Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 16:00



Sanako • Shikigami


IRP !

Nom : Shikigami
Prénom : Sanako
Âge : 24 ans  
Sexe : Femme
Nindo :L'art est une explosion !  
Village : Konoha  
Clan : Shikigami
Grade : Oi-nin de rang A
Bingo Book : Bingo-Book


Le physique ? Rien de remarquable


Sanako est une Kunoichi au physique somme toute classique, de grands yeux couleur océan, la seule chose qu'elle tenait de son père et de longs cheveux couleur neige qu'elle devait à sa génitrice, qui descendaient jusqu'en bas de sa taille, habillés par deux rubans violets, soit dit en passant la seule touche féminine qu'elle arborait, venait égayer ce visage qui semblait naïf malgré l'expérience que la jeune femme accumulait derrière elle, là où se reflétait l'aversion de notre jeune Shikigami pour les codes préétablis était sa tenue vestimentaire, elle se passait bien de la traditionnelle tenue de tout ninja ainsi que du bandeau règlementaire du village, son corps, dont l'envergure ne dépassait pas le mètre 70, était recouvert d'une armure probablement en métal, orné de divers symboles dont on certifierait que l'origine est Tetsu no Kuni, épaulières, bottes, chaque élément sentait bon la tradition du Bushido mais c'était bien une shinobi qui se cachait sous cet accoutrement.

Je vous vois venir, bande de pervers, je pourrais dire qu'elle porte du 95D et qu'elle est une ardue pratiquante, mais aussi une déesse du sport de chambre, seulement ça serait exagérer et mentir… non, je vais assouvir votre (étrange) fantasme… pardon, votre curiosité en trois caractères, 85A.


Le mode de pensée ?L'anarchie


Que dire de cette jeune femme ? Elle aimait tromper les esprits, son apparence joviale et naïve cachait une shinobi qui n'éprouvait pas de regret à tuer ceux qui s'opposaient à elle, si cela lui était demandé, oui, elle ne faisait que ce que la mission qu'elle avait lui imposait de faire, sans réel état d'âme, en dehors de sa vie de ninja pourtant elle était comme tout le monde, ou presque... elle restait d'une nature froide et pourtant protectrice envers ceux qui comptaient à ses yeux, elle n'avait pas de conjoint ni beaucoup d'amis et cela ne la gênait guère, elle n'était pas extravertie ni vraiment sociable, bien que le contact avec d'autres ninjas ne la dérangeait pas.

Ses parents lui avaient expliqué plus jeune qu'elle venait d'un clan dont la raison d'exister était d'assurer à son village paix et prospérité et aujourd'hui elle ne se souvenait plus dudit village, mais elle veillait à ce que ce soit le cas pour le sien, rien de plus, qui sait, peut-être rencontrera-t-elle un homme qui partage cette vision des choses et à ce moment-là elle pourra envisager de partager sa vie ainsi que sa demeure avec lui et d'engendrer une descendance. Voilà comment elle voyait les choses de son côté.

Mais, comme tout ninja, elle avait un vice caché, son penchant anarchique, elle se plaisait à répandre un maximum de chaos lors de ses missions et à prendre un maximum de plaisir face à ses adversaires, ce qui incluait de les tuer lentement. De plus, le respect de l'autorité n'était pas du tout son point fort.

À ses yeux, sa maîtrise du papier était un art et l'art devait être d'une indicible beauté lors de sa création et de sa contemplation, mais devait rester gravé à jamais dans les esprits lors de sa disparition, marquant son côté éphémère d'une façon spectaculaire, une explosion unique à chaque œuvre d'art.



L'histoire ? Rocambolesque


Chapitre 1 : Construction et responsabilisation


Sanako avait eu une vie de kunoichi somme toute classique, une enfance heureuse, une adolescence mouvementée et un passage à l’âge adulte célébré comme il se devait. Elle avait bénéficié de l’amour de ses parents jusqu’à ses vingt ans, bien sûr elle avait versé quelques larmes le jour de leur enterrement, mais chaque shinobi à ses moments de faiblesse…L’enfance de Sanako, parlons-en :
Elle avait grandi à Konoha, le village caché de la feuille, ses parents l’avaient aidé à éveiller son Kekkei Genkai, le Kami no Jutsu, la maîtrise du papier, la jeune fille se révéla très impliquée dans l’apprentissage de cet art, qui était également pour elle une façon d’exprimer sa vision de l’art. Le jour arriva ou elle devait s’inscrire à l’Académie Ninja, ce qui ne l’enjouait pas plus que ça, elle avait déjà remarqué qu’elle attisait beaucoup d’humour quant à ses jutsus, originaux il faut le dire.

Sa maman  lui avait raconté que ce genre de techniques avait été inventé par une Kunoichi d’Ame, d’où elle-même, ainsi que son époux le père de Sanako étaient originaires, mais que cette Kunoichi avait été tuée par un individu masqué qui les avaient ensuite capturés tout les deux, pour servir l’organisation dont cet homme, mais aussi leur Sensei, étaient issus, cette situation ne dura pas puisqu’ils ont ensuite été récupérés par le village caché de la Feuille, à la suite de la défaite de ladite organisation dans une guerre.
Apercevant alors la fascination dans le regard de sa fille, Azuna sortit de sa poche une photo, ou plutôt un dessin, qu’elle avait réalisé pour sa Sensei étant petite mais elle n’eut jamais l’opportunité de lui offrir, elle le gardait donc précieusement comme un souvenir, voyant sa fille l’examiner, elle vint s’asseoir à côté d’elle et lui expliqua qui étaient les trois personnes présentes.

Image en question:
 

- La fille que tu vois au centre est notre Sensei, Konan, l’origami était sa passion et elle en a fait une maîtrise à part entière, elle avait de beaux yeux orange et une chevelure de couleur violette, c’est grâce à elle que nous avons appris tout ce que nous savons aujourd’hui, nous étions orphelins ton père et moi à l’époque, elle nous a recueillis. Et je dois dire qu’elle n’était pas très émotive, mais qu’on lui importait beaucoup, nous ses élèves, elle était toujours soucieuse de notre état. Si je puis te donner un conseil ma fille, c’est de t’inspirer d’elle, c’était une ninja au grand cœur et aux valeurs exemplaires.



Son regard se dirigea vers le côté droit de la photo, son air devint soudainement mélancolique…

Je ne sais que peu de choses sur ce garçon, il possédait des yeux dont Konan disait qu’ils étaient dotés d’un immense pouvoir, il avait les cheveux rouges, signe distinctif de son clan, c’était un Uzumaki, comme il y en a dans ce village et il s’appelait Nagato.

Son regard se fit maintenant plus serein tandis qu’il se dirigeait du côté gauche de la photo :

Quant à lui il se nommait Yahiko, en grandissant il obtint les mêmes yeux que Nagato et il devint le chef de notre village, Ame, je n’en sais que peu sur lui aussi, il n’était pas très présent.


Enfin, ce petit flashback fut intéressant...revenons à la vie de Sanako...oui ! l’Académie ! L’intuition de la jeune fille se révéla juste, lors de l’examen final, toute sa promotion fut prise d’un fou rire en voyant ses clones de papier, s’en suivirent quelques remarques humoristiques de bas étage auxquelles la Shikigami ne prêta guère d’attention, elle avait réussi à accéder à la vie de ninja et c’était bien la seule chose qui lui importait. Il allait pourtant bien falloir qu’elle fasse des efforts pour apprendre à connaître ses futurs camarades.

Quelques jours plus tard on la présenta à son Sensei, ainsi qu’a deux autres ninjas fraîchement sortis de l’Académie, tout comme elle, après les présentations formelles elle apprit qu’elle était sous la tutelle d’un membre du clan Nara et en compagnie d’un membre du clan Inuzuka, d’un autre du clan Aburame, ils étaient bien tombés dites-donc, le Nara était un grand tacticien mais qu’est-ce que vous voulez élaborer à partir de chiens, d’insectes et de papier vous, en terme de stratégie ? Enfin bref…ils enchaînèrent les missions, des plus ennuyantes, aller chercher les chats des personnes âgées dans les forêts environnantes, aux plus palpitantes, comme traquer des criminels de haut rang, en passant par les missions qui avaient un intérêt moyen, escorter des marchands au travers de terres hostiles. Elle avait cependant gardé contact avec son unique ami, Hitoshi Uchiha, rencontré à l’académie, lui était craint par les autres élèves de sa promotion, mais la jeune Shikigami adorait la couleur de ses yeux, un beau rouge flamboyant, ils se lièrent donc assez vite et se voyaient parfois en dehors de l’académie, pour s’entraîner, malgré que ce jeune Uchiha dominait souvent Sanako car capable de prédire la moindre de ses actions, ils en tiraient tout deux quelque chose. Leur devoir de ninja ne leur permettait que de se voir très peu et cela n’allait pas durer. Au beau milieu d’un entraînement Hitoshi finit par remarquer l’intérêt que sa camarade porte à ses yeux, il s’assit donc, l’invitant à faire de même, afin de lui conter leur histoire.

- : Tu t’intéresses beaucoup à mes pupilles, ma belle, je vais t’en parler. Elles sont le résultat d’une mutation chimique propre à mon clan, un amour perdu se transforme dans notre cœur en haine, et notre cerveau réagit en faisant apparaître cet œil, dont le nombre de tomoes, qui varie entre une et trois, reflète la haine de leur possesseur. Et toi dis-moi, d’où te vient ce talent ? Je n’ai jamais rien vu de tel dans tout les livres que j’ai pu lire sur les différentes capacités.

- : Ce sont mes parents qui m’ont appris à utiliser le papier de la sorte, eux-mêmes l’ont appris d’une Kunoichi du village d’Ame, en revanche ne me demande pas comment cette Kunoichi l’a développé à la base, c’est un mystère pour moi, autant que pour mes parents d’ailleurs.

- : Tes parents possèdent également ce pouvoir ? Fascinant… que dirais tu de me l’apprendre ? Ça te semble brutal je sais, mais écoutes moi, en échange de ton cours, je m’engage à t’apprendre mes meilleurs Genjutsus ! Qu’en dis-tu ? On a tout les deux quelque chose à y gagner !



Sanako était troublée, cette requête l’intriguait, mais elle ne pouvait de toute façon l’accepter, ce pouvoir était celui de son clan, peu importe ce qu’elle obtenait en échange, la jeune Genin préféra mettre un terme à leur discussion plutôt que de le froisser. Mais elle ne savait pas que leur prochaine rencontre serait décisive pour l’un d’eux.


- : Je…oh mince il se fait tard, je dois y aller, à une prochaine fois Hitoshi-san, on se voit demain aux portes du village si tu veux !


Les années passèrent, sans que la Shikigami ait de nouvelles de son camarade, ce qui ne changea que peu de choses à sa vie de ninja, lors de sa quinzième année, Sanako devint assez puissante pour pouvoir accomplir des missions seules, puis à sa majorité, en reconnaissance des valeurs et des capacités qu’elle avait démontrées lors de l’assaut que Konoha avait essuyé de la part de cet ‘arbre’ qui avait failli le détruire, on lui confia la direction d’une équipe de Genins, comme elle à l’époque, ça ne faisait que quelques années et pourtant elle était nostalgique, elle avait maintenant trois petites têtes brulées à sa charge, elle était désormais la tacticienne ! Enfin, elle avait eu plus de chances que son Sensei à l’époque, elle devait coordonner une Senju, prénommée Teruna (ça fait bizarre de voir ce genre de pouvoir la première fois, quand même...) à un Hatake, qui lui se nommait Masao, ils pouvaient aussi compter sur un membre du clan Hyuga, répondant au nom de Reiji, pour ce qui relevait du domaine de la sensorialité. Ce Hyuga avec ses yeux blancs lui conta également la particularité de ses pupilles, lors d’un entretien qu’ils eurent tout les quatre pour décider d’une stratégie de groupe. Sanako fut cependant interpellée par la marque sur son front et lui demanda plus d’explications quant à son origine.

- : Ce sceau est apposé aux membres de la branche parallèle dans ma famille, il se nomme l’oiseau en cage, il symbolise notre destin, la servitude envers la branche principale du clan Hyuga.

- : Hum, je vois, je suppose que chaque clan à ses traditions et ses mœurs…bien ! Nous allons commencer notre première mission demain, c’est une mission de rang S ! Nous devons escorter le seigneur du pays du Feu depuis le village jusqu’à son palais. Je veux que vous soyez préparés, il est possible que de nombreux ninjas qui veulent sa tête se dressent sur notre route, à ce titre, j’aimerais connaître les capacités de chacun de vous, Masao, commence, s’il te plaît.

- : Je peux manier le sabre et l’électricité en fusionnant les deux, tranchant tel un éclair quiconque se dresse sur mon passage, Sensei !



Teruna prit ensuite spontanément la parole :

- : Ma maîtrise du Mokuton permettra de mettre le Daimyo à l’abri, et le cas échéant mon Iroujutsu soignera ses blessures séance tenante !



Reiji clôtura ensuite à sa manière :


- : Mes yeux me permettront de repérer l’ennemi à distance et mon Taijutsu le neutralisera avant qu’il ait pu approcher notre précieux Daimyo, Sanako-Sensei !


La jeune femme fut surprise, cette réponse ne manquait pas d’aplomb et semblait organisée collectivement, ses élèves avaient de l’assurance, c’était un point positif, ils étaient prêts pour la mission qu’on leur confiait, elle leur permit donc de rentrer se préparer, leur indiquant toutefois de se préparer au mieux.
Elle replongea dans une légère mélancolie suite à ce récit, elle avait un élève doté d’un Dojutsu, tout juste un an après qu’elle ait dut supprimer Hitoshi, qui s’était fixé l’objectif de la supprimer afin de développer la forme ultime de sa pupille, le Mangekyou Sharingan… était-ce un signe du destin ?

Chapitre 2 : Trahison et déportation

Alors qu’elle flânait paisiblement en direction des forêts du pays du Feu, Sanako fut sommée de s’arrêter immédiatement par une voix familière :

- : Sanako, je n’ai pas le choix, tu as refusé de m’enseigner ton pouvoir, ta mort me procurera la puissance suprême, c’est là l’unique façon pour toi de me servir à quelque chose, tu comprends ton destin, n’est-ce pas ? Lança Hitoshi, qui se tenait derrière elle, un kunai à la main.

La jeune Shikigami se retourna surprise, cette voix, c’était Hitoshi..il réapparaissait après tout ce temps ? Pour la supprimer ? Elle tomba dans la désillusion, il ne s’était finalement rapproché d’elle que dans cette optique-là, elle retint ses émotions et lui fit face, n’affichant sur son visage qu’une fermeté et un courage sans faille, avant de lui adresser les derniers mots qu’il entendrait durant sa courte vie.

- : Ma mort, dis-tu ? Crois-moi, je serai ravie de t’aider à assouvir ton besoin de force mais je trouve ce prix un peu élevé, Hitoshi, je constate que cette haine dont tu riais allègrement par le passé t’a aujourd’hui consumée. Tu ne vaux finalement guère mieux que le reste de ton clan, tu vas emporter la connaissance que tu as de mon pouvoir avec toi dans la tombe, observe bien le soleil, c’est le dernier que tu vois, en ce funeste jour je vais te supprimer de mes mains.

L’Uchiha, pris de colère face à l’assurance de Sanako, se rua sur elle sans même remarquer les kunai qu’elle avait disposés çà et là autour d’eux, il gaspilla stupidement son chakra en majestueuses techniques Katon et en vaines tentatives de prévoir sa prochaine apparition, il ne réussit qu’a blesser la Shikigami à la hanche lorsqu’elle lui déposa un parchemin explosif dans le dos pour en finir, l’impact fût cependant réduit car le parchemin était endommagé, Hitoshi était genou à terre, à court de chakra, quand Sanako, dont le chakra commençait aussi lui aussi à faire défaut, lui pointa un kunai en direction du front et le prévint qu’il avait la vie sauve cette fois, mais qu’elle en ferait un beau feu d’artifices s’ils venaient à se recroiser. Depuis ce jour la jeune femme accordait difficilement sa confiance aux autres.

Les missions étaient malheureusement toujours les mêmes, heureusement que la jeune femme possédait une équipe dont les capacités la distrayait quelque peu, et elle commençait à les apprécier, ses petites têtes brûlées. Elle surveillait souvent leurs arrières, même dans les missions ou à priori le danger était faible. Cela devenait une routine journalière, entrecoupée d’entraînements aussi réguliers que fastidieux, mais un jour un drame se produisit, qui allait bouleverser la vie de Sanako pour le restant de ses jours…

L’élément déclencheur ? Une désolation, causée par le village caché de la brume, qui avait lancé une invasion de Konoha sur ordre du Hachidaime Mizukage, semant sur le passage de ses soldats mort et désolation, et prenant en même temps de nombreux documents au village caché de la feuille, mais, le butin le plus important du vainqueur de cette guerre était sans doute Sanako elle-même, qui avait fait face à de nombreux ennemis, en ayant fait étalage de ses pouvoirs pour en vaincre un maximum, mais elle tomba d’évanouissement après avoir usé tout son chakra.

Elle fut recueillie par un membre du clan Ao, celui là-même qui lui avait coûté ses dernières réserves de chakra. Son cerveau fut ensuite lavé pour qu'elle rejoigne la cause de son ravisseur, en effet ce Kirijin du clan Ao comptait se servir de Sanako pour renverser Aizen Samidare, le Mizukage de l’époque. Il fut malheureusement assez vite découvert et le reste de son clan, pour éviter que leur complot ne soit révélé, choisira de le garder confiné dans leur lieu de résidence. Cette situation ne dura que peu de temps, en effet une nouvelle Mizukage , Drychda Yojimbo, fut désignée par un conseil des clans, après la disparition du précédent, peu avant l’examen qui allait se dérouler à Kumo. Drychda demanda, lorsqu’elle apprit son existence, une entrevue avec Sanako, au terme de laquelle cette dernière se vit octroyer une place au sein du Gensho, une organisation secrète de Kiri qui rassemblait de puissants shinobis aux pouvoirs particuliers, comme elle.

Avec le temps la jeune Shikigami s'intégra dans sa nouvelle unité, son efficacité fut remarquée par la Mizukage qui l'avait plus ou moins pris sous son aile pour l'entraîner elle-même et veiller à ce qu'elle ne mette pas trop de pagaille, parce qu'elle avait le caractère bien trempé notre Sanako, ses collègues en avait parfois fait les frais.

Drychda considérait la jeune femme comme un de ses meilleurs éléments et c'était également sa seule disciple personnelle, régulièrement les deux femmes se retrouvaient pour l'entraînement de la récente Oi-nin, une année passa, durant laquelle la jeune Kunoichi gagna en force et en assurance, sous la bienveillante tutelle de sa Sensei, Sanako se mit en tête qu'un jour elle pourrait la battre et ce devint sa seule préoccupation durant ses entraînements, comme pendant ses missions.

Chapitre 3 : Epanouissement et retour aux sources

Sanako eu l’occasion de se démarquer dans plusieurs missions notables, notamment l’exécution des conservateurs qui cherchaient à rétablir le régime de l’ancien Mizukage ou encore l’assassinat des pirates qui cherchaient à profiter des failles du gouvernement actuel pour répandre l’anarchie dans le pays de l’Eau. Ces faits d’armes, ainsi que son dévouement au village, conduiront Sanako à rencontrer officiellement une seconde fois la Mizukage, Drychda Yojimbo, car cette dernière souhaitait voir la jeune Shikigami intégrer les troupes de mercenaires du village caché de la Brume, en effet elle faisait ainsi d’une pierre deux coups, elle éloignait la potentielle menace qu’était Sanako de par sa vision particulière de l’art, bien que les deux femmes avaient une relation particulière la Mizukage savait que sa disciple était dangereuse durant ses excès, et cette décision intégrait aussi un bon élément dans ses chasseurs de déserteurs qui en ferait sûrement trembler plus d’un s’ils apprenaient la nouvelle. Elle eut cependant une pensée quant à l’état dans lequel ils allaient sans doute connaître les derniers instants de leur existence.


- : ils mériteraient presque ma pitié, faire face à cette folle furieuse lors d’un combat est sans doute plus cruel que de subir une torture dont le seul but est d’infliger la mort à petit feu. Enfin, ils n’avaient qu’à pas déserter, les malheureux.

Profitant dès lors de sa nouvelle fonction, la jeune Shikigami voyageait beaucoup, croisant parfois quelques nukenins qu’elle s’empressait de mettre en pièces et de ramener en un esthétique puzzle à leur village d’origine, afin de récupérer la prime, qui, entre nous, était superflue à ses yeux, elle s’amusait bien et c’était la seule chose importante pour elle, mais il fallait bien vivre. Cependant être affiliée à un village commençait à l’agacer quelque peu, elle commençait à ressentir de la rancœur envers ce village qui l’avait arrachée à sa terre natale, maintenant qu’elle n’avait plus rien à gagner à y résider. Elle décida dont d’y faire une dernière visite, pour se mesurer à la Mizukage, avant de retourner à Konoha, mais tout ne s’était pas déroulé comme elle l’avait prévu.

De retour au village caché de la brume, après plusieurs jours de convalescence, la rumeur de l’élection d’un nouveau ou d’une nouvelle Mizukage suite à l'absence constatée de Drychda parvint jusqu’aux oreilles de Sanako, dans sa tête se produisit à ce moment-là une réaction, mélange de haine, de dégoût et de tristesse, qu’elle était bien la seule à pouvoir comprendre, elle quitta le bar ou elle avait appris cette funeste nouvelle en silence, elle passa les portes du village sans dire un mot, son comportement interpella les gardes qui la trouvèrent encore plus froide qu’à son habitude, ils n’eurent pas le temps de se mettre en travers de sa route qu’ils étaient déjà encerclés par une nuée de parchemins explosifs qui se déposèrent sur chacun d’eux avant d’emporter leur âme ignoble dans leur souffle, la jeune femme riait aux éclats, de façon sinistre.


- : Bande de larves, vous n’étiez pas dignes de vivre, vous étiez faibles depuis votre naissance, et voilà que vous osez vous dresser sur ma route, ce village n’a plus rien à m’offrir, la seule personne qui était digne de m’affronter est morte et vous cherchez d’ores et déjà un remplaçant pour sa fonction, je n’ai plus rien à faire ici.

Sur ces mots, Sanako quitta Mizu no Kuni, avec l'ambition de venger celle qui lui avait tout appris, et entama un long périple dont l'objectif était de ramener la Kunoichi sur sa terre natale, Hi no Kuni. Sa traversée du pays de l'eau fut égayée par quelques shinobis du village qu'elle venait de déserter, qui tentaient de la stopper dans sa fuite, mais il ne représentaient pas une réelle menace, c'était à se demander si c'était réellement elle que ces derniers venaient cueillir, tant la différence de niveau était flagrante, probablement des téméraires que la prime faisait rêver au point de leur faire oublier le bon sens.

Arrivée au pays des vagues la Shikigami fit une courte escale dont elle profita pour se renseigner sur le devenir du pays du Feu depuis son départ, elle appris par un vénérable qui y pratiquait souvent le commerce que ses élèves ainsi que ses parents faisaient partie de la longue liste des vies perdues durant la même guerre qui avait conduit Sanako à rejoindre les rangs de Kiri, suite à cette nouvelle elle pris la résolution de veiller sur leurs sépultures tout en parcourant sa terre natale pour s'assurer qu'une telle horreur n'arriverai plus de son vivant.

Une fois parvenue sur la terre ferme, la jeune femme fut prise de mélancolie tandis qu'elle retrouvait peu à peu ses marques dans ce pays qui avait vécu 2 ans sans elle, la localisation précise du village lui était maintenant floue mais sur sa route elle trouva un couple de commerçants qui eut la gentillesse de lui fournir une carte détaillée du pays, munie de ce bien Sanako allait encore devoir voyager pendant une petite semaine pour rallier son précieux village.


• Âge :
• Localisation : /
• Prénom : /
• Nindo : /
• Passions : /
• Personnage du manga préféré : Il y en a trop pour pour que je les cite...
• Comment avez vous découvert le forum ? : Google
• Comment trouvez vous le forum ? : Très complet
• Que faudrait il changer ? : Je ne sais pas
• Autre chose ? : Non
• Avez vous lu le règlement ?* :Yumi n'est pas une diva, c'est une princesse...




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2



Dernière édition par Sanako Shikigami le Jeu 25 Mai - 23:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 214

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 15 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 16:56

Bienvenue à toi !

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7059-annale-de-shiho-mizuhaji#53651 http://sns-rp.forumgratuit.org/t7006-bingo-book-de-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/f502-dossier-shiho-mizuhaji http://sns-rp.forumgratuit.org/t7005-presentation-de-shiho-mizuhaji En ligne
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 17:38

Je poste pour dire que la présentation peut dès à présent passer entre vos griffes, O chers administrateurs !


Dernière édition par Sanako Shikigami le Ven 26 Mai - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 17:44

J'ai eu le privilège de lire cette présentation avant même qu'elle ne soit postée. Je la trouve correctement rédigée ! Re bienvenue Sanako ^^

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 198

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 18:11

Bienvenue future camarade ^^

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 51

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 50 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 19:36

Bienvenu parmi nous !

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6604-bingo-book-de-arya-kyuso#50765 http://sns-rp.forumgratuit.org/t6326-presentation-arya-nami-kyuso
Messages : 1641

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 1 C - 1 D
Monnaie: 150 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 20:28

Bonsoir, tu connais la chanson...

Une bonne petite présentation en somme, même si de petites erreurs se révèlent à la lecture du sujet. C'est notamment le cas au niveau de ta conjugaison, c''est dommage car tu joues habilement avec le contexte pour ancrer ton personnage dans l'histoire du forum. Pour la fin de l'histoire la partie retour à Konoha me laisse un peu sur ma faim... C'est d'une facilité déconcertante et c'est dommage, ton personnage aurait eu plus de légitimité dans la difficulté.

Les descriptions quant à elles sont très classiques, et quelques peut étoffer néanmoins ces quelques lignes suffisent à nous faire découvrir le personnage comme tu souhaitais indiquer qu'il soit.

Je suis donc favorable à un grade Oi-nin, à Konoha, néanmoins je suis pour un rang B.


Soufuku Nitobe, L'administrateur qui vous veut du bien.

_ _ ___________________________________________ _ _

"Lorsque vous rp avec moi, vous pouvez mourir à tout moment."
"Si le PJ en face de moi meta, la sentence est la mort de son Perso."
"Ni amis, ni ennemis, que des faire-valoir"

#Notionderisque


"Chaque chaton grandit pour devenir un chat. Ils paraissent inoffensifs au départ, petits, calmes, lapant leurs soucoupes de lait. Mais une fois que leurs griffes deviennent assez longues, ils vont jusqu'au sang. Parfois de la main qui les a nourri. Pour ceux d'entre-nous grimpant au sommet de la chaîne alimentaire, il ne peut y avoir de pitié, il y en a une, mais une seule règle : Chasser ou être chassé".


"Is demum miser est, cujus nobilitas miserias nobilitat"
LUCIUS ACCIUS-Télèphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4530-bingo-book-de-soufuku-nitobe-hachidaime-kazekage http://sns-rp.forumgratuit.org/t4363-madaonitobe-soufuku-20-ans-plus-tard
Messages : 245

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées:
Monnaie: 10 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Jeu 25 Mai - 21:29

Bienvenue dans le monde de Senkai no Shinobi, Kunoichi portant le nom de Sanako Shikigami.

Critique physique : "Sanako était" C'est une morte-validée ? Quelques fautes par ci par la, mais le paragraphe est correct, et tu t'es même permis une touche d'humour.

Critique caractère/psychologie : Des phrases loooonnnnnnnngues, plus ou moins rythmée, mais qui s’enchaînent et s’enchaînent. Parfois un peu trop brouillon. Prends le temps d'écrire ce que tu veux nous raconter, améliore les tournures de phrase, tu ne seras que plus fier(e) de ton texte. On voit que tu savais ce que tu voulais jouer, et on le ressent, on sait comment est Sanako.

Critique Histoire : C'est la partie que j'ai préféré. C'est bien construit, expliqué, efficace. Parfois un peu court, et ce malgré la quantité, mais tu en racontes des choses aussi Razz. La fin est tout de même brutale et soulève beaucoup de question, pourquoi n'attend-t-elle pas de voir qui est le nouveau Mizukage, admirait-elle Drychda Yojimbo (cette admiration survient soudainement dans ton récit), comment Sanako retrouve la mémoire ?
J'aimerai que tu développes un peu mieux ce chapitre car ton histoire est rationnelle, hormis les points cités plus haut.

Je valide le grade d'Oi-nin, quant au rang qui te sera accordé, il portera la lettre B.
Mes pensées ont oscillées entre le rang C à A, voyant les fautes mais voyant aussi le potentiel. J'ai donc décidé de trancher la pomme en deux. (et puis comme ça tu peux être oi-nin)

On attend donc ton édit et ça sera bon. Fais-nous quelque chose de logique, à l'instar du reste de ton histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t4451-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/f359-dossier-uzumi-hibiki http://sns-rp.forumgratuit.org/t4798-uzumi-hibiki
Messages : 158

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Ven 26 Mai - 10:13

Editée en conséquence, parée à être validée.

_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557
Messages : 705

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 2 SS - 1 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    Ven 26 Mai - 17:31

Validé Oi-nin rang B de Konoha. Bon rp!

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t484-annales-de-tsuku-hakka#2858 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5956-bingo-book-de-tsuku-hakka#46153 http://sns-rp.forumgratuit.org/t5955-tsuku-hakka-le-retour-du-heros
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sanako Shikigami, une artiste éphèmère ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Wedin Mainbleue [Guérisseur, artiste & cie]
» présentation de l'artiste
» Fiche technique de l\'artiste
» L'artiste, un être solitaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Administration :: Présentations :: Validées :: Konoha-
Sauter vers: