Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 L'élite de Konoha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: L'élite de Konoha   Jeu 25 Mai - 22:02



L'élite de Konoha
Tamasaburo Suzaku



Lorsque j’ouvris les yeux, je pouvais apercevoir la neige qui tombait sur le village encore très calme à l’aube. Cette année, l’hiver fût relativement doux pour les villageois. Il neigeait souvent mais la température ne descendait pas très bas. Après avoir pris une douche bien chaude, je me dirigeais vers la cuisine pour avaler un petit-déjeuner copieux. Ce repas me permettait de recharger mes batteries et de garder de l’énergie pour toute la journée.

Je pris ensuite la direction du cimetière afin de rendre visite à mon défunt élève Kensaku Kaguya. Les circonstances de sa mort étaient vraiment dramatiques et je ne souhaitais en parler avec personne. Arrivé au niveau de sa tombe, je m’assis à côté sur un petit tas de feuilles et de neige.

- Salut mon grand… Je suis sur le point d’aller m’entrainer comme chaque matin. J’espère que là où tu te trouves, tu reposes en paix.

Scrutant le ciel durant quelques minutes, je me perdais dans mes souvenirs et mes pensées. Je repensais aux bons moments que nous avions passés ensemble, aux repas que nous avions partagés, et à nos entraînements également. Après ce petit moment nostalgique, je déposai un kunaï sur la tombe de mon ancien élève avant de m’en aller.

Arrivé au terrain d’entrainement, je m’apprêtais enfin à début mon rituel quotidien.  Je commancais d’abord par ma séance de méditation. Qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, cela n’empêchait pas Nasuko de s’asseoir à l’extérieur à même le sol, les jambes croisées afin de méditer et de malaxer son chakra. Cela lui prenait environ un quart d’heure. Nasuko commença ensuite son entrainement au sabre, exécutant ses différents mouvements inlassablement.



Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _




Dernière édition par Nasuko Fukuda le Ven 26 Mai - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 202

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Jeu 25 Mai - 23:21

Une rencontre sous les coups
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

Un nouveau jour se levait, une journée blanche comme je les aimais. La neige tombait sur le village et comme souvent, ce matin, j'allais aller m'entraîner à une nouvelle technique. Je me levais et pour une fois depuis longtemps, je faisais mon lit correctement. Ce n'était pas dans mes habitudes, mais pour une fois, l'envie m'avait pris. Allant dans la cuisine, je me décidais à prendre un déjeuner rapide, bacon, saucisson et redgull, une boisson spécifique aux entraînements pour donner de l'énergie dès l’absorption. C'était de nouvelle boisson créée par des marchands et qui avait fait ses preuves. J'observais l'extérieur et je voyais les gens emmitouflés dans des gros manteaux hivernales. Les gens étaient frileux, dès qu'il y avait de la neige, tout était au ralenti. La neige avait recouvert le sol, les toits, les arbres et tout ce qui était à portées de sa chute. M'habillant de ma tenue blanche, blouson blanc, t-shirt tout aussi blanc avec les rayures d'un noir d'encre et un pantalon de même couleur. Le blanc représentait l'attache à mon hyoton, même si les conditions de son acquisition avaient été douloureuses, d'une certaine manière, j'étais content de l'avoir reçu. Pour finir, je m'équipais de mes armes de jet. À vrai dire, je ne savais pas vraiment à quoi j'allais pouvoir m'entraîner.

Dans la rue, le soleil n'était pas très élevé dans le ciel, ciel recouvert de nuage gris blanchâtre significatif, généralement, des temps de montagne. C'était vraiment des flocons de toutes tailles qui descendaient des cieux et avec les quelques rayons de soleil, ils étaient semblables à des cristaux. Je me dirigeais lentement vers le terrain d'entraînement, tout le monde continuaient leurs occupations, mais recroquevillé sur eux-mêmes pour garder leur chaleur corporelle. J'étais la seule personne à porter une veste ouverte, comme si le froid ne m'atteignait pas.

J'arrivais au terrain et au loin, je pouvais apercevoir une vague silhouette au travers les diamants tombant du ciel. Pour une fois que quelqu'un s'y trouvait. En même temps, habituellement, je m'y rendais en journée ou dans la nuit, il était rare que j'y aille de si bon matin, ou alors très tôt, lorsque le soleil n'est pas encore présent dans les cieux. Je m'approchais discrètement et m'engouffrais dans la petite forêt entourant ce terrain tant connu.
De mon point de vue, je pouvais l'observer dans une position assise, apparemment, les yeux fermés.

*Que fait-il ? C'est du yoga ?*

C'était assez étrange comme pratique, quelque chose que je ne connaissais pas et qui, pour moi, était inutile. Au bout d'un moment, ce dernier se leva et sorti une lame, le reflet du soleil se refléta sur la lame. Je n'étais pas fan des utilisateurs de kenjutsu, mais il fallait bien avouer que cette lame était très jolie. À la suite, l'homme au sabre élançait sa lame dans le vide, portant des coups dans les airs d'une netteté et d'une précision redoutable. Dans un autre mouvement, il se retourna pour, sans s'en apercevoir, se retrouver face à moi. Je le reconnaissais, je l'avais déjà croisé lors de mes différentes réunions avec la Hokage, mais son nom m'échappait. Il me semblait d'ailleurs que ce dernier était un des protecteurs personnels de notre Kage, tout comme moi.
   
Une idée me vint sur le moment, une idée saugrenue, mais qui pourrait être avantageux pour tout le monde. Évaluer les forces de ce camarade. Je retirais ma veste tout en silence, puis mon t-shirt pour me l'entourer autour de mon visage dans une position ou il ne pourrait pas tomber. Je voulais qu'il se croie agressé afin de voir ses capacités à son maximum. Visage caché, torse nu, je remettais ma veste la fraîcheur me piquait légèrement la peau non couverte.

-Kori no bunshin.

Dans un faible murmure.

Un clône de ma propre personne se créait au fur et à mesure, la glace se formant dans une silhouette humaine puis se colorisant. Suzaku bis, était juste à côté de moi, tellement identique que rien ne pouvait distinguer le faux du vrai. Ainsi donc, je pouvais attaquer d'un coté et rester à distance pour observer.
Me saisissant de deux kunai, j'en lançais un en visant à quelques millimètres de son oreille droite, suffisamment proche pour qu'il puisse entendre le son du vent déplacé par la petite lame et son sifflement. Une fraction de seconde après le deuxième était lancée sur sa lame afin de montrer la précision chirurgicale de mes lancés.

Rapidement, je me déplaçais de l'autre côté du terrain, toujours caché par les arbres, mon clône restant en position. J'observais la réaction de l'homme à la lame. Cette fois-ci, je sortais mes senbon, armes emblématiques du clan auquel j'appartenais par adoption. Je me tenais prêt à toute riposte. La couleur de ma tenue me permettait de rester caché, me dissimulant dans la blancheur environnante pour avoir l'opportunité de voir sans être vu. Un concepte vieux comme le monde, mais toujours utilisé. Cela faisait partie de mon travail après tout.



Spoiler:
 

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Ven 26 Mai - 22:27



L'élite de Konoha
Tamasaburo Suzaku



Exécutant mes mouvements avec finesse et rapidité, ma lame tranchait dans le vide. Ces mêmes mouvements étaient répétés tous les jours depuis plusieurs années. Cela me permettait de parfaire ma prise, ma technique mais aussi de me rendre compte avec le temps de certaines erreurs que je m’appliquais à perfectionner.

Alors que je m’exerçais, j’entendis deux sons que je connaissais très bien. Deux projectiles sifflaient dans ma direction. Dans le même mouvement, sans m’arrêter, je me baissais afin d’esquiver un des kunais pour ensuite parer le deuxième avec mon katana.

Je venais de me faire attaquer ouvertement sans savoir d’où venaient les kunais. La direction dans laquelle ils avaient été lancés était vide. Je me relevais doucement, m’appuyant sur mon sabre dont la pointe s’enfonçait dans le sol. Mon regard était dirigé vers la direction d'où provenaient les armes. J'activai directement mon sixième sens sensoriel me permettant de détecter les signatures de chakra dans la zone. Je pouvais parfaitement distinguer à quelques mètres de moi deux signatures de chakra identiques. Je ne pouvais cependant pas les voir.  

- Tu veux jouer à ça… Je ne te connais pas et pourtant tu prends la liberté de m’attaquer en traître. Décline ton identité ! Lui dis-je en levant le ton.

Une seconde, deux secondes, trois secondes… Aucune réponse ne sortit de sa bouche. J’allais donc prendre cette agression très au sérieux étant donné les circonstances. Je n’avais pris que mon katana légendaire avec moi, laissant le reste de mon arsenal chez moi. Mais c’était largement suffisant pour que je puisse combattre au corps à corps. De là où je me trouvais, je composais rapidement des mudras avant de foncer en direction de l'endroit d'où avaient été lancés les projectiles tout en exécutant ma technique.

- Doton ! Iwadeppo no Jutsu

Tout en courant dans sa direction, je crachai une pierre formée dans ma bouche grâce à mon chakra doton qui prenait de la vitesse et du volume au fur et à mesure qu’elle avançait. Presque arrivé au niveau de l’adversaire, le caillou avait grossit pour devenir un gros rocher d’environ un mètre de diamètre. Cette technique visait à tester la réactivité ainsi que la puissance de mon adversaire. Sa réaction allait me donner la réponse.

Spoiler:
 



Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 202

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Sam 27 Mai - 10:53

Par les cieux et par la terre.
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

L'homme venait d'esquiver et de parer mes deux lancés. D'une part, il les avaient entendu arriver à l'avance et de l'autre dans un même élan, avait ciblé leur provenance. En même temps, ce n'était qu'une simple attaque, rien de méchant, même un genin légèrement expérimenté aurait pu éviter ce coup. De plus, si je l'avais croisé lors de réunion au bureau du Kage, alors cela voulait dire qu'il y avait 90 % de chance que ce soit un gradé, sinon un bleu qui se faisait régulièrement enguirlander. Il se relevait, la lame étincelante planté dans le sol et je le voyais scruter la forêt ou se trouvait mon clone de glace. Dans le silence des lieux, il prit la parole.

- Tu veux jouer à ça… Je ne te connais pas et pourtant, tu prends la liberté de m’attaquer en traître. Décline ton identité !

Il me faisait rire, d'une certaine manière, j'avais l'impression de me voir. Monter dans un degré d'agressivité aussi rapidement me ressemblait bien lorsque je venais à combattre. Sans prévenir, il se mit à courir en direction de mon clone tout en effectuant des mudras. Le combat avait débuté pour lui et à l'entente de sa phrase qui m'était destinée, je me doutais qu'il allait faire en sorte de grièvement me blesser, voir, même me tuer. Heureusement, je n'allais pas le laisser faire, après tout, je voulais le tester et éviter de passer l'arme à gauche.

- Doton ! Iwadeppo no Jutsu

Ainsi donc, il utilisait le doton et le kenjutsu. Une combinaison assez correcte, il pouvait foncer au corps-à-corps tout en ayant des jutsu pour se défendre. Ainsi, il pouvait se défendre assez souvent face à diverses solutions, sauf que contre le suiton, la terre devient très vite de la boue et donc stopper.
Il courait toujours dans la même direction et à mi-parcours, il cracha une sorte de pierre qui dans sa course, augmentait en taille. Avant d'arriver à la lisière de la forêt, la petite pierre ressemblant plus à un caillou était devenu un rocher de taille assez impressionnante. Je n'avais jamais vu cette technique. Outre le fait qu'à bonne distance, elle pouvait être douloureuse, trop proche, elle n'était d'aucune utilité. De mon point de vue, je pouvais observer tout ce qu'il se passait et c'était maintenant à mon clone d'éviter cette attaque.

Suzaku bis commençait à courir sur le côté, mais le rocher était déjà trop proche pour tenter une esquive contournée. Il s'élançait face à lui et d'un bond, sautait par-dessus. Pour se redonner de l'élan, Bis posait ses mains sur la pierre, puis ses jambes avant de s'envoler encore plus haut dans les airs. Décidément, mes clones de glace étaient bien plus utiles que ceux que l'on nous enseigne à l'instruction. Les leurs, ne faisaient presque rien et à part créer une diversion, ils n'avaient aucune autre utilité. Les miens au moins pouvaient se battre, même si ce n'était pas d'un gros niveau et d'une puissance équivalente à la mienne, cela me permettait d'avoir une diversion bien plus efficace où il m'était possible d'attaquer en même temps. Les clones de mon cru ne disparaissaient pas en une fraction de seconde ou au moindre choc et c'est ce qui me donnait plus de possibilités. Tamasaburo Bis était toujours dans les airs et se retrouvait au-dessus de l'adversaire à une bonne dizaine de mètre d'altitude, puis sans prévenir, il perdait cet avantage pour retomber sur l'adversaire, pied devant. Grâce à sa constitution entièrement de glace, si le coup venait à être porté, les dégâts encourus pourraient être dramatiques. Un bloc solide tombant de cette altitude peut broyer les os et quand bien même, l'ennemi esquiverait, l'impact développerait une bonne quantité de terre volante dans les environs. 

*Merci la gravité *

De mon côté, je regardais toujours la scène, mes senbon encore en mains, j'attendais le bon moment pour les lui planter. Lorsque mon clone se retrouva à une vingtaine de centimètres de l'homme visé, je sortais de ma planque et grâce à une vitesse légèrement plus rapide que la norme grâce à ma façon de courir, j'allais très vite être à porté de jutsu. C'est arrivé à mi-distance que les deux offensives simultanées se combinaient. Par le haut, mon clone qui allait lui tomber dessus et en arrivant dans son dos, mes six senbon que je le lui lançait en visant le moindre petit mouvement qu'il pourrait faire. Même s'il esquivait, je lui enverrais mes projectiles de façon à ce qu'il ne les esquives pas tous d'un coup et qu'il puisse toucher même lors d'un déplacement. De même, dans les deux cas, je savais quoi faire par la suite.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Lun 29 Mai - 10:54



L'élite de Konoha
Tamasaburo Suzaku



Mon adversaire avait habilement évité mon rocher en sautant par-dessus et en l’utilisant pour se propulser dans les airs. Son agilité et ses mouvements ne m’étaient pas inconnus. Ma technique de perception sensorielle toujours active, je pouvais clairement ressentir l’autre signature de chakra identique tapie dans les bois. Pour le moment, tant qu’il ne bougeait pas, je ne m’en préoccupais pas.  L’ennemi ayant esquivé mon projectile se trouvait au-dessus de moi, prêt à me retomber dessus.

Tout à coup, l’autre signature de chakra se déplaça très rapidement dans ma direction. Les deux assaillants allaient être sur moi dans quelques secondes. Je tournai la tête par-dessus mon épaule afin de jauger la distance nous séparant. J’observais attentivement cette situation critique afin de pouvoir réagir au bon moment. Lorsque je fus sur de moi, je sortis une boule fumigène que je lançais à mes pied. L’écran de fumée me donna l’avantage sur mes ennemis. Puis grâce à une technique bien connue, je m’enfonçai rapidement dans le sol en composant la mudra du tigre.

- Doton Dochuu Eigyo !

Étant presque totalement dans le sol, je posais discrètement sur la surface du sol un parchemin explosif, camouflé par le nuage de fumée colorée. Une fois dans le sol, je me déplaçai afin de m’éloigner de l’explosion et ainsi perturber mon ennemi.  

Spoiler:
 




Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _




Dernière édition par Nasuko Fukuda le Jeu 15 Juin - 4:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 202

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Mer 14 Juin - 21:12

Une explosion résonnante.
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

J'arrivais sur la cible, prêt à lui lancer mes senbon. Soudainement, une large fumée envahit l'endroit où il se trouvait. Une bombe fumigène probablement. D'un geste, je lançais mes armes de jet de ma main gauche, gardant armée ma main droite. Puis, en ne connaissant pas ce qu'il pouvait se trouver dans ce nuage, je faisais un saut en arrière pour éviter tous problèmes qui pouvaient s'en suivre. Dans les airs, je voyais mon clone s'enfoncer dans la fumée puis, dans un bruit sourd, s'écrasa au sol suivit d'une explosion. Ce bougre avait dû piégée la zone et mon clone avait déclenché le piège. Par son poids, son attraction gravitationnelle et sa composition tout de glace, une vague de poussière s'éleva qui se coupla au fumigène et l'explosion. De la terre s'élevait dans les airs rendant le terrain totalement invisible, la terre et le ciel se confondait. À ce moment, je ne savais absolument pas ou pouvais se trouver mon adversaire. L'avais-je touché ou non ? C'est en retombant au sol que je continuais à reculer en roulade arrière pour me tapir de nouveau dans l'ombre de la forêt. Je savais pertinemment que mon clone s'était écrasé et disloqué au sol, laissant probablement des fragments de glace. Il fallait rapidement qu'il fonde ou mon secret serait dévoiler, qui plus est, je ne pouvais pas les utiliser.

J'attendais patiemment que la fumée s'estompe. Peu à peu, je pouvais voir l'endroit où j'avais précédemment lancé mes armes. Celles-ci étaient plantées dans le sol, ou seule une infime partie de la pointe sortait du sol, elles étaient presque rentrées entièrement dans la terre. Quelques mètres avant leurs points de chute, se trouvaient un cratère d'une dimension égal à une petite météorite qui se serait fracassé sur la surface terrestre. Décidément, ce clone avait plusieurs fonctions, si bien qu'une personne touchée de la sorte pouvait se retrouver avec de nombreuses fractures.
Les effets du supposé fumigène s'estompaient et la poussière de l'impact retombait également pour enfin libérer entièrement le champ de vision. Plus personne ne se trouvait en face de moi. Deux solutions étaient plausibles, soit il en avait profité pour se cacher dans les bois, soit et je penchais plus vers cette solution, s'était planquer sous terre. Avec le lancement de son rocher, il maîtrisait l'affinité doton et c'était donc fort probable que ce soit le cas.

* OK... Donc, apparemment, il s'est terré comme un suricate. Très bien...*

De mon poste, j'observais les alentours, mais une chose m'interpellait tout de même. S'il venait à se trouver sous le sol, alors même ici, il pourrait m'atteindre, une seule solution pour être en sécurité s'offrait à moi. Un rapide regard autour de moi et l'arbre qui se trouvait à côté de moi semblait être le plus haut. Un saut, puis un second et s'en suivit comme cela, j'arrivais à son sommet me permettant une vision optimale de la zone. Ainsi, il ne pourrait pas m'atteindre, mais en plus serait obliger de sortir de son trou pour attaquer et donc me permettrait de reprendre l'avantage de la situation. Ma main droite était armée de mes senbon que je passais en main gauche, la droite se saisissant d'un kunai avec un parchemin explosif, je me saisis d'un autre de même type pour les envoyer. Enfin, je les lançaient dans le cratère suivi de deux autres. La force de l'explosion allait pouvoir évacuer encore plus de terre et de roche grâce au choc précédent. En effet, les contours fragilisés du trou s'éclateraient lors de l'explosion et projetteraient une multitude de roche de part et d'autre du terrain. Les kunai sifflaient dans l'air, les parchemins les suivant de près avant de se planter sur le pourtour de la cuve de terre. Tous s'allumèrent dans le même instant et explosèrent au même instant. Une forte détonation se faisait entendre et devait résonner jusqu'au sein même village. Comme prévu, un nouveau nuage de poussière s'éleva et dans la même occasion des roches de diverses tailles s'éjectaient dans tous les sens.

De mon perchoir à environ quinze mètres de hauteur, je n'avais rien à craindre et regardais attentivement tout ce qui pouvait bouger. Contrairement au dernier fumigène terreux et blanc, celui-ci se dissipa très rapidement pour une raison que j'avais du mal à expliquer concrètement. Je pensais simplement que les particules de terres étaient ralenties par le fumigène ce qui permettait un meilleur soulèvement dans l'air. Maintenant, il ne manquait plus que le pseudo-ennemi pour pouvoir attaquer véritablement.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Jeu 15 Juin - 4:14



L'élite de Konoha
Tamasaburo Suzaku



Le parchemin que j’avais posé venait d’exploser. L’une des signatures de chakra s’était estompée instantanément, me laissant comprendre que j’étais parvenu à éliminer son clone puisque je ressentais toujours sa signature de chakra. Ma capacité à me mouvoir dans le sol n’était possible que grâce à mon chakra Doton. Toute autre personne à ma place devrait creuser un trou manuellement. De ce fait, j’ai la capacité de m’y déplacer comme je me déplace à la surface. Mon adversaire, à moins d’être un sensoriel, n’avait aucun moyen de connaitre ma position, ce qui me laissais un avantage pour une attaque surprise.

Puis tout à coup dans le calme que me procurait cet environnement sous-terrain, j’eus un déclic. Je venais de me rendre compte que je connaissais cette signature de chakra. Dans la précipitation du combat et à cause de l’attaque surprise de l’homme masqué, je n’avais pas pris la peine d’analyser l’empreinte de l’agresseur. Pourquoi cet homme m’attaquait-il ici ? Était-il devenu fou ?

L’homme se déplaça et pris de la hauteur. Il avait sans doute compris que je me trouvais sous ses pieds, prêt à l’attaquer à n’importe quel instant. Ce combat ne pouvait pas durer. Cet homme n’était nul autre que mon camarade. Membre de la garde personnelle du Hokage, nous étions tous deux chargés d’assurer la protection de la cheffe du village. C’est un membre actuellement en service à l’Anbu sous le pseudonyme : Fox.

Néanmoins, je ne connaissais pas ses intentions. Je préférais donc jouer la carte de la prudence afin de ne prendre aucun risque. Composant les mudras nécessaires, je créai un clone de roche à quelques centimètres à peine de moi. J’allais tenter la voie du dialogue afin de comprendre la raison pour laquelle Fox m’avait attaqué. Je ne le connaissais, presque pas. Durant les missions d’escorte et de protection, nous nous contentions tous deux de remplir notre fonction et d’assumer notre responsabilité sans échanger de paroles inutiles. C’est ce que j’avais appris à faire lorsque j’étais à la place de cet homme dans la section Anbu quelques années auparavant.

Mon clone s’éloigna de moi afin de ne pas révéler ma position exacte, puis sortit du sol paré à toute éventualité. S’extrayant du sol, mon clone connaissait déjà la position exacte de l’homme masqué.

- Qu’est-ce que tout cela signifie Fox ? Tu pensais que ce bout de tissu sur ton visage allait me tromper ?

Il se trouvait sur un arbre surplombant mon clone. Réflexion faite, je ne pensais pas qu’il me voulait du mal. Toutefois j’attendais des explications de sa part qu’il n’allait sans doute pas tarder à me fournir.


Spoiler:
 




Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 202

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 55 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Mar 20 Juin - 20:10

La fin d'une joute
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

De ma position, je pouvais voir l'ensemble du terrain. Une légère brise très fraîche me caressait le visage et mon torse nu sous ma veste ouverte qui ne me déplaisait absolument pas. J'aimais le froid. Peu importe ou l'épéiste se trouvait, il ne pouvait pas m'atteindre par surprise à moins de débouler sous mon arbre ou de le déraciner et le faire tomber, moi avec. Cependant peu importe la solution qu'il utiliserait, mon perchoir me donner tout le temps nécessaire pour réagir. Cela commençait à faire long comme attente, soit il s'était enfui, chose qui me semblait saugrenue, soit il essayait de trouver un moyen de m'atteindre, cacher quelque part. La seule solution à ma portée était d'attendre une réaction de sa part.
C'est juste après cette réflexion que le sol se craqua pour le voir sortir. Ainsi, il choisissait de se montrer de la sorte, sans même avoir de filet de sécurité. Cela en faisait une cible facile, si facile que cela me dérangeait. Quelque chose n'allait pas, c'était trop simple. Il m'était possible de le perforer de mes senbon sans même avoir de difficulté. C'est seulement une fois qu'il était entièrement debout que je comprenais le pourquoi du comment. Ce dernier regardait dans ma direction comme s'il savait à l'avance où je me trouvais.

- Qu’est-ce que tout cela signifie Fox ? Tu pensais que ce bout de tissu sur ton visage allait me tromper ?

Je me mis à sourire sadiquement, puis sans prévenir à rire aux éclats. Il lui en avait fallu du temps pour me reconnaître, enfin bon, moi-même, je le remettais grâce à son intervention. Je savais que je l'avais déjà vu, oui, mais d'où ? Je ne m'en souvenais plus vraiment. S'il connaissait mon nom d'anbu, c'est que nous avions donc déjà travaillé ensemble. Sauf qu'en mission, je ne me préoccupe pas vraiment de savoir qui s'est, seulement, si les capacités de la personne qui m'accompagne peuvent être utiles ou non. Je me relevais, puis descendais de branche en branche avant d'arriver au sol. En me dirigeant vers lui, je mettais mes senbon devant mon visage et toujours ce sourire sadique, les rangeaient dans leurs étuis d'avant-bras. C'est à quelques mètres de sa position que je m'arrêtais, mon visage redevenant normal.

- Qui a-t-il ? Une petite passe sans prévenir te ferais peur ? Tu es au courant que ça peut arriver à tous moment, même ici, au sein des murs du village.
Pour répondre à ta question, je vais être clair et simpliste. Je cherchais simplement à voir si tu étais capable de réagir en conséquence sur une attaque surprise. Il me semble que toi et moi faisons partie de la garde personnelle de la Hokage, je voulais voir si tu en avais les compétences. Elle et moi avons notre passé en commun, nous avons bossé ensemble, elle sait de quoi je suis capable et inversement. En revanche, toi, Nasuko, si je ne me trompe pas, je ne t'ai jamais vu en action. Nos missions communes ayant toujours été calme et sans accroche. De ce que j'ai pu voir, tu as l'air d'en avoir les ressources, et cela me convient. Murasaki-sama t'a choisi, certes, mais je voulais voir par moi-même.


Je retirais mon t-shirt, puis ma veste pour me rhabiller correctement.

- Je venais pour m'entraîner à la base, mais cette petite passe est suffisante. Sur ce, je te laisse vaquer à tes occupations et ton entraînement. D'ailleurs, au passage, jolie lame. Aller, bonne journée, collègue Nasuko.


Je tournais les talons en gardant un œil sur lui, au cas où il vienne à vouloir continuer ce jeu. Pas à pas, je m'écartais du terrain avant de reprendre le sentier vers la ville où j'allais prendre un bon repas et me détendre dans un neko-bar.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo http://sns-rp.forumgratuit.org/f461-dossier-tamasaburo-suzaku http://sns-rp.forumgratuit.org/t6505-tamasaburo-suzaku
Messages : 355

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   Mar 20 Juin - 22:58



L'élite de Konoha
Tamasaburo Suzaku



S’extrayant du sol, mon clone observait l’homme sur sa branche en hauteur. Ce dernier tenait des aiguilles entre ses doigts et son flux de chakra en disait long sur sa concentration. Ma doublure le questionna ensuite :

- Qu’est-ce que tout cela signifie Fox ? Tu pensais que ce bout de tissu sur ton visage allait me tromper ?

L’homme aux cheveux blancs et à l’iris rouge se mis à rire aux éclats ce qui suscita ma curiosité. Que pouvait-il bien trouver de si drôle ? Cela ne m’intéressait pas vraiment. Ce que je voulais savoir, c’était la raison pour laquelle il avait perturbé mon entrainement. Il finit par se lever et par redescendre de son perchoir, puis il se dirigea vers moi.

- Qui a-t-il ? Une petite passe sans prévenir te ferait peur ? Tu es au courant que ça peut arriver à tous moment, même ici, au sein des murs du village.

- Qu’est-ce que tu fais ici ? Lui répondit le clone, le regard froid et impassible. Tu es venu perturber mon entrainement pour me donner une leçon de morale ?

- Pour répondre à ta question, je vais être clair et simpliste. Je cherchais simplement à voir si tu étais capable de réagir en conséquence sur une attaque surprise. Il me semble que toi et moi faisons partie de la garde personnelle de la Hokage, je voulais voir si tu en avais les compétences. Elle et moi avons notre passé en commun, nous avons bossé ensemble, elle sait de quoi je suis capable et inversement. En revanche, toi, Nasuko, si je ne me trompe pas, je ne t'ai jamais vu en action. Nos missions communes ayant toujours été calme et sans accroche. De ce que j'ai pu voir, tu as l'air d'en avoir les ressources, et cela me convient. Murasaki-sama t'a choisi, certes, mais je voulais voir par moi-même.

- T’es drôlement bavard pour un Anbu toi ! Oui nous travaillons ensemble pour la protection de la Hokage. Et oui c’est normal que tu ne me connaisses pas étant donné que je faisais partie de Douze Gardiens. J’espère que je t’ai fait bonne impression alors. Lui rétorquais-je ironiquement.

- Je venais pour m'entraîner à la base, mais cette petite passe est suffisante. Sur ce, je te laisse vaquer à tes occupations et ton entraînement. D'ailleurs, au passage, jolie lame.

- Tu es un bon guerrier et mon petit doigt me dit que tu as plus d’un tour dans ton sac. Je te remercie. Lui répondit cette fois mon clone, un petit sourire en coin.

Je lui tendis ma main lui témoignant un geste amical. Il prit ma main et la serra contre la sienne. Cette poignée de main symbolisait l’union de nos deux forces. J’avais été dur dans mes propos, mais les dieux savent à quel point je déteste quand on perturbe mon entrainement.

- Aller, bonne journée, collègue Nasuko.

- Bonne journée.

Il rebroussa alors chemin tandis que mon clone s’effondra en morceaux de pierre. Je ressortis du sol de la même manière dont j’y étais entré, observant le jeune homme quitter les lieux. Il était plus jeune que moi. Je lui donnais approximativement vingt-deux ou vingt-trois ans. Je comprenais sa fougue et son tempérament et je savais pertinemment qu’il faisait partie de cette élite du village dont la puissance était très élevée malgré un jeune âge. Je n’étais clairement pas au bout de mes surprises avec lui.  



FIN




Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'élite de Konoha   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'élite de Konoha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cimetière de Konoha
» Les ruelles de Konoha
» Hopital de Konoha
» Armurerie de Konoha
» Forêt interne de Konoha - Zone interdite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Terrain d'Entrainement-
Sauter vers: