Forum RPG dans l’univers de Naruto
 

Partagez | 
 

 Un retour haut en couleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Un retour haut en couleurs   Dim 11 Juin - 14:44


Un retour haut en couleurs



An 120, printemps, aux portes de Konoha ~


Le village caché de la Feuille avait eu une journée des plus routinières comme à son habitude, départs et retour d’équipes de shinobis en missions, ragots et badauds habituels, rien n’avait cassé la routine.

Il était maintenant assez tard, le soleil se préparait à disparaître du champ de vision que le ciel nous offrait, Konoha ignorait qu’une kunoichi pour le moins atypique se dirigeait vers ses portes, à dos d’un animal encore plus atypique, son dragon chéri qu’elle avait nommé, pour une raison qu’elle seule connaît, Nizuheggu. A l’approche du village son visage s’illumina.

- Oh, revoilà enfin Konoha ! Ça m’avait manqué de voir ses sculptures, on dirait qu’il y en a de nouvelles, j’ai hâte de les contempler.

Un souvenir vint cependant noyer la gaieté de Sanako, un souvenir funèbre.

- Mmh... papa, maman… et vous aussi mes trois petits précieux, j’espère que ce fichu village à au moins eu la décence de vous offrir une sépulture correcte, à défaut d’avoir su vous protéger… oh, arrête-toi ici mon tout doux, on va admirer un peu le coucher du soleil.


Elle s’approchait maintenant des portes du village, qu’elle surplombait de 10 mètres environ, son dragon semblait impatient d’atterrir mais il était absorbé par le coucher du soleil, il n’avait peut-être pas de cordes vocales mais pour Sanako aucune de ses créations n'était dépourvue d'âme, et elle était convaincue que tout ses petits amours étaient animés d'une volonté propre, bien qu'elle les commandait pourtant, et était intrinsèquement fascinés par son art, bien que sa vision personnelle de la chose était particulière, elle ne pouvait selon elle qu’engendrer des créations que les belles choses de la vie fascinaient également, et ce coucher de soleil en faisait partie.

Mais fidèle à elle-même, la kunoichi avait façonnée quelques oiseaux qui jouaient avec elle, à la voir comme ça on ne croirait pas qu’elle soit âgée de 24 printemps. Les volatiles virevoltaient autour d’elle alors qu’elle se rappela de ce qu’elle avait dégoté pendant son voyage, un magnifique feu d’artifice, qu’elle arma, avant de le laisser exprimer sa chatoyante teinte dans les cieux, ce spectacle était réconfortant à ces yeux mais ce n’était jamais assez, sur la douzaine d’oiseaux présents, 10 s’envolèrent aussi haut qu’il leur était possible avant que notre artiste compose un mudra qui mit un terme à leur existence éphémère dans un souffle majestueux. Les deux restant continuaient de jouer avec leur créatrice tandis que cette dernière ignorait l’étendue des conséquences qu’entraîneraient sa vision artistique marginale sur l’instant.

Spoiler:
 



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557 En ligne
Messages : 341

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Dim 11 Juin - 18:43



Un retour haut en couleurs
Printemps 120



Après avoir été cherché Ayame à l’Académie, nous sommes partis rendre visite à Fukasaku-san. Il aimait beaucoup Ayame et c’était réciproque. Il lui promit de lui offrir un très beau cadeau au terme de sa dernière année à l’Académie. Fakasaku-san me rendit également mes gants de combat qu’il venait d’entretenir. Nous sommes ensuite partis faire les boutiques. Les enfants grandissent vite, et le portefeuille se vide rapidement. Quand on est parent, on se rend compte qu’on ferait tout pour nos enfants.

Après avoir dépensé une somme astronomique en vêtements, Ayame me fit comprendre qu’elle avait faim. Ma tentative pour la convaincre d’aller manger à la maison fut vaine. La petite princesse voulait manger au restaurant ! Rien que ça ! Son papa tenant tous ses achats, Ayame sautillait en chantonnant en direction du restaurant.

À peine notre commande servie, que nous étions déjà en train de dévorer les plats qui garnissait la grande table. Avalant les Onigiris les uns après les autres, notre repas fut soudainement interrompu par ce qui semblait être des détonations. Le mouvement de mes mâchoires cessa en même temps que le bruit retentit.




Je me levai calmement et demandai à Ayame de m’attendre. Je suis ensuite monté sur le toit du restaurant d’où je pouvais désormais apercevoir les explosions dans le ciel à proximité des portes du village. Je pouvais également discerner un reste de feu d’artifice. Une fois revenu à l’intérieur du restaurant, je ramassai nos affaires et les donnai à Ayame.

- Rentre tout de suite à la maison. Je te rejoins bientôt. Dis-je d’un ton strict.

Laissant Ayame derrière moi, je fonçais désormais en direction de la frontière du village. Je me demandais d’où pouvaient provenir ces explosions. Était-ce un accident ? Était-ce une attaque ? Je redoutais le pire. Sautant de toit en toit, j’arrivais à présent sur les lieux. Je pouvais clairement voir ce qui semblait être une créature volante. Cela m’intriguait, car cette femme semblait créer de petits oiseaux de papier qui se mettaient à voler dans le ciel avant d’exploser. Elle représentait clairement une menace pour notre village et je n’allais pas la laisser faire plus longtemps.

- Fermez les portes du village ! Criais-je aux deux chuunins à mes côtés.

Je sortis les gants que m’avait donné Fukasaku-san plus tôt dans la journée et je m’équipai. Je plaçais les deux bobines sur le dos de chaque gant, puis j’infusais mon chakra à l’intérieur, contrôlant ainsi les fils de la bobine en les plaçant sur chaque griffe se trouvant à l’extrémité de chaque doigt.  Se concentrant quelques secondes, je finis par me diriger au sommet  du mur de l’enceinte du village et je déployai les dix fils d’aciers reliés à mes gants que je pouvais contrôler à l’aide de mon chakra.

La créature se trouvait à environ dix mètres au-dessus de ma tête, ce qui me laissait une belle marge de manœuvre. Tendant les bras devant moi, je contrôlais habilement les fils d’acier que je dirigeais en direction de la créature volante. D’un coup, je tranchais en même temps les deux ailes, puis dans un dernier mouvement, coupais le monstre en deux dans la longueur. J’espérais pouvoir entraver l’assaillante dans mes fils afin de la capturer vivante.


Spoiler:
 





Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Mer 14 Juin - 12:21


Un retour haut en couleurs



La jeune femme continuait de contempler le ciel en compagnie de ses animaux, sans se soucier de ce qui l’entourait, un cri vint cependant déchirer le silence, captant au passage l’attention de l’artiste.

- Fermez les portes du village !


Sanako se retourna en direction de cette voix.

- Hu, qu’est-ce qu’il a à crier celui-là ?

Elle comprit rapidement ce qu’il faisait ici, ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’elle vit son dragon privé de ses ailes, sautant alors sur le mur d’enceinte du village, Sanako comptait bien avoir une petite discussion avec le bourreau de sa création, dont les mouvements étaient déjà analysés par la jeune Shikigami.

- Ce gars… il est aussi précis avec ses poignets et ses doigts que l’était Drychda… qui ça peut bien être…se dit-t-elle

Elle échappa à la tentative de capture de l’individu, après que sa monture ait été coupée nette en deux parties, elle eut une pensée pour lui qui engendra une petite larme coulante le long de sa joue, une larme de rage envers le shinobi à qui elle allait le faire regretter amèrement.

- Hé, espèce d’abruti fini, c’est comme ça que Konoha traite ses shinobis quand ils reviennent d’un autre pays maintenant ? Et qu’est-ce que Nizuheggu t’a fait pour que tu oses le mettre dans un tel état ? Ça ne vous suffisait pas de laisser mes parents mourir, j’étais de trop ici moi aussi ?


Elle regarda de nouveau sa monture, qui n’était plus qu’un tas de feuilles éparpillé devant l’enceinte du village caché des feuilles, et la colère envers cet homme qui en était responsable passa un nouveau seuil, il n’allait pas s’en sortir si facilement.

Sanako se concentra, et forma 8 nouveaux oiseaux de papier depuis son corps, qui se joignirent aux deux volatiles que l'artiste avait gardée près d'elle dans une charge dont la cible était le fauteur de troubles.

Spoiler:
 



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557 En ligne
Messages : 341

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Jeu 15 Juin - 1:53



Un retour haut en couleurs
Printemps 120



D’un bond, elle esquiva souplement mes fils d’acier avant de retomber sur le mur à quelques mètres de ma position. Son expression venait de changer. Tenant un air presque innocent et souriante, ses sourcils étaient désormais froncés et sa bouche contractée. Elle n’avait pas l’air contente. Deux oiseaux se trouvaient à ses côtés, les mêmes qu’elle faisait exploser au-dessus du village il y a quelques minutes. Je devais me montrer très prudent.

- Hé, espèce d’abruti fini, c’est comme ça que Konoha traite ses shinobis quand ils reviennent d’un autre pays maintenant ? Et qu’est-ce que Nizuheggu t’a fait pour que tu oses le mettre dans un tel état ? Ça ne vous suffisait pas de laisser mes parents mourir, j’étais de trop ici moi aussi ?

Je ne comprenais pas un traitre mot de ce qu’elle venait de me dire. Elle revenait d’un autre pays ? C’était donc une Konohajin ? Non, impossible… Nous avons un protocole. Ses actions représentent clairement une menace pour le village. Je me demandais qui pouvais bien être cette parfaite inconsciente. Cette histoire de parents ne me disait absolument rien également. Je finis par briser le silence en la questionnant.

- Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Et pour quelle raison tu provoques des explosions au-dessus d’un village shinobi ? Je ne me répèterai pas, alors choisis bien les mots que tu vas prononcer. Je ne laisserai personne menacer le village de Konoha.

Son regard se dirigea vers la créature que j’avais précédemment mise hors d’état de nuire. Elle ne daignait visiblement pas me répondre. La jeune femme leva les yeux et me lança un regard noir, un regard qui m’était familier et que je connaissais très bien. Plongés dans les miens, ses yeux trahissaient une colère intense. Son corps commença à se désintégrer, ou du moins c’est ce que je croyais. Des morceaux de papiers se détachaient de son corps pour former de petits oiseaux.

- Elle ne va quand même pas… Me dis-je intérieurement.

Huit autres bêtes venaient se rajouter aux deux autres déjà présentes aux côtés de l’assaillante. Elle ne voulait donc pas entendre raison. De mon côté je n’allais surement pas combattre cette femme aussi près du village. Il fallait donc que je l’attire plus loin vers l’extérieur, dans la forêt. Son regard et sa colère entraient en compte dans mon équation. J’étais presque sûr qu’elle me suivrait.

- Tu ne veux donc pas comprendre… Qu’il en soit ainsi ! Tu subiras le même sort que ton dragon. Dis-je d’un ton calme.

Après avoir lancé cette provocation, j’activai ma perception sensorielle avant de sauter par-dessus l’enceinte, vers l’extérieur du village. Je fis quelques sauts en déplacement instantané d’arbre en arbre sur quelques mètres dans la forêt avant de m’arrêter. Je connaissais précisément sa position ainsi que celles de ses oiseaux grâce à la perception sensorielle.

- À nous deux maintenant…

Spoiler:
 





Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Jeu 15 Juin - 7:41


Un retour haut en couleurs



- Tu ne veux donc pas comprendre… Qu’il en soit ainsi ! Tu subiras le même sort que ton dragon. Dit l’inconnu d’un ton neutre

Il sauta ensuite en direction de la forêt et réalisa une série de déplacements instantanés d’arbre en arbre, avant de s’arrêter et de fixer la kunoichi en attendant de savoir ce qu’elle allait faire.
Elle le regardait partir, puis planté là, sur une branche d’arbre, sa réaction fut sans doute tout sauf rationnelle pour lui.

- Pff, j’ai autre chose à faire que d’aller jouer à promenons-nous dans les bois avec un guignol qui est assez stupide pour abîmer des œuvres d’art… papa, maman, j’arrive !

Elle sauta à l’intérieur du village, ses oiseaux toujours avec elle, l’un d’eux était posé sur son épaule et elle en profita pour le prendre dans ses mains et le câliner, pour s’occuper durant le trajet. Elle déambulait au milieu de la foule qui semblait apeurée.

- Mais qu’est ce qu’ils ont tous ? Ce village ne comprends décidément rien à l’art…

Son impression se confirma quand elle tenta d’accoster un badaud pour demander sa route, l’individu était trop effrayé pour parler et recula sans même ouvrir la bouche, semblant craindre une agression.
Elle ne savait cependant pas que l’épéiste qu’elle avait abandonné sur sa branche ne comptait pas laisser cette affaire se terminer de la sorte.

Spoiler:
 



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557 En ligne
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Jeu 15 Juin - 16:38

La fille aux oiseaux
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

J'avais entendu des détonations et je ne savais pas vraiment d’où cela provenait. En effet, mon habitation était positionnée pour avoir une pollution sonore très réduite, si bien que les bruits d'explosion étaient relativement audibles, mais impossibles à savoir dans quelle direction cela provenait. Connaissant certains camarades, je savais pertinemment qu'ils étaient déjà à l'endroit des déflagrations ce qui me laissait le temps de me préparer. Habillé comme à mon habitude de ma tenue blanche, j'avais cependant laissé la veste chez moi, la chaleur était trop présente pour la porter. Ma façon de me vêtir était très remarquer par les gens, mais à force, ils n'y prêtaient plus attention. Équipé de mon arsenal d'armes, kunai, senbon et tout le reste, je sortais dehors dans une rue bondée de monde. Après quelques successions de virages, je me trouvais dans la rue principale et quelque chose d'anormal se produisait. Des gens couraient comme si leur vie en dépendait et d'autres parlaient d'une femme qui voulait détruire le village. Il fallait bien l'avouer, cela m'intriguait étrangement. Une femme qui se promène dans le village sans avoir aucune résistance d'aucunes sorte avait soit descendu ses opposants ou alors avait réussi à se faufiler dans les mailles du filets pour passer les portes du village après avoir laissé un chaos derrière elle. . Je remontais la rue principale, puis sautais sur un toit pour observer si je ne l'apercevais pas du haut de mon perchoir.

Encore d'autres personnes couraient, toujours dans le même sens. D'un côté, ça me facilitait le travail, je n'avais qu'a aller dans le sens inverse pour retrouver cette fille. Un toit, puis un second et enfin un troisième, je pouvais la voir au loin, marcher d'un pas relativement lent et s'arrêter pour parler à un homme. Ce dernier était tétanisé, si bien qu'avec un effort sûrement colossal, il recula de quelque pas. Elle avançait toujours, accompagné de sortes d'oiseaux blancs, comme si elle était totalement perdue. Perdu autant psychologiquement que géographiquement. J'avais l'impression qu'elle ne savait tout simplement pas où elle allait. C'était elle ? La fameuse fille qui voulait tout détruire ? Rien ne me l'indiquait, mais au cas où, mes senbon étaient prêts, cacher dans mes avant-bras. Un petit coup sec et ils sortaient pour que je puisse me défendre.

Je sautais du mur pour me trouver à une dizaine de pas face à elle. Je progressais et plus nous nous approchions, plus je pouvais desceller ce visage fermé, mais aussi en profonde réflexion.

- Jolis oiseaux, ils sont de quelles races ? J'avoue n'avoir jamais vu ce type-là. Dit moi, tu es de konoha ? Je ne t'ai jamais vu dans le coin. Bon... En même temps, je ne suis pas arrivé il y a longtemps.


Un léger sourire se dessinait sur mes lèvres.

- D'ailleurs, c'est toi qui as fait exploser je ne sais quoi et qui a résonné jusqu'à loin dans le village ? Je t'avoue que de ma maison, je n'entends rien de ce qui se passe proche des murs. Si j'ai pu les entendre, c'est que ça devait être puissant et que tu es doué dans ce que tu pratiques. Écoute... Je n'ai pas l'intention de te faire du mal, mais j'ai entendu dire que tu étais venu pour détruire le village, est ce vrai ? J'en doute, pour la bonne raison que depuis les premières explosions, tu n'as rien fait sauter. Alors si ce n'est pas pour cette raison, pourquoi es-tu là ? Je cherche à comprendre.


Je tentais d'être amical avec la demoiselle, lui montrer que même si des collègues avaient pu être agressifs, nous n'étions pas tous comme ça. Malgré ce ton calme, je restais tout de même prêt à intervenir si la fille qui me faisait face devenait agressive.

_ _ ___________________________________________ _ _



Dernière édition par Tamasaburo Suzaku le Ven 16 Juin - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo En ligne
Messages : 341

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Ven 16 Juin - 5:04



Un retour haut en couleurs
Printemps 120



Cette femme était totalement imprévisible et par conséquent plus dangereuse. Je me trouvais en contrebas à quelques mètres à peine du mur. Je ressentais sa présence mais je la voyais également. Elle ne me suivit pas comme je l’avais espérer. Elle restait là, debout et immobile, me regardant avec mépris. Lorsque j’étais arrivé sur les lieux, elle était souriante et semblait bizarrement joyeuse. Ensuite lorsque sa créature fut détruite, une profonde colère l’anima. Et maintenant, son expression venait à nouveau de changer.

Ce moment ne dura que quelques secondes avant qu’elle ne décide de pénétrer à l’intérieur du village. Ce fut une énorme erreur de ma part et un très mauvais calcul que d’essayer de l’attirer vers moi. Au moment précis où je la perdis de vue, je m’élançai à sa poursuite. Comme je ressentais son chakra, je savais exactement où elle se trouvait. En quelques secondes je me trouvais sur le mur du village d’où je pouvais clairement l’apercevoir.

Elle venait de provoquer un bordel sans nom, mais cela n’avait pas l’air de la préoccuper. Les villageois étaient apeurés tandis qu’elle marchait, un oiseau dans la main presque de manière innocente. Cela m’énervait d’autant plus que la réactivité des shinobis du village laissait à désirer. La menace semblait être prise à la légère. Je me mis à sauter de toit en toit prenant bien soin de rester discret. Arrivé à une cinquantaine de mètre de la cible et toujours caché, je ressentis un chakra familier. Celui de mon camarade de la garde personnelle du Hokage. Je voyais son visage pour la première fois. J’étais soulagé de le voir arrivé, mais ce fut de courte durée. Je pris soin de me métamorphoser en une fillette et de modifier ma signature de chakra avant de me rapprocher de leur position. De ma position, je pouvais distinguer la voix de Fox.

Je n’avais pas raté une miette de ce qu’il avait dit à la jeune femme. Je fus très surpris et profondément déçu de l’attitude de mon semblable. Cette jeune femme venait de provoquer de puissantes explosions au-dessus du village, et avait semé la zizanie parmi les villageois. Il l’accueillit pourtant avec le sourire. Il venait de faire preuve d’un cruel manque de professionnalisme et d’une ignorance totale du protocole de l’Anbu dont il faisait partie.

Mon instinct me criait d’arrêter cette femme. Mais le comportement de mon collègue m’ayant paru bizarre, je m’étais résigné à privilégier la discrétion et l’observation. J’avais rangé mon arme. J’étais maintenant camouflé et bien décidé à en apprendre davantage sur les raisons de la venue de cette femme ainsi que la désinvolture du jeune homme aux cheveux blancs.


Spoiler:
 





Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Ven 16 Juin - 12:19


Un retour haut en couleurs



Tant pis pour les villageois, leur bêtise les rendait inutile pour Sanako, elle allait devoir trouver le cimetière elle-même, sous bonne garde, en compagnie de ses redoutables compagnons éphèmères, la Kunoichi furetait donc dans la rue à la recherche d’une pierre tombale dans les rues adjacentes, elle fût encore une fois dérangée dans sa quête.

- Jolis oiseaux, ils sont de quelles races ? J'avoue n'avoir jamais vu ce type-là. Dit moi, tu es de konoha ? Je ne t'ai jamais vu dans le coin. Bon... En même temps, je ne suis pas arrivé il y a longtemps.

L’inconnu pris une expression souriante inexplicable avant de poursuivre :

- D'ailleurs, c'est toi qui as fait exploser je ne sais quoi et qui a résonné jusqu'à loin dans le village ? Je t'avoue que de ma maison, je n'entends rien de ce qui se passe proche des murs. Si j'ai pu les entendre, c'est que ça devait être puissant et que tu es doué dans ce que tu pratiques. Écoute... Je n'ai pas l'intention de te faire du mal, mais j'ai entendu dire que tu étais venu pour détruire le village, est ce vrai ? J'en doute, pour la bonne raison que depuis les premières explosions, tu n'as rien fait sauter. Alors si ce n'est pas pour cette raison, pourquoi es-tu là ? Je cherche à comprendre.


L’artiste tourna lentement la tête vers ce nouvel obstacle, d’un regard noir qui en disait long sur ce qu’elle pensait de lui sur le moment. Elle s’adressa à lui d’un ton froid :

- Ce ne sont pas de simples oiseaux, ce sont mes créations artistiques, bon, écoute, je vais faire simple, là, tu me gênes, occupe toi d’expliquer à l’autre chien de garde qui devrait rappliquer d’ici deux minutes que je suis juste venue rendre un hommage digne de ce nom à mes parents, comme vous n’avez certainement pas été capables de le faire si j’en juge par l’accueil que j’ai reçu. Enfin bref, ça ne te concerne pas, tâche juste de ne pas interférer et personne ne sera blessé.

Elle repris ensuite ses recherches, sous l’œil de ses compagnons ailés qui volaient toujours à ses côtés, un détail attira son regard vers la droite dans une ruelle étroite.

- Une tombe… c’est ici, enfin !


La jeune femme se hâta de traverser la ruelle et eut un haut-le cœur en constatant le paysage qui l’entourait actuellement.

- Des tombes, partout…et le mémorial, encore plus imposant que dans mes souvenirs… quel village d’incapables, je ne savais pas que laisser ceux qui le servent mourir était sa tradition, enfin bon, je ne suis pas venue ici pour ça.


Sanako se mit à arpenter les allées avec concentration, observant les noms sur chaque tombe.

-Nara, Hyuga, encore un Nara, Akimichi, Uchiha… oh, dommage, ce n’est pas Hitoshi, ce faible à du survivre, tant mieux d’un côté, je le tuerais sans doute de mes propres mains s’il recroise ma route


Soudain deux tombes, situées côte-à-côte, retinrent son attention, ses mains s’écartèrent d’elles-mêmes, tandis que ses yeux écarquillés mais soulagés s’humidifiaient.

Spoiler:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557 En ligne
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Ven 16 Juin - 14:06

Une filature dans l'ombre
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»

- Ce ne sont pas de simples oiseaux, ce sont mes créations artistiques, bon, écoute, je vais faire simple, là, tu me gênes, occupe-toi d’expliquer à l’autre chien de garde qui devrait rappliquer d’ici deux minutes que je suis juste venue rendre un hommage digne de ce nom à mes parents, comme vous n’avez certainement pas été capables de le faire si j’en juge par l’accueil que j’ai reçu. Enfin bref, ça ne te concerne pas, tâche juste de ne pas interférer et personne ne sera blessé.

Décidément, cette fille n'avait pas l'air très commode et puis, des oiseaux sont artistiques ? Cela voulait dire que son jutsu était lié à créer ce qu'elle voulait ? Dans un ton assez froid, sec et d'un regard noir, elle me disait clairement que je lui bloquais la route inutilement. Je prenais ça d'une manière assez vexante. Je venais pour comprendre les choses, mais, elle, me congédiait comme un vulgaire moussaillon, et même, me donnait un ordre, chose que je n'appréciais guère. Sans ajouter un seul autre mot, elle s'en alla en me contournant. Elle était vraiment étrange. Cependant, elle avait mis un point d'honneur sur un certain chien de garde qui devrait arriver. De qui pouvait-il bien s'agir ? Une question qui n'avait pas lieu d'être, je le saurais au moment venu.

*Je suis juste venue rendre un hommage digne de ce nom à mes parents*

C'était donc pour ça qu'elle était venue dans nos murs, ce qui voulait dire qu'il y avait de fortes chances qu'elle soit du village. Néanmoins, la véracité de cette information n'était pas fondée et je me devais de m'en assurer. De même, il était inconcevable de laisser une personne dont l'identité était inconnue, vaquer à son seul désire dans le village. Je me retournais et la voyais s'éloigner peu à peu en regardant de chaque côté de la rue principale, cherchant probablement le cimetière. À la moindre suspicion d'une quelconque offensive contre le village ou ses habitants, je lui tomberais dessus. Je me dirigeais vers un commerçant et lui indiquais que je lui empruntais un grand tissu noir en m'enroulant dedans.

- Je vous le ramène, ne vous en faîtes pas. Et intact, ça va sans dire.


Mes habits blancs n'étaient pas très corrects pour une filature, ni même discrets sur les hauteurs du village, je serais très rapidement vu si je ne me camouflais pas un tant soit peu. Je sautais sur un toit puis un autre, restant dans l'ombre des nuages afin que ma propre ombre ne se voie pas sur le sol et ainsi, je la suivais en me plaçant à une dizaine de mètres derrière. Ces oiseaux virevoltant toujours autour d'elle, ne connaissant pas leurs facultés et ne savant pas s'ils pouvaient me repérer pour le lui indiquer, la discrétion était de rigueur. À cause de ça, je passais de toit en toit, de cheminée en cheminé, si bien qu'au bout d'un temps, le cimetière de Konoha se présentait face à moi. La demoiselle était déjà rentrée en son sein et passait les allées en revue. Elle avait donc dit la vérité ?

La fille aux oiseaux s'était arrêtée devant une tombe quelques secondes, puis repartie avant de se stopper face à une autre pierre tombale un peu plus loin. Je ne pouvais pas voir de qui il s'agissait, j'avais beau avoir une bonne vue, la distance était trop éloignée pour lire l'écrit sur la roche. Elle semblait étrange, comme désemparée, même ses oiseaux semblaient voler d'une manière désordonnée.
Je retirais le tissu et l'attachais autour de la taille tout en restant derrière le muret d'une terrasse plutôt haut. Celui-ci me permettait de voir sans être vu. En y regardant bien, c'était ridicule comme accoutrement, j'avais l'impression de porter une jupe. De mes yeux rouges, j'observais les environs et je ne voyais personne arrivé. Le « chien de garde » comme elle l'avait appelée, l'avait peut-être perdu et j'étais donc dans l'obligation de ne pas la quitter d'une semelle jusqu'à ce que la situation soit entièrement tirée aux claires. Le maître-mot pour la réussite de mes missions était l'analyse, il ne servait à rien de foncer dans le tas et cela m'avait apporté un taux de réussite élevé, sans faire de bourde. Là encore, j'employais cette façon d'agir.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo En ligne
Messages : 341

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 1 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 5 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Sam 17 Juin - 3:30



Un retour haut en couleurs
Printemps 120



Je me trouvais dans une petite ruelle étroite, adjacente à la rue principale dans laquelle se trouvait la jeune femme ainsi que mon collègue aux yeux rouges. Assis sur un morceau de carton, mes vêtements étaient sales et usés, mes longs cheveux étaient gras et mal coupés, et je tenais une petite peluche miteuse. Du moins, c’est l’allure que je souhaitais donner. J’avais pris l’apparence d’une fillette qui mendiait quelques minutes plus tôt non loin de là.

L’échange entre les deux protagonistes fut très bref. La jeune femme marmonna quelque chose que je ne pus pas entendre. Elle continua ensuite son chemin, dépassant le jeune Anbu, puis se tourna dans ma direction. Je détournai mon regard, feintant avoir peur. Elle passa dans la ruelle étroite sans faire attention et ressortit de l’autre côté.

Je ne pouvais me concentrer sur deux signatures de chakra se trouvant à des positions éloignées l’un par rapport à l’autre. Je me focalisai donc sur la jeune femme afin de ne pas perdre sa trace. Elle finit par se diriger vers le cimetière, où elle s’arrêta devant deux pierres tombales.

- Impossible… Elle aurait fait toute cette mascarade dans l’unique but de rendre visite à des morts ? Monologuais-je.

Son chakra était perturbé. Je pouvais distinguer les larmes qui ruisselaient sur son visage. Son visage était déformé par la tristesse. Je ne voulais pas m’avancer trop rapidement, mais j’étais maintenant presque sûr de mon analyse. Cette fille était réellement la plus bizarre que je n’avais vu. Provoquer des explosions au-dessus d’un des villages shinobis les plus puissants au monde dans l’unique but de rendre visite à des défunts ?


- Cette fille a probablement des couilles aussi grosses que les miennes … Pensais-je.

Je continuais à la surveiller, n’interrompant pas son moment de recueillement.

Spoiler:
 





Kunai

_ _ ___________________________________________ _ _


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6858-bingo-book-nasuko-fukuda#52598 http://sns-rp.forumgratuit.org/f496-dossier-nasuko-fukuda http://sns-rp.forumgratuit.org/t6857-nasuko-fukuda-presentation
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Sam 17 Juin - 15:14


Un retour haut en couleurs



Les gêneurs volatilisés, le lieu désert, Sanako pouvait enfin faire ce pourquoi elle était venue, la vue de deux noms sur deux pierres tombales, situées côte-à-côte, l’avait faite arrêter nette. Des larmes de tristesse coulaient depuis ses yeux qui ne reflétaient plus aucune émotion, sinon une haine qui dormait depuis trop longtemps.

Azuna Shikigami – morte pour le village lors de l’invasion de Kiri


Fusao Shikigami – mort pour le village lors de l’invasion de Kiri


- Morts pour le village, hein, quelle hypocrisie, ce n’était jamais que deux shinobis de plus issus de villages que les grandes puissances traitent en esclavage… papa, maman… désolée de n’avoir pas pu protéger votre vie de cette machine infernale, mais je vais vous venger, soyez en certains !

Ses larmes manquaient de brouiller sa vue, elle écarta un peu plus les doigts et deux bouquets de papier prirent forment dans ses mains, elle en déposa soigneusement un sur chacune des tombes auxquelles elle faisait face, avant de se relever, elle regarda le ciel un court instant.

- Excusez-moi, j’en ai juste pour 10 petites minutes, je reviens ensuite…

Elle reprit son exploration du cimetière, plus en détails, cherchant visiblement trois autres noms sur les sépultures, cette fois sans résultats.

- Tiens, je n’ai plus de petits soldats sur ma route on dirait, je ne les vois pas les deux autres énergumènes, mais vous, ou est-ce que vous êtes…

Un frisson la parcourut en même temps qu’une pensée germa dans son esprit, elle se dirigeait maintenant vers le mémorial, d’un pas non rassuré, et commença la lecture des noms depuis la fin de la gravure. Encore une fois, elle se stoppa net.

- Oh… Teruna, Masao, Reiji… ce village n’est même pas fichu de protéger ses shinobis, et n’a même pas la décence de récupérer les corps de ses jeunes pousses, il me dégoûte. Bon, mes petits amours, vous allez y avoir droit vous aussi, considérez ça comme un cadeau un peu tardif de votre Sensei surprotectrice.


Sur ces mots, elle façonna trois bouquets supplémentaires, qu’elle déposa au pied du mémorial, prenant ensuite un instant pour se recueillir et se remémorer les bons moments qu’elle avait eu avec ses élèves, non sans alimenter encore un peu plus son ressenti pour Konoha.

Elle retourna ensuite auprès de ses parents, contemplant leurs tombes sans pouvoir décrocher un mot de plus, elle fondit réellement en larmes en s’écroulant devant leurs tombes. Ce vieux marchand sénile n’avait pas menti, elle avait réellement tout perdu. Dans sa tête, les responsables étaient aussi bien le village caché de la Brume que celui des Feuilles.

Elle ne parvenait même plus à extérioriser sa rage ni sa tristesse, assise là, devant les deux tombes de ses paternels, la prise de conscience de la réalité qui était devant ses yeux l’avait déstabilisée à un point qu’elle seule pouvait comprendre. Son corps tremblait de tout ses membres mais elle restait muette.

Spoiler:
 




_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557 En ligne
Messages : 181

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 1 A - 1 B - 1 C - 0 D
Monnaie: 45 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Lun 19 Juin - 21:17

Un nouveau ton
« La glace est forte, elle me constitue, je serais fort»


La terrasse était un très bon point d'observation, je n'avais pas besoin de me relever, mais seulement de regarder entre les trous de l’anti-chute pour voir les mouvements de la fille aux oiseaux. Je la regardais de loin, si bien que je ne savais pas vraiment ce qu'elle faisait. De plus, peu importe où elle se trouvait, son dos me faisait face, incapacitant ma vue de percée ses actions. La préparation d'un justu aurait impossible à remarquer ou même une simple technique. J'avais eu de meilleurs placements pour espionner mes cibles et cette place faisait partie des pires.
Allant d'une tombe à une autre, s'arrêtant devant celle-ci ou celle-là, je n'arrivais pas à comprendre son balai mouvementé. Quelque chose m'interpellait quand même, si elle cherchait un défunt, avec toutes les tombes qu'elle avait pu voir, elle aurait pu trouver depuis un moment, à moins que la demoiselle en cherches plusieurs dans ce cas, c'était logique. Je regardais dans la rue qui menait au shinobi décédés et toujours personne ne venait à sa rencontre. Décidément, le shinobi qui l'avait pris en chasse l'avait bel et bien perdu. Dans ce cas, j'avais pris la bonne décision de la suivre et d'épier ses moindres faits et gestes.

Tournant de nouveau mon regard sanglant vers la fameuse fille aux cheveux blancs, elle se mouvait encore une fois, mais cette fois-ci, entre deux tombes. L'instant d'après, la jeune était assise devant, inerte, comme pétrifié sur place. Cette réaction me semblait étrange. La lady savait parfaitement qu'elle était poursuivie et pourtant, elle ne bougeait plus. C'était à mon tour de faire le nécessaire et de découvrir ce qu'il se passait. Quand bien même, le « chien de chasse » se présenterait devant nous, j'émettais le bénéfice du doute sur les intentions établi par les villageois. Pour moi, il était clair que la destruction n'était pas son but, mais bien de voir la tombe de ses parents comme elle me l'avait indiqué.

Je me relevais, le soleil derrière moi, sautant à l'entrée du cimetière. D'un pas plutôt lent, je me dirigeais vers la chevelure d'argent dans le plus grand silence. Mes quelques années d'anbu m'avait permis d'avancer dans le plus grand silence pour arriver dans le dos d'une personne sans me faire repérer et la tuer. Sauf que là, il n'était pas question de tuer cette douce, mais de, seulement, discuter.

- Ce sont tes parents ? Je suis désolé pour toi et pour eux. Je ne suis pas le mieux placé pour te dire ce qu'il a pu se passer. Comme je t'ai dit lors de notre précédente rencontre, je ne suis pas dans ce village depuis très longtemps.


Je mettais mis à quelques mètres derrière elle pour éviter toutes tentatives d'attaque promptes à me blesser. Un inconnu qui débarque ainsi peu générer un état de stress dans ces moments et une réaction non réfléchi aussi.

- Je ne sais pas vraiment quoi te dire. Mais, tu sais, je pense que leurs morts n'a pas été veine. Il a eu une raison. Depuis les quelques années ou ce village m'a recueilli, dans un état déplorable, presque au seuil de la mort, j'ai pu voir une chose. Une chose très importante. Nous essayons toujours de protéger les nôtres et de ne jamais laisser un camarade derrière nous. Malheureusement, cet objectif n'est pas toujours atteint et tu peux me croire, ceux qui ont perdu un être chers ont toujours eu du soutien.


Je me surprenais moi-même. Je ne savais pas que j'étais capable d'employé un ton compatissant. Je ne m'étais jamais entendu parler de cette manière. Je regardais son dos pour essayer de percevoir la moindre réaction agressive qu'elle pourrait avoir. Même ces oiseaux qui tournoyaient autour d'elle, toujours de manière très désordonnée, pouvaient être une menace.

-Écoute, si tu as besoin de parler ou d'une oreille attentive, je suis là. La colère que tu dois ressentir ne doit pas être reconduite sur tout le monde, cela ne mènerait à rien sauf à te détruire toi-même. Je ne connaissais pas tes parents, mais je ne pense pas qu'il veuille ça. Au contraire, je pense que, comme tout parents, ils aimeraient que leurs enfants vivent pleinement. Tu comprends ?


Je m'approchais un peu d'elle, gardant toujours une distance de sécurité pour éviter de me faire exploser par n'importe quel procédé que la demoiselle pouvait contrôler.

_ _ ___________________________________________ _ _

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t6516-le-phenix-suzaku-tomasaburo En ligne
Messages : 88

Fiche shinobi
Nombre de missions effectuées: 0 SS - 0 S - 0 A - 0 B - 0 C - 0 D
Monnaie: 0 両

MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   Lun 19 Juin - 21:59


Un retour haut en couleurs



Le recueil de la Kunoichi fut interrompu sans qu’elle ait senti l’arrivant près d’elle.

- Ce sont tes parents ? Je suis désolé pour toi et pour eux. Je ne suis pas le mieux placé pour te dire ce qu'il a pu se passer. Comme je t'ai dit lors de notre précédente rencontre, je ne suis pas dans ce village depuis très longtemps.

Sanako revint peu à peu à elle, se demandant qui était en sa compagnie, l’idiot qui avait blessé son dragon ou l’autre qui s’était mis sur sa route ? Elle regarde derrière elle et s’aperçut qu’il s’agissait du second. Elle retrouvait petit à petit la parole bien que le choc était toujours là, et rendait sa voix assez hésitante.

- Mh, ça t’intéresse toi ? Oui ce sont mes parents, morts à cause de la folie guerrière que vous autres, les grands villages, entretenez.

- Je ne sais pas vraiment quoi te dire. Mais, tu sais, je pense que leurs morts n'a pas été veine. Il a eu une raison. Depuis les quelques années ou ce village m'a recueilli, dans un état déplorable, presque au seuil de la mort, j'ai pu voir une chose. Une chose très importante. Nous essayons toujours de protéger les nôtres et de ne jamais laisser un camarade derrière nous. Malheureusement, cet objectif n'est pas toujours atteint et tu peux me croire, ceux qui ont perdu un être chers ont toujours eu du soutien.

- Protéger les vôtres ? Ne jamais laisser un camarade derrière vous ? Du soutien ? Laisses moi rire, vous n’êtes que des brutes épaisses élevées à la guerre au fond de vous-même. En revanche tu as raison, la mort de mes parents à bien une raison, comme je l’ai dit, votre folie guerrière. Ecoute, mes parents ne sont pas de Konoha, pourquoi ont-ils du en faire les frais ? Pourquoi vous tuez des innocents durant les guerres, je voudrais bien savoir ça tiens. Enfin, tu es certainement comme tout les autres, dépassé par les événèments. Bon, ce n’est pas tout ça mais je vais aller faire un tour dans ce qui me reste ici, adieu.


- Écoute, si tu as besoin de parler ou d'une oreille attentive, je suis là. La colère que tu dois ressentir ne doit pas être reconduite sur tout le monde, cela ne mènerait à rien sauf à te détruire toi-même. Je ne connaissais pas tes parents, mais je ne pense pas qu'il veuille ça. Au contraire, je pense que, comme tout parents, ils aimeraient que leurs enfants vivent pleinement. Tu comprends ?

- Une oreille attentive ? Tu es un marrant toi, tu crois encore que les mots effacent la douleur, pathétique. Et, en effet, tu ne connaissais pas mes parents, ils n’ont simplement jamais demandés à habiter ici mais ont été victimes de votre engrenage. Maintenant qu’ils sont morts je n’ai plus d’attache ici, donc d’où qu’ils me regardent, je vais accomplir leur volonté.


L’artiste laissa ensuite le jeune homme à son sort et s’en alla explorer le village à la recherche de son ancienne habitation, toujours sous les yeux remplis d’effroi des villageois.

- Et bien… quel village d’idiots, papa, maman, votre vie à vraiment été gâchée, je ferais en sorte de prolonger votre volonté, je ne sais pas ou vous êtes mais sachez une chose, je vous aimerais toujours.


Spoiler:
 


FIN DU RP



_ _ ___________________________________________ _ _

Alzufen signature
Alzufen signature2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sns-rp.forumgratuit.org/t7409-annales-de-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7354-bingo-book-de-sanako-shikigami#55544 http://sns-rp.forumgratuit.org/f514-dossier-sanako-shikigami http://sns-rp.forumgratuit.org/t7356-sanako-shikigami-une-artiste-ephemere#55557 En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un retour haut en couleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour haut en couleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche d'un marine ou d'un CP pour un RP haut en couleurs !
» Couleur de la cape de haut elfe
» Dreadfleet [GW] Ou le retour de Man'o war
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Senkai No Shinobi - Réincarnation :: Monde Shinobi :: Hi no Kuni :: Konohagakure no Sato :: Portes de Konoha-
Sauter vers: