large sourire de pouvoir manger gratuitement quoi, jusqu'à que l'histoire ne commence... L'argenté se doutait que cela n'allait pas être joyeux, vu l'expression qu'adoptait Kiriha, il arrêtait de manger pour écouter attentivement l'histoire de la jeune fille sans parler.


La première partie n'avait fait qu'inciter Sho à détester encore plus le chef de son clan, déjà que les aînés obligeaient les enfants à travailler dur pour qu'ils représente la grandeur et la puissance du clan, vous n'imaginez pas comment l'argenté en à bavé, mais pas plus que sa cousine d'après ce qu'elle racontait, l'argenté restait concentré dans l'histoire de Kiriha, il écoutait attentivement ses mots comme si sa vie en dépendait.


Il n'arrêtait pas de ce dire qu'il était un enfoiré, ça il le savait déjà ! Mais il ne pensait pas que les membres de son clan étaient des enfoirés à ce point, enfin pas tous, mais généralement, bref vous avez comprit Sho ? Il regardait le bandeau de Kiriha en se demandant ce que c'était une Amblyki-machin, enfin c'était clair puisqu'elle avait un un cache-cache, et qu'elle venait d'expliquer que c'était en rapport à son œil, il fit la déduction que c'était une maladie des yeux, car il n'avait pas vraiment comprit l'explication de la jeune femme.

Jusqu’à que les larmes coulent des yeux de sa cousine, Sho s'en voulait d'avoir fait remonter des souvenirs douloureux, il allait essayer de réconforter Kiriha, mais elle essuyait déjà ses larmes et était tellement absorbé par son histoire. Surtout que dire je suis désolé était la pire phrase qu'on peut dire à quelqu'un qui vient de vivre quelque chose de terrible.

L'argenté voyait son arrière grand père comme un véritable héro, oui il voulait serrer la main de cet homme et lui faire un grand câlin, et aussi de parler à sa petite fille sur le fait qu'elle doit être moins sévère avec son fils, car Sho en bave bien, mais pas plus que Kiriha, qui souhaiter vaincre son père, Sho relevait la tête pour regarder sa cousine, le bougre à la chevelure argenté avait des larmes aux yeux, cette histoire était tellement triste.

« Oh... Je ne sais pas quoi dire... » Il essuyait ses larmes « Sauf qu'on est de véritable enfoiré... Dire que je vivais convenablement pendant qu'à huit ans tu risquais ta vie... » Les yeux de Sho se mouillaient encore une fois, et une nouvelle fois il essuyait ses larmes et voyait Kiriha qui attendait quelque chose, comme si elle voulait que Sho raconte son parcours.

« Bah... Ma vie... Je ne suis pas doué pour raconter des expériences passées, mais je sais que quand j'étais plus jeune, mon père désertait jetant le déshonneur son le clan et ma mère, qui est j'imagine ta tante. »


« Elle voulait que je sois le meilleur de ma génération, et était extrêmement stricte sur l’entraînement, ouaip je ne me reposais pas beaucoup et perfectionnait mon art du sabre, j'ai finis par développé mon propre style à cause de ça, et j'ai rencontré Marguerite. »
Elle devait sûrement se demander qui était Marguerite, Sho se levait pour retirer une immense lame de son dos.

« Marguerite, alliant l'art ancestrale et la technologie D'iwa, mais je préfère garder le mystère sur sa capacité spéciale. » Dit Sho en rangeant son sabre pour s’asseoir devant sa cousine.

« J'ai eu une vie assez basique quoi... Mais j'ai un objectif un peu similaire au tien... Quand mon père est parti comme un lâche, abandonnant tout derrière lui... Il à fait souffrir ma mère et j'ai juré de le retrouver pour lui faire sa fête...Aussi car il m'a bien eu... » Dit Sho en montrant la plaque en métal accroché sur son visage pour pencher sa tête vers la droite montrant que les plaques descendaient encore jusqu'à son épaule, allant même jusqu'à sa main droite.


« Sinon, si tu te demande comment j'ai développé ce style assez atypique... Bwouarf... J'en sais fichtrement rien... Sûrement car j'aime bien être différent des autres. » Dit Sho avant d'afficher un large sourire au moins cet échange les avaient rapproché un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi En ligne
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mar 20 Juin - 15:38

Lorsqu’elle eut fini de conter son histoire et qu’elle releva la tête pour observer la réaction de son cousin, Kiriha vit que celui-ci s’était aussi mis à pleurer. Cette réaction étonna quelque peu la jeune fille. Elle était loin de se douter que son histoire l’aurait perturbé à ce point et elle regrettait presque de l’avoir mis dans cet état. Visiblement, Sho semblait s’en vouloir de l’avoir obligé, sans vraiment faire exprès, de ressasser ces mauvais souvenirs, ce sur quoi Kiriha s’empressa de le rassurer :

« Ne t’en fais pas, ce n’est rien d’autre qu’une réaction naturelle. J’ai tourné la page depuis cette époque-là et j’ai appris à vivre avec. »

Kiriha pensait que derrière ces airs de simplet, se cachait un grand cœur. Elle n’avait jamais imaginé pouvoir trouver de telles personnes au sein de son clan mais après tout, cela était possible. Son arrière-grand-père en était d’ailleurs la preuve.

Il s’en suivit ensuite le récit de Sho. Apparemment, le jeune garçon avait presque autant bavé qu’elle. Son père ayant déserté, il avait dû vivre seul avec sa mère. Comme elle, il s’était tout naturellement tourné vers le Kenjutsu et il avait suivi un entraînement rigoureux pour parfaire sa maitrise. A en juger par l’énorme épée qu’il portait, sa pratique devait être bien supérieure à la sienne. Après tout, elle n’avait réellement pu commencer à pratiquer que lorsqu’elle avait rencontré Ryouma, lui donnant un retard assez conséquent par rapport aux autres membres du clan.

L’objectif de Sho était à peu près similaire au sien. Tous deux avaient le désir d’en découdre avec leurs pères respectifs, ce qui leur faisait au moins un point commun. Il lui parlait ensuite d’une certaine Marguerite, chose que Kiriha croyait être une quelconque compagne du jeune garçon mais elle se rendit compte assez rapidement qu’il parlait de son sabre. Le design de celui-ci était assez original mais le garçon disait en vouloir taire les capacités pour l’instant, chose que la jeune fille comprenait.

« Je vois, tu possèdes une épée assez atypique. »

Elle retira Intetsu de son fourreau.

« Je te présente Intetsu. Cette épée est censée être transmise de génération en génération à travers les héritiers du clan. D’après ce que l’on raconte, mon arrière-arrière-grand-père, Souichiro Akemi, l’avait ramenée de Tetsu no Kuni. Il en fit une sorte de symbole du clan et était persuadé que celle-ci renfermait un certain pouvoir. Des années passèrent et les héritiers se succédèrent mais aucun d’entre eux ne put percer les secrets d’Intetsu. Des rumeurs se sont mises à circuler et l’une d’entre elles raconterait que l’épée attendrait son véritable maître pour manifester ses pouvoirs. D’ailleurs, celle-ci émettrait certains signes permettant à « l’élu » de savoir que le sabre lui est destiné. Mon père ayant renoncé au droit d’héritage de l’épée après la mort de mon grand-père pendant la quatrième Grande Guerre Ninja, mon arrière-grand-père la récupéra sur le champ de bataille non sans avoir pleuré la mort de son fils. Cependant, maintenant que celui-ci est à la retraite, j’ai tout naturellement hérité de cette épée. »

Elle fit se refléter la lame à la lumière du Soleil.

« Crois-le ou non, je pensais que ces rumeurs n’étaient que des élucubrations proférées par des membres du clan mais récemment, j’ai découvert que ces rumeurs n’étaient pas totalement infondées. Pour commencer, peu importe le nombre de batailles, la lame ne s’est jamais usée. Autre chose que j’ai découvert il y a quelques temps est que je suis la seule à pouvoir dégainer Intetsu de son fourreau. J’ai demandé à plusieurs personnes de la retirer mais en vain. Il est impossible de le faire sans briser le fourreau. Lorsque j’aurai suffisamment d’expérience en matière de Kenjutsu, je partirai pour Tetsu no Kuni dans le but de tirer cette histoire au clair. Je suis presque que sûre qu’il y a une part de vérité dans ces rumeurs… »

Le Soleil descendait vers l’horizon et les premières étoiles commençaient à illuminer le ciel. Son cousin semblait désireux de rencontrer son arrière-grand-père, ce à quoi Kiriha répondit qu’il devrait encore un peu escalader puisque sa maison se trouvait encore à quelques centaines de mètres en hauteur.

« Je suis sûr qu’il apprécierait de voir de la famille, Sho ». Dit-elle avec un sourire.

La jeune fille se souvint soudainement qu’elle n’avait pas vu le temps passé. Pauvre Ryouma qui attendait encore que le dîner soit fait. Elle se précipita pour réunir ses affaires puis invita Sho à la suivre jusqu’à arriver à une petite chaumière située sur l’un des versants de la montagne. La jeune fille y pénétra et trouva Ryouma dans l’arrière-cour. Celui-ci sirotait son thé nocturne comme à l’accoutumée.


« Tu rentres bien tard aujourd’hui. »
Dit-il d’un ton calme.

« Oui et je m’en excuse. Disons que j’ai fait une rencontre assez atypique. » Dit-elle en désignant Sho.

« Je te présente Sho Akemi, c’est un cousin du clan. »

Ryouma fut aussi surpris qu’elle l’avait été sur la tenue vestimentaire de Sho mais il retrouva bien vite son attitude bienveillante.

« Bonsoir mon garçon. Cela fait des années que je n’avais plus côtoyé un membre du clan. Comment va ma petite fille depuis le temps ? Elle doit bien avoir grandi depuis la dernière fois que je l’ai vu, n’est-ce pas ? »

Kiriha enfila un tablier et laissa ensuite Sho faire connaissance avec Ryouma tandis qu'elle fila à la cuisine préparer le souper.

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Sho Akemi
Rang B
Rang B
avatar
Messages : 56

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 100 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Mer 21 Juin - 11:51

Elle avait apprit à vivre avec, Sho se demandait comment c'était possible, sa cousine avait vraiment un mental d'acier. Beaucoup aurait déjà pété les plombs, la jeune femme présentait son sabre et parlait longtemps de ce dernier, qu'il était légué par les héritiers du clans et ainsi de suite. Sho écoutait le récit de la jeune femme avec attention, un lame si petite comparé à Marguerite et qui d'après les dires de la jeune femme était assez difficile à retirer de son manche, l'argenté aurait probablement été perplexe, mais sa mère lui avait déjà parler vite fait d'une lame similaire.


Pourquoi l'argenté n'essayerait pas de sortir cette étrange lame de son fourreau ? Peut-être car il ne voulait pas se ridiculiser, ou que toucher un autre manche que Marguerite était un crime pour lui ? Je vous laisse le choix sur ça. Hum hum... Kiriha proposait alors à l'argenté de rejoindre son arrière grand père, Sho était content à l'idée de rencontrer un membre de sa famille pas hautain et snob. Il se relevait resserrant le harnais qui accrochait Marguerite à son dos pour éviter qu'il ne flotte trop et suivait la jeune femme en regardant les étoiles.

Puis le groupe arrivait devant une petite maison illuminée de l'intérieure était perceptible, Kiriha entrait la première, et Sho qui avait un peu le tract se préparait pour cette rencontre, il allait quand même rencontrer un héro de guerre et un vieil homme respectable, il dépoussiérait sa veste et son pantalon avant d'entrer, cherchant une phrase d'approche sympa à dire en pénétrant dans la petite maison, traversant cette dernière pour trouver l'homme dans l'arrière cour.

Peut-être de l'intimidation, ou qu'il se mettait la pression seul, l'argenté lâcha un simple bonsoir, sans se courber un geste maladroit. Mais Sho remarquait que son arrière grand-père avait été un peu déstabilisé par l'accoutrement des plus étranges de l'argenté, avant que ce dernier ne fasse le premier pas, questionnant Sho sur sa maman.

« Oui, toujours aussi sévère et elle travaille dur vous savez ? »
Dit doucement l'argenté, il se rapprochait pour murmurer à l'oreille de son arrière grand père.

« D'ailleurs, j'aimerais savoir s'il serait possible d'arranger ça, vous pouvez pas lui parler parce qu'elle devient presque invivable, mais surtout ne lui dite pas que c'est moi qui vous ai fait cette requête, sinon elle risque de me tuer... » Dit Sho avant de se redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6804-bingo-book-de-sho-akemi En ligne
Messages : 135

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   Aujourd'hui à 10:07

Le garçon semblant visiblement très intimidé par Ryouma. Rares étaient les gens pouvant se vanter d’être ressortis vivants de la Quatrième Grande Guerre ninja et ce, quasiment indemne. La mort, Ryouma l’avait connue à maintes reprises. On lui avait pris son fils et lui-même avait dansé avec celle-ci un certain nombre de fois.

Malgré cela, le vieil homme était toujours animé de cette même compassion et de cette même bonté qui faisait son caractère. D’un sourire, il invita le garçon à s’asseoir auprès de lui, tandis que Kiriha préparait le dîner. La tension tomba assez rapidement Et Sho se mit à converser avec le samouraï. Le jeune homme lui demanda d’ailleurs une faveur concernant sa mère qui semblait le malmener au point de devenir insupportable par moments :

« D'ailleurs, j'aimerais savoir s'il serait possible d'arranger ça, vous pouvez pas lui parler parce qu'elle devient presque invivable, mais surtout ne lui dite pas que c'est moi qui vous ai fait cette requête, sinon elle risque de me tuer... »

Ryouma laissa échapper un rire. Le fait de ressasser le passé lui accordait un sentiment de bien-être. Il était assez soulagé de voir que sa petite-fille se portait bien.

« Ah, Ringo est toujours aussi téméraire. Elle n’a pas changé d’un pouce depuis le temps. La petite avait exactement le même caractère durant son enfance. Ringo sortait parfois la nuit sans prévenir et on devait à chaque fois envoyer une équipe de personnes la retrouver. Quant à ta requête, je ne suis pas étonné par cela. Ringo n’a jamais été très fort pour exprimer ses sentiments et derrière cette personnalité farouche se cache une grande bonté d’âme. Ta mère t’aime, Sho, elle est juste trop têtue pour l’admettre. »

Il s’approcha vers Sho, le regard triste.

« Kiriha, elle, n’a jamais connu l’amour d’une mère et n’a plus aucune sympathie pour le clan. Même lorsque je l’ai recueillie, il s’est passé plusieurs jours avant qu’une véritable confiance ne s’installe entre nous. A ses yeux, je suis certainement la seule famille qu’il lui reste. J’espère sincèrement que Kiriha puisse un jour renouer le dialogue avec son père… »

Des volutes s’échappaient de la cuisine. Kiriha avait décidé de cuisiner du lapin ce soir. Des râbles marinés dans de la sauce de soja ainsi qu’un bouquet de menthe fraîche. Elle passa ensuite le tout à la poêle et attendit que les râbles se dorent. Elle s’occupa ensuite de la cuisson du riz. Là encore, rien de compliqué puisqu’elle opta pour du riz vapeur. Elle assaisonna ensuite le tout puis prépara trois assiettes dans lesquelles elle répartit la nourriture en des parts plus ou moins égales.

Ryouma invita Sho à se mettre à table puis eut le temps de dire une dernière chose avant que Kiriha ne revienne avec les plats :

« La bonne nouvelle, c’est que Kiriha n’a pas eu de mal à sympathiser avec toi ce qui est plutôt bon signe concernant sa réconciliation avec le clan. Cependant, étant l’héritière directe après Itsuki, elle attisera beaucoup de jalousie de la part des familles secondaires. Je te demanderai donc une faveur à mon tour : Lorsque je serais parti, promets-moi de veiller sur elle. »

Sho avait sans doute quelques secondes pour répondre avant que Kiriha ne revienne à table.

« A table ! » Dit-elle en déposant les plats.

Elle alla ensuite se placer en face de Ryouma et commença à déguster son plat.

« J'ai fait ça un peu à la hâte, vous m'en excuserez. J'espère que c'est tout de même bon ? »

_ _ ___________________________________________ _ _

Montage créé avec bloggif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6594-annales-de-kiriha http://sns-rp.forumgratuit.org/t6415-bingo-book-de-kiriha-akemi#49412 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6414-la-courageuse-kiriha-akemi
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retrouvailles familiales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles familiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles familiales [PV Rosasharn]
» [Bruxelles] Charmantes retrouvailles familiales... [PV]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Tsuchi no Kuni :: Montagnes de Tsuchi-
Sauter vers: