Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Une froide pluie d'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Une froide pluie d'hiver   Dim 7 Mai - 9:20

Une froide nuit d'hiver
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

La journée avait été calme, tout s'était passé sans aucun encombre et le soleil avait tapé relativement fort. La fraîcheur s'était adoucie et les gens s'aventuraient un peu plus dehors. J'avais profité de cette journée pour passer une nouvelle commande de senbon et d'autres armes de jets au forgeron. Ces derniers temps, j'en avait utilisé un peu plus qu'à l'accoutumé. J'en avais profité pour voir des connaissances et des amis tel que l'infirmière du hameau voisin. Nous avions une nouvelle fois discuté et nous nous nous étions un peu rapproché. Je ne savais pas ce que cela voulait dire, puis après tout, je ne pouvais me mentir. Elle me plaisait, malheureusement, je ne pouvais aller plus loin. De retour au village, l'un des gardes me demandait ce que je faisais ce soir pour savoir si je pouvais le remplacer pendant un petit quart d'heure. Ce dernier voulait voir son fils qui avait réussi sa première mission et le récompenser avec un cadeau fait main. J'avais accepté, mais avais bien préciser qu'il ne fallait absolument pas que ça ce sache. En effet, un garde ne peut se déroger de son poste pendant son tour de garde.

Le moment était venu et je pris son poste.

- Fait rapidement, si dans un quart d'heure tu n'es pas là, je m'en irais. Compris ?


Il me fit un signe de pour me dire qu'il avait bien compris et partis aussi rapidement qu'il le pouvait. C'était une belle nuit, la lune était pleine, sa luminosité éclairant les alentours du mur d'enceinte et permettait de voir correctement les mouvements suspects. Le ciel était clair et c'est à cause de ça que le froid avait reprit ces droits. Malgré que j'étais habitué à ce genre de température, cette nuit était piquante. Je scrutais les alentours, mais rien d'anormal ne se faisait voir, tout était calme. Seul le vent caressait les buissons, les feuilles et les branchages donnant l'impression d'une vague végétal. Le garde était revenu et je partais à mon tour afin d'aller directement sur le terrain d'entraînement. Il était temps pour moi de m'exercer à une nouvelle technique, être plus fort et trouver de nouvelles possibilités pour me débrouiller dans n'importe quel cas.

Il n'y avait personne, en même temps vu l'heure, ce n'était pas étonnant. L'eau qui reflétait le noir du ciel ondulait et une brise fraîche soufflait sur la terre. Le principe de cette technique était de faire virevolter les morceaux de glace étendu sur la surface du sol afin de les envoyer sur l'adversaire. Trois mannequin de bois se trouvaient sur un coin du terrain et ils seraient donc mes cibles. Commençant par créer Shonyuseki senko, ma pique dorsale faite de glace. Après quelques minutes, celle-ci s’effrita en laissant une multitude de morceaux blancs. J'avais maintenant ma matière première pour travailler. Concentrant mon chakra puis effectuant plusieurs mudras, rien ne se produisait. Au bout d'une longue heure, je trouvais enfin les bons mudras pour prendre le contrôle de la glace dissimilé partout autour de moi. Mon chakra malaxé correctement, puis mes mudras exécutés, je levais la main droite afin de faire voler les minuscules pieux gelés devant moi. D'un coup sec, je serrais le poing pour envoyé ce mur face à moi. Malencontreusement, la porté n'était pas énorme. A peine quelques mètres devant moi. Je recommençais, mais cette fois avec un peu plus de chakra. Les pieux se soulevèrent de nouveau et s'élancèrent cette fois plus loin, mais pas encore assez. Une troisième fois, cette fois, la portée était beaucoup plus convenable. Il me fallait maintenant augmenter la vitesse d'action et du pseudo mur. Au but d'une seconde heures, j'avais réussi à envoyer le mur avec une vitesse tel un lancer de senbon.

J'essayais plusieurs façon de l'utiliser et c'est sans savoir pourquoi, que j'utilisais ma deuxième main. Je me rendis compte qu'une main contrôlais le coté gauche du mur tandis que l'autre le coté droit. Ainsi, je pouvais envoyer cette technique en deux fois. Pendant un long moment, je m'exerçais à l'utiliser en déplacement ou en sautant, mais à chaque fois, je devais rester fixe pour prendre le contrôle des fragments de glace et les envoyés. En revanche, je pouvais me déplacer sur quelques mètres pour avoir un meilleur angle d'attaque. Une fois terminé, le mannequin était troué par endroit, des fois même de part en part. Cette technique me permettait d’atrophier les muscles et les membres pour handicaper mes cibles.

Je rentrais chez moi, l'arsenal de jutsu un peu plus conséquent qu'à mon départ. La puissance du Hyoton devenait mienne au fur et à mesure du temps qui défilait.


_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo En ligne
 
Une froide pluie d'hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pluie d'hiver [PV Elim]
» Par une froide nuit d'hiver ... [ Libre à tous ^w^ ]
» Par une froide nuit d'hiver - 8112 ,Décembre [Pv Kaneki Satsuya][Inachevé]
» Par une froide nuit de l'hiver 1663... Ou comment le passé refait surface [RP unique]
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Terrain d'Entrainement-
Sauter vers: